Le Pentagone commande à Microsoft des casques de réalité augmentée pour 22 milliards de dollars

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

70 contributions

  1. HDO dit :

    Bon. je vois que le 1er Avril n’est pas fini? poisson d’Avril

  2. Tartar dit :

    Pour avoir travaillé sur la version civile de l’HoloLens, cet appareil bien que très impressionnant et novateur reste encore très prototype. Trop sensible à la lumière extérieur, image de qualité médiocre avec un faible champs de vision. L’aspect 3D et compréhension de l’environnement n’est utilisable que sur une zone réduite autour de l’utilisateur, sans parler de toute la myriade de bugs logiciels que les utilisateurs de Windows connaissent bien. Le seule cas d’usage vraiment exploitable est l’affichage d’information 2d type texte à l’utilisateur … et encore au prix d’occuper de la place dans le champs de vue. Je ne connais pas la version militaire, mais à mon avis les différences résident principalement dans la solidité du hardware.

    Pour moi c’est beaucoup trop tôt pour que cela apporte réellement quelque chose à un soldat sur le terrain.

    • Franz dit :

      Merci pour ce partage de votre expérience. Et à plus long terme, diriez-vous que la réalité augmentée peut vraiment apporter un plus à des troupes terrestres par rapport à ce qui existe déjà ?

    • didixtrax dit :

      Rassurez-vous, ce n’est que pour simuler une guerre virtuelle en réalité augmentée dopée à l’intelligence artificielle ayant vocation à intégrer les retours numériques multi-canaux de capteurs à hyper résolution méta-stable dans le cadre fonctionnel agile d’une interface auto-adaptative et ultra-réactive. Le problème viendra du pack de batteries.

  3. Robert dit :

    Bonjour Mr Lagneau,
    Je vous transmet une information importante, pour une fois que l’Europe gagne. Bien à vous
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/pourquoi-l-a330-mrtt-d-airbus-en-route-pour-atterrir-au-canada-881476.html

  4. AirTattoo dit :

    … C’est la démesure !! Et après on va dire au secours les russes ceci, au secoure les Chinois cela … Mais aucun pays ne dépensera plus que les USA dans l’armée… 22 milliards de dollars !!! pour des casques Microsoft… en perspective des 3 milliards pour le Charles de Gaule.

  5. lym dit :

    Avec ce fournisseur, pour l’utilisateur, le BSOD risquera de ne jamais avoir aussi bien porté son nom…
    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cran_bleu_de_la_mort

  6. Polymères dit :

    De toute façon, il ne faut pas se leurrer, tôt ou tard on aura des casques « tout en un ». Ils intégreront la protection balistique classique, la protection oculaire et auditive, comporteront le système de communication, protection NBC, la réalité augmentée permettra d’y inclure la numérisation de l’espace de bataille, de remplacer ainsi les tablettes et autres éléments actuellement déportés à la vue directe. On pourra y afficher la carte, la géolocalisation individuelle permettra un marquage en réalité augmentée, d’y afficher les points à atteindre, des positions ennemies.
    La question n’est pas de savoir si ça va arriver, c’est de savoir quand ça va arriver.
    Un tel casque permettra de « décharger » grandement la quantité d’équipements du combattant, l’effort devant être mis sur le chiffrement et la sécurité des liaisons, sur la miniaturisation des éléments, sur leur allègement quitte à développer un exosquelette léger pour le haut du corps (faire reposer le casque sur les épaules plutôt que les cervicales).
    Un casque qui ne doit pas forcément être comme ceux que nous connaissons, le casque dans l’esprit de ceux qu’on a en moto recouvrant toute la tête avec une grande visière serait une possibilité.

    Est-ce que les américains ont atteint cette optimisation? Je ne pense pas, mais leurs investissements, même dans un modèle qui serait assez limité à ses débuts, va créer une production, une compétence et un retex utile pour la suite.
    Chez nous, on suit un chemin similaire, même si on fait encore passer certaines choses pour des projets d’innovations qu’on pense être sans lendemain, ça finira par devenir une réalité assez rapidement qui s’imposera naturellement, au même titre que l’écran portable s’est imposé et constitue aujourd’hui une interface nécessaire, que ce soit pour des ordres, pour une carte, pour visualiser un drone, diriger un armement téléopéré. Le casque de réalité virtuel finira par éclipser énormément d’écrans à l’avenir.
    Il faut lui laisser le temps de s’améliorer, de devenir facile à l’emploi (miniaturisation), moins coûteux.
    C’est comme les caméras, ce qu’on tenait dans les mains il y a 20 ans et le petit rond qu’on a sur un téléphone portable, il y a un pas et une évolution considérable. C’est ainsi, ça va vite.

    • oryzons dit :

      C’est tout à fait exact.

      Mais ce contrat n’a de sens que si MS en a besoin pour justifier d’y poursuivre ses investissements. Quand on voit les bénéfices de MS, franchement ils peuvent poursuivre leurs investissements.

      Car la question n’est pas de savoir si un jour ce type de casque sera pertinent mais si 22 milliards MAINTENANT sur un ce modèle est pertinent pour les armées américaines dans le contexte actuel.

      Pour ce qui est d’avoir un casque avec un avantage opérationnel rapidement, personnellement je me serai plus penché sur une solution qui fusionne :
      – jumelles optiques
      – vision nocturne amplifié
      – vision thermique
      – affichage et échanges d’information grâce à un HMD

      Que des technologies déjà disponibles et éprouvées, mais que l’on peut améliorer (FOV, sensibilité, zoom, poids, autonomie, étanchéité, résistance…) et marier.
      Rien que cela est déjà un sacré challenge, et pourtant le bénéfice opérationnel serait énorme.

    • aleksandar dit :

      En plus çà fera le café

    • Marc Mora dit :

      Sauf que vous négligé l’aspect physio psychologique, en effets le problème n’est pas l’affichage des information, qui est juste une question technique, mais la capacité humaine a traité autant d’informations , d’une part parce que le stress du combat réduit les capacités physio cognitive et que d’autre part bcp des ces information ne demeure pas pertinentes dans certains environnement , comme par exemple le combat en milieux clos, sans parler de l’aphasie sensitive que crée ce genre de dispositif qui elle nuit , a la capacité du traitement de l’information par le cerveau ainsi que la restitution et la compréhension de celle ci, sans oublier la vitesse de traitement de ces information par le cerveau .
      de plus n’oublions pas que l’esprit humain est influencés par des choses comme les émotions ou les motivations dans sa capacité à comprendre et à se souvenir des informations, ce qui automatiquement crée des limites entrainant de fait une incapacité a comprendre ces informations, du a une saturations des capacités cognitives

      • didixtrax dit :

        il va falloir entraîner chaque soldat comme un pilote de chasse, au risque d’un « Paris-Rio » en cas de stress.

    • vrai_chasseur dit :

      L’ajout de fonctions technologiques pour ‘augmenter’ le combattant à un revers potentiel : Il faudrait analyser la dépendance.
      Autrement dit l’efficacité d’un combattant en mode rustique, sans casque sur la tête comme les talibans.

  7. Alain d dit :

    La Belgique rejoint le Scaf et veut en prendre la tête
    https://www.aerospatium.info/la-belgique-rejoint-le-scaf-et-veut-en-prendre-la-tete/
    :>)))))))

  8. Mat49 dit :

    Ce serait top sur le papier. le gros soucis c’est le cloud qui rend hyper fragile un tel système.

    • tschok dit :

      Plus que tout le reste?

      Je pensais surtout à la prise électrique: une fois la batterie épuisée, on recharge comment?

      Je suppose qu’une partie de l’investissement va être consacrée aux possibilité de recharge en environnement électrique euh… dégradé. Quand on a pas de jus, quoi.

  9. Meiji dit :

    Ce qui nous fait du 220 000$ par casque, incroyable d’en arriver là.

  10. Raymond75 dit :

    Super : la réalité augmentée permettra aux militaires de voir en vraie grandeur leurs cibles déchiquetées, brûlées vives, démembrées, ensevelies vivantes, et les familles de civils pulvérisées sous leurs bombes.

    Ce sera la vraie réalité et non ‘la neutralisation d’une cible’. Vive la réalité !

    • Franz dit :

      Votre commentaire décrit vos peurs et vos fantasmes, je vous invite à y réfléchir.
      Tous les soldats qui ont été au feu ont vécu peu ou prou ce que vous décrivez, et dans la réalité réelle de la vraie vie.
      Dans la réalité augmentée, ils pourraient au contraire en être dégagés au profit des informations essentielles à l’accomplissement de leur mission.

    • Pravda dit :

      Trop prévisible Caliraymond… on la sentait venir à deux kilomètres…sinon, sérieusement, vous en connaissez quoi de la guerre, sur le terrain, en vrai ?

      • Raymond75 dit :

        Sur le terrain rien, et je suis conscient de cette chance. Mais il existe des témoignage depuis 4 000 ans facilement accessibles … En particulier pour les 100 dernières années.

        Suffisamment pour savoir qu’il s’agit de l’activité humaine la plus répugnante et la plus régressive.

        • Sempre en Davant dit :

          « l’activité humaine la plus répugnante et la plus régressive. » Au plan du grand broyage de chairs vives peut être. Mais au plan moral? Le système concentrationnaire nazi n’étaient ils pas bien plus infect encore? Quels risque physiques prendriez vous pour qu’il n’y ait plus de Kapo? De ravier?

          Vous devriez lire « l’honneur de la guerre » de Déodat du Puy Montbrun. On peut reprocher à ses vues l’illusion de la liberté de manœuvre héliporté de forces spéciales sans la masse de conscrits pour tenir le terrain, critiqué la brutalité d’action dont il ne se cache pas et qui sans doute lui permis de survivre. On peut tout discuter et c’est bien pour cela qu’il prit la plume. Mais il faut bien lui reconnaître qu’ils nous « met le nez dedans » en montrant qu’à tout prendre le pire n’est pas ce que l’on croit.
          Il y a des exemples d’activité humaine tellement plus répugnantes.

          • Bangkapi dit :

            @Raymond, c’est le vegan qui vient s’exprimer sur un site de bouchers-charcutiers.
            Il sait que tout le monde se fout de ses avis, qu’il ne sera ni entendu ni écouté, mais il se fait plaisir, il titille du militaire.
            Il se venge de l’adjudant Kronenbourg et des quelques casques à boulons qui l’ont emmerdé durant son service militaire.

        • Pravda dit :

          Pour moi l’attitude la plus répugnante c’est la soumission, chacun son échelle de valeur.

  11. oryzons dit :

    22 milliards !
    Et en même temps, le Pentagone vient se plaindre d’un manque de moyens pour contenir la Chine.

    C’est limite ridicule. C’est le prix de 5 PANG ou de 30 FDI.
    Mais s’ils pensent réellement pouvoir prendre le dessus sur la Chine dans le Pacifique grâce à leur casque, après tout…

    • Expresso dit :

      La Chine est en train d’étudier les robots soldats, fabriqués dans une usine par centaines milliers.

      • Lotharingie dit :

        CovidExpresso :
        .

        « ………..La Chine est en train d’étudier les robots soldats, fabriqués dans une usine par centaines……….blablabla……. »
        .
        Le PCC ou le mensonge permanent :
        .

        « ……………Quand la télévision chinoise CGTN invente une journaliste française
        Une certaine Laurène Beaumond développe sur le média d’Etat chinois les thèses de Pékin sur les Ouïgours et Taïwan………………… »
        .
        https://www.lemonde.fr/international/article/2021/03/31/quand-la-television-chinoise-cgtn-invente-une-journaliste-francaise_6075155_3210.html

      • Pascal (l'autre) dit :

        « La Chine est en train d’étudier les robots soldats, fabriqués dans une usine par centaines milliers. » S’ils vous ont ont pris comme modèle nous allons bien rire!! De plus si vous mettez autant de temps pour les sortir comme vos moteurs d’avions rendez vous en 2070/2080!

      • Pravda dit :

        C’est normal, ils n’ont pas confiance en leurs soldats.

  12. Math dit :

    Ce principe de réalité augmenté est intéressant. On imagine assez bien les avantages tactiques pour les fantassins. Ceci ajouté à la multiplication des capteurs pourrait aider à réduire le brouillard de la guerre. Je me demande s’il serait possible d’induire en erreur ces capteurs pour fausser la perception du champs de bataille? Ce serait une parade amusante que de voir de tels capteurs confondre des mannequins avec des soldats en arme et inversement. Quels sont les moyens d’acquisition des capteurs? Visuels? Thermiques? Infrarouge? Quels sont les moyens de transmission de messages? Radio? Autres? Quelle sécurité pour ces réseaux? Soft US? Autres? Quel résistance à des impulsions électromagnétiques? Quid de la signature électronique de ces équipements? Ça pourrait êtres amusant de découvrir que la signature radio de ces équipements révèlent des positions à l’ennemi, qui ne prenant pas de risque décide d’un carpet bombing… voire de se baser là dessus pour réduire le stock de munitions de l’ennemi… bref, tout un programme! On casse la génération de courant d’une base d’infanterie US et toutes les équipes sont bloquées… potentialités / vulnérabilités, il y a matière à réflexion.

  13. Félix GARCIA dit :

    Pour ceux qui ne connaissent pas « HoloLens 2 » :

    HoloLens 2 AR Headset: On Stage Live Demonstration
    https://www.youtube.com/watch?v=uIHPPtPBgHk
    Introducing Microsoft Mesh
    https://www.youtube.com/watch?v=Jd2GK0qDtRg

    La prochaine étape ?

    Introducing Neuralink
    https://www.youtube.com/watch?v=kPGa_FuGPIc

    Brain–machine interface
    A brain–machine interface (BMI) is a device that translates neuronal information into commands capable of controlling external software or hardware such as a computer or robotic arm. BMIs are often used as assisted living devices for individuals with motor or sensory impairments.
    https://www.nature.com/subjects/brain-machine-interface
    Facebook dévoile un prototype d’interface neuronale au poignet pour (presque) contrôler la machine par la pensée
    Selon l’entreprise, cette technologie qui interprète les signaux neuronaux permettra d’interagir avec le virtuel ou de taper sur un clavier imaginaire
    https://www.20minutes.fr/high-tech/3002299-20210319-facebook-devoile-prototype-interface-neuronale-poignet-presque-controler-machine-pensee

    Donc, en attendant que la « Guerre Froide 2.0 » justifie la création d’intranets interconnectés (et donc de « Rideaux de Fer numériques » et la « guerre Orwellienne ») et la création d’armées de robots, de drones et d’I.A., on transforme les êtres de chair et de sang en « cyborgs / golems / Adam Kadmon », facilitant par là la création de l’esprit de ruche (« Hive Mind », dont on peut voir les prémisses par les réseaux sociaux, la technique, et la culture moderne).

    Gloire à Satan ! Gloire à Lilith !
    https://www.youtube.com/watch?v=Z_RU_VrMezE

    • farragut dit :

      Je dirai même plus: « Skynet vaincra! » (il n’est ni américain, ni chinois, juste anti-humain !)

    • oryzons dit :

      Bon alors la démonstration en scène c’est du pipeau.
      Pourquoi ?
      Parce que rien que le champs de vision n’a absolument rien à voir.
      Le champs de vision couvert par la partie holographique est très réduite.
      Hololens c’est très intéressant mais on n’est encore loin d’un modèle abouti.

      En tous les cas ceux qui ont mis sur le nez les versions du casques pour de vrai disent toutes que c’est bluffant… si on n’a pas en tête ce genre de présentation qui sont loin de refléter la réalité.

      • Félix GARCIA dit :

        « Bon alors la démonstration en scène c’est du pipeau.
        Pourquoi ?
        Parce que rien que le champs de vision n’a absolument rien à voir. »

        Merci pour la précision.
        Pour l’instant, j’imagine que le plus pratique serait un HUD type jeux vidéos (FPS : First Person Shooter, ou Jeu de Tir à la Première Personne [exemple : Battlefield 4 ; mini-carte, mini-radar, GPS, désignation et localisation d’objectifs, localisation des alliés etc …]). Avec empiètement minimal sur la vision et la visibilité de l’action, et donc, l’ergonomie et le confort.
        L’aspect holographique est plus intéressant dans un centre de commandement, ou dans la chaine logistique, dans la conception et la construction industrielle et dans la maintenance. Du moins, j’imagine.

  14. Max dit :

    L’info-valorisation sera le nerf de la guerre.
    J’espère que le cloud sera suffisamment sécurisé car un spoofing ferait changer la perception de la situation tactique que les troupes ont de leur environnement.
    Certainement un angle de travail des fourmis chinoises de 《l’unité 61 398》.

  15. basstemp dit :

    22 milliards pour 2000 casques a réalité aug … Ca fait le casque a 2 millions de $ … Ok, on peut dire qu’ils ont le sens de la réalité au Pentagone et dans les ministères …

    Confiez donc un programme de ce genre aux russes, je met ma main au feu, qu’ils vous pondent le même programme pour 100x moins cher a environ 20 000$ le casque et encore, a ce prix la je pense c’est encore trop cher

    Les américains sont entrés dans une voie ou le dollar produit sans fin par une politique de planche a billet a peine masquée, pourraient un jour s’écrouler … Il suffirait que quelques pays cessent de chercher a s’approprier des devises en dollar pour amorcer une chute qui aurait un effet dramatique pour ce pays

    Le dollar est très clairement surcoté et ça se voit je pense a la masse monétaire interne aux USA avec des programmes largement gavé de pognon a ne savoir qu’en faire alors qu’un peu de réalisme, les pieds sur Terre sabrerait au moins 80% de ce genre de financement

    22 milliards pour ça, c’est juste du délire, et ça en dit long sur la marche d’escalier future sur lesquels ils pourraient se vautrer a ce rythme … Pour moi on est clairement dans les symptomes d’un marché faussé par une politique massive de planche a billet qui aboutie des aberrations de ce genre la

    D’ici a moins de 5 ans, le dollar est voué a se casser la gueule

    • oryzons dit :

      N’exagérons pas. C’était 480 millions pour 2500 casques, et 22 milliards pour 100 000 casques.
      Cela fait tout de même le casque à environ 200 000 $. Le casque du F35 se situe entre 300 000 et 400 000 $ et c’est déjà considéré comme exorbitant, même pour un casque d’avion de chasse, même pour le F35.

      Donc en fait, soyons sérieux : c’est une subvention déguisée pour permettre à MS de développer un produit qui in fine sera militaire mais aussi civil. Cela ne vous rappelle rien ?

  16. TRENT dit :

    Ils vont pouvoir s’entrainer à tuer des chinois virtuels.

  17. Ali dit :

    Ça va chauffer sous les casques …. pas étonnant qu’on choisisse l’Alaska pour le test X) ! A voir comment le casque se comporte sous 40-50 … Encore un Equipement pour affronter le russe le Sibérie ou en Alaska çà …

  18. Plusdepognon dit :

    Microsoft règne en maître sur les armées et les services français :
    https://www.ege.fr/infoguerre/2020/06/france-peine-a-se-degager-de-lentrisme-technologique-americain

    Le fameux cloud européen ne peut êtrefait dans les temps sans Microsoft :
    https://www.lesechos.fr/tech-medias/intelligence-artificielle/un-cloud-europeen-tres-allemand-et-americain-1143792

    Au moins pour les services, cette réalité déplaisante est pris en compte :
    https://www.intelligenceonline.fr/renseignement-d-etat/2021/03/24/comment-florence-parly-et-la-drm-tentent-de-remettre-en-ordre-de-marche-le-big-data-reve-des-armees,109652602-art

    Au niveau plus large du numérique, les compétences sont rares et il faut donc les payer en conséquence.
    Un problème plus grnd que le seul domaine des armées :
    https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/un-campus-cyber-pour-doper-la-securite-informatique-20210318

  19. Elwin dit :

    L’autonomie des batteries en hiver ça va pas être la fête.

  20. 195gz dit :

    Après les révélations du hacking géant qu’à subit les usa pendant des mois jspr qu’ils ont confiance dans ce cloud sinon en plein milieu d’une bataille ils vont se tirer les uns sur les autres avec des fausses informations

  21. Jules dit :

    Opex 360 mettez nous les news sur le SCAF, il y à d’assaut aviation qui à trouver une accord avec airbus et la Belgique rejoins le programme et abandonne le f-35 ! oufff j’aurais jamais crue !

  22. Mica X dit :

    J espère que l armée F n’en achetera pas, je n ai aucune confiance dans la sécurisation des informations que de telles lunettes pourraient envoyer ds le « nuage » de Microsoft…
    Ce sera comme avoir une agent de renseignement US en temps réel sur la tête de chaque soldat F.
    Bonne journée
    NB un peu comme le coup du navigateur « russe » dans les sous-marins teutons.

  23. EchoDelta dit :

    220 000 USD pour un casque de Réalité Augmenté… A ce prix moi je veux bien prendre le contrat et je fournit même une moto ou un 4×4 en prime pour se déplacer et produire l’énergie que doit consommer ce casque en opération… Ou alors le cloud derrière coute 210 000 USD par soldat ?
    Est ce que ce ne serait pas un canular ? Franchement. Surtout sur une série de 100 000 Pièces !!! On peut quand même bénéficier de l’effet série.
    Pour comparer c’est l’équivalent de 100 000 Land Cruiser équipés de capteur, de radio et de système de transmission voire de liaison satellite, avec le plein et la maintenance pour 25 ans… par soldat !!!

  24. Durandal dit :

    Microsoft se porte plutôt pas mal, la crise sanitaire a boosté de façon hallucinante la vente des licences office365, et les offres azure.
    Maintenant avoir plus de fric, c’est toujours bon, car ces entreprises mammouth, sont des armes de guerre, en temps de paix…

  25. Vincent dit :

    Virtualisation du champ de bataille à l’échelle du fantassin , je doute que ce concept soit réellement avantageux par rapport aux contraintes que cela amène (poids, chaleur, batteries, sensible aux brouillages/EMP, perte en capacité sensorielle) , encore un FELIN qui va aboutir à des conneries. A la limite pour un chef de section ça peut être utile , mais je vois pas plus d’intérêt

  26. Marc Mora dit :

    Ca c’est carrément du  » bullshit  » comme disent les américains, je rigole bien en lisant les commentaires divers, ou tous le monde s’ébahis de la prouesse technique alors que la vrai problématique ne se situe pas au niveau technologique/technique, mais aux capacités physio cognitive du cerveau humain qui elle, sont limités dans leur capacité a trier, comprendre, et se souvenir des dites information.
    Le meilleurs exemple étant la difficulté compréhension de l’image lorsque l’on conduit ou combat avec des dispositif d’amplification de lumière ou il arrive régulièrement que le cerveau ne comprenne pas l’image qu’il  » vois  » .
    On arrive a un phénomène de saturation, qui produits les effets inverses a ce qui est recherché
    Pour plus de détails, je vous invite a lire la réponse que j’ai faite a @polymères

    • Marc Mora dit :

      J’ajoute que le problème du traitement de l’information est bien connue des pilotes de chasse, ce n’est pas pour rien qu’en plus des informations fournies sur le HUD, que l’on conserve tjr des alarmes sonores est visuels dans un cockpit, car le problème de focalisation sur une information, peut engendrer une prise de risque/mise en danger supplémentaire, pouvant mener a la perte de l’appareil et donc du pilote .
      C’est ce que j’appel un halftrack, soit la  » fausse bonne idée « 

  27. werf dit :

    Il faut mettre une puce dans le cerveau des soldats avant, quand on voit le niveau intellectuel moyen des soldats américains. Quant à la liaison avec le cloud cela fait bien rigoler car la communication, même cryptée, peut facilement être coupée en zone de combat et, là, le soldat jettera son casque de dépit car il ne saura plus où il est …

  28. Jules dit :

    Et voilà encore la preuve de la supériorités américaine et de la puissance financière us qui et complètement démesuré, et après on vient me dire que le programme scorpion «  »c’est l’armée du futur » » faut arrêter on à juste du bon matos que les usa utilisé déjà depuis les année 2000…. pour le coup la oui les usa sont vraiment entrain de futurisé leurs armée ! et ça sa fait plaisir (même si je suis pas américain) de voir pour la première fois une armée du futur et UNE VRAIE !

  29. Jule dit :

    Programme conçu avec les méthodes agiles, menées par des développeurs informatiques, avec pour objectif la satisfaction des utilisateurs finaux.
    Les hauts gradés n’ayant cette fois pas voix au chapitre ont quelquefois grincé des dents… Mais les délais ont pu être respectés!

    Un article passionnant sur une méthodologie appelée à devenir une norme.
    Article en anglais

    https://breakingdefense.com/2019/12/soldiers-coders-surprise-army-brass-changing-ivas-goggles/

  30. Thierry dit :

    Pour voir à quoi ça ressemble de près :

    https://www.cnbc.com/2021/03/31/microsoft-wins-contract-to-make-modified-hololens-for-us-army.html

    Le HoloLens standard, qui coûte 3500 $ l’unité, permet aux utilisateurs de voir des hologrammes superposés sur leurs environnements réels et d’interagir à l’aide de gestes de la main et de la voix. Un prototype IVAS qu’un journaliste de CNBC a essayé en 2019 affichait une carte et une boussole et disposait d’une imagerie thermique pour révéler les gens dans l’obscurité. Le système pourrait également montrer la visée d’une arme.

    ———————————————————————-

    je ne le dirais jamais assez, celui qui maitrise le combat de nuit sera maitre du champs de bataille face à un adversaire aux capacités diminués si non équipé, c’est tout à fait essentiel, un atout majeur pour l’infanterie.

  31. Zardoz dit :

    Bonjour,

    on en a déjà un nous de casque à réalité augmenté, mixte en fait puisqu’ il fait aussi la réalité virtuel et il est autonome, c’ est du made in France bien entendu.
    https://www.usine-digitale.fr/article/la-start-up-francaise-lynx-devoile-son-casque-de-realite-mixte-autonome.N925289

  32. Sempre en Davant dit :

    Super ! Combien on prend de coups de massues sur le casque et le reste le temps d’en finir avec le Ctrl+Alt+Suprr + c’est bien ton doigt qui a cliqué? T’es sur? Comment s’appelait le Chien de ta grand mère? Pourquoi t’aime pas le bleu que j’affiche par défaut? etc.

    C’est effrayant! Un biffin c’est pas un super SWAT du RAID avec des gadgetos gadgets! C’est un troufion rustique qui s’accroche au terrain, s’en accommode ou le modèle.

    Dépenser des fortunes pour des avantages limités et circonstanciels c’est permettre aux adversaires de choisir les failles.

    En l’état des oppositions, si nous n’invitons pas l’ennemi à la guerre pour le détruire et, car c’est l’autre partie de la guerre après la bataille, réduire la violence qui le poussait à l’agression nous avons perdu!

    Quand par milliards ils viendront pour dire faim, soif, Dieux est avec nous et vous êtes ceux que je dois tuer pour bouffer et aller en paradis à quoi serviront ces casques? Ils permettront aux obèses gavés de burgers bios verticaux de regarder des maigres faire du porno 3D holographique en attendant d’être eux même servit au dîner?

    Ce casque est comme un béret, il n’a point de sens !