Covid-19 : Le Service de santé des armées se préoccupe de l’effet du confinement sur la « communauté militaire »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

50 contributions

  1. Clavier dit :

    Grâce à Opex360 le confinement du retraité que je suis reste supportable…..

  2. luc dit :

    « Quand le coquelicot est fleuri, la brebis est à l’abri de l’hiver et le militaire peut partir en Opex « 

  3. Demoulin dit :

    EN ATTENDANT JE NE SAIS PAS QUEL SERA LA RETOMBÉE CONCRÈTE POUR CETTE ETUDE , MAIS LE FAITE EST QUE CELA EST PSYCHOLOGIQUEMENT AUSSI TRÈS DUR POUR LES FAMILLES , QUAND ON ATTEND AVEC IMPATIENCE LE RETOUR DES PERSONNELS EN OPEX PENDANT CETTE PERIODE DE CONFINEMENT .

  4. Renard dit :

    Retraité de la gendarmerie j’attends de voir si je vais le recevoir, même si je m’en fous de leur truc.

    • pierrequiroule dit :

      Vous vous êtes trompé de site : Ici ce sont des militaires dont il s’agit !
      Pour les PV à 135€ , voir le ministère de l’intérieur .

      • Renard dit :

        Cette histoire de ministère de l’intérieur est une fumisterie car les gendarmeries spécialisées sont restées au ministères des Armées et je vous rappelle que les gendarmes sont des militaires.
        Militaire ça vous cause ou bien?

      • Renard dit :

        Au fait M. Pierrequiroule, c’est bien la <> qui paie ma retraite 🙂

      • Renard dit :

        C’est la défense qui paye ma retraite.

      • Renard dit :

        Vous vous êtes fait gauler? Ce qui me fait rire c’est que ça gueule devant son écran et sinon ça la ferme et parfois avec force obséquiosités hypocrites devant les FDO 😉

    • pierrequiroule dit :

      Vous vous êtes trompé de site : Ici ce sont des militaires dont il s’agit !
      Pour les PV à 135€ , voir le ministère de l’intérieur .

    • revnonausujai dit :

      Je l’ai reçu, mais comme mon logiciel de courrier l’a classé comme spam, je l’ai balancé sans l’ouvrir, faute d’information préalable; ceci dit le plus proche HIA est à plus de 200 km, alors !

  5. Buburoi dit :

    C’est une enquète qui ne servira à rien et qui va couter un certain budget. Ce n’est pas sérieux de faire des « enquètes » bidon avec l’argent du contribuable. Il y a mieux à faire.

    • Buburoi dit :

      Que l’IRDES qui a de gros moyens fasse une enquète, celà peut se comprendre. Pourquoi refaire la mème enquète si
      l’IRDES l’a déjà fait. L’Observatoire de la santé des militaires, encore un comité théodule qui ne sert à rien.

    • Kural dit :

      Chaque commentaire que vous laissez sur internet est stocké dans des serveur, et faut payer c’est serveur… Chaque fois que vous achetez sur Amazon ou allez sur YouTube ou Google a la place de service similaire français c’est également de l’argent perdu pour la France, comparé à tout cela de la part de la population cette enquête va presque rien coûter vous savez…

    • Rayon Bêta dit :

      @ Buburoi, je ne suis pas aussi négatif, pour trois raisons : 1- une enquête par courriel, ça ne va pas coûter bien cher ; 2- le SSA est tout à fait dans son rôle en se préoccupant de l’équilibre psychologique de ses ressortissants ; 2- personne ne pourra dire « le commandement s’en fout ».
      .
      Un peu pour les mêmes motifs que j’ai approuvé la désinfection du CdG pourtant critiquée par divers contributeurs avec des arguments du style Cour-des-Comptes (ça sert à rien et ça coûte), le retraité que je suis approuve donc cette démarche.

    • norbert dit :

      Vous avez raison, mais voilà ou nous a mené cette société de service et de sciences humaines stériles, qui fabrique des besoins pour créer des sondages et audits qui ne servent qu’à gaver des instituts destinés aux copains. C’est ainsi qu’une grande partie des 30 milliards de la formation professionnelle est dépensée dans le tonneau des Danaïdes !!

  6. pierrequiroule dit :

    Susceptible le « modérateur » .
    Gendarme un jour , gendarme toujours ?

  7. Félix GARCIA dit :

    @ fabrice (désolé pour le hors-sujet)

    Vous avez lu cet article ?

    Redacted FBI document hints at Israeli efforts to help Trump in 2016 campaign
    Affidavit quotes Trump confidant Roger Stone being told by a Jerusalem contact: ‘He is going to be defeated unless we intervene. We have critical intell. The key is in your hands!’

    https://www.timesofisrael.com/redacted-fbi-document-hints-at-israeli-efforts-to-help-trump-in-2016-campaign/

    Cordialement,
    Félix GARCIA

    • Félix GARCIA dit :

      PS : Vous lisez ça comment vous ?

      Guerre US/Iran: « Méfiez-vous des nuées de « Fotros » équipés de missiles « top-attak » (The National Interest)

      Puisque Trump veut la guerre, autant lui faire de belles surprises! L’US Navy qui s’exerce ces temps-ci à détruire les « vedettes rapides iraniennes » ou encore plus culotté, à « débarquer sur les îles iraniennes », sait-elle qu’elle risque d’être prise pour cible par des armes conçues en Israël?! Les talents de rétro-ingénierie iranienne font des miracles…

      http://french.presstv.com/Detail/2020/04/30/624174/Iran–des-drones-quips-de-Spike

  8. tartempion dit :

    Le confinement généralisé en Nouvelle Macronie restera comme une absurdité et à terme , entre les suicides de commerçants criblés de dettes , les dépressifs et ceux qui mourront de diverses conséquences liées à la misère sociale , on peut imaginer que l’état qui voulait construire un nouveau monde ne puisse plus payer les retraites civiles et militaires , les salaires des fonctionnaires , les soldes des soldats , les prestations familiales et autres allocations .

    • blavan dit :

      Allez dire cela à ceux qui sont sortis de réanimation guéris parce qu’ils ont eu une chance par rapport aux italiens du nord, où à tous les personnels soignants qui se battent encore, aux équipages des avions et hélicoptères militaires qui ont pris des risques.!!!!!

  9. lym dit :

    Sur l’illégalité initiale de l’affaire, puis le passage de l’état d’urgence via les godillots LREM de l’assemblée puis un bémol heureux au sénat… son côté aussi exagéré que jamais vu et la difficulté d’en sortir sans avoir donné l’impression de juste reculer pour mieux sauter, l’article le plus complet que j’ai pu lire à ce jour:
    http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2020/04/30/confinement-le-debat-interdit/
    Une affaire très mal gérée, qui va coûter « un pognon de dingue » pour s’être juste donné le temps de refaire, cahin-caha, des stocks de matériels de protection moins bien tenus que ceux des grenadages pour contenir l’opposition liée aux passages en force (déjà) du petit conducatore gérontophile. Le confinement devrait donner du temps pour réfléchir là dessus a tout le monde, quitte à devenir fou autant que cela soit fondé.

  10. Jm dit :

    Après en avoir parlé avec des cadres de mon unité, cette même enquête devrait être appliquée aux réservistes.
    D’abord parce qu’ils sont partie intégrante du système et donc concernés.
    Et cela permettrait de « niveler », parce qu’on sait très bien que beaucoup ne peuvent répondre sincèrement, étant facilement identifiable, alors que les réservistes sont moins…….réservés pour lâcher leurs véritables sentiments !!!!!
    Parce que l’anonymat et les armées, ça m’a toujours fait sourire.
    C’est un peu comme la désignation des volontaires.
    Exemple d’une enquête anonyme : vous êtes le patron d’une petite isolée, commandée par un Capitaine, secondée par un Major ou un Adjudant-chef, et suivi de Sergents-chefs et Sergents, plus des Militaires du rang.
    Quand on vous interroge anonymement, à la fin, il y a toujours les questions du style « vous êtes ? Officier, Sous-Sous-officiers supérieurs ou subalternes, etc.
    Vous êtes « en GSBdD, en unité isolée, en interarmées dans le GSBdD Besançon, Marseille, Lille, etc, etc
    Et comme vous êtes seuls de l’Armée de l’Air dans ce secteur, vous êtes immédiatement identifiable, car seul officier ou seul sous-officier supérieur de l’AA.
    Et même si vous répondez avec une autre adresse Intradef (parce que l’anonymat avec votre propre adresse Intradef pour répondre !!!!), voire via Internet (c’est pire), vous êtes immédiatement identifiable.
    Problème vécu avec un pseudo sondage interne à propos de la SNI, et dont celle-ci s’est servie pour identifier des « râleurs ».
    Et qu’on a poursuivi via la CNIL et au tribunal.

    • who? dit :

      certains se posent la question suivante: comment ont-ils eu notre adresse mail perso ?
      quant à moi je n’ai rien reçu 🙂

      • Vroom dit :

        Il n’y a pas longtemps, il a été demandé de renseigner personnellement une adresse mail civile dans l’annudef, en prévision me semble-t-il du futur portail de commande hcca qui sera sur internet.
        Cette adresse perso n’est pas visible par les autres usagers de l’annudef, mais à d’autres niveaux, sûrement que si.

        • Jm dit :

          Moi, il y autre chose qui m’interpelle et je vais faire un peu le grincheux.
          Depuis quand est-on obligé d’avoir un téléphone ?
          Et depuis quand est-on obligé d’avoir Internet et une adresse mail civile ?
          Je sais, actuellement, c’est très pratique, surtout …..en matière de flicage (regardez la polémique sur le suivi des malades du Corona via certaines applications).
          La réglementation ce n’est pas ça : la réglementation dit que le militaire doit être joignable en tout temps et tout lieu, c’est pour cela qu’il indique son adresse de domicile.
          Dès lors qu’il part en permission par exemple, il indique son lieu et son adresse de permission (reprenez le formulaire officiel de demande de permission, vous verrez qu’il y a deux cases distinctes pour cela)
          Et le militaire, dès lors qu’il se déplace (en permission par exemple), doit se rendre à la brigade de gendarmerie territorialement compétente pour signaler sa présence et indiquer son lieu de résidence.
          Si le commandant procède au rappel du militaire, il prend son adresse de domicile (en vacance par exemple) sollicite la BGA pour l’Armée de l’Air, les Flics Mar pour les marins et la gendarmerie de la garnison pour les terriens pour connaître les coordonnées de la gendarmerie compétence du lieu de vacances, la contacte, cette dernière se rend à l’adresse et soit informe le militaire, soit lui laisse une convocation pour se rendre dans ses locaux afin de l’informer.
          C’est ça, la règle. Lourde, j’en conviens, mais elle permet de se dissocier de son « travail », et de créer un certain espace vital avec le commandement.
          Et pour l’avoir testé dans une toute petite station de ski en zone blanche, cette procédure fonctionne.

          • who? dit :

            oui seulement la technologie avance.
            On devrait pouvoir déduire des impôts forfait téléphone et internet, ce qui réglerait la question.

      • revnonausujai dit :

        les retraités ont aussi été contactés; la communication des adresses mail a de fortes chances de provenir de la CNMSS.

        • Jm dit :

          C’est interdit par la CNIL, et le RGPD.
          Mais c’est vrai qu’il y a longtemps que la CNMSS s’assoit sur la loi, pour transmettre des informations au commandement, j’ai en exemple un de mes sergents qui s’est fait opérer des yeux au laser, et a fait ça pendant ses vacances, à 1000 km de la base, sans rien dire à personne, car il ne voulait pas perdre son aptitude « chargement avion ».
          Quand il est revenu, et qu’il a passé sa VMP , le doc lui a signifié une inaptitude temporaire de 6 mois pour opération laser des yeux, alors qu’il ne lui a été fait aucun contrôle hormis le classique tableau des lettres.
          Expliquez-moi comment le SSA l’a su, alors qu’il n’a rien dit à personne?
          Deux possibilités ; la CNMSS ou UNEO.
          Même maison commandées toutes deux par d’anciens militaires souvent 2ème section, et qui s’octroie le droit d’outrepasser allègrement le secret médical .
          Déjà que les docs le font avec le commandement…
          Les exemples foisonnent.

    • Paul Bismuth dit :

      @ Jm
      Maintenant ce sont les associations professionnelles nationales militaires qui interrogent sur le logement des militaires:
      https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/social-grande-enquete-nationale-condition-militaire-logement-213450

    • mich dit :

      Bonjour , malgré mon orthographe primaire que vous m ‘avez fait gentiment remarqué l ‘autre fois , je me permets un gros bémol sur votre commentaire , je ne vois pas en quoi un réserviste sera plus sincère , car vu les questions (j ‘ai fait le questionnaire hier) , pas plus un personnel d’ active que de réserve ne sera très enclins à étaler sa vie au niveau psychique , ou de sa consommation d’ alcool et de clope (ou autre ) , de plus ,et d ‘après ce que j ‘en vois ,ce ne sont pas les réservistes les plus à problème ,donc ils ne nivelleront pas grand chose je pense , et n ‘apporteront pas plus d’ eau à votre moulin.Sinon toujours au 65 heures ?pas facile donc (surtout quand en plus une histoire de prime agace ! ), il fut un temps ou on soignait cela avec un peu trop de bière , mais ce n ‘était pas forcement la panacée , mais il n ‘y avait pas d ‘enquête ,on fermait les yeux .

      • Jm dit :

        Sur ce coup là, je n’ai fait que rapporter les propos des réservistes de mon unité, j’avoue que je n’ai pas forcément une opinion tranchée, même si je suis enclin à les croire plus « frondeurs », car ils ont peu à perdre, un peu sur le même tempo que les femmes de militaires passés un temps l’époque de LOUVOIS.
        A voir…
        Quant aux primes, puisque vous remettez cela sur le tapis, avancez-moi une explication logique sur le fait que les fonctionnaires de la préfecture de la Drôme vont la percevoir, et les personnels du Centre Hospitalier de la Montélimar, du même département donc….non !!!!
        Expliquez-moi pourquoi les fonctionnaires du Cabinet du 1er ministre vont la percevoir et pas les militaires du même cabinet, idem pour les militaires qui ont assurés le montage et le fonctionnement de l’hôpital de campagne.
        Ce n’est pas la prime qui me pose problème, mais les disparités, et comme je l’ai écrit, il semble que moins on est proche des « zones de risques », plus on est récompensé.
        Cela me rappelle ceux qui ont reçu des décorations et même plus quand ils étaient en Opex …..au Mont Valérien !!!!
        C’est ça qui me fout en rogne, cette disparité, et toujours au détriment des plus petits.
        Pour assurer les convoyages des malades, j’ai des mécanos qui ont été présents 7 jours sur 7 pendant 5 semaines, sans rentrer chez eux. Ils auraient apprécié, même s’ils ne courent pas après cela, un geste de reconnaissance.
        Et ils n’ont eu droit qu’à une engueulade d’un lieutenant-colonel de l’armée de terre qui n’a apprécié que ces mêmes mécanos qui avaient bossés jusqu’à 4h ½ du matin ne soient pas aux couleurs de 7h1/2 du même matin.
        Lieutenant-colonel qui rentrait de 3 semaines de permission.
        No comment.

        Quant à mon écrit sur votre orthographe primaire, je vous présente mes excuses, sur ce coup-là, je suis comme la science de l’orthographe : un âne.

        • mich dit :

          Bonjour , pas la peine de vous excusez , on n ‘est pas sur ce blog pour tout prendre au pied de la lettre ,mais c’ est vrai aussi que je fais beaucoup plus attention au langage de mon fils qu ‘au mien .L ‘histoire de ces fameuses primes ,qui resteront quand même exceptionnelles , est en effet un peu compliqué entre prime soignant , fonctionnaire d ‘état , fonctionnaire territorial .. bref on est en plein dans notre joli millefeuille nationale ,mais j ‘ai du mal à vouloir nous inclure dedans par rapport à notre métier et en plus coté prime on sait être compliqué aussi .C ‘est sur que vos mécanos ont été exemplaires ,la reconnaissance devrait être là à un moment ,mais je pense qu ‘ il ne faut pas la liée avec tout ces effets d’ annonces de temps de crise ,maintenant c ‘est vrai aussi que si il ne reste que les comentaires de votre champion de lieutco ,ce sera un peu juste ,j ‘espère au moins qu ‘ils n ‘ont pas été maintenu sur base dans des conditions trop mauvaise . Un petit mot sur mes comentaires ,je ne vous reproches pas de dénoncer des situations que vous vivez surement , mais en tant que militaire je trouve que vous noircissez un peu le tableau ,il y a beaucoup de choses à dire sur notre condition ,mais pas mal s’ en accommode plutôt bien (même chez les jeunes) .J ‘ en profite pour parler de votre commentaire plus haut , je suis un peu surpris de votre remarque sur le téléphone ,car cela fait un bon moment que je mets aussi un numéro de téléphone sur mes perm et en plus il faut bien remplir le plan de ramassage .Cette histoire de sondage via mail ( sondage qui me laisse perplexe ,surtout si c ‘est pour réinventer l ‘eau chaude) ,je la prends plutôt comme un procédé dans l ‘air du temps (le gendarme ce n ‘est pas très pratique non plus ,même si c ‘est efficace), de toutes manière il y a des choses plus inquiétante avec les nouvelles pratiques ,mais bon ,parfois il suffit juste aussi de d’ informer un peu et de se mettre à la page , et sur ce blog beaucoup nous donnes matière à réflexion !

  11. marco336 dit :

    au lieu de faire des études et enquêtes farfelues, le SSA devrait plutôt faire effort sur la médecine de proximité au profit des militaires et de leurs familles. le SSA doit aussi nous donner les moyens pour nous protéger contre le COVID 19: c’est à dire mise à disposition de masque chirurgicaux pour les EM ou services ou la distanciation sociale n’est pas possible, mise à disposition à l’ entrée des points de restauration de gel hydroalcoolique…

    bref, encore une fois, l’armée française est une armée de PPT mais pas OPS….

    • Micheline Leroux dit :

      vous avez raison, il est plus facile de faire des enquêtes que de mener une politique sanitaire volontariste par le SSA pour lutter contre le COVID

    • Paul Bismuth dit :

      @ marco336
      30% des personnels sont confinés, les relèves bouleversées et les chiffres de la contamination maladroitement communiqués. Ça passe!
      https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/covid-19-257-cas-dans-l-armee-terre-215541

    • mich dit :

      « bref, encore une fois, l’armée française est une armée de PPT mais pas OPS…. » , donc je suppose que pour dire cela vous êtes dans une unité ou on ne fait plus rien , c ‘est ça le pas ops ! entre une armée qui  » fait avec » ,ça je veux bien vous l ‘accorder  » ,et une armée pas ops , il y a un monde ,mais vous aimez peut être les raccourcis comme beaucoup en ce moment (pour info , les masques en effet on n ‘en porte pas ou je travaille , par contre le gel au point de restauration pas de souci en ce qui concerne ma base).

  12. ji_louis dit :

    L’enquête s’adresse aux militaires d’active, aux conjoints et aux retraités des armées mais…
    Les 2 questionnaires ne s’adressent qu’aux militaires d’active et aux conjoints.

  13. pepel_WASSKA dit :

    Je ne suis plus militaire, mais je fais partie des gens très peu impactés par le confinement.
    Les marins sont habitués au confinement, ceux en Opex aussi sont habitués à ne pas trop sortir s’ils sont en Afrique, à Djibouti ou ailleurs. Oui, les bars où on sortait le soir sont fermés, mais je crois qu’on peut s’en passer.
    Quant aux familles, toutes les femmes de militaires doivent savoir que leur mari peut s’absenter 3 mois, c’est dans la règle du jeu.

    Au lieu de faire une enquête qui dans tous les cas ne changera rien, il serait plus utile d’améliorer les matériels.

    • Pravda dit :

      Une enquête ne sert pas à grand chose aujourd’hui. Mais c’est une situation exceptionnelle et il est utile d’en tirer un retex, car l’avenir est morose sur la question épidémiologique.

  14. Angelin dit :

    Si le SSA se préoccupe de la santé mentale des confiné.ce n’est pas le cas des décideurs qui imposent des quarantaines avant et après opex/point tout ça par manque de test.
    Imposer des mesures barrières d’un côté et envoyer un mail quelques heures plus tard pour dire que la quantité de gel hydro-alcoolique est faible et qu’il faut limiter son utilisation.
    Envoyer des militaire travailler sans aucun moyen de protection pendant plus d’un mois avant de voir enfin des moyens arriver pas trop quand même….
    Cette enquête part d’une bonne volonté du SSA mais tellement déconnectée du quotidien des soldats Qui Come les soignants et les autres services publics sont gangrénés par le manque de moyen et la volonté de se faire bien voir de son supérieur a chaque échelon hiérarchique qui a pris le dessus sur l’attention qu’un chef doit porter à ses subordonnés….

  15. campagnol49 dit :

    Une enquête du SSA sur la santé des militaires et leurs familles je veux bien, mais effectuée par une société privée qui récupère données très personnelles et adresses mail au passage c’est vraiment moyen au niveau SSI !!

    • Plusdepognon dit :

      @ Campagnol49
      Tout est privatisé mon cher ami, pour pas cher (l’ONF par exemple) et même ce qui devrait rester régalien :
      https://www.marianne.net/politique/coronavirus-le-cabinet-prive-qui-pilote-la-strategie-de-depistage-de-la-france

      • vrai_chasseur dit :

        @Plusdepognon
        Le fait que le ministère de la santé s’appuie sur un cabinet de conseil privé pour gérer la crise, je le prends plutôt comme un constat d’impuissance (d’incompétence?) des structures régaliennes.
        C’est le fait que le régalien ne soit pas à la hauteur qui est préoccupant, pas la privatisation de telle ou telle activité.
        Le cabinet Bain & Co intervient en l’espèce gratuitement. Mais rien n’est gratuit : ils se construisent une référence commerciale en la matière pour plus tard.

    • luc dit :

      surtout avec une société sous traitante aux ramifications des Pays Levants

  16. Borni dit :

    C’est marrant, à la 11e BP, on a pas vu la couleur du confinement …. On ne doit pas être tous logés à la même enseigne …