!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

La nouvelle nacelle optronique TALIOS sera bientôt déclarée opérationnelle sur Rafale Marine F3R

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

59 contributions

  1. EchoDelta dit :

    Petit à petit le système avion + Emport évolue bien, de façon incrémental et manifestement assez maitrisé.
    Le marché indien se rapproche chaque jour un peu plus avec ces nouvelles capacités.
    D’ailleurs nous pourrions peut être mutualiser nos efforts de PA avec l’Inde qui a les même besoins et selon toute vraisemblance aura les mêmes avions embarqués que nous…

    • b21raider dit :

      Il évolue bien effectivement, mais ses adversaires aussi, et c’est pour cela que le rafale va de plus en plus être déclassé pour les actions d’entrée en premier, c’est le cas contre les systèmes S-400 et ce sera encore plus le cas contre les systèmes S-500 et hq-9, le problème c’est qu’a chaque fois, on nous rabâche que la suite de protection électronique SPECTRA fait des miracles et qu’elle peut rendre le rafale indétectable voir invincible, mais je vas vous donner les failles de ce raisonnement :
      1) des suites de protection comme spectra tout les jets de 4 éme géneration ou plus en disposent :
      DASS pour l’eurofighter.
      Arexis pour le gripen-E.
      AN-ALE-218 pour le f18.
      Pave paws pour le f-15.
      ASQ-239 pour le F-35.
      2) se baser sur la furtivité active (PS: je n’y crois pas trop, étant donné qu’en connaissant un minimum les propriétés de propagation des ondes et leurs complexités) est futile dans certains cas, car si on est plus en EMCON (emissions controlées), on peut facilement etre suivi et tracké.
      PS : on peut en débattre dans la sérénité avec des arguments mathématiques si vous le voulez.

      • Fralipolipi dit :

        @B21raider
        Vous nous racontez vraiment n’importe quoi, en mélangeant un peu tout dans une drôle de soupe.
        .
        1/ que connaissez vous du système Spectra dans le détails, et en vrai ???… comme nous tous, pas grand chose en fait.
        Alors cessez de balancer des raisonnements à l’emporte pièce.
        Contentez-vous des faits.
        Sur de tels systèmes d’auto-protection multi-senseurs intégrés, Thalès a démarré bien avant tout le monde ou presque, et a une grosse longueur d’avance sur tous ses concurrents (au moins sur tous les nons-américains, càd les Européens, Russes, etc …).
        Et ce système Spectra a bénéficié d’améliorations ou de réactualisations en continu depuis plus de 10 ans … ce qui n’est pas le cas des confrères.
        Enfin, même s’il ne s’agit pas de S400 (ou de l’encore très furtif S500), le fait est que le Rafale s’est clairement confronté à un système S300 tchèque ou hongrois (certes pas le dernier modèle, mais du S300 tout de même) lors d’exercice international OTAN, et ce dernier a réussi a accrocher tous les appareils de l’Otan de 4ème gen. participant à l’exercice … sauf le Rafale !
        Enfin, on peut aussi se référer à qques témoignages étrangers, notamment russes, qui sont plutôt très élogieux en ce qui concerne le Rafale (qu’ils connaissent, puisqu’ils se partagent le ciel de Syrie depuis des années … photos à l’appui, si vous en doutez), ces mêmes Russes qui reconnaissent eux la furtivité du Rafale (et à nouveau, suite à Hamilton, les Russes parlent de l’Eurofighter, mais d’aucun Rafale observé par leurs radars).
        .
        2/ Vous nous parlez là d’un seul type de mission, le SEAD … lorsque le Rafale est fait pour une dizaine de types de missions différentes.
        Croyez-vous vraiment que le Rafale va faire usage de son Talios et à ses « magic » AASM pour s’en prendre à du S400 en premier lieu ?
        Evidamment pas. Le 1er strike se ferait au Scalp, à une portée telle que le Talios serait parfaitement inutile.
        … car un système S300 ou S400 s’est quand même bien moins compliqué à détecter et viser qu’un groupe de terroristes ou combattants réguliers planqués dans les méandres d’une ville en ruine … et c’est dans ce dernier cas que le Talios est espéré faire des miracles, permettant en même temps des dégâts collatéraux minimisés.
        .
        Bref, repassez donc une autre fois.

        • nexterience dit :

          Attention au pseudo mythe S300 vs Rafale: remontant à la sources, j’ai appris que ce dernier était comparé à des F4, etc. Donc si je suis persuadé comme vous que le Spectra est performant, peut être le meilleur, je ne pense pas que cela lui permette une doctrine différente d’un F18 ou d’un Typhoon

          • Hermes dit :

            Sans parler que les scénarios dans lesquels vous avez tendance à juger des capacités d’un système ne reflète pas l’ensemble du spectre des opérations…
            .
            Croire qu’un chasseur ira toujours s’exposer à un radar (Même si c’est un peu la doctrine US depuis 30 ans), c’est simplement du non sens.
            Le plus gros défaut des Rafales pour faire face à l’ensemble des menaces sur l’ensemble des théâtres, c’est son efficacité en multitâche, au point qu’on manque d’appareils/systèmes spécialisé pour certaines mission… (Guerre Elec, antirad(Surtout en munition ici))
            .
            Quand aux fameux dieu S300/400/500/600, ils sont divin mais aucun n’a abattu un jet moderne.
            Je ne vois pas en quoi ils seraient plus performant qu’un autre système.
            .
            Alors même si je suis plutôt du genre à prévoir le pire pour être prêt, diviniser sans raison des systèmes parce qu’ils sont Russe ou US, s’pas vraiment mon genre…

          • Fralipolipi dit :

            @Nexterience
            Le Rafale s’est confronté par 2 fois aux S300 slovaque lors des exercices MACE XIII (2012) et MACE XIX (2018), et à chaque fois avec une certaine réussite pour le Rafale.
            Mais le reste du plateau des avions OTAN, qui n’ont pas eu, eux, la même réussite, n’était pas pour autant constitué de vieux coucous désuets, loin de là.
            Aussi, je suis d’accord pour dire que le système S-300P (SA-10) slovaque n’est pas le plus performant (les systèmes équivalents russes faisant sans doute plus mal), je suis aussi d’accord aussi pour dire que lors de ces exercices on ne montre pas non plus la pleine étendue de ses capacités propres (on en garde sous le pied),
            mais le fait que le Rafale soit le seul à tourner autour du S300 slovaque sans encombre tend tout de même à démontrer que ce que B21 Raider écrit ci-dessus – le Rafale pas meilleur qu’un autre jet de 4ème gen en autoprotection – est sans doute très inexact.
            .
            Après, et comme je l’ai précisé plus haut, le Rafale n’ira sans doute pas charger sabre au clair sur un système S300/S400 russe. Evidemment, toute attaque éventuelle se ferait d’abord au préalable via Scalp (ou MDCn) … les S300/S400 ne se déplaçant pas beaucoup ni très vite, et ce gràce à des infos et guidages qui n’ont rien à voir avec Talios, mais bien plutôt avec du satellite + de rens au sol ou des alliés.
            .
            Nous savons aussi que, depuis le retrait du Martel, l’arsenal français a un petit trou dans la raquette, ne disposant d’aucun missile « anti-radiation » type Harm, spécialisé pour le SEAD.
            Mais là, ce n’est pas un défaut du Rafale en tant qu’avion.
            Au contraire, si le Martel n’a toujours pas de successeur, c’est parceque l’AA a su faire aussi bien, et même plutôt mieux, sans armement dédié spécifique en remplacement, et ceci étant jusqu’ici compensé par les qualités propres du Rafale (naturellement, au fil des ans, et des décades qui passent, ceci trouve parfois ses limites).
            Bref, un peu plus d’honnêteté de la part de B21 Raider aurait été bienvenue, et il était nécessaire de l’exprimer.

        • b21raider dit :

          ou sont les photos et les articles a l’appui.
          et pour une dernière fois lisez un peu les articles concernant la propagation des ondes EM, vous verriez que la furtivité active pour un rafale armé et avec des bidons de kérosène, c’est du Bull-shit.
          imaginez la complexité des ondes a propager pour couvrir les rélection qui viennent d’un peu partout, ça n’a tout bonnement aucun sens.
          PS (plus la forme de l’objet est compliquée, plus il est difficile de faire de la furtivité active justement), et non les russes ne font pas du tout d’éloges aux rafale :
          http://www.opex360.com/2014/10/24/linde-cloue-au-sol-toute-sa-flotte-davions-de-chasse-su-30-mki/

          • Alpha dit :

            @b21 raider
            « … et non les russes ne font pas du tout d’éloges aux rafale :.. »
            Besoin de se rassurer Pomp-pom girl US ?
            Déjà, votre lien date de 2014.
            Et Fralipolipi évoque des déclarations russes (évoquées à l’époque sur ce site d’ailleurs) lors de la guerre en Syrie, ce pays où la Russie s’est déployée en 2015, et où les Rafale français équipés de Scalp ont frappés en 2018 !… 🙂
            Bref, au mieux, vous avez 1 an de retard, au pire, 4…
            Alors comme le dit si bien notre camarade : « Bref, repassez donc une autre fois. »
            😉

          • Fralipolipi dit :

            Imaginer un S300/S400/S500 descendre un Rafale à 350 ou 400kms de distance … AVANT que ce dernier ne tire son Scalp (à « large » distance de sécurité) … c’est plutôt ça le Bull-shit !
            .
            Quant aux Russes, effectivement, dans la vie « commerciale », ils ne vont pas faire l’éloge du Rafale quand ils parlent à l’Inde … vu que le Rafale leur dérobe là-bas des marchés de Su30MKI supplémentaires … et surtout ceux du PakFa !
            Mais dans la vie « militaire », en Syrie, les Russes font plus que respecter notre chasseur « omnirôle ».
            Et là, il n’y a pas d’article ouvert sur le sujet (faudrait être couillon pour un Russe) … mais juste des témoignages par bribes.
            Les pilotes russes ne respectent pas tous leurs adversaires, loin de là.
            Par contre le Rafale, ils l’admirent ! 😉

        • NRJ dit :

          @Fralipoli
          En soit, le Rafale a un système d’auto-protection avec Spectra. Ce n’est qu’une solution qui se compare à celle des pods de brouillage des Growler et autres. Face à des systèmes antiaériens intégrés, ça devrait rapidement trouver ses limites avec la multiplication des radars (la puissance du système sera divisée par le nombre d’émissions qui repèrent l’appareil), là où un pod peut faire du brouillage sur un rideau de fréquence. Ne soyons pas non plus arrogant, si notre solution n’est pas celle privilégiée par la plupart des pays, c’est bien pour une raison.

          Je serais curieux de savoir où vous avez vu les russes avouer qu’ils n’avaient pas vu les Rafale, tant pour le côté technique que politique (ce serait bien surprenant de voir les russes avouer une telle chose, même si ça devait être vrai). Je souhaiterais également avoir votre source pour les S-300 tchèques.

          « un système S300 ou S400 s’est quand même bien moins compliqué à détecter et viser qu’un groupe de terroristes ou combattants réguliers planqués dans les méandres d’une ville en ruine « . Clairement c’est faux. Un S-300 ou S-400 est un système mobile avec plusieurs rideaux de fréquences, et le Rafale devrait attaquer avec le risque de se faire détruire avant de pouvoir envoyer ses armes.

          Sauf preuve du contraire, le Spectra n’a pas plus de valeur que les systèmes des autres avions.

          • Fralipolipi dit :

            @NRJ
            sur le sujet « Je serais curieux de savoir où vous avez vu les russes avouer qu’ils n’avaient pas vu les Rafale, tant pour le côté technique que politique (ce serait bien surprenant de voir les russes avouer une telle chose, même si ça devait être vrai). Je souhaiterais également avoir votre source pour les S-300 tchèques. »
            … je vous laisse chercher. Avec un bon navigateur, et les indices que je vous ai laissé (MACE XIII et MACE XIX) il est assez facile de trouver foule d’infos, d’articles et de commentaires.
            .
            « « un système S300 ou S400 s’est quand même bien moins compliqué à détecter et viser qu’un groupe de terroristes ou combattants réguliers planqués dans les méandres d’une ville en ruine « . Clairement c’est faux. Un S-300 ou S-400 est un système mobile avec plusieurs rideaux de fréquences, et le Rafale devrait attaquer avec le risque de se faire détruire avant de pouvoir envoyer ses armes. »
            … un S400 plus facile à dissimuler que des terros cachés dans une ville ?!? Ah bon ? Vraiment ?
            Là, votre réponse est franchement tellement complètement à côté de la plaque … que vous commencez à nous inquiéter.
            .
            « Sauf preuve du contraire, le Spectra n’a pas plus de valeur que les systèmes des autres avions. »
            Là, avec une pareille remarque prouvant que vous n’avez rien lu ni rien cherché à observer objectivement, vous ne faites que paraphrasez B21-Raider … sans rien ajouter … et je vous renvoie donc à mes multiples réponses ci-dessus.
            .
            Bref, vous aussi, vous auriez pu vous abstenir.

          • Alpha dit :

            @NRJ
            Fralipolipi à raison…
            – Pour les russes, vantant les qualités du Rafale lors de l’attaque de 2018 sur la Syrie, cela avait été évoqué ici même, sur ce site…
            – Pour les sources sur le S-300 slovaque (et non tchèque…) Vs. Rafale (escadron 5/330 « Côte d’Argent »), lors des exercices MACE XIII (2012) et MACE XIX (2018) :
            https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/noel_paglia_tenenbaum_armees_menaces_2018.pdf
            – « Un S-300 ou S-400 est un système mobile avec plusieurs rideaux de fréquences »
            Précisément. Des fréquences émises par ce système, qui sont captées, analysées et traitées avec une rapidité époustouflante par Spectra, qui donne ensuite les solutions possibles au pilote…
            – « Sauf preuve du contraire, le Spectra n’a pas plus de valeur que les systèmes des autres avions. »
            Prouvez nous le contraire, vous aussi ! Prouvez nous vos affirmations !… Ce qui sera difficile avec des données classifiées… 🙂
            Par contre, vous pourriez allez discuter avec des pilotes de Rafale, comme ceux sévissant à Mont de Marsan, par exemple… Ils vous expliqueront que Spectra, sans dire que ce système est meilleur ou plus performant qu’un autre, a aussi quelques capacités offensives non négligeables et ignorées du grand public… Mais là encore, vous seriez foutu de leur demander des preuves !…

          • NRJ dit :

            @Fralipoli
            J’aurais du m’abstenir… Peut-être mais moi j’utilise mon cerveau. Les observations de l’ifri (https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/noel_paglia_tenenbaum_armees_menaces_2018.pdf) quant à ces exercices est assez claire p.31 (je vous rassure j’ai fait ctrl F, je me suis pas amusé à tout lire) : déjà le S-300 utilisé par les slovaques est une vieille version qui n’a probablement plus grand chose à voir avec les S-300 modernisés. Ensuite, les alliés ne dévoilent pas forcément la pleine performance de leur matériel (j’espère qu’on a fait de même). Et leur conclusion est que Spectra, aussi bon soit il n’est pas une solution pérenne.

            Alors oui c’est vrai, ces chercheurs n’ont peut-être pas accès à tous les renseignements, voire ils sont peut-être des imbéciles. Mais arrêtons de nous aveugler : si notre approche était vraiment la plus efficace, elle serait aussi choisie par les autres pays. Or les usa développent des avions mixant furtivité et pods de brouillage actif, les allemands achètent des avions de guerre électronique, les russes installent des pods de brouillage sur leur SU-34 etc.

            Bref on est les seuls à choisir uniquement cette approche. Soit les autres sont des imbéciles, soit c’est faute de budget pour acheter ou développer des avions de guerre électronique comme le F-18 Growler. Je penche pour la deuxième option.

          • NRJ dit :

            @Fralipoli
            Sinon vous racontez des bêtises en comparant S-400 et des guérilleros dans une ville. La différence est pourtant simple : Alors qu’une Rafale peut se balader tranquillement au-dessus d’une ville en attendant que les autres sortent de leur trous pour leur envoyer une bombe à 10 000 mètres d’altitude, un Rafale doit se balader au ras du sol pour repérer un S-400 qui se repositionne régulièrement (justement pour éviter de se faire détruire) sous le couvert d’autres systèmes (car oui, aujourd’hui les systèmes sont intégrés), et s’il n’est pas le premier à détruire le S400, c’est lui qui se fait détruire.

            @Alpha
            Revoyez ma réponse à @Fralipoli pour les S-300 slovaques.

            « Prouvez nous le contraire, vous aussi ! Prouvez nous vos affirmations ! ». Euh… Ce n’est pas moi qui affirme que Spectra est beau, grand, et puissant, c’est la meilleure ça. Ca vous arrive aussi de demander à un accusé la preuve de son innocence ? Pour ma part je me base pour les affaires de guerre électronique qui sont de la plus grande confidentialité sur les conclusions de l’ifri. Et leurs conclusions sont sans appel : Spectra, aussi efficace soit il ne suffit pas à assurer les capacités SEAD et DEAD de l’armée française. Il faut, selon ces chercheurs, développer de vraies capacités de guerre électronique. Et rien de permet de penser selon leurs conclusion que Spectra est plus efficace (vous pouvez voir les vidéos de propagande de l’Eurofighter sinon, là aussi vous verrez des capacités époustouflantes de guerre électronique…).

            Votre dernier argument est le plus ridicule : le Rafale a des capacités ignorées du grand public, tout comme l’Eurofighter, le F-35 etc. Je ne vois vraiment pas en quoi cela fait de Spectra un meilleur système que le DASS de l’Eurofighter ou l’ASQ-239 du F-35. Je pars personnellement du principe que ce qui n’est pas démontré n’est pas vrai. Mais si vous partez du principe que ce qui vient du Rafale est forcément supérieur, c’est votre droit. L’arrogance du coq français sur son fumier n’a pas de limite ….

      • Lejys dit :

        Certes, ils ont en tous. Mais c’est un peu « léger » que dire que c’est une faille de raisonnement parce qu’ils en ont tous, sans pour autant préciser les capacités/fonctionnalités de chacun.
        Je ne rentrerai pas dans le débat technique et comparatif de ces systèmes, ce serait beaucoup trop prétentieux de ma part. Mais un seul exemple: l’Eurofighter, avion avant tout conçu pour la supériorité aérienne, dispose d’excellentes capacité contre les systèmes air-air. Mais en terme de brouillage, je demande en voir.
        Bref, sans affirmer que le SPECTRA du Rafale est le meilleurs système (je n’en sais rien !), s’arrêter à la simple présence d’une suite de protection sur tous les avions pour affirmer qu’aucun d’entre eux n’est pas meilleur, ou mieux armé, est est non sens…

      • EchoDelta dit :

        Alors oui je veux bien connaitre votre point de vue sur les contre mesure électroniques.
        L’idée n’était pas de comparer trop, bon le Grippen E n’est pas en production il me semble, le F35 pour l’instant n’a pas prouvé grand même si probablement cela s’améliore de jour en jour, et il ne reste que … du matériel US en face finalement. On peut dire que nous sommes les 2e derrière les incontournable américain.
        De plus j’ai l’impression que Dassault fait des progressions bien maitrisé, ce qui peut en ce cas être bien assimilable par les pilotes qui peuvent en tirer tout le partie.
        Même si les performance sont au finale, moyenne les exploiter à 100% est peut être pas si nul comparé à des performance potentielle extraordinaire mais impossible à bien maitriser car trop complexe par les pilotes.
        Bref sur ce que je sais de la furtivité passive, pour moi elle ne vaut clairement pas coup des compromis ultime sur l’aéro et le revêtement hors de prix. il faut bien sur réduire au max la signature radar, mais il suffit finalement de Taguer les avions, pour les grandes puissances, pour voir disparaître cet avantage immédiatement. Donc il reste les contre mesure actives plus difficile à annihiler sur le papier, avec des potentiels de gain significatif sans changer la structure de l’avion. Cela me semble plus raisonnable de mon point de vue.
        Mais j’attends avec gourmandise votre point de vue…

      • John dit :

        J’ai un peu de peine avec ce raisonnement…
        Pour ceux qui ne comprennent toujours pas, je ne suis fan d’aucun avion de combat, simplement, je défends les capacités de chacun d’eux, et cherche à comprendre l’intérêt stratégique de chacun de ces appareils pour chacune des nations.
        Il se trouve que le Rafale est un avion conçu par et pour la France. Et à ce titre, il est fait pour compléter tout le reste des forces armées. Comme la France a la dissuasion nucléaire, le Rafale n’est à priori pas conçu pour entrer sur le territoire d’un pays qui serait technologiquement son égal, soit une puissance nucléaire.
        Tous les systèmes de défense anti aériens mentionnés sont principalement utilisés par la Chine et la Russie. Et d’autres pays en sont / seront équipés, mais en quantité relativement limitée. Donc face à ces autres pays contre lesquels la France pourrait entrer en guerre, le Rafale est aujourd’hui adapté.
        Dans le futur, la question est plus complexe.
        Quant aux systèmes électroniques, oui, ils fonctionnent, et c’est un choix stratégique intéressant, car beaucoup moins cher à concevoir que la furtivité passive.
        Les appareils actuellement sur le marché sont pour la plupart à un niveau similaire ou inférieur au Rafale en termes de discrétion, à l’exception des appareils combinant furtivité passive « totale » et furtivité active (j’utilise le terme total par opposition aux Gripen / Rafale qui sont partiellement conçus pour une furtivité passive, je ne dis pas qu’ils sont totalement invisibles).

        Pour une offensive, techniquement comment ça se passe en réalité ?
        On l’a vu en Libye, au Kosovo, en Syrie, l’OTAN lorsqu’elle se décide à effectuer une offensive lance des salves de missiles de croisière. Ces missiles visent les systèmes anti-aériens grâce aux infos accumulées en préparation de l’offensive.
        Ensuite, en général, la pénétration se fait à basse altitude, à l’exception des appareils furtifs qui eux ont plus de marge de manoeuvre.
        Ces pénétrations à basse altitude permettent toujours de ne pas être dans le champ de vision d’un radar, ou alors sur un faible laps de temps.

    • Wagdoox dit :

      Sauf que le pa c’est avec des emals donc les usa seront plus indiqués pour l’inde sauf a vouloir un pa plus petit thpe cdg (tres improbable)

      • EchoDelta dit :

        Alors pour l’Inde je pense que c’est plié pour les USA. Les indiens vont étudier a fond le F16V ou F21 et le F18SH mais … comme on étudie un futur adversaire. Il ne choisiront jamais un avion contre lequel ils risquent d’avoir à combattre un jour.
        USA = Amis du Pakistan = Ennemis de l’Inde. Bref de tout ce que j’ai entendu de la classe économique indienne c’est « No Way ».

        • Wagdoox dit :

          Je suis assez d’accord mais une partie des indiens veulent aussi s’assurer d’une alliance avec les usa. Le ministere des affaires etrangeres poussent pour une solution us.

  2. Plusdepognon dit :

    Il ne faudra pas oublier de passer l’aspirateur avant de remettre le capot… Il est aussi performant que fragile le bijou !

  3. Florent85 dit :

    Une question d’ignorant : usuellement, est-ce que le Rafale est en capacité de désigner lui-même sa cible au sol ? J’imagine que oui mais jusqu’à quelle portée pouvait-il le faire jusque-là avec Damoclès, et le fera-t-il demain avec Talios ?
    Derrière tout ça je pense notamment au missile Scalp et ses plusieurs centaines de km de portée, comment est désignée sa cible (je serais très surpris que Damoclès et Talios aient une portée aussi grande) ? Est-ce que, comme la cible est souvent fixe pour un Scalp (j’imagine…), ça se fait en entrant des coordonnées GPS ? merci pour vos lumières.

    • Nexterience dit :

      Le scalp se guide par Gps Galileo et inertiel, il me semble.

      • Wagdoox dit :

        le scalp se dirige avec un radar et en comparant le relief avec une carte en memoire (impossible en mer) appelé suivi de terrain, un central inertial pour la mer ou le desert de sable et le gps en dernier recourt. Enfin en ir ou image pour la guidage terminal.

      • Patatra dit :

        Ne pas oublier le guidage infraouge et radar en final. et topographique pour la course.
        si c’est comme le tomahawk, il reconnait le relief pour voler au plus bas et aussi pour savoir s’il est sur la bonne route.

    • Wagdoox dit :

      La plus part du temps oui.
      Damocles permet de voir loin pour tapper les chars sovietiques de loin.
      Talios garde cet aspect mais permet egalement d’avoir une resolution tres fine a courte distance comme le sniper americain, pour faire du combat urbain logiquement.

      Pour le scalp justement non, c’est le renseignement spatiale qui va trouver une cible (fixe), sauf si c.est un radar au sol qui balance a pleine puissance les rafales vont detecter les ondes radar determiner la position du radar a tres longue distance et lancer un scalp (je doute fortement qu’en face ils soient suffisamment stupides pour « donner » leur position si facilement).
      Ensuite le scalp est guidé par ses propres moyens suivi de terrain, centrale inertiel et en dernier recours le systeme de localisation satellite (en dernier car brouillable).
      Talios c’est bon pour jusqu’au aasm. Non justement l’illumination permet de tirer sur les cibles en mouvement c’est meme la meilleur solution pour les cibles mouvantes mais ca fonctionne aussi sur fixe.
      Pour faire simple en mer ca permettrait de taper des navires de deuxième rangs avec des aasm sans prendre trop de risques.
      Enfin ce nouveau pod utilise une intelligence artificielle pour trouver quasi instantanément des cibles d’opportunités.

      • Florent85 dit :

        Merci pour vos réponses qui m’éclairent ! si je comprends bien on fait en sorte que le Scalp soit complétement autonome sur sa course, et on n’utilise le GPS et l’infrarouge qu’à la toute fin. Pas con.

        Et merci pour les infos sur le Talios.

        • Wagdoox dit :

          Non le gps est là pour recaller la centrale inertiel quand la topographie n’est pas disponible mais on s’en sert idealement assez loin pour eviter d*avoir un signal gps corrompu par l’enemis. Donc pas au dernier moment.
          L’infrarouge c’est effectivement a la toute fin pour comparer l’image de la cible avec ce qui se presente devant le missile, ca permet de tout confirmer, si la cible a bougé, le missile va dans une zone peu habitée et s’autodetruit.

  4. Tristan dit :

    Ce genre de matériel est compris dans le prix fly-away du F-35.

    • Alpha dit :

      Il vaut mieux quoi ?
      Avion + nacelle en option qui fonctionnent à la perfection quand on en a besoin
      ou
      Avion toutes options intégrées, qui ne fonctionne pas ?
      🙂

    • R2D2 dit :

      encore faut-il que le F35 vole 🙂

      • PK dit :

        Il vole bien pourtant : il parait que tous ses utilisateurs se sentent bien floués après utilisation 😉

    • Blondin dit :

      oui et alors ? vous pouvez pas vous empêcher de parler de votre F35, et de chercher la comparaison là où il n’y a pas lieu ! vous avez besoin de vous rassurer ? au fait quand le fameux EOTS, ou autre nacelle intégrée à l’avion, est en panne, comment ça se passe ? on change l’avion ?

    • philbeau dit :

      Vous avez des infos de première main …accès aux contrats passés ?

      • John dit :

        @philibeau…
        Le F-35 est logiquement acheté avec son avionique existante au complet…
        Et pour des raisons évidentes de furtivité, il n’emporte pas de nacelle en externe, cette capacité a donc dû être intégrée à l’appareil. Donc votre commentaire n’a pas vraiment de sens, et oui, la désignation fait partie des capacités fly-away.
        On peut évidemment discuter de la qualité des 2 solutions, avec une capacité horizontale plus intéressante pour un pod que pour une visée intégrée.
        On peut discuter de la pertinence de cette solution, en prenant en compte la forte probabilité qu’une solution équivalente soit adoptée sur le NGF lui aussi conçu pour être furtif passivement (furtivité « totale » par opposition aux solutions furtives du Rafale ou du Gripen qui le sont partiellement).

    • Nexterience dit :

      Mais ça ne marche pas aussi bien.

    • Wagdoox dit :

      Mais alors pas du tout !
      1) les us n’ont rien de comparable
      2) ce dont vous parlez c’est l’équivalent de l’osf (eots) en utilsant le telemetre pour cibler… les capacites sont tellement exceptionnelles que le programme de remplacement a ete validé dès 2016 c’est a dire que le produit etait obsolete au debut de production.
      On attend de voir ce que le successeur a dans le ventre et on en reparlera

      • b21raider dit :

        les US n’ont rien de comparable :
        Lockheed sniper.
        Northrop litening
        et j’en passe, faut arreter de déconner un moment.
        dans le f35 le das joue le role de l’osf sauf qu’il est a 360 degrès.
        l’eots est effectivement un pod IR interne au f35

        • Wagdoox dit :

          Depuis quand tu parles toi ?!
          On était pourtant d’accord !
          Aucun pod us ne fait du la longue et courte portée donc non rien d’équivalent !
          360 ?! Sans deconner … le truc est sous le nez de l’avion mais il voit au dessus arrête de fumer.

      • John dit :

        L’OSF est ce qui s’appelle IRST en anglais.
        L’EOTS est le « successeur » de l’IRST. L’IRST est placé en dessus du nez des avions de génération 4++. Et cette capacité est orientée air-air.
        L’EOTS au contraire a une capacité air-air et air-sol, et il est placé sous le nez pour pouvoir répondre à ce besoin, évidemment.
        Quant à la question du remplacement, c’est le problème de tout programme prenant du retard et tout programme dont la conception et la mise au point se fait sur une période de plus d’une décennie.
        La mise-à-jour semble assez impressionnante, après, c’est bien évidemment le rôle de LM que de faire de la publicité en ce sens.
        Quant à la capacité non comparable, c’est discutable.
        On parle dans les deux cas de longue portée, le F.35 avance cette capacité.
        Et sans détail supplémentaire d’un côté et de l’autre, difficile de savoir ce qu’il en est. Mais dire que ce n’est pas comparable me semble exagéré.
        A priori, je dirais que le pod dont il est question ici étant plus moderne, oui, sa capacité est probablement plus intéressante.
        Maintenant, l’avantage du F-35 est sa furtivité, et donc il peut théoriquement s’approcher plus facilement de la cible sans être repéré.

        Quant aux réels pod, le pod « Sniper » de LM sont aussi récents, et sont utilisés aussi par de purs bombardiers. Quelle est la différence avec les pod ?
        Si on prend l’Inde et le Qatar, ils ont choisi le pod sniper pour leur Rafale. Et lors de l’évaluation en Suisse, Dassault a équipé le Rafale d’un pod sniper.
        Et il me semble que les capacités (ce que le pod peut faire, soit le transfert de donnée en live, désignation air-air, air-sol, etc..) sont similaires.
        Ce sont donc seulement les spécifications techniques qui sont discutables. Et je ne trouve pas d’info concernant les distances possibles, la qualité de l’image, la gamme de longueur d’ondes, etc.
        Si vous en savez plus, j’attends volontiers de vos nouvelles.

  5. Fredforce10 dit :

    Je me demande souvent si certaines infos ne devraient pas être classifiées

  6. Blondin dit :

    question pour les connaisseurs; quel est le niveau de nos nacelles, et en particulier de celle là, par rapport à la concurrence US Israélienne ? il me semble que la SNIPER est plus pour le CAS, à courte portée, et que les clients du pod DAMOCLES l’achetait justement pour avoir des vues plus « large », mais au niveau performance pure, type résolution portée, fonctions, je suppose qu’on est bon mais est on au niveau ?

    • b21raider dit :

      il vient de perdre un marché aux émirats, pour équiper des mirages2000 qui plus est, ça peut vous aiguiller :
      https://www.meta-defense.fr/2020/02/27/les-emirats-arabes-unis-choisissent-le-pod-de-designation-sniper-pour-la-modernisation-de-leurs-mirage-2000-9/

      • Fralipolipi dit :

        Encore du commentaire de bashing-autoflagelling à 2 balles !
        .
        Oui les émirats ont récemment choisi le Sniper plutôt que le Talios pour équiper leurs M2000.
        Mais non, il est impossible d’en tirer le moindre indice objectif de la valeur de l’un par rapport à l’autre,
        car le choix des EAU est d’abord dicté par l’exigence de l’harmonisation de flotte, … lorsque tous leurs F16 sont « déjà » équipés de ce même Sniper depuis un certain temps (investissement fait lorsque le Talios n’existait pas encore).
        .
        Ici encore, vous repasserez.

        • Hermes dit :

          Faut arrêter de prêter attention aux commentaires de B21raider, quand il se fait pas piquer son pseudo, il est souvent en mode « bave », en tirant à côté en plus.
          .
          Soit il a la rage, soit il aime être à genoux.

        • John dit :

          Juger l’intention des personnes est selon moi inutile.
          Les informations factuelles que vous donnez ensuite sont beaucoup plus intéressantes, et justifient en effet ce choix.
          Par contre, je me demande pourquoi:
          – l’Inde a choisi le pod sniper alors que le Rafale ne sera pas en service en Inde avant que le pod de Thales soit qualifié pour le Rafale.
          – Dassault a présenté son Rafale à la Suisse équipé d’un pod sniper.
          Et avant de me faire attaquer, ces questions sont vraiment des questions, je ne cherche pas à faire des sous-entendus.

    • Wagdoox dit :

      C’est exactement ca.
      Talios est utilise une optique bonne et portée au meilleur niveau avec un upscale, mais aussi une ia pour analyses immédiates des cibles d’opportunités qui peuvent se recouvrir. Talios garde une portée d’environ 80km et ajoute une capacité combat urbain, cas.
      Personne ne te dira ce que tu veux savoir, c’est évidemment classifié.
      Le pod est excellent mais jeune et devra faire ses preuves, il faudra voir s’il arrive surpasser le sniper sur son terrain mais avec le retour des menaces symétriques et la persistance des combats urbains le talios est particulièrement bien placé.

  7. Nexterience dit :

    Si talios apporte une plus value en air air, pourquoi ne serait elle pas utilisée en mission de suprématie aérienne ?

    • Wagdoox dit :

      C’est le boulot de l’osf qui sera mise a jour avec une partie des tech développés pour le talios et pour moins cher. Sachant que l’osf n’a pas le meme besoin, pas le meme volume non plus.
      Le talios est spécialisé pour regarder le sol, l’osf est orienté vers le ciel (contrairement a l’eots du f35) parce que tailler pour le air air en premier lieux (en air sol lointain a l’occasion).

      • Fralipolipi dit :

        Et pour compléter,
        si un Rafale décolle pour une mission stricte de supériorité aérienne (avec seulement des Mica/Meteor et bidons pendulaires surpersoniques), on préfèrera aussi éviter d’évoluer avec la trainée d’un pod extérieur (pas forcément très utile en AA), si mince soit-elle.
        Le possible mode AA du Talios pourra par contre éventuellement servir au Rafale, en complément de l’OSF, lors d’un retour de mission de bombardement, si cela est jugé utile.

        • Wagdoox dit :

          Tout a fait !
          Sauf sur l’évaluation des pertes enemis qui se fera plus avec un pod aeros qu’un talos ou osf si la mission est suffisamment complexe bien sur.

  8. Loufi dit :

    Est-ce que TALIOS peut voir le coronavirus ?

  9. Ec75018 dit :

    Ça sent quand même la source de haut vol qui ne sait pas trop de quoi il s’agit… à part un dénigrement en règle des techniciens de Thales il n’y a pas trop d’info. Bref à prendre avec quelques pincettes (l’info pas la poussière)

    J’imagine que tout nouveau produit a ce type de problèmes, ainsi que tout industriel qui fabrique des produits de haute techno.

    Je classe ça dans les commentaires pas très utiles (comme ceux sur le F35 qui disent il est trop bien ou il est trop nul de la part de personnes qui n’y connaissent pas grand chose)

    • Plusdepognon dit :

      @ Ec75018
      À l’origine, c’est un article du « canard enchainé ».
      Donc c’est sérieux contrairement à la bévue qui ne reproduira pas vu le public devant laquelle elle a été exposée involontairement…