Permettant de se passer du GPS, le système français « Vision » a passé des essais prometteurs

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

95 contributions

  1. PK dit :

    Bravo !

    Les brouilleurs russes vont avoir du mal à masquer les étoiles 😉

    Bon, faut voir le coup maintenant…

    • PK dit :

      Grr… Le coût 😀

    • sergeat dit :

      Félicitations pour nos ingénieurs,êtes vous sûr que nos seuls ennemis sont les russes ?regardez un peu dans l’UE qui veut nous metre sous contrôle US,sans parler de l’Allemagne qui fera tout pour réduire pour ne pas dire anéantir notre défense,et des américains qui achètent nos technologies avec l’accord de Macron.

      • PK dit :

        J’ai parlé des Russes parce que ce sont les seuls aujourd’hui à être capable de brouiller à l’échelle militaire. Nos armées occidentales ont abandonné ce savoir-faire lors des dividendes de la paix.

      • NRJ dit :

        @sergeat
        « regardez un peu dans l’UE qui veut nous metre sous contrôle US, », « l’Allemagne qui fera tout pour réduire pour ne pas dire anéantir notre défense ».
        Bien sûr tout ce que vous dites s’appuie sur des faits sérieux et démontrés…

        Je pense que l’Allemagne se moque de notre Défense du moment qu’elle a sa part dans les programmes menés en coopération. Mais peut-être que je suis limité dans mon raisonnement et que je ne vois pas le complot germano sino mondial contre la France….

        • sergeat dit :

          Regardez les décisions de la commissaire de l’UE:AKK future remplaçante de Merkel à ce jour.

          • Asvard dit :

            @sergeat
            AKK n’est et n’a jamais été commissaire de l’UE et a indiquée qu’elle ne briguerait pas la chancellerie.
            Elle est actuellement ministre fédérale de la défense

        • h dit :

          Personne n’a jamais vu NRJ intervenir dans les commentaires de ce site avec une intention autre que celle de defendre envers et contre tout l’interet allemand… Il n’y a guere de commentaires anti-allemands, sur tout sujet que ce soit, qui n’aient leur reprimande NRJ dans les reponses qu’ils suscitent. Etrange, mais biensur je suis peut etre limite, je ne vois probablement que des complots germano bidul-trucs.

          • NRJ dit :

            @h
            Si des personnes maintiennent que la terre est plate, et bien je suis contre car je crois fermement que la Terre est ronde. Et tant pis pour les gars dans votre genre qui diront que je suis anti religion tout comme vous me dites que je ne fais que défendre les allemands.

            La binarité et la simplicité de certains raisonnements me laissent pantois quelque fois….

        • albatros24 dit :

          Vous êtes bien naïf NRJ
          Il n’y a pas de complot c’est certain
          mais plutôt du chacun pour soi et l’Allemagne nous bat les croupières sur tous nos domaines de prédilection : l’agro alimentaire l’agriculture les technos de pointes et la pharmacie, elle veut être la première partout notamment la Défense et nous sommes toujours un concurrent dans certains domaines industriels justement…
          C’est normal
          Ce qui est anormal c’est nos élites qui sont complices de cela en nous désindustrialisant brutalement depuis 40 ans, on recherche le moins cher…stupidement alors que la quamité a un prix surtout actuellement. Nous avons un train de retard à cause des gens incompétents qui nous dirigent justement.
          et se mettent sous la coupe de ce pays

          • ArtScenik dit :

            Toujours le même refrain du French-Bashing compulsif… C’est soit du masochisme, soit le fruit d’arrières pensées orientées politiquement, soit, et pourquoi pas, la manifestation classique des trolls pro-russes…

          • Rémi Mondine dit :

            La vérité est que les pays dont les dirigeants font le travail font tout pour exporter leur chomage vers les autres.
            C’est un jeu á somme négative, mais il y a 20-40% de chomage au niveau mondial.
            La politique d’excédent commercial de l’allemagne ne vise qu’à cela. On ne peut pas le leur reprocher, ils ont raison d#être patriotes et de défendre leur pays.
            En creux cela signifie que l’on peut condamner nos dirigeants pour l’attitude inverse.

          • NRJ dit :

            @albatros24
            « Il n’y a pas de complot c’est certain
            mais plutôt du chacun pour soi ». Exactement. 100% d’accord. l’Allemagne est un allié et un rival. Mais ils n’ont pas la volonté « d’anéantir  » la Défense française. Simplement de nous tailler des croupières, comme nous le voulons aussi.

            Après je ne pense pas qu’il y ait une volonté de desindustraliser la France. On est juste idéaliste et incompétent. Mauvais, en somme. Par exemple en de figurant qu’on peut s’endetter éternellement et en se croyant tous individuellement comme des cadors que l’on n’est pas…

          • NRJ dit :

            Je veux dire : comme nous voulons également leur tailler des croupières, bien sûr. Pas à nous-mêmes.

    • lym dit :

      Elon Musk s’en charge avec sa constellation de micro-satellites?!

      • Wagdoox dit :

        … il fait de l’interet pas de la géolocalisation.
        Ensuite si le gps est brouillé starlink servira pas a grand chose …

      • :-) dit :

        … et qui s’occupe des micro-satellites d’Elon Musk ? 😉

    • cedivan dit :

      je dirais plutôt les brouilleurs US, ils coupent le GPS et hop !

  2. Blurb dit :

    Très intéressant … on parle de mesure « fine », est-ce équivalent à la précision GPS/Glonass/Galileo ? (dans les modes militaires, précision métrique) ??

    • wagdoox dit :

      non logiquement on est dans une precision décamétrique au mieux, 200 m comme le M51 au pire.
      Mais c’est forcement problématique, on a des solutions pour le guidage final, radar, lidar, laser, IR…

      • Blurb dit :

        Merci Wagdoox,
        Effectivement pour un guidage final, je suppose que l’on sait comparer l’environnement survolé avec des profils de terrain pré-enregistrés, comme sur les missiles de croisière…

      • Fred dit :

        @ wagdoox

        Pour une bombe atomique, 200 m est une précision largement suffisante pour des représailles.
        Si on veut détruire un moyen terrestre de riposte adverse, cela est certes inefficace si solidement enterré.

        Les missiles balistiques intercontinentaux sont tellement rapides à l’arrivée, qu’il est impossible de les équiper d’un guidage terminal dans l’atmosphère, il serait détruit.

  3. Plusdepognon dit :

    Belle petite entreprise, Sodern, filiale d’ArianeGroup et du CEA :
    https://www.challenges.fr/entreprise/defense/sodern-le-champion-francais-qui-vise-les-etoiles-au-sens-propre_741249

  4. Richard dit :

    Souhaitons la réussite, car ce serait une avancée majeure pour l’aéronautique.

  5. Vinz dit :

    « à différents endroits de la voute céleste »

    Voilà qui s’appelle tirer de son trésor du neuf et de l’ancien…

  6. jean augeron dit :

    Les acronymes français ont une autre gueule que les anglosaxons, AID, SAFIRE…

  7. Tiger dit :

    Et par mauvais temps?

  8. bernard dit :

    Si je comprends bien, nous parlons d’une version 21°siècle de la navigation aux étoiles de nos ancêtres? Pour un amateur éclairé de la technologie, j’en suis bluffé. Nous avons de belles pépites en France!

    • Jo666 dit :

      C’est déjà employé sur les missiles anti navires

      • Wagdoox dit :

        Non les missiles balistiques nucléaires plutot.

      • Desty dit :

        Et les satellites évidement. Tout ce qui se promène au dessus de la stratosphère.

        • Desty dit :

          En fait et pour résumé leur système propose de court-circuiter les satellites de géolocalisation qui utilisent exactement le même procédé pour connaitre leur propre position avant de trianguler votre position à vous.

  9. Faublas dit :

    Le concept est excellent et donne une avance technologique et stratégique majeure.
    En espérant que ces capacités ne soient pas vendues au profit de fonds stratégiques US qui feront des ponts d’or pour les acquérir.

  10. AIRELLEGI dit :

    Le Pentagone ne s’en ai jamais caché, aux premières heures d’un conflit de haute intensité, le cryptage des signaux GPS sera enclenché et une clé de chiffrement supérieure à 1.024 Bits deviendra indispensable. Il n’y a donc pas que les brouillages Russes et Chinois. Sans compter le dégommage probablement systématique de la constellation avec leurs ASAT S-400 ou Khinzal modifiés, leurs lasers 10 MW et plus si affinités. La 3ème guerre mondiale se fera SANS SATELLITES ( ou sans beaucoup ) n’en déplaise aux caciques de la NRA et du NRO…..

    • Jo666 dit :

      Bah on reviendra aux gyroscope laser comme pour l’as 30

    • Cricetus dit :

       » La 3ème guerre mondiale se fera SANS SATELLITES »
      Et c’est pour cela que les américains ont des systèmes astro inertiel sur leur missiles et leur bombardiers stratégiques depuis les années 60…

    • Raymond75 dit :

      De plus une bombe nucléaire a effet électro-magnétiques neutralisera la majorité des communications et paralysera la société entière.

    • Thaurac dit :

      Il y a de fortes chances et c’est pourquoi on a aussi des satellites « tueurs » d’autres satellites, on fait comme les copains, sans compter lasers et missiles anti satellites…Rien de nouveau sous le soleil..

    • Vasil dit :

      En gros les pilotes de chasse ont toujours une place dans le future et les drones pas forcément si ça chauffe vraiment!

  11. yakafokon dit :

    Faut espérer que le site est bien gardé. Nul doute qu’il doit concentrer des touristes.

  12. charly10 dit :

    Axe de recherche très intéressant pour se libérer des contraintes de brouillage. A suivre..

  13. papy dit :

    Société bientôt vendue à une société US avec la bénédiction de nos élites à cou sure.

    • JC dit :

      Filiale d’Ariane groupe ce ne sera pas la peine de la vendre aux US, l’État français cèdera quelques % au copropriétaire allemand du groupe et le tour sera joué. Nos dirigeants donnent l’impression- trompeuse- qu’ils ont une vision à court terme mais il n’en est rien. Au contraire, ils savent depuis longtemps, qu’à moyen ou long terme la République Française va disparaître. En utilisant l’excuse de Bruxelles, ils ont privatisé à tout va. Et dans le domaine de la Défense, on voit bien que le transfert de technologie et autres compétences se mettent sous les ailes ou les griffes de l’Aigle allemand.

      • ArtScenik dit :

        Et allez !!! On continue le French-Bashing habituel ! Vous êtes pro-russes j’imagine…

  14. sepecat dit :

    Bon, bin… les habituels grincheux se lamentant que la France est à la traîne en matière d’innovation auront une occasion de moins pour geindre. Féflicitations en tout cas aux différentes équipes ayant su dépasser les problèmes pour trouver des solutions.

    • Frank dit :

      @ sepecat Tout juste, et je vais enfoncer le clou.
      Votre propos rejoint celui de de @ Plusdepognon sur Sodern, PME dont je connais le nom, sans bien savoir la valeur et les compétences. Je vais chercher, l’aventure est intéressante.
      Mais avouons que c’est désespérant de deviner que cette pépite va finir par être probablement rachetée par nos alliés, ou autres.
      L’ exemple de Safran est aussi intéressant. Si Pierre Faure lui a donné une dimension qui la met à l’abri en apparence, c’est un fleuron dont l’actionnariat actuel le rend vulnérable, dans l’indifférence toujours tardive du Ministre de tutelle. Qui ne réagit en s’indignant, ensuite et sans résultat.
      Permettez-moi une anecdote personnelle.
      Je vais faire bref, et je m’en excuse d’avance.
      L’article cite le GRM de Safran, petit bidule de céramiques à effet piézo-électrique, mais référence mondiale des senseurs inertiels.
      Qui va se vend comme des petits pains.
      https://www.safran-electronics-defense.com/fr/media/record-de-livraisons-pour-le-gyroscope-quapasontm-de-safran-electronics-defense-20190319
      C’est le dérivé du Quapason. Ou plutôt son descendant direct.
      Il se trouve que c’est un parent qui m’est très proche qui l’a inventé, pour la Sagem de l’époque.
      Il s’appelle Pierre Léger, Arts et Métiers, et la Sagem/Safran bénéficie actuellement de son travail, et des brevets qu’elle a récupéré. Sauf que c’est lui le concepteur des gyros vibrants.
      http://www.christianboyer.com/jumieges/legercv.pdf
      Et Safran/Snecma récolte désormais les dividendes de son intelligence visionnaire. De façon légale, aucun souci.
      Navré pour cette disgression, qui n’intéressera que les fans du pendule de Foucault, mais faut toujours rendre à César ce qui lui appartient.
      A mettre en rapport avec E. Charpentier, Nobel de médecine sur ses travaux sur le CRISPR/cas9, qui sont, n’en déplaise à certains, totalement liés à des vaccins ARNm.
      Nous avons l’art de faire dégager nos élites, pour mieux inviter les médiocres. Pas banal.

      • Covidement votre dit :

        C’est dommage de se contredire à la fin puisque votre parent n’est pas parti !
        Prix Nobel, médaille Fields, Brevet….
        Non la France ne se débarrasse pas de ses élites.
        Une idée colportée par les collabos au service des Euro-atlantistes qui aimeraient voir la france disparaitre, disloquée dans les euro-régions.
        Vive la France et vive la république.

      • Donald dit :

        @Franck
        De mémoire

        Dans le droit français, le sujet des brevets des salariés est assez complexe. Il faut déjà regarder si l’invention est dans la mission du salarié dans l’entreprise. Si oui il est déclaré inventeur, mais pas propriétaire du brevet, sauf si l’entreprise ne souhaite pas déposer le brevet. Auquel cas il peut demander l’autorisation de le déposer à son compte. Mais là, c’est une autre histoire. Dans le premier cas il est inventeur, l’entreprise est propriétaire concernant une participation au bénéfice il vaut mieux le prévoir dans le contrat de travail (cas rare). Quant à toucher quelque-chose du bénéfice en dehors du contrat de travail, c’est laissé au bon vouloir du propriétaire donc de l’entreprise. La, on trouve de tout (La tête à Toto, un article dans canard de l’entreprise, une prime, %sur licence vendue, % sur bénéfice obtenu, …).

        https://www.legavox.fr/blog/maitre-anthony-bem/brevets-inventions-salaries-propriete-protection-11280.htm

        • Donald dit :

          @Franck
          S’il est salarié mais que l’invention n’est pas lié à sa mission dans l’entreprise. C’est différent.

          Dans ce cas si l’entreprise souhaite devenir propriétaire de l’invention d’un salarié inventeur. Alors elle devra l’acheter à son salarié.
          Généralement dans les tractations l’entreprise cherchera à savoir si le salarié à mis au point son invention grâce à sa connaissance de l’entreprise et aux moyens de l’entreprise.

          • Frank dit :

            @ Donald Tout juste, c’est pour cela que j’ai précisé « aucun souci ».
            D’ailleurs, l’entreprise rémunère ses chercheurs, et met à leur disposition des moyens techniques et humains souvent énormes en RD, dans le cas de Safran, par exemple.
            Aucune amertume de l’intéressé.

    • Frank dit :

      @ sepecat Oups!
      https://www.safran-electronics-defense.com/fr/media/record-de-livraisons-pour-le-gyroscope-quapasontm-de-safran-electronics-defense-20190319
      http://www.christianboyer.com/jumieges/legercv.pdf
      Quand ca veut pas passer, restent les coups de savate sur l’ordi, des fois, il se soumet à son maître…
      Complétement HS, j’en conviens.

  15. Matou dit :

    Excellente orientation et technologie. Il est probable qu’en cas de conflit spatial, les systèmes de positionnement soient parmi les premiers visés. Un tel système devrait permettre de s’en passer. Il est d’ailleurs bien d’en discuter ici mais je ne cesse de m’inquiéter sur l’espionnage industriel dont certains grands blocs à l’est sont grands spécialistes. Peut-être possèdent t’ils quelque chose de similaire, peut-être que non. En tout cas, protégeons cette technologie le plus précieusement possible. Ces pays avancent à grand pas aussi par un espionnage et du reverse engineering de premier plan. Exemple: les moteurs d’avions et je pense qu’il y en a d’autres, le dernier chasseur de l’empire ressemblant étrangement à un mix de F35 et de F22.

    • Franchouillard dit :

      @ Matou, vous parlez de ce qui est visible : mais des avions aux performances similaires ont forcément des ressemblances. Idem pour les voitures.
      Le risque de piratage technologique vient plutôt de nos (faux) amis, avec la complicité plus ou moins consciente de notre classe politique depuis Pompidou puis Giscard, créateur du programme « Young Leaders ».

      • Wagdoox dit :

        Pour avoir vu de pret le concorde et le tu144,
        Il y a de sacrés differences alors qu’on nous parle sans arret du concordski.

    • sergeat dit :

      Vous devriez savoir que les chinois ont acheté des SU 35 (une vingtaine) et d’autres armements qu’ils ont désossé et mal copié d’où la fureur des russes qui refusent maintenant tout export srratégique,

      • Intox dit :

        Qu’est ce que les chinois n’ont pas désossé ? Le mot contrefaçon n’existe pas dans leur langage, alors quand on leur parle de copie, ils nient en bloc. Maintenant, on l’a bien voulu, ils ne nous ont pas forcé à leur vendre des choses ou à les produire chez eux.

        • Desty dit :

          Les Chinois sont des moines copistes. Chez eux la calligraphie reste un art séculaire. Pour être un bon calligraphe vous devez passer toute votre jeunesse à copier et recopier les choses.
          Du coup ce n’est pas infamant pour eux de faire du reverse engineering et ça ne leur pose aucun cas de conscience.
          Par contre ça doit être un des peuples les plus chauvins au monde et si vous les accusez de faire ce qu’ils font, ils péteront un plomb et deviendront hyper agressifs.

      • Thaurac dit :

        Ils ne font que ça, au passage…

        • Fred dit :

          @ Thaurac

          C’est inhérent aux cultures asiatiques : c’est rendre hommage au maître que de le copier au mieux, c’est la méthode préconisée, imiter les anciens pour éventuellement les dépasser.
          De leur point de vue, cela ne part pas d’un mauvais sentiment, au contraire :o)

  16. galileo dit :

    Cela existe sur le U-2 et SR-71 depuis de décennies (Nortronic NAS-14) et les ICBM utilisent aussi ce système pour leur guidage

    https://www.thedrive.com/the-war-zone/17207/sr-71s-r2-d2-could-be-the-key-to-winning-future-fights-in-gps-denied-environments

    • vrai_chasseur dit :

      @galileo
      Le NAS-14 de Nortronics est une belle machine de navigation assistée (les pilotes de SR71 la surnommaient d’ailleurs ‘R2D2’) mais comme tous les systèmes de visée stellaire, il ne marchait bien que du crépuscule à l’aube…

    • Wagdoox dit :

      Tu comprends que dans les cas que tu presentes ici, c’est des avions qui montent tres haut ou le ciel bleu s’efface ? Les m51 et un paquet avant eux ont aussi cette tech.
      La on parle de faire d’un fonctionnement avec un ciel diurne et a faible altitude (voir au sol). Ca n’a plus rien a voir.

      • galileo dit :

        Nope a peine sortie du hangar le fixe se fait. Cela a ete publié de nombreuses fois.

        • Wagdoox dit :

          On parle pas du tout du meme systeme !
          Voir comment le rafale se fixe alors qu’il n’a pas ce systeme
          Comment tout confondre…

    • 에르메스 dit :

      Exister oui, la nouveauté c’est la possibilité de voir ça se propager à basse altitude et au sol, et pas uniquement aux appareils volant à haute altitude.
      Voir même cela dans des appareils de plus petite taille…

  17. Gab dit :

    Si la France le fait, les autres grands pays peuvent aussi le faire. Mais c’est important d’avoir cette solution de secours en cas de problème avec Galileo ou GPS.

    • 에르메스 dit :

      Pourquoi « Si la France » ?
      C’est valable pour tout pays, la technologie n’est pas cantonné à qui que ce soit, seule la volonté (Signifiant généralement le choix de faire les dépenses nécessaire) prime, bien sûr le nombre d’ingénieurs et scientifique possible de mettre sur le projet aide, mais c’est un modificateur, pas un verrou.
      .
      C’est bien pour ça que je n’ai jamais compris pourquoi tout le monde regarde la Chine d’aussi haut alors qu’ils ont un potentiel quasi illimité en comparaison à l’occident. (Pas de verrou politique, opinion publique contrôlé, priorité claire, ressources humaine quasi inépuisable…)

      • Frank dit :

        @ Machin l’idéogramme
        Et traduit en Français, que voulez-vous dire?
        Tant sur sa forme que sur le fond, je n’arrive pas à comprendre le message.
        Le troll occidental habituel et convenu abuse du Bourbon, et confond les scripts de ses employeurs?
        Et il se met à pianoter comme un Chinois bourré! Ou comme un Américain qui va voter?

        • Desty dit :

          Il n’empêche qu’il a parfaitement raison: rien que sur les ingénieurs la Chine est devenu numéro un mondial par le nombre qui sont formés là-bas chaque année désormais. Si on est curieux on peut observer un début d’impact sur le nombre de brevet déposé…
          Outre Atlantique voila des années qu’ils ont du mal à produire de quoi renouveler leur contingent d’ingénieurs et qu’ils se retrouvent réduit à piller la ressource dans les pays alliés ou amis en déroulant un pont d’or aux ingénieurs locaux. Le problème réside sans doute en les Américains eux-même et dans les choix qu’ils font en matière d’éducation (compression des couts ?).

          • 에르메스 dit :

            N’essayez pas de raisonner avec Frank qui a plus d’un dysfonctionnements…
            .
            Ce genre d’oiseau ne mérite nullement l’attention des gens de raison.

    • Thaurac dit :

      Pas si sûr!

  18. Thierry dit :

    Pourquoi pas, quand je vois la précision toute relative du GPS de mon smartphone, ça n’est clairement pas la panacé si on recherche une grande précision, mais pour un missile nucléaire c’est moins important car il y a de la marge disponible, ça peut même se jouer à 4 ou 5 km près c’est toujours suffisant.

    La piste des étoiles paraît intéressante, il y en a une autre qui est déjà exploité par les missiles de croisière et qui consiste à enregistrer dans le missile le suivit topographique jusqu’à la cible, et là j’espère qu’on a déjà une banque de donnée de relevés satellite pour toute la planête parce qu’en cas de guerre nucléaire, les satellites (et surtout ceux GPS) seront les premiers visés et il sera alors trop tard.

    • Wagdoox dit :

      Le suivi de terrain est deja sur rafale mais fonctionne pas sur les oceans ou les deserts par exemples. Si on doit faire de la navigation par ce biais ca demandera d’avoir le radar actif en permanence, c’est pas du tout direct ou alors a base altitude mais là l’autonomie de l’avion serait drôlement reduite.

      • Richard dit :

        Certes le Mirage 2000D ou le Rafale utilisent le SDT. Pour cela, le radar Antilope de l’avion scanne le terrain situé devant lui et présente les informations d’échos de sol aux équipages sur une coupe verticale au travers de la VTB.
        Toutefois, à lui seul, il ne permet pas le recalage de position afin de respecter scrupuleusement le cheminement prévu.
        Or l’article concerne la possibilité de recalage de position par rapport aux étoiles, afin de ne pas utiliser les différents types GPS.

        • Wagdoox dit :

          En fait si, il suffit d’avoir les cartes du relief en memoire pour comparer. C’est d’ailleurs comme ca que les missiles de croisière navigue.
          Ca a evidemment ses limites c’est pour ca qu’on rajoute gps et central inertiel

    • 에르메스 dit :

      Ce qui est recherché c’est surtout à combiner un ensemble de système de guidage pour les équipements critique.
      Au delà de la redondance, chaque système permet d’effectuer un correctif sur l’autre pour augmenter la précision (Dans le monde où David Goodenough fait son job).

    • Jack2 dit :

      Les relevés topographique ont un inconvénient : la végétation et les évolutions des terrains (avalanches, éboulement, constructions …) qui font varier l’altitude de certains terrains, suffisamment en tout cas pour perturber une localisation par analyse topographique.

    • Thaurac dit :

      A la ligne haute tension près, c’est déjà fait, sans compter les avions « civils » qui faisaient (sciemment ou pas  » de même en filmant sur leurs plans de vol, les alentours en haute précision..pendant la guerre froide..Maintenant tout se fait par satellite, en grande partie, mais cela doit encore exister pour les détails, lignes ht, ponts, ouvrages en hauteur…surtout pour les missiles sub sonique , très basses altitudes styles tomawak

    • themistocles dit :

      Il y a une piste qui est explorée, au stade toujours expérimental je crois c’est l’utilisation des fréquences émises par les pulsars comme des balises. Avantage, c’est indépendant de la couverture nuageuse et du jour/nuit. Pour le moment cette technique cocerne la navigation spatiale mais elle pourrait être appliquée sur terre. Les chinois et les US sont sur le coup
      https://skyandtelescope.org/astronomy-news/nasa-to-use-pulsar-navigation-for-deep-space-missions/ https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0094576517306410

  19. vrai_chasseur dit :

    Les plus malfaisants sur terre n’arrivcront jamais à éteindre les étoiles dans le ciel
    (un peu de poésie naïve de temps en temps ne fait de mal à personne)
    La centrale inertielle hémisphérique est toute aussi importante. C’est elle qui permet de naviguer avec précision sans satellite.
    La visée des étoiles permet son recalage ponctuel. Et en plein jour, ça c’est le grand luxe exclusif.

  20. Naledi dit :

    Belle innovation. Ce gyroscope à résonance devrait alors remplacer à terme les gyrolaser plus coûteux. Mais également bravo pour l’intégration des 2 systèmes en 1.

  21. ji louis dit :

    Le guidage par les étoiles existe depuis des décennies, mes beaux parents, russes, mathématicienne et ingénieur en micro-informatique embarquée et temps réel, m’en parlaient déjà en 2004 !
    L’innovation, ici, est de rendre le système disponible pour un usage terrestre de jour comme de nuit, même si il est encore limité par la nébulosité.
    Encore quelques efforts de miniaturisation (ou pas) et les véhicules terrestres à conduite automatisée pourront circuler dans le monde entier (par exemple).

  22. Loufi dit :

    Sûrement une belle inventions qui finira aux oubliettes a cause des politicards incompétents qui ne financeront pas le projet jusqu’au bout

  23. Gégétto dit :

    Ah la piste aux étoiles, toute une époque!
    https://youtu.be/U4btQhIA590

  24. Biskotto dit :

    Le NADIR sait faire cela en tout point du globe et de manière autonome depuis 40 ans !
    En fait de progrès, …
    Oups.

  25. Vasil dit :

    Il est impossible de dégommer tout les satellites en cas de conflit, les USA , est surement la Russie Chine et peut être la France, ont des duplications sous couvert satellites d’observations/études etc qui sont là pour prendre le relais en cas d’attaque contres le satellites de Geo localisation connus…je ne vois pas de scenario où La Russie/Chine/USA aura le temps de descendre tous les satellites Geo de leurs adversaires sans que l’autre attaque les bases d’origines dès le premier signe…? Les systèmes dont on parle ici me semble plutôt utilisable en cas d’attaque nucléaire massive combinées à des EMB, pour assurer une riposte, un peu à la dead Hand/Perimeter de la Russie