Libye : L’Armée nationale libyenne du maréchal Haftar décrète une zone d’exclusion aérienne au-dessus de Syrte

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

80 contributions

  1. Muse dit :

    C’est bon, on a le scénario !
    Par contre quand commencez vous le tournage ?

  2. Plusdepognon dit :

    Certains aux USA doivent boire du petit lait. La Turquie met l’ambiance et l’indispensable allié est réclamé de partout :
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/06/22/en-libye-un-condominium-turco-russe-aux-portes-meridionales-de-l-europe_6043669_3212.html

    https://infoguerre.fr/2018/04/brouillard-se-leve-t-enjeux-caches-de-geopolitique-mondiale/

    Bien que le sieur Erdogan fasse le cabot :
    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/06/18/de-la-syrie-a-la-libye-le-projet-neo-ottoman-d-erdogan_6043286_3210.html

    Les pays européens tous dépendants de Washington ne savent plus comment cacher leur embarras tellement la situation va à l’encontre de leurs propres intérêts :
    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/06/18/l-activisme-militaire-turc-empoisonne-l-otan_6043283_3210.html

    De l’autre côté du Bosphore, dans les Balkans, pendant le Coronavirus, la CIA s’est bien amusée (changement de gouvernements, commande d’armements…).

    • wagdoox dit :

      on comprend bien des lors que l’un est un outil américain et non européen.

  3. Jerome dit :

    Les égyptiens ne bluffaient pas (!) ?

    • Desty dit :

      Non ce que fait Erdogan en Libye relève d’un enjeu vital pour le peuple égyptien à l’horizon de 20-30 ans. Et croyez bien que la population du pays va faire corps avec ses dictateurs si on le lui explique.
      Pour les Turcs il s’agit de gagner plus d’argent et d’être plus confortable, pas de mourir de faim. Imaginez lesquels s’écraseront en premier…

  4. felix dit :

    Vu comment la défense aérienne de l’ANL s’est fait laminée lors du siège de tripoli, j’ai un doute sur la capacité de faire respecter une zone d’interdiction aérienne, sauf si du matos plus performant est arrivé sur place. On verra assez vite si c’est le cas.

    • STARBUCK dit :

      Et les Mig 29?

      • Patrickov dit :

        les Mig 29 ? les mêmes que dans le ciel syrien et qui n’opèrent pas dans le nord Ouest à cause d’un système de brouillage électronique des turcs, au grand désarroi et aveux d’un militaire russe.

        • Ion 5 dit :

          @Patricov
          Un lien, peut-être vers le militaire russe?

        • Jerome dit :

          Cela n’a pas dû aider vraisemblablement face au kab-500 qui réduisaient en frites les 33 soldats turcs !

    • dolgan dit :

      Ils ont les égyptiens en soutien. C’est sur eux que repose la capacité à faire respecter une zone d’interdiction aérienne.

    • Royal Marine dit :

      Et les Rafales égyptiens? Vous croyez que l’Egypte n’utilisera pas son joker dans une configuration pareille? Je serais turc, je me méfierais…
      D’autant qu’observer une mission « alliée » de la part des Russes, çà les intéressent.

      • dolgan dit :

        Ils ont des chasseurs en lybie les Turcs? moi je croyais qu’ils faisaient juste des actions depuis la turquie.

  5. LEONARD dit :

    On ne se méfie jamais assez de ses fidèles:
    Le procureur enquêteur Serdar Coşkun, un fidèle d’ Erdoğan, a oublié de retirer des documents classifiés avant de les soumettre au tribunal.
    Ces documents ont été récupérés au quartier général de l’état-major lors d’une enquête sur le coup d’État manqué du 15 juillet 2016.
    Il s’agit de documents échangés entre les principaux commandants de l’état-major car ils utilisent un système de communication par e-mail interne sécurisé. Coşkun avait ordonné aux militaires de transmettre des copies de tous les messages électroniques des deux mois précédents, y compris les messages chiffrés, le 1er août 2016.

    Ces messages ont été joints au dossier du procès du coup d’Etat et se sont donc retrouvés parmi les pièces du procès:

    Et qu’y apprend on ?

    Que dans le cadre de ses plans militaires, la Turquie a élaboré un plan d’invasion ( ou d’attaque ) de la Grèce, mis à jour le 15 JUIN 2014 et un autre contre l’ARMENIE le 15 AOUT 2000.

    Stoltenberg, ( pas celui de ce blog, celui de l’Otan ), va t’il trouver naturel que la Turquie élabore en 2014 un plan d’attaque de son allié grecque au sein de l’OTAN ?
    E.Macron avait tort de considérer l’OTAN en « état de mort cérébrale ». Ca cogite sec en Turquie….

    https://www.nordicmonitor.com/2020/06/turkey-planned-to-invade-greece-secret-document-reveals/

    • Pravda dit :

      Intéressant, mais à peine surprenant.

    • Patrickov dit :

      nordicmonitor est un site de fakesnews, si vous croyez à ce genre de propagande LEONARD vous n’êtes plus crédible sur vos commentaires

      • LEONARD dit :

        Vous confondez site d’opposition et site de FakeNews.
        Vous êtes dans votre rôle.
        Les grecs, eux, ne s’y trompent pas.

      • wagdoox dit :

        peut importe ca revient au meme puisque la Turquie veut récupérer désires grecs pour le pétrole et ceux officiellement. Ensuite chez nous en France la loi demande la création de plans militaires contre tout les pays du monde au cas ou.

      • Royal Marine dit :

        Sauf que l’invasion de la moitié de Chypres par la Turquie, n’avait amené aucune réaction de la part de l’Otan… D’où une situation qui perdure… Depuis près de 50 ans!

      • Pravda dit :

        Question propagande, vous êtes un expert c’est vrai.

    • dolgan dit :

      Vous êtes étonné que les hauts gradés ne sont pas payés pour jouer à la belote à longueur de journée?
      .
      C’est le métier des états majors d’établir ce type de plans.
      .
      Je suis certain que la France possède des plans offensifs/défensifs de moins de 30 ans contre chacun de nos voisins ainsi que contre une tripotée d’autres pays.

      • LEONARD dit :

        Vous pensez sérieusement que l’Etat Major français a établi un plan d’invasion de l’Espagne, du royaume Uni ou de la Belgique ?
        Autant prévoir le défensif est indispensable, autant programmer ( et mettre à jour ), une opération militaire offensive contre un VOISIN ALLIE me parait hors du champ de la prévision opérationnelle de l’E.M.A.

        • dolgan dit :

          Bien sur, il y a une partie de l’EMA dont c’est le boulot. Les attachés militaires dans les ambassades sont pas là pour visiter les églises. Et les infos qu’ils receuillent finissent pas à la poubelle.
          .
          C’est aussi un boulot qu’on donne aux étudiant en fin de cycle.
          .
          Rédiger un plan d’invasion, ce n’est pas programmer une invasion.
          .
          Maintenir un bon niveau de connaissance du territoire de nos voisins et de leurs moyens fait effectivement partie de la veille normale de notre armée.

    • bbnote dit :

      bullshit, tous les pays du monde on des documents prêt à l emploi d attaque contre à peu pres tous les autres pays du monde, la turquie ne fait que copier le modele de guerre US, d ailleurs les usa ont un document pas à pas sur comment envahir la France par ex ‘en cas de prise de pouvoir par les communistes’ etc..

  6. GHOST dit :

    EGYPTE
    Pays membre de l´ONU qui declare la guerre contre un gouvernement légal reconnue par l´ONU? Etrange posture militaire et diplomatique de l´Egypte qui n´a absolument rien á gagner dans cette guerre.
    TEST TECHNOLOGIQUE
    En Syrie, sous le couvert de la Turquie l´OTAN a testé activement les systèmes d´arme pour reduire la zone d´exclusion aérienne decretée par la Russie. Les drones de fabrication turque ont démontrés les limites des systèmes d´arme de la Russie dans cette confrontation.’
    Quelque soit la position de la France (qui est loin d´être celle de tous les pays membres de l´OTAN/UE), l´offensive du gouvernement légal lybienne est une occasion de tester les tactiques, les stratégies et les technologies militaires.
    Ce que le général Haftar est en train de faire face á un pays membre de l´OTAN, qui possede une doctrine militaire de l´OTAN et dont les équipements militaires sont du standart de l´OTAN.
    Sauf si la France se decide d´envoyer la Légion soutenir la rebellion en Lybie, l´Egypte peut se retrouver devant des surprises militaires quand la Turquie semble posseder (encore) du back up des puissants pays membres de l´OTAN comme l´Italie, l Allemagne et les USA.
    Les Pantsir qui ont été detruit en Syrie par les drones turques seront-ils assez robustes cette fois ici? Les F-16 et les Rafales egytiens vont-ils faire face aux F-16 turques?.. lol

    • Chris dit :

      Zone d’exclu Aérienne décrétée par la RUssie ? Source svp
      Car selon l’article de ce site c’etait La Syrie qui avait déclaré Idlib no fly zone. Puis en quoi ça a empêché la brigade Rizwan du Hezbollah de s’emparer à nouveau de Saraqib sans couverture aérienne en plus…

    • ji_louis dit :

      L’intérêt égyptien est de ne pas voir de gouvernement pro-frères musulmans à ses portes (GNA à Tripoli), ni de sanctuaire de djihadistes (Sinaï, et maintenant Libye grâce au pont aérien turc). Notons que cet intérêt est partagé par tous les voisins (Tunisie, Algérie, Niger, Tchad) à des degrés divers.
      Notons aussi que les Wagner se sont retirés avant le gros de l’hécatombe des pantsirs.
      Notons aussi que les Émirats Arabes Unis ont élevé d’un gros cran leur soutien militaire à l’Égypte (des escadrons aériens, ça n’est pas qu’un support logistique…)

    • Starbuck dit :

      Les Turcs vous paient combien pour déblatérer des âneries ?

      • Ion 5 dit :

        @starbuk
        Je suis d’accord avec vous.

        Pour autant il faut développer un peu: on n’est pas tous dans votre tête…

    • Pravda dit :

      C’est pas la peine de marquer OTAN tous les deux mots. L’Otan n’interviendra pas si les turcs se font descendre des avions ou couler des navires en Libye.
      Quand aux USA, méfiez vous de leur « soutien », leur intérêt n’est pas d’avoir une Turquie faisant n’importe quoi, comme torpiller l’otan ou acheter russe, mais d’avoir une Turquie, de préférence sous contrôle militaire, et dans le rôle de chien de garde du Bosphore.
      Bref, ils vont laisser Erdo s’embourber et le faire dégommer par des généraux avec l’assentiment du peuple. L’idiot utile aura fait son temps.

    • NRJ dit :

      @Ghost
      L’Égypte n’a aucun intérêt à avoir des islamistes au pouvoir en Lybie. Elle serait la prochaine sur la liste… Sinon l’arsenal égyptien est de plus en plus moderne (Rafale, SU-35, FREMM, Meko…) les égyptiens ne pourraient sûrement pas aller attaquer la Turquie, mais cette dernière ne devrait pas non plus attaquer l’Égypte.

    • dolgan dit :

      Les USA ont sur le sujet une position claire et nette sur la Lybie: un soutien clair et net à l’un des deux camps. Il faut juste que Trump se rappelle lequel. Au maxima, Erdogan a obtenu que trump se tienne à l’écart. Plus surement, Trump n’a aucune idée qu’il se passe quelquechose en Lybie. Il découvrira la situation quand Israel lui ordonnera la voie à suivre si il veut avoir le soutien des fanatiques religieux us lors des prochaines élections.
      .
      Soutien de l’Allemagne? Lol. ça va être massif et décisif. Du genre 2 conseillers militaires envoyés soutenir la turquie à Istanbul. Mais j’ai surtout entendu l’Allemagne dénoncer l’action Turque en Libye.
      .
      Les Italiens jouent un jeu trouble et perso. Mais il n’est pas dans leur intérêt de voir la Turquie contrôler la Libye ou pire de voir un nouveau califat daeshien s’établir en Libye. Dans les deux cas, les Italiens pourraient dire adieu au pétrole Libyen.

      • Pravda dit :

        Les italiens pourraient de plus se retrouver dans la situation de la Grèce face au chantage aux migrants turc.

  7. Reality Checks dit :

    Analyse intéressante d’un think tank américain:
    https://carnegie-mec.org/diwan/82130
    En substance, l’auteur conclut que l’Egypte n’a pas l’appétit pour un vrai conflit de haute intensité en Libye, et que les discours et actions récentes de Sissi visent surtout a figer les positions actuelles dans l’optique de sauver les meubles dans le cadre négociations de paix, compte tenus des échecs cuisants de Hiftar dans l’ouest libyen.

    • Vinz dit :

      Thanks captain Obvious. Mais si les positions ne se figent pas ?

      • Reality Checks dit :

        1) Ce qui tombe sous le sens pour vous, pour moi et pour quelques uns, ne l’est pas pour tout le monde, lisez les commentaires pour vous en convaincre.
        2) Manque d’appétit. C’est fatal. La guerre est aussi une confrontation de volontés. On peut penser ce que l’on veut d’Erdogan, mais il a la volonté de prévaloir, et un échec présente beaucoup moins de risques pour lui. The risk/benefit ratio is in Turkey’s court 🙂

        • wagdoox dit :

          encore une fois avec vous, les choses ne se présentent pas comme ça.
          L’egypte a d’autre choses à faire et ne souhaite pas une guerre mais entre ca et avoir un gouvernement pro frère, l’envie va monter très vite.

        • Vinz dit :

          Peronne n’a d’appétit pour un conflit haute intensité qui signifie une grosse provision de caisson en plomb. même les Chinois. Et encore une fois, si les positions ne se figent pas ?

    • ji_louis dit :

      En procédant de la sorte, Erdogan joue un billard à plusieurs bandes:
      – Il consolide son industrie de défense en démontrant la qualité du matériel turc produit, c’est pour pour l’économie, l’orgueil national et sa cotte de popularité (mise à mal par ailleurs en politique intérieure).
      – Il « réduit » la quantité de « fauteurs de troubles » (notez les guillemets) dans ses zones d’occupation en Syrie en les transvasant en Libye.
      – Il dame le pion (ou bien il fait la nique, choisissez le vocabulaire) à tous ceux qui voudraient le « contenir » (les européens de l’Otan, les russes, les israéliens, la ligue arabe, etc).
      – Il prépare un nouveau niveau de « bazar » dans le Nord de l’Afrique en créant un sanctuaire djihadiste que seront obligés de se coltiner les maghrébins à l’Ouest, les français et sahéliens au Sud, les européens « cigales » au Nord, et la ligue arabe à l’Est. Qui plus est, plus il entretient le pourrissement djihadiste de la situation, et en plus il a à y gagner par l’affaiblissement de tous ses contradicteurs internationaux (occupés à courir après les djihadistes).
      – Il retourne contre l’ONU ses traités et missions de bons office:
      *** La reconnaissance du GNA offre une façade de respectabilité qui sera maintenue pour éviter des sanctions trop fortes
      *** Les missions de sauvetage en mer lui permettent d’exporter des djihadistes, des délinquants, des espions en Europe (mais aussi des honnêtes gens) et de faire pression sur les gouvernements européens.
      *** Les missions de soutien aux migrants et réfugiés lui permettent d’alimenter la traite humaine au profit de ses milices.
      *** L’accord « international » avec le GNA lui permet de justifier la conquête territoriale en Méditerranée Orientale au dépend de tous ses voisins. C’est un argument qui pourra être brandi tant que durera le GNA.

      Pas mal, non?

      • ji_louis dit :

        J’oubliais d’ajouter qu’en procédant de la sorte, il décrédibilise tous les systèmes multilatéraux et accords internationaux au profit d’un retour de la loi du plus fort (comme Trump en Iran et ailleurs, Poutine en Géorgie et Ukraine, Xi dans le Pacifique Occidental) et fait apparaître la Turquie comme un des empires contemporains.

        • STARBUCK dit :

          La Géorgie et l’Ukraine n’entre pas dans le cadre de conquêtes territorial.

          • Fred dit :

            @ STARBUCK
            Hem … Pas mal.
            Tu « oublie » juste l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud arrachées à la Géorgie.
            Idem pour la partie « russophone » de l’Ukraine.

            Mais de quoi me plaignais-je, ô légère mémoire…
            Qui avais soif ? Quelqu’un ne voulait-il pas boire ?

            . . Jules Supervielle, Oublieuse mémoire

  8. Max dit :

    Le caliphe Erdogan est un pyromane ! Voilà qu’en Libye on retrouve la sempiternelle bataille meurtrière d’ego entre l’Arabie Saoudite, le Qatar, l’Iran, etc…Mais l’incendie va embraser tout le bassin méditerranéen.

  9. blavan dit :

    Tant que la France reste neutre dans cette affaire, on peut espérer vendre des armes au vainqueur, car personne ne peut à ce jour dire qui va l’emporter. Il faut marcher sur des œufs et l’exemple de nos exportations en Egypte en est la meilleure preuve. Comme le font les allemands, la politique de l’Autruche paye, il faut savoir que nous venons de passer de la 5ème puissance économique mondiale à la 7ème. Nous avons donc plus besoin de vendre que de parler à tort et à travers en diplomatie.

    • albatros24 dit :

      Nous sommes passé de 6ème à la 7ème car l’Inde nous est passée devant en 2018, forcément plus d’un milliards d’ouvriers qui bossent, le PIB a augmenté…
      La GB est toujours légèrement devant nous, GRRR !
      https://www.journaldunet.fr/patrimoine/guide-des-finances-personnelles/1209268-classement-pib/

      • albatros24 dit :

        Oups : plus d’ 1 milliard d’habitants
        mais la grande majorité bosse y compris les enfants et les femmes enceintes…
        Et nous avons plein de gens au chômage et d’autres qui sont incapables de reprendre un quelconque travail et que nous entretenons.

    • wagdoox dit :

      c’est pas les commandes militaires éventuelles de la Lybie qui changera quoi que ce soit,
      en revanche avoir un gouvernement amical et responsable qui gère l’immigration ca nous coutera beaucoup moins cher.

      • blavan dit :

        D’accord avec vous, mais pour l’instant il est difficile de savoir qui des deux protagonistes aura la meilleure approche pour limiter les départs vers l’UE. Ce qui est sur , c’est que geler la situation sans victoire nette d’un des deux camps , ne facilite pas l’arrêt de l’exploitation de ces malheureux qui sont pour certains réduits à l’esclavage en attendant de trouver un bateau pour la traversée.

  10. LEONARD dit :

    Si l’Egypte doit intervenir en Libye, on peut l’imaginer en 3 temps:
    1- Volet aérien : S.O.F / Supériorité aérienne, Bombardement de bases ( mais quid des pertes turques ? ), transport de troupes ( avions et hélicos )
    2- Franchissement de la frontière et sécurisation de la zone frontière, au cas ou Haftar vole en éclats.
    3- Aide à la reprise de Syrte si le GNA s’en empare.

    Mais ce n’est pas l’objectif.
    L’Egypte avait conseillé à Haftar de ne pas s’aventurer à Tripoli, ce qu’il a quand même tenté et en quoi il a échoué. Il est donc cramé aux yeux de Sissi. Reste à trouver le successeur.

    L’élongation des lignes logistiques de la LNA a provoqué ( entre autres ), sa reculade. Le GNA pourrait bien se retrouver dans la même situation.
    La Turquie tient à la Tripolitaine pour justifier ses « revendications » en MEDOR et pour les quelques centaines de km de côtes qui vont lui permettre de faire chanter l’U.E.
    La LNA va continuer les affaires pétrolières avec la Cyrénaïque, car il est temps que le business prospère.
    L’Egypte sécurise sa frontière, et comme c’est le copain des U.S, des Russes, des européens, des Saoudiens, des EAU, des Israéliens, tout ce beau monde va la laisser faire pour calmer la situation. ( en espérant que son armée sera plus dissuasive que dans le Sinaï )

    Bref, le moment semble venu pour que le cycle des Marchands succède à celui des Combattants.

    L’annonce égyptienne vise donc à geler la situation sur le terrain en mettant tous les belligérants dans une impasse stratégique. Premier effet, les démonstrations de Sissi ont fait bouger les U.S, dont on connait les talents de pacificateurs.
    https://twitter.com/Oded121351

    De la belle ouvrage.

  11. Auguste dit :

    Et il va l’imposer, avec quoi et avec qui, son exclusion aérienne?.Sissi,si on en croit ce site,a fait machine arrière.
    https://www.libyaobserver.ly/inbrief/egypt-retreats-threat-intervene-libya
    Sissi a du faire ses comptes.Il a beaucoup d’avions,mais pas de ravitailleurs.Il manque d’Awacs.Il a des F-16 mais pas de missiles BVR.Il a des Rafale,mais pas beaucoup et avec des MICA,pas encore des METEOR.Il n’a pas de capacités de guerre électronique.Ses sponsors saoudiens sont occupés au Yémen et les EAU ne peuvent lui fournir au mieux que 3 ravitailleurs A-300 MRTT et 2 Awacs Saab 340.Les Turcs ont tout çà, et plus, avec leurs drones.
    Donc, sans un appui massif des Occidentaux,notre Sissi allait au casse pipe.Apparemment cet appui il ne l’a pas eu.

    • STARBUCK dit :

      Les MICA devraient largement suffire pour les drones TURC.

    • wagdoox dit :

      je pense que tu oublies la partie de l’arsenal égyptien d’origine russe.
      Les mirage 2000 et surtout les hélico qui ont une vitesse supérieur aux drones turcs mais pas trop.
      Aucune machine arrière, la réunion de ligue arabe est toujours prévue.

    • Vinz dit :

      « Sissi a du faire ses comptes. »
      .
      S’il a fait ses comptes on se demande pourquoi il s’est autant avancé. Il ne peut pas perdre sa crédibilité, puisqu’au delà de la Cyrénaïque, il y a l’histoire Ethiopienne, autant sinon plus cruciale.

  12. fond de gorge dit :

    Bon les amerloques sont pour qui dans ce conflit ???
    tout est là !pour y voir clair …

    • Namroud dit :

      Emmm pour rappel haftar était le bras droit de khaddafi capturé au tchad en 1986 suite au fiasco de l’aventure tchadienne notamment grâce à l’intervention française , a été retourné par les américains. Il a déjà la nationalité américaine, a vécu à langley où se trouve le siège d’une célèbre agence fédérale et retourné en Libye en 2011. Donc on peut conclure que les américains et les russes parient sur le même cheval ce qui est rarissime. Pour une fois que leurs intérêts convergent. Mais en même temps j’imagine le dilemme des responsables américains : choisir entre 2 alliés de poids que sont la Turquie et l’Égypte c’est difficile. Ça me rapelle leur position durant la guerre des malouines 2n 1982 ; ils devaient soutenir leur allié britannique et en même temps la junte militaire Argentine . Ou encore entre la Grèce et la Turquie . Bref quel côté choisir entre la Turquie qui contrôle le bosphore ( et donc peut obliger la marine russe à demeurer confinée en mer noire en cas de conflit ) et l’Égypte qui contrôle le canal de Suez. Un vrai casse tête. J’imagine que les responsables à Washington préfèrent attendre les élections de novembre.

    • Auguste dit :

      Les US tiennent les deux bouts du manche.Donc, c’est pas de savoir pour qui ils sont,mais de savoir ce qu’ils veulent faire qui compte.

  13. Zo dit :

    Ils sont dans le camps du chaos absolu !

  14. vrai_chasseur dit :

    Sissi ne fait pas mystère de ce que veut l’Egypte : sécuriser sa frontière avec la Libye, et que les 2 parties libyennes retournent à la table des négociations le plus vite possible.
    Son intervention militaire si elle a lieu se bornera donc à sécuriser la Cyrénaïque et remettre Haftar en selle, juste pour qu’il soit crédible en négociation. L’Egypte n’a rien de plus à gagner en Libye et la perspective d’un conflit d’ampleur ne l’intéresse vraisemblablement pas.

  15. dubourg dit :

    Bref, vivement la guerre pour vérifier que notre matos fonctionne bien afin que nous puissions en vendre à d’autres. Pour le reste tout n’est que faux semblant. L’égypte n’a pas vraiment les moyens d’un conflit de haute intensité et la turquie avance ses pions dès qu’elle en a l’occasion tout en se débarrassant a peu de frais des encombrantes milices islamiques syriennes. Si haftar tient les puits de pétrole, il trouvera toujours un soutien de quelqu’un. Donc attendons de voir la suite.

    • GHOST dit :

      dubourg@
      Vrai.. la Turquie est un pays membre de l´OTAN.. pas un simple alliée des USA.. Pire que tout, l´industrie militaire turque possede des connextions avec Israel.. Imaginez la suite

      • Pravda dit :

        Israël n’a pas d’intérêt à une victoire turque en Libye, mais par contre, à tout intérêt à garder une junte militaire au pouvoir en Egypte pour ne pas se retrouver avec les frères musulmans au nord (Turquie) et au sud (Egypte), et l’Iran un peu partout (Liban, Syrie, Irak…)
        Donc, leur soutien ira à l’Egypte.

        • Robert dit :

          Israël joue sur les deux tableaux, contre la Syrie avec la Turquie et contre la Libye aux mains des islamistes avec l’Egypte.

  16. Lagaffe dit :

    Un haut responsable turc a balayé l’avertissement lancé ce week-end par le président égyptien, qui a menacé d’intervenir directement en Libye, assurant que rien n’empêcherait Ankara d’apporter son soutien à ses alliés libyens.
    Pour le vice-président du parti présidentiel turc AKP, Yasin Aktay, toute intervention égyptienne en Libye se heurterait à l’hostilité de l’Algérie, et mettrait l’Egypte face à la Turquie, membre de l’Otan.
    « Sissi n’a ni le pouvoir ni le courage de tenter cela », a-t-il estimé.
    Ankara assure que les préparatifs pour reprendre le contrôle de la ville stratégique de Syrte, tombée dans les mains des forces d’Haftar en janvier, et la région de Joufra plus au Sud, se poursuivent.

    • dolgan dit :

      Je vois mal les Algériens vu leur situation se mêler de ce bordel surtout face aux egyptiens.
      .
      Au contraire: les 10 000 barbus envoyés par Erdogan en Lybie doivent inquiéter les Algériens.

  17. Patrickov dit :

    Sissi va se retrouver en porte à faux entre les libyens et ses opposants ainsi que ses terroristes qui terrorisent ses militaires, la grande majorité des égyptiens étaient pro-Morsi, s’engager dans un conflit envenimera la crise que vit le pays en matière de tourisme et économique.

    • Vinz dit :

      la grande majorité des égyptiens étaient pro-Morsi,
      .
      Etait en effet. Puis ils ont vu ce que ça a donné une fois au pouvoir. Un peu comme Ennahdha en Tunisie au final.

      • Robert dit :

        Ils ont changé quand ils ont vu Morsi au pouvoir qui ne tenait pas ses promesses sociales démagogiques.

        • dolgan dit :

          Je crois me rappeler que les militaires n’ont pas demandé l’avis du peuple avant de rétablir officiellement la dictature et de tuer tous ceux qui sont pas d’accord. Ils n’ont pas non plus attendu que Morsi ait eu le temps d’échouer.

  18. jo dit :

    Pour rappel, la Turquie et le Qatar soutiennent le GNA, établi à Tripoli, avec Fayez el-Sarraj à sa tête, sous l’égide des Nations unies. Seulement, l’autorité de ce dernier n’a jamais été reconnue par le Parlement libyen, élu en juin 2014 et chassé de la capitale libyenne par des milices de tendance islamiste. D’où la formation d’un autre gouvernement, qui, désormais installé à Tobrouk, bénéficie notamment de l’appui [maintenant ancien] de l’Égypte et des Émirats arabes unis.

    En gros la France soutien les islamistes, et la turquie soutien les nations unis

    • Pravda dit :

      Ce sont tous des islamistes. Et comme si il n’y en avait pas assez, les turcs en ramènent par bateaux entiers.

  19. lagaillarde dit :

    Alors, je résume. Les Saoudiens et émirati soutiennent l’Egypte.La Russie soutient Haftar, mais elle soutient aussi la Turquie (Ben voyons). L’UE soutient l’Egypte. Moi j’ai l’impression que la Turquie est bien seule et, potentiellement, Erdogan est tombé dans un piège. L’OTAN était en train de perdre la Turquie, et donc le verrou du Bosphore, il est peut être envisageable que l’OTAN, avec les USA, est joué sur la « folie » d’Erdogan et son coté mytho pour qu’il s’enferme dans ce piège libyen et, au moment opportun, en utilisant l’Egypte, l’OTAN sifflera la fin de la récréation. Au mieux Erdogan sera humilié, les Russes le laisseront tombé, au pire, il insistera et se sera une déroute militaire Turque et un lâchage complet du peuple turc vis à vis d’un gouvernement qui les aura amené dans une impasse. Tout a été mis en place, à mon avis, pour amené Erdogan à ouvrir deux fronts, l’un dans le Sud de sa frontière, et l’intervention pouvait apparaître en cohérence avec les intérêts Turcs, même si nous ne le concevons pas dans ce sens (Khurdes entre autre), Mais l’ouverture du front pour la Turquie, en Libye est un piège qui lui a été tendu et il y a sauté à pied joint, et, à mon avis, erreur, mais il a vu les gisements, la possibilité d’affaiblir l’Egypte, la Grèce, Chypre et l’OTAN, l’Europe. C’était à mon avis le piège tendu et la Turquie va s’en mordre les doigts. J’espère, humblement, que le peuple turc n’aura pas à trop souffrir de ces aventures guerrières de son dirigeant. Ce peuple mérite beaucoup mieux que cela.

  20. Mike dit :

    La suite devrait être intéressante. Comme la géographie de la moitié nord de la Libye est principalement plate, sur de vastes étendues, tout convoi terrestre est visible et vulnérable longtemps, entre deux grandes agglomérations. Les batailles demandent donc une supériorité aérienne régulière, sous peine de reperdre assez rapidement les sites conquis, à moins d’avoir une défense aérienne bien fournie. Bani-Walid (très belle ville ancienne) et Al-Wattia sont par exemple difficiles à tenir, un bombardement massif peuvent rapidement retourner la situation. Bref, avec l’appuie aérien turc et désormais égyptien, GNA et LNA semblent désormais bloqués dans leur position actuelle, sauf renversement d’alliances tribales.

  21. CaptainàDoc dit :

    Je cite : « … l’autorité de ce dernier n’a jamais été reconnue par le Parlement libyen, élu en juin 2014 et chassé de la capitale libyenne par des milices de tendance islamiste. »
    Donc le GNA est bien un Gouvernement National Autoproclamé !
    Et les Nations Unies ont fait les mêmes conneries qu’en Ex-Yougoslavie en reconnaissant des gouvernements sans aucune légitimité !
    L’OTAN, elle, a un gendarme de trop sur le Bosphore ; un jour prochain, elle devra choisir le moins Islamiste et le plus fiable .
    Quand aux règles d’engagement des frégates OTAN, théoriquement, une illumination par une conduite de tir hors exercice implique une riposte immédiate ; les consoles des MM40 devaient être bien éclairées …

    • vno dit :

      Distance minimale de tir pour le MM40 ?
      Le canon de 20 s’est léger pour la deuxième frégate ! mais avec deux Rafales rameutés en couverture depuis la Crête qui joue avec leur conduite de tir Exocet hors de porté de réplique des frégates…On aurait même eu droit aux excuses et aux hurlements à la radio des belliqueux que c’était une erreur de bouton !
      Dans le cas contraire et dégât sur notre frégate furtive, Deux frégates turques en feu dans les cinq minutes et la fin rapide de la carrière d’Erdogan à l’OTAN avec le message « La France est de retour ».
      Bon. Ok je rêve, aux prochaines législatives ou aux suivantes, l’Alsace deviendra une province turque et personne à l’Élysée n’y verra problème puisque c’est le jeu démocratique pour la majorité minoritaire de la population qui compte et pas l’avis des lorrains, d’ailleurs, il n’y a plus rien la-bas, juste des cimetières militaires qui n’intéressent pas les touristes chinois ou turcs.
      Ah! mais aussi MACRON certain d’être ré-élu. Ont a finalement bien fait de ne pas répondre pour la diversité des débats lors des prochaines présidentielles.