La Marine nationale pourrait être impliquée dans la lutte anti-jihadiste au Mozambique

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

63 contributions

  1. fgnico dit :

    et un autre endrioit où notre « cher » président va envoyer nos forces, et qui va payer , nous!!!

    • Frede6 dit :

      TOTAL non ?

    • dede dit :

      c’est deja pas moi, je ne paye pas d’impot :o)

      • Pascal (l'autre) dit :

        « c’est deja pas moi, je ne paye pas d’impot  » Vous ne vivez que d’amour et d’eau fraîche? Vous n’achetez rien, vous ne vous éclairez pas, vous ne vous chauffez pas? La T.V.A. ça vous parle, et les différentes taxes! Lisez attentivement vos factures d’eau, d’énergie et vous comprendrez que des impôts vous en payez……………………… même si cela est libellé en taxes et autres « contributions »

      • will dit :

        Pourquoi tu ne payes pas de TVA ?

    • EBM dit :

      Nous n’avons que des débris d’armées qui peinent à faire le Mali malgré l’aide US. Donc pas d’inquiétude.

      • Ah Ca ! dit :

        Vous plaisantez j’espère avec vote »Malgré l »aide US ». Il faut arrêter de croire au père Noël…

        La grosse erreur, c’est de les y avoir embarqué…. Par derrière, leur services nous cassent le sucre sur le dos.

        C’est justement à cause des USA que nous n’arrivons pas à prendre le dessus définitif.

        Ne soyez pas si naïf !

        • EBM dit :

          Ah ça les américains assurent une partie du transport. Sans eux nous aurions du mal et devrions payer plusieurs centaine de millions par an en plus. Nous aurions aussi moins de renseignement.

          « C’est justement à cause des USA que nous n’arrivons pas à prendre le dessus définitif. » l’une des phrases les plus incompréhensible que j’ai lu sur ce forum.

    • Meiji dit :

      Le mois prochain il y aura aussi le Golfe de Guinée a sécuriser.

      On se demande bien quel pays Européen pourra aller sécuriser la zone ?

      Ca doit commencer par un F et finir par un E.

      Plus d’argent pour le SCAF du coup, faudra transférer tout chez les Allemands et signer un gros chèque pour pouvoir avoir l’honneur de l’utiliser.

    • Le Breton dit :

      Le truc c’est qu’on se retire du Mali pour aller combattre des barbus ailleurs, pas très crédible M. Macron.

      • tow dit :

        Dixit monsieur qui veut qu’on se retire du Mali pour combattre les barbus en France ou qui seraient prêts à investir des milliards dans la marine pour lutter contre des barques d’immigrés.
        Peut-être que les barbus ne doivent pas être combattus, peut-être qu’en fait tout le monde il est bien, il reste dans ses frontières comme le nuage de Tchernobyl.
        Bref, un commentaire frustré d’une personne qui fait de la politique d’opposition à Macron, que ça serait Le Pen présidente qui annoncerait cela, que vous applaudirez, même avec les pieds!

        • Mrkid dit :

          Juste une remarque : les barbus qui egorgent a tout va les non barbus, ca ne vous fait pas flipper ?

  2. Félix GARCIA dit :

    J’espère qu’on ne laissera pas tomber Mayotte, ou les Îles Eparses.

    A propos de la stratégie « Indo-Pacifique » de la France :
    Cap sur le Pacifique occidental !
    Conférence de Marianne Péron-Doise, chercheuse de l’IRSEM, sur la géopolitique dans la zone pacifique.
    https://www.youtube.com/watch?v=Ck8cpbNa2V0

    Nous avons évidemment un rôle à jouer.

    • Mat49 dit :

      Mayotte si il faudrait impérativement s’en débarraser car c’est une plaie en matière d’immigration. L alimitation du droit du décidée est beaucoup trop insuffisante.

      Nous n’avons pas de flotte de guerre digne de ce nom et nous n’avons pas plus que quelques îles dans la zone alors que l’Afrique est le théâtre principal. Donc l’indo pacifique nous pouvons oublier.

      • Thaurac dit :

        On est emmerdé poliment par l’islam en métropole et on a transformé en département une ile 100% islamique, il faut être con parfois, et depuis elle coûte et n’apporte que des problèmes!
        en bref on est allé créer un « ceuta » au large de l’afrique…

      • Euclide dit :

        @ mat49
        Je suis d’accord avec vous pour le rattachement de Mayotte aux Grandes Commores mais si on l’accorde est ce que d’autres confettis dans le Pacifique comme la Nouvelle Calédonie voudront pousser leur indépendance ?

  3. Félix GARCIA dit :

    Quand même … sur l’aspect « station-essence », c’est dommage de pas s’entendre avec les russes.
    On y ajoute un « pacte de stabilité » qui prévoit des conditions qui plaisent à tout le monde et créent deux-trois mécanismes de dialogue et de désescalade, et hop, « l’affaire est jouée » ? ^^
    De l’autre côté, en s’appuyant sur la Marine Nationale, on peut toujours sécuriser l’approvisionnement par la mer …
    Les ventes d’armes à l’Australie, l’Inde, l’Indonésie et Taïwan nous « placent très bien » dans « l’Indo-Pacifique », de même que nos COM.

  4. Royal Marine dit :

    Super! Une fois de plus, on va commencer par laisser pourrir la situation, en formant des soldats que l’on munira de matériels, d’armes et de munitions payées par la France… Evidemment on nous dira l’Europe, ou l’Otan, ou l’ONU mais se sera la France…
    Quand on aura formé et équipé 3 bataillons « d’élite », la moitié des effectifs aura foutu le camp du côté jihadiste avec armes et bagages…
    L’autre moitié, payée grassement, renseignera l’ennemi sur nos positions etc., …
    Et on finira par intervenir, après le nième massacre, et pour barrer la route de la capitale, sous l’acclamation des populations, dans un merdier épouvantable, les poings liés par des règles d’engagements idiotes décidées dans un salon de l’Elysée, entre deux concerts de rap, ou soirées « hot » chères aux locataires actuels…
    6 mois plus tard, les populations ayant tout oublié, nous insulteront et demanderons à corps et à cris le départ de la « puissance occupante » et/ou « coloniale », « raciste », « misogyne », « islamophobe », « LGBT », « catho », …
    Tout ce que l’on pourrait faire, c’est matraquer dès maintenant, à coup de « bidons spéciaux » les regroupements d’islamistes, leur interdisant ainsi de rejoindre le paradis d’Allah, et permettant l’attrition des effectifs et des vocations de martyrs… Mais pour ça… Il en faudrait! Quoi? Devinez!

    • Edgar dit :

      @ Royal Marine Vous appliquez le contexte sahélien – ancienne terre d’islam – avec l’ancienne colonie portugaise qu’est le Mozambique. Or, contrairement aux colonies françaises, britanniques ou hollandaises, les territoires soumis aux couronnes ibériques (Espagne et Portugal) ont été soigneusement christianisés, par l’épée si nécessaire, mais généralement plutôt par l’action des divers ordres religieux catholiques (Françiscains, Dominicains, …). La population du Mozambique est donc chrétienne à 60%, et ceci malgré l’action, depuis 1975, d’un gouvernement révolutionnaire marxiste. Les musulmans ne représentent que 18% de la population du pays. Il y a donc peu de chance que les bataillons d’élite que vous envisagez comprennent beaucoup de musulmans. Une remarque concernant les colonies du royaume du Portugal autour de l’océan Indien: l’Ordre du Christ – ordre militaire et religieux portugais qui récupéra une grande part des biens de l’ex-Ordre templier au Portugal -y fut, au XVIe siècle, le fer de lance de l’expansion lusitanienne. Aucune faiblesse culturelle ou mercantile vis-à-vis de l’islam à attendre de sa part, donc. https://en.wikipedia.org/wiki/Religion_in_Mozambique https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_du_Christ_(Portugal)

      • Plusdepognon dit :

        @ Edgar
        Du point de vue religieux, c’est en effet plus explosif :
        https://www.aciafrique.org/news/2662/la-crise-de-cabo-delgado-au-mozambique-un-fardeau-africain-selon-les-dirigeants-oecumeniques-de-l-afrique-australe

        L’état islamique a une vision messianique de ses meurtres et atrocités:
        https://www.lopinion.fr/edition/wsj/renaissance-daech-a-choisi-pays-chretiens-d-afrique-242056

        Avec Dieu dans la discussion, pas de contradiction possible sous peine de blasphème…
        https://youtu.be/1jrq-nc8rrY

        Toutes les sociétés humaines sont très loin d’être sécularisées :
        https://www.jeuneafrique.com/1072063/politique/terrorisme-pierre-conesa-la-diplomatie-francaise-nest-pas-preparee-a-surveiller-le-champ-religieux/

        • Edgar dit :

          @ Plusdepognon Merci pour ces liens. Dans le détail : « L’état islamique a une vision messianique de ses meurtres et atrocités » Il s’agit d’une prise en compte par l’EI. du sentiment qu’on les minorités musulmanes d’être péjorées et discriminées dans le sein des grands Etats africains issus de la domination coloniale (Kenya, Mozambique, Tanzanie, Ouganda, Congo, …). La bactérie EI. infecte ainsi une plaie politique déjà ouverte. Pour Conesa (« Avec Dieu dans la discussion, pas de contradiction possible sous peine de blasphème… »), ça dépend: l’Ancien Testament est plein de relations compliquées entre Dieu et ses fidèles (on se plaint, on discute, on se fâche…); selon les brahmanes hindous, le sacrifice que l’on offre à la divinité de son choix contraint celle-ci… ; dans l’Ancien Proche-Orient, une divinité qui ne servait pas les intérêts de ses fidèles…était abandonnée… ; les Babyloniens traînaient en servitude dans leur capitale les statues des dieux des peuples qu’ils avaient vaincus… L’expérience humaine est riche et ne se limite pas à l’épisode méditerranéen (judaïsme-christianisme-islam).

      • Prof de physique dit :

        Pour rajouter une couche, je rapelle que l’Angola, autre ancienne colonie portugaise a simplement interdit l’islam su son territoire.

      • Royal Marine dit :

        Ah! 60% de la population? On est sauvés, alors?
        Combien de minoritaires (largement…) ont pris le pouvoir et gouvernés d’une main de fer pendant des lustres, à l’inverse de nos intérêts, depuis 1917?
        Qu’ils soient « communistes », « catholiques ultra », « musulmans modérés » ou « gentils islamistes », d’après nos bobos gauchiasses des beaux quartiers, n’y change rien…

        • Edgar dit :

          @ Royal Marine 60% de la population chrétienne, et 21% qui appartiennent à d’autres groupes non-musulmans. Depuis le XVIe siècle, les musulmans ne forment plus un groupe dominant dans le territoire de qui allait devenir la colonie portugaise du Mozambique.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Vous appliquez le contexte sahélien – ancienne terre d’islam ]

        C’est vrai que la région qui répond au toponyme de  » Mozambique  » n’a jamais été islamisée elle … ;0)
        Déjà quand on cause d’une région on cherche à connaître la formation du toponyme avant de se lancer dans des digressions historiques sur la base d’articles Wikipedia , au demeurant fort biens faits .

        Mais c’est vrai que les Portos n’ont pas eu l’immense chance d’avoir un administrateur colonial du génie cosmique de Faidherbe qui a tout fait pour Islamiser des populations Animistes ….

        • Edgar dit :

          @Daniel Besson Vous jouez sur le mots. Le territoire de l’actuelle République du Mozambique est, pour sa majeure partie, non-islamisé parce que la Couronne portugaise s’est, à partir du XVIe siècle, imposée face aux cités swahilies. Pour les Couronnes ibériques, héritières de la Reconquista, lutter contre l’islam était un devoir. Non seulement l’expansion swahilie (un peuple métis, mélange de Noirs, d’Arabes et de Persans, navigateur et commerçant, vecteur principal de l’islamisation le long de la côte africaine de l’océan Indien) a été stoppée (pas de cité swahilie au Cap…), mais le prosélytisme musulman auprès des populations animistes a été interdit et combattu par les agents du roi du Portugal. Pour Faidherbe, et nombre d’autres administrateurs de grandes compagnies commerciales (VOC, …) ou coloniaux, je vous rejoint. Pour Wikipedia, je suis désolé de ne pas avoir le temps de constituer des dossiers complets, étayés par des publications de niveau universitaires, mais j’ai d’autres obligations. (Ce qui ne signifie pas que je ne dispose pas déjà, dans mes vastes bibliothèques, des éléments nécessaires.)Vous constituerez ces dossiers vous-même en vous documentant sur Cairn.info, Jstor.org, archive.org ou Google Books.

          • breguet dit :

            Merci Edgar, c’est intéressant..

          • Daniel BESSON dit :

            @Edgar

            Il y avait un smiley , hein !…
            Vous opposiez le Sahel au Mozambique .

            C’était juste pour mettre en avant qu’au Sahel l’Islam est combattu après que la puissance coloniale l’ait favorisé aux dépends d’autres religions alors que dans la région de Cabo Delgado il a eu une dynamique historique propre , non encouragée par la puissance coloniale qui l’a même combattu !
            C’est pour cette raison que sur la question du  » déboulonnage  » des statues de Faidherbe et de Bugeaud je suis plus proche des  » décoloniaux « ‘ que des  » natios  » qui ne veulent aucune remise en question critique de ce passé colonial .
            Au moins tant que sa statue est debout , les pigeons continuent de lui ch… sur la tête !

    • Clavier dit :

      Un bulletin de vote ….?

    • Pour Info dit :

      Je ne sais pas … Une résurgence du mouvement des gilets jaunes face à la pénurie du boudin ?

      • Royal Marine dit :

        @France Info
        Vous vous reconnaîtrez sans peine dans ma réponse à Edgar… Qui lui a un cerveau et des connaissances. Pour argumenter, contrairement à vous.
        Replongez vous dans la lecture de l’Immonde, pour vous rassurer…

        • Pour Info dit :

          C’était une blague (de mauvais goût) par rapport aux « bidons spéciaux », mais j’ai été trop elliptique sans doute.

  5. Fralipolipi dit :

    Espérons que cela va aider à prendre conscience qu’armer nos futurs patrouilleurs océaniques d’outre mer -POM- du seul Narwal de 20mm comme armement principal est sans doute nettement insuffisant.
    Peut être n’est il pas encore trop tard pour songer au RapidFire 40mm de Thales/Nexter pour ces POM ?

    • Prof de physique dit :

      Tout dépend.
      Pour contrôler des navires légers pleins de djohadistes, le 20 mm est suffisant. S’il s’agit de faire de l’appui feu contre des troupes à terre, alors il vaut mieux passer directement au 76 mm ou au bon vieux 100 mm.
      On peut éventuellement se rappeler que le 155 mm fut autrefois, avant la grande guerre, un calibre de marine, mais là il faut plus qu’un patrouilleur océanique.
      Si nous en avions les moyens, je verrai bien une ou deux unités navales dédiées à l’appui feu direct, canons de 155 mm et missiles, avec un minimum de blindages pour se protéger au cas ou même dans un conflit asymétrique, l’adversaire serait doté de drones suicides, de missiles anti-char, ou même d’un antique T 55 utilisé en batterie côtière.
      Nos troupes n’aurons pas toujours un porte aéronef pour les couvrir.

      • Castel dit :

        Pour la Marine, il s’agissait plutôt du calibre 152mm, le 155 étant utilisé essentiellement pour l’artillerie terrestre….

    • Frede6 dit :

      Euh il y a une grosse différence ?

      Pour faire de l’appui, le 76mm semble être le minimum que ce soit en portée ou en munitions adaptées.

      Pour cette fois, nous avons deux FS avec du 100mm, ça devrait être suffisant 😉

      • Royal Marine dit :

        Oui. Il y a une grosse différence… Renseignez-vous!

        • Frede6 dit :

          Monsieur fait des progrès dans l’argumentation. Merci pour cette information très intéressante !

          • Royal Marine dit :

            Tout est disponible en source ouverte sur Wiki et You Tube… Avec démonstration et comparaison des effets…
            Ensuite, à vous de vous faire une idée…

    • vrai_chasseur dit :

      @fralipolipi
      les futurs PO, remplaçants des actuels PHM (ex-avisos A69) auront des Rapidfire. ça n’était pas le choix initial. Même la DGA sait changer d’avis, c’est dire …

    • Plusdepognon dit :

      @ Fralipolipi
      Le POM n°1 est décalé de 2022 à 2023 :
      https://mobile.twitter.com/FauteuilColbert/status/1397124862334980096

  6. steph dit :

    Ce n’est pas avec les moyens marine des FAZSOI que cela sera possible, ils ne sont déjà pas suffisant pour la surveillance de la ZEE et pour la LIC.
    Cela devra provenir de métropole…..

  7. Garnier dit :

    Avec quoi?

  8. Garnier dit :

    Avec quel navire?

    • Naoned 46 dit :

      Avec les navires du port musée de Douarnenez ou les bateaux mouches de la Seine voire ,tendance écologique à venir ,avec les gabares à fond plat de la Loire
      Effectivement la dimension de la flotte est un problème
      Pour ceux qui connaissent ,Brest est presque devenu un désert sur le plan du nombre de bâtiments gris à quai et je ne parle pas de Lorient ou plus rien n’existe hors construction

  9. radionucleide dit :

    on refuse de chercher des hydrocarbures sur le territoire national et on va défendre la production étrangère !!!

    • Desty dit :

      Tant qu’ils sont dans le sous-sol, ils y restent ! Alors pourquoi se presser ?
      Pour exploiter notre pétrole dans cette région, il va y avoir besoin, si ce n’est de la bénédiction de tous les voisins, au moins de la bienveillance de certain d’entre eux. Aidons donc le Mozambique et en échange il ne reviendra pas contester notre propriété comme le font les Malgaches et les Comoriens.

  10. werf dit :

    Les capacités militaires françaises dans la zone ne permettent pas une intervention au Mozambique qui sera de toute manière condamnée par la population et par le silence de nos partenaires européens peu promptes à se lancer dans une autre aventure africaine…

  11. Carin dit :

    Le problème de nos armées, c’est la culture de la formation dans la proximité.
    Ce qui est à mes yeux est la meilleure des formation, et celle qui produit le plus de bons résultats, mais ce système a un défaut… nos gars forment et accompagnent les troupes au feu… donc ce que je déduit de cette « aide » que nos gouvernants se proposent de fournir à nos amis Portugais, c’est tout simplement le contraire qui va se produire… ce sont les portugais qui vont à l’aide d’un micro contingent venir nous aider, eux sous l’égide de l’ONU, et nous à nos frais. Et ils ne prendront aucunement part aux combats. Et tout ça pour l’entreprise TOTAL, qui ne paye aucun impôt digne de ce nom en France. Maintenant si les installations de TOTAL sont prometteuses, alors il suffit de construire des installations gazières sur une de nos îles en face du Mozambique, exploiter le gaz extrait, en donnant sa part au gouvernement du Mozambique tant que ce ne sont pas des nuisibles, sinon makach-walou, on fout ce pognon sur un compte de depot, en attendant que les mozambicains fassent leur révolution et reprennent le pouvoir chez eux, et ce fric ne sera pas de trop pour remettre le pays à jour… ou pas… ça dépendra de la profondeur des poches des nouveaux nommés au gouvernement…. mais « cela ne nous regardera pas ».