Sahel : La France espère que les États-Unis seront assez « lucides » pour maintenir leur soutien à Barkhane

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

46 contributions

  1. gg dit :

    Siouplai les amerloque n y partais passssssssssssss ouain ouain ouain!

    • Mais tellement ouais! Faut que Macron, Le Drian et la bande de nazes du gouvernement dégage le plus rapidos possible, c’est carrément des ennemis de l’intérieur, très facile à prouver d’ailleurs! Ils collectionnent les trahisons, d’Alstom à Blackrock, en passant par une diplomatie de chien-chien à sa mémère Trump.

      On a juste l’impression que l’armée française est totalement has been!

      Et vas-y que je te loue le matériel aux armées, souhaitait Le Drian…. P*tain la vache, vlà la chute vertigineuse de notre puissance garante de notre souveraineté, à cause de ces types malingres, physique et mentalement mal foutus!

  2. petitjean dit :

    le suzerain a-t-il une quelconque considération pour son vassal ?
    L’histoire prouve que non !
    Quand il s’agit des intérêts vitaux de la nation, il ne faudrait jamais dépendre d’une puissance étrangère……

    • Castel dit :

      @ petitjean
      Oui, mais il ne faut pas oublier que le « vassal » s’était retiré d’Afghanistan sans demander l’avis de son « suzerain »
      Donc, celui-ci nous renvoie l’ascenseur …..

  3. Max dit :

    Trump fait tout le contraire de ce que le Pentagone préconise, d’ailleurs il collectionne les démissions de ses conseillers militaires. A croire qu’il est redevable au près de la Russie tant ses décisions vont dans le sens d’un regain stratégique de l’Ours russe. Déstabilisation de l’unité européenne, retrait au Moyen-Orient et maintenant en Afrique.
    Le chaos géopolitique généré en 2003 est laissé en cadeau aux européens. Avec une Russie passée en mode agressif où sa stratégie d’influence politique et culturelle sur les démocraties (réseaux sociaux et média dédiés en connection directe avec le FSB) va nous isoler et nous affaiblir .

  4. Bob dit :

    La dynamique destructrice qui s’opere dans le Sahel n’est pas le fait du terrorisme mais une consequence ce que les allemands ont bien compris. L’efficacite de la presence militaire francaise est un echec. Je trouve donc normal que les USA reflechissent a leur soutien a la France et a leur redploiement strategique visant a contrer l’imperialisme du parti communiste chinois.
    Si le Sahel est la priorite strategique de Macron, il mettra les 45 millions que mettent les USA si non cela voudra dire qu’il a d’autres choses a faire que dilapider 45 millions par an.

    • Wagdoox dit :

      Les allemands ont compris qu’une chose, c’est loin, c’est la guerre donc on fait pas.

      • précision dit :

        et ajoutez « si la région sombre dans le b***el, ce qui est en train de se faire, troupes ou pas, c’est la France qui sera en première ligne, pas l’allemagne (pays francophones. Et en plus l’allemagne cherche de la main d’oeuvre désespérément. Certes plutôt qualifiée).

  5. blavan dit :

    Le meilleur deal serait de demander à nos voisins européens de rembourser les américains ces 45 millions de dollar, ce qui au niveau de l’UE est assez peu pour garder une assurance .

    • NRJ dit :

      Et pourquoi les Européens paieraient 45 millions ? Pour nous faire plaisir ?

      • Allobroge dit :

        En effet, nos alliés européens, eux, n’ont pas été consultés lors de l’intervention en Afrique et au Mali. Ils ne se sentent donc pas vraiment concernés et n’imaginent pas vraiment que notre intervention protège l’Europe du déferlement de migrants et des terroristes (pas encore).Alors la France à moyen terme va se replier sur son territoire. Les africains et autres terroristes de tous poils chanteront alors les vertus d’Allah et considéreront que c’est une grande victoire sur les européens, occidentaux, blancs !. C’est à ce moment que les européens se rendront compte que les 5ème colonnes sont déjà bien implantées mais il sera alors peut-être trop tard pour éviter dans nos contrées les effusions de sang !

        • NRJ dit :

          @Allobroge
          Après si on accepte l’immigration, c’est notre problème. Effectivement si on accepte n’importe qui il y aura forcément des djihadistes dans le lot.

          Mais le fait d’ intervenir au Mali n’a pas d’impact sur les attentats sur le territoire. On le voit depuis 2015. Les djihadistes sont déjà sur notre territoire. A partir de là les raisons qui justifieraient une intervention selon vous sont fausses.

          Par ailleurs il y a d’autres possibilités que l’intervention directe que vous mentionnez. Mais si on l’a appris dans la douleurs aux usa, en France, on le comprend toujours pas.

  6. Raymond75 dit :

    Démonstration par l’absurde que nous devons cesser de jouer à la grande puissance puisque nous n’en avons pas les moyens techniques, donc budgétaires.

    Savoir rester à sa place, une puissance moyenne européenne surendettée, n’est pas un déshonneur mais une preuve de réalisme et de saine gestion. La France est en Europe, elle n’est pas en Afrique, et nous ne pouvons pas contrôler un désert aussi grand que l’Europe …

    A quoi allons nous renoncer en échange de l’aide US ?

    • Auguste dit :

      On a fermé Renault,Peugeot,Total,les banques en Iran.En passant,les US continuent à vendre leur coca cola et probablement autre,à l’Iran.Maintenant,sous la menace de taxes,Trump nous oblige à des sanctions plus sévères contre l’Iran.On envoie la marine dans le golfe,comme il nous l’a demandé.Il nous a torpillé le budget de la défense européenne,……etc.Et en échange,il menace de nous planter au Sahel et de nous surtaxer si on ne fait pas un deal commercial qui lui convienne.
      Il n’est même plus question de savoir à quoi il va falloir encore renoncer,puisqu’on est déjà en état de servitude.Il s’agit de savoir jusqu’où ira notre servitude.

    • Wagdoox dit :

      C’est sur qu’avec des gens comme vous la france va finir tres petite, aux portes du périphériques. Il faut juste ce donner les moyens au lieu de se donner une coalition. Ue et otan sont des boulés et macron en est la clé qui s’assure que la france reste bien dans le statut quo.

      • Pluton dit :

        oui, mais tout ca, ca s’anticipe… c’est « maintenant » qu’il y’a besoin de ces moyens la, et j’ai comme un doute sur le fait que l’armee soit prete a assumer seule tout les pans de l’operation.

        N’etant deja pas tres optimiste sur l’issu du probleme malien, j’espere juste que quoiqu’il se passe on minimisera les dommages fait a notre image sans payer un prix exorbitant.

  7. Henri MARTIN dit :

    Nous n’avons pas le choix tous ces pays seront déstabilisés par les djihadistes avec des déplacements de population massive, la technologie occidentale ne fait que miroiter l’opulence de l’Europe sur les portables et notre bonté et nos lois accueillantes et humanitaires nous amènerons des millions de migrants sur les routes, direction la Méditerranée et l’Europe. L ‘Afrique va être la fin de l’Europe que l’on connait, bienvenue dans l’Eurafrique et toutes les malédictions importées par ces populations. 2 milliards de crèves la faim nous attendent de l’autre coté du continent pour nous enrichir de leurs cultures et mentalités moyenâgeuses.

    • gg dit :

      Pendant ce temps l operation barkhane à pour but de proteger les puits de petrole du niger et compagnie avec la complicité des dictateurs locaux…donc forcement il y a des conséquences sur ce genre d actes…
      On a pu sauver la Grece, pourquoi ne pas sauver l Afrique ?

    • Logos dit :

      oui, bon… et alors ? on fait quoi, concrètement ?
      car d’un coté on récompense les chercheurs qui aident à lutter contre les maladies qui ravagent l’afrique (genre le palu, et ébola pour faire dans le récent), et d un autre, on ne veut pas de la surpopulation du contient africain (ce qui recouvre 80% des sources d’immigration en france) ?
      donc, si on va jusqu’au bout des « idées » sympa du sieur Martin, on stoppe toute recherche qui viserait à ‘aider’ les pays dont on ne veut pas de la ‘sur’population?
      vous êtes certain que ce message est le votre?
      et ensuite, allez, on fait quoi des gens déjà ici?
      comme nos ‘gouvernants’ actuels, on saupoudre les bonnes intentions de ci de là, en interdisant les bidons villes (aubervillier) mais en ne proposant ni solution pérenne, ni reconduite ‘systématique et musclée’ des déboutés du droit de rester en Fr (avec les drames que cela entraine, comme la délinquance liée à l’absence de ressources – une fois le dossier refusé par l’ Ofpra, plus un centime n’est versé – et les gâchis humains pour ces ‘potentiels’ qu’on laisse pourrir)…
      Bref, y a des jours ou j’ai peur, peur qu’on perde notre humanisme a force de refuser des lignes claires et les conséquences qu’elles entraînent – je suis pour une ligne ferme, parfois dure, qui provoquerait beaucoup de désillusion mais, clairement, donc d’une façon comprise erga omnes, urbi et orbi comme ils disent.

    • précision dit :

      Pour les mentalités, sur certains points, il y aurait à apprendre au contraire: art du recyclage et de la récupération, plutôt que d’exporter les poubelles.
      Pour ce qui est de « crève la faim », ce n’est pas la présence de troufions français qui vont développer l’agriculture de ces régions très peuplées, et au marché intérieur assez mal organisé.

  8. le nouveau dit :

    Heuuu, j’ai pas entendu un truc du genre, on a pas besoin de l’Otan, on est fort, on est autonome, on est, on est …. y a pas longtemps ?!
    J’ai du réver sans doute,je vais retourner me coucher pour être sur je crois.

  9. revnonausujai dit :

    vu les déclarations d’Esper, c’est mal barré; c’est au pied du mur qu’on va voir le macron; dilemne : un pognon de dingue ou la queue entre les jambes ?

    • Guillaume dit :

      Se donner les moyens?
      Comment?
      On ne peut pas décréter une augmentation de notre pib, alors on trouve l argent ou?

  10. Szut dit :

    Les États-Unis espèrent que La France sera assez « lucide » pour acheter des F-35 au lieu de sombrer dans le ridicule avec le rafale.

    • NRJ dit :

      Vous parlez de l’avion dont ils ont du remplacer tout le système logiciel ? On parle bien du même là ? Et puis 40 000 dollars l’ heure de vol pour envoyer une bombe, ça me semble peu adapté à un usage en masse non ?

  11. philbeau dit :

    Bon ben les carottes sont cuites . Les américains lèvent le camp :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/01/27/florence-parly-en-mission-impossible-chez-son-homologue-amer-20838.html

    Coup dur pour Macron l’africain , il se voit lâché par l’UE ET par Trump . Au moment où la vraie guerre commence . Notre CEMA a parlé un peu trop vite en disant qu’on était là pour 30 ans . Il va falloir aviser des revirements déchirants en termes d’Opex . La France n’a plus la taille critique .

    • blavan dit :

      D’un autre coté, on peut se demander pourquoi Macron et Hollande auraient raison contre le reste du monde dans nos expéditions extérieures en Afrique.

    • petitjean dit :

      @philbeau
      « La France n’a plus la taille critique  »
      c’est une question de volonté politique donc de priorité !
      Si nous pouvons consacrer des dizaines de milliards chaque année à l’organisation de l’invasion migratoire de notre pays (forcement au détriment des français qui ne mouftent pas ! ) , nous aurons bien quelques milliards à consacrer à notre défense, à la défense de nos intérêts vitaux
      Ajoutons, car il faut le dire, l’Afrique, ou certaines régions d’Afriques, sont un vaste champ d’entrainement, d’expérimentation pour nos armées……….

      • précision dit :

        Que n’est-elle un champ d’entraînement, d’expérimentation pour le développement économique 🙁
        Disons que les philantropes possédant une grande partie du patrimoine dépensable dans nos pays ne me semblent pas pressés d’aider l’économie africaine à se structurer et subvenir aux besoins de sa population.
        Ils préfèrent donner un milliard par ci par là pour financer des « Open University » en Europe et ailleurs.

      • NRJ dit :

        @petitjean
        Ce que vous dites fait café de comptoir. Oui c’est toujours une volonté politique. Mais finalement je vous rappelle que le prix annoncé par certains partis de 70 à 80 milliards n’est qu’une estimation et que d’autres penchent vers 4 fois moins (même si 20 milliards ça reste considérable). Et il faut en faire la différence avec la rentrée d’argent qu’apporte les migrants, qui serait de 10 milliards.

        De toute façon cette somme n’irait pas vers l’armée. Je vous rappelle que le déficit français est de 70 à 80 milliards par an. Si on a des milliards c’est en priorité vers le déficit qu’ils seraient dirigés. Et ça ne suffirait pas car je vous rappelle que les entreprises sont surtaxés -comme les citoyens- et donc non compétitives. Bref ce n’est pas l’argent qui récupérera cet argent.

        Enfin je ne vois pas en quoi faire des tours dans le désert permet à nos soldats d’expérimenter de nouvelles doctrines. Certaines technologies pourraient en bénéficier mais sérieusement, est ce que ça vaut le coup de payer 700 millions d’euros par an pour ça ?

  12. Reality Checks dit :

    Now is the time for a Reality Check …………

  13. Noël BERGON dit :

    pour ceux qui ont cru ,un jour ,que les Ricains étaient nos alliés …pour ceux qui pensent « encore »que les Ricains étaient les « sauveurs du monde libre »…pour ceux qui pensent encore que les Ricains étaient les « derniers défenseurs  » des valeurs démocratiques de la planète… et bien ,ça doit pas être facile pour eux !…

  14. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Quoi qu’il en soit, Mme Parly tentera de convaincre son homologue américain en soulignant que le coût du soutien américain à Barkhane, estimé à 45 millions de dollars par an, est « limité pour un effet maximal sur le terrain. ]

    Même si la réalité de cette citation peut-prêter à débat , plus que jamais  » L’ histoire se repète deux fois : La première comme une tragédie , la seconde comme une bouffonnerie  »

    le  » Roi Jean  » en visite aux EU pour réclamer une aide militaire pour l’Indochine cela a quand même une  » autre gueule  » que cette ancienne cheminote qui exposait son ventre en cloque dans une feuille de chou et qui a été soupçonnée par le PNF de trucages d’appels d’offre ….
    http://www.anai-asso.org/NET/img/upload/762_deLattre1.jpg

  15. Haoussa du Niger dit :

    tic tac tic tac tic tac
    Vous pouvez donner un calendrier de désengagement,t de toute l’Afrique de l’ouest maintenant. Le bordel que vous avez semé est impossible à résorber. Vos stratèges sont les grands responsables de ce fiasco.
    Merci pour les travaux. On ne se quittera pas fâché.
    On se serre la main et on se souhaite bonne continuation.

  16. Tannenberg dit :

    Point 1: Il n’y a que les naifs pour croire que les US s’investissent par bonte d’ame, et les victimes de la bienpensance pour refuser de voir le monde dans sa noirceur… les US ne font que defendre leur interets comme tout le monde, s’ils nous aident, pour ceux qui ont des difficultes a lire et a imprimer: « De plus, le maintien des forces dans la zone de responsabilité d’AFRICOM sert de frein à la présence croissante de concurrents proches comme la Chine et la Russie, qui continuent d’étendre leur influence à travers le continent ». Le but du jeu pour Parly et Le Drian, c’est de convaincre les US que leurs investissements a notre profit (et 45 millions c’est un microgramme de peanuts), leur profitent aussi. Quant a « sauver l’Afrique », ou plus exactement ces pays qui ne sont que des frontieres sans ames ni contenu, retour au point 1: arroser ces gouvernments de milliards ne sert a rien, 99% serait detournes par les clans qui dirigent les capitales de ces « pays » dont les « etats » ne sont que des mascarades pour flatter les egos de leur chefs et de leurs affides. Bien peu de pays en Afrique ont des gouvernements dignes de ce nom et des populations adherant a une identite nationale. Bref, si on fait pas le job pour nos interets, personne ne le fera a notre place, j’espere juste que nos decideurs ont bien evaluer le rapport investissement/risques/profits et qu’on investit au moins autant sur le territoire national pour couper l’herbe (et autres moyens de financement et de propagande) sous les pieds des extremistes religieux de tout poils en luttant contre la pauperisation des corps et des esprits.