Le ministère des Armées veut accélérer les livraisons des premières frégates de défense et d’intervention

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

115 contributions

  1. Eloi QUICRAY dit :

    « Or, Athènes voudrait pouvoir en disposer de nouvelles frégates le rapidement possible, compte-tenu de la situation en Méditerranée orientale. » Et c’est pour ça que la France propose d’offrir 2 frégates à la Grèce ( Jean Bart et Latouche-Tréville).

  2. Sinope dit :

    Pourquoi pas. Nous pouvons constater a quelle point les programmes sont lancés par et pour les industriels en deconnexion avec les spécifications de nos armées.

    • Khay dit :

      Faux. La bonne santé des industriels capables de produire des équipements de défense est un sujet de préoccupation absolument légitime pour le Ministère des Armées.

      • Sinope dit :

        Vous n avez rien compris. Ce que vous dites est vrai mais ces entreprises ne devraient pas obtenir le lancement de programmes. Ce sont les armées qui devraient le faire et les industriels être a leur service et non l’inverse.

        • 에르메스 dit :

          Les industriels proposent, elles n’imposent pas, ce sont les armées qui décident de lancer ou non.
          .
          L’exportation ne sert pas que les intérêts industriels, il sert également les intérêts des armées, interopérabilité, mais surtout, coûts, toute réduction de coût grâce à un succès export rebondi sur les armées.
          .
          Les FDI’s répondent à un impératif économique et ont un potentiel export, on sait tous que l’arrêt du programme FREMM est une erreur, mais ce sont les politiques qui ont commis cette erreur… Si l’armée avait eu le choix, elle aurait continué ses FREMM’s.

          • Sinope dit :

            @ ? Le programme FDI n’a pas été demandé par les armées qui voulaient des FREMM mais par Naval Group pour avoir un navire plus exportable qui garnisse son plan de charge.

            D’accord sur le reste.

          • sonata dit :

            Non, c’est Naval Group qui a forcé la main pour lancer le programme FDI et arrêter le programme FREMM, au détriment de la cohésion de la flotte de surface française.
            Au bout du compte les FDI ont sans doute un potentiel plus important que les FREMM, notamment grâce à leur électronique embarquée de bien meilleure qualité (je pense en particulier au SeaFire 500), mais la cible est passée de 17 FREMM à 8 FREMM + 5 FDI à la place, soit une perte sèche sur le format de navires de premier rang de la Royale…

          • 에르메스 dit :

            Je sais que les FDI’s n’ont pas été demandé par la MN, mais ce sont les politiques qui ont accepté de passer dessus au détriment des FREMM’s pas la MN, c’est ce que je sous entendais.

        • Requin dit :

          Vous vivez dans un monde de Bisounours.
          Il n’y a pas d’armée sans industrie. Or celle-ci ne peut survivre sans un nombre d’heures minimum annuel de travail. Que ce soit pour la France ou l’export.

          • Sinope dit :

            @ Requin vous n’avez rien compris à ce que j’ai écrit si vous écrivez ça. Je suis pour que les armées définissent les programmes pour elles, que les industriels les fassent et qu’ils cherchent à exporter.

            Les armées voulaient des FREMM, pas des FDI.

        • Vinz dit :

          « Ce sont les armées qui devraient le faire et les industriels être a leur service et non l’inverse. »

          Et quand les industries ont mis la clé sous la porte, elles font comment les armées ? Elles vont voir les industries US ?

          • Sinope dit :

            @ Vinz c’est vrai mais les commandes étatiques devraient les faire vivre principalement, car l’export est trop aléatoire. Dès qu’un programme dépend de l’export c’est la roulette Russe.

    • joe dit :

      Faux. Ces frégates sont conformes aux besoins exprimés, seul le nombre pourrait être plus important.

    • Frede6 dit :

      Vrai et faux. Si le Minarm était capable de garantir un plan de charge de 30 frégates 1er/2eme rang sur 30 ans, ce qui est loin d’être inatteignable quand y regarde de plus près, alors l’export ne serait que la cerise dur le gâteau et les besoins de la MN davantage pris en compte

      • Sinope dit :

        Oui d’où le problème d’un programme lancé car il permettait plus d’export que les FREMM dont le plan de charge avait été divisé par deux. Résultat il a fallu payer le programme FTI et la commande de 5 navires par la MN.

        • Frede6 dit :

          @ sinope Eh oui avec en plus JYLD pour défendre au mieuw les intérêts des armées 🙂

    • NRJ dit :

      @Sinope
      Vous faites référence à la réduction du programme FREMM en 2015. Car cette réduction de 11 à 8 exemplaires a été faite pour pouvoir lancer le programme FDI. On a donc sciemment sacrifié les FREMM pour acquérir des FDI. Et on peut parler de sacrifice, car 5 FREMM auraient coûté moins cher que les 5 FDI.

      Après, tout dépend comment vous considérez la place de notre souveraineté. On peut penser que notre souveraineté peut se limiter à acheter du matériel si possible sur lequel on garde notre autonomie. Et puis, limiter au mieux le matériel sur lequel cette autonomie ne serait pas possible. C’est la position par exemple de la Suisse. Soit on considère qu’on doit être capable de développer et produire notre matériel seul et qu’on ne doit dépendre de personne pour nos guerres (sur le papier, car si les USA s’opposent à une guerre, on ne pourra pas aller contre eux. On l’a vu avec la crise de Suez). Cette position a l’avantage de nous permettre d’exporter, l’autonomie d’utilisation qu’apporte notre matériel étant un marché important et de défendre nos emplois. Mais du coup, ça exige des sacrifices vis-à-vis de notre industrie. Comme il nous est impossible de pérenniser notre industrie sur la seule armée française (et oui, contrairement à ce que pensent @wagdoxx, @EBM et tant d’autres, la France est une puissance modeste et le matériel militaire coute trop cher pour nous seul), il faut exporter, quitte à piquer chez l’armée française (comme les Rafales égyptiens et grecs), ou à développer des programmes optimisés pour l’exportation, comme les FDI.

      • Sinope dit :

        @ NRJ vous avez réussi à écrire ceci : « Du coup, lorsque j’affirme que tout le monde pensait (et y compris les militaires) en 2010 que les guerres ne seraient qu’asymétriques, je ne vois pas de remise en cause par la tribune Surcouf. »

        Et vous là vous pondez une telle phrase : « Cette position a l’avantage de nous permettre d’exporter, l’autonomie d’utilisation qu’apporte notre matériel étant un marché important et de défendre nos emplois. Mais du coup, ça exige des sacrifices vis-à-vis de notre industrie. »

        Donc vous me prenez vraiment pour un idiot. Bonsoir.

        • NRJ dit :

          @Sinope
          Effectivement, erreur de ma part : « Mais du coup, ça exige des sacrifices vis-à-vis de notre armée ». Difficile d’avoir une bonne vision sur smartphone.

          Et justement on a réduit les FREMM pour favoriser nos exportations avec des FDI optimisées pour ça. Après, concernant la tribune Surcouf, il est évident qu’on n’allait pas, en 2010, arrêter du jour au lendemain tous les programmes d’armement. La prudence et le bon sens exigeait de continuer les programmes les plus importants comme le Rafale. Mais ça veut également dire qu’il faut réduire les programmes les plus inutiles pour investir dans les programmes plus utiles comme les drones, les hélicoptères, ou les véhicules blindés.

      • Vous avez encore changé d’avis NRJ…(au sujet du sacrifice dont vous parlez sans cette fois ci tout mettre sur un fonds d’économies à faire : vous progressez…).
        Seuls les imbéciles ne changent pas d’avis me direz vous.

        • NRJ dit :

          @Albatros24
          « …(au sujet du sacrifice dont vous parlez sans cette fois ci tout mettre sur un fonds d’économies à faire : vous progressez…). ». Ben peut-être que je ne progresse pas. Au cas où vous ne l’auriez pas compris, les deux éléments sont liés. L’armée française prévoyait forcément dès 2011 le lancement d’un nouveau type de frégate (seule façon d’avoir 15 frégates de premier rang avec 11 FREMM et 2 Horizon). Et il fallait de toute façon assurer un plan de charge pour les bureaux d’études de Naval Group.

          Après l’absence d’exportations des FREMM (mis à part une a l’Égypte et une au Maroc) a accentué ce besoin d’un nouveau programme, surtout que Naval Group se portait mal. Et si on ajoute les coupes budgétaires qui n’offrent plus de marges de manœuvre, il a fallu supprimer les 3 dernières FREMM.

          Donc oui, on peut dire qu’on a sacrifié les FREMM pour avoir les FDI. Mais en fin de compte, derrière c’est pas mesure d’économie: on n’avait pas l’argent pour pérenniser nos bureaux d’études, apporter les frégates souhaitées a la marine, et les besoins des militaires qui devaient changer (ou du moins le pensait t-on a l’époque). In fine c’est toujours l’argent qui commande, c’est le nerf de la guerre.

          Le fait d’être pingre n’a aucun rapport avec l’économie. il n’y a pas la politique du radin et du généreux, la seule politique économique fonctionnant étant celle apportant la prospérité a long terme. J’espère que vous mettez cela juste pour me charrier…. 😉

          • Mat49 dit :

            @ NRJ « (seule façon d’avoir 15 frégates de premier rang avec 11 FREMM et 2 Horizon) » A ce moment là, en 2011, les Lafayettes étaient comptées comme premier rang. Donc il était question de respecter le format du livre blanc de 2008 soit 18 frégates de premier rang: 11 FREMM, 2 Horizon et 5 FLF.

            En pratique évidement que les FLF n’ont de frégates que le nom mais en 2011 il n’était pas alors question d’une nouvelle classe.

            Et en 2013 c’était le plan de charge de Naval group et l’export la question.

  3. E-Faystos dit :

    Enfin une ministre qui fait l’inverse de ses prédécesseurs

    • Polymères dit :

      Sauf que la ministre n’est pas l’origine de tout cela.
      Elle est une porte drapeau qui se trouva à cette place au bon moment, c’est à dire un gouvernement qui augmente les budgets et cherche à vendre.
      Parly à cette place il y a 10 ans, ça n’aurait pas été la même histoire.

      Le président reste le centre de tout, ce n’est ni la ministre ni Bercy qui décide ils exécutent les consignes en fonction des objectifs et apportent des solutions

      • bernard dit :

        Dans ce genre de situation , c’est une équipe qui fonctionne et qui va dans le même sens.

      • E-Faystos dit :

        @ Polymères
        Mma Parly vient d’une grosse structure bien enraçinée dans son coeur de métier et elle a été parachutée à ce poste suite aux soupçons de corruption de celle était initialement prévue.
        .
        Je me souviens qu’à l’époque, le mot d’ordre était « Europe ».
        .
        Il se disait à l’époque qu’elle avait tout d’une gauchiste et rien du reste.
        .
        Je n’ai pas entendu un Hervé Morin dire autre chose que « invendable ». Peut-être que les remarquables compétences d’organisateur de cet illustre politique m’ont échappé.
        mais le budget, ce n’est pas tout. Et puis il y 10 ans -soit une autre époque-, nous avions Michelle Alliot Marie qui proposait les CRS à Ben Ali pour pacifier la Tunisie.
        A chaque période ses ministres, et leurs frasques.
        Mme Parly aurait elle laissé l’Elysée s’emmêler les pinceaux sur la vente de Rafale aux Marocains? sûrement puisqu’elle n’a rien pu faire pour parer les manœuvre de Mr Le Drian -Breton avant tout- qui à placé ses industries au lieu des entreprises Françaises… quel hasard.
        Et qu’à fait l’Elysée? Rien.
        donc non, les marges de manœuvres sont bien à l’initiative de décideurs. Ministres ou autre n’est pas le problème.
        Il y a dix ans, l’armée auraient été envoyée combattre le Covid, traitée d’amateur, et son budget aurait été mis dans le tronc commun des mesures d’urgence.
        Et si j’ai suivi, quand les armées vendent de l’occasion, c’est reversé dans son budget.
        Je sens que les Rafales proposé à l’Ukraine vont pas tous êtres neuf.

        • bzh29 dit :

          « Mr Le Drian -Breton avant tout- qui à placé ses industries au lieu des entreprises Françaises… quel hasard »
          Pa sur de bien comprendre votre commentaire .Considérez vous les bretons et les entreprises bretonnes comme non française?
          Et de quelles entreprises parlez vous ? Car oui on ( ben oui, comme mon pseudo l’indique j’en suis un ) a beaucoup d’entreprises qui travaillent pour la défense , beaucoup de sous traitants pour des grandes entreprises qui ont des sites en Bretagne comme THALES a Brest et Rennes , ou NAVALGROUP a Lorient et Brest .Mais ces deux entreprises sont sur tout le territoire.

      • Thomas dit :

        Cette, mais votre commentaire met en lumière ceux parmi les ministres qui s’acquittent plus qu’honorablement de leur tâche, tel le couple Le Drian/Parly, les VRP de la défense, et les autres, desquels chacun peut se faire une idée.

      • jyb dit :

        @Polymères
        d’accord avec vous mais il y a des ministres qui sont plus à l’écoute de leur administration et plus incisifs pour la défendre. parly en fait partie.

      • vrai_chasseur dit :

        @Polymères
        Le président reste le centre de tout simplement parce que la constitution de la 5eme république lui confère ce privilège.
        Mais en un seul coup de menton jupitérien mal placé, ou en une décision d’inexpérience, il peut perdre son aura et se mettre à dos tout l’appareil militaire. Surtout quand c’est sur le sujet budgétaire.
        Aujourd’hui, de fait, la seule personne en qui les militaires ont confiance c’est celle qui a préservé leur budget à l’euro près, les défend au quotidien, les écoute et pousse leurs initiatives, et reconnaît avec humilité et discrétion la valeur de leur engagement sans l’exploiter.
        Et cette confiance ils ne la donnent pas facilement. De tous les ministres qui se sont succédé à ce poste depuis le début de la 5eme république, très peu peuvent se prévaloir de l’avoir eu.

        • E-Faystos dit :

          Le tout malgré le couac qui a privé l’armée de son chef d’état major.

          • LEONARD dit :

            De Villiers n’était quand même pas un génie absolu….
            Donc, évènement politique mineur, sans conséquences négatives. On peur même se demander si le réinvestissement dans le budget défense n’est pas une conséquence du limogeage.
            Et franchement, vu son pantouflage chez Boston Consulting et son livre de lieux communs, il me manque encore moins, d’autant plus que Lecointre me parait à la hauteur du job.

    • NRJ dit :

      @E-Faystos
      Elle profite simplement d’avoir un budget en hausse. C’est des choses que chaque mindef doit gérer et qui ne dépend absolument pas d’eux. Vous contentez vous juste de ça pour avoir une opinion apparemment positive à son égard ?

      • E-Faystos dit :

        Non.
        Il n’y va pas que Mr Lagneau qui écrive sur la défense française mais il permet tout de même de mesurer l’évolution de la situation.
        Vu que l’on ne va pas parler de progrès non plus.
        L’affaire Belge fut mal gérée sur le Rafale, mais donne tout de même lieu à un beau rabais de la part de LocMart : pas mal pour un produit de loqueteux à grande gueule.
        Très avisée sur tout ce qui est spatial, elle à étonné son monde.
        Elle ne cherche pas à défaire les programmes en cours pour y poser sa marque. En revanche, le retour en arrière sur des points attendus.
        Et sous son mandat, enfin un logiciel de paiement qui marche.
        Et la thune, le nerf de la guerre…

        • NRJ dit :

          @E-Faystos
          En soit, on se moque de ce que les belges ont à payer. Elle est là pour défendre les intérêts français, pas les intérêts belges.

          « Elle ne cherche pas à défaire les programmes en cours pour y poser sa marque. » . Quel mauvais ministre de la Défense a défait des programmes en cours pour « y poser sa marque » ?

          Le logiciel de paiement a été fait par Le Drian. Bien que je ne l’apprécie pas pour plusieurs raisons, c’était bien de son ressort.

          Quant à la thune, c’est quelque chose qui lui échappe, comme ça échappe à tous les ministres de la Défense, faut pas s’illusionner. Elle profite d’une circonstance favorable que n’avaient pas ses prédécesseurs. Auriez vous dit que Morin ou Michèle Alliot Marie étaient de mauvais ministres de la Défense si le budget avait été en hausse ?

          • E-Faystos dit :

            Tout comme vous, je suis sensible aux conditions actuelles.
            Sauf que, et je m’étonne que pour enfoncer une ministre qui défend des positions pro-européennes, et pro mutualisation…
            -vous oubliez la conjoncture très spécifique à la Belgique. Pour rappel, le choix du F35 était déjà joué lors de l’appel d’offre, la candidature Française normalement onéreuse (vol de démonstration, remplissage de tonnes de paperasse) à été modifié se sous le tapis au profit d’un partenariat assez ambitieux pour pousser LockMart à la faute.
            Celle- ci consistant à brader l’avion pour se rattraper sur de. Très timides offsets.
            Les Belges sont baisées comme le voulaient les pro Hollandais et les « juteuses propositions » de LockMart sont battues en brèche.
            C’est peu, mais encore deux ou trois marché remportés sur le fil et cela deviendra un argument commercial viable contre les escrocs outre Atlante.
            .
            Le nouveau logiciel, avant même.sa création, avait contre lui de multiples détracteurs. Ils à été doucement répandu dans les forces et son adoption fut un succès… Sous Mme Parly.
            Le.F35 montre qu’entre faire tourner un prototype et la série, il faut une rigueur impeccable. Et là, le Breton chauvin n’y est pour rien.
            .
            Mme.Parly a apposé sa marque dans les armées en demandant de l’innovation, pas en regardant les programmes, tous les programmes, pour les financer goûté à goutte. Ce qui a pour effet de les retarder et de les faire mécaniquement coûter plus cher.
            .
            Morin ne voulait pas mouiller sa . chemise pour vendre du matériel Français. Son attitude était déjà impardonnable sur le choix -pourrie sur le fond- de casser les armée pour favoriser les actions coup de poing des Forces spéciales… Comme si on pouvait recruter des militaires de ce niveau au pôle.emploi.
            .
            Mais si cela vous va…
            .
            Pareil pour Alliot Marie dont l’intérêt pour la situation sécuritaire Tunisienne n’avait RIEN de désintéressé.
            Mais ce n’était pas pour la grandeur du pays, oh non.
            .
            Mais si ça vous va…
            .
            Ben pas.moi.
            Alors s’il vous plaît, pourquoi mettez vous Mme Parly, volontaire et dynamique, sur un pied d’égalité avec ses prédécesseurs…?

  4. Gandalf dit :

    Bien joue

  5. Alain d dit :

    Utile pour livrer plus rapidement des clients à l’export, et pour combler les trous, en commander plus pour la France.
    C’est bien çà ?
    L’épicier: FREMM ~ 6000 t, FDI ~ 4500 t.
    Programme initial des FREMM : 17 exemplaires soit 102000 t
    Saut erreur, la France finira avec 8 FREMM dont 2 DA, soit 48000 t.
    102000 – 48000 = 54000
    54000 / 4500 = 12 FDI.
    Enfin sauf si les DA n’étaient pas incluses dans les 17 initiales. Merde, là je ne sais plus, ça a changé si souvent, mais il me semble bien.
    Il faudrait donc passer à 15 frégates FDI. En plus c’est parfait, avec quinze on peut réaliser une jolie figure géométrique, un triangle parfait (1+2+3+4+5), un groupe avec chaque coté constitué par 5 frégates, juste pour la photo vue du ciel. Oui, je sais, ça cogite trop, je vais finir par péter un câble. :>))

    • misare dit :

      Il faut aussi trouver les équipages pour faire naviguer les frégates…

      • vno dit :

        Cela, c’est facile… c’est juste une mesure politique concernant les nominations de crétins et collabos visant à asservir les armées au secrétariat général de l’administration.

    • François de Brest dit :

      A quand le retour de l’application du Traité naval de Washington?

      Faut être sérieux un peu, il y a bien longtemps, au bas mot depuis 60 ans, que la puissance d’une marine ne se mesure plus à la quantité d’eau qu’elle déplace

      • E-Faystos dit :

        Un traité n’avait de sens que parce que cela s’est joué entre les USA et les Anglais. Les premiers ont joué les radins, et les seconds étaient ruinés.
        .
        Le bilan de ce qui fut appelé « les congés navals » fut que les Japonais se mirent d’abord en accord avec le traité, tour conservant ce qu’il retiraient sur les cuirassés rapides… Puis ils.ont reconstruit leur flotte avant de se retirer du traité.
        La France à joué du frein à main avant de se lâcher dans les années 30.
        Elle fabriquera.à.grands frais une.superbe marine que les.américains surestimer ont, et feront pression sur la.navy pour obtenir le tir au pigeon de Mers-El-Kébir.
        .
        Ne recommençons pas les mêmes conneries où l’on se rends aux grandes décisions droidel’hommiste, pour après se dire: « on avait une guerre de retard ».
        .
        Alors si la.Chine fait une déclaration unilatérale, regardons avec attention… Elle n’ira sûrement pas au bout de ses engagements!

    • Pedro dit :

      Vite un temesta!… Mais c’est vrai que ma photo vue du ciel serait belle

    • albatros24 dit :

      N’oubliez pas les SNA Ng et surtout leS porte avions

  6. werf dit :

    3 évolutions extérieures conduisent à cette accélération. La première, l’exemple anglais qui accélère dans ce domaine après ses 2 PA pour maintenir à niveau une flotte d’intervention. La deuxième, l’évolution de la situation en Asie et le rythme de construction de la marine chinoise. En France, il faut 5 ans pour construire et remettre une FDI à la Royale en Chine moins de 2 ans. La troisième, la situation au Moyen Orient et plus généralement en Méditerranée orientale où la Turquie ne lâchera pas la pression, surtout avec les élections à venir. Comme la France ne peut pas être partout à la fois pour défendre sa zone économique exclusive on aura vite compris l’intérêt d’accélérer… Tant mieux pour Naval Group!

    • 에르메스 dit :

      La Chine est en phase de réarmement massive…
      Elle a d’ailleurs décidé de réduire le nombre de spotter autour des chantiers naval et a appelé ces derniers à éviter de communiquer sur l’état des chantiers à l’extérieur, ce qui n’était pas le cas avant.
      .
      Un exemple frappant est le quasi arrêt des publications sur http://www.eastpendulum.com/, alors que le rythme avant était plutôt équivalent à metadéfense..

    • StephaneR dit :

      On peut aussi en vendre à Taïwan. Indirectement ils couvrent nos intérêts dans le Pacifique. La Chine rêve de nous piquer la Nouvelle Calédonie.

    • Royal Marine dit :

      « l’exemple anglais qui accélère dans ce domaine après ses 2 PA pour maintenir à niveau une flotte d’intervention »
      Mais quelle flotte d’intervention? 2 P.A. (qui n’en sont pas…), à courtes pattes, dont l’un tout le temps en panne, et équipés d’avions incapables de ne serait-ce que voler, et indigents en terme d’armement et d’autonomie…
      De qui vous moquez-vous?

      • twouan dit :

        Je pense que si on compare a la génération d avant. Les PA anglais sont 3 fois plus performant et pas que lie a l évolution technologique… leur nouveau PA est 3 fois plus gros, l avion est 3 fois plus gros et il a de l électronique x fois supérieure. En prime, il est super sonique et pas le sea harrier.

        Donc oui, il y a réarmement.

        • Mat49 dit :

          @ Twouan sur le papier les 2 porte aéronefs anglais (et non des PA) sont plus performants oui. S’il y avait suffisament de F35B et de quoi faire plus que leur fournir une escorte de frégates mal armées ce serait mieux en pratique.

          Le F35B s’est révélé non supersonique (structure trop fragile). Donc c’est un plus par rapport au Harrier mais pas sur le plan de la vitesse.

          Au final les anglais sont dans une situation pire que la notre même avec les nouvelles mesures. Donc non il y a pérénité du désarmement. Les quelques détailles techniques entre tel ou tel matériel ne permettent pas de dire qu’il y a réarmement s’il y a régression en global, et pour les anglais entre l’an 2000 et aujourd’hui c’est le jour et la nuit! Ils avaient pu déployer, rien que pour leur armée de terre plus de 40 000 hommes bien équipés en Irak en 2003. Aujourd’hui ils seraient bien en peine d’en aligner 10 000 mal équipés pour une opération de ce type. Et c’est pareil pour la marine et l’armée de l’air.

          Quand aux slogans sur les robots ou les opérations sous le spectre ce sont des slogans pour faire passer le fait que les mesures récentes sont des subventions à l’industrie financées en sacrifiant un peu plus les capacités des forces.

    • LEONARD dit :

      « En France, il faut 5 ans pour construire et remettre une FDI à la Royale ».
      Commentaire défaitiste:

      « En Chine, le 2e destroyer de classe Type 055, 102 Lhassa (拉萨), a été admis au service actif le 2 Mars cette année.
      On constate qu’il faut environ 5 ans et 3 mois entre la découpe de la première tôle et l’admission au service actif. »
      https://twitter.com/HenriKenhmann

      • 에르메스 dit :

        Les gens ne font pas vraiment la différence entre nombre par an et durée de chantier.
        Sans parler de la politique qui peut changer radicalement la durée de construction…
        .
        La Chine c’est l’Allemagne des années 30.

  7. MAS 36 dit :

    Mme Parly une ministre que l’on voit rarement sur les plateaux télé ou radio, qui n’écrit pas de livres ou ne présente pas des émissions, impliquée à sa tâche plutôt sensible , qui suit sa ligne de conduite avec ses contraintes. Les dividendes d’une paix qui n’a jamais existé sont longs à rattraper , les défis nombreux sur (et sous ) les océans, la terre, le ciel et l’espace (ouf…)

    • E. dit :

      Et là continuité d’un effort essentiel: la cyber guerre.

    • philbeau dit :

      Sa discrétion n’a d’égale que son dévouement à sa tâche . Chapeau !

    • blondin dit :

      je me faisais la meme remarque, discrete niveau média, et rien que ça c’est très bien, et meme si elle profite effectivement des budgets en hausse, elle fait plutot bien son boulot, c’est meme la meilleure ministre de la défense qu’on ait eu depuis longtemps ! et les militaires que je connais l’apprécient, alors qu’ils ne sont en général pas fan de notre président. Quand on se souvient un peu des Morin (surement le pire de ces 20 dernières années) et autre Longuet, on ne peut que se réjouir de l’avoir. Et celle d’avant, dont j’ai oublié le nom, et que j’ai meme pas envie de chercher, ne manque vraiment pas.

  8. Carin dit :

    Vu l’actualité mondiale, et le vilain tournant qu’elle prends, c’est plutôt bien vu d’accélérer la livraison de ces bateaux!
    Pas spécialement pour la Russie (je pense qu’elle restera neutre, et n’agira qu’à la marge … livraisons de pétrole et de gaz à la chine, et quelques perturbations aux frontières de l’Europe, histoire d’effrayer les pays guignols qui nous servent d’alliés), mais pour tous les autres pays plus ou moins totalitaires qui risquent fort d’essayer de profiter de l’indisponibilité des américains, ( et d’une partie conséquente des forces françaises… pas par suivisme, mais parce qu’il est prévu que certaines de nos îles servent de bases arrières…), pour tenter d’imposer leurs propres calendriers, et autres annexions… je pense surtout à la Turquie,( pour des îles grecques), la Corée du Nord, ( pour une annexion de celle du sud), a l’Iran (qui se verrait bien envahir l’Arabie saoudite, et devenir le gardien du tombeau de mohamed, à défaut de détruire Israël qui reste un rêve humide pour les enturbanés), et quelques autres pays qui pourraient se sentir pousser des ailes pour tenter d’imposer leurs vues à leurs voisins..
    Tout ça pour dire que ça commence à sentir fort la poudre, et que pour assainir l’économie,et relancer la prospérité… de nombreux personnages de décisions poussent fort à l’éradication que quelques millions d’humains… et comme je l’ai déjà écrit, ça arrivera vers 2023.

    • Emixam dit :

      Autant une annexion de Taiwan par la Chine est possible et même probable dans les années qui arrivent, autant vos scénarios sont improbable.
      Turquie/Grèce : les exploitations off shore sont une chose la prise de contrôle des îles grecques en est une autre et si la Turquie le fait le marché européen lui serait totalement fermé et ce serait la fin de cette économie déjà malade.
      Pour l’Iran/Arabie Saoudite : pas sur que l’Iran est la logistique pour envahir une surface aussi grande que l’Arabie Saoudite et de toute façon même si les USA se mettent en retrait ils ne laisseront jamais l’Iran mettre la main sur les réserve d’hydrocarbures de la péninsule arabique.
      Pour la Corée : je ne pense pas que les USA laisseront leurs 25000 soldats en Corée se faire défoncer sans réagir

      • Carin dit :

        @Emixam
        J’entends bien vos arguments… mais je reste persuadé que mon scénario a plus de chance de se réaliser en grandes parties.
        Pour ce qui est des turcs, je pense aux quelques îles qui se trouvent à un jet de pierre des côtes turques, quand à la réaction de l’Europe.. tout le monde a pu juger de sa sévérité. Il faut bien comprendre que l’Europe dont vous parlez c’est l’Allemagne… et ce pays a environ 5 millions de gens d’origine turque en son sein… le turc en chef peut dire et faire ce qu’il veut, il ne trouvera pas l’Europe en face… seulement la France aux côtés des grecs.
        En ce qui concerne l’Iran, vous partez du postulat que l’Arabie saoudite est un très vaste pays… vous oubliez qu’il est juste vide d’habitants…(voir le nombre de saoudiens).
        Quand à la Corée du Nord, j’ai précisé que les américains seraient obligés de taper fortement dans les troupes et le matériel qui stationnent en Corée du Sud, ce qui créera un réel risque, et je serais très étonné que le culbuto du Nord n’en profite pas, aidé bien entendu par d’assez nombreuses troupes chinoises… comme la dernière fois! Même s’il auras en face des troupes du Sud qui sont clairement montées en puissance et techniques de mêlées depuis ce temps.
        Je pense que de toute façon, les américains n’ont pas le choix… où ils détruisent l’appareil de guerre chinois maintenant, ou s’ils attendent encore une dizaine (même moins) d’années, ça ne sera plus possible de s’attaquer à la résilience des matériels chinois à 15 000 km de la maison.

        • v_atekor dit :

          Je pense que la réaction serait la prise de la totalité de Chypre, et que c’est bien là que se situe l’enjeu.

      • Lothringer dit :

        bonjour @carin et @ Emixam

        Dans le cadre d’un conflit USA/Chine, je pense que l’intérêt égoïste de la Russie est de contribuer à un épuisement des 2 protagonistes. Vladimir est très intelligent, donc conscient qu’une Chine trop puissante peut devenir dangereuse pour son territoire. Et des USA épuisés seront également moins oppressants sur la Russie. Si la Chine recule, il proposera des ressources. Si elle avance, il réduira le robinet. Et ainsi de suite pour que le conflit dure le plus longtemps possible et épuise les 2 nations. Mais il y a un paramètre historique qu’il ne maîtrisera pas : les guerres ont été l’occasion de grandes avancées technologiques. Et à ce petit jeu-là, les USA risquent de reprendre une longueur d’avance (comme pendant la 2eGM), y compris sur la Chine.

        Pour ce qui est d’un potentiel conflit Grèce/Turquie, je pense qu’on est dans l’irrationnel (de la part de la Turquie), donc dans une situation très dangereuse. Les iles grecques le long de la côte Turque sont désagréables géographiquement pour la Turquie, mais ne constituent nullement un obstacle à son développement ni à l’accès à la mer, car Istanbul, la capitale économique et plus grand port n’est pas entravée. Bon peut-être que si les Turcs avaient une complète maîtrise de leurs côtes, il serait plus facile pour eux de poser quelques bases navales supplémentaires.

        Pour ce qui est du conflit Arabie/Iran, l’Iran n’envahira jamais l’Arabie. Ce n’est pas sa vocation naturelle. La vocation naturelle de l’Iran est d’essayer de rassembler les peuples chiites, mais pas forcément dans une logique de conquête territoriale. Il y a des chiites dans l’Est de l’Arabie, notamment au niveau des champs de pétroles saoudiens, c’est ce qui rend nerveux les saoudiens. Pour ce qui est du conflit au Yémen, l’Arabie saoudite est dans une posture « à l’américaine » c’est à dire « l’Arabie aux Arabes » (par référence à la doctrine Monroe « L’Amérique aux Américains »). En l’état actuel des choses, j’ai du mal à imaginer que le conflit au Yémen dégénère en conflit majeur. Mais l’avenir est souvent imprévisible.

        Pour un potentiel conflit inter-coréen, je suis dans un doute. Une armée qui a le ventre vide peut-être tenir durablement un conflit de haute intensité ? J’ai du mal à le croire. Quel est l’intérêt de la KdN de se heurter frontalement aux soldats US implantés sur le sol coréen ?

  9. Tomatokiller dit :

    Excellent alain le triangle parfait.
    Oui pour la photo. Ce sera collector.

  10. FRank dit :

    La Grèce finira par acheter US oubien FREMM italienne bien plus polyvalente ou encore PPA version light + ou FULL.. déjà en test

    • E-Faystos dit :

      Les FreMM Italienne plus polyvalentes. …
      C’est un avis surprenant.
      Pouvez vous sourcer ou envoyer des chiffres? Je suis un peu dubitatif.
      Les FreMM sont de gros navires, onéreux, et si j’en crois les derniers échanges que j’ai eu précédemment, le Grecs se verraient presque avec des patrouilleurs style Gowind pour faire le travail de surveillance maritime. Tout simplement pare que c’est dans leurs -modestes-moyens. Mais là, adieux le Seafire 500 et les Aster qui vont avec.

      • blondin dit :

        et vu leurs besoins, avec des déploiements proche de chez eux, pas besoin de FREMM, les Gowind feraient effectivement l’affaire. Mais des FDI c’est très bien. Par contre, si ils prennent des MMSC, ca passerait mal à mes yeux, et ça montrerait bien les façons de faire des US, à coup de pression et autres intimidations. D’un point de vue strictement militaire, les FDI sont au dessus du lot, 1 bâtiment avec son SF500 et ces Aster 30, peut couvrir quasiment tout le pays. Ce qui est loin d’etre le cas des LCS Freedom, meme en variante MMSC. Et on parle meme pas de problèmes techniques style F35 !

    • eric martin dit :

      Mme Irma est a bord

    • 에르메스 dit :

      La FREMM IT n’est pas plus polyvalente puisqu’elle n’est pas équipé en missile de croisière, ce qu’une FDI fait.
      .
      Son seul argument c’est d’avoir un plus grand stock de missile AA, sauf que… Elle est également bien plus chère qu’une FDI.

  11. bruno dit :

    un navire sous marin ou l’inverse . le profil me fait penser à ça . c’est l’avenir en cas d’attaque on disparait sous la mer . faut repenser la forme . les profils sont de plus en plus uboat frendly

    • albatros24 dit :

      Donc..des SNA Ng avec missiles .
      C’est plus simple car cela existe déjà

  12. LEONARD dit :

    Ce que demande en sous-titre la M.N, c’est aussi que l’export (grec pour l’instant), ne vienne pas (trop) repousser ses propres livraisons, puisqu’il se murmure que la 2ème FDI (ex Louzeau), en construction partirait vers la Grèce.

  13. Michel dit :

    La sophistication et la puissance opérationnelle des bâtiments militaires ne se calculent plus en tonnage depuis après la fin de la 2eme GM…..
    Maintenant un bâtiment de 5000t peut dezinguer un bâtiment de 10000 tonnes qui a 10 ans d’âge ayant conservé sa configuration technique d’origine……

  14. Carin dit :

    5 FDI ne suffiront peut-être pas… 15 navires de 1er rang, sont peut-être trop peu… mais ça fait de la France la 1ere puissance européenne!! Et comme nos amis italiens, et espagnols, ne sont pas trop mal équipés non plus… je me dis que dans le sud de l’Europe, on est plutôt bien protégés… par contre au Nord???
    Je sais… les frugaux vont rétorquer qu’ils ont leur protecteur personnel… l’Amérique!
    Sans s’apercevoir que tous les jours ces pays réécrivent l’histoire du chien et du loup…
    « Mais quelle est cette marque autour de votre cou?? »

    • dolgan dit :

      Au nord: les anglais et les allemands appuyés par de plus petites marines mais modernes et avec un « terrain » favorable.

      Avec en face uniquement les petites flottes du nord et de la Baltique.
      franchement, au nord on est large sans invoquer l’oncle sam.

    • aramis dit :

      La flotte française se veut océanique. A priori avec 15 bâtiments de premier rang à répartir sur tous les océans je crains que l’ambition d’être mondial ne soit un peu trop élevée. Les italiens – plus modestes se veulent essentiellement méditerranéens – auront 10 FREMM, 2 quasi croiseurs de 10 000 tonnes, et 2 porte-aéronefs. Sans oublier leurs sous-marins. Ils disent – et ils ont raison – que l’Italie sera la principale puissance aéronavale en Méditerranée. Que pèse la Royale en Méditerranée? Combien de frégates en permanence? Ajoutons 1 sous-marin « occasionnellement » (pour employer le mot du CEMM)
      Franchement j’ai beaucoup de peine à partager votre optimisme sur la France « principale puissance européenne » en matière maritime.

    • Lothringer dit :

      @Carin,
      Vous qui pronostiquez (peut-être à juste titre ?) des hostilités pour 2023, il faut espérer qu’il y aura peu de navires en maintenance (donc inexploitables) vers cette tranche de temps … et espérer que de nombreux navires aient fini leur modernisation pour fin-2022.

    • blondin dit :

      les Italiens sont clairement les mieux équipés en navire de surface, que ce soit en nombre, en tonnage ou en capacités. Mais leurs futurs « croiseurs » me laissent dubitatif, tout en donnant envie qu’on se lance dans un projet similaire ! leur armement prévu, d’après ce que j’ai pu en lire, parait un peu léger pour un bâtiment de 10000 T. Meme si ça reste de haut niveau par rapport à ce qu’on connait en Europe.

  15. Scipion dit :

    Mme Parly est une des rares ministres que je respecte dans ce gouvernement.
    J’ai toutefois une question: quels seront les programmes retardés pour dégager les marges budgétaires qui permettront d’accélérer celui des FDI?

    • E-Faystos dit :

      l’Eurodrone? je sors.

      • NRJ dit :

        @E-Faystos
        Si on devait retarder un programme, ce serait pas une mauvaise chose que l’Eurodrone soit tête de liste, à défaut d’être annulé.

      • Alpha dit :

        @E-Faystos
        Ce truc est à virer !…
        Trop gros, trop cher et …trop moche !

        • Alpha dit :

          Plus sérieusement, et je viens d’y penser, si l’hélicoptère interarmées léger (HIL) a été décalé, ou encore le Système de drones aériens pour la marine SDAM, qui arrivera en 2028 au lieu de 2023… Et la modernisation des frégates Horizon qui devrait glisser vers la fin de la décennie au lieu de 2025…

    • Carin dit :

      @Scipion
      Je pense aucun…
      Il y a des sommes de bloquées pour les SCAF, MGCS, MAWS…. etc…
      il nous faut acter que tous ces programmes tombent à l’eau, et reporter cet argent sur certains programmes qui au vu du mauvais tournant que prends le monde, sont éminemment plus utiles.
      Nous n’avons pas besoin d’un NGF (le rafale est largement suffisant), nous n’avons pas besoin d’un nouveau char lourd ( aucun Leclerc ne quittera le territoire national), nous n’avons pas besoin d’un MAWS (l’ATL2 rénové fait très bien le boulot). Par contre, nous avons besoin de plus de rafale ( on n’est toujours pas aux 225 prévus), de plus de FTI (8 FREMM ne peuvent pas tout faire), nous avons besoin de finir rapidement la rénovation des ATL2 ( rénover les 22 qu’il nous reste, certain d’entre eux seront basés dans nos îles), nous avons besoin de gonfler le stock de nos missiles et autres munitions ( nos stocks sont dérisoires), sans oublier que le Charles de Gaulle bloquera toute son escorte, et que cette dernière sera exclusivement française…( quel intérêt d’avoir divers bateaux européens dont l’ordre de tir sera commandé… ou pas… depuis leurs capitales respectives)… quel intérêt d’avoir des bateaux dont l’équipement anti soum n’est pas au niveau, et de ce fait, nous obligerait à les rapprocher du Charles pour les placer sous sa protection…

      • Mat49 dit :

        @ Carin ce que vous dites se tient sauf pour l’ATL2. L’âge des cellules limite les posibilités de les garder encore trop longtemps. Si on relance la chaîne d’accord mais pas avec les cellules actuelles.

    • m dit :

      Rien ne sera retardé, Naval Group fera travailler plus la sous-traitance. Elle a le savoir-faire-faire.

    • Frede6 dit :

      Bonne question… mais rassurez vous l’accélération est toute relative…
      La FTI1 est retardée de 6 mois pour que la FTI2 soit avancée par rapport à son retard initial prévu (vous me suivez toujours)
      Seule la FTI3 est finalement avancée de 6 mois.
      Donc pour Bercy, le jeu de banto est presque transparent,il faudra juste couper à droite / à gauche dans les programmes de défense…
      NG et la CFDT vous remercie…
      La MN est le bout en train de service surtout si la FTI2 part en Grèce…
      Mme Parly s’est offert une petite séance de communication positive qui ravira ses afficionados sur le forum.
      Bien à vous

      • Belzébuth dit :

        @ Frede6
        En ce moment, c’est plutôt la poisse, à voir la situation pour la frégate Le Courbet, qui aurait dû sortir il y a quelques semaines…

  16. albatros24 dit :

    Je rejoins Scipion : il ne faudrait pas qu on retarde les programmes de l’équipement ou des véhicules ou plus grave encore des Rafales.

  17. Thierry dit :

    Déjà que Macron n’ouvre pas de lit supplémentaire en pleine crise du coronavirus, c’est dire à quel point il se torche de la loi de programmation militaire.

    Pendant que des étudiants n’ont même pas de quoi bouffer, d’autres ramassent des dizaines de million d’aide de l’Etat pour leur manque à gagner, surtout les gros.

    L’industrie naval française n’est pas du genre à fonctionner en télétravail et ne sera pas non plus payé à ne pas travailler suite au confinement vu qu’ils ont continués à bosser comme en temps normal. Pas de trou non plus dans le carnet de commande comme pour l’aviation ou l’automobile.

    Donc au niveau marge de manœuvre, d’accélérer, moi j’en vois pas, c’est encore de la langue de bois, des contes de fée.

    https://www.usinenouvelle.com/article/apres-le-covid-19-comment-les-industriels-de-saint-nazaire-se-preparent-a-l-onde-de-choc.N975231

    • ano dit :

      C’est le seul président qui respecte la loi de programmation militaire depuis belle lurette.

      Et pour les lits supplémentaires, si je me trompe pas le facteur limitant c’est plus le nombre de personnel qu’autre chose. Et jusqu’à preuve du contraire on fait pas encore apparaitre des infirmiers d’un mois à l’autre.

    • albatros24 dit :

      Hélas vous avez raison Thierry, c’est bien de l’enfumage d’énarque, encore une fois…

    • Breton de Paris dit :

      C’est fou comme n’importe quel sujet permet de dire du mal de Macron….
      Je vous propose comme point de depart pour votre prochain message énervé: il fait beau

    • Momo dit :

      Thierry moussa mokhtar est un islamo facho qui rêve de nuire à nos forces qui mettent la pâtée à ses amis egorgeurs en BSS (*). Tous ses messages cherchent à calomnier la France mais il est tellement mauvais qu’à part les ignares tout le monde
      rigole à ses sottises. Comme celle qu’il vient d’eructer…

      (*): qui depuis début 2021 ont déjà assassiné atrocement plus de 2000 paysans et leurs familles, touaregs et peuples noirs.

    • 에르메스 dit :

      Vous croyez qu’une expansion d’hôpital ça se fait du jour au lendemain ?
      C’est pas du personnel de bureau ou non qualifié mais des médecins et infirmiers qu’il faut pour cela, au delà du pognon, c’est du personnel qu’on recrute pas en claquant des doigts…
      Surtout que travailler en hôpital n’attire pas des masses.
      .
      Y’en a ral le cul de ces commentaires qui critique mais refusent d’analyser un peu la réalité…

    • dolgan dit :

      « Macron n’ouvre pas de lit supplémentaire en pleine crise du coronavirus »

      Tu vis dans une grotte depuis 1 an? parce que à ce niveau là …

    • blondin dit :

      c’est juste le 1er président qui l’a respecté, la LPM. Vous voulez tellement critiquer et baver sur la France en général et sur le gouvernement en particulier, que vous en perdez toute objectivité. On peut ne pas aimer ce gouvernement, mais ça reste le premier depuis longtemps qui a augmenté les budgets et qui respecte ce qui est prévu. Vous pensez vraiment que mélenchon en aurait fait autant ?

    • Mat49 dit :

      @ Ma biquette ce n’est pas un problème de lit mais de confinement trop tardif.

      Ensuite pour l’instant la LPM est respectée et Naval Group a donc du plan de charge. Encore un beau sketch ciselé!

  18. vrai_chasseur dit :

    Sur le plan économique cela revient à du crédit acheteur : c’est l’état français qui finance à Naval Group la construction par anticipation des FDI potentiellement exportables.
    A raison d’une FDI par an au lieu d’une tous les 18 mois, cette avance de financement permet de régler le problème de la sauvegarde des emplois de Naval Group Lorient.
    Ce n’est qu’en cas de contrat export signé que la France récupère son avance de financement. Les FDI à livrer seraient alors prélevées sur la production en cours et reconfigurées pour le client export.
    Mais pour l’état français faire une avance de financement sur un programme d’armement nécessite de retarder d’autres programmes d’armement. Il faut donc que la ministre ait raisonnablement confiance dans la signature rapide du contrat des frégates de la Grèce, sinon il lui faudra assez vite faire des choix cornéliens entre retarder 120 VBL à rénover, 14 Mirage 2000D à moderniser, les 30 premiers hélicos HIL, les 2 ATL 2 et les 3 C130 à rénover.

  19. Vins dit :

    Mouais perplexe quand même… militaires et politiques ont rarement eu des visions similaires… si on active les commandes c’est pour faire passer la pilule des premières fdi qui partiront à l’export…
    pour que les armées puissent rester dans la courses, fait des industriels forts…et qui font des bénéfices. Donc à mon avis, on est pas prêt d’avoir notre « Marine » de premier rang…. jugeons les actes et non les paroles…

  20. Loufi dit :

    Si ces tocard arrêtaient de sans arrêt repousser les projets et diminuer les quantités (coucou les fremm /, horizons), nos armées pourraient avoir bien plus avec autant sinon moins de budget. Sans parler des possibilités accrues pour l’export avec des produits plus compétitifs.

  21. Amiral Bigorneau dit :

    Je l’ai déjà écrit sur ce blog a plusieurs reprises, la marine doit être prioritaire, avec le cyber, le NGF (je n’ai pas dit le SCAF), et la protection aérienne du pays (SAMP/T + Drones).
    Le reste passe après.

    Parce que nos prochains engagements se passeront sur mer : Méditerrannée, Asie, besoins en océan indien qui viennent encore de s’accroitre depuis les évènements au Mozambique . Pour info Mayotte est à 550 km de la ville de Palma et entre les deux, les Comores sont un état en perdition.

    Nous manquons de bateaux et donc c’est une bonne nouvelle que cet avancement de livraison .
    Je redis que ce qu’il nous manque c’est 10 à 12 corvettes sérieusement équipées, au moins comme les Gowind égyptiennes.
    Nous savons faire ça nous-mêmes pas besoin de programme européen et ainsi les retombées financières resterons chez nous.

    Et, je déborde un peu le sujet, mais il est absolument nécessaire de renforcer notre sous -marinade : Avec l’affaire de la « Perle », on a vu que la doctrine de le « stricte suffisance » est une ânerie (ânerie certes motivée par les finances), et se transforme au premier pépin en « totale insuffisance ».
    Comme je n’ai toujours pas compris pourquoi il faut une unité ayant les capacités d’un SNA pour faire le doberman aux abords de Brest, je propose d’acheter pour ce faire 2 « Scorpène » dernier modèle, plus 2 autres basés à Toulon pour y faire le ménage, et au besoin assurer des missions en Mediterrannée.
    Ça dégagera les SNA pour d’autres missions, A hauteur de leurs capacités.

    Je sais, Noël c’est dans neuf mois.

    • NRJ dit :

      @Amiral
      Quelle armée dans l’armée française est la plus engagée depuis les 50 dernières années ? L’armée de terre. Et du coup, c’est chez elle que vous voudriez tout supprimer ? En cas de combat urbain, elle manque tellement d’hommes qu’elle ne serait pas capable de faire du combat urbain sans s’appuyer sur des alliés.

      J’ai du mal à comprendre pourquoi on n’achèterait pas des SNA plutôt que des Scorpène. C’est pour l’économie ?

    • Michel dit :

      Je vous rejoint sur ces points, mais il ne faut pas sacrifier pour autant les équipements destiné à l’Armée de terre comme les Griffons et Jaguar nos militaires en on absolument besoin au Sahel et les VAB sont dépassés depuis longtemps …

    • albatros24 dit :

      Vous avez raison, sauf sur deux points :
      -l’Armée de Terre est à la ramasse depuis trop longtemps et il reste à moderniser et surtout en quantité car on ne tient le terrain qu’avec elle, donc les hélicos moyens et lourds (Caracal et quelques Chinooks d’occasion) Griffon Jaguar et plus de matériels de franchissement ainsi que de l’artillerie longue portée (et le smunitions qui vont avec fabriquées en France cela va de soi) sont indispensables car nous avons des territoires à défendre et pas que des îles. Le tout en lien avec un service national remis au goût du jour face à la pluralité de menaces (service national donc civil avec un volet militaire où les militaires choisissent leurs profils au sein d’une Garde nationale par exemple)
      -le financier. En France c’est Noël chaque semaine vu les milliards que nous empruntons qui plus est à taux négatif…
      https://www.francetransactions.com/actus/news-finances/dette-france-2021-emprunt-260-milliards.html

      • albatros24 dit :

        où l’on apprend qu’en empruntant 270 milliards en 2020 à MT, cela a rapporté 296 millions nets au budget de l’Etat, de quoi se payer deux corvettes GOWIND 2500.
        à court terme nous sommes même à -0.56 %…