Arrivé en Méditerranée, le nouveau sous-marin Suffren va entamer les essais de son système de combat

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

104 contributions

  1. Honneur dit :

    Allez… J’ouvre le bal… On teste les systèmes d’armes sur les frégates turques ?

    • PeterR dit :

      >> une capacité d’emport d’armes doublée par rapport aux SNA de type Rubis [torpilles lourdes F-21, missiles antinavire Exocet SM39 modernisé, missiles de croisière navals, ndlr]

      De quoi couler deux GAN US donc. Alors vous pensez, quelques frégates ottomanes, pfff. Je dirais plutôt l’ensemble de leur flotte à lui tout seul 😉

    • Clavier dit :

      Vous commencez un élevage de gorets…?

    • Félix GARCIA dit :

      For the first time, Turkey says its ambitious and expansive, but hugely controversial, gas exploration initiative is on hold. On Tuesday TRT World reports that « Turkey has said it could pause energy-exploration operations in the Eastern Mediterranean Sea for a while pending talks with Greece. »

      The announcement came from the office of the president, with spokesman Ibrahim Kalin revealing in a CNN Turk interview that Erdogan told his aides to « be constructive and put this on hold for some time ».

      https://www.zerohedge.com/geopolitical/rare-compromise-turkey-pauses-gas-exploration-near-greece-after-us-eu-pressure

      Peut-être pas !

      • Honneur dit :

        A suivre effectivement… Mais je me méfie toujours de ce genre d’annonce qui généralement sert à gagner du temps tout en continuant à disposer ces pions … Continuons à nous méfier d’Erdogan, qui reste complètement imprévisible…

        • Marcel dit :

          Avec les dictateurs, il n’y a pas 36 solutions. Couler toute sa marine et protéger son pays en lui collant une pression max pour qu’il dégage avant de l’envoyer par monts et merveilles, lui, pas le peuple turc que l’on aime.

  2. Le novice dit :

    « il fut vu pour la dernière fois à Brest, le 13 juillet dernier… avant de réapparaître en Méditerranée exactement treize jours plus tard ».

    Question d’un novice: comment se déroule le passage du détroit de Gibraltar pour ne pas se faire griller par les systèmes d’écoutes!?
    Même si la signature acoustique n’est pas encore connue par « les curieux », on est certain qu’elle se trouve dans la période de treize jours…

    • recasu dit :

      Je ne suis pas un pro mais je pense que tout le passage de navires marchands offre une « couverture acoustique » suffisante. Ça ne m’étonnerait même pas que les sous-marins collent aux fesses de ces gros navires pour se dissimuler.

    • THGN dit :

      Merci je me pose la même question ! J’imagine que les Marocains, Anglais et Espagnols tiennent un registre de tous les poissons qui passent par ce détroit de 15km. Si des connaisseurs voulaient bien nous éclairer…

    • Themistocles dit :

      Le détroit de Gibraltar n’est pas l’endroit idéal pour relever une signature acoustique. C’est un peu comme si essayiez d’accorder un piano en bordure d’une autoroute.
      Par contre, il est clair que ce bâtiment va attirer les curieux.

      • Titeuf dit :

        C’est un peu comme si essayiez d’accorder un piano en bordure d’une autoroute.

        Jolie, bien trouver, l’image parle d’elle même

    • pour info dit :

      Plein de solutions :
      1- Tu passes en surface, de nuit en tendant de grands draps blanc triangulaire sur le kiosque. Feu de nav allumés, ais avec le nom d’un voilier qui n’est pas obligé légalement de le garder allumé h24 et hop c’est fait ! Mais personne ne tenterai une ruse si minable, non personne.
      2- Tu te planque juste derrière un ruskov qui fait du bruit pour qu’il te masque et tu passes en même temps que lui. Problème si il décide de faire un tour complet pour voir si personne le suit, tu te le prends dans la figure … mais ceci n’est jamais arrivé.
      3- C’est assez abrupt dans le coin, il y a pas mal de remous qui font du bruit et perturbent les ondes. Tu passe assez prés des rochers et hop. Problème, tu risque de te manger les rochers … mais ceci n’est jamais arrivé !
      4- Tu suis d’assez prés un gros tanker qui fait un max de bruit et hop. Problème, il faut bien se caler, sinon c’est facile de se manger le tanker … mais ceci n’est jamais arrivé !

      5- Tu es le roi des mers et personne ne t’entend. Le problème c’est qu’il y a plusieurs rois et tu peux te manger un autre roi ! Mais ceci n’est … ahh … oui … ça on en a parlé dans les journaux … oupss …

      • radionucleide dit :

        « 4- Tu suis d’assez prés un gros tanker qui fait un max de bruit et hop. Problème, il faut bien se caler, sinon c’est facile de se manger le tanker … mais ceci n’est jamais arrivé ! »

        Accidents. 17 août 1993 : le SNA Rubis entre en collision avec le pétrolier Lyria au large de Toulon lors de sa remontée en surface provoquant une pollution de 2 000 tonnes d’hydrocarbures. 30 mars 2007

        • pour info dit :

          J’ai dit que ça n’est jamais arrivé dans le détroit … ou pas, qui sait ?

        • Royal Marine dit :

          Rien à voir! Le Tanker était au-dessus du Rubis, qui, compte-tenu de la carène liquide emmené par le navire, et sa position très avancée par rapport à la voûte de poupe, ne pouvait pas entendre l’hélice… Ce n’est pas comme suivre un bateau… Et suivre un bateau, ce n’est pas faire surface… Donc ne mélangeons pas tout!

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Plein de solutions : Prévenir les proprios de « go fast » de passer en nombre dans le détroit car les douanes espagnoles font relâche!

      • Félix GARCIA dit :

        On sent la fierté si je ne m’abuse ! 🙂

    • rafi77 dit :

      Le détroit de Gibraltar est l’équivalent de l’autoroute A6 en été…….Il y a énormément de trafic, donc pour identifier et isoler une signature acoustique précise, faut avoir l’ouïe sacrément fine !!! Est ce possible ? peut-être, mais c’est connu que les soumes profitent de l’intensité du trafic dans cette zone pour se faire très discrets lors de leur passage…

    • bdhy dit :

      Il a fait le tour de l’Afrique pour passer par le canal de Suez !
      :)))))

    • Hermes dit :

      Une des solutions les plus simple: on traverse en surface avec une escorte bruyante pour masquer le soum.

    • floco dit :

      @ Le novice.
      Vous avez quelques réponses dans le 360 Opex du 8 Juin.
      Le sous-marin nucléaire d’attaque « Suffren » entre dans le vif du sujet avec des plongées en haute mer

      par Laurent Lagneau · 8 juin 2020

    • Royal Marine dit :

      Le courant de marée est très fort et et très bruyant dans le détroit. Il s’agit, pour un sous-marin de se faire porter dans le courant, en mode silencieux, de façon à éviter de se faire détecter au passage. S’il arrive, en plus, à se camoufler sous un cargo qui passe à ce moment là… C’est gagné à coup sûr. Même si au point de vue navigation… C’est coton!

    • bob dit :

      Le sous-marin déclare (normalement) son transit sur les réseaux OTAN. Pas besoin donc de chercher à éviter un dispositif d’écoute d’un membre de l’OTAN.
      De toute façon, vu la performance acoustique de la bête et l’énorme bruit ambiant dans le détroit (trafic commercial, activité humaine…), un passage discret n’est pas compliqué.

      • Royal Marine dit :

        Et bien non… Pas toujours! Et les écoutes intéressent tout le monde… Même si ce sont nos alliés!

    • Luc dit :

      Ben on se positionne en aspiration d un vieux cargo très bruyant…

    • vrai_chasseur dit :

      C’est très bruyant, le détroit de Gibraltar.
      3ème détroit le plus encombré au monde après Malacca et le Pas de Calais.
      un soum-traverse à cent mètres de profondeur sans problème.
      Et pour le bruit du Suffren c’est comme marcher avec des claquettes en caoutchouc au milieu du bruit du trafic de l’autoroute A6: signature acoustique quasi-indétectable. Il suffit d’avoir du monde qui navigue en surface, ce qui est le cas tout le temps.
      En revanche pour la navigation … éviter les filets et chaluts des pêcheurs marocains (stress quand un bruit de treuil est détecté à l’écoute), les ‘patates’ (montagnes du fond sous-marin), les courants forts…du sport de précision qui demande une centrale inertielle bien calée au préalable.

    • Thaurac dit :

      Vu qu’ils le cherchent tous en bas, il est passé à haute altitude 😉 mais chut

    • Peps72 dit :

      Je ne suis pas spécialiste, mais j’ai déjà lu que le passage du détroit de Gibraltar est un exercice délicat compte tenu du changement de salinité entre l’Océan Atlantique et la Mer Méditerranée, cette différence modifiant soudainement la portance de l’eau, avec également de forts courants et des échanges d’eaux + ou – salées importants, autant de facteurs qui ne doivent pas faciliter la détection de signatures acoustiques.
      QUESTION: le Suffren étant apparemment très silencieux, notamment grâce à sa propulsion « pump-jet », le fait de passer un tel détroit à vitesse très réduite, c’est à dire en progressant lentement afin de faire encore moins de bruit, peut-il contribuer à conserver sa signature radar encore plus difficile à détecter?

  3. Royal Marine dit :

    Super nouvelle! Quel beau bateau! Quand je pense aux types Daphné ou Agosta… Quel pas de géant…
    l’ennemi a de quoi trembler! J’ai hâte de connaître les résultats des confrontations à venir lors d’exercices ou missions de rens, avec nos amis russes et américains! Ça risque d’être sportif!

    • dompal dit :

      @ Royal Marine,
      Je suis étonné que vous parliez d’un bateau pour un soum’ !??
      Dans mon esprit les bateaux voguent sur les flots et non en dessous mais c’est vrai que je ne suis qu’un simple biffin et ma connaissance des rafiots se résume à pas grand chose si ce n’est d’avoir potassé ‘Le Nouveau cours des Glénans’ pendant quelques années. 😉

      • honneur dit :

        Le sous-marin est un bateau qui peut naviguer aussi à la surface de l’eau 😉
        Je vous invite à regarder ce film très apprécié de l’ensemble des sous-mariniers « Le bateau » : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=4616.html

      • Tournicoti dit :

        Les sous-mariniers parlent de leur bâteau.
        D’où le nom du film…. que je vous conseille (Das Boot)

      • Royal Marine dit :

        Et bien posons d’abord qu’il n’y a pas de rafiot dans la Marine… D’accord?
        Ensuite, tout bateau, est un bateau! C’est simple. Grand, petit, sur l’eau, sous l’eau, c’est un bateau. Ni navire, ni bâtiment, mais bateau!
        Ensuite, affectueusement, on peu le baptiser « baille »… Mais c’est juste pour plaisanter.
        Là je pense que même le « simple biffin » peu comprendre… Alors, repos! Matelot! 🙂

  4. patex dit :

    Une petite patrouille au large de la Libye pour vérifier si les marins turcs savent bien nager?

    • PK dit :

      Je pense qu’après une torpille, il vaut mieux savoir voler que nager…

    • Titi74 dit :

      Les exocets en méditerranée, c’est dû au soudain réchauffement « climatique », ou c’est pour éventuellement nourrir les équipages de certaine frégates en manque de poissons exotique?

    • Royal Marine dit :

      « La » Perle! Merci.
      Le nom d’un bateau s’accorde en genre… même si ce n’est pas « bien pensant »! MDR!
      Exemple: La Belle Poule, la Confiance, la Galatée, le Maillé-Brézé, etc., …

      • Plusdepognon dit :

        @ Royal Marine
        Le « sous-marin » s’est enfoncé dans les méandres du correcteur orthographique…

        Reçu fort et clair, Royal Marine.

        • B. M. dit :

          Remarquez bien que ce n’est vrai que pour les navires militaires, pour les navires civils on a toujours dit « le France » ou, avant guerre, « le Normandie ».

          • lym dit :

            Chez les rosbifs au moins c’est plus simple:Tout ce qui vogue ou vole, en uniforme ou non, c’est « she »!

  5. Fralipolipi dit :

    Le contribuable que je suis est d’accord pour participer au financement d’un 7ème …
    … tant il est évident qu’il s’agit là d’un système d’arme fondamental – le Rafale des sous-marins ! – et tant il est vrai qu’un 7ème exemplaire donnerait rapidement un bon surcroit de capacités opérationnelles à la MN.
    .
    Tout porte à croire que nous avons besoin de ce 7ème : incendie du Perle rappelant qu’un effectif au plus juste n’est pas une solution / tensions croissantes en Médor et en Libye / situation toujours aussi instable du côté du golfe persique / recrudescence très rapide de l’activité sous-marine de la Russie en Atl. N, mais aussi en Méditerranée / nombreux nouveaux acteurs ayant des sous-marins neufs ou récents (notamment dans l’arc méditerranéen / crises avec la Chine – HK, mer de Chine, Taiwan, îles japonaises / nos ZEE à surveiller de plus près …. un déploiement de SNA dans le Pacifique une fois de temps à autres ne serait pas de trop => aucune visite de SNA en Polynésie depuis plus de 30 ans …. c’est bcp trop, … alors qu’aujourd’hui ce serait bien plus utile qu’il y a 30 ans.

    • NRJ dit :

      @Fralipoli
      Avant de réfléchir à acheter un autre sous-marin, il faudra rembourser le déficit qu’on fait annuellement, soit de l’ordre de 80 milliards d’euros. Après, on pourra commencer à penser a des bateaux supplémentaires.

      • Ah Ça ! dit :

        80 milliards de déficit…. CAD grosso modo l’aide directe que nous apportons aux « cousins » subventionnés sur notre sol pour servir de porte voix aux gôchistes a tu français, pro Eu et pro USA, non ?
        Sans compter les aides i directes écoles etc …

        Donc, pas de problèmes majeurs de financement.

        Un simple choix politique : indépendance Vs soumission par des traîtres

        • NRJ dit :

          @Ah ça
          Vous devriez apprendre à écrire français. Et ou avez vous vu qu’on dépensait 80 milliards pour l’UE ? (en déficit, évidemment).

      • Royal Marine dit :

        @NRJ
        « l faudra rembourser le déficit qu’on fait annuellement »
        D’où vient ce déficit? Des salaires trop bas, donc charges sociales ne couvrant pas les dépenses… Et équilibrage par la garantie de l’Etat.. Qui s’endette!
        D’une immigration débridée qui profite des avantages sociaux, qui nous ruine, et qui n’est jamais que du trafic d’esclaves, organisé par certaines mafias et aidé par des ONG soi disant humanitaires (Merci Soros!)! Certainement pas de nos postes budgétaires régaliens: Défense, Intérieur, Justice…
        Peut-être qu’un rééquilibrage dans le priorités, pourraient nous aider? Qu’en pensez-vous?

        • NRJ dit :

          @Royal Marine
          Ce que j’en pense ? Qu’effectivement il faut réduire les déficits, Ce serait un début de solution mais je vous rappelle qu’il s’agit là de long terme, car ceux qui sont acceptés en France jusqu’à aujourd’hui ne peuvent pas être renvoyés. Ensuite, et là on entre dans le vif du sujet, en réduisant les avantages sociaux (retraites, assurance-chômage, éventuellement sécurité sociale).
          Enfin, la vraie question est celle des dépenses. Depuis 2013, il est reconnu que les entreprises françaises manquent de compétitivité. C’est donc par ça qu’il faudra commencer, car je vous rappelle que la souveraineté ne touche pas uniquement le domaine de la Défense, mais aussi et surtout la technologie (IA, mobilité, énergie, spatial, électronique, etc) : si demain nos voitures autonomes électriques ont des batteries chinoises et des logiciels américains, ça nous fera une belle jambe d’avoir 400 missiles nucléaires…

          Bref il faut éviter au maximum de taxer les entreprises, donc d’avoir des dépenses, en particulier dans l’armée qui est l’un des principal poste de dépense de l’Etat.

          Ça m’amène à une conclusion : on ne peut pas se payer plusieurs dizaines de milliards d’équipement militaire par an. C’est triste, mais on n’est pas les USA, la Chine ou la Russie. Après, avoir un 7ème sous-marin n’est pas impossible dans l’absolu. Mais si on veut un 7ème sous-marin, pourquoi pas un 2ème porte-avion, quelques centaines de chars en plus, plusieurs centaines de Rafales ? Et là on tombe dans un gouffre budgétaire dont parlait La Fontaine : celui de la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf.

          • Lestrade dit :

            @ NRJ Si un état dépense trop ou s’il ne taxe plus il est certains de faire défaut.

            Ensuite l’armée n’est pas le principal poste de la dépense publique en France et de loin si on inclut la sécurité sociale.

            Donc avoir une opinion c’est bien mais quand elle est totalement contredite par les chiffres ça s’appelle une c… le soucis c’est que là ce que vous défendez est potentiellement létale pour le pays, plus dangereux qu’un défaut sur la dette, défaut qui est pour l’instant totalement théorique.

            A vous lire on ne devrait pas avoir de soldat ou de médecin du tout car ça coûte trop chère de rester en vie.

          • NRJ dit :

            @Lestrade
            La Défense est le 4ème poste budgétaire de l’État (http://comptespublics.fr/budget-de-letat/depenses-de-letat/) donc comme je disais  » l’armée qui est l’un des principal poste de dépense de l’Etat. ».

             » qu’un défaut sur la dette, défaut qui est pour l’instant totalement théorique. ». Allez demander aux grecs si c’est théorique… Tomber en faillite n’a rien de théorique, c’est simplement inévitable quand un pays laisse filer son déficit, et c’est exactement ce que fait la France depuis 10 ans.

          • Fralipolipi dit :

            « Et là on tombe dans un gouffre budgétaire dont parlait La Fontaine : celui de la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf. »
            … Nous serions tombés dans ce travers si et seulement si nous nous étions lancés dans l’inconnu à vouloir lancer un SNA sans avoir les savoir-faire au préalable … en partant dans une histoire technologique … aventureuse voire même aléatoire ou dangereuse.
            .
            Or ce n’est pas du tout le cas chez nous. Naval Group et la MN capitalisent sur plusieurs décennies de savoir-faire et d’expérience qu’aucun autre pays d’une si petite envergure économique que le notre n’a su acquérir (le UK ayant développé bien moins que nous au niveau des armements).
            Notre première vraie victoire est là.
            Ensuite, un savoir-faire, cela doit se pérenniser.
            .
            Et puis enfin, une fois que cela est acquis, il faut « CAPITALISER » dessus … tant au niveau industriel/techno que militaire et opérationnel … et c’est là que nous sommes bien loin de la fable de La Fontaine.
            .
            Et c’est dans ce sens qu’irait le lancement d’un 7ème SNA Suffren !
            .
            Je vous recommande ici la lecture de ce tout récent article de MetaDefense,
            qui ne dit pas autre chose (à lire rapidement car il ne va pas rester en lecture libre au delà d’aujourd’hui).
            https://www.meta-defense.fr/2020/07/28/le-sous-marin-nucleaire-suffren-poursuit-ses-essais-en-mediterranee-dans-un-contexte-tendu-pour-la-force-sous-marine-francaise/

          • NRJ dit :

            @Lestrade
            Quant aux médecins et soldats et leur utilité, je vous laisse de nouveau regarder mon commentaire. Mon opinion est simplement que ça ne sert à rien d’investir lourdement dans l’armée si les générations suivantes n’en sont pas capables à leur tour à cause de la dette qu’on a généré.

          • Lestrade dit :

            @ NRJ quelques milliards de plus ne peuvent pas générer une dette insurmontable surtout qu’ils génèrent une activité industrielle et de R&D. Ce ne sont pas des aides sociales et si ces dépenses sont compensées ailleurs par des économies supérieures c’est tout à fait gérable.

            En volume le 4e poste de dépense est loin des trois premiers, surtout cumulés.

            Et oui un défaut de la France est théorique tant que les banque centrales font du QE les taux vont rester négatifs et la BCE n’est pas prêt d’arrêter. Un Etat a une durée de vie bien plus longue qu’un être humain, sa dette n’est pas à mesurer comme celle d’un être humain d’une part et d’autre part vu les rentrées fiscales de la France par an il est exclue qu’elle puisse être considérée comme en faillite.

            Si on calculait la trésorerie de la France comme celle d’une entreprise, la France serait très loin du dépôt de bilan car elle bénéficie d’excellentes source de financement.

            Si nous nous devons licencier notre armée parce que nous sommes en faillite alors les Etats unis, l’Allemagne et le Japon sont eux aussi en faillite. Hors ce n’est à l’évidence pas le cas.

            Et quelques milliards de plus pour éviter un effondrement du sahel ce n’est pas une dépense à perte c’est un investissement hyper rentable.

        • Thaurac dit :

          « Des salaires trop bas, donc charges sociales ne couvrant pas les dépenses »
          Tient ça me rappelle la fameuse « relance par la consommation » des socialistes, qui a fait augmenter les salaires, diminuer les heures, et fait fuir les usines de productions , sachant qu’en France, il n’y avait plus de rentabilité, tout ce qui sortait de chez nous, était trop cher, y compris pour ce brave travailleur avec son salaire augmenté et ses rtt…..

          • Royal Marine dit :

            Ah! Thaurac… Votre réaction me fait malheureusement penser à celle d’un gallinacé qui aurait trouvé un couteau…
            Me croyez vous aussi c.n qu’un socialo? Donc réfléchissez, et ne restez pas bloqué dans des schémas éculés du style: « pas de frontières », « pas de droits de douanes », etc., …
            Open your mind! Vous devez certainement en être doté!

      • EBM dit :

        @ NRJ Une hausse du budget des armées n’est pas incohérente si on établit des priorités entre les différents ministères et que les armées ont une hausse de budget mesurée. Surtout si on tient compte de l’évolution de nos besoins.

        Techniquement à budget constant plus dix milliards pour un ministère par rapport au budget total de l’état cela n’a rien d’impossible. Pour la défense un budget hors pensions à 44/45 milliards c’est autour d’1,8% du PIB (PIB 2019), ce n’est pas énorme, c’est sous les minimum OTAN qui sont à 2% hors pensions, on atteindrait à peine ce seuil avec le budget décrit pour 2020 (PIB en baisse). On ne pourra pas tous se payer avec ça mais on aurait au moins de quoi peser à nouveau sérieusement en Afrique, ce qui est la seule stratégie possible à mon sens. Même avec une telle hausse, vu notre poids financier et militaire, l’europe de l’est, le pacifique et le moyen orient on peut oublier.

        De plus la BCE fait racheter notre dette sur les marchés par la BF donc si on défalque notre endettement détenu par la banque centrale du total on est aux alentours de 80% d’endettement du PIB (PIB prévisionnel pour 2020). Il est évident que si les banques centrales demandent un remboursement de la dette qu’elles détiennent c’est une entourloupe comptable car elles vont demander un intérêt plus le principal pour les reverser immédiatement à l’état qui a payé car elles doivent obligatoirement reverser leur bénéfice à leur état.

        Malgré cela notre taux d’endettement est inquiétant soit. Mais il faut tenir compte du fait que c’est sous contrôle et que les rachats opérés ont fait plongé les taux, par exemple ce matin à cinq ans nous empruntons à – 0,55%. Nos taux sont négatifs à 10 ans à – 0,19%. Comme les banques françaises (et de l’UE) ont des ratios d’actifs non risqués à respecter et que les dettes d’état bien notées sont considérées comme sures les banques sont obligées de continuer à nous prêter pour respecter leurs obligations, elles revendent ensuite immédiatement à la banque centrale.

        Ce qui n’est pas une excuse pour une mauvaise gestion ou pour ne pas se désendetter, je pense seulement que les budgets vitaux devraient être réduits en derniers recours, et entre 2008 et 2016 c’était une chute brutale (sans parler de l’incohérence de lancer l’Afga et le Mali en plein effondrement des moyens). Et là clairement on est loin de risquer le défaut.

        Ce n’est pas incohérent en soit de dire que le budget de l’armée doit rester inchangé, dans une vision strictement financière le sanitaire, le militaire et le sécuritaire sont en effet des dépenses aussi importantes que la fête de la musique. Mais dans ce cas on met notre stratégie en cohérence avec nos moyens et on cesse d’avoir la moindre ambition militaire et stratégique: on arrête les OPEX et on devient franchement isolationniste.

        • NRJ dit :

          @EBM
          Le problème c’est qu’on n’en est pas à chercher là où on peut dépenser mais là où on peut économiser. Si on suit votre raisonnement, c’est comme si une entreprise réfléchissait à recruter tout en prévoyant des licenciements massifs.

          Après parfaitement d’accord. Il faut des moyens en cohérence avec nos ambitions. Et celles ci sont actuellement trop élevées.

          • EBM dit :

            @ NRJ un grand groupe peut réduire ses effectifs sur certaines filiales de 100 ETP en CDI tout en augmentant ses effectifs sur une autre de 20 ETP principalement en CDD. Au final il économise, même si ici c est évidemment un ordre de grandeur, le coût de fonctionnement d un ETP n est pas identique à toutes les fonctions.

      • Fralipolipi dit :

        Avec votre raisonnement, les Armées n’auront rapidement plus droit à aucun nouveau matériel, ni les hôpitaux, ni les pompiers, ni le Police … ni les écoles et les universités.
        En fait, votre propos sonne vraiment creux.
        .
        Car l’équilibre budgétaire français implique des choses d’une toute autre sphère que celle de l’achat d’un matériel militaire, si onéreux soit-il.
        .
        Vous voulez vraiment un budget à l’équilibre ???
        C’est très simple. Si si.
        On arrête tout de suite le « Welfare state » à la française (mais aussi la « relative » paix sociale qui va avec … encore que là, malgré l’extrême surfiscalisation – record du monde en France ou presque (parmi les pays de l’OCDE, on parle pas de la Corée du Nord et autres dictatures sanglantes) – et la redistribution à outrance, on voit bien qu’il y en a toujours pour dire que c’est pas assez),
        on repousse tout de suite l’age de la retraire à 65 ans pour tous,
        et on dégraisse les administrations pléthoriques.
        Evidemment, on cesse de soutenir par paquets de dizaines de Milliards d’€ des stés dites d’intérêt général, comme la SNCF, où les statuts des personnels sont parfois périmés et les rendements généraux bien trop souvent fidèles à la légende (trop d’employés).
        .
        Bref, c’est presque trop facile tellement il y a de leviers dans notre pays pour faire des économies massives tout de suite … trop facile, … sauf pour les CRS qui devront se coltiner les gilets jaunes, rouges, verts, noirs et roses, par centaines de milliers dans les villes, mais aussi les campagnes.
        … le Mal français … qui interdit de faire les quelques sacrifices nécessaires.
        .
        Heureusement, le Français râleur, jamais content, que l’on pourrait croire égoïste à souhait, continue malgré tout à faire des bébés (la tendance n’est pas à la hausse, mais qd on compare avec Italie et Espagne, la France reste une pouponnière). Du coup, il reste de l’espoir 🙂

        • NRJ dit :

          @Fralipoli
          « Avec votre raisonnement, » on investit tout dans ‘l’armée et on devient la Russie, matières premières en moins, pour lutter contre un ennemi imaginaire. Moi aussi, je peux caricaturer…

          2% du pib dans la défense me parait suffisant. Je vous rappele qu’on était à 3% du pib dans la défense pendant la guerre froide, et on avait un adversaire fixé et reconnu. Aujourd’hui, on lutte surtout avec des menaces, qui ne se matérialiseront probablement pas. Ce n’est pas parce qu’on dit qu’on ne doit pas déverse des centaines de milliards d’euros que ça signifie qu’il faut supprimer le budget de la Défense.

          Intéressantes vos propositions de réforme. Il y a un président qui a tenté de les mettre en oeuvre, il n’y a pas si longtemps. J’espère que vous lui en êtes reconnaissant.

          Après je vous rappelle qu’on doit gérer avec la population, même si celle-ci n’est pas forcément en accord avec ce que vous voudriez. On n’est pas au monde des bisounours.
          Par ailleurs la souveraineté est technologique, donc faut gérer avec d’autres pays, et l’argent et un argument solide dans les négociations. Du coup, même si on faisait les réformes d’austérité que vous proposez, on n’investirait pas forcément plus dans l’armée.

          • Fralipolipi dit :

            « 2% du pib dans la défense me parait suffisant »
            … ça tombe bien, car nous sommes aujourd’hui à peine au-dessus de 1,8% !!! 😉
            Nous avons donc tout plein de marge selon votre postulat 🙂
            .
            Par ailleurs, encore une fois, votre focus sur la dépense publique d’INVESTISSEMENT militaire est un focus sur la mauvaise cible !!!
            Si vous étiez vraiment « bon gestionnaire » vous ne vous focaliseriez pas sur les frais d’investissement (et les équipements militaires technologiques sont à l’évidence des investissements), mais sur les frais de fonctionnement … lesquels ont déjà été singulièrement revus à la baisse depuis 30 ans dans le secteur de la Défense.
            .
            Vous feriez donc mieux de porter votre intérêt de « bon gestionnaire » sur les dépenses et budgets des autres ministères … Votre zèle et votre temps y seraient bien plus efficaces.
            .
            Pour le moment, ici sur ce sujet, vous vous fatiguez en pure perte.
            .
            PS : « Intéressantes vos propositions de réforme. Il y a un président qui a tenté de les mettre en oeuvre, il n’y a pas si longtemps. J’espère que vous lui en êtes reconnaissant. »
            … On ne peut pas être reconnaissant d’un résultat non obtenu … Votre remarque tend à montrer que vous n’êtes pas très analytique.

          • EBM dit :

            @ NRJ Les 2% du PIB en 2019 nous étions très loin de les atteindre même pensions comprises.

            En disant cela vous ne demandez pas une baisse ou un maintient du budget mais une hausse d’au moins dix milliards si on compte hors pensions (cf mon long post précédent).

            Vu le contexte, en cas de retour au PIB de 2019, 2% hors pensions cela me paraît trop élevé, 1,8% hors pensions me paraît plus jouable.

      • dompal dit :

        @ NRJ,
        Il ne faut pas confondre le déficit de la France à celui d’une pme/pmi du coin. On joue pas dans la même cour ! 😉

        • NRJ dit :

          @dompal
          Les ressorts sont les mêmes, ne vous leurrez pas. L’Etat a plus de marges d’endettements que la PME du coin, mais s’il reste en déficit, il tombe en faillite, comme une entreprise ou un particulier.

          Ce propos va à l’exacte contraire de ce qui est appris par les professeurs d’économie dans les lycées, mais il se réalise dans la réalité. On l’a vu en URSS en 1991, et on a failli le voir en Grèce en 2010, s’il n’y avait pas eu le plan de sauvetage du FMI.

          • EBM dit :

            @ NRJ selon les professeurs d’économie ce que font les banques centrales actuellement ne peut pas avoir lieu.

            Argumentez servirait votre opinion.

          • lym dit :

            Les ressorts sont les mêmes, mais si vous achetez un logement, même avec un apport significatif, vous êtes endetté à quel niveau par rapport à votre PIB annuel, cad la richesse nette étant restée sur votre compte en banque (soit grosso modo ce qui vous est effectivement versé, depuis le prélèvement à la source) sur l’année: Les 1000% sont le plus souvent dépassés.

            Plus que le niveau actuel de la dette, c’est qu’elle ne finance pas que des investissements pour l’avenir et la capacité à la rembourser un jour qui peut inquiéter. Surtout que niveau prélèvements on tape déjà bien fort et que cela ne touche plus guère que les classes moyennes en voie d’érosion.

      • Félix GARCIA dit :

        Faire des efforts sans arriver à ça pour autant :

        Trump’s FY2019 Budget Request Has Massive Cuts for Nearly Everything But the Military
        https://www.nationalpriorities.org/analysis/2018/trumps-fy2019-budget-request-has-massive-cuts-nearly-everything-military/

    • Félix GARCIA dit :

      Et pour la « relance » de la France (mais pas que) ;
      L’agroforesterie pour sauver l’humanité, avec Dominique Soltner, Alain Canet, Konrad Schreiber
      https://www.youtube.com/watch?v=7AvJwigMLTs

      Grand débat « Cycles de l’eau et du carbone intimement liés »
      https://www.youtube.com/watch?v=CK7-LJ0LOeY

      Une trogne, des paysages
      https://www.youtube.com/watch?v=ahcoQNyQtwU

      Atelier « Gestion des trognes »
      https://www.youtube.com/watch?v=gVpxaC5iCno

      30 ans de travail au service des sols vivants, par Claude & Lydia Bourguignon
      https://www.youtube.com/watch?v=tqkjw3LO_DM

      La quatrième phase de l’eau, par Gerald Pollack (VO)
      https://www.youtube.com/watch?v=LsbulV0-HaQ

      Au-delà du liquide, du solide et de la vapeur, par Gérald Pollack
      https://www.youtube.com/watch?v=zuy5qU4-oTk

      Journée technique viticulture en agroécologie, avec le Château Guiraud
      https://www.youtube.com/watch?v=mdg0gejY5EM

      Maison de la Mer
      https://www.youtube.com/user/CCSTIMaisondelaMer

      Souveraineté numérique, la douche froide ? Tariq Krim et Bernard Benhamou
      https://www.youtube.com/watch?v=2iErDLlIlG4

    • Félix GARCIA dit :

      A propos de Diego Garcia :

      The US military, for all of its might, still faces physical limits of distance and time.
      Control of key landmasses enables logistical operations at scale.
      The US has one of the most important. China wants it.
      Thread.
      https://twitter.com/man_integrated/status/1195959412545994752

      , ,

      Logistics is a map of human intent.
      Every single thing that moves, or must move, leaves a sign of the human intention that launches it.
      One just has to know where and how to look.
      Thread.
      https://twitter.com/man_integrated/status/1191754563310833664

      De la même manière, que ce soit du fait de l’ONU, de la Chine ou de l’Union Européenne, nos territoires marins sont en danger.

      C’est moi il y en a qui font le pari Chinois/ »Eurasien » dans nos « élites » ?

      Câblement (pour changer de la corde),
      Félix GARCIA

  6. Parabellum dit :

    Très bien et bel engin .mais il faudrait en avoir une douzaine pour en avoir assez en mer sur nos abords en Ezzarqui et devant le groupe aéronaval…on devrait avoir quels scorpene du modèle australien rien que pour la Méditerranée qui pullule de soum plus ou moins hostiles.les algériens ont six sous marins russes par exemple…les turcs ? Allez on mobilise les chantiers…

    • EBM dit :

      @Parabellum je ne pense pas qu’on puisse se payer 12 SNA plus une micro classe de Scopènes même avec une forte hausse du budget de la marine, il faudrait rester cohérent et n’avoir qu’un modèle pour limiter les coûts logistiques et de formation. Surtout que vu l’évolution des réserves d’hydrocarbure avoir des navires nucléaires sera à l’avenir un grand atout.

  7. Insoumis dit :

    Gouvernement de traitres=Armée fantoche!

    • aoups dit :

      opposant de blettes = grosse cloche !

    • dompal dit :

      @ Insoumis,
      Je comprends bien que vous essayez de nous dire quelque chose mais la phrase est de vous ou vous l’avez entendu quelque part !??

      • Honneur dit :

        Nommer Darmanin et l’avocat de Balkany, c’est quoi le message????????? En faite la vrai question c’est: Est-ce-que l’armée française à encore de couilles?

  8. BenL dit :

    Arme redoutable et redoutee. On comprend pourquoi il y a une forte demande pour ce type de batiment. Je m’interroge et me demande si des sous-marins SNA en plus ne seraient pas mieux qu’un nouveau porte-avions. Je comprends fort bien les avantages qu’amene un porte-avions sur le plan diplomatique mais sur le plan strategique, je pense que cela ne s’avere plus necessaire. la France dispose de bases a l’etranger et d’un territoire exceptionnel pour y faire stationner des avions ou/et navires. Ne devrions-nous pas seulement commander des rafales ou des drones ou des fregates ou sous-marins (SNA) ou autre . Car si on decide d’aller avec un renouvellement de porte-avions, il faudra certainement en passer commande pour 2 car un serait presqu’inutile.

    • Chanone dit :

      @ BenL
      .
      Bonjour.
      Les commentaires ont fait le tour de la question des dizaines de fois et une fois que la poussière des débats retombe, ce sont les mêmes arguments qui ressortent :
      – un P.A. c’est nul!
      – mais déjà un P.A. c’est trop cher… Alors deux ou trois, c’est une logique nouvelle à adopter pour financer les.équipages, les coques, et surtout l’électronique indispensable en ce XXI ième siècle.
      .
      Au final, un porte-avion classique est très limité.
      Un porte-avion nucléaire est une démonstration technologique qui peut croiser au large de n’importe quel pays pour une démonstration diplomatique et technologique de grand style.
      .
      Si je vous en parle de la sorte, ce n’est pas pour illustrer un  » dormez, tout-va-bien ».
      Emmanuel Macron possède depuis déjà plusieurs semaines les rapports des ingénieurs navaux et les demandes concrètes de l’amirauté, soit dans l’ordre deux petit portes-avions nucléaires, un gros porte-avion nucléaire, deux gros porte-avions conventionnel et un gros porte avion conventionnel.
      .
      L’ordre est important, et plus un porte-avion sera gros et puissant, et plus l’amirauté gardera ses liens avec la trrrès puissante US Navy.
      Qui forme nos Pilotes navaux, soit dit en passant.
      .
      Il en ressort que:
      – l’unique porte-avion est bien plus un outil de prestige que militaire, dont la présence rayonne sur les forces navales Européennes. Il épaule de manière visible les forces US, allant jusqu’au remplacement pur et simple.
      .
      -de par sa stature, c’est toute la technologie tricolore qui est en représentation lors des escales et exercices.
      .
      Conclusion : le futur P.A. sera le.seul de son espèce.
      Désolé.

    • RDL971 dit :

      Complètement d’accord. Prévoir de construire un nouveau porte avions pour est à mon sens un pari sur l’avenir de ce type de bâtiment qui est des plus vulnérable. D’ailleurs les USA projettent d’arrêter la série des Ford à 4.
      Un SNA avec ses torpilles ses MDCN, SM39 est tout aussi efficace qu’un PAN que l’on en envoi en ocean indien ou en méditerranée. Utiliser l’économie du PAN pour en construire 4 de plus serait une bonne idée… Qui n’arrivera pas car nous sommes trop conservateur.

      • BenL dit :

        @rdl971

        C’est mon sentiment egalement. Je crois en la mobilite et flexibilite. Il est tres difficile avec un GAN d’etre mobile et flexible a la fois. Chose que l’on peut faire avec une FDI et FREMM et un SNA a 1000 km de distance…

      • Royal Marine dit :

        Les Américains pensent arrêter la série des Ford à quatre, car trop chers et avec des problèmes technologique sans fin… Cela n’a rien à voir avec l’arrêt des PAN… Le PAN, pour l’US Navy, reste le Capital ship, pour l’instant. C’est pourquoi, il est extrêmement bien défendu en surface, sous l’eau, et dans l’aérien. Quels sont, jusqu’à maintenant, les flottes qui dans le Monde, ont pu se vanter d’avoir approché un PAN à portée de lancement? Aucune…
        Les 6 SNA, c’est l’étiage minimum pour former des sous-mariniers qui, plus tard, iront sur SNLE. Je ne serai pas contre une augmentation de ce chiffre, mais pas au détriment de la puissance et de l’indépendance de la France, en abandonnant notre savoir-faire… Les British l’ont fait… Résultat? SNLE très moyens, SNA trop peu nombreux et médiocres, abandon de la Patmar, etc., … Souvenons-nous, que lorsqu’ils ont remplacé l’Hermès par des Porte-aéronefs, la Royal Navy comptait 20% de bâtiments de combat en plus que la Marine Nationale…
        CQFD!
        Souvenez-vous, de Chirac annonçant la « suspension du Service National… A isobudget! Qu’en est-il advenu? Division par trois des effectifs, et par quatre du budget! De renoncement en renoncement…

        • PeterR dit :

          >> Quels sont, jusqu’à maintenant, les flottes qui dans le Monde, ont pu se vanter d’avoir approché un PAN à portée de lancement? Aucune…

          Au moins une :
          https://www.meretmarine.com/fr/content/un-sous-marin-chinois-fait-surface-pres-dun-porte-avions-americain
          https://www.lefigaro.fr/international/2006/11/16/01003-20061116ARTFIG90172-la_marine_chinoise_nargue_l_us_navy.php
          Et surement bien d’autres qui n’en font pas la pub. On ne sait jamais ça peut servir un jour. Pas la peine d’alerter inutilement

          • Royal Marine dit :

            Oui, en temps de paix, et en exercice… Mais d’expérience, je peux vous dire que lorsqu’une Task Force Américaine se trouve dans une zone de tension, c’est très différent… Et que le soum Chinois aurait été alerté bien avant… « Et si pas obtempérer… Toi coulé, petit scarabée (dans la tête) »
            En tout cas, une chose est sûre, c’est que maintenant les Ricains ont la signature acoustique du bateau dans le détail, et pas seulement celle de son type!

          • PeterR dit :

            @Royal Marine
            Ce n’est pas faux. Cependant :
            – même en exercice ils on dû avoir un peu les boules et je doute que le pacha ait été décoré sur ce coup là. Et ils étaient quand même en exercice donc censé jouer à la guéguerre. Cela ce serait produit lors d’un trajet cela aurait été plus compréhensible.
            – comme je doute qu’en zone de tension un SM ennemi s’amuse à faire surface au beau milieu d’un GAN on ne peut cependant exclure que certains vont quand même aller y renifler discrètement. Comme j’imagine que s’ils avaient coulé un SM on en aurait entendu parlé, si un SM l’a tenté on peu en conclure qu’ils ne l’ont pas vu
            – les GAN US doivent se croire tellement invulnérables et que personne n’osera s’approcher il n’est pas non plus impossible qu’il y a un certain relâchement hors période d’exercice
            – et toujours en exercice un SM français a virtuellement coulé un GAN US et la majeur partie de son escorte. J’ai souvenir qu’un autre pays l’a également réalisé. Donc les SM ont pu s’approcher sans être détectés. De plus dans ce cas le PA et son escorte étaient prévenus et devaient donc être en alerte
            Donc …

          • Royal Marine dit :

            Donc… Rien!
            En 1982, en exercice OTAN, mon sous-marin a coulé en une journée toute une flotte de surface, dont un P.A. et un porte-aéronef… Il y avait ce que l’on appelle un tunnel qui faisait que les surfaciers ne pouvaient rien voir, au-dessus de la couche! Trop facile de se mettre à immersion périscopique et de tirer toutes nos torpilles… Fictivement bien sûr! Ce sont des conditions exceptionnelles que l’on rencontre rarement, et qui dépendent des différentes masses d’eau, température, salinité, etc., …
            Le lendemain… Reprise de l’exercice! Hé bien là, je puis vous dire que la journée a été difficile. Situation redevenu normale sur la batythermie… Les bateaux de surface, Patmar et hélicos, se sont bien amusé…
            Donc le cas normal, c’est qu’un GAN est impénétrable. Un graphique montrait qu’uun GAN américain en 1981, naviguant du côté de Malte couvrait défensivement en aérien, tout le bassin méditerranéen plus la Mer Noire, et en attaque, jusqu’au Cap Nord… Imaginez aujourd’hui…
            je rappelle qu’un GAN est toujours escorté d’un SNA au moins…

          • PeterR dit :

            @Royal Marine
            Merci pour votre réponse. Avec votre expérience de 1982 cela fait donc le 3ème exemple que je lis d’un GAN décimé par un seul SM. Cela ne va pas trop dans le sens que jamais un SM n’a pu s’introduire dans un GAN sachant qu’un SM russe (cas le plus probable) s’il avait réussi n’airait pas fait le kéké comme les chinois.
            Comme vous avez visiblement plus d’expérience que moi on va dire que vous avez raison et que si les russes s’amusaient à ça il lui arriverait d’être détecté et donc qu’on le saurait. Maintenant que ce genre d’évènement filtre dans le grand public dont je suis c’est une autre affaire. Exemple :
            http://www.opex360.com/2019/06/03/la-fregate-francaise-languedoc-lancee-a-la-poursuite-dun-sous-marin-russe-surnomme-septembre-rouge/

        • PeterR dit :

          Ceci dit le Kitty Hawk n’est pas un PAN. Mais ça ne doit pas trop faire de différence.

      • dompal dit :

        @ RDL971,
        Je ne suis pas un ancien de la Royale mais je crois pouvoir affirmer sans me tromper que les missions des soums’ (SNA-SNLE) et du CdG ne sont pas les mêmes, sinon à quoi bon penser à construire le successeur du CdG !??

    • Ricko dit :

      Porte-avions et sous-marins ne jouent pas le même rôle. L’un est catcheur là où l’autre est ninja. Un PA a une force de frappe et une allonge bien plus importante qu’un sous-marin (même avec des missiles de croisière).
      Le PA sert à montrer ses muscles alors que le sous-marin à l’inverse reste invisible jusqu’au moment ou il frappe…
      Ces deux moyens sont complémentaires : Avoir un PA sans sous-marin pour le protéger est impossible et sans PA la diplomatie est moins percutante…

    • Vevert250 dit :

      Et des porte-avions sous-marin – Le Surcouf en 1940 avait un hydravion sous hangar – On y place trois ou quatre SCAF en version STOVL et c’est parti mon kiki.
      Non je déconne mais c’est à la lecture de tous ces commentaires de monsieur + qui proposent plus de SNA avec des Scorpène et au moins trois PA et des frégates AA & ASN mieux armées et des patrouilleurs et et …
      Avoir des bâtiments de guerre équipés de système d’armes modernes, c’est bien mais il faut des équipages nombreux et formés pour les mettre en œuvre. Si la quantité peut être atteinte – et encore ce n’est pas sûr!- la qualité ne s’acquière pas du jour au lendemain.

    • Euclide dit :

      @ Chanone
      J’ai pu lire pendant quelques instants en clair l’article concernant le futur PA Nouvelle génération pour notre MN d’après Mer et Marine.

      Ce que j’ai compris est que la coût d’1 ou 2 PA nicléaire serait possible avec un étalement sur plusieurs années .
      Cela dit il précise que il n’y a pas lieu de précipitation compte tenu de l’évolution des nouvelles armes hyperrapides et pouvoir les contrer..
      Mais ce qui provoque son interrogation est le coût du développement du SCAF meme construit en coopération avec l’Allemagne et l’Espagne . Ca reviendrai très cher et serait sans comune mesure avec lce que nous avons réalisé avec le Rafale.
      Selon le site Air et Cosmos , GE et Prat and Whitney ont reçu chacun plus d’ 1 Milliard de $ en 10 ans pour concevoir un réacteur à cycle variable permettant de conserver une forte poussée à des vitesses supersoniques et de diminuer la consommation en croisière en basse alitutude.
      Pouvons nous relever le ou les défi(s) ?

  9. Morane dit :

    3- C’est assez abrupt dans le coin, il y a pas mal de remous qui font du bruit et perturbent les ondes. Tu passe assez prés des rochers et hop. Problème, tu risque de te manger les rochers … mais ceci n’est jamais arrivé !

    Surtout au Rubis…

    • Dupont avec un t dit :

      « Le courant sortant profond qui s’écoule de la Méditerranée vers l’Atlantique avait été découvert en 1928 par Pierre Idrac, directeur de l’observatoire météorologique de Trappes à l’aide d’un enregistreur submersible conçu par lui. »

      Durant le 2° Guerre Mondiale, les commandants de U-Boots mirent à profit ce régime de courants particulier pour entrer furtivement en mer Méditerranée, en plongeant puis en se laissant dériver silencieusement, tous moteurs stoppés, échappant ainsi aux systèmes de détection installés par la Royal Navy au niveau de la forteresse de Gibraltar.
      La route retour, en utilisant le courant profond, était par contre quasiment impraticable, quoique avec la puissance de nouvelles « turbines » des SNA.

    • pour info dit :

      @Morane
      Si on dit que c’est jamais arrivé, c’est que c’est jamais arrivé, non ?

    • honneur dit :

      Très intéressant… Avec en plus un lien vers l’article dans lequel nous sommes en train de commenter 😉

      • Plusdepognon dit :

        @ Honneur
        Il y a des sujets assez pointus et la sous-marinade en fait partie qui rebute le néophyte. 😉
        La curiosité n’est pas toujours un péché…

  10. Royal Marine dit :

    Ah! Thaurac… Votre réaction me fait malheureusement penser à celle d’un gallinacé qui aurait trouvé un couteau…
    Me croyez vous aussi c.n qu’un socialo? Donc réfléchissez, et ne restez pas bloqué dans des schémas éculés du style: « pas de frontières », « pas de droits de douanes », etc., …
    Open your mind! Vous devez certainement en être doté!