Pour garder ses capacités en matière de ravitaillement en vol, l’US Air Force devra « prendre des risques »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

28 contributions

  1. Rascasse dit :

    Risque acceptable selon l’USAF : avoir un déficit d’avions de ravitaillement fiables, devoir utiliser des avions encore dangereux et risquant d’engendrer des collisions en cours de ravitaillement, devoir payer des entreprises privées (au moins une a déjà acheté un KC10 d’occasion à la Suède pour se positionner).

    Risque inacceptable selon l’USAF : acheter chez Airbus.

    • Clavier dit :

      L’ équipement des armées d’un pays devrait toujours être une priorité nationale car on est souvent à la merci de l’étranger pour la MCO et le renouvellement .
      Mais la concentration des groupements d’industriels a tellement diminué la concurrence aux USA que ceux ci considèrent maintenant le Pentagone comme un client o bligé qui on impose à peu près tout .
      Les conséquences de ce rapport de force sont une R&D qui part dans tous les sens au détriment d’un certain réalisme .
      J’attends toujours des progrès techniques avérés sur le programmes KC, F-35, Zumwalt, Ford……etc

  2. Francis Hummel dit :

    Par 2 fois, c’est airbus qui a gagné le marché des ravitailleurs US avec le MRTT au début des années 2000.
    Par 2 fois, les lobbies américains ont fait casser le choix pour préférer et imposer boeing.
    Après ils se permettent de dire que nous favorisons ou subventionnons nos industries nationales et européennes, que nous ne sommes pas ouverts, etc, etc…
    J’aimerais simplement que nous fassions la balance des équipements US en Europe vs les équipements européens aux USA, et on rigolerait…
    Par ailleurs, on a vu ce que cela donnait : boeing étant sûr de sa position de monopole, il ne fait plus aucun effort de qualité ni de respect des contrats. Résultats : les nouveaux tankers sont très en retard et les premiers qui ont étaient livrés ont fait apparaître des gros défaux de qualités : des chewing gum, des canettes et des papiers gras dans les parois de l’avion et d’autres joyeusetés.
    Le pentagone a fait les gros yeux, mais boeing a rigolé : « sinon, quoi ??? » Et bien, sinon, rien !!!
    Voilà ce qu’il advient quand il y a des marchés captifs et préférentiels…

  3. wagdoox dit :

    on rêverait du budget d’une des 4 branches (principales) pour l’entière armée FR.
    A noter que la France va forcement devenir plus faible dans sa posture nucléaire, manque de volonté politique …

    • NRJ dit :

      @wagdox
      La France n’a jamais cherché à posséder des milliers de bombes dont on n’aurait de toute façon pas l’utilité. On a environ 300 bombes, et cela suffirait à réduire en poussière un continent entier. S’il y a quelque chose à changer, c’est les vecteurs, raison pour laquelle nos vecteurs actuels sont Mach 3 et qu’il faudra passer à Mach 5 ou plus.

  4. Chaibou dit :

    Plus de 700 milliards de dollars de dépense militaire me paraît beaucoup pour seulement contenir une Chine et une Russie dont leur alliance face aux états unis devient de plus en plus forte . La Russie dépense un dixième du budget de défense US mais a réussi à mettre en place une Formidable puissance militaire en moins de 15 ans. Seulement ,il faut reconnaître la faiblesse russe dans le domaine naval.
    La Chine quant à elle avec un budget de plus de 250 milliards de dollars a comblé presque son retard dans le domaine naval et aérien. La question est de savoir à partir de quel moment les États-Unis seront suffisamment prêts pour affronter simultanément la Russie en Europe et la Chine dans le Pacifique particulièrement en mer de Chine méridionale. L’avenir nous le dira.

    • ji_louis dit :

      Avec l’arsenal nucléaire, il ne peut plus y avoir de bataille de grande ampleur comme durant les deux guerres mondiales.

    • Henri MARTIN dit :

      Il faut faire attention aux différences de valeur de la monnaie et de niveau de vie, l’ingénieur et l’ouvrier chinois n’ont pas le même salaire que l’américain ou l’européen, donc le montant réel du budget chinois de la défense est bien plus élevé.

    • R2D2 dit :

       » La Russie dépense un dixième du budget de défense US mais a réussi à mettre en place une Formidable puissance militaire en moins de 15 ans.  »
      il y a encore beaucoup de projets qui ne sont pas encore fiabilisés et/ou financés.

    • R2D2 dit :

      « La Chine quant à elle avec un budget de plus de 250 milliards de dollars a comblé presque son retard dans le domaine naval et aérien. »
      Pour le naval oui ils font feu de tout bois mais en ce qui concernent les portes avions ils sont encore très loin (conception, expérience, équipement, nombre).
      Et pour l’aérien j’ai du mal à comparer ce qui vole en ce moment aux U.S et ce qui vole en Chine. Ce n’est pas les memes ordres de grandeur, ce n’est pas le meme déploiement technologique.

    • Nauatg dit :

      En payant les soldats au lance pierre pas très compliqué…..

  5. Thaurac dit :

     » Une ligne de crédit de 38 milliards de dollars est prévue pour financer les projet « spéciaux » et de nature « confidentielle ». »
    Vu le montant on crois rêver

    • Fred dit :

      @ Thaurac
      Peut-être est-ce une ligne de crédit « mission-réception » … :o)

    • R2D2 dit :

      Vu le deficit américain on croit rever ^^’

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Vu le deficit américain on croit rever » Grace au dollar qui est la monnaie unique des échanges commerciaux mondiaux les U.S. font financer leur déficit par le reste du monde!

        • R2D2 dit :

          Le dollar qui sert de devise pour les échanges ou pour les réserves de liquidité c’est quelque chose qui va etre de moins en moins naturel. Bien sur cela ne va pas changer du jour au lendemain mais entre la Chine qui s’en débarrasse massivement, idem pour la Russie et qui fait en plus du troc, l’Europe et l’euro, etc.
          Bref ce ne sont pas les initiatives de contournement qui manquent.

  6. Bob dit :

    Les USA ne peuvent pas tout se payer. L’alliance sino-soviétique est un vrai problème pour les USA et la France en conséquence. Les USA doivent continuer leur pivot vers l’indo-pacifique pour contrer le Parti Communiste Chinois mais les USA n’auront jamais les moyens de contrer le PCC et le Tsarat en même temps. C’est en partie pour cela que les européens à travers l’OTAN se doivent de se défendre plus avec une dissuasion nucléaire française et britannique. Les forces conventionnelles seront reduites au minimum.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Oui c’est une question majeure pour les européens. Il est admis aujourd’hui que les USA ne peuvent pas aujourd’hui s’engager massivement à la fois en mer de Chine contre la Chine et en Europe face à la Russie.
      Dans l’hypothèse par exemple d’une action chinoise contre Taiwan, les américains mobiliseraient la plupart de leurs moyens face à la Chine et il y aurait alors une opportunité pour Poutine pour s’emparer d’une partie de l’Europe de l’est.
      C’est ce scénario, le plus défavorable, que les européens doivent considérer pour élaborer leur défense.
      Et là on est dans le flou. Les russes peuvent se dire qu’une avancée mesurée, limitée par exemple aux pays baltes, au nord de la Finlande et de la Norvège ou même une avancée plus importante qui comprendrait en plus le contour de la mer noire (sud de l’Ukraine, est de la Roumanie et de la Bulgarie) et éventuellement un petit bout de la Grèce pour avoir un accès en mer Egée, pourraient rester sans réaction et créer un fait accompli. L’Ukraine, la Roumanie et la Bulgarie perdraient tout accès à la mer et deviendraient des états vassaux.

  7. Aymard de Ledonner dit :

    C’est moi qui n’ai pas compris ou bien ils mettent à la casse 24 drones RQ-4 Global Hawk BACN récents pour les remplacer par des vieux E-11A ?????

  8. Degourba dit :

    Au lieu de pleurnicher sur le problème de ravitaillement des M2000 de l’operation Barkhane, la France devrais se munir de A330MTTR que les européens vantent tant aux américains alors qu’ils sont incapables d’en fournir à un de leur.

  9. haut de games dit :

    Trop drôle
    A330 MRTT [appelé KC-45 outre-Atlantique]

    les ricains ont refusé l’humiliation Airbus ,Boeing et ses soucis de 737 max et maintenant des livraisons de’avions avec des corps étrangers …

    des migrants certainement ….ou des douilles de Clé de 17 ah oui zut c’est vrai ils ne parlent pas en systéme classique comme nous mais en douille de 1/4 ..ou autre complexité…
    ah oui les Anglais et les Ricains il faut se les farcir en mécanique …

    t’apprend la mécanique avec un plan Français t’arrive chez les oncles Sam y’a pas une douille qui correspond ..ils disent qu’ils veulent favorisé les échanges comme dit Coluche ils se foutent de Notre G un petit peu …quand même un ptit Peu

    Pounds square Inch
    gallons Us et UK

    ah oui ….même chez nous on a un système ars Aero pour les Tuyaux sur nos avions …fiable si on sait les serrer de 10 degré pas plus (évidement des idiots serre les écrou comme sur les roues d’une simple Voiture ,alors évidement que cela fuit banane .GRRRR)ne pas mettre la mécanique avion entre toutes les mains … ….et bien les Ricains ont deux types de Tuyaux de circuits Hydraulique et de bagues eux …des Bleus et des Jaunes ….pour bien s’y retrouver (mais des idiots mélangent les deux systèmes(si si c’est déjà arriver ) ahahahahahaha ….

  10. Jean (le 1er) dit :

    Ah, si seulement l’US Air Force avait tenu bon face aux lobbyistes et acté son choix de la proposition Airbus / Lockheed-Martin basé sur l’A330. Parce qu’actuellement le A330 MRTT est déjà opérationnel chez ses premiers utilisateurs.

    • R2D2 dit :

      et avec le standard 2 a venir qui ajoute une capacité de relais & traitement COM & ISR l’avenir du MRTT devrait etre radieux 🙂

  11. Vroom dit :

    J’ai dû mal à croire que l’USAF puisse être en manque de ravitailleurs…..