!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Après les drones, la Serbie a commandé des systèmes de défense aérienne FK-3 auprès de la Chine

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

30 contributions

  1. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Je suis très surpris que la Serbie ne conclue pas ce genre de contrat avec la Russie quand on regarde les alliances géostratégiques traditionnelles. Est-ce une question de coût – les Serbes sont-ils financièrement en déroute?
    Dans ce contexte: y a-t-il jamais eu des compensations pour les zones contaminées par les munitions DU (D-38)? Quelqu’un a-t-il des informations à jour à ce sujet? Les taux de cancer parmi la population civile étaient effrayants.

  2. Même dit :

    La serbie a en travers les actions de l’europe à son égard.
    Pas étonnant quelle aille voir ailleurs…

  3. Polymères dit :

    La Russie et la Chine se livrent à une guerre d’influence en Serbie. Effectivement, mais il n’y a pas que la Serbie.
    Pendant que Moscou reste les yeux fixé à l’Ouest, sur l’Otan et la tête dans le passé, Pékin avance ses pions. Les russes continuent même à considérer la Chine comme un « petit frère » qui joue ses intérêts, car la politique russe ne se fixe qu’un seul objectif et qu’une seule menace stratégique, celle des américains, de l’Otan.
    Sauf que la Chine n’est plus le petit frère communiste de l’URSS qui joue la même partition que le Kremlin, elle joue son propre jeu et c’est bien la Russie aujourd’hui qui a un train de retard.

    Moscou fait une grave erreur en ne voulant pas considérer la Chine comme une menace, en se désintéressant des zones au delà de l’Ouest de la Russie. Car les chinois avancent et grignotent l’influence russe dans ce que le Kremlin imagine encore sa sphère d’influence historique lui restant acquise en raison du passé commun.
    Les russes ont délaissés depuis des années les pays d’Asie centrale, les chinois y ont amenés des milliards, s’y sont installés, ils y construisent les routes de la soie, rendant petit à petit l’ensemble de ces pays dépendants de la Chine. La Russie ne pèse plus grand chose dans la région, comme disait un homme dans un reportage que j’avais vu sur le Kazakhstan, « la Chine amène des milliards et du travail, la Russie ne rapporte plus rien d’autres que les souvenirs du passé ». C’est peut-être pas exactement les bons mots, c’est peut-être un peu exagéré, mais concrètement c’est ça, quand on voit la politique russe un peu partout, c’est toujours le passé, les liens d’hier qui doivent justifier l’influence et les intérêts de Moscou. La Russie ne débarque pas avec des projets de développements économiques, sa collaboration tourne presque qu’autour de l’armement, il n’y a qu’une politique « militaire » dans son influence.
    Les chinois eux, cherchent avant tout l’influence économique, mais n’en doutons pas, quand ils auront ce qu’ils veulent, ou en partie, ils useront de l’influence militaire et ils espéreront qu’à ce moment tout le monde se dit que la dépendance économique envers elle est trop importante pour qu’on réagisse. Mais bon, les routes de la soie, un beau projet chinois pour faire dépendre le monde à ses produits qui dans un monde d’hier inchangé aurait bien fonctionné, mais qui dans le monde actuel risque d’être remis en question si ce n’est contesté.
    Le contexte a changé et les tensions s’accroissent.

    • Royal Marine dit :

      « Moscou fait une grave erreur en ne voulant pas considérer la Chine comme une menace, »
      Ah, oui? Moi je penserais plutôt que la politique d’encerclement menée par l’Otan, sous la férules des Américains, en désignant l’ennemi comme étant la Russie, et ven déclenchant des sanctions économiques imbéciles, n’avaient pour seul but que de jeter la Russie dans les bras de la Chine… Pour éviter la faillite par manque de débouchés…
      Alors, qu’il y a plus de vingt ans , certains stratèges européens et américains pensaient que puisque le Pacte de Varsovie avait été démantelé, soit l’OTAN disparaissaient, soit la Russie rejoignait un OTAN rénové… Mais vus les crétins ayant succédés à Reagan…

      • Borok83 dit :

        Parle- nous de ta vue ou consulte

      • Aymard de Ledonner dit :

        Il est certain que la volonté des US de faire rentrer l’Ukraine ou la Georgie dans l’OTAN a été toxique.
        Mais polymères a quand même raison sur le fond : les chinois essorent les russes pour leur soutirer le maximum de technologies et donc pour le moment ils les ménagent. Mais plus le temps passe et moins la Chine a besoin de la Russie. Et parallèlement la Chine concurence les russes sur leur zone d’influence avec des moyens financiers sans commune mesure acec ceux des russes.

      • jo dit :

        Peut etre parce que les Russes n ont tout simplement pas les moyens d aller sur tout les fronts et preferent se concentrer sur la menace OTAN qui est direct laissant à la Chine l asie. un peut commme le pacte entre l Allemagne et le Japon à la belle epoque !!

    • Donald dit :

      « … Les chinois eux, cherchent avant tout l’influence économique, … »
      Et pour cause, il ne vous a certainement pas échappé qu’il y a une trentaine d’année, sauf concernant, essentiellement le traitement de l’information, les grands groupe américain ont développé l’industrie chinoise (Que serait NIKE sans la Chine ?, Que serait LENOVO sans IBM ?, … etc …). Et comme bien sûr l’Europe est couché devant les USA, ils ont suivi le mouvement au nom « de la libre concurrence non faussé et de l’universalité international ».

      Il ne vous a certainement pas échappé que concernant la Russie, les flonflons de la fête faisant suite à la chute du mur s’étant tue, l’économie de ce pays a été mis en coupe réglé par des donneurs de leçons occidentaux s’acoquinant avec des apparatchik devenu « PédéGé » des bijoux de famille. Et qui ce sont bien sûr empressé de faire des fortunes sur le dos des Russes et de la Russie pour le plus grand bien des places financières occidentales et des paradis fiscaux (Vous pouvez trouver la liste sans problème).

      Il n’est pas interdit de penser que les simagrées des Chinois et des USA, n’ont d’intérêt que de faire tourner la tête des Européens et des Russes, le futur terrain de toutes les manipulations.

      Pour cela il faut des supplétifs,et le reste du monde n’en manque pas.

  4. Plusdepognon dit :

    Le domaine de l’exportation de matériel militaire complexe n’échappe plus à la Chine et il y a de moins en moins de « chasse gardée ».

    Dans le cadre plus global des « routes de la soie », l’Europe de l’est est un mets de choix :
    https://www.diploweb.com/Chine-Le-deploiement-des-projets-d-infrastructures-de-l-Initiative-Belt-and-Road-Une-strategie.html

    Dans le domaine de l’énergie ou des infrastructures, Pékin est courtisé et séduit en retour :
    https://www.ouest-france.fr/economie/la-chine-mise-sur-les-pays-de-l-est-et-les-balkans-5869607

    https://theconversation.com/la-chine-et-les-balkans-occidentaux-un-ancrage-a-la-peripherie-de-lue-137039

    Cela n’est pas limité aux pays de l’est :
    https://www.lesechos.fr/monde/europe/quand-la-chine-debarque-dans-les-ports-europeens-1140738

  5. Belzébuth dit :

    Les militaires chinois écrivent comme leurs homologues et ils n’ont pas certaines pudeurs occidentales:
    https://www.revueconflits.com/general-qiao-liang-hegemonie-chine-laurent-gayard/

  6. HBOB dit :

    Après la destruction du F117, les serbes se seraient excuser : « Désolé, on ne l’avait pas vu »!.

    • Dragan dit :

      Très bien pour l anecdote.
      Mais la traduction exacte était » désolé ont ne savait pas que il était invisible »
      Ainsi qu un B52, une trentaine de hélicoptères apache de combat stationner sur une base en Albanie mais jamais officiellement reconnue par l otan

      • HBOB dit :

        @Dragan : vous avez raison. Cette anecdote m’avait beaucoup plu à l’époque.

    • Dejan dit :

      Non c’est Désolé on ne savait pas qu’il était invisible.

  7. aleksandar dit :

    La conclusion est un peu « hâtive « .
    Les liens entre Serbes et Russes sont anciens et profonds.
    Rien n’indique que chinois et russes ne se soient pas mis d’accord pour un partage

    • PK dit :

      C’est ce à quoi je pense. Si ça se trouve, les Russes se sont mêmes retirés, sachant que les Chinois allait « donner » le matériel. Comme de toute façon c’est du matériel russes, les Russes ne perdent rien. UN allié toujours équipé de matériel russe… qui n’aura rien coûté à la Russie.

  8. Thaurac dit :

    12% de la dette dans le mains chinoises = danger , ils vont devenir un pion de la chine, et là, c’est dans le ventre mou de l’europe !

    • Sovenick dit :

      La Chine est le créancier de la dette européenne, 500 milliards d’euros.

      • Ajm. dit :

        Il n’y a pas de dette publique européenne encore à ce jour. Il y a des dettes souveraines françaises, allemandes etc..au total plus de 11000 milliards d’euros. Le plus gros détenteur de ces dettes c’est tout simplement la BCE

      • Hermes dit :

        C’est un faux pouvoir de détenir la dette d’autres états.
        .
        Ils ne peuvent pas réellement faire de chantage ou exercer quelconque pression, en fait c’est plutôt le contraire, prendre le risque d’y perdre.

    • Vivo dit :

      C’est largement mieux que d’être les sous-fifres d’un certain pays européen….

      Pauvres Sénégal, Cameroun, Cote d’Ivoire, Mauritanie, Congo, etc…, ils ont tous crus que la France, nation de Louis 14, était riche de milliards de louis d’or, hélas, ce n’était qu’une coquille vide qui n’était la que pour profiter de leur richesses.

      • Vinz dit :

        Parce que les homoncules pisseux ne sont pas là pour les richesses du wakanda ? On attend avec impatience le jour où un créancier chinois va tirer un trait sur une créance wakandaise.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « ce n’était qu’une coquille vide qui n’était la que pour profiter de leur richesses. » Quelle imagination! vous avez attrapé des céphalées à nous cogiter cette remarquable analyse! Vous en avez d’autres?

  9. Dejan dit :

    Non c est juste que les Américains non pas leur mots à dire si la Serbie acheter chinois par contre si la Serbie acheter le s300 équivalent il peuvent avoir des sanctions

  10. Ledemocrate dit :

    L’Europe s’est foutu de la Serbie en protégeant et en participant à la désintégration de l’ex Yougoslavie, en soutenant la concession du Kosovo à coup des bombes, en fermant les yeux sur les atrocités de l’UCK envers les civils serbes mais dénonçant à tout va les atrocités des milices serbes contre les musulmans. C’est pourquoi elle a préférer se tourner vers la Chine. L’UE n’aura que ses yeux pour pleurer.