CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Face à l’Azerbaïdjan, l’Arménie demande une assistance militaire à la Russie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

131 contributions

  1. Namroud dit :

    Ce qui est paradoxal dans ce conflit conflit c’est que ce sont les séparatistes arméniens que certains politiciens de droite français soutiennent qui ont déclenché les hostilités d’ailleurs je ne vois pas pourquoi les médias ne les appellent pas par le terme approprié : terroristes séparatistes chrétiens ( on dit toujours qu’il faut nommer l’ennemi qu’on combat ) car la haut Karabakh n’en déplaisent à nombreux islamophobes fait partie du territoire azéri. Et d’ailleurs je trouve étrange le silence des médias concernant les volontaires qui partent combattre au côté des arméniens ne sont ils pas eux aussi des terroristes ? Cretains ne disent rien lorsque les royinghas subissent un génocide depuis des décennies sous prétexte qu’ils sont séparatistes , mais des arméniens chrétiens qui combattent un gouvernement azéri légitime ( à qui les pays occidentaux et mêmes les Israéliens vendent armes et équipement militaire et entraînent les forces de sécurité et soldats ) sont des victimes au yeux de certains.

    • Royal Marine dit :

      Que le gouvernement Azéri soit légitime, ne présuppose pas que toutes ses actions le soient… En cette matière, on ne prête qu’aux riches…
      Le simple fait que cette offensive soit soutenue par la Turquie, la rend hautement suspecte… Le passé turc et azéri comprend des génocides de chrétiens au XIX ème, comme au XX ème siècle! L’auriez-vous oublié?
      C’est ce qui rend les Russes, Français et Américains très méfiants… La sécession du Haut Karabakh ne viendrait-elle pas, justement, de ces génocides?
      Enfin, lorsqu’un peuple menacé de génocide, lutte pour sa survie, il n’est pas terroriste… Où alors, il faudrait admettre que la définition nazie du terroriste, s’applique?

      • Namroud dit :

        Donc la vie des arméniens chrétiens est plus précieuse que celle des rohingahs musulmans ?

        • TheDogma dit :

          Quel rapport ? je ne poste jamais mais là vu votre niveau… déplorable.

        • Antoine Ousmane An-Tian dit :

          Bah comme d’hab’, tout dépend, la vie d’un violeur chrétien vaut-elle plus qu’un bonhomme musulman… indubitablement non… La vie d’un bonhomme chrétien vaut-elle plus qu’un violeur musulman… indubitablement oui.
          Vous êtes délirant ou de mauvaise foi, c’est fou.
          Les chrétiens et les laïcs semblent estimer que toutes les vies se valent au vu de leurs associations qui aident tout le monde… A contrario, les associations islamiques ne semblent s’intéresser qu’aux communautés musulmanes… ou pour la prédication (du coup, y’a aussi l’exception des débiles chrétiens évangélistes aussi, c’est vrai).

          Petite question: pour vous, un rohinyas musulman vaut plus qu’un rohingyas chrétien? Rassurez-vous, cette question ne devrait plus se poser longtemps… à mon avis, les islamistes trouveront bien un prétexte à leur extermination… s’ils existent encore.

          Autre question: vous estimez-vous plus proche d’un inconnu qui partage votre religion, mais à l’autre bout de la planète, que de votre voisin qui ne la partage pas?
          Estimez-vous qu’un violeur d’enfant ait le droit de vivre? Si l’enfant est musulman et le violeur non? Si l’enfant n’est pas musulman et le violeur oui? Si l’enfant est musulman et son violeur aussi?
          Laissez-moi deviner…. au pif, avec l’expérience des hypocrites, je dirais…. Non, oui et on sait pas, si c’est une petite fille, on l’a mariera avec et ce sera réglé, n’est-ce pas?
          Aucun enfant ne devrait avoir de religion, mais ça c’est compliqué à comprendre pour les clodo cérébraux.

          Paraît que Dieu est grand… je commence à me demander si les islamistes pensent pas que Dieu est basketteur finalement, j’ai un peu de mal à suivre leur logique.

          • Antoine Ousmane An-Tian dit :

            Navré Namroud pour mes réponses incisives, vous êtes peut-être de bonne foi (ou juste convaincu de votre supériorité morale du fait d’une appartenance à une religion qui l’estime encore…au XXIe siècle)… mais les terroristes ont gagné sur moi, je les hais et je souhaite leur extermination désormais.
            Navré Monsieur Lagneau pour cet aveu de haine, je comprendrai que ce commentaire soit « modéré », je n’arrive plus à supporter ces morts inutiles et la défense sans faille de soi-disant humanistes vis-à-vis des monstres de notre espèce.

            En tous les cas, merci pour vos articles, et désolé (au nom des gens qui regrettent lorsqu’ils font du mal) que vos fils de commentaires se transforment tribunes politiques vérolées.

        • dolgan dit :

          C’est pas l’un ou l’autre. Ce dilemme n’existe pas et c’est une technique d’argumentation foireuse qu’on voit arriver à mille lieu. Faut retourner réviser les bases du trollage polititien.

        • Ricko dit :

          @ Namroud : une vie vaut une vie et il ne sert à rien d’y mettre une appartenance religieuse (que vaudrait la vie d’un athée alors selon vous ?) . Juifs, chrétiens et musulmans nous vénérons la même entité créatrice et à ce titre reconnaissons les 10 commandements divins comme fondement de nos croyances. Le tout premier est celui qui est le plus bafoué au nom de Dieu (YHWH pour les juifs, Allah pour les musulmans, Dieu le père pour les chrétiens).

          Quoi qu’il en soit l’histoire montre que sur un territoire il ne peut y avoir qu’un peuple c’est à dire une communauté de personnes se reconnaissant par des valeurs communes (cultures, langues, lois…) permettant de cohabité en harmonie. Lorsqu’un nouveau groupe arrive sur ce territoire et marque sa différence, voir essaye d’imposer ses vues cela finit toujours par la même chose : la guerre… Et cela était déjà valable bien avant qu’il y ait des chrétiens et des musulmans sur Terre.

        • Twisted dit :

          Pourquoi amener la religion dans le débat? Personne n’en a parlé à part vous, ce qui révèle bien des choses…

        • @Dukon dit :

          @Namroud
          Va t’occuper des rohingahs musulmans, si cela te chante. Et n’importe pas ici les problèmes d’états non laïque et de communautés de croyance incapable de vivre en harmonie.

          Concernant les arméniens Royale Marine t’as répondu. Fout la paix aux chrétiens.

    • Le Breton dit :

      La Russie le fera sinon c’est probablement la France ou l’OTAN qui le feront même si de manière plus discrète et la Russie ne le souhaite pas.

    • bzh dit :

      donc ca justifie de tuer des prisonniers, d utiliser des bombes à ss munitions… cest bien connu egalement qu erdogan est un homme de paix aussi.
      la prochaine mission, cest quel pays ?

      • Namroud dit :

        C’est ce qu’en durent les royhingas depuis des décennies dans une indifférence générale ( y compris de celle des pays arabes et musulmans C’est vrai) les yemenites qui se font tuer sous des bombes vendues par des pays occidentaux dont le nôtre ( les allemands ont eu le courage de décréter un embargo sur la vente d’armes aux pays impliqués dans le conflit même si c’est vrai qu’ils peuvent se le permettre étant donné qu’ils ont un excédent commercial contrairement à nous) et ça n’emeut personne

        • Pravda dit :

          Et donc? On intervient un peu comme en Libye ou au Mali, pour se faire cracher dessus ou traiter de néo colonisateur ?
          Sinon, oui, nous sommes plus proches des arméniens que des royhingas ou yéménites, ils ont une diaspora bien établie dans tous les sens du terme chez nous, contrairement aux autres. Tout comme nous sommes plus proches des marocains par rapport aux péruviens, ne mettez pas tout sur le dos de la religion. Les seuls qui font une guerre de religion en ce moment chez nous et aux abords, ce sont bien les islamistes.

        • Fafou dit :

          Mais, allez y..!
          On ne vous retiens pas, on vous y encourage même.
          Allez porter haut et fièrement le croissant mou de cette religion.
          La facilité avec les attentas, les tensions, les divergences ou le pov malheureux que l’on affreusement si mal accueillis, c’est que même en Chine, c’est le muslim, qui irrite.
          A 95% dans les points chauds du monde, c’est une présence ou une revendication musulmane. Le Maghreb et le moyen orient vous tend les bras

        • Antoine Ousmane An-Tian dit :

          Bordel Namroud!
          Oui les Rohingyas en chient, c’est dégueulasse… mais on pouvait le savoir comment? Vous vivez dans quel pays pour croire que les médias nous racontent tout (ou même qu’ils le savent? La Birmanie ne m’a jamais semblé être un modèle d’ouverture)?
          Oui putain on aurait dû les aider, cogner sur c’est salopards de militaires birmans (on aurait bien rigolé, c’est une friandise fort appréciée le violeur/coupeur de gorge qui se prend pour un guerrier)… mais maintenant? C’est plus possible, du fait de cette injustices originelle, on a dû avoir une sacré radicalisation de beaucoup de rohingyas… et il est hors de question d’aider des tarés religieux désormais… hors de putain de question de leur donner l’impression que Dieu est avec eux du fait de leur radicalisation (cf l’erreur dramatique en France est d’entretenir tous ces fous… qui du coup ne peuvent pas se dire que Dieu n’est pas avec eux), ce serait la pire des erreurs… les radicalisés doivent mourrir, sinon, ils estimeront que c’est ainsi que ça doit se passer… et c’est dramatiquement triste, oui (bien plus à mes yeux qu’aux vôtres sans doute, je suis Humaniste, vous c’est juste parce qu’ils sont musulmans, c’est désespérant… vous étiez à BarakaCity?)

        • 에르메스 dit :

          C’est tout simplement que cette partie du monde n’intéresse pas grand monde.
          .
          En particulier en France où l’on a d’autres problèmes en ce moment, et ce ne sont certainement pas des musulmans qui pourront avoir le capital sympathie en ce moment.
          .
          Je vous félicite pour votre dévouement, mais vous vous y prenez de la mauvaise manière, ce n’est certainement pas en bavant que l’on obtient des résultats positif.

        • Royal Marine dit :

          « les allemands ont eu le courage de décréter un embargo sur la vente d’armes aux pays impliqués dans le conflit »
          Ah! La bonne blague!
          Les Allemands, et leur hypocrisie anglo-saxonne et protestante ont encore gagnés…
          Evidemment qu’ils peuvent décréter l’embargo sur les munitions vendues aux Saoudiens… Ils ont construit une usine de munitions, y compris obus et bombes, en Arabie Saoudite…
          Comme en Irak, où ils n’avaient jamais livré de gaz de combat, puisqu’ils y avaient construits 3 ou 4 usines d’engrais agricoles… C’est pas moi, Monsieur l’ONU! C’est les vilains Ira, les vilains Riki, les vilains Irakiens!
          Mais pour les cr.tins des Aurès… Ca fonctionne…

    • Alain d dit :

      Cadeau:
      «La Turquie organise son emprise sur l’islam de France»
      https://www.lefigaro.fr/vox/monde/la-turquie-organise-son-emprise-sur-l-islam-de-france-20201030

    • Pravda dit :

      La question religieuse n’est pas centrale dans ce conflit territorial, contrairement à ce qui se passe sur notre territoire. Hormis peut-être pour les turcs, qui jouent sur cette corde pour se faire passer pour les défenseurs de l’islam (tout en se faisant aider par les israéliens et probablement soutenir par d’autres pays chrétiens)

    • Antoine Ousmane An-Tian dit :

      Sur le principe, ça tombe sous le sens… mais dans ce cas, qu’en est-il du Kosovo, du Soudan du Sud, etc…? Ils ont acquis l’indépendance car leur population était trop différente du reste (Albanais pour le Kosovo vis-à-vis des Serbes, Chrétiens au Soudan vis-à-vis des Musulmans). Vous le faite exprès de ne pas connaître l’histoire du Haut-Karabagh? Vous étiez au courant pour le début de remplacement/épuration de population (bah ouais, fallait bien faire croire que c’était une région Azérie… avec plus de 90% d’Arméniens, ça le fait moins)… Que c’est l’une des grandes ordure de l’Histoire qui avait trouvé sympa de casser les noix de l’Arménie en filant le Haut-Karabagh à l’Azerbaïdjan… Dans les faits c’est aussi con que les découpages post-coloniaux. L’Azerbaïdjan ne m’a pas donné l’impression d’être un pays dégénéré par la religion… mais ça va changer avec tous les attardés moyen-âgeux gracieusement offerts par la Turquie. Joli cadeau empoisonné… les jeunes azéri vous avoir la joie de se faire contraindre à la débilité ou de disparaître… et on continuera de défendre cette vision idolâtre de l’Islam.

      Jouer les faux-jetons sur les Royinghas ni changera rien, vous mentez, ça fait chier tous les humains normaux… mais ça fait exulter les islamistes… c’est toujours une bonne excuse pour pouvoir violer, égorger et décapiter à travers toute notre planète. En attendant, c’est au Pakistan qu’un pauvre gars a été lynché et immolé parce qu’il aurait marché sur un bouquin par un millier de personnes (toujours courageux les islamistes, vous avez remarqué :))… Ou quand on est con et idolâtre, on ne l’est pas à moitié. Ou le viol et l’assassinat d’un bébé de 2 ans par 15 adultes… Bientôt en Azerbaïdjan comme dans vos rêves les plus fous.

      Et ne me faite pas rire, vous prenez juste les gens pour des cons, vous savez très bien quel objectif est recherché par la Turquie et les turcophones… finir le travail… ils ont la rancune tenace du fait qu’il reste encore des arméniens en vie… les gosses compris j’imagine, comme d’hab’.

      PS: pour revenir dans le sujet, vous soutiendrez donc mordicus l’intégrité de notre Nation lorsque la Seine Saint Denis fera sécession? …hahaha hypocrite!

      • Piliph dit :

        @Antoine Ousmane An-Tian : j’aime bien votre post, j’aimerais rajouter deux commentaires :

        1 – Vous écrivez à propos de ce pauvre gars lynché « par un millier de personnes (toujours courageux les islamistes, vous avez remarqué :)) ». C’est pourtant une caractéristique des jihadistes de ne pas donner trop d’importance aux rapports de force quantitatifs, qui sous-estiment par nature la « qualité » des combattants, leurs vertus guerrières, leur « assabiya » dirait Ibn Khaldoun. 7000 jihadistes prennent en peu de temps la ville de Mossoul défendue par 90.000 policiers et militaires. Les Talebs n’étaient que quelques dizaines de milliers en armes lorsqu’ils ont commencé leur guerilla gagnante contre l’armada de l’OTAN forte de plusieurs centaines de milliers de soldats. Barkhane finira hélas de la même manière. Ici, en France, ils sont encore minoritaires mais ça ne les empêche pas de lancer des raids audacieux, comme celui des frères Kouachi, tactiquement parfait et analysé comme tel par Miche Goya par ailleurs.
        Ce mépris du rapport de force s’explique en partie par le mépris de la mort. Comme me le disaient les Afghans de la résistance anti-soviétique : pendant la guerre sainte, on est soit vainqueur, soit martyre : dans les deux cas on va direct au paradis. Soit : Gagnant à tous les coups… On s’en rend mal compte, mais tout jihadiste tué au combat devient dans leurs nombreux médias un mythe dont le récit devient une saga exemplaire aux yeux des jeunes qui rêvent de le remplacer. Un officier français en Afgha avait déclaré que tuer un taleb ne servait à rien, car 6 cousins se levaient pour le remplacer.

        2 – La religion, c’est bien sûr important. Mais ce n’est pas à 100% déterminant. Les conquérants ottomans, d’abord convertis à l’islam pour faciliter leurs conquêtes, ont fini par se rendre compte que leur assabiya tribale guerrière était leur atout principal (ils ont alors refilé la gestion de la religion aux vaincus arabes, qui avaient perdu leur assabiya initiale du premier siècle en se sédentarisant, s’urbanisant et en goûtant aux joies du luxe, de la prospérité et de la paix (« L’empire est par essence pacifique » disait Ibn Khaldoun). Ce que je veux dire, c’est que même si le parti (islamiste) d’Erdogan perd les élections, l’assabiya turque avec ses références ottomanes perdurera. C’est peut-être ce que vous évoquez par vos exemples historiques, mais j’en suis pas certain, ce n’est pas clair. Pourriez-vous préciser (la part de « turquitude » et celle de la religion)?

        • Royal Marine dit :

          @Philip
          Vous êtes gentil, sur le rapport de force… Reprenons les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, dans lesquelles on nous montre des personnes, la plupart du temps de souche visiblement européennes, enfants, adolescents ou adultes, se faire tabasser par des pratiquants d’une religion qui se pare de paix et d’amour, ce qui est évidemment une escroquerie… Je remarque, que très courageusement, un individu se fait tabasser par une dizaine…
          Pour ce qui est du faible nombre d’islamistes qui combattent courageusement une coalition … Comme vous le dites, ils méprisent la mort, car bourrés de haschich ou de kat jusqu’aux yeux, et endoctrinés pour se faire sauter, ou mourir dans le Jihad… Je remarque d’ailleurs que ce ne sont pas les instigateurs de ces attentats qui se sacrifient en premier, pour l’exemple! Ni leurs homme de mains… Alors certes leur mort vaut valeur d’exemple, et surtout amène l’aisance dans la famille du mort… Dont tout le monde: grand-parents, parents, enfants, profitent largement… C’est pourquoi ce sont les « cousins » qui se lèvent… Ni les frères, ni les sœurs…
          Enfin, les Indiens, fins connaisseurs de l’Islam, qu’ils ont du supporter et combattre pendant plus d’un millénaire… Et ce n’est pas fini, comme vous le savez, ne redent jamais les corps des terroristes musulmans, ou des soldats pakistanais morts , et en leur possession… Ils les brûlent.
          Pourquoi? Parce que dans le Coran, il est dit qu’un corps brûlé ne peut atteindre le Paradis car les anges ne peuvent tirer le corps par les cheveux, jusqu’au Ciel…
          Nous en bons chrétiens, nous rendons poliment les corps, et sinon leur rendons les derniers devoirs dans les coutumes de leur religion… (Ben Laden)
          Je pense que si les terroristes, dans leur cerveau malade, savaient qu’ils ont peu de chance d’aller ensuite retrouver les vierges du Paradis, il y aurait beaucoup moins de volontaires…

    • Kostal dit :

      Le moins qu’on puisse dire c’est que l’Azerbaidjan a très bien préparé ce conflit avec depuis 3-4 ans des acquisitions de nombreux armements très modernes en grande quantité, drones turcs et israéliens,roquettes israéliennes etc…volontaires islamistes transportés par les Turcs.. Ça donne tout l’air d’avoir été très bien préparé. Le Nagorno Karabakh n’a pas cherché à envahir l’Azerbaidjan malgré la propagande azérie. Les volontaires qui iraient défendre les Arméniens iraient défendre une province menacée de nettoyage ethnique par les Azéris et consorts turcs habitués du genre. Les volontaires partis pour aider les Kurdes contre DAESH n’étaient pas des terroristes que je sache.

      • dolgan dit :

        Le conflit est préparé depuis 20ans en fait. Mais je doute qu’ils étaient prêts. Amha,la date a été avancée précipitamment pour saisir une opportunité d’aide par la Turquie. Le fait qu’au tout début du conflit, les tanks sont allé se promener dans des champs de mines parfaitement connus montre soit une impréparation dans la phase finale, soit un commandement militaire totalement défaillant (ce qui ne semble pas être pas le cas).

    • Gros-Bill dit :

      Je suppose que cela vient du fait que le haut Karabakh est arménien depuis 2200 ans https://fr.wikipedia.org/wiki/Royaume_d%27Arm%C3%A9nie que les turciques commencent à devenir une nation au 6 ième siècle à 2000km de là. https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%B6kt%C3%BCrk

      et puis génocides toussa toussa… m’voyez ?

    • Thaurac dit :

      Faux c’est l’azerbaidjan qui a ouvert les hostilités.
      « à nombreux islamophobes  »
      9a ne marche plus la victimisation des musulmans, t’es pas au courant de l’actualité, les gens ouvrent les yeux…
      La qualité des arméniens est bien au dessus de celles des azéris
      les les royinghas ne sont aps aux portes de l’europe
      Bref rien ne t(empêche d’aller aider tes amis azéris qui ont déjà l’aide des suppôts de satan de daesh ou similaires

    • tartempion dit :

      Effectivement vous avez raison , la situation au haut Karabakh de part son traitement médiatique en France relève d’un paradoxe tout à fait assumé me semble-t-il .Ainsi ,comme pour c’est le cas d’espèce pour les caricature du prophète Mahomet , cela traduit bien d’un parti pris qui reflète notre identité , notre culture , autant d’éléments qui sembleraient à mon sens , s’opposer à votre normalité quelque peu simpliste .Pour le haut Karabakh ,il convient dans l’immédiat de trouver les moyens humains , financiers et politiques de stopper l’offensive des forces azéries .Je m’interroge par ailleurs que l’usage intensifs des drones n’ai pas été anticipé côté arménien .

      • Robert dit :

        L’aviation russe a attaqué et détruit un camp d’entraînement islamiste en Syrie. Dans ce camp s’entraînaient des volontaires islamistes de la milice Faylak al-Cham contrôlée par la Turquie. Le bilan est lourd : 78 morts et plus d’une centaine de blessés, dont beaucoup très grièvement atteints. Il s’agit d’un des raids les plus meurtriers contre les islamistes depuis le début de la guerre. Ce camp servait de transit aux partants pour l’Azerbaidjan.
        Les russes viennent d’envoyer un message clair à Erdogan.
        https://www.bvoltaire.fr/en-syrie-laviation-russe-detruit-un-camp-islamiste-sous-controle-turc/

    • Ea dit :

      Et qui va soutenir les catholiques français massacrés par des islamistes terroristes ?!

    • Castel dit :

      Je vais être obligé de vous rappeler une fois de plus des faits historiques :
      Au moment ou Staline à accordé le Haut Karabakh à l’Azerbaïdjan, ce territoire était peuplé à plus de 90% d’Arméniens, et lors de la sécession, ils n’étaient plus que 74%…
      Celui-ci l’avait fait à l’époque pour récompenser le pc Azerbaidjanais pour sa docilité, et punir par le même coup, punir les Arméniens pour leur volonté d’autonomie.
      En ce qui concerne les génocides, on en rencontre surtout du côté musulman, et notamment des Azéris :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Pogrom_de_Bakou
      Mais on pourrait parler de ceux qui s’étaient produit auparavant dans le Nakhitchevan :
      https://www.bing.com/images/search?q=massacre+d+arm%c3%a9niens+nakhitchevan&qpvt=Massacres+d%27Arm%c3%a9niens+Nakitch%c3%a9van&form=IGRE&first=1&scenario=ImageHoverTitle
      je ne parlerai pas de ceux qui se sont produits pendant la première guerre mondiale, car c’était la Turquie et non l’Azerbaïdjan, bien que très proches ethniquement..
      Alors, bien sûr, les malheureux royinghas ne sont pas responsables de tout ça, et je m’insurge autant que vous du sort qui leur est réservé, mais je constate que pour vous, leur sort présente à vos yeux plus d’intérêt que celui réservé aux Arméniens dans un passé encore proche !!

    • Yakafokon dit :

      Vous trollez super mal.
      Staline, le 4 juillet 1921, décide de détacher la région du Haut Karabargh de l’Arménie pour la donner à l’Azerbaïdjan. Après plusieurs massacres d’Arméniens.
      Rohingya n’est pas synonyme de musulman. Ce peuple contient aussi des chrétiens et des hindous. La junte militaire birmane est soutenue par la Chine. Raison pour laquelle, une fois l’emotion passée, et l’argent engrangé par les professionnels de l’humanitaire, on en enyendplus parler. Pour simplifier, afin d’être compris par votre cerveau étriqué d’islamistes, Rohingya, Ouïgour : même combat.

    • Twisted dit :

      L’offensive du 27 septembre a été déclenchée par l’Azerbaïdjan. L’utilisation du terme terroriste est hasardeuse : un terroriste est un individu qui utilise la terreur pour atteindre un but politique. Ils sont séparatistes, mais avant tout nationalistes. Le terme « nationalistes arméniens » me paraît plus approprié que votre colportage hypocrite.
      Le HK fait partie du territoire azéris en vertu d’un accord daté de 1921, impulsé par Staline qui savait sciemment que les Arméniens étaient majoritaires.
      Personne ne va venir pleurer sur les Azéris, qui exécutent des prisonniers de guerre, bombardent des habitations à coup de bombes à sous munitions et frappent des cibles civiles pour provoquer un afflux de réfugiés gênant pour les manœuvres arméniennes.

    • breer dit :

      Les pays occidentaux vendent des armes à tout le monde, chaque « état » a ses « clients » semble-t-il.
      Par ailleurs c’est quoi un islamophobe, l’inverse d’un islamophile ??
      Les musulmans extrémistes, djihadistes, enfin les foules qui invectivent et crachent leur haine de l’occident, seraient donc aussi des « occidentalophobes », francophobes, christianophobes, « catholiquophobes », « européanophobes » etc etc.. C’est bizarre que cela ne soit jamais dit dans les médias, presse et télévision. On ne parle toujours que d’islamophobie, ce qui prouve bien que les mots sont de vrais outils de manipulation utilisés sournoisement.
      Je pense que la majorité des occidentaux n’ont rien contre les musulmans? si ces derniers pratiquaient leur religion comme par le passé, sans faire de prosélytisme ni vouloir imposer leur dogmes dans nos institutions. Que l’Islam existe dans les pays où il était établi n’a jamais généré d’islamophobie par le passé, et les dogmes religieux occidentaux n’ont jamais tenté de les supplanter.

    • Czar dit :

      ce qui n’est absolument pas paradoxal en revanche, c’est de voir un arabe prendre par réflexe le parti des mahométans dans un conflit.

      si le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ça existait en algérie française, ça doit aussi exister pour les arméniens qui se sont retrouvés par un découpage soviétique dans un pays qui n’est pas le leur, n’est-ce pas, ‘namroud » ?

    • Albatros24 dit :

      Ex territoire soviétique à l’époque de Gorbatchev (Arménie et Azerbaïdjan) ces deux territoires gagnent leur indépendance – mais pour la province en question, celle ci est disputée entre les deux pays et est peuplé majoritairement de chrétiens (plus de 90%).
      Une guerre a lieu, gagnée par les arméniens.
      Une trêve s’instaure et un cessez le feu en 1994. Le Haut-Karabagh devient une république de facto indépendante, non reconnue par la communauté internationale. Des négociations prennent place entre les deux nations pour décider de l’avenir de la république.
      Jusqu’à ce que l’Azerbaïdjan relance les hostilités unilatéralement très récemment, avec un appui fort de la Turquie (solidarité linguistique et religieuse, politique en fait).
      C’est cette relance de la guerre qui est ici condamnée par tous.
      Donc vous vous comparez les muzes opprimés en Asie avec cette guerre car cela vous arrange, ce seraient des chrétiens qui auraient relancé la guerre contre les muzes, vous seriez bien sûr du côté des attaqués. C’est un conflit qui a été rouvert unilatéralement, point. Aucun massacre de muzes ici mais justes des populations civiles tuées par des bombardements.
      La Russie va donc devoir intervenir vu qu’elle a un accord de défense avec l’Arménie, contre l’Azerbaïdjan et la Turquie.
      Cela vous gêne car la Russie est vue comme une alliée des muzes dans le monde. Mais cela démontre que les turcs sont encore une fois à la manoeuvre pour déstabiliser une région.
      Donc, des volontaires sont partis pour combattre des deux côtés.
      Et vous voulez qu on les traite tus de terroristes ?
      mais qui est le terroriste sinon les turcs et azéris qui ont relancé une guerre ?

    • John dit :

      Séparatiste ne veut pas dire terroriste.
      Dans le cas du Kosovo, le mouvement séparatiste est né de l’apartheid qui a été mis en place par le pouvoir serbe.
      Parmi les mesures mis en place dès 1989, il y a eu:
      – fin de la langue albanaise en tant que langue officielle, parlée par la majorité des habitants au Kosovo
      – renvoi de la grande majorité des Albanais travaillant pour les institutions publiques (police, hôpitaux, éducation, administration, justice, …)
      – interdiction d’enseigner l’albanais à l’école
      – non accès aux soins pour les Albanais du Kosovo
      – fermeture des médias albanophones
      – fermeture de l’université de Pristina
      – révocation du pouvoir en place au Kosovo
      – tentative de détruire une culture entière, comme Hitler, le gouvernement serbe a tout détruit les bibliothèques, les librairies, avec 2/3 démolies, et la moitié des livres détruits
      – politique de la peur en mettant des forces militaires en place qui intimidaient la population
      – perception des impôts, de la TVA, mais rien investi en retour
      … etc
      Réaction albanaise, référendu en 1991. Protestation pacifiques menant à des arrestations et emprisonnements arbitraires sans jugement. Ce n’est qu’en 96-97 que la rébellion commençait à s’organiser..
      Dans ce cas de figure, combien même le gouvernement serbe en place à cette époque parlait de terrorisme quand l' »armée de libération du Kosovo » a commencé à se rebeller, est-ce réellement du terrorisme?

      En l’occurrence, la question que je me pose, c’est la raison pour laquelle les séparatistes arméniens ont (et si ils ont) déclenché les hostilités?
      Et ce que je vois, c’est une histoire très similaire. Une minorité arménienne en Azerbaïdjan, mais l’ethnie majeure dans une zone enclavée.
      Le résultat a été des volontés de nettoyage ethnique des 2 camps entre 88 et 92. Et il y a depuis des violences, des événements politiques avec déclarations d’indépendance, d’appartenance des autres, …
      En l’occurrence, il semblerait que ce soit l’Azerbaïdjan qui a lancé l’offensive en 2020.

      Alors oui, il y a clairement 2 poids 2 mesures, et j’évite d’en faire de même. Aujourd’hui, ces mêmes personnes parlent du Kosovo comme étant membre d’Al Qaeda dans les années 90. Et ils disent que le gouvernement serbe en place à ce moment là protégeait l’Europe de l’islam (réécriture de l’Histoire, d’autant plus que la Slovénie et la Croatie avec qui la Serbie s’est battue étaient bien chrétiens ).

      Bref, séparatisme n’est pas forcément égal à coupable. Parfois c’est le seul choix possible. Il faut prendre tout le contexte qui est complexe. En cela vous avez raison à 100%.

      Je tiens à noter que la notion de terrorisme est relative.
      Prenons l’Afghanistan, imaginons un bombardement en 2003, une partie d’un village où personne ne sort jamais de la vallée reculée dans laquelle il se situe. Ils ne savent pas ce qu’il s’est passé aux USA.
      Ce bombardement tue uniquement des innocents (ou majoritairement).
      Est-ce que les hommes qui n’ont pas la moindre idée de la situation aux USA qui sont recrutés par les Talibans pour combattre l’envahisseur sont des résistants ou des terroristes?
      Complexifier cette question est compliqué pour le soldat sur le terrain qui doit se protéger de menaces. Par contre, politiquement il faut conserver cette nuance.
      Pour rappel, aux yeux de l’envahisseur nazi, les résistants français étaient des terroristes.

      Conservons de la nuance, et tentons déjà d’en parler avec une certaine responsabilité…

  2. Lassithi dit :

    Ca va être intéressant de voir l’attitude de Moscou suite à cette demande, après le petit épisode en Syrie.

    Tiens pour tout les Eurogagas qui se tapaient le ventre autour des messages de soutiens de Berlin, ci-après la réaction de notre partenaire de ce merveilleux couple inventé par VGE qui démontre si besoin une fois de plus qu’il y a le rêve dans lequel vous vivez et la dure réalité.

    Je présente trois sources car je sais que les russophobes détestent RT qui ne fait que de la propagande et de l’ingérence voire de la manipulation. Un média Suisse, en France désinfo ça vous va ?

    https://francais.rt.com/international/80183-allemagne-soppose-sanctions-ue-contre-turquie

    https://lesobservateurs.ch/2020/10/30/lallemagne-soppose-a-des-sanctions-de-lue-contre-la-turquie/

    https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/allemagne/l-union-europeenne-condamne-les-provocations-inacceptables-d-ankara-mais-differe-toute-sanction-a-decembre_4161687.html

    Avec Berlin, c’est vraiment le bal des cocus et la France est la reine du parquet.

    Visiblement, il y en a qui aime ça…

    • Thaurac dit :

      Moscou a « le cul entre deux cjaises » à vouloir fourguer son matos un peu partout , ça devait arriver, mais je pense qu’il le fera!
      Le souci, c’est l’autre génocide qui se prépare pour les arméniens du haut haut Karabakh , entre les turcs, les fientes barbues, les azéris!

  3. lxm dit :

    C’est un peu tard, s’il faut renforcer l’arménie elle-même pour favoriser la projection de ses forces au hautkarabagh; de ce que je comprends, les combats sont à moins de 20 kms de la capitale du haut-karabagh, la population du territoire a déjà été majoritairement déplacée vers l’arménie, je remarque qu’il y a des « volontaires arméniens » venant de russie, est-ce une opération des services russes ? En terme de nombres les arméniens ne peuvent pas tenir face à l’avancée de l’alliance turque qui possède en plus du matériel de qualité, et donc des gens présents là depuis au moins 2500 ans quittent leur chez eux pour ne pas se faire massacrer, c’est un déchirement humain; la même situation qu’avec les kurdes. Sur le net trainent les vidéos de petits groupes de soldats arméniens qui se font filmer et exploser en direct par des drones, il ne doit plus y avoir beaucoup de jeunes conscrits de 18-25 ans dans la région, ils n’étaient déjà pas bien nombreux. Erdogan doit bien jouir en ce moment, le diable gagne sa partie et le le monde entier semble s’en ficher des conséquences. Ce n’est pas la Turquie et le monde mus qui devrait nous boycotter, ce devrait être l’inverse, il y a un front actif entre la civilisation et la barbarie, ce front est poreux, et bien des ennemis sont déjà chez nous, à prendre leurs aises, s’informer et croitre à nos dépends. J’ai étudié des millénaires d’histoire humaine, les causes des créations d’état et les causes de leurs chutes, le comment on développe des sages ou des idiots selon la période, et tout en revient à chaque fois à celui qui agit, pas ce qu’il pense ou croit savoir, et plus il est inflexible et plus il gagne en faisant plier les autres à sa volonté, car il y a la fausse croyance que la certitude( la confiance en soi) est liée à la vérité. Juste avant de s’effondrer ou d’êtres massacrés tous les états et les peuples ont cette caractéristique d’être dirigés par des gens qui pensent que le consensus doit diriger, ce qui annule tout volonté, tout sens et développe l’anarchie et l’incohérence( des gens comme justin trudeau). Et nous sommes là à jouer l’avenir de l’humanité, pour ne pas se faire submerger par des gens qui pensent que la terre est plate et que le programme apollo est un fake. Si nous n’aidons par l’arménie, alors l’ennemi viendra ensuite chez nous, erratum il est déjà là, des turcs défilent en france en faisant la chasse à l’arménien.
    Fait historique, l’empire byzantin a chuté en croyant faire des économies budgétaires en démilitarisant l’arménie qui protégeait des invasions de l’est, en l’occurence les turcs.
    Fait historique, les croisades sont la réponse à l’interdiction par les turcs d’aller à jérusalem.
    Fait historique, la chute du monde arabe provient de l’invasion turque du territoire mamelouk d’égypte( eux qui avaient sauvé le monde des mongols).
    Fait historique, la génocide arménien par les turcs a tellement fasciné les contemporains par le principe que tout le monde s’en fichait, qu’il a servi de modèle aux allemands pour la shoah.
    Vous pensez avoir du temps ? faut se grouiller d’armer le pays, faire des réserves, entrainer la population, faire des plans, des organigrammes pour s’organiser très vite, savoir qui est de confiance, surtout ça, la confiance ce qui ne vont pas se barrer à la moindre difficulté; on a vu pendant la dernière crise gréco-turque ce que valaient les autres européens, que dalle, déjà des soumis, ou des collabos. Cette crise sanitaire est une opportunité pour réindustrialiser le pays, le reconstruire correctement de bas vers le haut, le souder, et affirmer ses valeurs fortes où on ne transigera pas, et on doit se donner les moyens pour cela, pas de vaines et creuses paroles genre « we are one ». Et j’ai toujours répété que si on est vraiment forts, alors on « dissuade » l’adversaire, c’est cela le truc, je suis « contre » la guerre, mais « pour » être capable de gagner n’importe quelle guerre.

    • fabrice dit :

      Si vous voulez vous battre avec la Turquie, c’est ailleurs.
      1) En Tunisie, Ghannouchi est l’agent des frères musulmans et d’Erdogan.
      2) En Libye, enlever la reconnaissance internationale au GVT islamiste de Tripoli pro Erdogan
      3) En Syrie et en Irak, soutenir à fond l’YPG et le PKK
      4) Utiliser l’arme économique
      5) Soutenir la Grèce Chypre.
      6) détruire méthodiquement les réseaux frères musulmans en France et dans l’UE en faisant pression sur nos partenaires « mous » (Belgique, Allemagne) en s’appuyant sur ceux conscients de la menace turque (Balkans, Hongrie…).
      7) Se taper le Qatar, le maillon faible mais le vrai financier. Interdire Al Jazeera.
      8) Se coordonner avec l’axe USA-Israël-EAU-Arabie-Egypte.

      • Euclide dit :

        Une fois n’est pas coutume Fabrice, je suis d’accord avec vous.
        Au rthyme où nous allons ( je parle de l’actualité) , tous les pays de l’Europe du sud sont menacés.

        • Euclide dit :

          Petit ajout@ fabrice
          Je maintien mes propos a condition qu’Ichrael ne joue pas au faux cul comme le dit@ zerr

      • zerrr dit :

        @fabrice

        Lol, ce qu’il ne faut pas lire.
        Les freres muz (turquie) et israel sont copains comme cochons.
        Ils ont défoncé la Syrie avec la bénédiction d’isra qui bombardait le pays et soignait leurs blessés, par exemple.

        « soutenir ypg et pkk » mdr bis .
        Non, mais soutenir le gouvernement syrien, oui. Il faut rétablir la stabilité dans la région, pas foutre plus de bordel.

        Aider la grèce, evidemment. Fermer les frontières, évidemment. Recoller les morceaux avec les russes, évidemment.

        • fabrice dit :

          Les frères musulmans veulent la destruction d’Israël, suffit de lire leurs médias.
          Ce ne sont pas les frères musulmans qui ont détruit la Syrie mais Bashar al Assad. La dynastie Al Assad n’a pas réussi à faire de la Syrie un pays prospère avant la révolte, pourquoi en serait elle capable après ?
          Les Kurdes ont le droit a un Etat, l’absence d’un Etat kurde est une anomalie.
          Le cerveau des frères musulmans est au Qatar, leurs médias sont au Qatar, leurs prédicateurs sont au Qatar, l’argent est au Qatar.
          Le Qatar boycotte la France https://www.trt.net.tr/francais/moyen-orient/2020/10/24/le-qatar-decide-de-boycotter-les-produits-francais-en-reaction-a-la-republication-des-caricatures-1515027(vous noterez que la chaine qatarie de supermarché qui retire des étals les produits français appartient à l’Etat). Al Jazeera appartient au Qatar et est le porte voix des frères musulmans.
          Le Qatar met de l’huile sur le feu et ensuite joue le rôle de médiateur en se foutant de notre gueule. C’est ça leur petit jeu pour gagner de l’influence. « je calme al Jazeera et les frères et tu me donnes quoi en échange ? ». « Si tu veux pas, bon j’excite les frères musulmans en jouant sur les cordes de mes marionnettes ».
          C’est leur petit chantage. Delenda est Qataro.

          • Robert dit :

            Et le rapprochement Israël et Arabie Saoudite, ça en est ou? Attali et Attias étaient récemment en Arabie Saoudite pour organiser des accords économiques.
            Les israéliens sont en train de s’allier avec le pays le plus radical de l’Islam sunnite, ils combattent à ses côtés au Yemen.

      • Thomas dit :

         » Interdire al jazeera  » ? C’est mal parti quand le président français donne un entretien de 55 minutes pour expliquer sa position aux arabo-mahométans !

        • Alain d dit :

          @Thomas, c’était le meilleur canal pour que Macron explique sa vision, puisqu’il était devenu la cible des intégristes, qui volontairement brouillaient les esprits de tous les musulmans. Cette clarification arrive bien trop tard!

      • du_v1 dit :

        Intéressant, l’Europe (et la France) a t’elle des proxys a mobiliser comme la turquie dans la zone ?

    • Thaurac dit :

      Personne ne bouge pas et prie pour que ça se termine en silence…l’europe n’a pas de courage, alors que c’est une occasion de s’opposer indirectement à la turquie..

  4. didixtrax dit :

    La Russie ne se sentira pas obligée par le traité si l’Arménie attaque l’AZ … ce qu’elle a déjà fait. Il s’agit de défendre un membre pas de l’aide à agresser. Bref la Russie a de quoi discuter la légitime défense arménienne. Elle semble avoir en ligne de mire l’accord de 2007 saboté par l’Arménie (à ce propos, lire absolument : http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/10/du-jardin-noir-du-terrorisme-et-de-quelques-autres-choses.html ).

    • précision dit :

      Référence intéressante. Effectivement, silence assez frappant des médias sur l’accord de Madrid de 2007. Tant mieux si leur hypothèse d’un règlement sur cette base se concrétise.

  5. Mëhmët Ëgluëglu dit :

    Grâce à notre révolutionnaire navire armé sans équipage Üläq, nous allons détruire la marine du Häüt-Käräbäkh jusqu’au dernier de ses flotteurs 10 hommes et le Kräsükhä-4 des Rüsses n’y pourra rien ! Non, rien de rien…

  6. Starbuck dit :

    C’est confirmé pour la présence de se système de guerre électronique et les drones abattus.
    Les Russes ont aussi déployé des gardes frontières tout le long de la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

  7. Polymères dit :

    C’est effectivement un conflit très emmerdant pour la Russie.
    Sa position vis à vis de l’Arménie lui impose d’agir militairement sous peine de perdre en crédibilité dans ses engagements, donc en quelques sortes également de remettre l’OTSC en question si ce n’est le rôle de l’appui militaire russe ailleurs dans le monde.

    Moscou se doit donc d’agir par nécessité et par contrainte. Elle montre pleinement que pour elle, l’Azerbaïdjan peut s’emparer du haut Karabakh au détriment de son allié, qu’elle n’interviendra pas. Elle fixe le territoire arménien comme limite à ne pas dépasser, c’est sa ligne rouge avant son engagement.

    Mais derrière les mots et les positions qui sont faciles à avancer, il faut y joindre les actes. C’est là que ça se complique pour les russes. Le Caucase est une poudrière qui peut avoir de multiples conséquences, l’activisme militaire russe peut réveiller de vieux démons dans la région mais aussi ailleurs. Une intervention contre l’Azerbaïdjan pour défendre l’Arménie, c’est simple dans la théorie, c’est militairement abordable sur le papier, mais ça comporte sa phase d’imprévus et de conséquences que les russes veulent éviter.

    -Il y a une conséquence géopolitique, celle ou il y a un fort risque de devoir se froisser avec les turcs (car ils sont présents aux côtés des azerbaïdjanais). Faire la guerre à l’Azerbaïdjan c’est aussi l’acceptation de faire de ce pays, un ennemi qui pour des années aurait une animosité et une politique de contre influence, comme ça l’a été avec la Géorgie, comme ça l’a été avec l’Ukraine.

    -Il y a une conséquence économique et sociale qui peut intervenir sur la Russie, liée à la perturbation de ses relations avec l’Azerbaïdjan, la Turquie voir par d’autres. La région étant une zone importante pour le passage de gaz et au delà d’une perturbation pendant la confrontation, Bakou pourrait très bien cesser de faire transiter son pétrole et son gaz par la Russie, privilégiant encore plus l’axe Géorgie-Turquie déjà exploité.

    -Il y a aussi et naturellement le risque militaire. Sans connaitre comment les russes compteraient stopper les azerbaïdjanais et comment ils entreraient en guerre contre eux, Bakou ne se laissera pas faire et pourrait même être soutenu indirectement encore plus par les turcs au point de compliquer sérieusement une aventure militaire avec certaines pertes qui peuvent être publiquement emmerdantes et pourraient pousser le Kremlin à augmenter de plus en plus sa réaction.
    Attaquer l’Azerbaïdjan, c’est aussi s’attaquer à un grand pays musulman dans le Caucase, ce qui pourrait activer une radicalisation islamiste « aidé par les turcs qui y amènent des syriens par exemple » mais aussi par un autre internationale terroriste. Il y a du monde chez les radicaux islamistes du Caucase et d’ailleurs qui répondront présents dans un combat face aux russes. Ce n’est donc pas improbable d’avoir une détérioration sécuritaire en Tchétchénie, au Daghestan, en Ingouchie dans un esprit de guerre « sainte », de revanche, d’opportunisme. Croire que Poutine a éliminé tous les extrémistes de Tchétchénie (« jusque dans les chiottes » certains aiment le croire sur parole) c’est vite oublier les milliers de tchétchènes qui se sont retrouvés dans l’EI.
    Le pourrissement de la situation peut vite arriver et Moscou pourrait subir un bourbier à plusieurs fronts, car les turcs pourraient très bien s’activer en Syrie, les Géorgiens saisir l’occasion de reprendre les régions séparatistes, tout comme l’Ukraine. L’armée russe ne peut pas mener 10 fronts à la fois, ils le savent et d’autres aussi le savent. Là ça ne se règlera pas avec quelques mercenaires, le Caucase est une poudrière pour les russes, la défiance envers la Russie, le séparatisme de certaines « républiques » musulmanes, les guerres passées, la guerre d’influence avec la Turquie (en plus d’un président dont on connait sa nature et ses réactions sur l’islam), tout cela existe.
    L’Azerbaïdjan n’est pas un territoire ou l’armée russe sera populairement bien accueillie, ce serait une armée d’invasion qui serait combattue. Les russes ne peuvent pas s’impliquer d’une manière terrestre, leur flotte dans le mer Caspienne n’est pas importante non plus et n’aura pas un grand rôle militaire. Il reste donc la seule solution qui serait l’aviation et le soutien local de l’Arménie qui ne peut se faire que par les airs, donc vulnérable par exemple à une privation de piste d’aviation ou encore que des pays refuse à la Russie le survole de leur territoire, comme la Géorgie, la Turquie, mais aussi l’Iran qui souhaiterait s’éviter de se faire l’allié d’un pays combattant les azerbaïdjanais sachant qu’elle dispose d’une forte communauté azéris qu’il ne faudrait pas trop froissé pour éviter d’importer le conflit.

    Donc pour Moscou, c’est très tendue, même si certains peuvent croire que ça se ferait facilement à la manière syrienne.

    • Royal Marine dit :

      Pour la Géorgie aussi, ce que vous dites était valable… Caucase, difficile d’intervenir, Israéliens comme fournisseurs d’armement et opérateurs, Russie déjà engagée sur d’autres fronts, avec moins de moyens qu’aujourd’hui, etc., … Ca ne l’a pas empêché de réussir…
      A cela plusieurs raisons: utilisation des Spetsnaz à haute dose, bien que très discrètement… Une planification de haut niveau qui est l’apanage de la Russie depuis 1942, et inégalée dans l’OTAN… Une culture du management tactique et stratégique, par les effets: souhaités, réalisés, futurs…
      Je remarque que comme en Syrie et en Géorgie, et sans parler de l’Ukraine, car les troupes russes n’y ont jamais été engagées, c’est quand on annule la Russie par des: « C’est trop tard. Ils ne peuvent plus intervenir. Ils n’ont pas les moyens nécessaires! Une fois de plus… » etc., blablabla, que les Russes s’invitent dans la danse, agissent avec fulgurance, et permanence, et laisse les « gentils »… « Cul par dessus tête » comme disait Napoléon…
      Alors méfions nous, et restons prudents, surtout! Nous ne sommes plus à l’époque de Tempête du désert…

    • Pravda dit :

      Poutine a joué la carte Erdo contre l’Otan, ça se retourne contre lui encore plus vite que prévu….

    • Chris dit :

      En gros une casse-tete géopolitique

    • Auguste dit :

      La Russie ne peut pas intervenir au Haut-Karabakh.
      1) il fait partie de l’Azerbaidjan (ONU)
      2) l’OTSC ne concerne pas le Haut-Karabakh (voir 1) )
      La crainte des Russes,c’est la volonté d’Erdogan d’installer une base au Haut-Karabakh et de là, à mettre le feu dans les républiques musulmanes frontalières de la Russie.Si telle ambition venait à se réaliser,à ce moment là, la Russie va bouger.A commencer par la Syrie et en Libye……A mon avis.

      • aleksandar dit :

        L’OSTC n’est pas concernée, l’Arménie a fait sa demande conformément a l’accord de défense russo-armenien et lui seul.
        La Russie va intervenir, avec l’appui discret de l’Iran.
        Ni l’un, ni l’autre ne veulent que la turquie crée un corridor islamique ou panturc vers la Caspienne.
        Et les décisions de l’ONU , depuis l’agression contre la Serbie et l’invasion US de l’Irak, tout le monde s’en tape.
        Dans un premier temps les russes vont fournir aux arméniens les systèmes de détection et de destruction de drones qui ont fait leur preuve en Syrie après le cafouillage du départ.
        Essentiellement des brouilleurs de fréquences.
        Contrairement a ce qu’affirme la propagande azeris, les territoires perdus par les arméniens a ce jours ne sont pas le Haut Karabakh, mais des zones tampons mis en place par les arméniens et peu défendues
        Cette guerre de plaine est finie, une autre, une guerre de montagne sur le territoire historique du Haut Karabakh commence.
        Entre, la connaissance du terrain, l’hiver qui vient et la suppression de la menace des drones, les arméniens ont l’avantage

      • twouan dit :

        Je suis d accord, le renforcement de la pression syrienne sur les points d observations turcs est probablement lié au conflit azero arménien.
        Pour l instant, les russes n ont pas de raison de bouger de façon significative.
        Les azeris prennent soin d éviter la frontière officielle.
        (Sans prétendre a une supériorité de qui que ce soit, en montagne le défenseur a l avantage, le vrai bilan sera très lourd)

      • datamo dit :

        3 ) parce que la Russie n’a aucun intérêt à perdre ses bonnes relations avec l’Azerbaïdjan pour sauver les miches à Pachinyan qui a été mis en place par soros pour séparer l’Arménie de la Russie.
        4) parce que ce conflit montre à ceux qui seraient tentés de se rapprocher de l’OTAN (us israel UE) en abandonnant la Russie quel est le sort qui les attend de la part de leurs nouveaux protecteurs.

        • Piliph dit :

          « Car, présente en Arménie depuis 1997, Open Society a soutenu et financé, à hauteur de 48 millions de dollars au total, plus de 200 associations et ONG arméniennes, et beaucoup de citoyens vivent de ces financements, dévoile le journal russe d’Ekaterinbourg Vetchernié Vedomosti. Même pour combattre la pandémie de Covid-19, l’Arménie, dont l’économie ne cesse de se dégrader, a dû compter sur les 600 000 dollars offerts par Soros. »
          https://www.courrierinternational.com/article/strategie-haut-karabakh-largent-de-soros-se-dresse-entre-larmenie-et-la-russie
          Dommage, le reste de l’article est réservé aux abonnés. Comme l’interview pro-turc de Soros donné au Financial Times le 4 mars
          https://www.ft.com/content/ae0b560c-5e03-11ea-ac5e-df00963c20e6

          Merci à vous, datamo, je ne savais pas que l’actuel leader arménien Pachinian dépendait à ce point de cette …. de Soros. 48 millions de dollars, dans un pays sans aucune production comme l »Arménie, ce n’est pas rien…Ca le rend beaucoup moins sympathique, ce Fachonian, et on peut comprendre que la Russie ne se précipite pas à son aide sans conditions préalables.

    • Donald dit :

      @Polymères
      « Le Caucase est une poudrière qui peut avoir de multiples conséquences, l’activisme militaire russe peut réveiller de vieux démons dans la région mais aussi ailleurs. … »
      Le Caucase est une poudrière. Il n’y a pas que la Russie qui est acteur dans celle-ci. Le résultat des élections législatives de samedi pourrait alimenter cette poudrière … avec un retour des Saakachvilistes. Cela amènerait encore plus la Géorgie dans l’impasse « Turcs ».

      https://www.lemonde.fr/international/article/2020/11/01/la-georgie-au-bord-de-la-crise-politique-apres-les-elections-legislatives_6058090_3210.html

  8. hoopy dit :

    La Russie ne peut fournir une assistance militaire lourde à l’Arménie en l’état actuel car l’Arménie est enclavée sans frontière commune avec la Russie. Actuellement, la Russie ne peut passer que par la Géorgie (qui malgré sa soit-disant neutralité est du coté de la Turquie et de l’Azerbaïdjan), et L’Iran (qui semble maintenant pencher un peu du coté de l’Azerbaïdjan). Est-ce que certains pays de l’OTAN comme la France ne pourraient pas suggérer discrètement à la Géorgie de laisser passer du matériel russe incognito pour rééquilibrer la situation ?

    • dolgan dit :

      La géorgie a laissé passer des avions militaires russes (très étrange d’ailleurs). L’Iran penche du côté de l’Iran. L’Azerbaidjan veut annexer le nord de l’Iran à forte minorité azérie. 1+1= 2

    • aleksandar dit :

      L’Iran penche tellement du coté azeri qu’elle vient de mettre en place a sa frontière des régiments d’artillerie et ses systèmes de défense anti-drone.
      Faut vous tenir au courant un peu !

  9. Stoltenberg dit :

    Oui, et encore, perturber les drones turcs, qui ne constituent en réalité qu’un conglomérat de pièces et systèmes majoritairement disponibles sur le marché civil, c’est la moindre des choses de ce qu’un système de guerre électronique devrait savoir faire. En attendant, nos forces de frappe en Syrie n’ont pas été impactées par le moindre brouillage.
    .
    En ce qui concerne le rôle des Russes, je crois que je l’ai surestimé au début. Il faut prendre en compte la situation économique qui se dégrade de plus en plus dans ce pays, ainsi que ses nombreux engagements qui coûtent très cher: Ukraine, Syrie, Libye, Biélorussie pour n’en citer que quelques uns. D’une manière générale, ce que j’ai tendance à observer c’est que Erdogan veut nullifier l’impact des ex-puissances en décadence dans les zones qui l’intéressent. D’où sa politique de plus en plus audacieuse (et non pas sans succès) face à la Russie, qui peine à répliquer, mais aussi face à la France qui, malheureusement, se trouve dans une situation assez analogue mais toujours bien meilleure. Le président français n’a même plus le courage de répliquer aux provocations, insultes et ingérences inacceptables du président turc. C’est un signe de faiblesse et de soumission très clair. Quant aux USA, ils ont entamé les réformes nécessaires (contrairement à nous) avec le retrait de l’Afghanistan, de l’Afrique et puis d’autres théâtres, mais ils se focalisent sur la Chine communiste qui semble absorber toute l’attention. On peut cependant voir quelques signes d’engagement de plus en plus prononcé auprès des Grecs. Officieusement, on parle même des projets de transférer les bombes nucléaires en Grèce, ce qui sera probablement conditionné par un alignement beaucoup plus ferme de la Grèce avec la politique étrangère américaine. La presse grecque a mentionné aussi le projet de vente rapide des F-35, dont ceux qui étaient initialement destinés à la Turquie, ce qui, premièrement, serait de nature à perturber l’équilibre des forces au profit des Grecs et, deuxièmement, pourrait mettre en échec le projet de vente des Rafale. Personnellement, j’observe ce recul français avec beaucoup de tristesse mais, en même temps, il faut avouer que ce n’est qu’un corolaire on ne peut plus logique des choix politiques de gauche des Français depuis quelques décennies maintenant.
    .
    Il convient de rappeler ici que la Russie se trouve dans une situation économique très fragile et sans perspective d’amélioration dans le court et moyen terme. Le ministère de la défense fait la guerre au ministère des finances et vice-versa (il est question de supprimer jusqu’à 100 000 (!!!) postes au sein de l’armée). L’économie russe qui se basait presque exclusivement sur l’extraction d’hydrocarbures se porte très mal. De plus, suite aux sanctions, elle est complètement privée d’innovations et de capitaux occidentaux. Les nombreux engagements extérieurs nécessitent des milliards de dollars d’investissements dont la Russie ne dispose pas. De plus, la seule route d’accès vers l’Arménie, qui passe par la mer Caspienne et par l’Iran, n’est pas sécurisée et il y a eu déjà des cas de tentative de sabotage de la part des populations ethniquement azéries qui vivent dans le nord-ouest de l’Iran.
    .
    Quant à l’Azerbaïdjan, il me semble qu’ils ont effectué le même changement de doctrine que les Turcs après l’échec de l’opération Bouclier de l’Euphrate. Les forces azerbaïdjanaises semblent maintenant avancer avec beaucoup plus de précaution, après avoir mené des opérations de reconnaissance préalable et après avoir conduit des frappes de précision contre les systèmes et positions cruciales arméniennes. C’est une tactique qui s’avère être très efficace, notamment contre un adversaire qui, sur le plan de la doctrine, est toujours au niveau des années 1990.

    • Thaurac dit :

      « Le président français n’a même plus le courage de répliquer aux provocations, insultes et ingérences inacceptables du président turc. C’est un signe de faiblesse et de soumission très clair. »
      C’est fait, l’europe aussi de façon plus légère, mais Merkel brille par son silence ouaté.
      Soumission » dans vos rêves no comment
      Les turcs ne sont sont que des opportunistes, des charognards, qui attendent qu’un pays soit déjà en guerre pour intervenir , surtout sans risque
      On pourrait comme l’ont fait récemment les russes, taper sur leur milice à Idlib
      Et surtout accepter que la grèce nous offre d’utiliser ce port à 35 km des cotes turques..Un porte avions en méditerranée orientale, avec la corse on a les deux…

    • aleksandar dit :

      La fable de la  » situation économique très fragile  » de la Russie.
      Vous savez, on est capable d’aller sur les sites du FMI, de la BM etc
      Allez vendre votre propagande chez Tati

  10. Chris dit :

    Bah si les drones commencent à Tomber comme en Syrie ce qui s’est suivi par la reprise de Saraqeb par l’AAS , ce sera un tournant ! Mais bon personne ne dira que ce sont les awacs turcs qui cartographie les installations militaires de l’Arménie pour ensuite transférer les coordonnées aux drones

  11. bzh dit :

    Et que fait la France ? nous ne sommes pas credible en arbitre sachant que nous sommes en quasi guerre froide avec la turquie qui supervise l attaque de A à Z. Les Armeniens se battent avec un courage incroyable mais ne peuvent rien faire avec des centaines de drones contre eux (220 auraient ete abattus mais ca ne suffira pas). Il faut que la France fournisse des armes à l armenie de tte urgence juste pour eviter un massacre sans nom.
    Aidons les armenien

    • norbert dit :

      Vous ne trouvez pas qu’on en fait déjà un peu trop au Sahel et ailleurs. Passons la main aux européens et rétablissons l’ordre dans l’hexagone avant tout.

    • Thaurac dit :

      Surtout que l’Azerbaïdjan est riche grâce au pétrole , mais le peuple n’en voit pas les tunes, c’est david contre goliath et ça va sentir , silence on tue en toute impunité dans le haut Karabakh, la turquie les barbus et azéris préparent les couteaux, on va aller vers un génicide en douce!

    • Albatros24 dit :

      Les russes vont les aider,
      Notamment avec de l’électronique contre les drones turcs et pour du renseignement, voire de l’artillerie lourde en complément…
      Les russes ont beaucoup d’expérience aussi dans les drones de renseignement, on l’a vu en Ukraine où ils ont infligé de lourdes pertes avec la triplette gagnante (copiée par les turcs ensuite) : drones, électronique et artillerie longue portée.
      Je vois mal les russes participer directement, après tout les turcs n’y sont pas non plus sur le terrain

  12. RZ dit :

    Pour une fois qu’on attend de la Russie qu’elle frappe du poing sur la table… Aliyev sait qu’il est dans une position favorable et il semble enclin à en abuser tant que les Russes ne seront pas plus déterminés…

    • Thaurac dit :

      Un jour la même situation se présentera pour la russie ,en afrique où elle arrose d’armes tous les pays , et où ça frotte toujours aux frontières.

  13. Auguste dit :

    On a voulu faire comme la Georgie en se rapprochant de l’Occident et espérer son soutient et maintenant que le rêve s’évanouit,on retourne au bercail implorer Poutine?.Pensez bien que le père Vladimir Vladimirovitch va prendre son temps et va les contenter une fois qu’ils se présenteront à poil et la corde au cou.

  14. LEONARD dit :

    https://www.mfa.am/ru/press-releases/2020/10/31/let/10617
    Donc:
    – Agression militaire azerbaïdjanaise ET TURQUE;
    – Transfert de terroristes étrangers
    – Empiêtements sur le territoire arménien,

    Et:
    « Compte tenu de l’approche des hostilités à la frontière arménienne, des faits d’empiétements sur le territoire de la République d’Arménie, le Premier Ministre de la République d’Arménie a lancé un appel au Président de la Fédération de Russie pour des consultations immédiates afin de déterminer le type et le montant de l’assistance que la Fédération de Russie peut fournir à la République d’Arménie pour assurer sa sécurité sur la base de sur les relations alliées entre l’Arménie et la Russie et l’article 2 du « Traité d’amitié, de coopération et d’assistance mutuelle » du 29 août 1997.

    -Référence à l’article 2 ( discussions) et pas à l’article 4 ( assistance militaire automatique )

    Parceque:
    – Tous les membres de l’OSTC ne sont forcément prêts à soutenir l’Arménie.
    – Le Karabakh ne fait pas partie de l’Arménie, il n’y a donc pas d’agression contre l’Arménie.
    – Ca ressemble à un signal conjoint russo-arménien pour dire à la Turquie de se calmer, et à l’Otan de rappeler l’In-Sultan à l’ordre.
    – C’est aussi un rappel à l’Azebaïdjan de se concentrer sur le Haut-Karabakh et de ne pas déborder en Arménie.

  15. OG dit :

    C’est encore plus compliqué…
    Pour être tout à fait précis, le Haut-Karabagh lui-même n’est pas encore vraiment touché. Pour l’instant, les Turco-azéris n’ont fait que remettre la main sur des territoires conquis par les Arméniens il y a 30 ans et qui ne font même pas partie du Haut-Karabagh :
    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/10/du-jardin-noir-du-terrorisme-et-de-quelques-autres-choses.html

    • twouan dit :

      C est juste a 90%, mais je crois surtout que c est géographique. On avance plus vite dans les vallons que dans la montagne.
      L offensive va tenter de remonter les vallées.

      • LEONARD dit :

        « On avance plus vite dans les vallons que dans la montagne »
        Certes, mais qui tient les hauts, tient les bas.

  16. Alain d dit :

    Belle situation orchestrée par les marchands d’armes bouffeurs de foin, russes, turcs et israéliens.
    Le surarmement à l’excès de ces deux petites nations, avec un grave déséquilibre en faveur de l’Azerbaïdjan ne pouvait qu’amener à cette catastrophe.
    Que des irresponsables :
    La Russie qui bouffe à tous les râteliers, Membre permanent du Conseil de Sécurité, et copilote auprès de l’OSCE pour la résolution de ce conflit.*
    Israël, 1er fournisseur d’armes à Azerbaïdjan, au détriment des arméniens (en voie d’extinction, comme les juifs à une certaine époque). Le foin est à livrer prioritairement à Netanyahou avant Poutine.
    La Turquie, qui arme aussi massivement l’Azerbaïdjan et qui a déclenché cette guerre, avec l’aide de mercenaires.
    Turquie, membre de l’OTAN, donc on peut dire que c’est en quelque sorte l’OTAN qui est compromis.
    Puisque sans son appartenance à l’OTAN la Turquie n’irait pas titiller la Russie.
    Et le booste économique de l’UE lui a aussi fortement permise de monter en puissance, sans quoi elle ne vaudrait même pas un kopek.
    Les Etats-Unis, l’Allemagne et la France, soit l’OTAN, incapable de siffler la fin de la fin de la récréation.
    Les Etats-Unis et la France, copilotes auprès de l’OSCE, qui ont regardé ce surarment s’effectuer sans broncher.
    En haut du podium : l’OSCE, organisme spécifique moisi, datant d’une autre époque, avec des technocrates et militaires, bien trop payés pour les résultats qu’ils n’obtiennent pas : Géorgie (arrêté), Ukraine, Haut-Karabakh, Serbie, Moldavie, etc.

    Pour les bouffeurs de foin qui mangent à toute les auges:
    https://fr.timesofisrael.com/des-fabricants-darmes-disrael-ont-verse-des-millions-aux-azeris-via-la-russie/

  17. DeepMind dit :

    Les arméniens ne font que défendre la terre de leurs ancêtres, où ils vivent depuis des millénaires sans discontinuité.
    Ils y ont leur culture, leur héritage et leurs églises vieilles de plusieurs siècles, plus anciennes que la création de l’Azerbaïdjan il y a 100 ans !
    Ils ne souhaitent que vivre en paix sur leurs terres historiques.
    Mais après avoir déjà subi un génocide par la main des turques, et avec la complicité passive du monde, ils préfèrent maintenant se défendre, y compris leurs femmes volontaires contre les djihadistes.
    Pour rappel, l’Arménie est le premier Etat au monde à avoir adopté la religion chrétienne.
    Mais sous la pression de ses voisins hostiles, elle est devenue un îlot géographiquement isolé et sans accès à la mer.
    Son seul espoir réside dans la Russie, cette même Russie qui l’a trahi avec Staline en 1921 qui a transféré le Haut-Karabakh à l’Azerbaïdjan pour des raisons politiciennes sous l’ère soviétique :
    « Le 30 novembre 1920 le comité révolutionnaire de l’Azerbaïdjan, une république créée elle-même deux ans auparavant, reconnaissait que Karabakh, avec Nakhitchevan, une autre région arménienne transfrontalière avec la Turquie, faisaient partie de l’Arménie soviétique. Cette décision a été confirmée le 12 juin 1921 par le Conseil national de la République d’Azerbaïdjan, et le 4 juillet 1921 le bureau caucasien du Parti communiste de la Russie, réuni à Tbilissi (Géorgie), entérinait définitivement.
    Or, par un bouleversement soudain, dès le lendemain, Staline a annexé le Haut-Karabakh et Nakhitchevan à l’Azerbaïdjan par une intervention directe, malgré les 95 % de la population arménienne de ce territoire et toutes les dispositions mises en place. »
    https://www.lavie.fr/actualite/geopolitique/michel-petrossian-larmenie-du-murmure-de-dieu-au-tonnerre-de-mars-60657.php

    C’est pourquoi, suite à la chute de l’URSS, le Karabakh a déclaré son indépendance comme autorise le droit international :
    « Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, ou droit à l’autodétermination, est le principe issu du droit international selon lequel chaque peuple dispose ou devrait disposer du choix libre et souverain de déterminer la forme de son régime politique, indépendamment de toute influence étrangère. »

    Entre la passivité de l’Europe, la complicité des USA et Israël avec la Turquie, la patience froide et l’esprit calculateur de la Russie,
    il ne restera bientôt plus que les cadavres des arméniens pour témoigner de cette nouvelle tragédie…
    https://southfront.org/wp-content/uploads/2020/10/3.mp4?_=2

    • fabrice dit :

      C’est pourtant clair, l’Azerbaïdjan veut récupérer le territoire sécessionniste du Haut Karabagh. La Russie reconnaît que le Haut Karabagh est azéri, Israël aussi. La France aussi. Si l’armée azérie franchit la frontière arménienne, la Russie interviendra contre l’Azerbaïdjan et Israël interrompra ses livraisons d’armes à l’Azerbaïdjan (qui sont d’or et déjà quasi interrompu, ce qui explique certainement la lenteur de l’avancée azérie qui puise sur ses stocks dont la vérité m’oblige à dire qu’il devait être massif).
      Bref il n’y aura pas de génocide du peuple arménien.

      • aleksandar dit :

        Faux
        Israel continue a livrer des armes aux azeris

        • fabrice dit :

          Il n’y en a pas eu un depuis un mois. Par contre ce matin un avion IL76 azéri a bien atterri sur la base aérienne israélienne d’Ovda.
          https://twitter.com/avischarf/status/1322794111477420033 (journaliste travaillant pour Haaretz, un journal israélien d’extrême gauche, une sorte de Monde diplo à l’Israélienne, néanmoins il « arpente » les flightradars »).
          Pas forcément de l’équipement militaire, l’ambassadeur israélien à Bakou a annoncé l’envoi d’une aide humanitaire, la même proposition a été faite à l’Arménie qui n’a pas donné de réponse.
          Donc oui, je confirme les livraisons d’armes semblent avoir été interrompus ou ralentis.

          • aleksandar dit :

            Another Silk Way military cargo flying from Eilat, Israel to Azerbaijan via Georgian airspace.
            Flight Number: ZP4612
            Plane: IL 76TD

          • Gribeauval dit :

            De l’aide humanitaire à l’envahisseur? C’est cocasse…
            Vous ne confirmez rien, du tout, vous interprétez de manière à ce que ça ne dérange pas votre manière de penser.

      • Alain d dit :

        Oui Theodor
        Ils sont vraiment éclairés, ces marchands d’armes bouffeur de foin israéliens, je propose qu’ils soient décorés.
        Le génocide est déjà en cours étant donné la très faible population restante d’arméniens.

    • Thomas dit :

      Staline était Géorgien pas Russe.

  18. Daniel BESSON dit :

    A tous les  » experts  » , ils se reconnaitront , le point de vue de Timofei Bordachev dans  » Russia in global affairs  » du 26/10/2020

    La Russie ne doit avant tout chercher à agir en Syrie , en Libye , au Caucase qu’à l’aune de ses propres intérêts . Le rôle des ses chefs politiques face à la Turquie est de défendre les intérêts présents de la Russie , à court et moyen terme .

    A long terme la Russie sera de nouveau probablement en confrontation avec la Turquie .

    Ce sont des critères rationnels et non pas émotionnels qui doivent guider son action .

    La Turquie est une puissance qui ne pose pas de question de sécurité existentielle – ne serait ce que militairement – pour la Russie et ce malgré la présence de populations Musulmanes et Turcophones sur son territoire . La France et la Grande-Bretagne sont des adversaires beaucoup plus dangereux de ce point de vue et rien ne doit être fait qui puisse les renforcer . La Turquie n’est pas une puissance nucléaire et est susceptible d’être frappée du cœur de la Fédération de Russie (  » des rives de la Volga  » ) sans capacité de réponse équivalente La FR et la GB disposent eux de l’arme nucléaire et de capacités de réponse .

    Concernant le(s) contentieux Franco-Turc : La Russie par son action ( en Libye , en Syrie ) ne doit pas  » tirer les marrons du feu pour Emmanuel Macron  » afin qu’il ne fasse de la France la puissance prépondérante en Méditerranée aux dépends des autres pays de l’UE .

    Nota : RIGA lance régulièrement des appels à contribution . Vous pouvez toujours y expliquer pourquoi la Russie est  » obligée  » d’intervenir ici et pas là et que les Pékinois constituent une menace existentielle pour la Russie , beaucoup plus que la France ou la GB …

    • guy dit :

      « La France et la Grande-Bretagne sont des adversaires beaucoup plus dangereux de ce point de vue et rien ne doit être fait qui puisse les renforcer »
      Donc vous, qui défendez sans arrêt la Russie face à des français qui l’identifie comme une menace, qui militent pour qu’on s’y oppose, vous trouvez que vous êtes logique à vouloir faire la lèche aux russes?

      Vous êtes français?

      Merci de conforter bon nombre de personnes sur l’attitude russe envers notre pays, preuve qu’il en est qu’il faut continuer à s’opposer à ses intérêts (focalisés sur un anti-occidentalisme digne de l’URSS)

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Donc vous, qui défendez sans arrêt la Russie face à des français qui l’identifie comme une menace, qui militent pour qu’on s’y oppose, vous trouvez que vous êtes logique à vouloir faire la lèche aux russes? ]

        Ne tirez pas sur le – « petit » – télégraphiste ! Je retranscris juste – maladroitement – les propos de M . Timofei Bordachev puisque les navires sont censés tirer les missiles  » Kalibr  » à l’embouchure de la Volga . ;0)

        Ceci écrit je ne cache pas ma joie de l’échec du  » dialogue  » Macrono-MilliTalleyrandesque et ses  » conditions  » et le fait que M. Poutine les a envoyé se faire voir chez Plumovitch .

        Pour tout vous dire j’assume ma Russophilie – voir Poutinophilie – et je ne voudrai surtout pas que la Russie ressemble à la Vrounze !

        Cit : [ Vous êtes français? ]

        Franco-Brésilien .
        Français de naissance et Brésilien par la grâce de Dieu et du gouvernement Brésilien . ;0)

        Cit : [ Merci de conforter bon nombre de personnes sur l’attitude russe envers notre pays, preuve qu’il en est qu’il faut continuer à s’opposer à ses intérêts (focalisés sur un anti-occidentalisme digne de l’URSS)]

        Pour la soif ( Attention , avis au lecteur : Ça pique les yeux ! ) : Paris et Berlin se réjouiraient d’une rupture de la Turquie avec la Russie car cela leur permettrait de ramener Ankara dans leur orbite .
        Timofei Bordachev

    • Thierry dit :

      ça fait des siècles que la Russie et la Turquie s’affrontent pour les même territoires qu’ils convoitent tous les deux, il n’y a guère eu que de brève intermède comme quand Napoléon envahit la Russie, alors la Turquie accepte une trève en échange de territoires, pour mieux recommencer les chamailleries après, et même l’accord Poutine Erdogan n’a pas réussi à surmonter ces siècles d’affrontement qui se poursuivent invariablement. Bien mal celui qui prend parti pour l’un ou l’autre il se fait entrainer dans une spirale infernale sans fin et à ses dépends.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Bien mal celui qui prend parti pour l’un ou l’autre il se fait entrainer dans une spirale infernale sans fin et à ses dépends.]

        Le RP LACORDAIRE avait une attitude de sagesse « proche » de la vôtre : Il considérait les deux comme des menaces équivalentes ! ;0)

    • wagdoox dit :

      Que la Russie défende ses intérêts, rien n’anormal.
      Ensuite la Russie fera ce qu’elle doit faire dans son intérêt meme si la France en profite.
      Ce serait en réalité dans l’intérêt de la Russie d’avoir un chef de file européen capable de rentre l’Europe indépendante des USA et donc de fracturer l’OTAN. La France semble toute désignée.
      Ensuite certains stratèges américains avaient déjà théorisé comment affaiblir la Russie en déstabilisant le Caucase via la Turquie, on est en plein dedans.
      Et pourtant USA, Russie et France sont entrain de se mettre d’accord petit à petit pour dégager la Turquie de l’équation.
      Si jamais la Turquie arrive à mettre la main sur les resources méditerranéennes, elle tiendra l’Europe pour les 40 ans à venir et sera la puissance dominante du moyen orient, la menace iranienne n’a jamais été aussi à ce niveau. Sans parler de l’arme atomique pakistanaise qui pourrait très vite arriver en Turquie (c’est déjà le cas à en croire les agissements des grecs). En d’autre termes les conneries de Bush et Obama en Iran, Irak, Syrie et Libye (Sarko a obéit à Clinton dans cette affaire) ont répandu la ligne de confrontation aux portes de l’Europe (voir à l’intérieur).
      l’ennemis est faible, très faible mais nous ne voulons pas nous battre, tout a été fait pour pacifier la population après la 2eme guerre, cette dernière est maintenant prête à la collaboration pour éviter la guerre. C’est un changement drastique intérieur qu’il faudra faire.
      Pour revenir à la Russie, elle restera l’alliée de la Chine aussi longtemps qu’il le faudra pour que la chine décharge son potentielle militaire sur un autre pays, comme l’URSS était allié à l’Allemagne nazi jusqu’à ce que le potentiel militaire allemand soit déchargé en France (manque de pot la France s’est effondré et le potentiel industriel soviétique a été démolie par l’opération Barbarossa). Une fois la Chine entamée, la Russie sera de nouveau un allié pas avant. Le sacrifié sera probablement l’Inde et au niveau naval, ce sera Taiwan et le Japon. Tout ca en oubliant évidement la bombe mais le PCC est pas un délire près…
      Bref la Russie n’est pas un ennemi ou un allié, c’est les deux en fonctions des situations comme c’est de plus en plus le cas. L’époque des alliances loyales et figées est passée (si elle n’a jamais existé, les italiens ont toujours changés en cour de route).
      Enfin Timofei Bordachev n’est qu’une voix

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Enfin Timofei Bordachev n’est qu’une voix ]

        Certes , des plus modérées d’ailleurs ! ;0)

        Mais RIGA est plus ou moins censé être une émanation officieuse du gvt Russe-Sputnik et M. Bordachev est un proche du Vojd himself au club de discussion de Valdaï . Son article peut-être interprété comme une  » analyse officieuse  » .

  19. Noël BERGON dit :

    la Russie connaît parfaitement la situation puisque c’est elle qui l’a créée…maintenant ce qu’il faut savoir c’est exactement les desseins des Turcs…leur but essentiel c’est d’avoir une « fédération Turcophone » qui va du Bosphore aux confins du Xin Jiang (les Ouïghours sont Turcophones)peut être que les chinois avaient vu venir l’Ottoman depuis longtemps…toujours est il que, au milieu de ce « beau projet », il y a l’Arménie qui bouche l’horizon…et nous avons là, les vrais objectifs d’Erdogan…pour ce qui est des Russes : affaiblissement de l’Arménie ce qui va les faires « rentrer à la maison Russe » et, en même temps avoir un oeil sur les mouvements islamistes (par ex les supplétifs Turcs viennent pour beaucoup du Xin Jiang comme par hasard)…Erdogan est sur tout les fronts en espérant en gagner quelques uns…se sont les Russes qui déterminerons ou cela s’arrêtera…ou pas…

  20. werf dit :

    La partie d’échecs ne fait que commencer. Il n’y aura pas d’intervention directe russe mais ils ont une bonne visibilité sur les positions et mouvements des 2 parties. Ils peuvent donc intensifier les opérations de brouillage avec des moyens plus performants que le système Krasukha-4 qui date un peu. Ils ont d’ailleurs déjà installé de nouveaux systèmes sur leurs bases, dont celle de Gyumri, la plus visible…

  21. Durandal dit :

    Il y a un moyen de forcer la main des Russes, rattacher le Haut-karabakh à l’Arménie, qui devient le territoire arménien.

    • fabrice dit :

      La position du Quai d’Orsay est la même que celle de la Russie ou d’Israël : le Haut Karabagh est azéri, il s’agit d’une province d’Azerbaïdjan en rébellion. Les critiques françaises se basent sur « il faut privilégier la négociation pour que l’Azerbaïdjan recouvre son autorité sur tout son territoire », bref on dénonce l’action de force, pas le principe qui le sous tend. L’Azerbaïdjan rétorque, non sans raison, que l’Arménie refuse de négocier depuis des années donc maintenant c’est assez. On en est là.

  22. Patrickov dit :

    Cela ne sert à rien de tergiverser, les arméniens ne sont pas à la hauteur pour lutter contre les azéris qui n’ont que fait d »acheter des armes aux turcs et aux israéliens.
    Les dirigeants arméniens prétendent la présence de syriens mais jusqu’à ce jour il n’y a aucune preuve, en résumé leurs but était une propagande pour faire réagir la communauté internationale.
    Ils se font taillé en pièce par les drones turcs ou israéliens, si les azéris possédaient des F-35 ils s’en plaindraient aussi.
    Qu’ils quittent le Haut-Karabagh et cette guerre n’aura plus aucune cause, cela me rappelle un autre peuple élu qui fait de même quand tout ne se passe pas comme prévu.
    C’est une guerre de territoire et non religieux, dans les années 90 les arméniens avaient la supériorité militaire aujourd’hui ce sont les azéris, et les russes n’y peuvent rien.
    Poutine a dit NIET au ministre arménien, il ne manquerait plus que les russes aillent au front à la place des arméniens qui sont par millions en Europe ou aux USA, qu’ils aillent défendre leurs territoire.

    • twouan dit :

      Meme les medias arabe montre des prisonniers et annonces des morts syriens.
      Il y en a et payé par les turcs.
      Les azeris se sont bien équipés et entraînés, c est effectivement leur droit.
      Poutine fera le service minimum pour s assurer de la loyauté future des arméniens.

  23. Thierry dit :

    Moi je constate que tous les islamophobe de forum internet (le Poutine Fan club) ne font pas leur paquetage pour aller aider l’Arménie, c’est plutôt le genre : allez y parce que je vous le dis mais je vous regarde de loin…les guerriers de PlayStation en pantoufle !

    En outre on a la confirmation de la suprématie des drones, une leçon pour la France qui n’en possède qu’une petite poignée et gaspillé bêtement en tant que Ninja Assassin au Mali.

    • twouan dit :

      Je ne suis pas d accord sur le « gaspillage ».
      Sans le Mali, on en aurait 0.
      C est les opex qui on forcé l alliance pilote/bercy a céder.

    • Twisted dit :

      « Suprématie des drones »… Si vous lisez un peu la presse spécialisée vous vous rendrez rapidement compte que tout le monde est HYPER sceptique quand à l’aspect décisif des drones dans ce conflit, et qu’on insiste bien davantage sur le rôle de l’artillerie et de la propagande.

    • Chris dit :

      Ah maintenant Poutine est un islamophobe, heureusement que le Ridicule ne tue pas

    • Chris dit :

      Un drone est une plateforme volante composée d’une structure volante, un système propulsif et un système de commande (à distance ou/et autoguidage). Si vous ajoutez en plus une charge militaire, pour en faire un drone suicide.

      Les drones militaires qui volent loin sont assez complexes: les liaisons radio terrestres ne sont pas assez fiables (brouillage naturel ou défensif, atténuations…) pour transmettre les images permettant de bien le piloter à distance, et à éventuellement les tirs de défense, il faut un système satellitaire, cela alourdit la fracture. On pourrait les rendre autonomes, ils se dirigeraient automatiquement sur les cibles pré programmés ?! Il faut alors y adjoindre un système de navigation GPS ou inertiel, c’est ce que font les missiles de croisière depuis des décennies (la facture se gonfle). Mais le missile de croisière ne sait pas éviter les projectiles de défense, donc il faudrait un drone qui soit doté d’un système de détection et d’algorithmes d’évitement, cela alourdit encore la facture.

      Donc il faut voir, en fonction d’un usage, le coût d’un drone explosif contre le coût d’une bombe guidée au laser/GPs ou missile ou obus de mortier tirés d’un drone classique.
      311 vuesVoir les votants · Réponse demandée par Nicolas Huvet

      2

      Ajouter un commentaire…
      Davantage de votre Sélection

      Jerome Christopher

    • Czar dit :

      « Moi je constate que tous les islamophobe »

      ji soui thirry li frônd ! ji viôn libiri li pôhi !

  24. roger Gagnon dit :

    Je ne comprends pas pourquoi l’Arménie ne s’adresse pas Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles du Canada, elle qui il n’y a pas si longtemps pleurait avec les arméniens canadien sur le génocide

  25. vachefolle dit :

    Franchement je me demande si on a quelque chose a faire dans ce conflit.
    Est-ce que la France est censé avoir un avis sur tous les conflits territoriaux dans le Monde ?
    Ok pour les messages et autres soutiens, mais Laissons poutine gérer l’affaire ca l’occupera, il saura bien controler Erdogan comme il le voudra.

    Pour la France et l’Europe l’enjeu c’est la mediteranée : Chypre, la Libye, la Syrie,… Il y a deja beaucoup a y faire.
    Ce qu’on peut faire pour l’Armenie, c’est obliger Erdogan a la jouer modeste partout, via les pressions en Med.

    • fabrice dit :

      Je crois que vous ne comprenez pas très bien les enjeux. L’Azerbaïdjan est un carrefour pétrolier parce qu’il est un grand producteur en Mer Caspienne mais aussi parce que le pétrole de l’Asie centrale ex soviétique (Turkménistan, Kazakhstan) passe par là pour aller en Occident sans passer par la Russie. Ce pétrole est exporté par un pipeline appelé Bakou (capitale de l’Azerbaïdjan), Tbilissi (capitale de la Géorgie) Ceyhan (port turc sur la Méditerranée) en évitant soigneusement le territoire arménien pro russe et la Russie. Si l’Azerbaïdjan rejoint le camp de la Russie, Poutine ferme un des robinets qui alimente de manière indépendante de lui l’Europe occidentale. D’où le petit double jeu de Poutine entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. A noter que Total est un gros opérateur en Azerbaïdjan. En fait Paris est le cul entre deux chaises, entre l’Arménie qu’on soutient par « solidarité chrétienne » et dans certaines circonscriptions par intérêt électoral et l’Azerbaïdjan avec lequel on a de gros intérêts et qu’on considère utile pour « diversifier » les fournisseurs en hydrocarbures de l’UE.

  26. Gargamel dit :

    Il me semble tout de même que M. Erdogan est bien isolé.
    Voici une liste des pays Irrités
    – France
    – Grèce
    – Russie
    – Serbie
    – Burgarie
    – Syrie
    – Egypte
    – Iran
    – USA
    – Arménie
    – Emirats Arabes unis

    Voici la liste de ses alliées
    – Quatar
    – L’Azerbaïdjan

    Il me semble que la solution la plus adéquate pour se débarrasser de ce petit monsieur serait de soutenir massivement avec armes et crédits les différents mouvements nationalistes kurdes afin de voir la naissance d’un Kurdistan souverain. Cela obligerait Erdogan a concentrer son attention et ses ressources sur l’intérieur de ses frontières En cas de succès des Kurdes, nous pourrions ainsi les reconnaitre comme état légitime et garantir leur indépendance. Il me semble que les Kurdes mérite d’avoir une nation au même titre qu’Isreal ou la palestine !

    • Alain d dit :

      J’ai des doutes sur le positionnement, le cul entre deux chaises, des Etats-Unis. Mais le principal renfort de la Turquie restera l »Allemagne, qui vient de bloquer les sanctions demandées par la France.
      Tandis que le Royaume-Uni, et le Canada, qui bouffent à toutes les communautés, sont inaudibles.
      Dans les grands irrités, vous avez oublié l’Inde.
      Et la Turquie peut au minimum compter sur la Malaisie, le Pakistan, la Somalie.
      Pour l’Iran, c’est très relatif, il est plus proche de la Turquie que de l’Arabie Saoudite.
      Oman et le Koweït ont le cul entre deux chaises
      https://www.lefigaro.fr/international/un-sommet-musulman-antisaoudien-a-kuala-lumpur-20191219

  27. Bob dit :

    Le Tsarat de la poutine laisse mourir les chrétiens arméniens qui sont leurs alliés, c’est moche. Cela fait plusieurs semaines que les arméniens luttent en infériorité matériels, humaines et s’en prennent plein la gueule. Les faiblards russes ne laisseront pas les azéris envahir le territoire arménien qui n’est pas revendiqué par les turcs et azéris, et encore…je demande à voir. Les gesticulations russes en Syrie sont la bien la preuve qu’ils ne servent pas les arméniens (certains en doutaient…).
    Les arméniens n’ont plus qu’à rejoindre la Russie, peut-être que leur soi disant alliés vont bouger au lieu de palabrer.
    Haftar et Bachar ont plus de soutien que les arméniens.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Haftar et Bachar ont plus de soutien que les arméniens. ]

      Encore une fois les intérêts Russes ne sont pas les nôtres , ni ceux des Arméniens ! C’est très gentil de vouloir leur rappeler avec d’autres quels sont leurs devoirs , leurs intérêts et de dire que ce sont des sal[censuré] mais ils je pense qu’ils le savent beaucoup mieux que vous ou d’autres ce qu’ils doivent faire .

      Les Russes ont payé très cher la connerie d’intervenir au secours de la Serbie en 1914 , justement par manque de réalisme ( au sens des RI ) et par ce que des critères autres que ceux rationnels de l’intérêt de l’état Russe en 1914 ont prévalu .
      Pourtant un certain Piotr Dournovo avait parfaitement prévu dans ce qui est l’un des documents les plus étonnants de l’histoire  » les mondes futurs  » : Des défaites militaires et la chute du Tsarisme .
      https://www.persee.fr/doc/polit_0032-342x_1997_num_62_3_4679

      Force est constater que les  » gesticulations  » que vous méprisez tant en Syrie ont déjà rapporté à la Russie une base navale et une base aérienne avec des baux de 49 ans ! ;0)

  28. FABRE dit :

    JOURNAL DE QUALITE