SCORPION : Le ministère des Armées commande un second lot de blindés Griffon et Jaguar

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

108 contributions

  1. Carin dit :

    C’était intelligent de la part de l’ancien CEMAT de demander l’accélération de la livraison de ces engins, plutôt que de jeter l’argent par les fenêtres en faisant réparer les vieux VAB et autre Sagaies…

  2. Popov dit :

    « JAGUAR » est un nom déjà utilisé pour l’avion franco-britannique mythique qui a fait ses preuves en opérations dans les années 80 / 90. Ils auraient pu faire un effort d’imagination et choisir autre chose ; apparemment c’était trop demandé.

  3. Parabellum dit :

    Tant mieux même si je trouve la silhouette de ces engins bien haute et sans doute à mieux protéger contre une volée de rpg…un 40 mm peut il faire l effet d’un 105 ou d un 90 avec des obus dédiés…? Bravo par contre pour les mortiers montés…manque plus que des lance missiles multiples pour saturer la ligne de feu adversaire…on est plus réaliste après certaines opex

    • Gros-Bill dit :

      Aucun des deux ne résisteraient à du RPG, le Griffon est un transporteur de troupes « de luxe », il est prévu pour protéger ses occupants contre des IED et les petits calibres, ce qui le rend fort utile pour les convois en terrain contesté par des groupes rebelles mais en aucun cas, il est prévu pour aller au charbon. le Jaguar est un blindé de reconnaissance équipé en 40mm pour exploser du pickup, pas pour faire face à des T90.

      Bref, on est sans aucun doute possible dans une gamme spécifiquement prévue pour faire du maintien de la paix face à un ennemi très mobile mais sans grande puissance de feu.

    • Nexterience dit :

      La distance de détection améliorée compense la hauteur exposée. Avec notamment les systèmes auto de détection des tirs individuels, ces engins s’ autoprotègent redoutablement.
      La hauteur est également inéluctable du fait du choix de la roue, donc des ponts de transmission, ainsi que l’évolution de la taille des fantassins: En 2040, les soldats seront très grands et il faudra des engins adaptés. C’est pour cela que les engins russes très bas sont obsolètes.

      • dolgan dit :

        C’est aussi beaucoup mieux contre les IED/mines.Et ça a l’avantage de ses inconvénients. Un véhicule bas se cachera plus facilement dans un « trou », mais il sera aveugle et sans solution de tir là où un véhicule plus haut verra et pourra engager l’ennemi éventuellement sans même exposer la tourelle: juste le tourelleau qui dépasse pour décider d’un tir missile.

        • ULYSSE dit :

          @Dolgan. Bof bof. Rien n’interdit que l’optronique soit telescopique (sans évoquer le combat en réseaux avec des capteurs déportés ). Voir les FENNEK allemands dédiés à la reconnaissance. l’architecture contestable du JAGUAR (voir également le projet PHOENIX de PANHARD) tient à la volonté d’utiliser un maximum de composants communs avec le GRIFFON.
          Je note au passage que la conception du JAGUAR ne réserve aucun volume pour le transport de drones….qui seront pourtant de plus en plus massivement employés.
          Dans un combat urbain, la capacité de dissimulation/protection derrière des obstacles est essentielle.

          • dolgan dit :

            rien n’interdit. OK, mais l’est-il?

            Le grand avantage du Jaguar, c’est justement qu’il partage la même chaine logistique que le griffon.

            Avant de parier sur l’absence de drone dans un kit additionnel du Jaguar, j’attendrais un peu. En tout cas,techniquement rien ne s’y oppose. Il y a la place sur l’arrière de la tourelle ou accroché à l’arrière la tourelle ou à l’arrière du véhicule. Mais c’est plutôt le boulot des VBAE selon moi.

    • Fred dit :

      @ Parabellum

      Munitions Airburst et munitions flèche lui donnent beaucoup plus de latitude, y compris en anti aérien.
      Plus de munitions = plus de saturation.

    • Roro dit :

      Le chassis du jaguar peut se baisser et le 40 mm télescopé a une puissance comparable au 105 mm

    • dolgan dit :

      Un obus de 40mm n’aura pas l’effet d’un 105 ou d’un 90mm. Mais c’est pas la question. La question, c’est est ce que le Jaguar dans l’armée de demain sera adapté au remplacement de l’amx10RC dans l’armée d’aujourd’hui. Le jaguar, c’est 4 MMP (2en soute) et 180 obus 40mm. L’amx10RC, 38 obus 105mm.

      En antipersonnel, le 40mm fera le taf.

      En antivéhicule, le couple 40mm/MMP est très supérieur au 105mm (des cibles résistant au 40CTA mais tombant sous un 105mm moyenne pression il y en a pas des masses).

      Reste l’anti-structure, mais ça devient très spécialisé: il faut un contexte où les structures défensives sont nombreuses (sinon MMP en mode anti bunker), ou le leclerc n’est pas déployable (parce que normalement, c’est son boulot à lui), où les tirs d’artillerie (ni support aérien) en cloche (mepac/caesar/mortier) ne sont pas possibles et où le tir direct de Caesar n’est pas possible non plus . Rien qui ne soit anticipable ni auquel on ne puisse trouver des solutions rapides en sortant du matos des stocks ou via une petite commande sur étagère rapide.

      Mais avouez que si on se retrouve sans support aérien, ni artillerie , face à une ligne maginot, sans MBT et sans possibilité de contournement, on commence à être très loin d’une mission de reconnaissance.

      • Royal Marine dit :

        Sauf que le 40 mm CTA en question fait mieux que le 105 en tir direct, d’après les tests… Et plusieurs versions d’obus peuvent être utilisées en fonction de la cible… Et là effectivement, avec 180 obus en stock, on est clairement au-dessus du 10 RC… Avant même de parler des MMP…

        • dolgan dit :

          Tests dont les résultats sont publics? A-t-on comparé le 40CTA à un canon de 105 et des munitions de qualité équivalente? Ou au 105 du 10RC (ce qui ne serait pas très fair play)?

          • Royal Marine dit :

            Tests effectués à Satory, et rendus public par You Tube, il y a déjà 5 ou 6 ans. Il me semble que le 105 de la démo était la version tractée, avec obus anti-char…
            Non vraiment, ce système auquel peut de gens croyaient tend à s’imposer en France comme au Royaume-Unis, est proposé sur le Jaguar, mais également en option sur d’autres blindés, y compris à l’export.
            Pour les perf des munitions employées, regarder un peu plus haut le post de Mercator… Sans commentaire.

        • PK dit :

          Le 40 CTA fait mieux que le 105… parce qu’il est moderne. Je pense que si on avait modernisé le 105 au niveau du 40, le résultat serait sans appel.

          Je pense que la bonne combinaison était celle de l’AMX30 : un 105 avec un tube de 30 (ou 40 aujourd’hui).

          • Nexterience dit :

            Et pendant le mortellement long rechargement du 105 après tir, comment éviter un rpg?
            Le 40 est une menace continue et très endurante en munitions.

          • dolgan dit :

            @nexterience, c’est quoi le temps de rechargement d’un 105 moderne avec un chargeur auto? Le 105/40 n’est de toute façon pas destiné à la protection rapprochée, pour ça il y a un tourelleau téléopéré.

          • Vinz dit :

            Le rpg est traité à la mitrailleuse en général.

        • ULYSSE dit :

          @RM. Tout dépend des obus de 105 mm utilisés.

          • Castel dit :

            Exact
            Un obus flèche de 105mm vient encore à bout de la plus-part des blindages composites , du moins si une couche de réfractaire n’est pas rajoutée….

    • sentinelle dit :

      Je ne sais pas qu’elle est la balistique du 40mm mais si on se réfère au canon de 30mm c’est certainement une arme redoutable avec les munitions dédiées tant contre le personnel , les blindés légers même sur les flancs de blindés lourds si la perforation est supérieur à celle du 20mm (3 à 4cm) et sur les hélicoptères . En portée utile max on est certainement au deus de 2000m vers 2500m voire mieux encore faut il avoir l’optronique ad hoc ce qui doit être le cas. De la bonne reconnaissance !

    • Vinz dit :

      « un 40 mm peut il faire l effet d’un 105  »

      Evidemment que non, sinon on ne se poserait pas la question de passer du 120mm à 130 ou 140mm. Size matter.

      • sentinelle dit :

        Ça n’a rien à voir, le 105 du RC basse pression n’est pas très performant sa précision est aléatoire même s’il a fait de beaux tirs en Afgha. Une rafale de 40mm (3ou 4 coups) doit faire autant de dégâts . Par exemple le 40 doit transformer un blindage de 10 RC en gruyère et si un hélico prend un obus de 40 bye bye . En plus le véhicule est en mesure de traiter des cibles plus durs avec 1 ou 2 missiles finalement un bon compromis je suppose qu’il tire en roulant ?

        • Vinz dit :

          C’est vous qui parlez du 105 basse pression du RC (qui n’est pas basse pression d’ailleurs). Je réponds à la question un « 40 mm peut il faire l effet d’un 105 » – réponse non, (toute chose égale part ailleurs si vous tenez à la précision) entre autres parce que les quantités de poudre, de charge et forme du projectile, donc de balistique, diffèrent.

          Par ailleurs le 105 du RC est précis jusqu’à 2000m avec l’obus flèche (Et n’importe quel obus à partir de 20mm est de fait capable de le transformer en gruyère à distance moyenne – idem pour un hélico d’ailleurs 🙂

        • Harry Kauver dit :

          A toute fin utile je vous rappelle que le gruyère n’a pas de trou ! mais j’ai quand même compris. cordialement

      • Royal Marine dit :

        Toujours la réponse idiote! Pourquoi?
        Si elle est posée, c’est qu’il doit y avoir une raison, non? Je vous laisse vous renseigner tout seul, comme un grand… Ca vous permettra de progresser!

        • Vinz dit :

          Y a une vraie question qui se pose, c’est celle de l’infinie bêtise des 3/4 de vos interventions, comme une sorte de royale connerie. Vous devez être amiral.

          • Royal Marine dit :

            Votre amabilité naturelle se trouve à un étiage abyssal . Mon seul étonnement est que vous ne vous soyez pas noyé depuis longtemps dans vos postillons!
            Pour le reste, je vous invite à lire un peu plus haut le post de Mercator sur les perfs des différentes munitions employées par le 40 CTA.
            Je pense que vous vous considérerez vous même comme un connard royal, après ça! Et accessoirement, pourrez ressentir un peu plus de respect pour les Marins…

          • Vinz dit :

            Le respect ça se mérite. La question n’est pas sur les perfs mais sur les effets – commencez par apprendre à lire.

            Si vous ne comprenez pas qu’un 40mm ne peut pas avoir le même effet qu’un 105mm, bah on peut rien pour vous.

      • dolgan dit :

        Certains posent la question justement de passer du 120mm au 105mm (avec complément missile) plutôt qu’à un calibre plus gros. Arguant que le 105 ferait aussi bien que le 120mm (sonner les cloches de l’équipage sans détruire le char) tandis que passer au 130/140mm réduirait trop la quantité de munitions (entre autre problème). ça permettrait des chars plus petits, plus légers (ou mieux blindés) avec plus d’emport.

        • ULYSSE dit :

          @Dolgan. question d’emploi. il faut du 120/ 13/140 pour le lourd et vraisemblement du 105 pour un char employable et projetable de la classe des 25/40T. le problème du Jaguar est sa capacité limitée en appui feu, là où le 105 mm, même ancien de l’AMX 10 RC faisait le Job. Le JAGAUR 40 CTA est un véhicule très spécialisé Or la polyvalence pour une armée échantillonaire comme la notre est une nécessité. D’ailleurs les AMX 10 RC ont ete peu souvent employés conformément à leur vocation d’origine (sauf en Irak)
          Nous ne possédont pas de char « léger » projetable capble tout aussi bien de faire l’anti char ou de l’anti véhicule protégé ou de l’appui indirect d’infanterie.

          • Nexterience dit :

            Pas d’appui feu en 40? Ça traverse tous les murs. Et toujours prêt à tirer, contrairement au 105.

        • Vinz dit :

          Rien n’empêche de débattre de l’effet qu’on veut obtenir – c’est bien là la vraie question d’ailleurs, mais qu’on ne vienne pas nous expliquer qu’entre un 40mm et un 105mm, les effets sont identiques – surtout dans les 1500/2000m. De même personne ne doute que l’effet d’un calibre 5,56 n’est pas le même qu’un calibre 6,68, 7,62 et 12,7. D’un point de vue purement cinétique, masse et accélération sont les deux paramètres majeurs, c’est tout. Je ne dis pas non plus que le 105 ou plus est LE calibre idéal en toute situation et sur toutes les cibles.

          Sur le terrain Europe cet engin a vocation à travailler avec le 120mm du Leclerc ; donc un armement 40mm + missiles c’est complémentaire et ça se conçoit.

          En opex l’EBRC, s’il est engagé, ce sera sans le Leclerc. Et je suis persuadé que les éventuels clients exports hors Europe et monarchies du golfe voudront une tourelle plus rustique avec plus de patate – par ex. la cockerill 105mm.
          https://www.armyrecognition.com/belgium_belgian_light_heavy_weapons_uk/ct-cv_weapon_system_105_120_mm_turret_armoured_armored_cockerill_gun_vehicle_design_development_prod.html

      • tschok dit :

        @Vinz,

        « sinon on ne se poserait pas la question de passer du 120mm à 130 ou 140mm »

        Oui, mais est-ce que c’est pour tirer des obus de ces calibres, ou bien pour tirer un obus flèche qui atteint ou dépasse la vitesse initiale de 2.000/s, pour tendre vers les 3.000/s?

        Maintenant, on peut supposer que les ingénieurs se retrouvent devant leur création, mettons un 125 russe qui tire une flèche à plus de 2.000 m/s, et ça marche. Ils doivent certainement se demander si on peut pas mettre autre chose dedans, histoire de voir ce que ça donne.

        M’enfin, il semblerait qu’on veuille du gros calibre pour avoir une plus grosse chambre permettant de tirer une flèche plus rapide, pas tellement parce qu’on veut un plus gros obus. Size matters, oui, mais pour la vitesse.

        • Tracassin dit :

          Ce qui gêne ds Ce type de raisonnement, c’est que le segment « lourd » est bcp trop réduit en cas de conflit moins asymétrique que l’Afgha ou le Sahel. Ce n’est pas avec 200 Leclerc et des VBCI que l’on pourrait faire masse en défense comme en attaque…

        • Vinz dit :

          Bah f=ma, c’est avéré 🙂 Si vous jouez sur les deux paramètres en même temps, pour une munition purement cinétique c’est tout bénef.

          Mais le « size matters » fonctionne aussi pour la puissance de la charge explosive embarquée dans un projectile.

      • Castel dit :

        Si l’on augmente le calibre, c’est surtout pour pouvoir utiliser de obus « mixtes », qui pourront être utilisés aussi bien e anti-char, qu’en anti personnel…
        Comme je l’ai déjà écris un peu plus loin, un obus flèche de 105mm est encore capable de traverser la plus-part des blindages, par contre, il ne vaut rien en anti-personnel, alors qu’avec une charge creuse « double effet » ( première partie de la charge pour « fondre » le blindage externe, deuxième pour « casser » le composite interne à base de céramique), mais le tout avec un effet de souffle résiduel pour infliger des pertes à des fantassins qui se trouveraient à proximité du blindé..
        Idem, à l’encontre d’un bâtiment qu’un obus flèche ne ferait que traverser, sans occasionner forcément beaucoup de pertes, alors qu’une charge creuse est toujours redoutable lorsqu’elle explose dans un espace confiné pour le personnel se trouvant à l’intérieur…..

      • Castel dit :

        Une nouvelle technologie anti-char, semble aussi nécessiter un calibre important , il s’agit de ce que j’appellerais l’effet « boule de billard » , dans la mesure ou l’effet de la charge se répercute à l’intérieur du char, sans forcément beaucoup l’endommager à l’extérieur, ce qui évidemment à pour effet d’anéantir l’équipage….
        Cependant, n’en ayant pas encore très bien compris le principe de fonctionnement, je ne m’étendrais pas sur le sujet, mais je sais que c’est à l’étude….

    • Plusdepognon dit :

      @ Parabellum
      Cela a fait l’objet d’études :
      https://www.areion24.news/2020/05/27/appui-dinfanterie-le-retour-aux-calibres-lourds

      https://blablachars.blogspot.com/2020/03/un-canon-sans-chaine-mais.html

      Les USA notamment vont muscler leurs brigades « Stryker » (avec un tour de cochon à l’entreprise belge John Cockerill au passage) :
      https://blablachars.blogspot.com/2020/08/un-changement-dalliance-inattendu.html

    • Carin dit :

      @Parabellum
      Je me dit qu’une volée d’une quinzaine d’obus de 40 sur la tourelle d’un char lourd, ça doit bien dégager les tourelleaux et autres pointeur laser et caméras??? Du coup l’équipage reste en vie, mais le char devient inutile et quitte le champ de bataille….

      • Patatra dit :

        Cela va dans le sens des retex sur l’utilisation du char leclerc au combat.
        Un feu appliqué de manière logique sur les organes de visée handicape sérieusement un char en vadrouille.
        Après vous voulez opposer un blindé de reconnaissance (certes musclé) à un MBT…. Bon dans le cas d’un conflit avec des MBT en face, il faut se dire, que nous aussi nous sommes capable d’aligner des MBT. 😉

        • Tracassin dit :

          Ce qui gêne ds Ce type de raisonnement, c’est que le segment « lourd » est bcp trop réduit en cas de conflit moins asymétrique que l’Afgha ou le Sahel. Ce n’est pas avec 200 Leclerc et des VBCI que l’on pourrait faire masse en défense comme en attaque…

      • Fred dit :

        @ Carin

        Et même juste un seul Airburst, cela doit bien endommager les optiques et autres détecteurs.

      • Castel dit :

        ça peut aussi mettre le canon hors d’usage si il est touché par un de ces projectiles….

      • Wrecker47 dit :

        Vous avez déjà vraiment combattu avec des blindés ?… Dommage ,vous auriez adoré !

  4. Tiger dit :

    Excellente nouvelle. La lutte ancestrale entre le glaive et le bouclier mute et penche en faveur du glaive à notre époque, ces véhicules ainsi que par exemple nos hélicoptères d’attaque et nos avions en sont la preuve. Très agiles pour échapper aux coups de l’ennemi, dotés d’une forte puissance de feu mais ayant abandonné l’idée de blindage lourd puisque de toutes façons inefficace face aux missiles en tout genre. Comme l’a dit le général Lecointre, il nous faut de la masse, de la redondance et de la résilience.
    Quand les choses vont dans le sens du mieux il faut le dire 🙂

    • EBM dit :

      @Tiger ces véhicules sont bien plus lourds que ceux qu il remplacent. Donc ça va à l opposé de ce que vous décrivez. Pareil pour la masse, elle n a presque jamais été aussi inexistante. La bonne nouvelle c est qu on avoue que la masse est importante.

  5. Chris dit :

    Du beau matériel, commandé aussi par la Belgique, de belles collaborations et formations communes en perspective.

  6. Plusdepognon dit :

    C’est mieux que de dire que c’est tous les jours un plan de relance pour les armées…
    Un petit bémol sur les livraisons de matériels militaires terrestres en 2020, car 15 des 128 Griffon et 2 des 4 Jaguar attendus cette année ne seront livrés que l’an prochain…
    https://forcesoperations.com/covid-19-un-impact-limite-sur-les-livraisons-de-vehicules-scorpion/

    La BITD en avait vraiment besoin, c’est plus cela qui a dû peser dans la balance que le besoin urgent des militaires, mais qu’importe.

    Il y a des appels de phares en ce moment qui sont bien relayés :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/09/arqqus-fait-le-show-pas-virtuel.html

    https://forcesoperations.com/premieres-perceptions-en-vue-pour-le-vbl-ultima/

  7. radionucleide dit :

    y aura -t-il suffisamment d’argent pour entretenir ces systèmes optroniques fragiles et très couteux?

    • FredericA dit :

      @radionucleide :  » systèmes optroniques fragiles et très couteux? »
      .
      Excepté les problèmes dus à la chaleur vu en 2018 sur les VBCI, vous avez des liens qui nous confirment que le rapport coût/efficacité de ces systèmes est médiocre ?

      • radionucléide dit :

        « que le rapport coût/efficacité de ces systèmes est médiocre ? »
        lisez avant de commenter.
        alors je vous le traduit
        le MCO de systèmes optroniques (télémètre (longue portée), caméra IR …) sont couteux
        il ne suffit pas d’acheter il faut aussi des budgets d’entretien sauf à le laisser dans une caisse

    • dolgan dit :

      Tant sur le jaguar que sur le griffon, les tourelleaux sont légèrement blindés. Ces véhicules sont aptes à remplir leur mission sans optronique. Plus que le cout, en cas de forte attrition, le problème serait plus les délais.

    • John dit :

      Ces systèmes sont-ils réellement fragiles?

  8. Fred dit :

    [Sur le Jaguar] Presque autant de bidules que sur la mature d’un Porte-avions …

  9. Fred dit :

    Le développement du 40 CTAS date de … 1990 !
    Trente ans pour développer un système, excellent et novateur mais très classique dans son concept [un canon] ; une capacité militaire se construit sur un temps fort long.

  10. Félix GARCIA dit :

    Tout ce qui permettra de rouler sur les troupes de Cyril HANOUNA et d’Assa TRAORE !
    Quoi ?
    Ah …
    C’est pas pour ça ?
    Bon.
    Beh bonne journée du coup !

  11. camembert dit :

    Quelqu’un sait ce que vaut le jaguar en terme de protection/blindage ?

    Ca n’a pas l’air folichon face a un rpg voir un missile guidé. Je ne parle même pas d’obus flèche qui ferait brochette de ce véhicule.

    • Fred dit :

      @ camembert

      Rien ne résiste à un obus flèche de 120 mm ou plus, pas vraiment même un char lourd …

      Aucun char actuel ne résiste à un missile qui frappe par le dessus, sauf s’il est équipé d’un dispositif actif de parade aux charges creuses, d’un dispositif d’aveuglement, ou déploie un système de masquage (dont est pourvu le Jaguar).

  12. Bob dit :

    Le BITD français a le vent en poupe avec la PLM 2019-25, la preuve avec cette commande malgré la crise économique et les dividendes de la paix. Le complexe militaro-industriel français se frotte les mains de cet argent public. Le second budget de la France n’a pas à rougir. Tout va bien pour ce secteur.

  13. lym dit :

    « canon de 40 mm à munitions téléscopées ».

    Souhaitons que ça n’arrive pas, cela ferait un beau feu d’artifice et pas vraiment sur la cible!
    :o)

    • fred dit :

      Munitions télescopées est une munition conception dans laquelle le projectile est partiellement ou complètement enveloppé par le propulseur.

    • Fred dit :

      @ lym

      C’est vrai qu’au pluriel, la chose est ambigüe … Employons le singulier par prudence ;o)

  14. aymard de ledonner dit :

    On parle du cas spécifique 105 ancien modèle versus 40 telescopé

  15. Franz35 dit :

    Hé bé, vu la quantité commandée, on ne va pas aller bien loin. On ne les fera pas durer aussi longtemps que les VAB et AMX10-RC, car avec un peu d’attrition et d’usure, …
    2 regrets : le manque de gros calibres (artillerie et chars confondus), et l’augmentation de la signature visuelle globale des véhicules (conséquence de l’amélioration du confort)

  16. Bloodasp dit :

    Je ne doute pas de l’efficacité du 40CTA, les tests effectués sont indiscutables, on obitiendrait le même résultat qu’un obus de 105MM.
    En revanche un truc m’échappe, tout le monde s’accorde pour dire qu’avec cette technologie, on a gagné en encombrement, en capacité d’emport de munitions et en puissance de feu (40MM CTA VS 40MM de base, pourquoi n’ont-ils pas poussé l’expérience jusqu’au bout? 90MM CTA, 105MM CTA, 120MM CTA? curieux non? Quelqu’un aurait-il un semblant d’explication?

  17. Belzébuth dit :

    Il est question d’argent et non pas de l’utilité pour les miloufs:
    https://forcesoperations.com/la-dga-reprend-une-tranche-de-vehicules-scorpion/

    Un peu de science-fiction:
    https://www.3dnatives.com/optifab-fabrication-additive-240920203/

  18. Bloodasp dit :

    @plusdepognon: Merci pour ce lien trés intéressant

  19. Ronin dit :

    Les mêmes « experts » qui disait qu’une filière petit calibre était trop chère pour un pays comme la France. »

    Bien sûr, comme l’est une production de masques, ou même de médicaments !!! :

    Décidément, certains seront toujours incapables d’apprendre de leurs erreurs, et de sortir de ce qu’on leur a mis dans la tête depuis quarante ans, même devant les faits et les catastrophes manifestes…

    C’est pas gagné avec une telle aliénation, encore bien trop répandue, des esprits!

  20. Ronin dit :

    Pour quel modèle de forces?

    Si l’on reprend les principaux points de cette loi de programmation militaire 2019-2025, juste pour l’ armée de terre:
    L’abandon de tout le registre concernant la haute intensité et focalisation sur le seul vecteur des forces médianes, qui plus est « tout roue »…

    La France étant la seule nation à poursuivre, à un tel point en plus, la doctrine RAM « Révolution dans les Affaires Militaires » américaine, qui date des années 2000, et basée, presque uniquement, sur « l’infovalorisation ».
    C’est-à-dire du (« relativement ») léger (25-30 tonnes), sur roue (donc faiblement blindé a poids égal), et ultra sophistiqué.

    Avec la confirmation de l’abandon du VCI lourd (chenillé), qui est pourtant la grande tendance, de fond, de toutes les armées modernes actuellement, ne serait-ce qu’en termes de protection maximale de nos soldats en missions.

    On peut d’ailleurs s’interroger sur le sérieux (ou l’amateurisme ? !) de la soit disant priorisation faite sur la protection de nos soldats ? !
    Seul le Leclerc subsistant, en une sorte de fossile, conçue pour l’ancienne guerre froide, désormais complètement isolé, puisqu’en particulier sans son environnement « normal » et sans aucun éléments, sérieux, d’accompagnement.

    Concernant le contrat opérationnel courant, celui-ci tombe dorénavant à une demie brigade, légère-médiane, soit 3 000 hommes avec la logistique qui va avec : « Sentinellisation », qui immobilise à elle seule la moitié des effectifs (avec les turn-over) oblige .

    On nous a ressorti, quand même l’ancien contrat opérationnel de 15 000 hommes projetés, plus pour la forme qu’autre chose apparemment.
    Puisque avec même, des détails carrément délirants, comme la projection de 140 Leclerc , ceci alors que les seuls treize Leclerc déployé au Liban consommèrent à eux seuls un quart du MCO total de l’armée de terre.

    Et encore comme si on avait les moyens logistiques majeurs pour… Là aussi un « truc » même pas évoqués, comme beaucoup d’autres ?

    Comme pour le MCO, si il s’agissait d’une véritable « consolidation », c’est déjà en accordant un budget de maintien en condition opérationnel suffisant et adapté, avec nos matériels actuels, et avant d’envisager des augmentations de la part des nouveaux équipements, il faudrait au moins être déjà capable d’entretenir le format actuel et ceux déjà en notre possession !

    C’est à dire, ce n’est pas d’un seul milliard d’augmentation, qu’il faudrait, mais trois fois plus, soit un doublement du budget MCO actuel, en passant de 3,5 à plus de 6 milliards d’euros (c’est ce que consacrent les britanniques pour des volumes sensiblement égaux aux nôtres, ou encore les américains, en proportion deux fois et demi plus que nous le faisons).
    Et pourtant, quand on voit l’état militaire du Royaume-Uni…

    Sinon on ne fera que passer de 40 % de disponibilité globale actuelle, à 50 %. A quoi bon remonter la part équipement, si la moitié des matériels voire plus, reste au garage ou au hangar comme actuellement!

  21. Plusdepognon dit :

    Avec le Coronavirus, il y a peut être des modifications qui seront appropriées :
    https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/covid-19-valeo-purifie-l-air-des-cars-et-bus-par-rayonnement-ultraviolet_728799