Marine nationale : Le programme des futurs patrouilleurs océaniques est enfin lancé

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

72 contributions

  1. philbeau dit :

    On reste dubitatif devant le temps nécessaire à l’EMM pour arrêter une doctrine , et un choix pour remplacer une classe de bâtiments somme toute assez basique comme des PHM . Pour finalement revenir à des caractéristiques similaires à celles des aviso A69 d’il y a quarante ans …Sans faire de parallèle (mais je le fais) avec les péripéties actuelles politico-financières du monde de la médecine en France , il y a dans ce pays une techno-structure administrative qui est un véritable boulet , qui entraîne tout vers le fond .

    • dolgan dit :

      C’est vrai qu’une technostructure corporatiste qui permet à des gens comme Raoult ou Péronne (et d’autres) de garder leurs postes avec leurs casseroles, il y a du boulot de réforme à faire.

      • arnaud dit :

        La techno structure est celle qui permet à des toubibs ayant jeté hypocrate et devenus les faux nez de big pharma de continuer à nous enfumer. Gilead et autres ont de beaux jours devant eux.

      • philbeau dit :

        Vous avez tout compris , le confinement vous a visiblement ouvert les yeux .

      • EchoDelta dit :

        Oui enfin commençons par essayer de les écouter avant de les agresser systématiquement. On fera un grand pas en avant. Pour l’instant il est impossible de décoder ce qu’ils essayent de dire tellement le monde politico médiatique leur tombe dessus.
        Je crois quand même que de l’avis unanime des médecins sérieux, la crise COVID a été disons mal gérée par exécutif. Alors écoutons le contenus des critiques et nous pourrons nous faire un avis.

        • dolgan dit :

          Il n’y a rien de complexe dans leurs propos parfaitement compréhensibles.
          .
          Si ils se faisaient agresser systématiquement, ils seraient à la retraite forcée depuis quelques années. Les deux bénéficient d’une couverture médiatique complaisante sans contradicteur depuis des semaines (des années pour Péronne).

      • ULYSSE dit :

        De quelles casseroles parlez vous? Avec autant de certitudes? Reprochez vous a Raoult d avoir soigné et sauve des malades a Marseille alors que la France décompte globalement un des plus mauvais rapport décès/population ?

        • dolgan dit :

          Raoult n’a sauvé personne. Il en a même tué partout dans le monde avec ses mensonges.
          .
          Péronne, c’est l’escroc de la pseudo maladie de lyme chronique. Une idée pas conne à la base, mais on sait depuis plusieurs années que c’est faux. Il n’en tient pas compte et continue à profiter de la détresse des gens.
          .
          Raoult s’était déjà fait chopper par la patrouille en 2006 pour fraude scientifique. Conséquences? nada. scandaleux!!!

        • john dit :

          Donc pour vous, Marseille a eu autant d’infections que d’autres régions / villes?
          Comment expliquez vous la surmortalité dans bien des essais cliniques?
          Comment expliquez vous que Raoult a fait des essais cliniques sans consentement de ses patients?
          Sans consentement, pas d’essai clinique.

    • Frede6 dit :

      Je plussoie pour la 1ere partie… tant d’années pour au final avoir un A69 light dont le concept d’emploi est l’accompagnement des snle à la sortie de Brest et le coup de chalut lors des missions Corymbe…ca ne me semble pas très innovant/ambitieux.

    • Aymard de Ledoner dit :

      Et bien justement le choix n’est pas arrêté donc je ne vois pas comment vous pouvez dire que les caractéristiques de ces PHM seraient similaires à celles des avisos… Ce que l’on sait c’est qu’il y a de grandes chances qu’il y ai un sonar ce qui n’est pas anodin puisque même les FLF n’en ont pas pour le moment.
      Les choix seraient plus faciles à faire si le budget n’avait pas été raboté au fil des années. Les smicards réfléchissent à chaque dépense qu’ils engagent et la France a des ambitions mais un budget restreint.

  2. Fralipolipi dit :

    Le Sonar de coque pour le « Patrouilleur Océanique » semble sur les rails.
    https://www.meretmarine.com/fr/content/la-marine-nationale-veut-doter-ses-futurs-patrouilleurs-hauturiers-dun-sonar
    .
    Côté armement, espérons que ces bateaux pourront disposer d’un peu mieux qu’un Narwal … comme le RAPIDFire par exemple, annoncé pour eux, en même temps que pour les BRF (?)
    https://www.meretmarine.com/fr/content/thales-semble-bien-parti-pour-vendre-son-rapidfire-la-marine-francaise
    .
    Le complément Simbad Mer-Air semble logique.
    .
    Il reste à songer à l’ANL pour le Mer-Mer ?!?

    • ULYSSE dit :

      L ALN a un portee ridicule. Je n ai toujours pas compris l i’nteret de ce programme.

      • Hermes dit :

        Vous avez du mal à comprendre l’intérêt de l’ANL, vous imaginez qu’un HIL n’aurait aucun problème d’intégration avec un exocet ?
        Il est également prévu pour être bien plus agile qu’un exocet, ce dernier devant avoir pour cible des éléments plus agile qu’un destroyer…
        .
        Tout missile ne se résume pas à sa portée

        • ULYSSE dit :

          @hermes. Sauf que la portée des missiles AA progresse. Donc a moins d une utilisation contre des cibles asymétriques je ne donne pas cher de l hélico qui lancera des ANL

      • Khay dit :

        J’ai toujours été surpris de la portée annoncée de l’ANL tiré d’un hélico, quand le Polyphème il y a 20 ans, qui avait des dimensions comparables était supposé faire du 60km de portée en surface-surface.

        Et a coté le MoD Britannique finance le développement du SPEAR 3 qui boxe dans une autre catégorie et qui met l’eau à la bouche. Si ça rentre par 4 dans un Mk.41, ça doit rentrer dans un Sylver aussi pour peut qu’on finance l’intégration (vu que de toute manière on devrait payer aussi pour une version surface-surface de l’ANL…), polyvalent antinavire léger et action vers la terre, d’une portée superbe.

        Avec des Mica-VL ou des CAMM en anti-air (d’autant plus que ça doit bien pouvoir rentrer dans le même VLS) ça ferait un package bien piquant pour les navires légers.

      • Royal Marine dit :

        Le trans horizon, c’est très bien si l’on dispose de mobiles pouvant recaler le tir durant le vol du missile, et si la cible est importante… Grand bateau, constructions en dur, bunkers, etc., …
        Pour les petites cibles, patrouilleurs, corvettes, vedettes rapides dans le détroit d’Ormuz par exemple, vous n’allez pas tirer un MM 40 Block 3, un missile léger et de portée moyenne suffit amplement.

        • ULYSSE dit :

          Il y a de la place entre un ANL et un exocet! Par exemple un MART Er de près de 100kms de portée et d un poids moitié moindre qu’un Exocet ou un Brimstone 2 ou 3 de moins de 100kgs évoqué par Kay ou un NSM…

          • Royal Marine dit :

            Ce n’est pas la cible d’un ANL qui vise les petites embarcations… Voulez-vous tirer un bateau mère de pirates en trans-horizon? Mais réfléchissez, enfin!

          • mich dit :

            Bonsoir , pourtant c ‘est bien ce que veut la royal navy pour équiper ses « wildcat » (avec également le missile « martlet « beaucoup plus léger ) ,le problemme c ‘est que vous comparez les missiles par rapport à leurs caractéristiques brutes ,alors qu ‘ il y a aussi les capacités du vecteur et son système d’ arme à prendre en compte.Le couple hélicoptère léger (enfin wildcat et HIL ne sont pas si léger non plus) / ANL ouvre plutôt de grosse possibilité je trouve ,que ce soit en asymétrique ou non (normalement en « non asymétrique » ,il ne sera pas le seul système non plus ,ce ne sera pas du un contre un ) .A la limite il faudrait un missile plus léger pour le HIL pour être plus polyvalent dans l’ appui qu ‘il peut fournir (peut être avec le futur MAST-F ) ,en tout cas j ‘imaginerai bien aussi un tigre se baladant au milieu de ligne ennemi avec 1 ou 2 missiles d ‘une version terrestre de l’ anl ,ses 30 kg de charge pourrait donné une autre dimension aux missions de notre « chasseur terrestre » ,mais peut être que c ‘est trop.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Ce missile sert à engager de petites cibles type vedette suicide avec un missile à bas coût. Détruire un zodiac avec un exocet c’est un peu overkill et ça revient très cher.

        • ULYSSE dit :

          @royal marine. Mais qui donc va couler un bateau mère de pirates avec un missile mer mer? Mais réfléchissez bon dieu. Vos certitudes sont du même niveau que votre ignorance.

  3. vrai_chasseur dit :

    Bref une bête de somme de taille modeste par rapport à une frégate, mais bien armée et capable de tout faire comme l’étaient les avisos A69.
    Probablement suffisant pour prendre la main seule dans des eaux contestées en conflit de basse intensité.
    Un bon candidat (si on lui rallonge son autonomie pour atteindre celle d’une Floréal) serait le concept DefendSeas présenté par les Chantiers de l’Atlantique, cf http://chantiers-atlantique.com/navires/navires-militaires/defendseas/. Le gros hangar polyvalent derrière est adapté.

    • ULYSSE dit :

      @Vrai chasseur. oui le concept Defendsea est très interessant par sa polyvalence. Les chantiers de l’Atlantique risquent de voir leur carnet de commandes de bateaux de croisières s’effondrer à la suite du COVID 19, donc piste à suivre. Cependant il est à craindre que la recherche d’un cout minimum ne pousse nos décideurs à choisir un dérivé de l’Adroit, avec un peu plus de muscles (canon CTA 40mm, SIMBAD, sonar……et torpilles?)

    • Blondin dit :

      effectivement ce concept est intéressant au niveau capacité de transport et d’embarquement d’un hélico, d’un chaland, de zodiac et autres véhicules ou materiel de premier secours/aide humanitaire. Reste à voir si l’accent sera mis sur les capacités de combat ou sur les capacités de soutien/transport, ça n’est pas des B2M mais cette capacité de transport général, me semble importante.

    • philbeau dit :

      Ne rêvons pas ; l’EMM n’achète pas sur étagère (pensez , les ingénieurs des chantiers civils ne sont pas assez au fait des choses ) : il faut qu’un ingénieur général de l’armement puisse laisser sa patte , et justifier son poste .

  4. Fralipolipi dit :

    Hypothèse intéressante : ce programme de 10 patrouilleurs « PO » pourrait peut-être bien être rattaché au tout récent programme « EPC – European Patrol Corvette »,
    « … As a result, the unit cost is close to a River class OPV (Royal Navy) and almost double that of the offshore patrol boat “Adroit” (sold to Argentina). This amounts to saying that the design contract will relate to a new platform and not the resumption of existing proposals, despite the scale models or artist impressions which surfaced since Euronaval 2018. Could this be an implicit confirmation that the PO Patrouilleurs Océaniques program includes the French participation in the European Patrol Corvette program? Another question is whether these OPVs will have the capacity to support and operate a helicopter, not just a VTOL drone. The alleged high overall program cost would imply a positive answer to both those questions. … »
    https://www.navalnews.com/naval-news/2020/06/french-navy-ageing-phms-and-psps-patrol-vessels-to-be-replaced-with-10-new-opvs/
    .
    https://www.navalnews.com/naval-news/2020/05/spain-joins-pescos-european-patrol-corvette-epc-project/
    .
    C’est une question qui se pose en tous les cas,
    car sinon, ce programme EPC ne concernerait plus chez nous que le remplacement des 6 frégates Floréal (un peu maigre pour un tel gros programme).

    • ULYSSE dit :

      @fralipoli. Très juste. On peut s interroger sur l’interet de dissocier les deux programmes. Mais la coopération européenne autour d une corvette risque vite de s’enliser. L annonce grecque d un programme OPV avec les US et Israël montre la fragilité d un projet essentiellement politique.

    • Frede6 dit :

      -EPC pour remplacer les A69…faut pas trop écouter les delirescdu Marquis ;-)… Si jamais cela devait se faire ce serait pour une nouvelle fois pour faire vivre Naval Group au dépens de la MN qui n’aura jamais le nombre de navires escompté
      -100 millions l’unité pour un replaçer un A69 par un navire équipé d’un sonar, capable d’accueillir un helo/drone et avec un minimum d’autodef…ca me semble plutot ric rac… où est passée la lutte anti navire.
      -la bonne nouvelle est peut être l’AO pour la construction qui garantira peut être que la série soit construite jusqu’à son terme contrairement aux habitudes avec Naval Group (cf Horizon, Fremm, FTI…)

  5. Frédéric dit :

    Un canon de 100 ? Je pensais que ce calibre n’était plus d’actualité pour les navires neufs ?

    • dolgan dit :

      C’est ISO capacités de manière générale, pas copié collé non plus.
      .
      Je ne crois pas que Mr Lagneau ait voulu dire que ce navire aura un 100 mm. Ce sera sans doute un 76mm. On pourra donc toujours ergoter qu’en action canon vers la terre, il sera moins bien.

    • pour info dit :

      Normal, c’est description des phm alias a69 … il faut bien lire.

    • Tchac dit :

      Non, M Lagneau parlais de l’armement des a69 puisqu’il est dit que ces futurs Po seront « pas moins armés que les avisos »
      Je suppose donc qu’on trouvera « l’équivalent » du 100mm comme un 76 mm (je l’espère)et espérons qu’il soit doté d’une conduite de tir apte à l’anti aérien
      Avec ça, on ajoute un 40 mm CTA sur l’arrière, des anl, et des mistrals et on a un beau bâtiment !

      Petite question, attendu que le navire disposera d’un sonar de coque, ont peut imaginer une vocation ASM, y a t’il intérêt à disposer de torpilles mu90 ou bien en cas de découverte d’un soum, ce sera le rôle des femmes ou des ATL 2 d’intervenir ?( Je pense notamment à la surveillance des vas et viens des SNLE)

      • Tchac dit :

        *fremm
        Saleté de correcteur !

        • EchoDelta dit :

          Moi je trouvais amusant de confier la chasse aux sous-marin ç des femmes… 🙂

        • Clavier dit :

          je me disais aussi…. mettre partout des femmes n’est pas toujours raisonnable…..

        • xorminet dit :

          les phm n’ont plus de torpilles, ce qui ne les empêche pas d’avoir un sonar
          le simple fait de montrer à un soum qu’on l’a détecté le pousse à aller se cacher

        • Khay dit :

          J’imaginais l’intégralité du personnel féminin sauter par dessus bord avec palmes masque tuba et harpon au moindre soupçon de sous-marin dans les parages, ça a certainement plus d’allure qu’une MU90.
          Pour l’efficacité je sais pas.

      • ULYSSE dit :

        @Tchac. je ne pense pas que les PHM seront équipés d’un 76 mm et d’un 40 CTA. Soit l’un soit l’autre, économie oblige.
        Pour l’instant les ANL n’existent pas en version mer-mer.
        Nous avons réussi l’exploit de ne pas équiper les FLF après retrofit, de torpilles alors qu’elles seront dotées d’un sonar. Ca augure mal de Mu 90 sur le PHM.
        Quand les ATL ne seront pas dispo ou, le temps qu’ils arrivent, ca risque de manquer…

        • Tchac dit :

          Oui malheureusement, c’était plus là une configuration fantasmée sans tenir compte des contraintes budgétaires

          Aprés, j’espère que le programme epc nous fera bénéficier de bonnes corvettes musclées

          On pourrait imaginer ainsi la future marine nationale :les 5 fdi ne remplacerai pas les flf mais compléterai les fremm par contre, on remplacerai les flf par des grosses corvettes (je rappelle que les premières idées du tonnage de l’epc font qu’elle ressemble plus à une frégate légère qu’à une corvette) issue du programme epc
          Donc d’un côté une version « lourde » de l’epc pour remplacer les flf et une partie des a69 et de l’autre, on pourrai imaginer une version plus légère pour le programme des patrouilleurs océaniques, plus endurantes qui pourrai aussi remplacer les Floréal (patrouilleurs outre mer)

        • dolgan dit :

          La destruction de soum ne sera pas non plus dans leur mission. Faire un peu de renseignement, c’est déjà pas mal. ça sera de toute façon pas un sonar top niveau, mais une version « de poche ».
          .
          Selon la classe d’hélico pouvant opérer depuis sa plateforme, on pourra peut-être ponctuellement lui adjoindre un NH90 avec torpilles. Mais si on a besoin d’un patrouilleur pour ce type de mission, c’est que ça pue du derche.

      • Royal Marine dit :

        Les A 69 avaient un excellent sonar de coque par petit fond… (Plateau continental, en gros).
        Je pense qu’il en sera de même pour ces corvettes ou P.0.
        L’utilisation de la MU 90 paraît s’imposer dans ce cas.

        • Tchac dit :

          Je l’espère mais en même temps, ce ne sont que des PO, aprés tout, il remplace les a69qui ne disposait déjà plus que d’un armement de canons et les PSP encore moins armés
          Peut être faudra-t-il attendre de voir ce que va donner la future corvette européenne…?

  6. Tchac dit :

    *fremm
    Saleté de correcteur !

  7. Vinz dit :

    Les mecs foutent tout leur pognon dans un PA, et après ça pleure pour se payer des pauvres patrouilleurs. On a le sens des priorités dans la Marine ça fait peur.

    • Royal Marine dit :

      Voilà encore une remarque d’un fana Armée de l’Air qui s’étrangle de rage à l’idée que la Marine puisse avoir des avions, et soit souvent plus efficace avec son PAN, que l’AdA avec tous ses escadrons…
      Vous ne comprenez pas le poids stratégique et diplomatique d’un P.A. catobar devant une côte amie? Vous ne saisissez pas la projection de force versus la projection de puissance? Vous ne maîtriser pas les effets, ni le talent d’ubiquité d’un PAN? Dommage pour vous. Où faîtes-vous upgrader en version 2.0 si vous n’avez pas atteint la date d’obsolescence programmée!

      • aoups dit :

        Il est vrai que nous ne budgétisons pas les moyens nécessaires pour la MN, on pense nouveau PA quand l’actuel est encore en maintenance « approfondie » et pendant ce temps les patrouilleurs sont en nombre insuffisant pour couvrir l’espace océanique Français.
        Dire que le PA offre aux aviateurs de la Marine plus de performance est une contre vérité, quand le PA est en maintenance les Marins de l’Air font comme leur copains de formation et volent depuis d’autres points de départs… terrestres…
        pour l’ubiquité, des avions qui peuvent faire une allonge de 4500 km en cas de besoin pour être le soir à la maison si ça ce n’est pas de l’ubiquité… c’est ce qui s’est fait pour l’intervention en Libye, décollage de Saint Dizier mission au dessus de la Libye, retour à St Diz, ou encore au lancement de l’opération au mali, Saint Dizier, Mali: mission, posés à N’djaména.

        Un porte avion n’a qu’une valeur politique, d’autres navires en lieu est place d’un PA avec possibilité d’accueillir 2 hélico lourds, des forces spéciales en VIP, des drones air/mer, et le tout couplé à de grosses capacités de tir air et mer… permettrait d’avoir une couverture globale et par leur omniprésence sur les mers aussi un poids politique. Pour le PA, » s’il vous plaît, ne sollicitez pas nos armées avec notre taux de 60% de disponibilité, revenez pour un conflit quand le PA sera sorti d’IPER » bref un PA c’est deux exemplaires en service, ou rien… et autre chose…
        Et comme on ne met pas l’argent dans deux PA, et que l’on fait naviguer des navires de plus de 40 ans oui ça pleure pour avoir de pauvres patrouilleurs qui seront certainement sous équipés… ce n’est pas une critique de la MN, mais un constat de pauvreté… la France : des égaux américains et avec des demi moyens…

      • Vinz dit :

        Déjà je suis un terrien.
        .
        Ensuite je préférerais que la Marine ait des bateaux plutôt que des avions qui ne servent à rien la moitié du temps ; à pas grand chose le reste. Je ne saisis pas en effet que la Marine Nationale se prosterne devant son totem PA en lui sacrifiant la moitié de son budget, tout en étant même pas capable d’assumer correctement la police de la zee. Et ensuite de pleurnicher des sous comme fillette.
        .
        Bref, que la marine marine, et sous-marine même, c’est tout ce qu’on lui demande.

  8. Expression libre (arrêtons de rêver) dit :

    Je veux pas casser l’ambiance mais, on vous a bien dit « patrouilleurs océaniques », donc , certainement pas 3000 t, sinon, on parlerait de corvettes. Le RAPIDFire naval est un minimum , le sonar de coque aussi, vu la prolifération des SM. Le drone devient incontournable.

    • dolgan dit :

      Non le sonar, c’est la cerise sur le gateau pour une mission très secondaire pour un patrouilleur océanique.

      • Expression libre dit :

        Le sonar du FPO servira à nettoyer une zone (sorties des SNLE entre autres) pas à faire de la chasse comme une FREMM. Un RAPIDFire 40, un SIMBAD-RC, un drone à voilure tournante, un bâtiment rustique et le tour est joué.

      • Expression libre dit :

        Non,non, accompagner les SNLE en nettoyant la zone n’est pas une mission secondaire.

  9. Khay dit :

    Je m’étais figuré au vu de ce qu’on lit sur les blogs depuis un an ou deux qu’on remplacerait les Avisos et les Floréal en même temps par une classe unique d’un genre proche des Defendsea, ou les futurs EPC (qui en termes de tonnages seront plus ou moins comparables) dans une version « équipement light » et une « complet ».

    Mais le fait qu’on parle pas des Floréal là dedans et qu’on inclue les trois Flamand (qui pourtant me paraissent encore tenir la route et qui seraient plus proche en des Patrouilleur Outre-Mer si on remplace « tonne à tonne ») me fait interpréter qu’on aurait donc une classe intermédiaire ? Entre le POM et le futur remplaçant des Floréal ? Assez surprenant.

    Au passage, je me suis penché un peu sur la page wiki du POM auquel j’avais jamais prêté attention. Okay, les gens vont encore râler sur l’armement qui est léger mais franchement pour ses missions le 40mm est un peu overkill, non ? 24 personnels a bord en plus de l’équipage, un poil de capacité logistique, mise en œuvre de plongeurs, un drone VSR700 (ça boxe dans une autre catégorie qu’un Camcopter S-100 !), et 5500 miles nautiques d’autonomie ? J’en voudrai 6 de plus s’il vous plait !

    • dolgan dit :

      En 2025, les flamants auront 28 ans. Lors de la dernière livraison de ces patrouilleurs, les Flamants auront moins de 10 ans de service à faire.
      .
      Je pense pas qu’on aura du mal à leur trouver une occupation.
      .
      Sinon, oui, il y aura aussi une classe de navires un peu plus pêchus, sans doute via le programme EPC.

  10. Vivo dit :

    « une zone économique exclusive [ZEE] de plus de 11.000.000 km² »

    Waouhhh, quel chance, c’est en faisant du troc sur leboncoin.fr que la France a pu les acquérir? Je taquine. 🙂

  11. Lassithi dit :

    Enfin !
    D’ici les mes, le trou capacitaire est énorme.
    C’est une hérésie de cibler ces navires uniquement pour la métropole.
    Notre ZEE ultra marine est sans protection, déjà qu’avec les dotations prévues c’était pas grand chose. Ce ne sont pas deux barquettes par zone qui y changeront quoique ce soit dans 5 ans.
    Mais, c’est vraie que l’essentiel de la ZEE est hors UE. Alors les bruxellois s’en moquent.

  12. amiral bigorneau dit :

    Le programme des patrouilleurs océanique est lancé.
    Les batiments de combat sont régulièrement utilisés pour des missions différentes de celles pour lesquels ils ont été conçu, pour cause d’indisponibilités diverses ou de délai de réaction nécessaire à une situation. Il y a 30 ans, personne n’imaginait l’évolution des technologies (miniaturisation, drones aériens et marins) et l’evolution des menaces (terrorisme, trafics en tous genres plus ou moins violents, revendications d’états puissants). Et aujourd’hui on ne mesure pas bien non plus les perturbations et flux qu’occasionneront la montée des mers .
    A la lecture des premiers équipements possibles de ces unités, je dois dire que crainte et déception m’envahissent.
    • Le fait que la MN veuille un sonar est le seul point positif. Bravo. La menace sous marine grandit partout. Le point est : Mais pourquoi s’arrête-t-on à mi-chemin?
    > Un sous-marin voudra se débarrasser de son chasseur et risque de l’attaquer avec une torpille moderne qui porte à 50 km . Question : le patrouilleur va-t-il disposer d’un solide système lance leurre ?
    > Pourra-t-il rendre les coups ? Une MU 90 n’est pas envisageable en l’état, elle porte à 20km . A moins d’avoir un hélicoptère à bord. Ce qui ne sera pas le cas, drone seulement. Ou alors il faut se tourner vers le système italien (et MBDA) MILAS , qui comme l’ancien « malafon », vous pose une MU 90 à 35 km de son point de départ.
    Sinon le bateau est en danger de mort dès sa conception .

    • Un canon de 40mm … c’est ce qu’il aurait fallu sur les POM. Ici un 76 mm s’impose par sa portée et sa puissance d’arret. Il y avait un 100 mm sur les Aviso 69, et on passe à 40 mm…
    C’est complètement sous-dimensionné.

    J’espère qu’on pensera à ajouter un simbad, ce ne sera pas superflu, et également du leurrage aérien.

    D’un autre coté, dans le bas du spectre, j’espère qu’on a prévu au moins un gros canon à eau pour les pêcheurs récalcitrants, ou des civils qui ne voudraient pas dégager un quai assez vite … Ce serait dommage de les dégager au canon de 20 : on va droit au scandale. On est réduit à l’impuissance, si on n’a pas les moyens proportionnés.

    Je préférerais n’avoir que 9 bateaux bien équipés, que dix aux trop petits bras. En cas de pépin, ça se paye cash …

    • Khay dit :

      Ou une de ces armes soniques directionnelles.

      Tout le monde râle sur l’absence de 40mm sur le POM. Franchement, par rapport à la mission, le spectre d’engagement où le 20mm n’est plus suffisant mais où le 40mm l’est, je ne suis pas absolument certain qu’il soit énorme.

      Et le RapidFire, il est pas exactement anodin. 3 tonnes, placées là où se trouve le Narwhal, c’est pas rien comme impact. Alors évidement, dans un monde parfait il y aurait tout dessus, mais à choisir en terme de budget et de masse allouable, je préfèrerai avoir la marge pour un jour si besoin offrir plus d’options par l’ajout d’un Simbad (le Mistral 3 ayant démontré sa capacité en surface-surface léger contre des embarcation rapides) ou de ce lanceur de MMP quadruple qui avait été présenté l’an dernier.

      Il faut savoir choisir ses combats et je suis pas sur que le calibre de l’armement des POM soit celui qui importe le plus aujourd’hui.

      • ULYSSE dit :

        Tout a fait d accord. Un 20 mm suffit largement à faire peur aux barcasses viet ou chinoises ou aux voiliers et speed boats pleins de coke.

        • Vivo dit :

          Essaye de tenir tête aux Turcs d’abord avant de vouloir intimider les autres. lol ce Tuche alors.

  13. philbeau dit :

    Si on regarde chez nos voisins , les italiens ont mis la barre très haut :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Thaon_di_Revel-class_offshore_patrol_vessel

    on peut penser ce qu’on veut mais au vu des ambitions sans cesse proclamées par nos politiques ( la deuxième ZEE au monde , bla bla bla , toussa toussa ) ne pas faire au moins l’équivalent risque de nous remettre les idées en place…

  14. Royal Marine dit :

    D’abord sur le canon. S’il s’agit d’un 40 CTA de chez Nexter, il est plus puissant que le 76 Oto Melara… Donc?
    Pour le sonar. Ne serait-ce pas un TBF/UBF actif, le soit disant « Champs du loup »? Le sous-marin, dans ce cas, ne pense même pas à tirer une torpille ce qui ne ferait que donner sa position exacte, mais à s’éloigner… Seront ils équipés de liaison 16 ou 17 maintenant, de façon à fonctionner en réseau avec les autres porteurs (ATL 2, Frégates, etc., …) qui eux pourront délivrer de l’armement lourd?
    Laissons travailler les spécialistes…

  15. mich dit :

    Je me demande bien ce que cela va donner , les délais étant plutôt court on devrait vite voir mais je ne comprends pas bien le besoin ,surtout avec cette histoire de sonar ,les avisos brouillent un peu tout avec la mission qu ‘ils avaient à l’ origine et leurs rôle actuel par défaut . Si on veut pouvoir faire la chasse au sous marin et accompagné nos snle ou nos bpc ,il faudra un navire de combat ,donc soit une FDI « light » (déjà plutôt une « fremm light » ,hormis son radar) ou ces nouvelles futures corvettes européennes .Si on veut contrôler nos zone économiques alors il nous manque un type de navire genre « PPA light » italien ou « Heritage-class cutter » de l’ US coast guards ,même en un peu moins lourd , pour compléter « POM » et « B2M » .Une chose est sur ,on aurait commander un peu plus de « floréal » et équiper les « la fayette » comme elle pouvait l’ être ( sonar et aster 15) on serait plus souple ,une marine c ‘est pas facile à maintenir au top ,les choix de maintenant sont importants et c ‘est plutôt un secteur ou on a les cartes en main.

  16. Expression libre dit :

    Le sonar du FPO servira à nettoyer une zone (sorties des SNLE entre autres) pas à faire de la chasse comme une FREMM. Un RAPIDFire 40, un SIMBAD-RC, un drone à voilure tournante, un bâtiment rustique et le tour est joué.