Barkhane : La France va envoyer 600 militaires de plus au Sahel

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

131 contributions

  1. PK dit :

    Pourtant, on a 100 000 hommes en réserve en métropole rien que pour le Mali… Il suffirait de piocher dedans !

    Plus tous les kékés africains qui viennent jouer les rambos du clavier sur Opex360…

  2. Polymères dit :

    Concrètement il s’agit de mettre en place un 3e GTD sur zone. Un GTD est un autre nom pour dire GTIA.
    Les 600 de plus comprennent les éléments déjà annoncés et envoyés de la Côte d’ivoire. Cela concerne aussi les véhicules. Donc en soit une part importante des renforts sont transparents pour la métropole, réduisant de facto l’effort à fournir.
    Rappelons que ce renforcement est temporaire, qu’il va servir le temps de réaliser un grand balayage (proche des manoeuvres réalisées au début de Serval) de cette zone des trois frontières avec l’aide de forces africaines dont le bataillon tchadien qui va aussi arriver.

    • OURGOUT51 dit :

      « Rappelons que ce renforcement est temporaire »

      L’expérience passée montre que le temporaire peut durer longtemps, très longtemps!

      Bonne soirée!

    • GRADLON dit :

      600 moins 220 de Côte d’Ivoire reste quand même à en trouver 380

    • RMLE dit :

      Jamais compris pourquoi les GTIA et, dans le désert, les GTD, n’étaient pas appelés « régiment de marche ».

    • Le Glaive dit :

      @ Polymères : je prends acte de vos déclarations de type « Radio Paris » et de la méthode Coué associés . On prend rendez-vous dans un an pour faire le bilan de vos prédictions mirifiques et de l’état du Sahel à ce moment-là, ainsi que du nombre de soldats français qui auront perdu la vie dans l’affaire . En parallèle, on pourra faire le point sur l’état des 150 quartiers français déjà contaminés par la radicalisation islamiste : auront-ils été repris, ou auront-ils été rejoints par quelques dizaines d’autres ?
      Au final, on pourra dire ce qu’on pense des français comme vous, fleur au fusil, qui, aveugles et sourds, auront soutenu l’instauration plus avant de cet ensablement de la France en Afrique, comme si la France voulait absolument avoir son Vietnam.

      • Polymères dit :

        Mais l’ami, je m’en cogne complètement de vous

        • Le Glaive dit :

          @ Polymères : ce qui est grave, ce n’est pas que vous vous en cogniez complètement de moi, et ça me laisse de marbre. Ce n’est pas moi qui compte, c’est la vie de 600 soldats français, plus les autres, qu’on envoie dans le sable alors que c’est dans les quartiers de métropole que l’affaire se joue et que le terrain est conquis.
          Cela vous échappe ou vous indiffère, vous préférez regarder ailleurs : c’est là le problème majeur. des gens comme vous sont la vraie anti-France. Et moi, ceux qui participent au sabordage de mon pays ou qui laissent faire, par leur aveuglement , je ne m’en cogne pas du tout , au contraire : je les mets dans un coin de ma mémoire.

    • Benoît Préchart dit :

      Sentinelle aussi, c’était « temporaire », « juste le temps de… »

  3. Fred. dit :

    C’est bien beau toutes ces annonces mais questions: avec quel Matos ? Quel stratégie ? Encore des ronds dans le sable en perspective.

  4. philbeau dit :

    Fuite en avant…on sait comment cela se termine . Lecointre ferait mieux de conseiller au politique , preuve à l’appui que le Sahel , c’est trop gros pour l’armée française . On n’est plus en 1960 . Mais cet homme a une carrière à gérer .

    • 341CGH dit :

      @ philbeau
      Quelle carrière à gérer ?
      Il est au plus haut grade possible.

      • ALAIN dit :

        341CGH
        A défaut de gérer une carrière, cet homme et surtout un faible qui ne veut pas s’opposer aux politiciens totalement nuls qui gère au jour le jour le pays et l’Europe, ou un incapable qui n’est pas a sa place.
        La guerre et déjà dans les rues de la France et de l’Europe, et ce n’est que le début, le futur proche sera bien plus sanglant.

        la jeunesse Africaine débarque en Europe par milliers tous les mois, et vos militaires vont se faire insulter ou tuer en Afrique, pendant que vos familles sont tous les jours de plus en plus en danger dans les rues de l’Europe.
        Les forces des états Européens doivent sécuriser l’Europe, et non mourir au Sahel pour rien, dans 30 ans ils y serons encore, et l’Europe, elle, sera africaniser et islamiser pour son plus grand malheur.

  5. Maya dit :

    Bonne nouvelle , plus nous aurons de soldats aguerris au combat , plus il sera facile de nettoyer les 150 quartiers islamistes en France car il le faudra à un moment ou un autre.Il faudra user du même vocabulaire pudique , genre : « 30 individus ont été neutralisés « pour parler de 30 racailles islamistes-dealers ayant pris une balle dans la tête.

    • Tintouin dit :

      D’autant que le « moment » ne devrait plus tarder (d’ici 3 ou 4 ans) si l’on en croit les propos de Collomb dans son discours de départ de la Place Beauvau.

    • ALAIN dit :

      Maya
      Vous êtes mal informés, 800 quartiers, tendance a la hausse rapide, 150 et le chiffre de quartiers que les forces de l’ordres ont déjà abandonné dans tous les domaines, de la gestion au quotidien, sécurité, élections, etc, bref qui ne sont plus sous la juridiction de l’état Français. (pardon, j’oublie sauf pour les prestation sociales)
      Quand a nettoyer les dit quartiers, oublié cette idée, pour cela ils faut des politiciens avec quelques …….. dans le pantalons, et cela n’existe plus en France, et a peut d’exemplaires en Europe.

    • Guillaume dit :

      Lol
      Y a vraiment des psychopathes qui traînent ici 🙂

      C est fous tout ce qu’ on peut dire planqué derrière un clavier 🙂

  6. Parabellum dit :

    Prions pour que cela ne devienne pas un Viêt Nam des sables…on pliera bagage quand? Avec quel résultat de victoire ? On est face à une guérilla qui se planque et naît et renaît dans les villages et la brousse…on arrive on palabre et dès qu on part les types ressortent les motos et les Kalash des planques dans les baraques ou même sous terre…on va surveiller tout ça avec deux drones en état de vol ? Le bataillon tchadien sera sans du bon boulot mais que peuvent valoir des estoniens en Afrique ? On fait des miracles dit le trop bavard cema…faut y croire..ou pas’ on peut défendre la France en 2020 et demain autrement qu avec cette gabegie stérile

    • Daniel BESSON dit :

      Cit [ Prions pour que cela ne devienne pas un Viêt Nam des sables…]

      Justement c’est calibré pour ça , pour que ça n’en devienne pas un ! Cette stratégie post-Houlebecquienne – réduction du domaine de la lutte – permettra de clamer haut et fort dans 6 mois – un an :  » Mission accomplie !  »
      C’est même finement joué : On se fixe des critères de victoire , empêcher l’ennemi d’agir , dans un espace réduit , la zone des trois frontières !
      Il n’ y a même pas le rêve de vouloir  » saigner  » le corps de bataille ennemi .
      Puisque vous parliez du Vietnam , on se limite au delta du Mékong et on abandonne la zone frontalière avec la Chine …

  7. Eryx dit :

    Des renforts c’est bien, mais il faut aussi savoir les déplacer assez rapidement. Et là, se sont des hélicos lourd qu’il nous faut également. Allons nous les avoir par nos alliés ? Ou devrons nous, nous, résoudre a s’en procurer sur étagères ?

  8. Sam dit :

    Si c’est pour envoyer des vaguemestres et des offcoms supplémentaires ça sert à rien. Si c’est sans réduire la facture sentinelle, c’est encore pire !

  9. Fred de menaka dit :

    Environ 5000 pax dans le bac à sable mais combiens font le taf ? Tous les experts serieux nous disent qu’il faut environ 30000 combattants sur le tais et les autres sous clim avec les 3 repas /jour quand même !! Adieu vieille Europe que le diable t’emporte.

    • Castel dit :

      Fred de menaka
      Les 5000 pax dont vous parlez, ne représente jamais que les effectifs d’une brigade, mais le but est avant tout d’aider les forces du G5 à se mettre en place, ce qui peut être suffisant….
      Quand à l’emploi sur le terrain auquel vous faites allusion, compte tenu de la taille des contingent islamistes, il n’est pas indispensable d’engager des grosses unités, mais plutôt des petites, opérationnelles, se déplaçant rapidement, reliées entre elles, le gros des effectifs pouvant venir les renforcer en cas de besoin, mais restant la plus-part du temps en réserve s’il fallait faire face un jour à une offensive majeure de la part des djihadistes et engager des moyens importants…..

    • Franz dit :

       » Adieu vieille Europe  » c’était précisément pour aller défendre (les intérêts de) la France hors du territoire national, et à l’époque déjà en Afrique. Ce qui est précisément l’objectif de Barkhane.
      Donc je ne comprends pas bien votre colère…

  10. Airis dit :

    Je crois qu’il n’y a pas besoin de sortir de l’X pour savoir qu’il va vite y avoir un gros souci avec les effectifs de l’armée.
    600 personnes, dont vraisemblablement une majorité de fantassins, ça va très vite venir mettre en turn over complet les unités de mêlé de l’AT.
    Il va falloir faire un choix entre Sentinelle et la BSS.

    • Bangkapi dit :

      On a connu beaucoup plus de monde en opération à certaines périodes du temps de l’armée de conscription avec peu d’unité professionnelles.
      C’est juste un choix d’emploi des unités et de doctrine d’utilisation.

      • Daniel 1945 dit :

        C’est vrai que c’était plus facile de trouver du monde du temps du « service militaire », heureusement nous allons bientôt voir le bout du tunnel grâce au SNU. Le premier qui rira aura une tapette !

        • Bangkapi dit :

          Je voulais seulement dire que les unités tournaient beaucoup plus qu’aujourd’hui. Nous avions à peine le temps de se remettre en condition au retour d’une Opex que l’on repartait vers une autre.
          Cela avait bien sur des inconvénients pour la formation, la spécialisation et la vie familiale pour les mariés.
          Les unités professionneles ou j’étais à l’époque étaient surbookées mais c’était une vie exaltante.
          Et oui, le service militaire avec ses VLS mais aussi ceux qui voulaient s’engager après leur service fournissait aussi des renforts.

    • Plusdepognon dit :

      @ Airis
      « En même temps », le politique qui va arrêter Sentinelle alors que l’on procède au lâchage de terroristes dans nos rues et à leur rapatriement en avions aux frais de la princesse n’est pas encore né. Et Barkhane, c’est purement humanitaire ce sont les autres qui font de bonnes affaires.
      https://lemamouth.blogspot.com/2020/02/5100-oui-mais.html

  11. Boubacar dit :

    Bon courage.
    Troupes aguérries du type legion, para ou infanteries de marine?

  12. Alfa744 dit :

    OK bien, très bien! je pense qu’il va falloir déshabiller Paul pour habiller Pierre…Sentinelle vs formation, formation vs Opex, quid du repos et de la remise en condition? Dans les années 60/70 nous restions une année pleine sur zone (Tchad entre autre) de façon à remplir toutes les missions et contraintes de services! Ou en sommes nous avec des Opex à 4 mois??

  13. Abel Chemoul dit :

    Pendant ce temps là, le GIGN emprionne un gentil étudiant: Majdi Nema.
    http://www.leparisien.fr/faits-divers/un-djihadiste-syrien-soupconne-de-torture-et-crime-de-guerre-arrete-a-marseille-31-01-2020-8249793.php

    J’espère qu’il a Telegram dans sa cellule, sinon c’est inhumain!
    https://youtu.be/EGSeDyLFK3U

    • Parigot dit :

      Moi aussi… 😉

    • Castel dit :

      Abel Chemoul
      Ce qui rappelle au passage, que le régime Syriens et les islamistes avaient parfois des complicités objectives :
      Le plus important était pour eux d’éliminer tous les « gêneurs » démocratiques de manière qu’à l’arriver le vainqueur puisse imposer sa dictature sans entrave !!

    • Robert dit :

      Abel,
      Excellent sketch.
      Aujourd’hui, les inconnus ne pourraient pas faire beaucoup de leurs sketchs.

    • Galopante dit :

      La filiation entre la politique de la France en Afrique depuis 1960 et la colonisation qui l’a précédée est une évidence. La première prend incontestablement ses racines dans la seconde.
      C’est ce que veut montrer cette brochure en mettant en parallèle les principaux aspects et ressorts du colonialisme français et les pratiques néocoloniales de la France et de ses entreprises en Afrique, jusqu’aujourd’hui.
      je savais que tu avais hémorroïdes internes (pas externes) depuis enfance, .

  14. NRJ dit :

    On rejoue le Vietnam et l’Afghanistan avec l’aspect colonialiste en prime. Super. Pas étonnant que les Européens ne suivent pas.

  15. petitjean dit :

    Des renforts certes mais pour quelle finalité politique ?
    Lors de leur rencontre avec Macron sur quoi se sont engagés les chefs d’états africains de la région ???
    1000 ou 2000 soldats de plus ne changeront rien à la problématique globale : quelle solution politique est au bout du fusil ?
    Nos soldats font un travail formidable, que je salue encore, mais avec des moyens et des ressources notoirement insuffisants. Et la solution de ce conflit multi forme n’est pas de leur ressort
    Donc, quelle solution politique est en vue ??………
    nota : et quid du budget de ces opérations que nous devrions soustraire du budget que nous versons à l’UE. Et j’attends toujours Macron qui délaisse la sécurité sur le territoire français :
    https://www.tvlibertes.com/le-samedi-politique-avec-xavier-raufer-la-criminalite-explose-et-castaner-sen-balance

  16. VinceToto dit :

    ‘ce que fait la France par son intervention dans le Sahel est un miracle d’efficience, il faut ne cesser de le répéter.’ le général Lecointre
    Dans la catégorie La France a du Talent, il aurait fait un très bon vendeur de voitures d’occasion.

  17. blavan dit :

    Plus nos alliés se désengagent, plus nous investissons dans cette guerre. Cela rappelle le Viet Nam, espérons que la fin ne sera pas identique. Et toujours pas de débat au parlement, alors que le feu larvé est dans nos banlieues . Vivement qu’un ou une présidente en 2022 siffle la fin de cette intervention coûteuse et consacre vraiment nos finances à l’éradication de la drogue dans l’hexagone et à la construction de prisons.

    • petitjean dit :

      @blavan
      « le feu larvé est dans nos banlieues »
      Macron, comme ses prédécesseurs, ne fera rien ! ILS savent mais ne feront rien. Hollande avait parlé de « partition » , Macron vient de parler de « séparatisme » !!
      Et pourtant :
      https://www.tvlibertes.com/le-samedi-politique-avec-xavier-raufer-la-criminalite-explose-et-castaner-sen-balance

      • Castel dit :

        petitjean
        Ce qui m’étonne avec ce genre de propos, c’est le lien que vous faites entre les problêmes de droit commun, que l’on rencontre parfois dans l’hexagone, et nos opérations militaires à l’étranger….
        Un soldat s’engage dans l’armée pour être un miltaire, et pas un policier, ou alors il s’engage dans la gendarmerie…
        Et d’ailleurs, quand on leur demande de jouer ce rôle exceptionnellement , comme dans l’opération « sentinelle », il faut bien reconnaître qu’en général, ils ne sont pas vraiment enthousiastes, et qu’ils attendent souvent avec impatience que cela se termine….
        Donc, je ne comprend pas la connexion que vous tentez à chaque fois d’établir entre notre présence au Sahel, et la situation interne de notre pays, qui nécessite surtout une augmentation des effectifs de policiers, car je ne vois pas ce que des militaires viendraient faire pour règler les problèmes de nos banlieues !!

        • Robert dit :

          Castel,
          C’est simplement que l’explosion du terrorisme en France ainsi que de tous les « coup de couteau fou » sont directement liés à la politique étrangère.
          Si la politique redevient la défense des citoyens, plus besoin de Sentinelle, ni même d’opérations extérieures permanentes et vaines.
          A quoi bon doubler les effectifs de police quand la proportion de tueurs d’opportunité ne cesse d’augmenter, et que nous en importons par milliers, et que les peines ne sont en rien dissuasives ?
          Nous augmentons le ressentiment dans les pays d’origine et les vocations de tueurs dans notre pays.
          Politique étrangère et intérieure sont directement liées dans ce domaine. Ceux qui tuent en France sont importés, même avec papiers français, sauf très rare exception mais influencés par des étrangers. Et notre politique d’immigration mise en parallèle avec notre politique étrangère montrent un net déséquilibre, nous prétendons influencer dehors quand nous refusons de faire appliquer nos lois dedans.

          • Castel dit :

            Robert
            Même si je reconnais que de nombreux progrès restent à accomplir dans ce domaine, il faut bien reconnaître que la politique actuelle en ce qui concerne l’immigration, par rapport aux Deux présidents précédents, est tôut de même en net progrès….
            Je ne reviendrais pas sur tout ce qui peu la différencier ( plus de reconnaissance au droit du sol à Mayotte, en attendant mieux, prolongation notable de la durée légale en centre de rétention…etc….) , mais il faut bien reconnaître qu’une fois de plus, un certain nombre de pays Européens nous mettent des batons dans les roues, comme l’Allemagne, avec sa politique « bras ouverts » pour les réfugiés, et plus récemment l’Espagne, qui fait de la surrenchère sur ce point…
            Quand on regarde la géograhie de notre pays, il est facile de comprendre qu’il est une véritable « passoire » vis à vis des frontières de nos voisins, et que la seule façon de stopper efficacement cette immigration, serait que cela se fasse à l’échelon Européen, avec une volonté collective d’y mettre fin…
            Sans oublier quand même que l’on ne peut reuser systématiquement le droit d’asile, notamment aux Chrétiens persécutés de l’autre côté de la Méditérannée….
            Enfin, il ne faut pas oublier non plus, que nous sommes obligés d’en accueillir un certain nombre, pour des raisons de compétence, comme pour les informaticiens en provenance d’Inde, idem pour le bâtiment ou nous avons du mal à trouver des effectifs dans l’hexagone…
            Dernière remarque :
            Si nous avons des probèmes d’insécurité dans certaines banlieues, c’est aussi dû à une question d’architecture, car , dans les années 60, certains responsables de l’époque ne jureaient que par la construction de grandes barres, dans lesquelles on s’est empressé de concentrer les nouveaux arrivants, ce qui a contribué à former des ghettos, comme au Mirail à Toulouse, par exemple, ce qui contribue à constituer des zones de non droit…..
            Donc, limiter l’immigration par tous les moyens possibles, d’accord, mais ensuite, il faudra aussi envisager une autre politique de la ville, sinon, la délinquance continuera de progresser, avec le recrutement par les islamistes de certains voyous à la sortie de leurs périodes d’incarcération !!!

          • Robert dit :

            Castel,
            Mayotte est une anomalie, c’est une île qui a une population semblable à celle des Comores et les lois sur l’immigration, les droits sociaux même aux clandestins fonctionnent comme une pompe aspirante géante. La moitié des habitants de Mayotte sont des immigrés clandestins. Forcément, il fallait marquer le coup avec cette pseudo mesure, qui sera probablement rejetée par le conseil constitutionnel pour entrave à l’égalité sur tout le territoire français. Je ne vois pas de progrès, surtout avec un président qui insiste régulièrement, ici en Algérie sur la colonisation, là en niant la culture française, en allant se repentir en Israël, tout en continuant comme les autres à jouer sur les divisions et les communautarismes pour régner. Celui là, après Sarkozy, est un des pires que nous ayons eu.
            Mayotte n’aurait jamais du devenir français, c’est là le problème et même immigrés à vie, les clandestins pourront rester à demeure et leurs enfants acquérir la nationalité française.
            A quoi bon prolonger la détention en centre de rétention si, à terme, on n’est pas expulsé avec interdiction définitive de séjour.
            L’Europe est une machine mondialiste pour empêcher les nations européennes de s’associer et de conclure des traités qui ne nuisent pas à la souveraineté.
            Je n’ai jamais parlé de refuser le droit d’asile même à des musulmans, mais nous devons pouvoir décider qui entre ou pas et limiter nous-mêmes les entrées et les séjours.
            Concernant les formations, désolé, mais le bâtiment est prêt à former des jeunes français, mais l’éducation nationale reste une forteresse marxiste qui préfère des jeunes en échec mais assistés par l’état et dont on peut profiter du ressentiment, politiquement, que des jeunes qui échappent à l’assistanat et ne voteront plus jamais pour les démagogues de la lutte des classes ni ne dépendront des services sociaux. Même pour l’informatique.
            Concernant les cités de banlieues, je l’ai toujours pensé, et pour cause, j’en viens. Mais quand la population partageait la même culture, la même civilisation, et le même projet de respecter ce qui leur était offert, il n’y avait que très peu de délinquance et pas de trafics ni de caillassages de flics, pompiers, médecins, etc…
            Il fallait détruire ces grands ensembles inhumains, mais les nouvelles populations comportent des étrangers à nos moeurs, notre civilisation, qui considèrent leur vision du monde comme supérieure à la nôtre et que seule la force pourrait obliger à nous respecter. En attendant, ils occupent le territoire et prennent en otages les honnêtes gens. Ce n’est pas la seule architecture qui est en cause mais le cosmopolitisme de ces populations qui rend impossible un mode de vie paisible ensemble.

        • BoitaR dit :

          Une bouffée d’air frais dans une pièce qui commence sérieusement à sentir le putride. Merci.

        • Thaurac dit :

          « …que l’on rencontre parfois  »
          Je me marre 😉

        • petitjean dit :

          @Castel
          le lien est évident
          nous combattons des islamistes à l’extérieur alors qu’ils sont déjà chez nous ! D’ailleurs il en arrive encore tous les jours
          Hollande a dit que nous étions en guerre. Les centaines de victimes des attentats ont été tuées ou blessées à cause de quoi à votre avis ??
          Quand un ancien ministre de l’intérieur déclare que des populations pourraient se retrouver « face à face », à quoi pense-t-il à votre avis ,
          ça vous arrive de vous déplacer dans des quartiers islamisés, dans ces fameuses zone de non-droit ?
          avez vous au moins essayé ?
          la « partition » ou le « séparatisme » en marche ça va nous mener où à votre avis ?…………..

          • Castel dit :

            @petitjean
            Je vous ferais remarquer que les centaines de victimes dont vous parlez ont été causées par une organisation, dont le siège était situé en syrie, par des étrangers ( il s’agissait essentiellement de citoyens belges, d’origine maghrébine)
            D’autre part, si à l’heure actuelle, il se commet encore des attentats par des citoyens Français, il s’agit d’initiatives individuelles, qui n’ont rien à voir avec ceux que l’on a connu dans le passé..
            Si vous examinez d’un peu plus près, on peut se rendre compte, qu’en règle générale, il ne s’agit pas d’immigrés récents, mais plutôt de petits voyous dont les parents sont installés en France, depuis déjà un certain temps, et qui ont fini par sombrer dans la délinquance, parce que mal intégrés dans notre société….
            Donc, de mon point de vue, cela n’a rien à voir avec l’immigration légale ou pas que nous subissons aujourd’hui….
            Par contre, c’est vrai, il faut dès aujourd’hui péparer l’avenir e durcissant autant que possible notre politique migratoire, mais aussi, changer notre politique au niveau du logement, pour empêcher à l’avenir de se créer ou de perdurer des zones de  » non droit » dans notre pays…
            Enfin, lorsque vous me demander si je vais me déplacer, dans les quartiers, que je dirai plutôt défavorisés, ou l’on est censé trouvé les « islamisés » dont vous parlez, il m’arrive, lorsque je vais faire mes courses au géant casino, situé à proximité, d’aller faire un tour au fameux « Mirai », qui est un peu le « Sarcelles sur Garonne » local, eh bien, dans la journée, pas de problêmes particuliers, tout le monde semble vacquer à ses occupations, à part quelques groupes de jeunes désoeuvrés qui se promènent sans sembler particulièrement agressifs…..
            Mais, c’est vrai, je n’aimerai pas être obligé d’y revenir en pleine nuit !!

          • Castel dit :

             » Mirail » et non Mirai
            Autant pour moi…

          • Robert dit :

            Castel,
            Les nouvelles vagues d’immigration récente amènent directement des islamistes, des radicalisés, la description que vous faites est obsolète. Dans quelle catégorie met-on le jeune adulte venu du bled avec un visa de tourisme et qui zone toute l’année et va finir par violer, agresser ou poignarder un « gaulois » au hasard ?
            Quand aux quartiers occupés, si la paix semble y régner c’est que le clientélisme a tellement distribué de subventions qu’ils ont tout ce qu’on peut espérer, et dont ne dispose pas les quartiers éloignés des périphéries ou il n’y a pas d’immigrés. de temps en temps, ils provoquent des émeutes, pour la fin de l’année à Toulouse il y a eu des dizaines de voitures brulées. Le deal fonctionne bien, les policiers évitent le quartier sur ordres, les services sociaux sont reconstruits après destruction, le communautarisme règne en maître, les éducateurs sociaux sont tous de la tribu.
            Pourquoi feraient-ils du grabuge alors qu’on leur concède tout et plus encore ?
            Des quartiers que je connais bien, Orly dans le 94, ou la Duchère à Lyon, sont très calmes, du moins en apparence. Ici, les pompiers ne peuvent plus y vendre leurs calendriers, une mosquée salafiste y sévit, les dealers se font discrets, mais en apparence tout est calme.
            C’est comme ça quand les élus ont baissé les bras devant le clientélisme et que l’état donne tout sans se poser les bonnes questions. Pour voir la réalité, il faut trainer autour des sorties d’école, ou les français d’origine baissent la tête et rasent les murs, voir quels sont les partis qui peuvent y faire campagne, les plus soumis à l’invasion.
            Dans la dhimmitude, la paix civile paraît régner.

        • Robert dit :

          Castel,
          J’oubliais l’élément essentiel des familles désunies, sans père dont maintenant l’escroquerie des mères isolées pour faire financer par la CAF les familles polygames, et dont les enfants trainent à pas d’heure dehors à la merci de toutes les tentations. Leurs parents ne s’occupent pas d’eux, la famille n’a pas le même sens chez eux elle est communautaire et pas nucléaire.
          Une famille adhérent aux moeurs et à la civilisation d’accueil, une famille présente et éduquant bien ses enfants, même dans un environnement défaillant ou anti naturel comme les barres d’immeuble, le risque est bien moindre.

    • Boubacar dit :

      N’importe quoi.
      Tu as perdu une bonne occasion de te taire.

    • Olivier dit :

      Pas vraiment d’accord sur vos paroles, certes chacun pense ce qu’il veut sur le bien fondé et l’utilité de cette intervention, cependant, réclamer plus de prisons alors qu’autour de nous la tendance est plus à la fermeture de prisons, la question étant: plutôt que de vouloir plus de prisons (donc au passage l’argument économie de l’opération n’est pas sérieux) il serait peut-être plus judicieux de se demander pourquoi faudrait-il autant de prisons et comment endiguer ce problème bien en amont… éducation ? service militaire? combattre le communautarisme ? bref c’est un vaste sujet et aucun politique n’est de taille.

      • Castel dit :

        @ Olivier
        Je pense qu’a terme, on sera bien obligé d’envisager la création de « camps de travail », ou les détenus seront obligés de travailler, et ou l’application des peines se feraient en fonction de la volonté des détenus de se réinsérer, c’est à dire, non plus une peine fixe, mais variable, c’est à dire par exemple une peine de 5 à 10ans, avec libération à partir de 5 ans en cas de bonne conduite, et jusqu’à 10 ans pour les plus réfractaires….
        Evidemment, il faudrait veiller à ce que ces camps de travail ne ressemblent pas aux goulags, ni au camp de déportation nazis, pas plus qu’à notre ancien bagne….
        Raison de plus, de mon point de vue pour commencer à se pencher sur ce genre de solution, de manière à essayer de trouver un modèle qui concilie la nécessaire répression, sans oublier le facteur humain….

        • tschok dit :

          « il faudrait veiller à ce que ces camps de travail ne ressemblent pas aux goulags, ni au camp de déportation nazis, pas plus qu’à notre ancien bagne »

          Oui, faudrait éviter qu’un fonctionnaire zélé inscrive « Arbeit macht frei » au fronton de l’établissement, ça ferait mauvais genre.

          Bon, sinon, la durée variable de la peine en fonction de l’effort de réinsertion du condamné, ça existe déjà et ça marche plutôt bien, d’ailleurs. Ca s’appelle la libération conditionnelle. L’assortir d’une obligation de travail pendant la détention n’apporte pas de valeur ajouté évidente. Ce qui compte: que le détenu trouve un travail à la sortie. Ca, c’est en général un élément important.

          Concernant les « réfractaires »: notre système carcéral les broie. Ca prend plus ou moins longtemps. Souvent, ça se termine par un suicide: une peine de mort auto-administrée.

          Autre chose: l’organisation du travail en milieu carcéral n’est pas évidente, entre autre parce qu’une forte proportion de détenus présente des troubles psy pathologiques graves. Contrairement aux idées reçues, en France on met les fous en prison. Parfois des types hyper dangereux. Si vous leur filez des outils, faut quand même faire gaffe parce que ça peut virer au carnage.

          Imaginez que vous donnez un marteau ou un tournevis à un type comme ça: http://www.leparisien.fr/faits-divers/il-tue-un-codetenu-et-lui-mange-la-cervelle-09-07-2004-2005127041.php

          J’vais vous dire ce qui va se passer: les surveillants vont tellement flipper qu’ils vont se mettre en grève et que vous allez très vite remiser votre brillante idée dans le tiroir des projets sans suite. Le facteur humain, comme vous dites…

          • Castel dit :

            tschok
            Puisque vous terminez par la, je vais commencer par le problème des surveillants :
            En aucun cas, il ne pourrait s’agir de nos fameux « matons » actuel, mais d’un nouveau personnel, ayant une formation para-militaire, leur statut civil ou militaire, restant à déterminer par la suite.
            Évidemment, leurs salaires et avantages sociaux devraient être attractifs, car on aurait besoin compétents vu l’importance de leur mission….
            Concernant les peines modulables en fonction de leur conduite, il y aurait une différence notable avec la libération anticipée, vu qu’il y aurait un contrat de départ bien établit, à savoir qu’en cas de conduite exemplaire, la libération serait obligatoire au bout de 5 ans, dans l’exemple que je vous ai fourni…
            D’autre part, il s’agirait de camps de travail, ou on ne laisserai pas des jeunes dans une « cage » du matin jusqu’au soir, à ne rien faire, mais ou ils seraient obligés de travailler, ce qui pourrait être plus dissuasif pour les plus fainéants ….
            Enfin, bien sûr, il y aurait un but pédagogique en apprenant si possible un métier aux jeunes pendant leur durée d’incarcération, ou au moins leur fournir un degré d’instruction minimum, pour qu’ils aient une meilleure chance de s’insérer dans notre société à leur sortie…
            Enfin, votre idée d’afficher « arbeit macht frei »à l’entrée ne me parait pas bonne :
             » le travail rend libre  » me parait plus adapté………restons Français !!!

          • Vinz dit :

            « Oui, faudrait éviter qu’un fonctionnaire zélé inscrive « Arbeit macht frei » au fronton de l’établissement »
            .
            Vous inquiétez pas c’est une impossibilité ; c’est proscrit par la loi n° 94-665 du 4 août 1994 relative à l’emploi de la langue française, dite loi Toubon. Dormez tranquille, bourgeois.

  18. Auguste dit :

    Encore une belle réussite.Des grands projets et des grands discours sur le G5,Takuba,la responsabilisation de l’UE et des pays concernés,dans le but de ne pas être seuls à supporter le fardeau:résultat,les US se font la malle et c’est la France qui doit mettre au pot.

  19. Theo dit :

    Il ne faut pas croire que les français sont seuls. Il faut compter les soldats africains dans le secteur qui agissent avec la France, les français représentant le renseignement, la formation, la logistique, la coordination et les combats de forte intensité.
    Combien de soldats africains sont affectés aux objectifs de barkhane pour comprendre l’employeur de l’armée totale opérant là-bas toute nationalité confondue?
    Merci

    • NRJ dit :

      @Theo
      Les armées africaines sont présentes certes. Mais elles sont incapables. Elles sont mal entraînées, mal armées, corrompues. Bref on ne peut pas compter dessus. Cela dit si on les avait laissé se débrouiller au lieu d’intervenir bêtement au Mali, elles auraient peut-être réglé elles-mêmes leurs problèmes.

  20. lxm dit :

    On oublie souvent par abus de langage de préciser qu’on aura pas 5100 militaires au sahel mais 5100 postes de militaires, c’est à dire qu’il y a des rotations, appelé le turn over, et donc cela engage beaucoup plus de militaires en réalité, sans compter la logistique nécessaire.

  21. Expression libre dit :

    C’est un puits sans fond. 600 pax en plus avec les primes opex qui vont avec. Même nos chers généraux en ont profité pour se faire octroyer de belles primes sans être sur le terrain.

    https://www.lopinion.fr/edition/international/emmanuel-macron-commandant-en-chef-guerre-sahel-208201

    Pendant la guerre d’Algérie, nos généraux réclamaient toujours plus d’effectifs.
    Au niveau des chefs militaires, je pense que l’on prend les dirigeants politiques pour des non initiés, bref, pour des cons.
    Puisqu’on nous dit que qu’il n’y a rien à gagner sur le plan des intérêts au Sahel…

    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2019/12/de-ma-terre-jusquau-sahel.html

    Eh bien, on part, on contraint ainsi les Africains à se battre on the ground. On leur fournit seulement un appui aérien, un appui rens, un appui logistique et on verrouille le pays utile, Bamako…
    http://www.opex360.com/2020/01/12/un-rapport-des-nations-unies-decrit-une-situation-de-plus-en-plus-complexe-et-preoccupante-au-mali/
    La guerre est toujours faite par le pauvres au profit des plus riches ( par riches , j’entends tous ceux qui y ont un intérêt)

  22. Ndakarou dit :

    Il faut offrir ou vendre sous forme de prêt, 10 hélico tigres au g5 sahel et les former.
    Et les équiper de matos de transmission.
    c’est plus raisonnable et efficace.
    Qu’ils se démerdent et tirez vous de ce bourbier.

    • Chanone dit :

      @ Ndakarou
      LEs hélicoptères tigre… Sans le renseignement et l’instruction très poussée, les pièces pour l’entretien…
      Comment dire…
      Pilote d’hélicoptère, c’est pas ce qui manque en Afrique. Mais là, vous n’évoquez pas une alouette. Dans les deux semaines, les tigres sont au sol, à moitié démontés.
      Colonialiste? plutôt réaliste: le Tigre est aussi cher qu’un Rafale, il demande un entretien pointu que même les allemands ou les Australiens ne peuvent assumer. Alors les personnel de l’armée Malienne, toujours surpris par
      l’ennemi qui vient pendant à l’aube en surnombre et parvient TOUJOURS à surprendre les locaux…
      A la quatrième, je me méfie. Et là, ça fait plus, bien plus.
      Du coup, de vieilles allouettes avec mini gun, c’est déjà plus à la portée du local.
      Mais ça ne fera pas de miracles tant que les militaires africains ne seront pas capable de devenir une armée agile et réactive.
      Faut dire que nous, on a crû à la ligne Maginot alors en prenant la blietzkrieg dans les dents, on a pu l’observer de près.

      • Vinz dit :

        « on a crû à la ligne Maginot' »
        .
        On aurait dû sans doute plus y croire, et la continuer/achever tout long des Ardennes-Belgique. Le problème en 1940 c’est qu’on a cru aux Belges (certes y avait d’autres problèmes…).

    • Vinz dit :

      Bah ils veulent pas cents balles et un Mars ces mendiants ?
      .
      Rappelons que le Mali s’est payé 4 Mi-35 en 2016 (qui font quoi ?). Dans le même temps la France est obligée de lui offrir des motos fabriquées en Inde.
      .
      Bref tirons-nous. Quitte à revenir plus tard au besoin.

  23. werf dit :

    Le CEMA est débordé, comme en 1914-1918, il demande des renforts, se plaint de ne pas avoir les moyens mais ne loue pas d’hélicoptères lourds pour transporter ses vaillants commandos. Il fait pleurer la ministre auprès des américains qui s’en foutent royalement. Quel piètre conseiller, il ne sait pas trancher entre la BSS et Sentinelle, ah la carrière! Il ne se démarque pas du petit gars qui n’a pas fait son service militaire et qui, comme Bokassa s’était désigné empereur. Ce Tartarin de l’Elysée marche à la fierté et est prêt à tout pour ne pas perdre la face vis à vis de leaders africains corrompus qui empochent les crédits G5 sans vergogne et ne payent pas leurs soldats. Quel image donnent-ils de la France !

  24. Électeur dit :

    Très fort, notre président-chef : il allait se montrer ferme avec les satrapes du Sahel, exiger que ceci-cela, poser des conditions et menacer de les lâcher.

    • Chanone dit :

      plus 600 pax. Pour faire suite à notre conversation. Les tyrans africains ont la même menace que RT Erdogan: ils sont la dernière ligne de défense face à une vague migratoire… qu’on se prendra de toute manière à cause de la modification du climat local.
      Vous avez une 12,7, le calibre qui tue et découpe en même temps? alors investissez…

      • Électeur dit :

        @ Chanone
        Nos brillants (2nd degré, bien sûr) politiciens croient peut-être à cette menace d’une vague migratoire.
        Ils pensent surtout aux réactions, mauvaises pour leur carrière voire pour leur santé, que la vague migratoire peut déclencher (ils appellent ça « le risque populiste ».
        Mais ils ont totalement tort s’ils croient que les tyranneaux sahéliens (ou turc) y peuvent qqch.
        .
        Pour suivre votre raisonnement, qui est juste, il faut mettre au défi les susdits tyranneaux de démontrer leur efficacité contre l’immigration sauvage.
        .
        En bref il faudrait surtout que nous ayons une politique étrangère.
        Et ne pas craindre les grands mots, à condition que ce soit des concepts et pas seulement des mots : il nous faut un projet politique.
        .
        Mais nos élus, et notamment le Président-chef, ne savent que prendre des attitudes et faire de la comm’, ils ne savent pas concevoir une politique.

  25. jojo dit :

    sur 4500 qu’un volant de 2000 pour le baroud!!! pour la protection des emprises Fusiliers marin et de l’air pourrait très bien faire le job et cela permettrait d’avoir un peut plus de fidélisation???.

  26. breer dit :

    Et pendant ce temps la France continue de se démanteler progressivement sous le joug islamo-communautariste avec l’aval et le soutien de toute la sphère de la gauche socialo communiste d’une part et du gouvernement en place… Nos soldats quand à eux vont risquer d’être blessé ou tué dans un conflit sans issue, qui est parti pour durer des décennies, vu la mouvance islamiste croissante et constante dans tous le moyen orient, et l’Afrique sub saharienne…
    RDV dans 2 ans, 5 ans et 10 ans pour voir la progression du merdier…

    • ALAIN dit :

      breer
      la France continue de se démanteler….. pas seulement la France,….. toute l’Europe de l’Ouest, avec la complicité des gouvernements et de la dictature de l,EU de Bruxelles, les carottes sont cuite, encore quelques années et le retour en arrière sera impossible, ou extrêmement sanglant, ce sera la fin d’une civilisation, ou plutôt le suicide d’un continent et d’une civilisation.

    • Jolindien dit :

      « joug islamo-communautariste », « gauche socialo communiste », « gouvernement en place »
      Vous en oubliez un peu quand même, la liste est courte je suis déçu.

      Mais c’est intéressant: l’argument du joug islamiste sur les banlieues devient un thème (argument?) assez récurrent, mais trop souvent répété pour que ça soit sincère. J’y vois là une opération politique, et un début de campagne électorale. Au pif, je pense à Marine Le Pen et son parti. Je trouve ironique que ce soit relayé par des individus (je ne parle pas forcément de vous) qui n’ont jamais mis les pieds en banlieue. C’était un peu pareil quand des villages reculés votaient FN en 2002. Pourquoi? Car à l’époque déjà, les médias ne parlaient presque que d’insécurité. Insécurité si, insécurité là, banlieues, etc etc…
      ça a failli marché en 2002 ceci dit, mais force est de constater qu’un 2020, soit tout de même 18 ans après, la situation n’est pas bien pire. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de problèmes, loin de là, mais ce qui me fait « rire », c’est que c’est la m**** depuis Giscard (paraît-il, car au final quand on regarde ailleurs on n’est peut-être pas si mal…), mais que c’est bien évidemment de la faute au « gouvernement en place ».
      Cherchez l’erreur….

  27. tartempion dit :

    Même si nous étions en capacité de déployer 100.000 hommes au Sahel cela ne servirait à rien sauf à retarder les échéances .Macron tente de focaliser l’attention des médias sur le Sahel alors que dans le même temps , les approvisionnements des Katibas proviennent de Libye. Cela permet juste de faire un écran de fumée sur le fait que la marine de guerre turque débarque à Tripoli , depuis plus d’une semaine , des centaines de mercenaires , des armes et du matériel lourd sous l’œil effaré du gouvernement Macron .Je doute que les quelques légionnaires envoyés en renfort ne face pas le poids face à l’intransigeance turque…..

  28. vrai_chasseur dit :

    Une centaine de véhicules, dont des « blindés lourds » ?

  29. albatros dit :

    on devrait créer, former encadrer (avec des vétérans volontaires et bien payés) 4 ou 5 régiments de tirailleurs africains voire de tabors
    et les appuyer par de l’artillerie, des avions et hélicos
    En gardant quelques unités homogènes en rotation (TAP, infanterie de marine, légion, bllindés légers) sorte de force de réaction rapide sur hélicos lourds ( à louer ou acheter aux etatsuniens) dispersées dans 5 ou 6 bases étaleés
    avec le fric de l’aide au développement (10 milliards par an il me semble)
    Ce serait plus efficace au bout de 5 ou 6 ans et mieux admis par la population locale

    • albatros dit :

      Bien sûr cela privera de manne financière juteuse un certain nombre de potentats locaux, mais ce n’est pas grave et cet argent servirait à autre chose que de garnir les comptes bancaires offshore de ces tristes sires incompétents malhonnêtes et au final dangereux pour leur propre nation.

      • Pravda dit :

        Ce n’est pas bête mais on sera taxé de colonialisme à tout va…
        On pourrait aussi se barrer, ne soutenir que le Tchad par exemple en point d’appui local, laisser Areva et autres se débrouiller en embauchant des mercenaires et bien sûr redéployer ces troupes aux frontières françaises
        On attend que les djihadistes prennent le pouvoir et sortent ainsi du bois et on les disperse façon puzzle.

  30. ScopeWizard dit :

    Formidable !

    En attendant , je salue un fait rarissime : cette fin de journée palindromique ……..

    Eh oui , le 02 02 2020 à 20H20 …..

    Un seul autre exemple dans l’ Histoire ……..

  31. L'Europe, combien de divisions? dit :

    Tout ce cirque, pour pallier surtout les forces locales déficientes et l’absence de réalité d’un appui européen avant la fin de l’année!
    https://www.bruxelles2.eu/2020/02/600-francais-de-plus-au-sahel-pour-permettre-le-lancement-de-la-task-force-takuba/

  32. vieux margi dit :

    Prenons du recul…. 600 camarades en plus? C est comme rajouter 600 poissons dans l océan Atlantique..
    Il faudra partir de la bas… déjà avec le nombre de nos guerriers les enf…..vont se réjouir..imaginez si on en rajoute .. ils auront encore plus de raison…
    Des blindés lourds ,des XXL. Faudra prendre ceux des Emirats ….sinon nos Leclerc «  Europe » vont pas aller loin… mettre des griffons, VBCI, Souvim….
    Avec ces bruits qui courent depuis un moment, je connais des réservistes opérationnels qui craignent de devoir y aller… du moins les réservistes de salon…
    Certes faut pas généraliser….mais on en connaît toutes et tous…
    Nos militaires ne sont plus des soldats mais des guerriers…le courage, ils n en manquent pas…
    En France comme ailleurs des « déséquilibres » tuent…Oui…on ne dit plus terroristes…
    Et la sécurité chez nous? y a moins de forces de l ordre…tu m étonnes on leur retire leur armement non létal …parce qu un abruti a ramassé une grenade…reste plus qu à leur donner des fleurs qu’ils offriront ,en face on veut leur peau…
    Lors de nos anciens conflits, des Français demeurant à l étranger son rentrés pour défendre leur patrie, la France… certes y en a qui avaient été rappelés..mais pas une majorité..
    Avant d envoyer nos soldats risquer leurs vies, pour d autres ,renvoyer les habitants de la bande sahelosaharienne afin qu’ils défendent leur patrie…au lieu de se planquer en France….
    Non ce n est pas du racisme mais une incitation au patriotisme… Plus tard leurs enfants seront fiers d eux .

  33. Ancien du Sahel dit :

    @ Albatros
    Oui, ces régiments seraient sûrement excellents… à condition que nous assurions aussi le service de la solde. Même minime, que le paiement de la solde soit une certitude.
    .
    Et il y aura un autre problème : celui des états-majors. Ils ont, paraît-il, des « problèmes de transmission ».
    Ces problèmes ne sont pas techniques : c’est qu’en Afrique les officiers supérieurs ne sont pas désignés selon leur qualification mais selon leur ethnie (« je suis le neveu du président »).
    Leurs problèmes de transmission sont des problèmes de palabre.
    .
    Votre idée d’encadrer gaulois des régiments locaux est excellente… sauf que si l’on intègre ces régiments dans le bololo africain ce sera peine perdue.

  34. Chaibou dit :

    Mr je ne suis pas un défenseur de la France, mais ce que j’ai à vous dire , la France à elle seule ne peut pas être sur deux fronts différents. Avoir les yeux sur le G5 Sahel et sur la Libye.
    C’est vrai ce qui se passe en Libye c’est encore frappant où des puissances régionales s’affrontent de manière interposée. l’Europe commence déjà à prendre ses responsabilités, bien que la France et l’Occident étaient en parti responsables de la situation au Sahel, en renversant le régime de Kadhafi sans un réel plan de l’après Kadhafi.C’est vrai aussi,il faut reconnaître la porosité des frontières où les groupes islamiques font leur va et vient en toute tranquillité.

  35. Paul Bismuth dit :

    Pendant ce temps là, on ne parle plus du scandale et de l’amateurisme de la réforme des retraites.
    https://lessor.org/a-la-une/retraites-letude-dimpact-un-travail-damateur-selon-un-gendarme/

  36. Haoussa du Niger dit :

    Les jihadistes sont effrayés par tout ça. Encore des nouvelles annonces qui n’auront que très peu d’impact dans l’expansion jihadistes. Dans un an la france aura t’elle tirer ses propres conclusions pour se retirer dignement de la BSS?
    tic tac tic tac tic tac

    • Mantore Gérard dit :

      « tictac », c’est le bruit du coucou suisse ?
      Celui que tu as rapporté en souvenir quand tu es allé déposer en banque ta part de notre aide au Tiers-monde ?
      Tu ferais mieux de ne pas trop t’en vanter car notre personnel politique va finir par comprendre que tout le monde a compris.

    • intruder dit :

      toi t es un fonctionnaire, tu passes ta vie a regarder la pendule!

  37. Daniel 1945 dit :

    A Djibouti, c’était 3 ans pour la 13 !

  38. Expression libre dit :

    Si on avait voulu vraiment faire combattre les Africains avec plus d’efficacité, pourquoi ne pas avoir injecté des forces spéciales ou pas françaises directement au sein des forces du G5 Sahel? On leur aurait transmis un peu de notre expérience, les Africains se battent bien quand ils sont soutenus, encadrés, conseillés directement sur le terrain. On y pense maintenant avec le projet « Takuba ». C’est peut-être une partie de la solution avec le changement du mode de gouvernance des pays du Sahel. On met les Africains en avant avec des conseillers français et européens au sein des bataillons du G5 et le gros de nos forces verrouille le pays utile, les villes, les postes…Actuellement, c’est le contraire qui se fait.

    • Ancien du Sahel dit :

      Le système des conseillers techniques, on a souvent essayé en opex : ça ne marche pas.
      Ce qui marche (on l’a fait) c’est des petites unités locales commandées, équipées, payées par des Français jusqu’au niveau groupe (10 hommes) et intégrées dans les GTIA.
      .
      Ça marche très bien mais c’est mal accepté par les autorités locales qui y voient du néocolonialisme. Elles acceptent seulement quand elles comprennent que c’est le seul moyen de sauver leur peau.

  39. Claude dit :

    Modèle ancien, moyens pauvres, résultats prévisibles et le provisoire va durer un moment ; souvenons de la déclaration Hollande.
    Helicos ? Drones ? Combattants, volonté ? Qu »est ce qu’on envoie ? Hélas …