L’US Navy cherche à mettre au point un drone sous-marin « rôdeur » doté d’une grande autonomie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

39 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    En France, pour une mission moins ambitieuse, mais au combien importante celle de la lutte anti-mines :
    https://www.lefigaro.fr/international/un-drone-pour-neutraliser-les-mines-sous-marines-20200313

  2. Daniel BESSON dit :

    Quand on lance une mode , il faut s’attendre à être copié ! ( Voir article de Forbes )

    Notons que la Russie dispose déjà des briques technologiques avec le Poséidon-6 et que le drone sous-marin rodeur – armé – est plus logique du point de vue Russe En cas de tensions avec l’ Occident le  » GIUK gap  » sera fermé et tout navire de surface Russe sera balayé de la surface , et d’en dessous de la surface , de l’Atlantique Nord . Seuls resterons les drones rodeurs dont la mission de l’ IA sera relativement simple vu que tout signal significatif , accoustique ou magnétique , sera un navire Occidental ! Même pas besoin de créer une bibilothèque de signaux de référence …

    https://www.forbes.com/sites/hisutton/2020/02/05/future-submarine-game-changer-atomic-drone-submarines/#3513fbc73c03

    • EchoDelta dit :

      Je doute que ce genre de drone s’attaque délibérément à des navires civiles, qui peuvent être alliés de la Russie… Donc si il faudra bien reconnaitre la signature acoustique et confirmer manuellement la tentative de destruction par un officier traitant. De plus ce genre de confirmation fait partie intégrante de la doctrine de commandement Russe. Chaque fois qu’ils y ont dérogé, ils se sont pris les pieds dans le tapis. De plus en tirant sur tout ce qui bouge, ce sera beaucoup trop facile de les piéger !!

      • Daniel BESSON dit :

        @EchoDelta

        Vous pensez que la Russie aura des alliés sur l’Atlantique Nord ? Lesquels ?

        En ce qui concerne la doctrine , elle change souvent avec la technologie . En l’occurrence il semble que les essais de la Royal Navy avec son nouveau drone dans ce domaine c’est bien pour l’affiner ( Voir l’article consacré à ce drone dans la liste ci-dessous )
        https://www.forbes.com/sites/hisutton/2020/03/05/royal-navy-to-get-first-large-autonomous-submarine/#32941ffa1f0b

         » Having an XLUUV is significant as it will allow the Royal Navy to learn how to use them. Building them is one challenge, developing the tactics and doctrine is another. The future may favor the early movers such as the Royal Navy and U.S. Navy who learn how to use them effectively.  »

        Pour le reste , il y a effectivement un minimum minimorum dans la discrimination mais là les leurres existent déjà et l’analyse spectrale par une IA est-elle plus ou moins efficace que les capacités humaines ? A partir du moment où l’on développe des drones sous-marins armés de torpilles c’est que l’on commence à avoir un début de réponse à cette question amha ????
         » This situation is similar to when armed aerial drones were first being used. Aerial drones generally have a human in the loop before the weapon is fired, but this may not be practical for an autonomous submarine « 

        • EchoDelta dit :

          La comparaison avec des drones aériens montre bien qu’il reste des humains dans la chaine de commandement. Et je pense pour longtemps.
          Quand a utiliser l’IA dans la détection, hum c’est ce que l’on fait depuis les années 60 il me semble… Alors je ne vois pas de « revolution » si ce n’est que l’on ira encore et encore plus vite avec la vitesse des processeurs embarqués. De là à ouvrir le feu sans commandement humain, là de sérieux doute…
          Quant aux russes, ils ont toujours gardé un échelon de commandement dans le tir de munition importantes, et franchement je ne vois pas d’exemple depuis 80 ans de changement à ce niveau. Cela nous a épargné bien des bavures, et chaque fois qu’ils engendré une catastrophe, cette règle avait été enfreinte. Le MH17 en est un exemple parmi d’autres.
          Cet échelon humain est le propre des dictatures (ou des régimes forts si vous préférez ce vocable) pour éviter toute rebellion passant par l’emploi non contrôlé d’armes puissantes.
          Et l’heure n’est pas au changement en Russie en ce moment sur ce sujet. C’est ce que je voulais dire.

  3. Daniel BESSON dit :

    Pour suivre l’actualité des drones sous-marins armés :
    https://www.forbes.com/sites/hisutton/#5d788ea5810f

  4. Clavier dit :

    Il faudrait savoir ….Un drone sous-marin pour pister les sous-marins russes ou pour remplacer les pilotes du port chargés de conduire les visiteurs …?
    Pas vraiment pareil comme usage et comme concept !

  5. Elyo dit :

    Le président Reagan et son successeur ont torpillé l’Urss en lui imposant une course aux armements que les soviétiques n’ont jamais pu suivre au niveau financement. Le nombre incroyable de projets mené par la DARPA semble suivre cette même logique. La Russie déclare souvent qu’ils sont eux aussi à la pointe des ces matériels ultra sophistiqués mais quand on voit l’avancement du SU57 ou du PakDa on peut avoir des doutes

    • batgames dit :

      non ,ce sont les saoudiens aux ordres des amerloques qui ont fait chuter les prix u pétrole qui ont ruiner l’économie Russes qui sont avant tout responsables

      • NRJ dit :

        @batgames
        Euh… Non

        En 2015, quand la concurrence du pétrole de schiste a commencé, la première idée saoudienne a été de baisser les coûts au maximum pour étouffer financièrement le pétrole de schiste. C’est la raison pour laquelle il y a eu une forte baisse du prix du pétrole en 2015. Cependant ça n’a pas marché et là, l’OPEP a décidé de réduire la production de pétrole. Pour cette décision, la Russie a été d’accord. Avec le Coronavirus, la situation change : le monde est à l’arrêt et on se retrouve de nouveau trop de pétrole pour notre consommation. L’Arabie Saoudite a proposé de réduire encore la production mais là, la Russie a refusé.

        Il n’y a pas eu de « plan » pour détruire l’économie russe. Les saoudiens payent eux-mêmes très cher la baisse du prix du pétrole et ils se retrouvent à devoir acheter des dizaines de milliards d’armements américains pour bénéficier des bonnes faveurs de Trump, maintenant que les USA produisent assez chez eux pour leur consommation.

      • Nexterience dit :

        Trois choses additionnées par les USA de Reagan ont fait sauter l’URSS : la chute du pétrole, l’enlisement en Afghanistan et la guerre des étoiles. C’est l’addition des trois qui a mis l’URSS à genoux.

  6. ULYSSE dit :

    La marine nationale a déjà expérimenté des glider sous marin de la société Alseamar. Les versions les plus performantes peuvent tenir160 jours en mer et plonger a1000m et reste r posés sur les fonds (Mer et marine) d abord destinés aux missions hydrographique il peuvent également servir de vigie ASM.
    La guerre des robots est annoncée…

  7. ji_louis dit :

    C’est juste une évolution des planeurs sous-marins utilisés en océanographie.
    Coût relativement modeste à l’unité, autonomie de plusieurs mois, plonge à grande profondeur et reviens en surface (mais ne garde pas d’immersion fixe), compte rendus réguliers, idéal en essaim pour contrôler un volume maritime (surface + profondeur) via des satellites.

    Inconvénients: très lent, sensible aux courants marins qu’il ne peut pas contrer efficacement.

    • FredericA dit :

      @ji_louis : « Inconvénients: très lent, sensible aux courants marins qu’il ne peut pas contrer efficacement. »
      .
      Les exigences du monde militaires ne sont pas celles du civiles. Les études en cours cherchent probablement à supprimer ces inconvénients.

  8. Carin dit :

    C’est marrant, c’est pas les turcs qui prétendaient mettre au point un sous marin ressemblant à une raie manta?
    Qui copie l’autre?

  9. Raymond75 dit :

    89 000 000 d’Américains ne disposent pas de couverture médicale (privée et très chère), et un test de détection du coronavirus coûte 3 000 $ … Mais ce peuple d’abrutis investie encore et toujours dans des armes ‘majeures, tout en perdant toutes leurs guerres (après massacre et destructions de masse) !

    Ils vont bientôt avoir une surprise de taille, un rappel aux réalités, découvrir une nouvelle échelle des valeurs.

  10. Nexterience dit :

    Les drones en général ne créent ils pas un seuil intermédiaire de conflictualité? :
    Abattre un drone est moins grave que tuer un avion ou un blindé alors que les faits montrent qu’ils sont fréquemment utilisés en zones chaudes avec bien plus de risques de dérapages, voire en zones illégalles.
    Identifier un drone russe devant Brest donnera lieu à quelles rétorsions dignes du danger représenté ?

    • Harambe dit :

      L’abattre au pire, le capturer au mieux (au risque de se prendre une autodestruction après l’avoir péché).

  11. Clément dit :

    Quid de l’utilisation de mammifères marins dressés à la recherche et au marquage (il me semble que l’US Navy en dispose, les Russes aussi probablement) pour contrer ce genre de drone furtif ?

  12. Carin dit :

    @clement
    Il me semble que les américains ont cessés d’essayer de dresser des dauphins pour leurs faire transporter des mines…. et pour cause, quel poids d’explosif peut traîner un
    dauphin?? Parce que les coques de bateaux gris c’est quand même épais!! Et puis ils se sont aperçus que si le dresseur n’est pas en vue… pas de guidage possible! Donc la question serait… combien de dresseurs êtes-vous prêt à sacrifier??

    • Clément dit :

      @Carin
      L’idée des dauphins armés c’est en effet une très mauvaise idée. Ce type d’usage (avec ds mines) a surement était expérimenté, mais n’est pas attesté. Par contre il furent (ou sont) utilisé pour des missions de surveillance, de marquage et de récupération. Par exemple pour repérer les nageurs des nageurs de combat approchant un navire et rapporter leur présences aux dresseurs.

    • Thaurac dit :

      La russie idem y compris une autre espèce, dont un cadavre a été retrouvé dans un pays scandinave avec un harnais encore en place

  13. Ajm dit :

    Les US peuvent faire marcher la planche à billet d’USD à grande échelle car leur monnaie est toujours demandée partout, les russes, eux, ont déjà du mal à faire accepter leurs roubles sans planche à billet du tout ( un euro contre plus de 80 roubles actuellement).