Le Commissariat des Armées se met en ordre de marche en vue de soutenir un engagement opérationnel majeur

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

74 contributions

  1. SupaSaiyjin dit :

    Tres bien mais avant tout, il serait temps d’effectuer une remontée en puissance de ces effectifs. Car pour le moment, le nombre de soutènement vs soutenu est complètement déséquilibré. Et selon toutes vraisemblances, il est prévu de passer de 9000 à environ 6000 militaires au SCA. Donc je me demande bien comment va t’il appliquer ce plan?

    • Göret dit :

      C’est pas beaucoup 9000 soldats, sachant qu’em face on est environ 500,000 guerriers Turcs surentrainés et excellement équipés.

    • Sodescro (repenti) dit :

      @ SupaSayiin
      Avec des externalisations, il y a pléthore de sociétés qui font cela moyennant finances même dans les pays les plus dangereux. Sur le territoire national, cela fait 30 ans qu’une société n’attend que ça.
      La force opérationnelle terrestre compte moins de personnes que l’entreprise Peugeot, croyez vous que cela soit difficile de le faire sur le territoire métropolitain ou pour seulement 13 000 pax annuel ?

      Regardez la notion de « guerre haute intensité » et vous verrez comment on peut fausser une analyse pour arriver aux conclusions décidées par avance:
      https://www.penseemiliterre.fr/la-societe-de-haute-intensite-face-aux-questions-de-soutenabilite_114254_1013077.html

  2. Chanone dit :

    A ben ça alors. Cela ferait tâche d’avoir à abandonner un affrontement majeur sur un manque de munitions ou d’essence.
    Là où le bas ma semble blesser, c’est quand les politiques écoutent les chants des sirènes autoproclamées écologistes, qui éxige le démantèlement de notre arsenal nucléaire (haut du spectre), et l’abandon du diesel (force conventionnelles). Hors depuis le temp, si on savait comment alimenter tous les moteurs avec le même carburant peu spécifique et pau raffiné, même la France se serait donné la peine de simplifier sa logistique.
    .
    En vérité, le domaine régalien ne devrait pas écouter les grands penseurs qui, sous prétexte d’une actualité repensée par les médias, on réclamés « les dividendes de la paix ».
    Et comme il nous ont coûté, de mémoire et sans chercher bien loi, un porte avion nucléaire, huit FreMm et dix ans de développement du Rafale, le tout en faisant exploser nos impôts, la TVA, car il fallait payer les 35 heures, je me sens … b*isé.
    Certes!
    Et pour le coup, remonter en puissance alors que les pièces détachées ont du mal à suivre, on voit bien que la réforme logistique à encore du chemin à faire pour une efficience maximale.

    • Vevert250 dit :

      Les munitions sont gérées par le SIMu et les carburants par le SEA qui ne dépendent pas du SCA.

      • Jm dit :

        Vevert250
        Vous avez raison, mais au final, tout remonte vers ceux qui tiennent les cordons de la bourse
        Et force est de constater qu’ils les ont bien tirés pour eux, et maintenant que tout le monde gueule, que tout le monde constate qu’avec leur politique du »je fais des économies mais chez les autres », on en arrive à avoir une armée, sa logistique, ses matériels et son infrastructure, ils ont du mal à justifier leur existence de soutien face aux dégâts qu’on mettra des décennies à remettre en état.

    • haut de games dit :

      je n’aurais pas fait de discours mieux que toi cher ami
      30 ans de gachis des acquis et 30 ans de compromission des missions du futur
      on a maintenant une armée en puzzle qui doit pleurer qui des antonov ,qui des hercules C130 J qui de là une aide de l’autriche pour se faire faire des pistolet mitrailleur …quoi d’autre la liste est énorme ,ah oui les hélicoptère Lourds abandonné …on s’est farci des gazelles à peine blindés …un lieutenant est certainement mort à cause de ces conneries là lors de l’intervention en Lybie . tirer par des armes de petits calibres …
      ils ont même été capable de se ridiculiser en faisant tourner le PA Clemenceau faire un demi tour du monde tirer par un remorqueur ….un tas de’incapables en tous domaines depuis 30 ans de pouvoir politique …….

      • haut de games dit :

        oups peut être est il plutôt mort au Mali ce lieutenant je crois ,mais bon en Gazelle c’est certain

      • cipal dit :

        le Clem était désarmé et en route vers la démolition quand il tournait en rond grâce aux idioties écolos bobos du moment et à la gestion de cet épisode qui n’avait rien à voir avec le commissariat !
        que je sache ledit commissariat n’a rien à voir non plus avec les acquisitions de matériel et les options sont la conséquence des errements des politiques lesquels ne connaissent rien aux problèmes techniques et tactiques, (je ne parle pas du niveau stratégique qui ne les intéresse qu’en termes électifs locaux et personnels!)
        en bref le commissariat est certainement à mettre à niveau, mais pour ce qui concerne le matos, voir du côté DGA et autres industriels … et tous les « bons souvenirs » de conneries que j’ai, concernaient plutôt les préretaités des arsenaux bossant à mi temps (et là je suis sympa! le tiers temps me semblant plus approprié) et pour être honnête il y a des tas de sujets à réformer chez les croques (comme l’habillement !) mais le matos ce ne sont pas eux !

  3. aleksandar dit :

     » L’idée même d’un ordre multilatéral fondé sur le droit, où le recours à la force est régulé, où les engagements sont respectés, où les droits créent des obligations qui s’appliquent à tous, cette idée-là est profondément remise en cause aujourd’hui. »

    Dit par un type qui s’est permis de bombarder la Syrie en contravention avec tout le droit international.

    • Stoltenberg dit :

      Troll russe, vous avez provoqué donc je réponds dans le but de rectifier vos mensonges et insinuations tous aussi ineptes que malveillants. Ce sont surtout la Russie, la Chine communiste et leurs alliés (notamment la Turquie et l’Iran) qui oeuvrent pour détruire cet ordre.

    • Appolo dit :

      Vous n’en avez pas marre de cette ânerie « bombarder la syrie en contravention avec le droit international » ?
      Pour vous éviter de continuer de raconter n’importe quoi, lisez donc la résolution 2254 du CS de l’onu. Article 8 notamment, qui demande aux pays membres de l’ONU de réprimer les activités terroristes en Syrie et précise bien que toute action offensive et défensive contre Daech and co est autorisée (« …que le cessez-le-feu susmentionné ne s’appliquera pas aux actions offensives ou défensives dirigées contre ces individus, groupes, entreprises et entités…)

      • Jm dit :

        Qui vous a écrit que nous avons lâchés des GBU dans le cadre de l’ONU ???
        Avant de dire que les gens sont des ânes et de les insulter, renseignez-vous.
        Et œuvrez sur le terrain, au lieu de vous contenter de lire les résolutions du Conseil de Sécurité et autres littératures politico-politiciennes qui n’ont d’autres but que de se dédouaner sans rien faire.

        • Nihilo dit :

          Moi je veux bien que vous ayez raison mais pour l’heure vous ne contredisez pas Appolo (qui répond à une provocation habituelle de Aleksandar).

          (Merci Appolo, grâce à vous, la provocation de Aleksandar devient pédagogique.)

          Si la résolution 2254 demande aux pays membres de l’ONU, comme la France, de réprimer, pourquoi l’intervention de la France serait-elle illégale ?

    • Bob dit :

      Comme en Yougoslavie dans les années 90 et en Libye en 2011.

    • Nihilo dit :

      Comment auriez-vous procédé Aleksandar ? M. Poutine ou M. Erdogan procèdent-ils mieux ?

  4. aleksandar dit :

    Quand a mettre le SCA en ordre de bataille vu le % de civils employés, j’ai comme un doute.

    • arnaud dit :

      Les civils de par leur statut peuvent tout autant être patriotes et engagés à faire leurs missions aussi intensément que les militaires. Votre a priori montre que vous êtes hors sol.

      • Castel dit :

        arnaud
        Sans doute, mais pas avec la même efficacité, à chacun son métier !!
        Le film « Capitaine Conan » est très instructif à ce sujet…….

  5. Jm dit :

    Après s’être auto soutenu, s’être bien servi au détriment des autres qu’ils avaient en charge de servir en premier, il doit leur rester un peu d’argent sur le budget pour aider les autres, en fait réaliser leur mission première : le soutien.
    Comme ils se sont fait taper sur les doigts, à force que les soutenus fassent remonter les informations en direct, preuve à l’appui, comme quoi on frisait l’escroquerie et que les rôles étaient inversés (soutenus – soutenant), et on ne parlera pas de la cousine du SCA, l’EDA…., ils vont lâcher des miettes. On va en reparler dans quelques temps.
    Quand je lis les phrases creuses du directeur du SCA;
    – le SCA doit être prêt à renforcer sa capacité en cas d’engagement majeur [qui décrit de 30 000 à 50 000 hommes] et à poursuivre ses activités sur le territoire national dans un contexte très dégradé »
    – a signé un ordre d’opération relatif au « durcissement militaire du service »,
    – insiste sur « l’organisation du service en vue de son engagement opérationnel »
    – m’assurer de la « préparation opérationnelle du personnel SCA » et les « ressources capacitaires du service ».
    – « Afin d’être en mesure de faire la guerre au même niveau d’intensité que les armées
    – d’assurer la résilience du soutien sur le territoire national
    – y compris face aux nouvelles menaces,
    – je veux m’assurer que le niveau capacitaire pour chaque domaine d’action du SCA et
    – chaque niveau de mise en œuvre considéré répond à cette double exigence d’ici la fin de la LPM
    Ces militaires non pratiquants (c’est écrit ; je veux m’assurer de la « préparation opérationnelle du personnel SCA, ce qui veut dire qu’actuellement, ils ne le sont pas, opérationnel, donc, coté militaire, on repassera …), ces militaires non pratiquants donc, vont enfin comprendre et travailler ce pour quoi ils sont payés et la raison initiale pour laquelle ils se sont engagés.
    A moins que personne n’ait voulu de leurs excellentes compétences ailleurs …….

    • FABRICE R. dit :

      Quel fiel lâché sur les personnels qui font au mieux pour soutenir les forces combattantes. Oublie t on que la majorité des personnels des GS viennent des « armes » !? Que les régiments se sont débarrassés de leurs personnels cassés ou en fin de carrière pour armer les postes dans les GS ? Que les effectifs des GS sont passés de 500 à moins de 350 pour certains en gardant les mêmes missions de soutien ! Qu’effectivement, ils y a une majorité de civils mais qu’ils sont là pour permettre aux militaires des GS et services de partir soutenir leurs camarades en OPEX (Les forces sont elles malheureuses d’avoir des rations, tentes derniers modèles, douches de campagnes, lits picots allégés, pains et ordinaires fonctionnant H24, etc…). Allez voir les personnels du 14ème RISLP et discuter avec eux de leurs disponibilités et de la facilité d’être un soldat-logisticien ! Alors, avant de baver sur le soutien et ne voir que les mauvais côtés pour lesquels l’EVAT, le Sous-Officiers et l’Officier des GS essaient de faire au mieux avec les moyens qu’ont leur donne, prenez le temps de les rencontrer et de discuter avec eux.
      Respectueusement
      un ADC de GS

      • Jm dit :

        Mon Adc
        Je ne déverse rien, je constate.
        Je constate que quand vous dites qu’il faut être content d’avoir du matériel à disposition, vous ne faites que votre travail.
        Je constate que comme d’habitude, vous êtes terro centré dans votre prose, mais il me semble que les GS sont interarmées, à dominante terre, les autres armées le constatent au quotidien, et le fait d’être sous considérés, dans l’ordre, par les militaires terre, puis les civils des GS, les militaires des autres armées soit demandent à rejoindre leur armée d’origine, soit quittent l’institution. Ceci explique peut-être, même sûrement votre déflation en effectif. Et si vos régiments se « débarrassent » (quel terme vous employez pour vos frères d’armes !!!!) des cassés, prenez en à vous-même en interne, ça prouve la grande illusion dans la cohésion dont vous nous rebattez les oreilles.
        Ha, les civils que vous avez mis dans les GS !!!!! Nous vous avons dit dès la création des GS en 2009, qu’une majorité de civil étaient une ineptie, et qu’à terme, ils commanderaient et vous seriez « esclave » de personnels syndiqués, à la disponibilité limitée, et que vous auriez double charge a minima.
        Que nenni nous a-t-on dit ? Jamais un civil ne commandera : mais bien sûr !!! Et ils seront toujours présents si nous en avons besoin.
        Et je reprends votre phrase ; « Qu’effectivement, ils y a une majorité de civils mais qu’ils sont là pour permettre aux militaires des GS et services de partir soutenir leurs camarades en OPEX ». Déjà, il faudrait qu’ils affichent une disponibilité pour permettre aux personnels qui partent en OPEX d’être soutenus tout temps : essayez donc de réaliser les démarches administratives et militaires un vendredi après-midi pour un départ inopiné et ordonné un dimanche matin ? Les 4 personnels de permanence et d’astreinte du GS n’ont jamais répondu. On a même eu droit à une réponse d’anthologie « je suis d’astreinte la semaine, pas le week-end, ce n’est pas dans ma fiche de poste et de tâche, on verra ça lundi matin. Venant d’un militaire, du SCA et du soutien, ça fait peur, et ça laisse songeur sur la disponibilité en Opex. Promis, le soutien ne fera la guerre que le lundi après midi, le mardi matin et le jeudi après-midi !!!
        Du vécu, il y a moins de 2 mois.
        Quant aux militaires du soutien en Opex, ce n’est plus un rêve, c’est un délice.
        Les premier au cul des avions pour se servir les premiers, toujours les premiers à se dédire pour ne pas exécuter des missions et rester sur place au nom du sacro saint « soutien ».
        Pour preuve, allez voir la qualité de points d’eau armés par les gars du soutien, et les autres.
        Et en matière de qualité de vie et de « je me sers », allez à Salon de Provence constater l’excellent des locaux du soutien au regard du reste du bâtiment des études (étrange, c’est le même bâtiment, mais il y a une porte codée pour transiter d’une aile à une autre, y aurait-il des choses à cacher ???)
        Allez à au GS à Marseille constater la qualité des locaux du soutien au regard des autres.
        Ce ne sont que des constats, et non un versement de fiel comme vous dites.
        Et la quasi-totalité des constats exposés est réalisée au sein de l’Armée de Terre.
        Rassurez-vous ou inquiétez-vous, j’ai les même chez moi.
        Mes camarades marins me rapportent également la même chose chez eux.
        De simples constats qui sont remontés depuis des années, que le soutien a réussi à masquer durant des années, mais maintenant, cela se voit.
        Et désormais, il faut prendre des mesures avec les miettes que vous avez laissées.
        Ho merde, il va falloir faire votre métier !!!!!!

        • Marco dit :

          Tiens , encore un qui ne sait rien mais qui fait comme si. Les yakafocon, les donneurs de leçons plein de haine et d’amertume, il faudrait penser à autre chose qu’à une carrière militaire. Ce n’est pas en additionnant 3 cas particuliers et en questionnant 2-3 camarades qu’on peut prétendre avoir une vue d’ensemble. Et puis pensez avant à faire le tour des magasins du matériel, des cercles, etc, parce qu’en matière d’infra, il semblerait aller à l’encontre de ce que vous prétendez être « la qualité des locaux du soutien ».

          • Jm dit :

            Je n’ai pas l’habitude d’être rentre dedans, mais devant autant de mauvaise foi…..
            Alors le « un qui ne sait rien » a 38 ans de service dont 19 en inséré Armée de Terre et 10 en inséré Marine Nationale.
            Le reste en Armée de l’Air.
            Et bourlingué parmi 19 Opex en opérationnel inséré en l’air et au sol avec des terriens.
            Si vous affichez autant d’interopérabilité, je pense qu’on peut commencer à causer.
            Le « un qui ne sait rien » a vu de très près la mainmise de l’armée de terre et du SCA sur le soutien, avec sa cousine l’EDA.
            Si vous n’avez pas conscience de ce que pense la très grande majorité des militaires à l’encontre du soutien, c’est que vous soit ignare, soit aveugle.
            Désolé d’être aussi incisif, mais quand je vois le flot des propos insultants déversés venant de la part de personnes qui défendent leur pré carré alors que 80 à 90 % des personnes interrogées dénoncent le soutien comme écueil à la bonne marche des unités tant en France qu’en Opex, je m’interroge sur l’objectivité des personnels composants ce service….dorénavant après vente.
            Et si vous ne croyez pas, alors que depuis très longtemps, j’écris que ce que j’annonce est vérifiable, je vous laisse lire l’article précisant les excellentes relations soutenant – soutenus !!!
            Et ne me dites pas que je vais chercher mes informations n’importe où, elles viennent……de ce site.
            OPEX : Le soutien des armées est dans « le rouge ». LIBRE OPINION de Laurent LAGNEAU
            https://www.asafrance.fr/item/opex-le-soutien-des-armees-est-dans-le-rouge-libre-opinion-de-laurent-lagneau.html
            Lisez bien l’article, vous verrez comment la grande majorité des soutenus vous considère.
            Bien entendu par quelques lignes consensuelles, le Commissariat défend son « bifteck », et c’est bien normal, mais quand je lis « Si le système « tient » actuellement, c’est « grâce au dévouement de personnes […] qui ne comptent pas leurs heures, qui reviennent le weekend-end pour travailler », ça me fait doucement rigoler, et je ne dois pas être le seul.
            Essayez de trouver un gars du soutien un dimanche après-midi, comme je l’ai écrit par ailleurs. Déjà – et vous pouvez vérifier- le soutien de Marseille est injoignable le vendredi à compter de 11h00. Idem pour Nîmes, idem….partout d’ailleurs.
            Et je ne m’étends pas sur les civils recasés qui font la pluie et le beau temps, et dont tout le monde a peur, carrière et syndicat obligent surement. Tout le monde le sait, mais tout le monde ferme sa gueule. Sauf les cons de l’AA et de la MN qui l’ouvrent, et que vous taxez de syndicalistes, alors qu’ils disent tout haut ce que vous pensez tout bas.
            Cela fait des années que des pastilles rouge sont mises sur le soutien dans les QSR, vous avez réussi à le cacher, mais maintenant que c’est remonté en direct, va falloir assumer des années de dilettantisme, des années durant lesquelles vous avez pris les gens de haut, de très haut, en fait, nous avoir pris pour des cons.
            Et si vous n’avez pas l’honnêteté de le reconnaître, si vous restez ancrés dans vos certitudes malgré les multiples constats, c’est dommage.
            Et c’est peut être pour ça qu’on va vous replacer dans la chaîne militaire.
            Ce n’est pas moi qui le dit, c’est votre chef qui a signé un ordre d’opération relatif au « durcissement militaire du service », ce qui veut bien dire qu’on était dans le tourisme de masse, qui insiste sur « l’organisation du service en vue de son engagement opérationnel », ce qui aurait d’être fait depuis 10 ans car c’était un ordre du CEMA, qui veut s’assurer de la « préparation opérationnelle du personnel SCA » et les « ressources capacitaires du service », excusez du peu, mais d’une part c’est un peu leur métier, et c’est leur boulot d’autre part, qui déclare vouloir que son services soit Ops, « Afin d’être en mesure de faire la guerre au même niveau d’intensité que les armées.
            Rien que ces phrases veulent dire que les personnels de ce service ne sont pas militaires, qu’ils se sont détachés artificiellement, et qu’il va y avoir du boulot pour remettre de l’ordre.
            Comme beaucoup, je constate que vous avez largement dérivé et qu’il est peut-être temps de siffler la fin du match, que vous redeveniez et pour certains que vous deveniez ce pourquoi vous êtes venus ; être militaire.
            .

        • FABRICE R. dit :

          jm,
          J’ignore à quelle armée vous appartenez mais même si je suis un terrien, je n’ai jamais fait de ségrégation interarmées.
          Cela fait 30 ans que je fais du soutien et je me fais fort d’apporter à chaque demande une réponse rapide et de servir le camarade qui fait la demande. Je suis navré que vous n’ayez rencontré que des personnes incompétentes et votre épisode d’un départ en weekend avec un personnel d’astreinte aux réponses ahurissantes me font bondir car c’est ce genre de personnage qui salit tout le travail des autres.
          J’ai travaillé avec des aviateurs et des marins et je reconnais que l’adaptation n’est pas évidente pour certains personnels. Pour moi, l’Armée de l’Air aura encore besoin d’au moins 15 ans avant que ses personnels affectés en interarmées puissent vraiment être à l’aise. Je reste quand même surpris de voir de jeunes SGT de l’Armée de l’Air regretter la vie d’une base par rapport à un service interarmées ayant des horaires de fonctionnaires et une astreinte à domicile 1 fois tous les 2 mois ! Mais bon, l’herbe est toujours plus verte chez les autres.
          Merci en tout cas de ne pas déconsidérer ceux qui oeuvrent pour vous soutenir et d’être vexant avec des remarques qui ne font pas avancer le système, mon métier, je le fais et avec passion.
          Respectueusement

          • Castel dit :

            Fabrice R.
            Puisque vous semblez faire allusion aux commandos de l’air sur le terrain, n’oublions pas une chose :
            Ils sont formés pour être des spécialistes de l’ interopérabilité entre l’armée de terre et l’armée de l’air, vu que c’est une situation que l’on rencontrera de plus en plus souvent, avec l’importance que prend l’appui au sol pour les confrontations à venir….
            Donc, leur rôle principal est bien de faciliter les interventions aériennes, à tous les niveaux, que ce soit les repérages, protection, ou aménagement des aires d’atterrissage.
            Alors, qu’après on leur demande d’intervenir dans une mission différente, parce qu’il se trouvent les mieux placés pour intervenir, c’est une évidence, comme on l’a vu récemment aussi pour les commandos de Marine, alors que ce n’était pas pour eux non plus, leur mission première.
            Mais le plus important, de mon point de vue, c’est d’abord d’avoir ce genre de spécialistes sur le terrain, car c’est quand même eux qui sont le mieux placé pour les effectuer, même si je n’ai aucun doute que certaines unités de l’armée de terre pourraient, le cas échéant, les remplacer « au pied levé », mais sans avoir probablement tout à fait la même efficacité !!

        • Parigot dit :

          Attendez de voir le secrétariat général de l’administration (SGA) à l’oeuvre lorsqu’il aura bouffé le SCA.
          https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/et-si-les-deboires-du-logiciel-de-paie-louvois-appartenaient-enfin-au-passe-831438.html
          Là, vous pourrez pleurer.

  6. blavan dit :

    Le Commissariat défend son « bifteck », et c’est bien normal, mais il faut se rendre à l’évidence, pour de nombreuses années, grâce à notre dissuasion nucléaire , il n’y aura que des guerres asymétriques où un conflit nucléaire. Il est donc inutile de jouer à se faire peur, notre armée est bien dimensionnée, pour l’usage qu’en fait le Président.

    • wagdoox dit :

      Meme si j’ai tendance à être d’accord sur le fond, laisser l’armée conventionnelle dans un tel état est dangereux car ca nous met d’entré dans une situation ou il faudrait utiliser la bombe sans autre forme de proportionnalité.
      Ce qui veut aussi dire que l’arme atomique serait tactique contrairement à doctrine.
      La posture nucléaire doit rester crédible est ca implique justement de ne pas se ridiculiser à vouloir faire croire qu’on va utiliser la bombe parce qu’un collectif brésiliens pensent que la France pourrait être un danger, mettre 2000 hommes et 20 rafales en Guyane pour rappeler que la France est chez elle serait déjà plus crédible (c’est qu’un exemple tiré par les cheveux mais qui a le mérité d’être clair).

    • Nexterience dit :

      Pas du tout d’accord. Le nucléaire ne nous protégera pas des conflits conventionnels haute intensité. Seulement de l’effondrement de l’invasion de l’Europe occidentale. Cf guerre du Karghil, Malouines,…
      C’est réaffirmé dernièrement par le PR.

      • norbert dit :

        Pensez vous qu’un pays non nucléaire nous attaquera ? La doctrine du conflit à haute intensité est une hypothèse pour faire travailler nos élèves officiers et nos états majors redondants qui doivent bien se trouver des raisons
        pour justifier leurs postes.

        • Wagdoox dit :

          Des groupes de marche nu pied nous attaque, des groupes de proxi nous attaque. Relisez malouines. Combien de fois j’ai entendu ca n’arrivera jamais et pouf c’est fait wagdoox

        • CrocMarine dit :

          Déjà, certains pays susceptibles d’entrer en conflit avec nous sont armés de l’arme nucléaire (Russie, Chine). Ensuite, l’arme nucléaire n’est censée être employée que lorsque les intérêts vitaux (ex: le territoire national) sont touchés, ce qui laisse pas mal de conflits possibles (ex: en Libye contre le contingent turc fraichement débarqué?). Et puis anticiper permet d’entrainer les forces aux bonnes menaces et de flécher les crédits aux bons endroits (pas comme en 40 avec la ligne Maginot mais avec pas assez de chars parce que le travail doctrinal sur la guerre de mouvement n’avait pas été fait dans les années 20-30…). Donc oui, qu’ils travaillent leur doctrine !

    • haut de games dit :

      hou il est tenté de s’en séparer pour la refiler au capharnaüm de l’Europe

  7. Fred dit :

    c’est pas gagné!

  8. Tintouin dit :

    En résumé: le soutien doit lui aussi se préparer à la guerre, pour ne pas être le maillon faible de la chaîne « armées ».

  9. Plusdepognon dit :

    Nous savons tous l’orientation prise en haut lieu depuis la professionnalisation, pas la peine de faire semblant!
    https://defencebelgium.com/2019/10/04/les-activites-dappui-et-la-restauration-entierement-externalises-au-camp-delsenborn/

    Y compris pour l’opérationnel, comme on peut le voir chez les germains ce que donne comme résultat le « tout externalisé ». :
    https://www.youtube.com/watch?v=EpY-piJuUUM

    Nous verrons bien en réel ce que cela va donner:
    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/france-annonce-surge-sahel-210430

    Cela ne peut pas être pire que pour Sangaris.
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2014/04/07/rca-entre-rusticite-et-indigence.html

  10. Parigot dit :

    « Logique capacitaire »? C’est un gros mot ça non?
    https://www.athena-vostok.com/armee-de-terre-francaise-le-niveau-capacitaire-1
    En novlangue, on parle « d’optimisation ».

  11. wagdoox dit :

    Ca send le comité théodule…

  12. petitjean dit :

    « soutenir un engagement opérationnel majeur’
    wouais, wouais, wouais !
    ça veut dire quoi ?
    pourquoi j’éprouve toujours un malaise en lisant tout ce baratin ? Ces enfonceurs de protes ouvertes ne savent-ils que…..enfoncer des portes ouvertes ??!!
    ça fait plus de 20 ans qu’ils foutent à poil notre armée !!
    Aujourd’hui, très factuellement, quel effectif sont-ils capables projeter n’importe où dans le monde et, of course, avec tous les moyens associés ??? Combien ????
    Ridicule !!
    et je lis ça aussi :
    – « poursuivre ses activités sur le territoire national dans un contexte très dégradé »
    -« résilience du soutien sur le territoire national y compris face aux nouvelles menaces »
    tiens tiens , tiens , en haut lieu aurait-on pris enfin conscience que la France part en petit morceau, que la criminalité atteint des sommets et que des milliers d’armes de guerre sont stockées dans les quartiers islamisés
    Les bisounours de service vont encore sursauter !!
    Il faut peut être que ça leur pète à la gueule pour les réveiller. Pourquoi ne visitent-t-ils pas ces centaines de quartiers en voie de Sécession ?
    Va-t-on peut être aussi un jour se mettre à bloquer nos frontières pour repousser les envahisseurs ?!
    Mais au fait, faut du pognon et beaucoup , Macron va lâcher combien ?
    Bref, bref, bref, il y a du boulot,du gros et du vital
    les français le savent-ils ?
    Non !
    ils dorment encore…………………

  13. Guigoomber dit :

    Turquie ? Chine ? Quelle nation fait office d’épouvantail ?

    • Chanone dit :

      Le Brésil !
      C’est un gros morceau, distant, et gouverné par des Nazis! Le concours de b*te sera de devoir lequel des deux est le plus corrompu…

  14. Chimère dit :

    Pourquoi ne pas mettre sous un même commandement le commissariat, le 25 RG ,et certaines autres entités du Génie ?
    Cela simplifierait l’installation de camp, la paperasse etc….

    • Belzébuth dit :

      @ Chimère
      Le fait de créer des régiments du soutien (un dans chaque région TERRE) a été retoqué depuis très longtemps. C’est d’ailleurs ce qui a entraîné la création désatreuse des GS en 2011, alors que les expérimentations étaient catastrophiques.
      Ce sont les hauts fonctionnaires qui ont depuis la haute main sur les armées, les militaires étant de plus en plus sur la touche pour les véritables décisions structurantes.

      La dernière rebuffade en date est la main mise définitive de la LOG sur le 14ème RISLP dont le SCA avait desépérement besoin (pourtant la LOG n’a pas brillé lorsqu’il a faalu déclenché Sentinelle en catastrophe en janvier 2015). Le SCA a pris la mission et en haut lieu certains s’en souviennent très bien!

      Le but est de faire comme à La Poste, avec ATLAS pour le soutien. Vous faîtes tout vous-même et puis ce sera externalisé.

      Il y a un lutte à mort entre la logistique et le SCA, car dans le mouvement d’externalisation comme vous le voyez chez les américains, ce sont les sociétés privées qui ont le boulot. Celui qui flanche connaît son destin.
      Les armées, surtout l’armée de terre n’attend qu’un retour en arrière qui ne viendra jamais.

  15. Phil dit :

    Bref le soutien redevient visible. Parent oublié des armées françaises, seul Napoleon en avait compris l’importance, le SCA prend en compte le futur probable. Engagement de haute intensité, ou engagement sur le théâtre national en cas de crise profonde…
    Ce sera nécessaire car le soutien GN ou PN n’est compris que dans une logique Amazon et ne tiendrait pas 1semaine en cas de trouble social avec blocages durs et émeutes..

  16. Sens caché ?
    Il faut aller plus loin dans notre effort collectif : le SCA doit être prêt à renforcer sa capacité en cas d’engagement majeur [qui décrit de 30 000 à 50 000 hommes] et à poursuivre ses activités sur le territoire national dans un contexte très dégradé », lit-on en effet dans le numéro 12 de « Soutenir« , le magazine du Commissariat des Armées.
    Ce prépare-t-on à l’éventualité de devoir faire intervenir nos forces armées sur le territoire national en cas de l’augmentations des contestations sociales ?

  17. haut de games dit :

    quel gâchis des acquis depuis 20 ans voir 30 ans depuis la chute du Mur ,que des erreurs de politiciens carriéristes plus que stratéges

    …on devrait les appeler à comparaître pour nous expliquer leurs choix,les condamner ne serviraient à rien ,mais la Nation pourrait ainsi comprendre comment les Fautes d’état sont commises,quels pourraient être les leçons pour ceux qui prennent les responsabilités nouvelles …
    quand on vois ce film sur Dick Cheney https://www.canalplus.com/cinema/vice/h/11055740_50001
    on peut mesurer comment des politiciens trompent le peuple et provoque des choses sans retour …tous les tyrans bien souvent on pourrait les éviter comme les idiots et les incapables

  18. haut de games dit :

    n’oublions pas que nous sommes l’ennemi principal pour le Brésil,l’etat major du gouvernement de Bolsonaro en tous cas le déclare ,il va falloir faire bonne figure au combat

    =>> http://www.opex360.com/2020/02/08/letat-major-bresilien-considere-la-france-comme-la-principale-menace-militaire-dici-2040/

    • haut de games dit :

      la France envahie par un débarquement brésilien soutenus par les avions de l’Ex Foch le Sao paulo

      Tchao Paulo
      en fait c’est des transsexuel brésiliens qui débarquent au Bois de Boulogne ,ouf on l’a échappé belle !
      l’alerte peut être levé mais restons sur nos gardes

  19. PLDEM806 dit :

    Bon ! Le commissariat aux Armées va rechercher un nouveau moyen pour expliquer aux opérationnels de quelle manière ils devront se passer de ce dont ils ont besoin selon leur vieil adage : « dites-moi de quoi vous avez besoin, je vous dirai comment vous en passer »!

  20. Pred dit :

    La bonne blague…
    Déjà il faudrait que le service arrive à fonctionner correctement, ce qui n’est pas le cas.
    Ensuite soutenir une armée de guerre, renforcer la capacité opérationelle… Bah justement le SCA n’est pas du tout opérationel !
    C’est juste une « PME » blindée de civils, de militaires inaptes à tout et n’ayant pas d’autres envie que celle de rester oklm derrière son bureau à faire chier tout le monde.
    Il faut choisir, ou on fait du SCA une vraie force militaire de soutien, ou on continue dans l’esprit civil start-up du bordel qui n’arrive déjà pas à faire son taff.

  21. Graville dit :

    Pas Gagné pour le SCA, il n’assure pas par temps calme, j’imagine le pire en cas de conflit

  22. Rizpainsel dit :

    Quand le SCA progresse les armées régressent!

  23. dédé de la Colo ! dit :

    Souvenirs ! Souvenirs !
    Notre intendance à nous en Afrique dans les années 70-75 consistait à rafraîchir notre « Kro » dans des seaux toilés dit « seaux à vache » remplit d’eau le tout harnaché sur notre bonne vieille Jeep qui sous une chaleur extrême s’arrêtait au milieu de nulle part sous l’effet du « Vapor Lock » également la plaque de blindage sous le bloc-moteur que nous démontions afin d’éviter de prendre feu car cette plaque agissait comme une faucheuse lorsque nous faisions du hors-piste…
    Le fameux système D à la française, rien de mieux que de se frotter au terrain que du vécu.

  24. werf dit :

    En matière de soutien, il faut regrouper toutes les entités (essence, munitions, transport, génie, approvisionnement des troupes en campagne ou OPEX) en un seul commandement à tous les niveaux national, régional, régiments et OPEX car une armée a besoin de toutes ces composantes pour être opérationnelle. Il faut éviter la dispersion des moyens financiers, humains, matériels, les guerres de clocher, les fausses priorités de certains. Les besoins sont connus pour chaque unité (des chaussures et treillis aux munitions, carburant etc…) si l’informatique de gestion marche et est tenue à jour. Tous les discours ne vaudront jamais une bonne organisation testée régulièrement…

  25. Phil traer dit :

    Foutaise, billevesées, calembredaines, xyloglottie, etc………la prose de l’excellent Piat me fait mourir de rire autant qu’elle me désole.
    Si le commissariat et les sémillants commissaires des armées sont, où ont été un jour « opérationnels » ça se saurait……….un corps d’inutiles toujours prompts à faire chier les forces ( les énarques des armées)……à supprimer d’urgence, pour excès de compétences !

  26. Le Glaive dit :

    Si nos dirigeants entrevoient que surviennent des menaces majeures et globales dans un avenir proche, qu’ils essaient alors d’être cohérents, pour commencer.
    Avec cette perspective comme justification, la première mesure d’urgence est de mettre un terme à l’éparpillement de nos forces aux quatre coins de la planète et notamment en Afrique et au Moyen-Orient:: la Défense Nationale suppose d’abord la défense du territoire français, ce qui n’est plus le cas actuellement.on défend des territoires étrangers à des milliers de kilomètres de chez nous, pendant que s’infiltrent chez nous des habitants provenant de ces régions et animés bien souvent des pires intentions : où est la logique ?
    On épuise nos hommes et nos forces dans des combats lointains alors que les combats sont à mener dans nos quartiers de France : il y a 150 quartiers qui sont des territoires perdus, 20 000 menaces directes potentielles et 200 000 menaces indirectes qui sont leurs soutiens, il y a 3 millions de crimes et délits en moyenne par an en France, au moins 100 000 délinquants dont de nombreux poly-récidivistes ( jusqu’à 30 récidives et plus ! ) qui sont en totale liberté dans les rues alors qu’ils devraient être en prison : voilà brièvement résumé un état du désastre français contre lequel chaque élément de nos forces armées devrait être mobilisé d’abord.
    on rapatrie tout le monde, on fait le ménage en France, cela sera déjà un pas énorme d’une mobilisation du pays.
    Quand il sera débarrassé de tous ceux qui le parasitent et qui le mettent en danger de mort actuellement, il sera prêt à affronter n’importe quelle menace extérieure : la menace intérieure est pour le moment, et de très loin , la plus lourde, la plus nombreuse et la plus contagieuse.

    • MERCATOR dit :

      @Le Glaive;V

      Vous vous rendez compte de ce que vous dites . 150, 200 quartiers sensibles avec, au plus, dans chacun, 150 jeunes hommes entre 15 et 35 ans et là je compte large, soient au maximum 30000 hommes, combien capables et ayant envie de se battre en cas de clash 25%, 40 % donc 12000 gus, combien de kalahs et de RPG ,quelques centaines , et ça c’est une menace !, dites j’espère que vous n’êtes pas militaire, car là effectivement on a du souci à se faire, enfin en Algérie contre des Moudjahidins qui étaient d’une autre trempe que celle des petites racailles de banlieue on a réglé le problème avec les paras et la légion( le contingent, et ce n’est pas un reproche n’a rien fait) dans un contexte géographique complètement different et beaucoup plus favorable à la rébellion, bref faut arrêter de fantasmer !

      • jean pierre dit :

        ben oui on a gagné la bataille d’Alger et alors ? finalement ?

        Ce sera pareil. Manque de courage politique devant quelques cadavres alignés….protestation internationale… »génocide » et on plie les gaules……..

      • Le Glaive dit :

        @ mercator : vous oubliez , et c’est bien dommage car vous ne parlez que des quartiers sensibles , les 20 000 fichés S pour radicalisation, qui bénéficient pour chacun d’entre eux en moyenne de 10 soutiens, (tous les attentats islamistes l’ont montré) ce qui nous donne au bas mot 200 000 personnes.. et je ne parle même pas des dizaines de milliers de délinquants multirécidivistes qui penchent naturellement vers ces mouvances et qui sont toujours prêts, en bande, à faire le coup de main… il y a des milliers d’immeubles et de caves à fouiller, aussi, et de caches à éliminer…. un très gros travail principalement urbain.. une sorte de bataille d’Alger multipliée par 150, il y a de quoi occuper pas mal de militaires pendant pas mal de temps…. et je peux vous garantir que beaucoup d’entre eux seront ravis d’y aller et n’attendent que le signal..

      • Czar dit :

        « on a réglé le problème  »

        oui t’as bien ‘réglé le problème’ , amercrouton, l’ordre règne devant notre base de Mers el-Kébir.

        • MERCATOR dit :

          Czar , t’as un problème avec les anciens ou t’es seulement c.n ? je penche pour la seconde hypothèse , ton pseudo d’ailleurs est imbecile, car comme tu dois l’ignorer c’est la forme pollack de Tsar, bref un pollack d’origine ,collabo peut être ?

          • Czar dit :

            Czar est la première graphie en français du terme qui ne sera popularisé que tardivement sous les graphies de ‘tzar’ puis de ‘tsar’, mais je gage que tu l’ignorais, pontifiant pécore.

            Ainsi, « Eloge historique de Pierre le grand czar, empereur de toutes Russies » de Guillaume-René le Fébure (1772 Paris)

            ‘Le Czar Pierre Premier en France Par Monsieur Hubert Le Blanc’ (1741, Paris)

            ‘Le Czar Demetrius, histoire Moscovite’ de Jean-François Nee de la Rochelle (1717, Paris)

            etc, etc.

            Sinon je n’ai pas de problèmes avec les anciens ‘per se’, mais les vieux boumeurs désastreux qui sont à l’origine de la plupart des causes de décadence de notre pays tout en continuant leur babil prétentiard de vieux cons calamiteux ‘après nous le déluge’ sont effectivement appelés à connaître ‘le jour de l’oreiller’ avant d’être en mesure de nous infliger 5 ans supplémentaires de penser printemps zupitérien.

            je m’y emploierai avec enthousiasme, et je ne suis pas le seul.

  27. Kley dit :

    Qui a créé les GSBDD au fait ?

    Ah oui l’EMA…

    • Primipile dit :

      Faux mon cher Kley, ce n’est certainement pas l’EMA qui l’ a voulu mais à qui on lui a imposé par le politique avec le PR de l’époque en tête car les buts étaient de:
      – rationaliser les soutiens pour réduire les coûts ( traduit par des fermetures d’ emprises et retrait de tous les moyens de soutiens des régiments, bases aériennes ou ports/ arsenaux ) fini le « un chef, des moyens une mission » avec les superbes résultats que l’on connait….
      – réinjecter les économies dégagées dans le budget des armées pour renforcer le niveau d’efficacité opérationnelle (notamment grâce au renouvellement des équipements) …. traduit finalement par externalisations, pas d’argent de dégagé et renouvellement plus que lacunaire des équipements.
      – améliorer la condition du personnel traduit par…. le plan famille wouaouh la belle avancée
      – participer sans faillir au soutien des unités traduit par….. ce que l’on connait actuellement et la farce du discours du SCA.

      En clair l’EMA n’ a certainement pas voulu tout seul qu’on le « rationalise », « mutualise » « externalise » donc qu’on le…. démonétise surtout

    • SCAtastrophe dit :

      @ Kley
      Pour aucune économie, voire même plus cher. Mais aucun bureau de contrôle interne et autres pondeuses de notes de service n’est bizaremment capable d’en dresser le coût.
      https://lemamouth.blogspot.com/2019/10/le-soutien-combien-ca-coute.html

      Plus de 37% des militaires du SCA sont inaptes OPEX et la majorité est plus près de la sortie qu’un colonel plein de la PAGS, la moitié des civils vont partir en retraite d’ici 2025… Faisons semblant d’être surpris d’être forcé d’externaliser « parce que ça ne marche pas » après avoir organisé l’inefficacité par manque de budgets et de moyens humains.

      Pour le reste, « Primipile » est plutôt calé sur le sujet.

    • Jm dit :

      Pas tout à fait.
      Les GS ont été étudiées dès 2005, en 2008 tout le monde s’est accordé pour dire que c’était une ineptie.
      Ça a été mis en sommeil.
      En juillet 2009, deux généraux et pas forcément les plus hauts dans la hiérarchie, (je ne cite pas l’armée, sinon je vais encore me faire tomber dessus à bras raccourcis !!!) ont présenté le projet à un ministre qui était plus concerné par la longueur des jupes des filles militaires de son ministère que par les GS (souvenez-vous, un certain H M). Le ministre a entériné ce projet dont on lui a présenté le côté études sans les conséquences
      Souvenez-vous, ça a d’abord été les GSBdDe, puis les GSBdDp
      Et voilà comment pendant que tout le monde faisait du ski, les GS sont arrivés par un vote le……24 décembre.
      On a vu pire, souvenez-vous de vote concernant la Défense un 31 décembre avec 5 députés
      Mais on a beau disserter, au final, et après 10 ans de retour d’expérience, tout le monde s’accorde que l’idée originelle d’ineptie n’était pas forcément infondée.
      Tous les chefs de corps (toutes armées confondues) rapatrient leurs spécialistes ou créent un système de gestion parallèle, parce que tout le monde constate que personne ne gère plus rien, plus personne ne sait qui fait quoi, et surtout, tout le monde s’accorde à dire qu’il est grand temps qu’au sein du ministère des Armées, les militaires aient leur mot à dire quant à leur gestion.

  28. Bob dit :

    Une guerre de haute intensité conventionnelle est une réalité quand il y a des puissances révisionnistes surtout la Russie qui emploient la force et des guerres hybrides comme dans le Donbass, en Crimée, en Abkhazie, en Ossétie du sud et en Transnistrie pour mener à bien leur politique du fait accompli et d’impérialisme russe aux détriments de leurs voisins vulnérables. Sans parler de la course aux armements russes (nouveaux missiles, cyber et exo-atmosphérique) que la France s’applique à mener. Il faut du soutien aux forces conventionnelles mais nous savons que la France ne bougera jamais contre les russes. Macron préfère discuter avec des états nuisibles qui se cachent derrière le Parti Communiste Chinois avec qui ils partagent leur vision du monde anti-français.
    Donc, il est légitime de se demander de la pertinence d’avoir une dissuasion nucléaire et des forces armées conventionnelles haut de gamme (dispendieuses à souhait) si c’est pour vouloir arrimer les russes à l’Europe alors qu’aucun européen ne veut d’eux pour le moment. L’OTAN sert à protéger l’Europe, pourquoi les européens voudraient que la France prenne le leardership pour se compromettre avec Russie Unie?