Les Forces armées en Guyane ont trouvé un nouveau procédé pour détruire les chantiers d’orpaillage illégaux

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

88 contributions

  1. dgf dit :

     » les garimpeiros ayant la gâchette facile. »

    N’exagérons rien. J’ai fait cette opération et la première chose que le 3e REI nous a dit c’est qu’au contraire on pouvait se détendre car c’était un immense jeu du chat et de la souris. Les garimpeiros n’ont rien à gagner à s’opposer physiquement (et encore moins de manière armée) à nous. Ils savent qu’on tirera, mieux qu’eux, et qu’ils y perdront la vie. Ils savent aussi qu’on ne va pas les emprisonner ni même les arrêter. Alors oui, y a quelques abrutis qui essaient. Mais dans l’immense majorité des cas, les garimpeiros se laissent faire s’ils n’ont pas put simplement s’enfuir.

    • Ancien de la 3/33 dit :

      Des garimperos ont déjà tiré sur nos militaires. L’opération Harpie a déjà eu des morts et pas seulement par accident.
      .
      dgf, votre point de vue est intéressant et vous avez bien fait de le donner. Mais si la consigne du 3REI c’est « vous pouvez vous détendre », c’est qu’il y a quelque chose à revoir au 3REI.
      .
      Il y a de toute façon quelque chose à revoir dans toute cette opération Harpie.
      Ce n’est pas seulement militaire : surtout commencer par examiner les compromissions politiques en arrière-plan de cet orpaillage clandestin qui existait déjà, mais qu’il fallait taire, lorsque j’étais à la 3/33.
      Compromissions qui sont certainement encore actuelles parce que « tant que je gagne je joue ».

      • Davy Cosvie dit :

        « Quelque chose à revoir au 3REI », ça se confirme s’il est bien exact (comme on l’a appris sur opex360) que les Légionnaires du 3REI sont équipés d’armes de chasse et que, par conséquent, les impacts de leurs armes peuvent être confondus avec ceux des garimperos.
        .

      • tschok dit :

        @Ancien de la 3/33,

        Quelles « compromissions politiques », précisément?

        Les compromissions – évidemment politiques, sinon c’est pas drôle – c’est la tarte à la crème des réseaux sociaux. C’est devenu tellement routinier que personne ne vous demande plus de quoi et de qui il s’agit.

        Alors, je répare cet oubli: filez-nous des noms, quoi merde. Qu’on puisse accuser quelqu’un. Je sais pas moi, Gabriel Matzneff par exemple. Ou Dalida. N’importe qui fera l’affaire. Tenez, Carlos Ghosn, chuis sûr qu’il est mouillé. Je chauffe ou je refroidis?

        • Ancien de la 3/33 dit :

          tschok
          Je fréquente ce blog mais pas les réseaux sociaux.
          Quand à ma conviction concernant les accointances entre les notables locaux et les orpailleurs, je l’ai déjà expliquée ici même. J’y étais dans les années soixante-dix et @internet n’existait pas : à cette époque, il était impossible de faire passer une info dans la presse au sujet de l’orpaillage : c’était un secret de Polichinelle.
          Quand les journalistes gardent un secret de Polichinelle, ils savent pourquoi : c’est donc à eux qu’il faut demander qui leur dit de se taire.
          .
          Quant à votre argument « tout le monde le dit sur les réseaux sociaux, donc c’est nul », ça ressemble un peu à l’argument « théorie du complot » qui permet de couper court à tout développement désagréable.
          Et ça sert aussi à ceux qui n’ont rien à dire parce que ça leur permet de répondre quand-même quelque chose : ça leur donne l’impression, illusoire mais consolante, d’exister.

  2. Stoltenberg dit :

    Build the wall !

    • Hostel faso dit :

      Guyane est une colonie selon l’onu.

      • albatros dit :

        L ONU et ses votes tiers mondistes tout le monde s en tape

        • Hostel faso dit :

          Quittez le, l’Allemagne voulait prendre votre place.

          • Stoltenberg dit :

            Je pense que vous, les Chinois, vous êtes les moins bien placés pour citer les arbitrages des organismes internationaux.

          • Chanone dit :

            on préfère tenir que courir.
            Mais c’est clair que les votes de l’ONU, c’est du n’importe quoi grâce aux présidences tournantes. Même causes, même effets, on subi les mêmes marches arrières avec l’Union (!) Européenne.

        • Falouja dit :

          Hypocrisie de ce pays, c’est qu’il insultait l’onu depuis les années 60, mais il ne veut pas y quitter, profiter et truquer les résolutions de l’onu, tel qu’il a participé la guerre civile en Libye pour piller leur pétrole, leur prétexte est pour mettre fin la guerre civile, mais une fois renverser le pouvoir de Kadhafi, il recevait la livraison gratuite du pétrole tous les jours, la guerre civile continue de, des milliers des migrants noyés dans la mer par semaine, il s’en fout.

          • Domaine dit :

            Ils n’ont pas des *ouilles.

          • Pascal (l'autre) dit :

             » il recevait la livraison gratuite du pétrole tous les jours, la guerre civile continue de, des milliers des migrants noyés dans la mer par semaine, il s’en fout.  » criic, criic, criic  » il recevait la livraison gratuite du pétrole tous les jours, la guerre civile continue de, des milliers des migrants noyés dans la mer par semaine, il s’en fout. » criic, criic, criic  » il recevait la livraison gratuite du pétrole tous les jours, la guerre civile continue de, des milliers des migrants noyés dans la mer par semaine, il s’en fout. » criic, criic, criic! pensez à changer de disque il est rayé!

      • Thaurac dit :

        Et l’onu est une chose selon de Gaulle!

      • Vinz dit :

        Sinon ça se passe bien 2020 dans votre colonie de Hong-Kong ? Paraît qu’ils veulent le retour des Anglais – peuvent plus blairer les noiches.

        • Galopant dit :

          c’est le comité de décolonisation de l’ONU qui désigne les colonies, les résolutions de l’ONU sont votées par plus de 190 pays au monde, tel que comme cette source de l’ONU:
          https://www.un.org/press/fr/2013/AG11374.doc.htm
          c’est pas des petits gaulois qui les désignent, donc, tu pourras pas trouver Hong Kong ou Tibet sur la liste de l’ONU.
          ce comité a été crée en 1961, même année, il a déjà demandé le référendum pour la N. Calédonie, pourquoi la France l’organise 60 ans plus tard, parce que à l’époque, les kanaks étaient quasiment à 100% parmi la population, maintenant ils n’ont que 28%, massivement des blancs y installés, c’est le bon moment pour organiser le référendum. bientôt vous serez tranquillement, ils seront en 0% même sort que les amérindiens aux Antilles.

          • EchoDelta dit :

            C’est le jeu des migrations. Tout le monde se fout qu’il n’y a plus de chrétien en Syrie ou au levant. Mais la différence pour les Kanaks, c’est qu’ils n’ont pas été massacrés, mais qu’ils ont connus une évolution positive de leur niveau de vie.
            Sinon à ce compte nous renvoyions tous les africains de France aussi si c’est cela le message… Je pense que personne n’a à gagner dans cette façon de voir les choses.

          • Pascal (l'autre) dit :

            Vous pouvez toujours réciter la même litanie à chaque discussion on s’en tape. Comme disait un de nos anciens président de la République : » Ca m’en touche une sans faire bouger l’autre!

          • Lame dit :

            Galopant, vous avez suivi les actualités du référendum en Nouvelle Calédonie? Moi si et je n’ai pas vu une marée de blancs devant les urnes. Plutôt des métis, en fait. La vérité est que la Nouvelle Calédonie est mal gérée…comme toutes les régions françaises. Sachant qu’être mal géré par l’Etat français n’est pas la pire des conditions sinon pourquoi est-ce que Mayotte est envahie de réfugiés comorrais?
            *
            On notera que la France a le mérite de faire des efforts pour traiter aussi équitablement possible son Outremer: une même citoyenneté pour la Métropole et l’Outremer (à la différence du R-U), des statuts pour tous les goûts et des facilités pour en changer (du statut de département métropolitain à celui Collectivité d’Outremer), une démocratie locale qui n’existe pas partout, etc… Evidemment, il y a des tas de choses à améliorer mais je ne suis pas convaincu que la Polynésie française soit plus opprimée que la Wallonie ou l’Ecosse.
            *
            Il y a déjà eu deux référendums d’autodétermination en Nouvelle-Calédonie: le 13 septembre 1987 et le 4 novembre 2018. Pour ce dernier scrutin, des restrictions ont été établi pour exclure la participation les citoyens arrivés tardivement, les « colons » diraient certains. Un troisième va être organisé le 6 septembre 2020. Vous connaissez beaucoup de pays qui font cela? Si jamais les indépendantistes gagnaient, en dépit de leur appel au boycott, la Nouvelle-Calédonie ne serait pas le premier territoire à obtenir son indépendance. Dans le cas contraire, je me demande ce que les indépendantistes ont à offrir à la population et combien de temps il faudrait pour les Néo-Calédoniens, Kanaks ou non, tentent d’immigrer illégalement en France.
            *
            Et puis ce n’est pas non plus comme si la France était le seul pays qui ne s’était pas mis au garde-à-vous devant l’ONU a chaque fois qu’elle vote une résolution…L’ONU qui est loin d’être exemplaires quand il s’agit d’appliquer ses propres principes. L’ONU qui tient plus du Congrès de Vienne, vu la composition de l’Assemblée générale ou le choix des présidents de commission, que d’un Etat démocratique mondial. Qui a participé aux élections onusiennes? Qui a déjà perçu des allocations de chômage de l’ONU? Qui a déjà lui le code du travail de l’ONU? Qui est protégé des pirates et autres bandits par l’ONU?

      • v_atekor dit :

        Pas selon ses habitants. Le vote indépendantiste en Guyane a culminé à 6.5%. Dans la région d’où je viens (qui n’est pas en France) on est plutôt à 55%, et ça change absolument tout. Alors l’ONU peut parler tant qu’elle veut…

      • Électeur dit :

        Pourquoi personne ( ni l’ONU, ni les indépendantistes) ne demande de referendum au sujet de l’indépendance ?
        Parce que tout le monde (les Surinamiens, les Comoriens, etc.) veut devenir Français.
        Et ceux qui sont Français veulent le rester.

      • Galopant dit :

        Francu, seule la résolution de l’onu qui est la loi internationale, parce qu’elle est votée par tous les état membre.
        Quant aux qq discours de haut fonctionnaire de l’onu, comme ancienne présidente du Chili, on s’en tape.

        • Ukiopon dit :

          Exactement, les résolutions de l’onu sont des décisions de plus de 190 pays au monde, rien à voir avec des discours des fonctionnaires de l’onu, qui ont reçu le pot de vin de l’occident.

        • Hostel faso dit :

          Tous les pays musulmans soutiennent la politique chinoise à Xinjiang sans un exceptionnel.
          Les faux cul occidentaux tel que Trump a interdit les touristes musulmans aux États-Unis, la France a refusé le retour des combattants musulmans de Syrie.
          MDR.

      • Franchouillard dit :

        Cet « hotelfaso » est certainement un troll du gouvernement de Pékin : son but est de nous faire dire que l’ ONU ne vaut rien.
        .
        Et de fait, si l’ONU ne respecte pas elle-même son principe du Droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes, elle perd en crédibilité.
        .
        Mais ça n’empêchera pas, méprisable petit troll pékinois, que vos revendications sur les Mers dites « de Chine », ne sont pas valables : ces litiges maritimes sont réglés par la Convention de Montego Bay que le gouvernement de Pékin a signée.
        .
        Et j’en profite (merci, petit troll pékinois) pour rappeler que cette Convention de Montego Bay, la France l’a signée mais non les USA.
        Par conséquent nous, la France, sommes fondés à la faire respecter alors que les USA ne le sont pas.

        • Galopante dit :

          La vieille de la guerre du golfe, Mitterrand a dit que seule la résolution de l’ONU est la lois internationales,tous les états membres doivent les appliquer. Oui la France l’a appliqué pour envahir Irak, mais elle ne veut pas appliquer pour eux même, abandonner leurs colonies qui sont sur la liste de l’ONU.

          • Pascal (l'autre) dit :

             » Oui la France l’a appliqué pour envahir Irak,  » Nous avons envahi l’Irak! Première nouvelle
            Ah ce bon vieux « galopante » et sa chiasse verbale! Intellectuellement vous vous tenez la plus virulente gastro entérite qu’il soit!

        • Hostens dit :

          l’occident disait que Saddam est un bourreau, mais il n’a massacré que 10 milles civils irakiens.
          https://www.lepoint.fr/monde/irak-les-kurdes-commemorent-l-attaque-chimique-de-halabja-16-03-2019-2301629_24.php
          depuis 20 ans, les soldats des alliés occidentaux ont massacré plus de 200 milles civils irakiens, donc vous êtes 20 fois plus cons qu’un bourreau.
          https://news.brown.edu/articles/2013/03/warcosts

        • Hostel faso dit :

          Sans doute tu veux nous le bidon organisme en Hollande, il n’a aucun rapport avec l’onu, faire ce type de trucage, est une tradition des petits gaulois, tel que la résolution de l’onu ordonne les pays qui peuvent abattre des chasseurs de Kadhafi lorsqu’ils décollent, c’est tout, cette résolution a été adoptée, les petits gaulois sont entrés en guerre civile pour renverser Kadhafi afin de piller le pétrole de ce pays. Quel beau trucage.

      • Alain d dit :

        Faux

      • Clément dit :

        @Hostel faso
        Il faut vous mettre à jour, ce n’est plus une colonie (un territoire non autonome selon la nomenclature onusienne) depuis … 1947 !

      • Galopante dit :

        Claude elle reste toujours avec toi ?
        Haha ha ha

      • Hostel faso dit :

        La peau de banane est assez dure, mais la partie blanche de banane est moue, les filles chez eux sont parties aux caraïbes pour chercher des gigolos.

  3. jyb dit :

    pour info : chalumeaux et disqueuses thermiques sont devenus indispensables au combat en zone urbaine, donc ces outils devraient se généraliser assez rapidement.

    • Kellermann dit :

      Ils existent en dotation dans les groupes de combat du génie depuis plus de 10 ans ‘au titre de lots d’effraction) mais se sont révélés inaptes à l’emploi pour cause de sécurité. A remplacer.
      Existent ou existaient également des pots thermiques, calibrés pour faire fondre des moteurs de char..

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ pour info : chalumeaux et disqueuses thermiques sont devenus indispensables au combat en zone urbaine, donc ces outils devraient se généraliser assez rapidement.]
      Cela va se généraliser aussi dans les manifs , du moins les disqueuses portatives : Quand on voit la fragilité du mobilier urbains et même des profilés des grilles de police . Il parait qu’il y a même des camps d’entrainement …

      • Alex terieur dit :

        je sais bien que tout est permis dans ce pays, mais le gars qui veux s’attaquer aux grilles de police à intérêt à être prêt à subir la foudre. Les CRS ont le LBD facile cette mais si on leur donne une raison plus que légitime de s’en servir, il ne font pas se faire prié.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ outils devraient se généraliser assez rapidement.]
      Accessoirement si vous voulez faire du  » garimpo  » en France métropolitaine ( Oisans par exemple ) y compris dans un parc naturel la meuleuse – modifiée – c’est un must have et en plus c’est discret …
      https://www.youtube.com/watch?v=ty0phvRN4MY

  4. tartempion dit :

    Cette nouvelle donne ne va pas faire les affaires de certains élus et autres Capitaine de villages Guyanais .Ces ressortissants français donneurs d’ordres qui dans la plupart des cas , organisent indirectement les activités illégales d’orpaillage sur leurs zones d’influence par l’intermédiaire d’organisations mafieuses surinamaises ou brésiliennes qui elles mêmes emploient de pauvres bougres en situation de quasi-esclave .D’ailleurs qui pourrait croire que les tribus Sarmacas ou Bushinenguées bordant les rives des fleuves amazoniens côtés français puissent être ignorants de la situation lorsque l’on sait qu’ils profitent tous de la situation .L’or guyanais est à l’instar du chichons en banlieue un facteur de paix sociale …..fermer le ban

    • Robert dit :

      Tartempion,
      Vous êtes sûr de votre affirmation ?

    • albatros dit :

      J espere qu ils ont assez d’or pour acheter suffisamment de bouteilles d’eau minerale pour ne pas s’empoisonner avec le cyanure et autres joyeuseté chimique
      ou alors ils sont très c…s

    • Tremah dit :

      tartempion est un troll qui débine la France et l’armée française dans tous ses posts
      Evidemment, l’armée française organise elle-même l’orpaillage clandestin en Guyane comme elle organise les groupes terroristes et le trafic de drogue au Sahel, toujours les mêmes c…

      • MAS 36 dit :

        Les « capitaines de village » sont des chefs coutumiers dans les villages bushinengués. Ces derniers sont classés en plusieurs « clans » : les djukas, les saramacas, les paramacas, les bonis. Les « capitaines » sont appointés par le conseil départemental. Ils sont une autorité complémentaire au maire.

        Les bushinengués sont les descendants des noir-marrons qui ont dès le départ ont refusé l’esclavage. Alliés des indiens ils en ont appris les règles de vie en forêts. Les colons français et Hollandais ont subis de nombreuses défaites face à eux, si bien qu’ils ont ratifiés des traités leurs accordant des territoires autonomes des part et d’autre du Maroni.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit ; [ Les bushinengués sont les descendants des noir-marrons qui ont dès le départ ont refusé l’esclavage. Alliés des indiens ils en ont appris les règles de vie en forêts. Les colons français et Hollandais ont subis de nombreuses défaites face à eux, si bien qu’ils ont ratifiés des traités leurs accordant des territoires autonomes des part et d’autre du Maroni ]

          Alors qu’elle était Ministresse de la justice , Dame Chrissiane Taubira lors d’une des ses saillies racistes récurrentes contre les blancs Européens avait envisagé pour les Afro-descendants Guyanais le modéle Quilombiste en vigueur au Brésil .
           » Il faudrait donc envisager, sans ouvrir de guerre civile, des remembrements fonciers, des politiques foncières. Il y a des choses à mettre en place sans expropriation, en expliquant très clairement quel est le sens d’une action publique qui consisterait à acheter des terres. En Guyane, l’État avait accaparé le foncier, donc là, c’est plus facile. Aux Antilles, c’est surtout les descendants des « maîtres » qui ont conservé les terres donc cela reste plus délicat à mettre en œuvre. »

  5. Lacatapulte dit :

    La méthode de découpe au chalumeau semble tellement bonne et évidente qu’on se demande pourquoi personne n’y a songé avant. En tous cas chapeau à nos militaires qui dans la forêt guyanaise font un super boulot dans un environnement jamais évident.
    Bravo mesdames et messieurs.

    Au passage je souhaite un excellent réveillon du jour de l’an à vous Laurent Lagneau ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui lisent régulièrement et commentent vos excellents article. Encore bravo à vous et merci pour cette mine de connaissance qu’est Opex360.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ La méthode de découpe au chalumeau semble tellement bonne et évidente qu’on se demande pourquoi personne n’y a songé avant. En tous cas chapeau à nos militaires qui dans la forêt guyanaise font un super boulot dans un environnement jamais évident.]

      Pffff ! Tu parles ….
      Cela fait plus de trente que c’est utilisé au Brésil ! « Il y a même plus « radical « !

      https://www.youtube.com/watch?v=7I2Ofdcr6XA
      https://www.youtube.com/watch?v=bQzOEhBsDV8

    • Intox dit :

      A mon avis cela fait longtemps qu’ils y ont pensé, mais le temps que cela remonte la chaîne hiérarchique et que cela redescende, cela a mis 30 ans. Heureusement que l’armée n’est pas une entreprise car cela ferait longtemps qu’elle aurait disparu.

    • who? dit :

      je vois pas en quoi ce trimballer un chalumeau est plus évident quand on utilise des explosifs…
      suffit de faire sauter les engins de chantier tout comme le barrage.
      Je ne vois vraiment pas où est cette méthode révolutionnaire ! on est heureux de savoir détruire un outils en 2020… Sommes nous de grosses buses ?

  6. ekiM dit :

    Pourquoi pas de la thermite ?

  7. jean pierre dit :

    alors là je suis sur le c** ! ils ne faisaient qu’enlever les axes ? alors que depuis longtemps le chalumeau et la disqueuse thermique auraient du être employé…ou des pains de plastic….. c’est comme si on utilisait la scie à métaux contre les radars pour y passer la nuit… 🙂

  8. v_atekor dit :

    Dura lex, sed lex… mais pauvres gars quand même. Je suis justement entrain de lire El tesoro de la sierra madre…

  9. MAS 36 dit :

    Il fut un temps ou les militaires et gendarmes étaient équipés de « bombe fusion » ( j’ai oublié le terme exacte) qui faisait fondre le moteur des moto-pompes. Devant le coût unitaire prohibitif de l’engin , cette technique avait été arrêtée. Les destructions de moto-pompes se faisaient à la masse.

    Merci pour eux.

    • Alex terieur dit :

      Les pots thermiques, très efficaces mais ça pèse un âne mort. En 2012 on en utilisait encore pour mon dernier Harpie. L’oxycoupeur réutilisable est une bien meilleur solution.

    • jeff dit :

      pot thermique

    • PeterR dit :

      >> Devant le coût unitaire prohibitif de l’engin
      Ben c’est que les militaires se font arnaquer. Ce n’est que de la poussière d’alu (ou autre métal) mélangé avec du souffre + une amorce type lamelle de magnésium. La réaction est très exothermique. Le cout matière est de quelques euros. Vu dans tous les bons cours de chimie organique.

  10. billoub dit :

    bizarre a la tv il avait montré qu’il foutait une grenade qui fondait tout , ca semblait simple pas chére

  11. Frefforce10 dit :

    Tout leur matériel est stocké dans les magasins du surinam les journalistes eux ont le droit de franchir la frontière et d’y interroger les types qui y tiennent commerce et les transactions de l’équipement et des prostituees qu’ils amènent en forêt se font uniquement en or. Alors on fait quoi ? Ultimatum au Surinam?

    • Alex terieur dit :

      On arrive même pas à mettre les Comores au pas pour empêcher l’invasion de Mayotte, alors le Brésil ou le Surinam !!! Arrêtons de rêver. A mon grand regret notre pays est faible, les politiques sont faibles. Notre déclassement qui était déjà inéluctable va s’accentuer dans les années a venir.

  12. PK dit :

    Moi j’ai une solution rapide et dont le coût unitaire ne dépasse pas celui d’une 5.56.

    garantie efficace 100% et sans récidive. Démotive ensuite les suivants.

  13. Vinz dit :

    Il est prévu au Guyana un taux de croissances de 86% suite à l’exploitation de ses réserves pétrolifères.
    .
    https://www.cnbc.com/2019/11/04/guyana-the-imf-thinks-this-country-will-see-growth-of-86percent-in-2020.html
    .
    Ca risque bien d’être le nouvel El-Dorado de la région, et comme il s’agit d’un pays avec quasiment pas de mains d’oeuvre (800000 h.), il leur faudra certainement faire appel à leur voisin. Opportunité autrement plus intéressante que rester des heures les pieds dans le mercure pour récupérer qqs grammes d’or.

    • Castel dit :

      @ Vinz
      Le Guyana n’a jamais été un problème pour la Guyane , contrairement au Surinam et au Brésil……
      Espérons que ce nouvel El-Dorado, comme vous dites attirera les « garimpeiros », mais j’en doute un peu, car, l’industrie pétrolière est bien trop structurée pour engager des hommes sans formation, et pour ce qui serait éventuellement de l’exploitation « au noir », le matériel nécessaire à amener sur place est beaucoup plus conséquent que pour l’orpaillage clandestin….

  14. Harambe dit :

    Pourquoi se casser la tête avec tout ça?
    Il suffirait d’identifier les sites d’orpaillage illégaux par satellite ou par drone et de leur balancer quelques bidons de napalm de temps en temps totalement au hasard…
    Le risque de brûler vif devrait calmer leurs ardeurs à ces orpailleurs…

    • Castel dit :

      @ Harambe
      …..et mettre le feu à la forêt, par la même occasion, alors qu’elle est déjà affaiblie par la pollution provoquée par les pratiques de ces orpailleurs !!

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Il suffirait d’identifier les sites d’orpaillage illégaux par satellite ou par drone et de leur balancer quelques bidons de napalm de temps en temps totalement au hasard…]

      J’hésitais entre  » Le HLM  » de Renaud et les Stones !
      https://www.youtube.com/watch?v=niCG-LDrN9Q

    • tschok dit :

      @Harambe,

      Vous envisagez sereinement de larguer du napalm sur le territoire national en temps de paix, et au pif, si je comprends bien l’idée. Transposez le truc en métropole et pensez aux conséquences: comment les gens vont prendre la chose, quelle est la légalité du procédé, quelles seront les réactions des élus locaux, etc.

      Je sais qu’en ce moment les gens veulent des choses simples et qu’ils n’ont pas envie de « se casser la tête » avec la complexité du monde. Je suggère néanmoins d’éviter le napalm pour l’instant.

      Par ailleurs, ne pensez pas que les satellites puissent facilement repérer des sites d’orpaillages clandestins sous un couvert forestier dense. Même aujourd’hui on découvre encore des ruines précolombiennes un peu par hasard, en mettant le pied dessus, alors qu’elles se trouvent dans des zones photographiées par des satellites. Et pas des petites ruines, mais des trucs gigantesques. Alors des sites d’orpaillage (trois cabanes bambou)… Et je ne sais pas si les drones seraient vraiment plus efficaces.

      Enfin, l’orpailleur clandestin standard assume un risque professionnel déjà élevé: intoxication au mercure ou autre produit, effondrement de galerie, asphyxie due aux dégagement gazeux divers, maladies tropicales, rixes et règlements de compte, etc. Pour l’instant, ces risques, qui sont mortels dans bien des cas, n’ont pas calmé leurs ardeurs. On peut rajouter un risque mortel à la liste si vous voulez, mais je ne pense pas que cela provoquera un effet dissuasif immédiat, durable et décisif.

      Les types viennent d’une société dure et violente. Ils sont à la base de la pyramide de Maslow. Vous, moi, on est bien plus haut. Un truc qu’on trouverait effrayant, donc dissuasif, fait partie de leur vie quotidienne. Faut penser l’orpailleur dans son système, pas dans le nôtre.

  15. Fyd dit :

    Un oxycoupeur coupe par oxydation et non par fusion.
    1 bouteille d’acétylène et 1 bouteille d’oxygène, celle du plombier par exemple avec un bon chalumeau, on chauffe les pièces métallique quand arrive la bonne température on appui sur la poignée qui augmente l’arrivée d’oxygène et c’est fait.
    Tellement plus simple et moins coûteux qu’une grenade ou je ne sais quoi d’autre.

    • Toukounare dit :

      oui , mais certainement pas plus simple à transporter par les airs ! conditionnement IATA , etc, etc, ou alors dérogation pour le transport aérien ! Mais comme on n’est ni en opex ni en guerre non plus….

    • Pascal (l'autre) dit :

      « 1 bouteille d’acétylène et 1 bouteille d’oxygène, celle du plombier par exemple avec un bon chalumeau, on chauffe les pièces métallique quand arrive la bonne température on appui sur la poignée qui augmente l’arrivée d’oxygène et c’est fait. » Vous dites que c’est plus efficace qu’une grenade ou un « pot thermique », je veux bien vous croire par contre se coltiner des bouteilles d’O2 et d’acétylène dans la forêt guyanaise je demande à voir bien que j’ai déjà ma petite idée quant à la mobilité d’une équipe chargée de la lutte contre l’orpaillage!