L’incendie à bord du sous-marin nucléaire d’attaque « Perle » a été maîtrisé

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

130 contributions

  1. PB 94 dit :

    Réarmer le Saphir est-ce envisageable?

    • dolgan dit :

      Probablement pas: il est en désarmement depuis plusieurs mois. ils ont du déjà avoir retiré trop de trucs.
      .
      Par contre ne pas retirer le rubis en fin d’année comme c’était prévu, ça doit pouvoir se faire. Mais il fera sans doute pas 10 ans de plus.

  2. Polymères dit :

    Cet incendie pourrait pousser à devoir repousser le départ de l’un des 5 autres sous-marin via une nouvelle modernisation lui permettant de durer quelques temps en plus. Cela devrait être moins coûteux que de tout miser sur celui là, d’autant plus qu’on est dans une phase de renouvellement.
    Les 6 Barracuda sont en construction et on ne peut pas trop jouer sur le calendrier de livraison.

    Tout n’est pas tout noir ou tout blanc, mais perdre ce navire va emmerder la programmation mais n’est pas forcément synonyme de 10 ans de fonctionnement à 5 SNA. On peut aussi étaler le retrait en service sans modernisation des 4 autres (vu qu’on en a un en désarmement en raison de l’arrivée du premier Barracuda), créer un lissage, on ne parle pas forcément d’années.

    Donc cet incendie est con, il est embêtant car il concerne le dernier SNA de sa classe à devoir quitter le service, mais il n’est pas non plus catastrophique, cela aurait été plus embêtant sur un sous-marin plus récent.

    • Palu dit :

      @Polymères
      Dans tous les cas, ça devient le bordel, travailler à flux tendu n’est pas bon, la preuve, ça fait tâche, au final ça craint.
      Si on n’a pas le matériel pour assurer la paix par manque de budget, ben nos politiciens doivent commencer par se poser les bonnes questions en montrant qu’ils en ont une gros** pour une fois et redéfinir les priorités. Ouf quand même , la vérité sera dite et les assurances paierons.
      Je ne peux m’empêcher de repenser à Notre Dame, à la qualité de fabrication de notre nouveau PER, à GE et nos turbines arabelle, même niveau d’incompétence.
      Je pense plutôt à la formation des jeunes aux travaux manuels à haute valeur ajoutée, maintien des compétences des jeunes arrivé par la formation des « vieux » aux métiers, maintien du notre savoir faire, de notre expertise, amour du travaille bien fait (oui je sais je rêve).
      Bref, ca fait beaucoup depuis quelques temps dans notre « beau » pays.

      • albatros24 dit :

        Vous avez raison et c’est un problème général, la génération WHY…plus férue de tablettes et volontiers contestataire (une mentalité de » » fils unique » dorloté par ses parents).
        Et c’est un problème partout dans le monde y compris chez les russes et chinois nos ennemis. heureusement pour nous.

        • Fred dit :

          @ albatros24
          Si tu pense que c’est un « problème » que nous ne soyons pas un troupeau de moutons … Donne l’exemple et tais-toi :o)

        • Prolegomen dit :

          Toujours rigolo cette « guerre » de génération. Voire des boomers ayant vécu à crédit toute leur vie (crédit écologique aussi bien que financier, cf dette de l’état), ayant voté et approuvé des politiques dévastatrices depuis plusieurs décennies venir se plaindre de l’état actuelle de la France toute en accusant la jeune génération, qu’ils ont élevé eux même, de ne pas être à la hauteur. Manquerait plus que le bon vieux « il leur faudrait une bonne guerre » (alors qu’eux même n’en ont jamais connu) et la on toucherait le fond. Que les jeunes d’aujourd’hui veulent changer de modèle est au contraire, ne vous en déplaise, un signe d’espoir.

          • ScopeWizard dit :

            @Prolegomen

            Hé bé , quel magnifique baratin !

            Vous croyez que ces salauds de « boomers » ont seulement jamais eu conscience qu’ ils avaient d’ autres choix ?

            La plupart n’ ont rien approuvé du tout , ils se sont fait emporter par le courant et manipuler par l’ offre politique du moment qui elle même était rarement consciente de ce que serait l’ avenir .

            Je vous rappelle qu’ en Europe la société de consommation que nous connaissons , c’ est à dire celle de la consommation de masse basée sur l’ abondance par la productivité censée permettre à chacun de prospérer via la notion de rendement , en gros la sacralisation du « greed is good » si cher aux Libéraux , n’ a démarré en Europe qu’ à partir des années 1950 et la mise en application du Plan Marshall .

            Quel recul croyez-vous que la génération d’ après-guerre pouvait avoir par rapport à un type de société si nouvelle dont pratiquement tout le monde n’ avait de cesse de faire la promo , les anciens de la Seconde Guerre Mondiale excédés par tant d’ horreurs n’ aspirant plus qu’ au redressement , au développement , à la tranquillité en tête ?

            Tous ceux qui tout en subissant ont fait en sorte que nombre de jeunes puissent profiter d’une société plus apaisée au sein de laquelle plus rien ne manque ?

            Et maintenant vous espérez en plus les culpabiliser ??????

            Mais mon pauvre vieux , vous ne savez vraiment rien , le Monde n’ est certes pas né avec vous ; alors taisez-vous et plongez-vous dans l’ Histoire récente , va , ça vaudra beaucoup mieux .

        • Requin dit :

          En même temps, je me souviens d’officiers-mariniers de plus de 10 ans de carrière dans les années 90 qui suaient à grosses gouttes dès qu’on les mettait devant un PC. Heureusement que les jeunes matelot étaient là…

      • Pika dit :

        Je crois bien qu’il n’y a aucune assurance pour les bateaux militaires et d’ailleurs je crois bien aussi que dans beaucoup de cas de figure l’état est son propre assureur.

        • Fred dit :

          … Et qu’en cas de confrontation avec un ennemi, celui-ci sois assez généralement grincheux et refuse souvent de remplir les Constats amiables :o)

        • Requin dit :

          Attention, l’Etat n’assure évidement pas son matériel militaire, cela n’aurait aucun sens. Par contre Naval Group est une entreprise de droit privé et un navire en Iper est sous la responsabilité de de celui-ci. Si l’enquête conclu à une défaillance de l’entreprise, cela va lui poser un pb financier.
          Reste que si le navire est mort, cela n’y changera rien.

        • Vinz dit :

          « l’état est son propre assureur. »
          .
          Oui, donc vous et moi. Mais dans tous les cas, Etat ou privé, c’est toujours vous et moi au final.

      • Fred dit :

        @ Palu
        Je suis assez d’accord, sauf concernant la taille des pénis, dont je ne vois vraiment pas ce qu’il ont à voir avec l’affaire.

  3. pour info dit :

    Pour le risque radioactif, on parle de mesures dans l’article précédent.
    C’est là :
    http://teleray.irsn.fr/#markerpage
    Des mesures en quasi temps reel.
    Pour l’instant RAS.

    • Requin dit :

      Le navire était en IPER, donc sans combustible à bord et l’incendie a eu lieu à l’avant. Le risque est donc pour ainsi dit nul à ce niveau.

      • pour info dit :

        Effectivement, mais c’est quand même mieux de prouver ce que l’on dit par des mesures, non ?
        De plus ces mesures sont effectués par l’IRSN, donc indépendantes de la Marine.
        Et à l’IRSN il n’y a aps que des pro-mili et pro-nuc, loin de là (en fait il y a de tout).

  4. Plusdepognon dit :

    Le chalumeau, cette arme redoutable, qui a endommagé plus de bâtiments que les missiles hyperveloces et au passage égratigné l’orgueil des nations…
    Une erreur cela peut arriver, mais celle-ci aura de lourdes conséquences.

    L’apprentissage a été relancé au sein des armées, mais la France regarde t’ elle vraiment cet effort qu’a fait l’Allemagne pour ne pas regarder ces filières manuelles comme des reliquats d’un passé industriel bientôt révolu ?

    • albatros24 dit :

      le souci ce sont les français qui ne veulent pas que leur enfant unique fasse un CAP mais un boulot de bureau…
      Cette mentalité a aussi blessé notre artisanat
      et comme nos énarques ont tout fait pour favoriser cela et faire fuir nos industries, on paie les pots cassés

    • lil dit :

      En même temps, on a tout fait en France pour dévaloriser l’apprentissage, souvent considérée comme une voie de garage pour les « ratés » incapables d’obtenir un bac de la filière générale ou de s’inscrire en fac à défaut de prépa. Ah les écoles de commerce ! De l’autre côté du Rhin, l’apprentissage a été encouragé, soutenu avec l’appui des filières industrielles. Au final, combien d’ETI en France versus l’Allemagne ?

      • LEONARD dit :

        Ce qui a tué ( et continue ) de tuer les E.T.I, ce sont les droits de succession.
        Si vous transmettez une entreprise d’une valeur de 1 000 000€, le fisc prend 45% de 900 000, alors que si vous la vendez avant votre retraite, vous êtes éxonéré de plus-values.
        Mais la fiscalité est un des outils de l’idéologie….

  5. Markhor dit :

    Il serait intéressant aussi de savoir si le fait, déjà scandaleux, d’avoir suspendu les travaux sur ce SNA durant le confinement, a eu des conséquences sur cet accident à portée stratégique…

    • radionucleide dit :

       » si le fait, déjà scandaleux, d’avoir suspendu les travaux sur ce SNA  »
      nous ne sommes pas en état de guerre
      sur le PACdG tout l’équipage a été débarqué ….

    • Requin dit :

      Stopper les travaux dans un endroit hyper restreint comme un SNA de la classe Rubis pendant une pandémie n’a rien de scandaleux.

  6. Stoltenberg dit :

    Au vu du nombre important de pompiers qui ont été déployés, beaucoup d’experts disaient que cela pourrait être fatal pour le sous-marin. C’est très triste. Je me demande s’il ne serait pas possible de modifier l’ordre des remplacements pour renouveler la flotte ou bien prolonger l’utilisation de l’un des Rubis tout en introduisant le Barracuda qui était censé le remplacer afin de maintenir le nombre de SNA à 6. Des solutions pour résoudre le problème assez rapidement devraient bien exister.

    • Montanablanc dit :

      Construit en un temps record, brûler en un temps record… y’a peut-être une relation de cause à effet….

      Mais ne comptons pas sur nos amis français pour dire la vérité : s’il y a zéro mort dans l’incendie, ça veut dire entre 100 et 1000 selon les bonnes sources

      • albatros24 dit :

        ça c’est une vengeance d’un troll russe ou chinois
        Le pbe c’est qu’on a du mal à avoir plus de quarante ouvriers en même temps sur le chantier.
        Donc s’il y a des morts ce qui serait invraisemblable car les familles le ferait savoir, ce sera bien moins qu’en Chine

      • Anaxagore dit :

        1 million de morts ! Qui dit plus ?

      • Prometheus dit :

        « Selon les bonne sources » Lesquelles ? Celles de Moscou, Pékin ou Ankara ?

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Mais ne comptons pas sur nos amis français pour dire la vérité : s’il y a zéro mort dans l’incendie, ça veut dire entre 100 et 1000 selon les bonnes sources » Entre 100 et 1000 morts dans un incendie en France! Désolé mais cela ferait la une des médias et ce pendant plusieurs jours! Non désolé nous ne sommes pas en Chine ou tout autre pays dont les gouvernements sont à la démocratie ce que l’eau est au sel à savoir que la démocratie et la liberté d’expression qui en découle finissent immanquablement……… par être dissoutes!
        « y’a peut-être une relation de cause à effet… » Etiez vous en charge de la construction? Ah les relations de causes à effets! Si votre tante en avait une paire vous l’appelleriez « mon oncle » ca c’est une relation de cause à effet!

      • Lucas dit :

        😀
        Taré !

  7. Twisted dit :

    Si ça pouvait donner des idées au sujet de la redondance à certains…

  8. Franz35 dit :

    Ca craint. Et c’est là que l’on va s’apercevoir que lorsque c’est très tendu avec seulement 6 sous-marins, cela devient plus que critique dès que l’un d’eux est manquant.
    Merci aux pompiers, et merde aux enc**és de politiciens de tout bord

  9. Julien dit :

    Parfaite démonstration du besoin de redondance, et du danger inhérent qu’il y a à ne pas disposer de marge.
    Les Norvégiens ont eu le même problème avec la perte de leur frégate il y a trois ans.
    Cela incitera-t-il à augmenter la flotte à l’avenir?
    Sommes nous prêts à en accepter le coût?
    Je pense qu’il le faudrait, personnellement; j’entends le tambour, au loin…

    • ekiM dit :

      Les norvégiens se gaussaient quelques mois avant le naufrage d’être à la pointe du progrès avec un équipage presque entièrement féminin … De là à penser qu’on a sélectionné des marins pour leurs absences de testicules plutôt que pour leurs compétences … En tout cas, on a tous pu constater le résultat …

      • Pascal (l'autre) dit :

        « De là à penser qu’on a sélectionné des marins pour leurs absences de testicules plutôt que pour leurs compétences … En tout cas, on a tous pu constater le résultat … » Il n’y a pas que les marins qui assuraient la maintenance lourde du sous marin il y a aussi des techniciens de Naval Group qui est une boite civile! Votre constat sur l’absence supposée de testicules des marins démontre une chose, votre constat c’est une hypothèse, une probabilité* par contre votre totale absence de cerveau cela est une certitude!
        * Rendez vous à Toulon, à Lorient ou Brest et allez donc « claironner » votre discours sur l’anatomie des marins à la sortie des arsenaux, votre aspect physique risque de se modifier très rapidement et ……………….. radicalement!!

  10. Buburoi dit :

    Il vaut mieux commander un autre barracuda, et mettre le perle à la casse.

    • Wagdoox dit :

      Le perle n’est pas un barracuda

    • ji_louis dit :

      Ça ne remplacera pas le « PERLE » plus vite. Un autre RUBIS devra rester plus longtemps, ce qui n’est vraiment pas une bonne nouvelle (avec l’âge, les sous-marins accumulent des défauts physiques). On ne retrouvera pas une situation « normale » dans l’effectif de nos sous-marins avant 10 ou 5 ans… voire jamais !

      La capitaine Sparrow a frappé ;/

      • albatros24 dit :

        sauf si un 7eme Barracuda est commandé, ce qui serait logique et bienvenue, et pourquoi pas deux de plus en période d’investissement ?
        Et puis vu que nous avons 4 à 6 menaces majeures : Corée du Nord, Chine Russie Iran et aussi Pakistan et Turquie bientôt…payés par le fonds européen, puisqu on veut s’allier stratégiquement à la Grèce face à la Turquie

        • Requin dit :

          Le problème, c’est que cela ne se fait pas comme cela. On ne peut pas augmenter les effectifs à Cherbourg et à Nantes (réacteur) d’un coup de baguette magique et que durant la construction du 6e SNA, la construction du 1er SNLE 3G débutera. Et là, on parle en plus d’un navire à plus d’un milliard d’euros.

  11. zomby390 dit :

    Ce n’est pas la déformation de la coque qui est à craindre en premier, c’est tout le mouillage des matériels électroniques et leurs câblages !

    • ji_louis dit :

      C’est surtout la recuite de l’acier de la coque épaisse qui est à craindre, lui faisant perdre certaines qualités mécaniques (surtout de l’élasticité), rendant le sous-marin inapte à plonger à certaines profondeurs moindres qu’avant.

      Pour en avoir le coeur net, il faudra(it) prendre des éprouvettes de la partie endommagée (découper les tôles), les étudier à la cristallographie/gammagraphie pour connaître l’état de l’acier, et si il n’a pas trop été modifié, ressouder de la tôle à l’emplacement des éprouvettes. Opération risquée (savoir faire) et coûteuse.

      L’autre manière de tester, encore plus risquée, est de faire une plongée de test avec un équipage réduit et toutes tranches étanches fermées. Si il commence à fuiter, remontée en surface en 4ème vitesse (largage des plombs)… et réforme.

      Solution riche: On découpe la tranche avant et on la reconstruit… utopique, autant attendre un « BARRACUDA ».

      Dans tous les cas, le bateau a perdu de ses capacités et n’est plus apte à assurer les missions les plus pointues. Est-ce que cela vaut la peine de garder un sub avec des caveats importantes?

      • albatros24 dit :

        En faire un musée à Toulon alors, cela fera des touristes pour la ville
        Il y déjà celui Mont Faron face à Toulon (pour le débarquement de Provence et les troupes coloniales de 1944)
        https://toulon.fr/envie-bouger/article/memorial-debarquement-de-provence

      • Pascal (l'autre) dit :

        « C’est surtout la recuite de l’acier de la coque épaisse qui est à craindre, lui faisant perdre certaines qualités mécaniques (surtout de l’élasticité), rendant le sous-marin inapte à plonger à certaines profondeurs moindres qu’avant. » Il n’y a pas que l’aspect purement « thermique » sur l’acier, n’oublions que les agents « extincteurs » utilisés en complément de l’eau présentent le défaut d’être plus ou moins corrosifs! Il est de coutume de dire que ce qui n’a pas été détruit par l’incendie l’est par l’extinction.

    • Fred dit :

      @ zomby390
      Noyage à la mousse carbonique est-il dit, ce qui ne devrait pas poser de problème majeur à l’électronique.

    • Requin dit :

      Les câbles et le matériel électronique, cela se remplace. La coque, par contre…

  12. Plusdepognon dit :

    Les dégâts sont très importants, comme les conséquences opérationnelles :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/06/la-perle-le-jour-dapres.html

    • Requin dit :

      L’auteur n’est pas un spécialiste des soum, l’article en témoigne quand il dit : « Deux équipages de La Perle resteront plus longtemps à terre. » alors qu’en IPER, les sous-marins n’ont pas deux équipages. N’avoir que 3 SNA opérationnel à l’instant T n’a rien n’ont plus d’extraordinaire. De fait, La Perle devait être indispo jusqu’au début 2021. Ce n’est qu’à partir de là que cela posera réellement problème sur les cycles opérationnelles. Il faudra attendre les résultats d’expertise dans quelques semaines pour que l’Etat prennent des décisions. Tirer des conclusion aujourd’hui serait lire dans les cartes ou une boule de cristal. On peut imaginer des plusieurs hypothèses à court, moyen et long terme, mais rien ne peut être affirmatif.
      Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’un SNA de cette classe est victime d’un accident majeur imposant une revision complète des cycles opérationnelles de l’ensemble des SNA.

  13. Corsu dit :

    Quelle catastrophe pour la royale , si le navire est irrécupérable j’espère que des têtes vont tomber , ce sous marin , même assez vieux est une redoutable arme pour notre pays , par les temps qui courent ce types de jouet peut s’avérer indispensable…

    On ne parle pas d’un VAB la , il ne suffira pas de le parker au coin d’une zone technique désaffectée ou de le mettre en pot de fleurs devant le régiment ..

    Après l’incendie de notre dame , si on perd ce sous marin aussi bêtement que ça , je pense que c’est symptomatique de l’état du pays aujourd’hui…

    • albatros24 dit :

      Hélas oui
      l’état de notre formation, la mentalité de nos techniciens et de nos élites
      Oui même si c’est un accident qui peut arriver
      Le pbe c’est que beaucoup d’accidents de ce type témoins d’un jmenfoutisme général arrivent de plus en plus
      Et cela ce n’est pas bon signe du tout
      Il va falloir reprendre par la base l’enseignement la formation professionnelle et sans doute revoir notre mentalité d’assisté par l’Etat (qu on arrête de dire l’Etat me doit ceci ou cela u l’ai le droit de…ou j’attends que d’autres le fassent plutôt que moi…Plutôt que qu’est ce que je peux faire pour améliorer le système à mon niveau pour le bien être de tous ?
      Moins d’égoïsme de tout un chacun et de vue à court terme de nos élites en fait…).
      la façon de penser de nos élites y est aussi pour beaucoup, ils doivent montrer un exemple à la nation en termes d’efficacité et de probité. Sarko et sa Rolex ont fait du mal

      • philbeau dit :

        Il y a des évènements qui ne sont en rien le fait du hasard . Beaucoup d’incendies en ce moment , dans des conditions étonnantes , et sur des sites significants . Le reflet d’un Etat en effet où il n’y a plus de pilote .

    • dolgan dit :

      on connait pas encore le bilan que déjà la populace veut déjà son bouc émissaire …
      .
      quel rapport entre le non événement de notre dame (une église moche a cramé, ok. c’est pas comme si on en avait pas des dizaines de plus grande valeur) et la perte d’un SNA ( qui n’est pas un drame non plus)?

  14. Ltikf dit :

    Dans le club house de notre association, nous avions pris toutes les précautions pour que personne ne s’installe et que tout se passe en plein air… Le premier jour de reprise d’activité on s’est rendu compte que des ouvriers avaient gardé la clé suite à des travaux et s’installaient des tables et chaises pour déjeuner ensemble dans notre club house ! Le niveau de bovinerie de certains est insondable… C’est lui le responsables des incendies, qu’il soit dans les sous marins, Notre Dame; nos forêts et probablement Lubrizol…

    • Fred dit :

      @ Ltikf
      La veulerie des petites gens est indécrottable mon cher !
      Fais-donc la plomberie de ton Clubouse toi-même, crétin.

  15. Starbuck dit :

    Et voilà où nous en sommes à vouloir faire au plus juste.
    On se retrouve à cours de sous marin au moment où la méditerranée orientale est sur le point de s’embraser .
    Nos vendus de politiciens sans vision à moyen et long terme nous mènes dans le mur.
    Maintenant il faut commander deux Barracuda de plus et demander à Naval Groupe d’accélérer les mises en chantier

    • albatros24 dit :

      C’est aussi un souci de mentalité de tous qui est dans l’air du temps, un jmenfoutisme général
      Il n’est pas normal qu’on ait eu deux incidents aussi importants (ND de Paris et ce SNA, quoi d’autre ensuite ?)
      L’égoïsme le fainéantisme et l’à peu près sont aussi les causes de ces manquements, même si nos élites ont une forte responsabilité car ils vont dans l’air du temps en tâchant de s’enrichir sans en subir les conséquences pénalement.
      La société ne va plus dans le bon sens car chacun attend des droits plus que des devoirs et on attend tout de l’Etat sans se poser la question de ce quon pourrait faire soi même pour améliorer les choses hélas.
      L’irresponsabilité est devenue générale, mentalité aidée par nos élites depuis Chirac, Sarko et sa Rolex mais aussi des gouvernements suivants et précédents

    • dolgan dit :

      vous avez fumé? la méditerranée va très bien et on est pas du tout à court de sous marin. Faut arrêter d’écouter radio bistro.

    • Requin dit :

      Ce sous-marin était de toute façon indisponible jusqu’en 2021. Alors l’immédiateté de cette histoire… comment dire…

  16. Tintouin dit :

    Eh oui! Avoir quelques bijoux de technologie ne suffit pas. Il faut aussi le nombre, pour parer ce type d’incident. Je ne parle même pas des pertes prévisibles au combat en cas de conflit.
    La résilience et par conséquent notre crédibilité militaire sont à ce prix…

  17. Clément dit :

    On a l’air malin de s’être moqué des Russes et de leur porte-avion qui brûle …
    Heureusement il n’y a pas de victimes.

    • Forestjuin dit :

      Comme bien des supporteurs de pays dirigés par des colonialistes et leur caste de petites mains, je doute que vous y eussiez vécu et si cela serait le cas, je ne crois pas que vous ayez comme moi qui critique la Russie de Poutine, j’y ai fait des séjours dans des régions peuvent peupler et donc encore sous la coupe de petit colonialiste a la solde d’autres petites colonialistes régionaux qui ne rendent compte qu’à ceux dont-ils baisent les pieds pour avoir la vie qu’ils envient en Afrique.
      – Un attaché commercial africain dont j’enviais le russe, moi qui doit me servir d’un traducteur pour m’informer de ce qu’il se passe en France, me donnait l’information qu’il ne fallait pas croire la propagande, sur les cent dix-sept navires construits par la France ses trois dernières années, seule une trentaine était capable de naviguer sans escorte d’un navire-atelier, exactement comme le font les navires Russes qui sont accompagnés en général par un remorqueur de très haute mer, comme pour les deux fois ou le Kouznetsov est entré en méditerranée, la première fois remorquer vers un port espagnol pour réparation de la chaudière et la seconde fois en Algérie après la perte de l’ancre principale qui avait fait un trou dans la coque.

      • Anaxagore dit :

        Rien compris !

      • Roberto dit :

        Colonialiste comme la Chine: Tibet, Mongolie interieure, Mandchourie, Hong-Kong, Macao, Taiwan…ne parlons pas de la Russie qui a tout fait pour garder la Tchéchénie, petite partie de son inmmense empire multiethnique…mais eux ils ont le droit, c’est pas des vilains occidentaux…
        Le reste…demander un bon programme de traduction parce que c’est de la merd* infumable…

      • Lucas dit :

        Oh mon Dieu ! Mais d’où sortent tous ces débiles !?

        Joli specimen ici encore en tous cas

      • Vinz dit :

        C’est un trouduc de Russe qui nous traite de colonialiste via « google translate » là ? Il a une idée de l’histoire de son pays ?

    • mora marc dit :

      et oui, fallait pas que nos pro OTAN/USA/cocrico, la ramène, mais attendons un peu avant de ne voir germer les théorie complotiste les plus saugrenue, il y en a bien un qui va nous sortir que c’est un coups des : Russe, Chinois, Iranien, Nord coréen ( cocher votre préférer )

      • Pravda dit :

        Vous vous êtes tous les deux trompés de site, sur sputnik vous serez plus à l’aise. Et question complots, vous trouverez vos pairs. C’est la faute des américains, de la CIA, des blancs, du mossad, des juifs….(Côchez votre préféré)

        • tatar dit :

          Ah je me disais bien que tu n’étais pas très loin lorsqu’il s’agit de cracher sur les Russes, tu fais moins le malin lorsque cela touche le grande marine française.

          • Pravda dit :

            Sur les russes? Non, le peu que je connaisse sont des gens bien.
            Sur les trolls russes, oui.

        • Guillaume dit :

          Lol. C est bien vrai 🙂
          C est pas un lieux pour les modérés ici, ils se font tirer à vue par les extrémistes et les complotistes de tout bord. 🙂
          Mais c est divertissant à lire.

    • Lucas dit :

      Pas faux, d’ailleurs le Clémenceau a aussi brulé en 91, et je peux vous dire que c’était pas une rigolade; j’y étais, et de service GSS ce jour là en plus…

      Mais bon, le Kuznetsov, c’est un concentré à lui tout seul aussi. S’il n’y avait que l’incendie… Ses chasseurs qui tombent comme des mouches, ses grues aussi, sa légère propension à envoyer des signaux de fumée dignes d’un incendie de forêt amazonien, ses déploiements avortés, etc, tout ça en regard de l’orgueil de ses chefs, il faut bien avouer qu’il est difficile de retenir les sarcasmes… 😉

  18. Aspicroc dit :

    En cas d’irreparabilité de la Perle, serait-il envisageable de sortir le Saphir de la filière de déconstruction pour le remettre en service ? Même si la coque de ce dernier a bien plus été usée du fait d’une mise en service près de 10 ans auparavant, serait-ce possible et raisonnable ?

    • dolgan dit :

      Sans doute plus simple de prolonger ceux qui n’ont pas encore commencé à être désarmé.

  19. colibri dit :

    Après l’incendie, c’est devenu une perle noire! (oui je sais elle est facile)

  20. werf dit :

    Ce qui est regrettable c’est la perte des compétences et des mesures de sécurité quand on fait des opérations de soudure sur un submersible. La conséquence, cela peut être la perte du sous marin ,ce qui fait cher l’erreur. Qui est responsable, Naval groupe ? j’espère qu’ils sont bien assurés…

    • dolgan dit :

      Vous avez déjà terminé l’enquête. Bravo, ça a du vous prendre de longues secondes de réflexion.

  21. Wagdoox dit :

    Voila ce qu’il en coute de toujours vouloir etre au plus juste.

    Il faudra allonger la duree de vie des rubis restant en attendant le dernier barracuda et probablement accélérer les livraison de ces derniers (deja en retard). Ca va couter tres cher …

    Peut etre l’occasion de lancé 4 sous marins conventionnels pour proteger les zee dont le premier pourrait servir de bouche trou au sna durant 10 ans (ou plutot 6 sachant qu’il faudra 4 ans de construction).

    C’etait le pire sous marin a perdre (hors barracuda et surtout hors snle, si un tel evenement devait se produire c’est la crédibilité de dissuasion francaise qui serait au tapis)

    • tschok dit :

      Quatre soums conventionnels pour protéger… la ZEE.

      Disons que c’est une suggestion un peu moins ridicule que quatre SNA. Car il y a des imbéciles qui ont proposé de protéger la ZEE en mobilisant la flotte de SNA.

      Si.

      Protéger des bancs de crevettes. Et des sardines. Avec des sous-marins nucléaires ou conventionnels. En zone kerguelen on va protéger les légines avec le Suffren. Les chalutiers chinois n’ont qu’à bien se tenir!

      C’est ça la stratégie de la France: on a conçu le Barracuda pour traquer les chalutiers chinois qui pêchent la légine dans la ZEE française des TAAF. Tadââm.

      Wagdoox, non, là, franchement, vous me décevez. Normalement, sur les questions techniques, vous êtes bons. Sur les questions politiques ou sociales, vous êtes à la ramasse, mais sur les questions techniques, vous avez du bon sens, quoi.

      D’où vous vient cette idée complètement stupide de protéger la ZEE avec des soums?

      Vous pensez pas que des OPV suffisent largement?

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Personne n’ a jamais sorti un truc pareil , c’ est VOUS et VOUS SEUL qui en avez très rapidement extrapolé la chose histoire comme d’ habitude de jouer au kéké , ou alors vous n’ êtes qu’ un âne………..

        Maintenant , pour votre gouverne je vous signale que certaines marines de par ce Monde déploient précisément des submersibles type SNA et autre qui s’ acquittent également de ce type de missions , seulement lesdites marines n’ alignent pas seulement 4 ou 5 unités mais plutôt le double ou le triple et n’ ont pas forcément à veiller sur des ZEE aussi étendues que la nôtre .

        Un sous-marin c’ est souvent extrêmement discret , spécialement pour des équipages de navires de surface civils genre navires marchands , donc observer et rendre compte à l’ occasion ou au besoin peut parfaitement s’ inscrire dans l’ éventail de leurs missions d’ autant que certains bâtiments de surface soit-disant civils sont en fait tout autre chose ……….

        Intéressez-vous par exemple à tous ces milliers de nautiques de câblage sous-marin , vous verrez qu’ il y a bien autre chose que des crevettes ou des sardines qui présentent un intérêt pour une ZEE .

      • Wagdoox dit :

        Ahahaha on revient sur terre !
        Je propose pas des sous marins pour faire la police mais pour dissuader des incursions de puissances montantes dans nos zee et plus particulièrement dans la zone indo pacifique. Je rappels qu’a la fin des annees 80 on parlait de 17 sna… la fin de la guerre froide a remené les chose a 6 (fremm avant l’heure).
        A la ramasse en effet …
        Pour la politique et le social, on comparera nos cv a l’occasion 😉

  22. Edgar dit :

    Vieille tradition maritime. Aux alentours de 1900, la mode était aux explosions de soute à munition de cuirassés… Y compris en cale sèche, comme à Toulon. Très spectaculaire. L’explosion du « Maine », en rade de La Havane, a servi de prétexte à la guerre hispano-américaine de 1898.

  23. SYGAL dit :

    Ce qui vient encore démontrer que 6 sous-marins cela reste insuffisant compte tenu des missions qui leur sont assignées. le compte est trop juste car il est fait sans tenir compte des aléas, donc dès le premier problème il y a un « trou » capacitaire. Il est nécessaire de prévoir 2 autres sous-marins d’attaque, éventuellement conventionnels. De la même manière, il est nécessaire de commander 4, et non 3, E-2D Advanced Hawkeye…

  24. Adrien-BZH dit :

    Le nombre de batiments dans la Marine edt tellement taillé au plus juste qu’elle ne peut supporter la moindre perte… Pour les SNA au vu du nombre de missions qu’on leur demande et des bénéfices de leur présence en opération leur nombre devrait être minimum de 8!! Là on se retrouve à 4 SNA (le Suffren n’étant pas encore admis au service actif)!! Pas plus que les marines algériennes ou égyptiennes!!!
    Mais bon je brasse de l’air puisque nous sommes en France le pays au Porte-Avions unique alors qu’il en faut 2, aux 3 PHA au lieu de 4, aux 2 Horizons au lieu de 4 etc…

    • albatros24 dit :

      Exact, car nous avons des cons-tables au pouvoir qui font des zéconomies mais se cherchent en permanence des entreprises ou banques pour se recycler avec pantoufles une fois qu ils ne sont plus au pouvoir..

    • Qui ça ? dit :

      Effectivement, avec 3 façades maritimes importantes (Atlantique, Manche et Méditerranéenne), les ports de Brest et Cherbourg éloignés de celui de Toulon, il faudrait à la France au moins 2 flottes de SNA, une pour la Méditerranée (donc basée à Toulon), l’autre à Brest pour surveiller l’Atlantique et la Manche.
      Donc 8 éléments (2*4) semble bien nécessaire.

    • Vinz dit :

      Pour faire quoi ? On est même pas capable d’imposer un embargo à une flotte de quatrième ordre. Autant investir dans ce qui va servir.

  25. Fralipolipi dit :

    Ceci devrait motiver à la commande d’un 7eme Suffren.

    • Qui ça ? dit :

      Si on passait commande d’un septième Suffren, il n’arrivera pas avant au moins 20 ans ! Et ça ne réssout pas le problème immédiat du manque de sous-marins dans la Marine nationale.

      • dolgan dit :

        Pas immédiat: ça ne change rien jusque 2021, date prévue de sa sortie d’Iper. Le rubis devait quitter le service fin 2020. ça parait pas irrésoluble comme souci de calendrier.

      • ScopeWizard dit :

        Pourquoi 20 ans ?

        Réfléchissez ; que se passe t-il à cause de cette crise sanitaire ?

        Bon , est-ce que vous devinez ce que je sous-entend ?

        J’ y reviendrai ………..

    • tschok dit :

      @Frali et les autres, sur la redondance.

      Bon, ok, vous voulez plus de ceci ou de cela pour avoir « de la marge en cas de coup dur », de la redondance, comme on dit.

      Ok, on va donc commander un septième SNA qu’on va stocker pour, en cas de « coup dur », le mettre en service et remplacer l’unité qui a été perdue ou immobilisée. Et on va faire ça avec tout: les chars, les frégates, les avions, les hélicos, etc…

      On va avoir une armée fantôme en stock, en cas de coup dur. Et on va conserver ce 7ième SNA pendant 40 ans, comme ça, juste en cas de coup dur.

      Mais vous allez me répondre: « mais non, pas du tout! Il sera mis en service. » Ah ok. Donc, c’est le format de la flotte que vous voulez augmenter. Donc, ne nous arrêtons pas là: et pourquoi pas un huitième? Logique, non? Car un « coup dur », ça peut arriver à un SNA, mais à aussi à deux.

      Faut être lucide, les gars: on peut perdre deux SNA. Ouep. Fort de ce constat, je suggère qu’on en commande donc deux de plus, ce qui nous en fait quatre (faut suivre) pour faire face à un « coup dur ». Et ainsi de suite.

      On s’arrête quand vous voulez, mais si on continue, dans 30 secondes, on atteint une flotte de 80 SNA, juste en cas de coup dur…

      Je me pose donc la question: ce format de flotte, c’est pour quelle stratégie? Chuis ok sur le principe d’un 7ième SNA, mais vu que ça coûte une blinde, je trouve ça con de claquer autant de pognon juste pour se prémunir d’un éventuel coup dur. Si on formate les moyens de cette façon au niveau de toute l’armée, on va faire n’importe quoi, parce que de « coups durs » peuvent se produire dans tous les domaines.

      Par exemple, on définit un besoin pour, mettons, 100.000 fusils d’assaut. Et là-dessus on décide de rajouter un petit quelque chose pour le « en cas de coup dur ». Oui, mais combien? 10.000? 20.000 de plus? Chaipas. On n’est plus dans le rationnel, là. On fixe au pif, je pense que c’est le mieux.

      Et on fait ça pour tout, puisqu’on peut avoir des coups durs partout. donc, l’équipement des armées va devenir pifométrique. Par exemple, on pourra avoir 100.000 parachutes. On a 100.000 parachutistes? Non, mais on a prévu le nombre de parachutes en cas de coup dur, quoi. Ah bon.

      Au bout du compte, ça fait une armée incohérente qui coûte un pognon fou qui tourne à l’absurde.

      Sinon, la redondance, c’est pas ça: ça porte sur des éléments de stock: munitions, pièces détachées, carbu, choses de ce genre.

      Si vous êtes dans un fantasme de multiplication des EPC (engin principal de combat) vous n’êtes plus dans une logique de redondance, mais de format, ce qui renvoie à la problématique de la mission: quel format pour quelle mission? C’est à dire à la stratégie.

      (Maintenant, si vous y tenez vraiment, je propose qu’on pousse la logique de la redondance jusqu’au bout et qu’on construise par exemple deux cathédrales Notre Dame de Paris: une pour les touristes, et une autre, en cas de coup dur)

      (y a des tas de trucs qu’on peut perdre dans la vie, donc qu’il vaut mieux avoir en double: tenez, vos clés bien sûr, mais aussi votre femme, par exemple. Une pour la vie courante, une autre en cas de coup dur).

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Vous vous trouvez intelligent ?

        Franchement , plutôt que sortir un tel convoi de conneries sur des sujets auxquels vous n’ entravez strictement rien , la bien-séance autant que la logique autant qu’ un minimum de savoir-vivre commande de se la fermer .

        Mais juste un point , parce que je n’ ai personnellement aucune envie de répondre davantage à une bouillie aussi infâme et indigeste ; vous parlez de « stocks » , vous croyez que certains n’ en font pas ?

        Autre point ……..

        Il ne vous est donc jamais venu à ce qui vous sert d’ esprit que le format de nos armées était désormais trop petit et même franchement parfois déséquilibré ?

        Excusez-moi , mais vous êtes profondément débile .

        • ScopeWizard dit :

          Et puis au fait votre prétendue « lucidité » super-logique est exactement celle qui a prévalu et nous a confrontés à l’ épisode du manque de masques de protection type chirurgicaux et FFP2 , ce qui combiné à la petitesse de notre dispositif hospitalier a conduit à devoir décréter ce long confinement qui fout notre économie en récession et dont le gouvernement , président en tête , ne sait déjà plus comment sortir et éviter le pire d’ autant que la dernière allocution du Président Macron est des plus floues mais aussi d’ une teneur très inquiétante pour la suite .

          L’ État intervient beaucoup trop tôt ; soutenir telle ou telle filière c’ est une chose , flanquer la trouille aux gens et risquer ainsi de baiser toute la consommation intérieure en est une autre .

          Sans parler de la colère sociale à venir ……….

          Laisser planer comme il l’ a fait un « travailler PLUS pour gagner MOINS » tout en revenant à un diktat de productivité digne du XIXème siècle , avec la façon dont est le peuple de France ( oui je sais , c’ est là à vos yeux une formulation très grossière ) et au point où en est notre économie y compris avant confinement , il faut être soit complètement fou , soit totalement ignorant du peuple que l’ on préside et des mécanismes économiques qui prévalent voire les deux à la fois .

          C’ est pas vous qui le conseilleriez par hasard ? Non parce que ça y ressemble drôlement ……….

  26. gégé dit :

    L’incendie à durer 14h à l’avant, autant dire que le sous marin est perdu, la coque doit être trop endommager par la chaleur sans parler des équipements, il reste peut être une chance de remettre en service celui qui avait été retirer du service quelques mois auparavant et de le remettre en état avec les pièces qui restent du second pour 5-10 ans de plus. la leçon à retenir, il faut toujours avoir un sous marin en plus, comme pour les PA, il faut deux PA en cas de défaillance ou d’indisponibilité.

    • Requin dit :

      Le nombre de 6 prévoit justement l’avarie de l’un. C’est d’ailleurs pas la première fois que cela arrive sur des SNA de ce type : collision avec un pétrolier, touché le fond à Gibraltar et incendie majeur à bord si ma mémoire est bonne.
      Au pire certaines missions rens ne pourront pas avoir lieux de 2021 à 29, mais les missions principales que sont la protection des SNLE et l’escorte du GAN ne seront pas affectés.

  27. ScopeWizard dit :

    Alors ?

    Ils sont où tous ces bons gros futés donneurs de leçons et détenteurs de vérité révélée n’ hésitant jamais à traîner dans la boue ( oui , restons mesurés ) tous ceux qui ne sont pas de leur avis tandis qu’ ils sont les premiers à n’ y entraver que dalle ??

    Pas vrai Senior Cadburry l’ obsédé ? Ca y est tu t’ es reconnu ? 😉

    Passons , il y a mieux à faire …………

    Je vous l’ ai dit , je vous le répète , et j’ insiste aussi lourdement qu’ une armure médiévale qui vous choirait sur les chaussettes , 6 SNA c’ est bien trop peu , ça ne nous laisse aucune marge de sécurité .

    Par rapport à ce à quoi ils servent et nos ambitions actuelles , il nous en faudrait un minimum de 8 , et encore perso j’ irais volontiers jusqu’ à 10 parce que rien ne nous garantit qu’ un second SNA ne va pas bientôt connaître un sort analogue , la loi des séries , malheureusement , ça existe ! La chose a maintes fois été constatée .

    Et idem concernant les SNLE ; 4 c’ est ridicule , 5 ou 6 seraient bien préférables .

    Maintenant , de deux choses l’ une ; ou bien nous avons des intentions et une volonté d’ avoir une bonne armée suffisamment nombreuse et bien équipée avec tout plein de petits soldats contents d’ y être et de servir leur patrie et il faut donc se donner tous les moyens de parvenir à cet objectif et s’ y tenir , ou tel n’ est pas le cas et nous devrons tout revoir quitte à renoncer à la moitié de nos OPEX ou de nos effectifs , mais on ne va pas pouvoir continuer à jouer les funambules bien longtemps surtout sans veiller à ce que poteaux de soutien , fil , chaussures ne soient toujours parfaitement entretenus , entraînements suivis et réguliers ; les arbres , ça ne monte pas jusqu’ au ciel , donc à un moment ou à un autre , ça s’ arrête ou ça casse .

    Après , soyons bien conscients de ce que , dans un cas comme dans l’ autre , tout cela implique et de ce que nos choix entraîneront comme renoncements quitte à ce que ça tourne à la régression voire au déclassement…………

    Raison pour laquelle -mais si certains n’ osent même l’ envisager , alors que cela confine pourtant de plus en plus à l’ évidence , préférant se gausser de ceux qui émettent une telle idée si farfelue ou invraisemblable à leurs yeux- personnellement , je crains fort que nous n’ assistions sous peu à un basculement des équilibres des forces , une ré-définition , et que ce soit au final l’ Allemagne qui succède à la France , et prenne la tête d’ une Europe militaire avec ou sans la bombe avec ou sans les USA comme chaperons , la France se retrouvant même derrière le Royaume-Uni en matière de capacité de Défense .

    Certes , nous n’ en sommes pas encore là , mais cette perspective s’ inscrit bel et bien dans la logique surtout compte tenu des derniers évènements , de la qualité comme de la quantité du recrutement par rapport au niveau scolaire comparé à celui qui est de nos jours requis , et de l’ accroissement de notre endettement .

    Je suis désolé , mais il est évident que nous ne tiendrons pas bien longtemps ; bref , je suggère que nous nous bougions énergiquement le fessier avant qu’ il ne soit trop tard et sachons ce que NOUS voulons !

  28. martin dit :

    Bon et si l’etat commandait quelques sous marins non nucléaires , pourquoi rester que sur des types sna ?
    A t on idée du coup d’un sous marin normal par rapport à un sna ?
    De plus il serait peut etre plus rapidement construit ?

    • dolgan dit :

      ça dépend pour quoi faire tes sous marins.
      .
      Si tu veux qu’ils puissent intervenir depuis la France métro partout dans l’outremer, les SNA c’est un gros plus.

      • Requin dit :

        Au cas où vous l’auriez oublié, la France a vendu des sous-marins diesel (classe Shortfin) à l’Australie directement dérivé des SNA de la classe Barracuda. Le Japon a soum classique de plus de 4.000 tonnes en plongée contre 2.600 t pour les Rubis.
        Il serait donc envisageable de construire un ou deux exemplaires des Shortfin. La pertinence de la chose est un autre problème.

        • dolgan dit :

          Je dis pas le contraire.
          .
          Australie et japon ont des soums pour faire face à la chine principalement. C’est juste à côté de leur base sous marine. Nous on doit (et c’est valable aussi pour nos navires de surface) tenir compte d’un besoin de très forte élongation.
          .
          Nb: on peut aussi imaginer acheter un soum diesel sur étagère (livré dans 4/5 ans?) et le revendre au bout de 10/15 ans pour faire la jonction. C’est pas terrible comme solution, mais c’est possible.

          • Requin dit :

            Vous croyez que cela se trouve facilement un sous-marin d’occasion ??? Surtout en bon état ???

            Va plutôt falloir sérieusement que l’Italie et l’Espagne se bouge un peu plus le cul en terme de rens depuis les soum avec un réel partage d’information.

    • philbeau dit :

      Une idée intéressante . Les russes , avec leur derniers Kilos , n’ont pas hésité à conserver des classiques , qui passent pour des modèles de discrétion . Et Naval Group propose à l’export des bâtiments offrant des caractéristiques comparables au Barracudas . L’état-major de la marine fait une fixette probablement idéologique sur le nucléaire, mais pour opérer dans le bassin méditerranéen , domaine principal des Rubis , des Barracudas classiques feraient certainement aussi bien .

      • Royal Marine dit :

        Encore un spécialiste! C’est criant…
        L’Etat-Major ne fait aucune fixette sur le nucléaire… Il a simplement pu faire valoir contre les politiques à courte vue qui nous gouvernent, que 6 SNA était le nombre minimum de SNA qu’il nous fallait pour former, entraîner et donner de l’expérience à la mer à des équipages qui doivent ensuite armer des SNLE, et assurer la dissuasion en tout temps… Sinon, croyez bien que le budget ne nous aurait pas permis d’avoir 6 SNA…
        D’autre part, construire des classiques pourrait se faire, mais avec plus de budget… Hors ça, malheureusement, c’est illusoire! Quant à leur intérêt militaire? Ce sont quand même des sous-marins très lents, obligés, même anaérobie, de refaire surface régulièrement , et donc plus facilement repérables, qui lorsqu’ils sont pistés ont du mal à dérober…Déjà, il y a quarante ans, c’était compliqué! Aujourd’hui, en dehors des actions côtières, on n’y voit aucun intérêt…

  29. basstemp dit :

    Je vois que la proposition de passer a une flotte future de 8 barracudas revient souvent en commentaires ici et je pense hélas que c’est une erreur et que nous devrions envisager les choses autrement !

    Pourquoi ? Parce que notre faible nombre de batiments SSA n’est pas notre seule faiblesse en réalité, l’autre faiblesse que vous ne voyez pas, c’est leur faible nombre de vecteurs qu’ils vont embarquer de seulement 24 vecteurs maximum ! 4 en tubes, 20 en rateliers interchangeables …

    Non, ce qu’il va vraiment falloir envisager pour la France et sa future politique de SNA c’est de devoir envisager un sérieux programme de SSGN pour pallier a ce problème , et déja exclure toute proposition du type « ajoutons des tranches VLS aux barracudas » , car certes je sais que cela se fait bien sur les scorpènes et leur module MESMA de rajout qui apparemment fonctionne bien, mais ça c’est une solution pdour pays du tiers monde !

    Nous ne pouvons pas envisager de gréver les capacités dynamiques du Barracuda avec l’adjonction d’un module de VLS ! Ce que nous devons faire c’est envisager la flotte autrement, avec 6 barracudas comme prévus qui seront des chasseurs-protecteurs, éventuellement passer leur nombre a 8 s’il le faut … Et d’envisager 4 futurs SSGN en tant que chasseurs-projeteurs qui eux seraient dotés d’environ 80 a 100 vecteurs (exocet & MdcN) + 20 vecteurs horizontaux de type torpilles & dérivés

    Et peut être réfléchir a qui devrait revenir les missions d’infiltration-reniflage entre les 2 ?

    Et ce SSGN, je pense la meilleure manière de l’envisager c’est tout simplement de l’accoler avec le programme de SNLE-3G qui devra alors fournir non pas 4 batiments comme prévu, mais 8 + une très grosse commande de vecteurs MdcN pour en faire baisser les couts a l’unité , ce qui tombe bien car c’est son principal défaut dans les guerres asymétriques ou nous participons : Son cout unitaire démeusuré a cause d’une faible politique d’achat a moins de 150 unités … Pour en + nous ridiculiser avec les ratés dont on se serait bien passé en Syrie , sous prétexte en + d’armes chimiques imaginaires largement manipulés par les djihadistes eux mêmes !

    Oui je sais, ce serait un achat qui représenterait un surcout d’environ 8 milliards a la France , et alors ? Les surcouts liés a la générosité politique des 450 000 emplois liés a la subvention des associations en France, on en parle ? Les couts démeusurés de l’acceuil des migrants mineurs en France ? On en parle ? Les surcouts de l’école en ZEP quand un bon coup de matraque couterait largement moins cher ? (et sensiblement + efficace en termes éducatifs : ) : ) : ) ahaha) On en parle ? les programmes de rénovation banlieue a 50 milliards ? ON EN PARLE DE CA ??? Alors que ça sert a foutre rien puisque en 6 mois les racailles te foutent ça tout en l’air de toute façon …

    Donc de la, non un programme SSGN a 8 milliards, ben en fait, c’est je pense tout a fait raisonnable et dans les cordes de la France et nous ferait donc passer a 10 SNA au lieu de 6, voir 12 si on commande 2 Barracudas en + quand même

    En fait, c’est peut être l’ensemble de nos programmes a revoir, avec une politique d’achat trop basse qui nous coute trop cher a l’unité ! Que se soit le Barracuda ou le SNLE-3G

    Car c’est pareil pour nos SNLE, 4 batiments c’est assez juste, passer a un format de 5 ou 6 ça serait pas du luxe, un programme de SSGN sur un batiment commun pourrait nous faire avoir ces batiments quasi gratos sur un programme de 10 SNLE-3G (4 SSGN, 6 SNLE-3G)

    Mais bon dans ce pays ou le clientélisme politique fait que le gateau est goinfré d’avance avant même d’etre mise sur la table, je comprend bien que tout cela ne sera que du fantasme …

    • ScopeWizard dit :

      @basstemp

      C’ est là une très bonne idée , mais il est évident que passer à 8 ou même 10 Barracudas ne sert strictement à rien ou pas grand-chose à partir du moment où déjà nous peinons à mettre un équipage + au moins un équipage de relève dedans , ainsi que si nous ne pouvons les armer suffisamment et en bon nombre .

      Ce problème se retrouve du reste sur les SNLE et leurs missiles vu qu’ il nous manquerait pas loin de 150 têtes armées nucléaire pour bien faire …………..

    • philbeau dit :

      Belle étude stratégique de moyens , sans doute un peu surdimensionnée par rapport au besoin effectif de la dissuasion française . Il faut penser au reste , flotte de surface , et aux autres moyens de la Défense , et parti comme vous êtes , l’addition va être salée 🙂 . Mais je vais dans votre sens , à l’évidence , sur les économies indispensables à faire dans cet Etat qui est comme un canard sans tête …

  30. Trafalgar dit :

    Mais où donc était le piquet incendie avec ses mouchoirs et ses bidons ?

  31. radionucleide dit :

    défaut de surveillance dans les travaux à feu nu?

    • dolgan dit :

      Les trois principaux candidats sont: mégots, souci électrique ou soudure/chalumeau. va sans doute falloir attendre pour savoir.

      • Requin dit :

        Le mégot dans un sous-marin est comment dire, un bon délire d’une personne qui n’a pas du mettre souvent les pieds dans un SNA.

        • radionucleide dit :

          ou sur bâtiment de surface en chantier
          c’est direction le quai

        • Vno dit :

          J’ai souvenir d’une bande de fumeur sur le quai un jour de mistral, qui n’avait pas bien saisi la portée de la diffusion générale « usine en fonction interdiction de piquer, meuler, souder,fumer au alentour du panneau tranche c »… le factionnaire plus que confirmé qui avait laissé faire malgré le balisage sur le quai du fait de la présence d’un officier dans le groupe a eu la peur de sa vie… et c’est bien sur SNA ! Difficile avec le bruit, l’éclair et la flamme de passer l’incident sous silence.
          Officiellement, le sable véhiculé par le mistral a crée de l’électricité statique sur la perche d’évacuation de l’hydrogène et une étincelle a mis le feu… Si une fuite malheureuse avait été présente à la sortie de coque sous les superstructure, vingt mètres de superstructures volaient avec les personnes sur le pont à cet instant.

  32. tchac dit :

    Pourrait-on imaginer une commande de soum Scorpène (par exemple 3/4 exemplaire en plus des 6 Suffren) pour étoffer notre sous-marinade ? (en dehors de tout impératifs budgétaires bien sûr).
    Je m’explique, le format à 6 SNA vient encore une fois de prouver qu’il est tailler au plus juste (« principe de la stricte (in)suffisance » qui gangrène notre défense alors que ce principe est censé s’appliquer uniquement à la dissuasion), de plus, le non remplacement des soums Agosta n’a pas fait consensus à l’époque dans la marine. Et en disposant de SM classique, on dispose d’une plus grande souplesse.
    On pourrait baser ces 3/4 sous marins à Toulon, y laisser 3 SNA pour l’accompagnement du CdG et mettre les 3 autres SNA à Brest pour accompagner les SNLE; ou bien encore rapatrier tout les SNA à Brest et laisser à Toulon uniquement les 3/4 SSK.
    De cette manière, on conserverais un capacité d’interdiction à des navires de surface (par exemples des frégates turques) en Méditerranée avec des sous marins discrets (mais peut être aussi qu’ils sont trop petit pour faire de la dépose commando ?) sans condamner nos SNA en méditerranée ocazou le détroit de Gibraltar se retrouve en des mains ennemis… (bon, dans ce cas là, on est déjà bien dans la merde…). De plus, cela permet à nos SNA d’être plus proche de nos SNLE…
    Et en laissant 3 SNA à Toulon, on peut en plus escorter le GAN et faire de la dépose/récup Commandos dans la sphère méditerranéenne si les Scorpène ne se trouvent pas être adaptée ou trop petit pour ça.
    Après, cela veut dire plus de marins à former (et à trouver !) et peut être des infrastructures supplémentaires à Brest.

    • Requin dit :

      Extrêmement peu probable sur le plan industriel. Il n’y a qu’un seul chantier naval construisant des sous-marins en France. La capacité de production est donc limité. Même si 6 sous-marin d’attaque, je trouve également cela insuffisant.

    • philbeau dit :

      Je suis assez d’accord avec l’idée que vous développez sur une flotte mixte incorporant des classiques actuels . La Méditerranée est déjà le terrain d’exercice des Kilos russes derniers modèles (Lada) , le Barracuda australien (class Attack) étant préférable au Scorpène . Reste les moyens budgétaires et matériels (chantiers disponibles ) , et là on doit toucher les limites immédiates d’un redéploiement qui pourrait pourtant faire sens .