CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Covid-19 : Un foyer de contamination détecté au sein du 4e Régiment Étranger

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

30 contributions

  1. Clavier dit :

    le test montre probablement que certains ont développé des anti-corps au Virus….
    pour moi l’épidémie en France est terminée n’en déplaise aux oiseaux de mauvais augure !

    • Auguste dit :

      P’tet bin qu’oui,p’tet bin qu’non.On n’en sais rien pour le moment.Personnellement,je serais plus tranquille quand on aura trouvé un traitement,que de savoir que j’ai des anti-corps.

    • blavan dit :

      Pour info, les tests pratiqués dans ce cas ne sont pas des tests sérologiques, mais des tests pour savoir si le virus est actif. Ce cluster montre à l’inverse que le virus se transmet encore, même si dans le cas de cette population jeune et en bonne santé les effets ne seront pas pires que pour les 1000 marins du PA.
      Enfin , on peut espérer que les individus ayant été contaminés , seront immunisés, ce qui n’est pas encore prouvé !!!!

    • Clément dit :

      Il semblerait que la proportion de la population immunisée est encore loin des 50 à 66% nécessaire à l’immunité collective. Après en effet, le virus circule moins qu’avant, mais en l’absence de traitement ou de vaccin réellement efficace c’est toujours une menace pour les personnes vulnérables.

  2. Yien dit :

    Effectivement, ça doit être compliqué à détecter puisque par définition les soldats en dehors des officiers sont des jeunes en parfaite santé et donc asymptomatique.
    D’ailleurs quelqu’un connait la moyen d’âge des soldats (hors officier). On doit être à moins de 30 ans non?

    • P.Leluc dit :

      La 1° pandémie corona H1N1 dite grippe espagnole, fait 20 à 50Millions de morts ; elle provient d’un paysan US l’ayant contactée par l’1 de ses oiseaux, puis appelé sous les drapeaux. « Avec l’arrivée en Europe des militaires US ce virus devient international. » Wikipédia
      La Chine se réjouit d’avoir protégé son peuple ; son gvt distribue des masques, éventuellement de la nourriture, il pratique des tests, il construit des hôpitaux ad hoc équipés, il protège le personnel avec du matériel haut de gamme lors du confinement -> rien à voir avec des sacs poubelles de fortune des personnels hospitalier en mode austérité, ni avec l’hécatombe EHPAD, ni avec les contradictions médiatisées des LREM qui confisquent les masques de la populace. L’économie Etat-Providence que le monde enviait du Gal de Gaulle qui se méfait de la nocive hégémonie USA , et que le RN défend ; a été abolie par les réformes libérales LRPS EM dictées par l’OCDE ; org USA chez les vassaux UE. Sur tv2 Lucette dénonçait que les élites du fric lucrative aux pharmaciens et aux mutuelles en tant que droit fondamental pour tous, quasi 50% de N américains n’accèdent pas aux soins ; les pauvres sont les 1° & principales victimes du covid. « Le non-accès aux dts et à la santé en Fr contribue à exclure de plus en plus de personnes » w.medecinsdumonde.org/2018/en-france-les-plus-precaires-sont-les-plus-mal-soignes. En revanche gratis aux illégaux.

      • dolgan dit :

        Vive une bonne dictature où le président peut décréter la fin de l’épidémie par décret présidentiel. Par contre, en chine, ils ont essayé cette méthode, ça ne marche pas. En russie ,non plus.

  3. tartempion dit :

    Le confinement au 4 ° RE est impossible , promiscuité dans les chambres , à l’ordinaire , comme à l’instruction .Par ailleurs, les cadres et militaires du rang mariés rentrent chez eux le soir et peuvent devenir une source de contamination .La seule solution applicable reste la méthode mise en place dans la maison de retraite où les soignants ont pris la décision de dormir sur place pour ne pas contaminer leurs résidents . Bobonne attendra ….

    • indicatif 93 dit :

      Pfffff soit tu en es resté à Sidi Bel Abbès soit à Corte mais une fois de plus tu racontes n’importe quoi.
      À Castelnaudary il existe « le concept de ferme » (comme expliqué dans le très bon article de M. Lagneau) donc confinement fait et bien fait.
      Basta cosi et passons à autre chose.

    • Anthony dit :

      L’instruction au 4ème RE se fait dans des fermes isolées. Le confinement est déjà une réalité

      • tartempion dit :

        Les engagés sont envoyés au 4° RE à Castelnaudary une semaine après avoir été sélectionnés à Aubagne au 1°RE. Lorsqu’une section est constituée , elle est ensuite dirigée rapidement vers des fermes dans la Lauragais pour 1 mois.Le but étant de déplacer sans tarder ces engagés dont 90 % ne parlent pas français et ignorent tout du système militaire , le but , les formater « légion »tranquillement sans être sous le contrôle permanent du bureau opération instruction .Je ne vais pas vous faire un dessin , le net regorge de vidéo parfois stupéfiante comme celle là https://www.ladepeche.fr/article/2009/02/27/565223-castelnaudary-photos-choc-entrainement-tres-special-legion.html…..S’agissant du confinement , celui ci est impossible , pas plus au régiment que dans les fermes .
        J’en profite pour affirmer , qu’il serait grand temps que l’état pense à réformer l’instruction des militaires servant à titre étranger .Il serait bien plus bénéfique pour les candidats désireux de s’engager dans la légion étrangère de suivre leur formation dans les centres de formation initial de l’armée de terre ce qui permettrait de mettre un terme aux situations dégradantes que l’on peut constater sur la toile et qui viennent compléter les nombreux témoignages de ceux qui ont vécu cette expérience indigne des valeurs d’un pays comme la France .Pas étonnant qu’une fois en régiment , après leur formation 2 légionnaires sur 5 iront au bout de leur contrat de 5 ans .Compter en moyenne 300 désertions par an .
        https://www.adefdromil.org/19126
        https://www.lefigaro.fr/actualites/2007/10/29/01001-20071029ARTFIG00032-ces-soldats-qui-desertent-la-legion-etrangere-.php

        • Bangkapi dit :

          Adefdromil et Tartempion , même combat , arriver à supprimer la Légion Etrangère ou du moins lui nuire le plus possible.
          Et c’est vrai, pourquoi conserver un truc qui marche si bien depuis 1831.
          Qui a servi un roi, un empereur et différentes républiques avec des gouvernements aussi divers.
          Personne n’y a réellement pensé, mais Tartempion oui. Dans notre pays garder ce qui marche bien pour le remplacer par un foutoir c’est tellement super.

          Alors maintenant reprenons point par point les arguments et  » défauts » reprochés par notre vedette du blog.

          Il se trouve que par ma carrière atypique je peux en parler avec une certaine expérience.

          L’instruction. Perso je l’ai faite avant la Légion et à la Légion Et après j’en ai été responsable dans un régiment professionnel.
          A part les unités d’appelés ou elle était plus courte, c’était le même programme pour former le soldat de base. Plus long il est vrai à la Légion car cours de français, corvées et service, puis vers la fin instruction anti-char et minex.N’en déplaise à Tartemuche.
          Les programmes ensuite pour être caporal puis sous-officier c’était le TTA et l’ INF, point barre. NI plus court ni plus long.
          Les marches, 60 km, 40 kms à la Légion ou ailleurs c’est 60 kms ou 40 kms.
          La discipline c’est certes plus rigoureux car cela fait partie de la formation et de l’apprentissage de base.
          Les violences faites par les gradés aux légionnaires ! Et bien oui cela a existé de même qu’elle ont existé dans les régiments d’appelés, ou parfois elles étaient le fait d’autres petits gradés eux aussi appelés.
          A la Légion, quand elles étaient connues du commandement elles étaient séverement sanctionnées, ce qui n’était pas le cas partout car on voulait les cacher. A la Légion pas de cadeau et d’ailleurs c’est pour cela que certains les pensent exagérées alors que non.
          Mais il y a aussi les exagérations du fait même des légionnaires en bamboula dans les bars et avec un verre de trop dans le nez. C’est cela aussi la Légion. Faut bien que la légende et les comparaisons avec les Bat’Afs continuent même si tout cela n’existe plus !

          Personnellement je n’ai jamais été frappé ni maltraité à la Légion Etrangère et peu de mes camarades ont subi des sévices. Mais tout tout est toujours possible l’homme étant aussi parfois une brute.

          Et pour finir, les déserteurs. Et bien oui, depuis toujours c’est une plaie à la Légion.
          Dans la régulière un soldat qui ne veut pas rester, ne fout rien, devient un poids et attend qu’on le vire. Car déserter c’est risquer dans la suite des ennuis.
          Un légionnaire canadien ou bulgare , s’il en a marre, rentre dans son pays et ainsi ne risque rien.Sauf s’il revient un jour en France.
          Et même parfois on a des déserteurs qui reviennent d’eux même, comme quoi il y a des types ici et ailleurs qui ne savent pas ce qu’ils veulent.

          Allez brave Tartempion, c’est pas demain que tu verras la fin de notre bonne vielle Légion et tu vas encore souffrir et te taper mes commentaires.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Je ne vais pas vous faire un dessin , le net regorge de vidéo parfois stupéfiante comme celle là https://www.ladepeche.fr/article/2009/02/27/565223-castelnaudary-photos-choc-entrainement-tres-special-legion.html » Vous n’avez rien de plus récent? Si tout n’est pas rose dans la légion (mais pas plus qu’ailleurs) c’est votre lien qui prête à sourire surtout quand on connait l’orientation politique de la dépêche du Midi! Ce média qui verserait dans le « pro militaire » serait aussi incongru que cuisiner un cassoulet de Toulouse avec du riz basmati et des saucisses de Francfort!

  4. Bangkapi dit :

    Comme on loin de savoir tout sur cette maladie et que les conséquences à long et moyen terme peuvent entrainer des effets secondaires, ces légionnaires devront être suivis durant une longue période.
    C’est vrai pour eux, comme pour tous les autres militaires.
    Et ils est probable qu’ils soient déclarés inaptes au  » service opérationnel outre-mer  » pour une durée qui sera fixée par le Service de Santé.
    Ce n’est pas trop grave mais la prudence doit être de mise, comme elle l’était avant pour des malades ayant eu le paludisme ou une hépatite.

  5. voeu dit :

    Bon rétablissement à ceux qui présenteraient des symptomes !

  6. LA HIRE dit :

    Et….?

  7. LA HIRE dit :

    Eu égard l’intérêt de l’article, je suppose donc que l’on aura le droit à d’autres articles, cet hiver quand un régiment aura choppé la grippe et/ou la gastro ? Rappelons que la gastro fait plus de mort parmi les enfants (déshydratation) que le Covid-19 n’en fera jamais…

    Oui, il y a des cas au sein d’unités militaires, comme il y en a dans des mairies, ou des entreprises, c’est un virus, il se propage, on le choppe, on passe 10 jours HS, et on repart. La mortalité existe, comme pour tout virus… Souhaitez-vous regarder les chiffres d’Ebola, de la Variole, de la canicule de 2003, des cancers….??

    A un moment il faudrait peut être cesser de focaliser sur ce virus, un parmi d’autres…. Merci.

  8. voeu dit :

    à La Hire :

    On ne peut reprocher à M. Lagneau de se focaliser sur ce virus. Regardez le nombre d’articles où il en parle … Et examinez si cela organise son système de pensée …

    Votre réaction est sans doute motivée par votre fréquentation d’autres médias.

    Quant au caractère bénin (« 10 jours HS » pour vous citer) de la chtouille chinoise, ça semble être certes généralement le cas …

    mais, outre l’affection poly-viscérale qui amène à des séjours en réa … de 3 semaines en moyenne ( ! ) …, commencent à émerger des cas où la pathologie est toujours présente après 2 mois, sans parler des séquelles (liées à la chtouille elle-même ou au passage en réa …)

    • LA HIRE dit :

      @voeu,

      Cher monsieur, le fait qu’un virus puisse, malheureusement, amener en réanimation, n’a rien d’extraordinaire, du moins, rien qui ne justifie une telle psychose, largement entretenue par les médias. Ainsi, dans d’autres cas, le fait qu’un régiment soit victime d’un virus, ou d’une bactérie, x ou y, ce qui arrive chaque année, n’aurait jamais donné lieu à un article. Mais voilà, en ce moment il est de bon temps d’aller dans le sens souhaité par le législateur.

      Ajoutons que près de 90% des cas en réa sont des personnes qui étaient déjà dans un état sanitaire « tendu » (âgé ou maladie chronique), donc, là encore, rien d’extraordinaire.

      Terminons là, si vous le voulez bien, un régiment a choppé un truc, cela ne changera rien à rien, mais ok, c’est noté….

      • dolgan dit :

        « Mais voilà, en ce moment il est de bon temps d’aller dans le sens souhaité par le législateur.  »
        .
        Pas en France. Si vous le pensez, vous vivez dans une bulle coupée de la réalité.

  9. Bangkapi dit :

    Un peu HS quoique l’article parle COVID19 et Légion.
    Il est à noter qu’aucun ancien légionnaire résidant dans un des lieux administrés par la Légion et qui acceuille des retaités ou invalides est décédé de cette maladie. C’est pas mal comparé aux maisons de retraites civiles ou EPAHD.
    Par ailleurs France Guyane signale que deux légionnaires du 3ème REI et un piroguier ont été infectés. Ce qui n’est pas surprenant quand on connais la situation du Brésil voisin.

  10. Arnaud dit :

    Tout d’abord, même si cela semble dérisoire (je pense que ça ne l’est pas…), on parle de « foyer » de contamination. « Cluster », « French Proven », « Trading »… Ca commence à devenir saoulant ce globish américain. Ce n’est pas la peine de dire tant de mal de Trump pour finalement, peu à peu, utiliser l’anglais US, les méthodes de management US… Il y a une langue française, complète, pleine de nuances. Je n’ai rien contre l’anglais, mais en tant que Français, j’aimerais que ma langue soit un peu plus défendue…

    Sur le COVID, je me demande quand même si on n’est pas dans une forme d’hystérie. On connaît mal de COVID… Certes. Connait on mieux le HIV ? la grippe (une épidémie chaque année, sans vaccin réellement efficace) ? le paludisme (500.000 morts cjaque année en Afrique, sans vaccin ou traitement totalement efficace) ? On nour parlait d’une déferlante en Afrique : RIEN. La Suède aurait 70.000 à 100.000 morts pour n’avoir pas confiné… 3500 morts. Bref, nos « experts » imaginent les scenarii du pire… et si, et si… Dans ce cas, j’ose espérer que le stock stratégique des masques a été reconstitué. Au fait où sont les 2 milliards de masques qui devaient arriver ? Bien sûr, on va multiplier par 5, ou 10… les places en réanimation. Bien sûr on va mettre des tests partout. Sauf qu’on en n’a pas assez.
    Voilà donc une maladie super grave, qui aura fait 300.000 morts dans le monde (moins que le palu dont tout le monde semble manaifestement se taper), mais pour laquelle on ne procure ni masque, ni respirateur… Seul remède : un vaccin, mais uniquement par GILEAD bien sur.

    Alors, honnêtement ça commence à bien faire ; il y a un foyer au 4eme RG. Dont acte. Y – a t’il eu un cas grave ? Le régiment était il incapable de mener ses missions ?

    Maintenant, si le MINARM se soucie tant de la santé de ses militaires, alors il devrait déjà s’occuper des nombreux militaires irradiés lors des essais nucléaires en Polynésie, beaucoup étant atteints de cancers graves, et ayant les pire difficulés pour que ces maladies soient reconnues comme étant d’origine professionnelle.

    • LA HIRE dit :

      @Arnaud,

      100% d’accord avec vous…..

      L’organisation de cette psychose (des gens portent des masques et gants dans leur voiture, seul !!!) sert bien des intérêts, mais pas ceux des malades, mili ou civil….

  11. Robinson dit :

    Sur 2 mois, 26.000 décès en France imputés au coronavirus, représentant une sur-mortalité de 25% ; donc dans le même temps 104.000 décès pour une autre cause… mais ceux-là c’est pas grave, alors on n’en parle pas.

    • dolgan dit :

      On ne parle jamais des morts du cancer, des maladies cardio vasculaires et de mort violente? Faut sortir de votre grotte plus souvent.

      • Robert dit :

        Dolgan,
        Robinson parle des deux mois précédents, pas de toujours donc votre jamais ne correspond pas à la phrase qu’il a écrite parce qu’il parle d’une période précise et limitée dans le temps.
        Effectivement durant le confinement et encore aujourd’hui, on a un bilan quotidien des morts attribuées au covid. Mais on ne sait jamais dans le bilan s’il y a eu d’autres causes qui pourraient expliquer ces morts dont les autres pathologies qui tuent bien plus chaque année en France.
        L’honnêteté intellectuelle, c’est bien aussi.

        • dolgan dit :

          Ben si, on en parle. Faut juste écouter, lire, se renseigner.
          .
          Il ne suffit pas de faire l’autruche pour déclarer que ça n’existe pas et que les médias, le gouvernement et la communauté scientifique n’en parlent pas.

        • caiusbonus dit :

          Pas faux, toute personne décédée en France testée positive COVID est déclarée morte du COVID. C’est une connerie s’agissant souvent de personnes majoritairement âgées et percluses d’autres maladies extrêmement graves et même mortelles.
          C’est le cas d’une mamette que je connais, 91 ans, dotée d’un diabète de cheval et d’un double pontage. Testée positive elle a été déclarée morte COVID sans même avoir été à l’hosto au service ad hoc.
          Quasi tous les EHPAD ont fonctionné ainsi.

      • Robinson dit :

        Autre approche : on parle de 60.000 vies sauvées grâce au confinement qui coûterait dans les 600 Md€ ; chaque vie sauvée aurait donc coûté 10 Mn€.
        Votre vie vaut donc 10 Mm€.