Les agressions contre les pompiers militaires ont bondi de 48% en 2018

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

102 contributions

  1. Stoltenberg dit :

    Grâce aux allocations, logements sociaux etc., les délinquants peuvent s’occuper des choses beaucoup plus utiles que la recherche d’un travail. Maintenant c’est l’État qui leur garantit une source de revenus gratuite. Encore un succès de l’assistanat.

    • Clément dit :

      C’est vrai que lien entre assistanat et délinquance est prouvé !
      Ah be non en fait, c’est plutôt le contraire même.

      • Pravda dit :

        J’ai été pompier volontaire dans mes jeunes années, et déjà les agressions venaient majoritairement de personnes issues de classes défavorisées pour la grande majorité.
        Certains « cols blancs » pouvaient être « désagréables » mais ce n’est pas ce que l’on appelle une agression.
        Par contre des sdf qui vous agressent quand vous venez les aider, des guets-apens en cité, des caillassages, des coups de volants dans notre direction pour intimider lors d’interventions en zone « chaude », ça j’ai connu et c’était il y a 25 ans. Alors aujourd’hui….

        • Clément dit :

          C’était justement mon propos : misère sociale et délinquances vont de pairs. Je ne dit pas que tout les pauvres sont condamnés à la délinquance, mais c’est dans la mauvaise terre que pousse la mauvaise herbe. Dans les quartier où l’on nous met une cuillère en argent dans la bouche à la naissance, on a moins tendance à tomber dans le crime.

          • Stoltenberg dit :

            Ce n’est pas la misère sociale qui pousse à la délinquance mais les inégalités sociales. Même dans une société théorique où certains sont très très riches et d’autres seulement riches, il y aurait de la délinquance et des crimes. Ce sont les individus (dans la plupart des cas mâles) paresseux (basse conscienciosité) et très agressifs (basse agréabilité) qui sont les auteurs de ces crimes. Ceci est prouvé par des nombreuses recherches. La délinquance ou le crime sont surtout corrélés avec ces traits de caractère. Simplement, ceux qui sont issus des familles aisées deviennent des criminels « en col blanc », c’est la seule différence.
            Corollaire: la « réinsertion » est une pure invention gauchiste visant à détruire notre système de répression de crime. Non seulement elle ne marche pas mais elle autorise les criminels à commettre plus de crimes en pénalisant la population.
            .
            La vraie insertion avec des véritables perspectives et la transmission des vraies valeurs, passent par l’emploi. Par contre, l’Etat taxe à mort les employeurs pour pouvoir distribuer ces aides, ce qui crée un problème qui s’auto-entretient. En plus, l’introduction du prix minimum sur le travail (SMIC) élimine de manière permanente une bonne partie de ces individus déscolarisés et peu productifs. En conséquence, ce sont des gens qui peuvent subvenir à leurs besoins grâce aux allocations et ont beaucoup de temps libre pour s’ennuyer.
            .
            Enfin, il y a également un problème culturel qui fait qu’un certain nombre d’individus, notamment islamistes, sont suffisamment mal assimilés pour haïr la France et toutes ses valeurs.

      • Robert dit :

        Clément,
        Il n’est pas nécessaire de prouver quoi que ce soit en ce domaine comme dans d’autres, il suffit de regarder d’ou viennent comme habitat et population ceux qui remplissent les prisons françaises et qu’on retrouve encore aujourd’hui parmi les agresseurs et assassins. Que ce soit la conductrice maghrébine qui plante une piétonne africaine hier à Paris ou ceux qui ont tabassé grièvement un jeune français qui s’interposait pour défendre ses copains cette nuit à Lyon, on prends les paris qu’ils sont d’origine extra européenne, celle de Paris très défavorablement connue des services de police et ceux de Lyon très probablement des « jeunes » de la banlieue lyonnaise ou des « mineurs » non accompagnés récemment arrivés. Dans quelques jours, les informations complémentaires permettrons d’en savoir plus. Tous, sans exception, subsistent par les allocations, les aides sociales, les logements pris entièrement en charge par la collectivité. Un certain nombre travaille, mais en fraudant quand même et en ne respectant pas les règles et les gens pour autant.
        Très peu de ces extra européens, pour ne pas dire aucun, ne bénéficient pas d’aides sociales importantes, parfois indues et sans ces subventions et aides massives, les banlieues occupées seraient vides de leur présence. Même une fois rentré au pays, ils continuent eux et leurs familles de toucher indument des aides, les retraites en Algérie c’est éloquent. La Seine Saint Denis, le département le plus dépensier est constamment dans le rouge parce qu’il lui faut toujours plus, c’est aussi la concentration la plus importante de ces populations.
        Et on retrouve des originaires de ces contrées dans une grande majorité des actes de violence contre les pompiers qui ne vendent plus leurs calendriers dans leurs quartiers faute d’être considéré comme « étrangers » par les dealers voire les habitants d’importation.
        Les responsables des statistiques en France avouent, Le Bras entre autre, faire de la politique en statistique et en démographie. Les courageux se font mettre sur la touche voire diaboliser.
        Mais sortir dans la rue, vivre au milieu d’eux, vaut toutes les statistiques.
        Oui, je sais, la réalité n’a de valeur que quand elle confirme nos idées sinon on évacue, on insinue, on se moque. Nous, nous partons des faits, nous ne sommes pas des idéologues. Vous et d’autres parlez beaucoup, mais rarement en fonction de ce qui se voit autour de nous. Peut-être vivez vous prudemment loin de ceux dont vous défendez les comportements. Celui qui vit en banlieue ne peut nier cette réalité, elle éclate sous ses yeux tous les jours. Seuls les militants nient ce qu’ils voient eux-mêmes.

        • Clément dit :

          Donc selon vous, la délinquance n’existait pas avant l’accroissement des flux migratoires ?

          Pour ce qui est des statistiques, il faut arréter avec la légende comme quoi ça serait tabou où interdit. Allez assister à un cours de criminologie et vous verrez que les spécialises n’ont aucun soucis à parler « d’ethnologie criminelle » (selon l’origine ethnique et sociale on ne se livre pas aux mêmes activités criminelles).

          Et bien sure que dans les milieux populaires, et encore plus dans les ghettos ethniques, il y a plus de délinquance, vous penser découvrir quelque chose ?
          Et quelque soit l’ethnie présente, on constate ça. Chez nous ce sont des populations africaines, en Russie ce sont les populations du Caucase et de Sibérie, au Japon ce sont les Coréens et les Burakumin (sur représentés dans les gangs), en Allemagne les Turques et les Slaves, aux USA c’était les Italiens et les Irlandais et désormais les latinos et les afro-américains, etc … Au XIXe siècle, en Louisiane, c’était même les populations françaises qui étaient « la racaille ».
          C’était tout le propos de mon commentaire d’origine : misère = délinquance.

          • Robert dit :

            Clément,
            Nous parlons de l’information accessible au grand public, aux électeurs, et celle-ci est biaisée et truquée et vous le savez bien, mais ne pouvez pas vous empêcher de refuser de regarder les choses en face en relativisant. Il n’y a que votre égoïsme idéologique que vous ne relativisez pas.
            Votre discours de gauche ne colle pas avec la réalité. Je l’ai déjà dit en vous répondant et je le ferais encore. Vous essayez d’éluder, de minimiser une réalité et vous ressortez les vieux schémas marxistes.
            La vraie pauvreté et misère, loin des services sociaux et des services tout court, elle est française d’origine, Creuse, Ardèche et autres campagnes éloignées des CAF et autres services sociaux, sans association d’aide alimentaire, scolaire ou autre. Même les commerces présents partout en banlieue et en grande agglomération les ignorent, pas assez rentables. Et je ne parle pas des associations de victimisation pour qui ils sont blancs, français, chrétiens d’origine, autrement dit ils n’existent pas.
            Combien de terroristes islamistes, de criminels endurcis, de racailles, de délinquants, dans ces endroits sinon par les importés?
            Dans les banlieues, chez ceux que vous essayez de protéger, pourquoi seulement ceux qui ne représentent pas toujours la majorité de la population est quasiment exclusivement représentée parmi criminels et terroristes, délinquants et autre auteurs d »incivilités » en dehors de la population ordinaire des criminels d’un pays? Autrement dit, pourquoi les autres habitants aux mêmes conditions de vie sont très rarement représentés parmi les fauteurs de trouble ? S’ils étaient pauvres à cause de leur habitat, de leurs conditions sociales, toutes les communautés présentes dans ces endroits, dont des français d’origine, des asiatiques, des européens de l’est devraient être à proportion de leur nombre représentés parmi les fauteurs de trouble, n’est-ce pas ?
            Je côtoie des étrangers tous les jours et ils sont tous honnêtes, ou est le problème ?
            Et l’argument que c’est à cause de leur origine particulière qu’ils seraient stigmatisés et exclus relèverais carrément du racisme.
            La véritable exclusion, elle est française, dans les territoires occupés, ce sont des aides, des subventions, des rajouts aux aides et aux subventions, des services en pagaille, et la culture de l’excuse pour les délinquants au détriment de tous les autres.
            Il n’existe pas en France de ghetto ethnique, on voit que vous n’y vivez pas, partout il y a des communautés différentes vivant au même endroit dont certaines ne posent aucun problème et d’autres subissent, dont les français d’origine.
            Vos explications relèvent quasiment du racialisme, l’excuse de ces criminels et délinquants, c’est d’être « inférieur », arabe ou africain sub saharien. Vous usez d’un racialisme de gauche que vous n’assumez pas.
            Quand les français pauvres ou misérables de Creuse commettrons autant de crimes et délits que les délinquants immigrés d’origine des banlieues et villes françaises, j’admettrais m’être trompé.
            Là, nous sommes à une majorité de criminels de quelques ethnies seulement, qu’on retrouve sur toute la palette du crime.
            Vos idées ont le pouvoir, sans partage, et cela ne vous suffit pas, vous voulez aussi nier la réalité quand elle ne rentre pas dans vos cases. Peut-être que comme la pénalisation de l’anti sionisme, vous obtiendrez que toute critique de la population immigrée, quand elle est auteur de crimes, soit interdite. en fait, si on lit la grosse presse, c’est déjà un peu le cas, les tribunaux en moins ou presque. Vous pouvez envier et admirer la société multi-ethnique anglaise, elle a atteint une forme de perfection en criminalisant toute forme d’opposition.
            Tommy Robinson en parle très bien à partir de son expérience de la répression. Cela devrait vous faire plaisir à moins que même ça vous soit insupportable et que vous embrayez comme Fabrice avec Israël sur les calomnies pour essayer de discréditer son témoignage.
            Tommy Robinson vient de notre avenir quand vous serez parvenus à interdire en France toute liberté d’expression.
            https://www.youtube.com/watch?v=akAklmM9NTA&feature=emb_logo

        • Jm dit :

          Comme beaucoup, vous faites un CONSTAT.
          Malheureusement, certains vont transformer votre CONSTAT en AVIS, et vous prouver par A + B que vous vous trompez, que votre analyse est faussée pour telles ou telles raisons, que vous êtes racistes, etc, etc.
          Et quand vous évoquez les statistiques, malheureusement, vous êtes largement en dessous de la vérité.
          Ces braves gens aux idées « politiquement correctes » devraient rester une semaine dans une caserne, et intervenir en même temps que les pompiers et les policiers.
          Comme cela, ils auraient une vision exacte de la réalité.
          Parce que les statistiques, c’est bien, mais elles ne mettent en avant que les données qu’on a bien bien voulu injecter à l’origine.
          D’ailleurs, j’aime assez la phrase « les statistiques, c’est comme les strings, ça montre beaucoup de choses, mais ça cache l’essentiel !!!.
          Et n’y voyez aucune allusion sexiste, sinon, on ne pourra plus rien écrire, plus rien penser.

          • Clément dit :

            La bien-pensance est morte depuis longtemps : de nos jours les stars du « grand public » s’appellent Zemmour, Dieudonné et Marsault.

            Pour ce qui est de l’opposition stats VS constat personnel, c’est juste deux approches différentes pour mesurer deux choses différentes : la première est quantitative, elle vise une vision globale et générale. La seconde approche (le constat personel) c’est l’approche qualitative : on cherche a recueillir des ressentis, des perceptions et des cas individuelles. C’est beaucoup plus précis mais beaucoup moins généralisable. Après le cas particulier est tout aussi intéressant que la généralité, on ne mesure juste pas les mêmes choses.

            Après il faut faire attention aux biais de perception : il est normal qu’un policier où un pompier perçoive le monde comme plus dangereux qu’il est vraiment, car il travaille au plus près de ce danger, et quotidiennement. Mes amis bossant en milieu hospitalier ont un peu le même biais vis-à-vis des germes et de l’hygiène par exemple.

          • Robert dit :

            Clément,
            Vous ne vous arrêtez jamais?
            Marsault a du arrêter de dessiner tellement il avait subi de menaces et d’agressions de ses signatures dédicaces.
            Zemmour s’est fait virer de grands médias plusieurs fois, est sans arrêt en procès pour des accusation abusives et doit vivre en permanence protégé par plusieurs policiers.
            Quand à Dieudonné, depuis qu’il a eu la mauvaise idée, médiatiquement, de quitter son compère Elie et de faire de la politique dans ses shows, il est sans cesse poursuivi et condamné et est tricard dans tout le paysage médiatique. Même ses spectacles sont interdits et il a du avoir recours à un car aménagé.
            Vous êtes vraiment déconnecté de la réalité, aujourd’hui même les propagandistes, comme Libé et le Monde, font croire qu’ils luttent contre la désinformation, mais monopolisent toujours des subventions de masse et se partagent l’accès aux grands médias télévisés. La bien pensance n’a jamais autant existé, elle se partage même la contestation de la bien pensance entre Zemmour le rebelle officiel qui continue tout de même d’être invité dans les grands médias, tout en étant harcelé ce qui n’est pas contradictoire le concernant, Goldnagel et E. Lévy, Finkelkraut et Onfray. Ils jouent les uns les bons et les autres les méchants.
            Il n’y a pas d’opposition entre « faits » et « ressenti » comme vous semblez l’insinuer, mais entre accès à l’information réelle réservée à une élite bien pensante et perception de la réalité concrète par le peuple qui dément tous les jours l’information filtrée qu’on leur accorde. Même ceux qui persistent à voter à gauche le voient mais continuent d’avoir des intérêts à le nier, il suffit de voir les demandes pour faire changer d’école à son enfant sous un prétexte bidon pour qu’il survive à la « diversité ».
            Même les termes pour présenter une information signalement la propagande, « controversé » quand le présentateur ne joue pas le jeu de l’intoxication voire « extrémiste » ou « fake » et « courageux » et « rebelle » quand le présentateur pense comme il faut.
            Le policier ne perçoit pas une vision déformée de la réalité car il voit tout ce qui se passe dans les domaines qui intéressent son métier. Il ne choisit pas ses missions en fonction de ses idées et n’est pas plus influencé que le journaliste qui omet ou insiste volontairement sur un nom qui permet de reconnaître l’origine d’un criminel et ne vit pas dans le pays réel mais dans sa bulle protégé d’avoir à rendre des comptes. Si les actes de délinquance sont également représentatifs de la population, il le voit en direct sans filtre idéologique. Mais il voit aussi là ou il ne peut intervenir sans risque à cause d’une partie de la population qui a beaucoup plus tendance que d’autres à l’agresser et refuser les lois. Il voit qui il retrouve trop souvent en intervention et qui sont trop souvent les victimes et les agresseurs.
            Votre propos est malhonnête, il y a les faits qui s’imposent surtout à un professionnel, les catégories de malades à une saison, dans telle catégories de personnes, il voit bien autre chose que les germes et l’hygiène qui sont de l’ordre technique et pas humain. Policiers et pompiers, même s’ils s’imposent une restriction mentale par professionnalisme et interdits de l’époque, connaissent mieux la vie et la réalité que le meilleur des journalistes qui, au mieux, part en immersion dans un milieu quelques temps et prétend en faire une synthèse hégelienne qui se dit objective.
            Le statisticien, s’il ne respecte pas les méthodes nécessaires à son métier, reste très éloigné du terrain et n’a que des chiffres à sa disposition qui ne disent rien de l’ambiance et peuvent être manipulés en catégories pour leur faire dire ce que l’on veut. Si la gauche est si présente parmi cette profession, c’est pour ses possibilités d’abstraction et de négation du réel, un policier ou un pompier ne pourront jamais nier qui tue, agresse, viole, poignarde, car c’est leur commun.
            Et certains d’entre eux commencent à s’exprimer devant la désinformation permanente des élites éludant ce qu’ils voient eux sous leurs yeux.
            Les prisons, ce ne sont pas les « exclus » qui les remplissent, juste quelques catégories d’une population beaucoup plus diverse mais concernées par les mêmes difficultés sociales. Il est difficile de ne pas en tirer des conclusions.
            Les banlieues occupées bénéficient d’aides et de subventions spécifiques, sans cesse renouvelées quand les services sociaux et les logements, structures associatives, mobilier urbain collectif, sont détruits ou devenus tellement peu surs qu’aujourd’hui on y a installé des vigiles payés par les contribuables. Dans la campagne bretonne, quand ils ont la chance d’avoir un service, il n’y a pas besoin de vigile pour surveiller, de réparer sans cesse, de payer des « grands frères » comme médiateurs. Par contre dans les villes bretonnes, de plus en plus occupées, c’est le cas.
            Biais de perception, subjectivité ?
            Bien sûr que non, la réalité qu’une personne doté d’une raison droite a les moyens d’analyser comme la conséquence d’une cause.
            Sauf vous visiblement qui persévérez à défendre votre utopie et à nier la réalité.

      • Stoltenberg dit :

        Ouai, le contraire, c’est ça. On sait très bien que les endroits vers lesquels affluent en masse ces « aides », à savoir les banlieues islamistes, sont des sanctuaires de la paix… On en a un très bon exemple avec cet article.

        • tschok dit :

          @Stoltenberg,

          Euh oui, mais le monsieur dans l’article il dit:

          « Les agressions ne sont pas que des incivilités liées aux cités sensibles : elles sont aussi provoquées par l’alcoolisme et il y a autant d’agressions dans Paris intra muros qu’en Seine-Saint-Denis. Il y a aussi un phénomène nouveau : les agressions provoquées par des victimes qui sont en détresse psychologique »

          Le monsieur il s’appelle Général (c’est son prénom) Jean Claude (c’est son deuxième prénom) Gallet (c’est son nom). Apparemment, c’est pas un gauchiste.

          Bon, maintenant si vous voulez profiter de l’occaze pour délivrer votre message de propagande d’extrême droite, moi j’dis pourquoi pas? Y a pas de petit plaisir.

          M’enfin, quand même, le monsieur il dit pas ça, lui. Et lui, c’est pas un gagman: il cause de ce qu’il connait, pas de ce qu’il imagine.

          • Stoltenberg dit :

            Oui, je connais bien l’histoire… « La guerre c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage, l’ignorance c’est la force », et puis il y a autant de gens qui caillassent et qui tirent sur les flics ou pompiers dans les beaux quartiers des grandes villes qu’à Argenteuil ou à Clichy-sous-Bois. Le Général a bien fait de le rappeler. Je répète ça 1000 fois et ça ira mieux. J’ai quand même du mal à m’habituer à la néo-vérité en ce 19 décembre 1984.
            .
            « Le Parti vous disait de rejeter le témoignage de vos yeux et de vos oreilles. C’était son commandement ultime, et le plus essentiel. »
            Orwell, « 1984 »

          • Robert dit :

            Stoltenberg,
            Ayez un peu pitié, il ne reste plus que la négation et le cynisme à la pensée progressiste.

          • tschok dit :

            Vous voulez dire que le général Gallet nous ment, ou qu’il est dans le déni, alors que vous êtes clairvoyant et que vous détenez la Vérité Vraie et Objective?

            Ben écoutez, moi j’pense qu’il faut virer cet incompétent et le remplacer par vous.

            Je vous encourage à poser votre candidature. Je devine en vous un meneur d’hommes né.

            Tenez-nous au courant.

        • Clément dit :

          Mais justement, contrairement aux idées reçus, les plus assistés sont les plus riches. Dans les cités ont fait que repeindre les murs, mais rien de fondamental : ça serait trop coûteux, financièrement et politiquement. Alors on laisse pourrir.

          • Stoltenberg dit :

            Et donc concrètement, au bout de combien de dizaines (ou plutôt centaines) de milliards déboursés par l’Etat pour « aider » ceux qui ne méritent rien du tout, la situation va s’améliorer? Pour l’instant, avec tout l’argent qu’on a gaspillé dans ces puits à fric sans fond, les effets ne sont pas vraiment encourageants. Mais bon, il faut bien faire confiance à la doxa gaucho, sinon, on est u facho. C’est ça?

      • Thaurac dit :

        Bon bref, le social, pathos…on a déjà donné et ils sont toujours aussi cons..

      • Alain d dit :

        @Clémént
        Oui, l’assistanat globalement est grosse connerie.
        Les aides sont nécessaires et utiles, mais elles doivent être courtes pour corriger des galères ou situations transitoires. Le plus important c’est bien l’emploi et les formations. Et il faut botter le cul a ceux qui ne veulent pas bosser, notamment s’il sont arrivés récemment en France !
        Les parents qui sont accros aux aides perdent vite toutes autorités sur leurs mômes, parce qu’ils ne peuvent pas servir de modèles!
        Tant qu’on est pas capable d’obtenir le plein emploi (4% de chômage) et de redresser (botter le cul) et bien intégrer les familles d’origines étrangères qui sont déjà en France et Outre-mer, il faut limiter au maximum l’affut de nouveaux migrants.
        Il faut un discours clair et des actions qui suivent, pas du cinoche électoral à 2 kopecks !
        Il s’agit pas de racisme ou de nationalisme, mais juste de bon sens !
        Ca passe par l’éducation et la justice, et le respect de ces deux institutions.
        Et ne rien laisser passer sur les délits, les dégradations, les incivilités et les injures à la nation, ceci même si c’est un jouer de foot pro qui palpe plusieurs dizaines de millions pas an !
        Ca implique que les politiques, les avocats et les juges et autres notables soient exemplaires, donc arrêtent de déconner, comme pour les affaires Balkany qui ne sont toujours pas bouclées.
        Ou alors il faut très sérieusement revoir le fonctionnement de la justice et changer les règles si elles ne fonctionnent pas !

        • Robert dit :

          Alain,
          Certaines familles qui ne parviennent pas à vivre sans aides, divorce, séparation, handicap ou deuil par exemple, parviennent tout de même à être des modèles pour leurs enfants et des familles stables et aisées servent de mauvais modèle. C’est plus l’environnement d’autres jeunes qui ne sont pas dans cette situation et que les parents laissent éduquer par la rue ou la société qui peut influencer un jeune qui n’est pas malléable vers la facilité, la révolte, ou un mauvais copinage. Certes, nous ne sommes pas égaux, sinon en dignité, certains sont plus d’aplomb que d’autres, moins influençables ou centrés sur eux que d’autres, mais les influences sont présentes pour tous et seulement une partie succombe aux mauvaises influences.
          Certains par faiblesse, d’autres par aveuglement, mais on devrait se poser la question de la culture, de la civilisation d’origine. Parmi mes copains d’enfance, de toutes origines, certains ont pris le bon chemin et pas d’autres, qu’est-ce qui a fait la différence à chaque fois ?
          Notre civilisation nous incite à être honnête, à se dévouer aux autres gratuitement, à penser aux conséquences de nos actes, ceux qui tournent mal dont les prêtres pédérastes et pédophiles renient cela, en est-il de même dans toutes les civilisations ?
          Ou est-ce que la famille qui donne la vie, éduque et construit la personnalité, a le même sens dans toutes les civilisations ?
          Il n’y a aucun mépris quelconque dans mon propos, simplement de chercher à comprendre, refusant un déterminisme généthique à nos actes. Nous avons été créés libres avec une conscience, qu’est-ce qui manque aux uns qu’ont les autres?
          La famille à coup sûr a une grand rôle et ce qui sert d’exemple majeur dans notre civilisation.

          • ScopeWizard dit :

            @Robert

            Je vous la fais très courte : l’ être humain est une créature tarée , sa conscience de lui-même et de sa fin lui pose un énorme problème mais comme son intelligence est sur-puissante , il ne s’ attarde pas dessus et laisse libre-cours à ce qu’ il est quitte à se surestimer par rapport à tout son environnement qu’ il entend , lui , dominer , terrorisé à l’ idée que ce soit ce qui l’ entoure qui le domine ; ce qui à des fins de contrôle , réel ou imaginaire , le pousse à commettre tous les excès dont il est quasi-incapable de prendre la mesure avant de se retrouver contraint face à l’ épreuve qu’ il se persuade de devoir surmonter ne serait-ce que par instinct…………

          • Stoltenberg dit :

            Robert : Et donc il faut pénaliser les autres ? Ceux qui travaillent, ceux qui réussissent, pour les erreurs des personnes que vous avez énumérées ? La « solidarité » forcée et imposée ce n’est pas la « solidarité », c’est l’esclavage. Et c’est précisément la manière dont un état socialiste traite ses citoyens.
            .
            Mis à part la situation d’handicap ou de mort subite d’un parent, il ne devrait pas avoir d’aides. Les aides sont contre-productives.

  2. Thaurac dit :

    « Tout se passe bien, dormez citoyen, c’est l’extrême droite le grand danger, nous y veillons, dormez sur vos deux oreilles »
    Le nouveau guet…
    Et pendant ce temps la Racaille s’en donne à cœur joie, se réfugiant derrières les sempiternelles conneries qui sont le chômage, le social, la mis à l’écart, la pauvreté ( regardez les chiffres des policiers sur le fric qui rentre en cité, mais non, ils n’aideraient même pas leurs voisins, ils ne sont pas fous, le social s’en charge, et puis, ça ferait des emplois (inutiles) de moins dans ce secteur!
    Les juges qui se demandent pourquoi ils sont à la cour, au lieu d’un vernissage ou d’un repas confrérie, et vous avez la « vie à la française »..

  3. Raymond75 dit :

    Voilà quelque chose que je n’arriverai jamais à comprendre, mais qui est le signe d’une profonde décadence de notre société, de la faiblesse de l’éducation des parents et aussi de l’école (pourtant obligatoire jusqu’à 18 ans), de la perte de toute notion de civisme.

    Sauf peut être dans un lieu : la Corse ; touchez à un pompier là-bas, et cela se terminera très mal pour vous !!! Les Corses ont peut être beaucoup de défauts, mais ils sont solidaires et courageux (la Corse fut le seul département français où il n’y eut aucun juif de déporté).

    • Clément dit :

      C’est vrai que la Corse est connue pour son respect des représentants de l’état et de l’autorité !

      Quand à la réputation de la Corse comme « île Juste », elle est un peu disproportionnée : un juif (et un seul) fut arrété par la police d’Ajaccio, fut déporté de Corse et mourus dans un camps en Pologne (Ignace Schreter). Dans le même ordre d’idée, la Légion des volontaires (ouvertement antisémite) comptait 20 000 membres en Corse.
      Mais en effet, plusieurs autres facteurs expliquent ce très très faible nombre de déporté (occupant italien qui avait d’autres choses à faire, solidarités locales, préfet non antisémite, ….).

      • Robert dit :

        Eh, oui, Clément, les italiens n’étaient pas antisémites même les fascistes et il faudra attendre l’emprisonnement de Mussolini et la prise du pouvoir en Italie par les nazis pour que les persécutions antijuives commencent.
        Mussolini a été pendu par les pieds puis les partisans communistes leur ont pissé dessus, il a subi cela avec sa maîtresse, Clara Petacci, qui était juive.

        • Clément dit :

          Oui, il ne fait pas bon d’être dictateur au moment de sa chute. Kadafi et les époux Ceausescu le confirment.
          Mussoline et les juifs c’est quand même plus complexe que comment vous le présentez Selon Clara Petacci (qui n’était pas juive, vous confondez avec Margherita Sarfatti, une autre mairesse du Duce) il était même obsédés par les juifs. Il promulgue d’ailleurs des lois raciales antisémites dès 1938. Par contre pas de déportation ni d’extermination sous son régime.
          (sur Mussolini et les juifs : https://www.cairn.info/revue-raisons-politiques-2006-2-page-175.htm)

          • Robert dit :

            Obsédé par les juifs comme tous les socialistes.

          • tschok dit :

            @Clément,

            Mussolini ne s’est pas contenté de promulguer la législation anti juive italienne à partir de 1938, il a aussi été le Duce de la République de Salo, qui a précisément été le cadre de la Shoa en Italie.

            Petit rappel historique: Mussolini est libéré de sa prison par les Allemands, qui le catapultent Duce d’une république fantoche, la République de Salo dans le nord de l’Italie. A partir de là, Allemands nazis ET Italiens fascistes se lancent dans une politique de déportation et d’extermination qui fera certes moins de victimes qu’ailleurs, mais qui reste tout à fait criminelle.

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Shoah_en_Italie

            Quand vous dites: « pas de déportation ni d’extermination sous son régime » c’est pas tout à fait ça. Si, si, ça génocide sévère, mais sous le régime de la République de Salo, dont il était le Duce.

            Maintenant, je ne vous dis pas que le bonhomme était d’un antisémitisme virulent, mais il a quand même été à la tête du régime fasciste en tant que tel, qui a adopté une authentique législation raciale tout en mettant œuvre une politique de persécution notamment antijuive, puis il a été à la tête du régime facho et fantoche de Salo, dont l’administration et la police ont participé activement au génocide des juifs, en pleine collaboration avec les nazis.

            C’est un peu trop pour que le type soit blanc bleu. Il aurait juste été garçon de café, j’dis pas. Mais là, chef de gouvernement, non, ça l’implique.

            Par ailleurs, on progresse en matière d’histoire et aujourd’hui une plus grande part de la société italienne admet que les Italiens ont quand même été antisémites pendant la guerre, et plus que sur les bords. Les persécutions, déportations et extermination ne se sont pas complètement faites à l’insu de leur plein gré.

            Maintenant, vous vous rendez bien compte que c’est ce qu’on appelle un cadavre dans le placard et qu’en règle général, les gens ne se bousculent pas pour en assumer la paternité. Surtout si on peut refiler la responsabilité du truc aux Teutons qui eux, en plus, sont prêts à l’assumer.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Toute l’ Europe était anti-sémite , plus ou moins , mais elle l’ était .

            Mais la République de Salo , c’ est complètement autre chose , c’ est une toute autre époque , un contexte très différent où l’ Axe sait qu’ il va perdre et que soit il arrête tout , soit il se lance dans une guerre encore plus totale …………..

            1943 , c’ est Stalingrad et l’ anéantissement de la VIème Armée de Paulus + la fin de l’ Afrika Korps et de l’ Ariete donc la fin des prétentions de libre accès aux hydrocarbures , dont le Reich a absolument besoin , via le Caucase et tout le MO qui devaient faire jonction , la titanesque bataille de chars du saillant de Koursk gagnée militairement mais perdue stratégiquement ; à partir de là , Hitler perd l’ initiative , il ne lui reste plus que la défensive jusqu’ au coup de dés des Ardennes de décembre 1944 après le semi-désastre Allié de Market Garden deux mois plus tôt qui , sans le coup d’ arrêt des Nazis , devait conduire les Alliés au cœur de l’ Allemagne directement sur Berlin via la Ruhr soit le centre névralgique industriel du Troisième Reich……….

            Et ne parlons pas du Japon qui va se prendre une gigantesque double offensive destination Tokyo via les îles pour Nimitz , via la Papouasie Nouvelle Guinée et les Salomons pour MacArthur ……….

            1943 , c’ est déjà l’ année du vatout , l’ année où il ne reste plus à l’ Axe qu’ à tout laisser quiller ou à se battre jusqu’ au bout sans qu’ il n’ y ait d’ autre choix possible sachant qu’ à partir du dernier trimestre , sur tous les fronts , il n’ est plus que sur la défensive .
            Pire , contrairement aux Américaines , aux Britanniques , aux Soviétiques , par idéologie tandis que nombre d’ ouvriers très qualifiés se retrouvent envoyés au front , les femmes Allemandes refusent de participer activement à l’ effort de guerre , d’ où le recours au STO et à toute la main d’ œuvre possible ce qui va encore ajouter de la cruauté à la cruauté ……….

            Ne mélangez pas tout ; Salo est une période qui n’ a rien à voir avec ce qui précède ; c’ est le Duce aux abois , c’ est un Mussolini à la dureté portée à la puissance 10 ………..

    • Thaurac dit :

      L’éducation pour ces ex primo arrivants, c’est leur culture importée, le fils racaille dans la ruelais à la maison, c’est un ange…

    • Jm dit :

      L’école n’a jamais été obligatoire en France et encore moins jusqu’à 18 ans.
      L’instruction obligatoire laïque et gratuite est instituée par la loi du 28 mars 1882, pour tous les enfants, français et étrangers.
      C’es d’ailleurs pour ça que vous avez, dans les écoles, des élèves « sans papier » qui sont scolarisés automatiquement alors que vous, si votre gosse n’a pas le formulaire XYZ ou la vaccination adéquat, on vous fait tout un pastis.
      Du vécu par de nombreux parents face à une administration bien gaucho pensante.
      C’est l’instruction qui était obligatoire de 6 à 16 ans, l’est désormais de 3 à 14 ans pour l’apprentissage, avec des particularités pour aller plus loin, et de 3 à 16 ans pour le général.
      C’est d’ailleurs pour ça que ça coince (mot poli pour ne pas écrire autre chose) : c’est l’instruction qui est obligatoire.
      Pas l’éducation !!!!!
      Et c’est pour ça également que l’appellation Education Nationale est erronée.

  4. Robert dit :

    Ah, ces incivilités !
    Le plus grave, c’est que ça fait le jeu des populistes qui haïssent la diversité et le vivre ensemble qui font tant de bien pour notre société. Dont ces incivilités.

  5. valentin dit :

    Ben quoi mon frère, faut bien s’amuser un peu non ? C’ est wesh de caillasser les pompiers, de cramer les keufs et de violer les roumias. De toutes façons si ça crame, on nous reconstruit du neuf, qu’on cramera. Faut bien s’amuser quoi.

  6. lym dit :

    « on pourrait citer les cas où des pompiers furent pris à partie lors des manifestations de gilets jaunes, ce qui avait été dénoncé par la préfecture de Paris. »

    Cette même PP qui, sous le « préfet Le Boche » (dont le départ de Bordeaux avait généré des cris de joie de ses ex subordonnés, manifestation si rare dans la préfectorale feutrée qu’elle situait d’entrée le sale type), les cogne de manière inédite et leur réserve le privilège d’être individuellement filmés en fin de manif? Les agressions de ses BAC-Blocks, si elles sont au nombre, ont en effet pu faire péter les compteurs en fin d’année…

  7. Pascal (l'autre) dit :

    « Les juges qui se demandent pourquoi ils sont à la cour, au lieu d’un vernissage ou d’un repas confrérie, et vous avez la « vie à la française ».. » Alors là Thaurac vous êtes injuste! Les juges travaillent comme ceux qui après des années de procédures viennent de condamner un couple à reboucher un étang NATUREL! parce que les batraciens qui y avaient élu domicile faisaient un boucan d’enfer lors de la période de reproduction et que cela « indisposait » de braves gens qui ne supportent absolument rien ( à part peut être leur colossale connerie). La justice française, une source constante d’émerveillement! J’ignore le critère principal de sélection pour intégrer la magistrature mais j’ai comme …………………………………………… un gros doute!

    • Clément dit :

      Toujours les mêmes fragiles qui ne supportent rien : les grenouilles, les immigrés, les jeunes, …

      • Robert dit :

        Clément,
        Ce n’est pas parce que vous baissez les yeux et que vous rasez les murs devant eux que vous ne craignez pas les racailles. Quand aux jeunes, la majorité qui vote le fait pour le RN.

        • Clément dit :

          En 2017 c’est vers Méluche que ce sont majoritairement tournés les jeunes (30%), MLP arrive seconde (21%). C’est principalement le monde rural (plutôt agé) qui plébiscite MLP (23%).

          Et justement les « racailles », comme les chiens dangereux, ciblent plutôt ceux qui rasent les murs et baissent les yeux. Ils y voient une proie facile, car ce sont bien plus des lâches que des criminels de haut vol.

          • Robert dit :

            Clément,
            Le monde rural, l’abandonné des élites, les pauvres qu’aucun lobby ne défend.
            En niant la réalité de cette criminalité, vous ne faites pas preuve d’un plus grand courage qu’eux.
            Pour y vivre, ils respectent ceux qui se respectent et méprisent ceux qui sont faibles devant eux. Mais un Marin, devenu handicapé depuis son tabassage à Lyon, ou un Nicolas, poignardé à Marseille pour une cigarette, n’avaient pas des profils à baisser les yeux. En fait, ils sont opportunistes et en bande voire armés, ce qui leur donne les apparences du courage.
            Les premières victimes de cette racaille, ce sont justement les jeunes, plus souvent français car sans grand frère ou bande et non susceptible d’être armés.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Toujours les mêmes fragiles qui ne supportent rien : les grenouilles, les immigrés, les jeunes, … » Conclusion un peu ……………………hative! Tous ceux qui se plaignent et vont même en justice parce qu’ils ne supportent pas les coqs, les canards, les vaches, les éoliennes, les cloches, le purin, les grenouilles ne sont pas forcément tous de droite voire d’extrème droite! A moins que vous considériez que les ruraux votent massivement pour le R.N.

    • Thaurac dit :

      Plus je lis les faits divers régionaux sur Montpellier v,ille pourrie par les socialos, qui n’en manque pas, plus je suis écœuré par les peines appliquées, ( quand elles le sont) c’est un chèque en blanc à la racaille, mais le français qui craint la justice, respecte l’ordre, la police, au moindre écart, est traité comme un truand, on dirait qu’ils se rattrapent!
      J’ajoute, toulouse ne vaut pas mieux, Nîmes est plus dur en jugement..

      • Clément dit :

        Pourtant Toulouse est tenue par la droite « dure ».
        Et Montpellier est plus un paradis pour bobo qu’une plaque tournante du crime.
        Quand à Nîmes, il y a encore des habitants de moins de 55 ans la bas ?

        • ScopeWizard dit :

          Qui ??????

          Toulouse ???

          Tenue par la Droite « dure » ?????

          HA HA HA HA HA HA HA HA HA !!

          Alors là , excellent ! 😉

  8. Jm dit :

    Si on pouvait également avoir les statistiques des origines des auteurs (j’ai bien écrit origine, pas nationalité) et les lieux…
    Ha, zut, c’est comme le post précédent, c’est interdit……de les diffuser !!!
    Mais bon, les journalistes n’étant pas réputé pour être à droite nous abreuvent de reportages sur la vie passionnante de la délinquance nationale tous les soirs sur de multiples chaînes de la TNT.
    D’ailleurs, à ce sujet, je me demande pourquoi je déclare une redevance TV couleur !
    Une redevance pour une télé noir et blanc serait suffisante……

    • petaf dit :

      EXCELLENT le coup de la redevance mais tellement vrai , je la replacerai !

    • Thaurac dit :

      En suède, c’est sorti et ça fait peur, au Danemark aussi, je l’avais mis ici il y a deux ans, un psy des prisons , comme son travail de thèse n’a pas plu, a mis au grand jour, les équivalences , % de la population du pays, % de criminels détenus, énorme!!
      Il a été viré bien entendu..
      En france on met la tête dans le sable et la moindre remarque est traité de racisme…

      • tschok dit :

        Vous n’en êtes plus à « la moindre remarque », Thaurac.

        C’est un discours structuré en ce qui vous concerne.

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          Vous , en revanche ; mieux qui si on appuyait sur un bouton , ça déclenche aussitôt .

          Il est vrai que vous êtes éminent spécialiste du discours « structuré » …………..

          Bmmpfffffff HA HA HA HA HA HA HA HA !!!!

          Excellent ! 😀

          Décidément , ce soir , qu’ est ce qu’ on se marre !! 🙂

      • Électeur dit :

        Le prétexte de la « discrimination » permet d’interdire beaucoup d’études sociologiques qui seraient pourtant utiles.
        .
        La discrimination est autorisée seulement si l’on peut la qualifier de « positive ».
        Ça reste de la discrimination (contraire à la Constitution même après la réforme de 2008 que les partis politiques ont faite sans notre consentement) et ça reste aussi du favoritisme mais c’est autorisé.
        .
        L’on ferait bien de revenir aux valeurs de base : à trop vouloir d’égalité on inverse les valeurs et on crée de l’inégalité.

      • Pathfinder dit :

        @Thaurac
        En Suède, l’organisation BRÅ (Brottsförebyggande rådet) vient de se faire prendre la main dans le sac à trafiquer les conclusions de ses statistiques… après n’avoir pas eu le droit d’y inscrire l’origine des criminels. Quand l’interdit a été levé (sinon pourquoi faire des statistiques?), il a été remplacé par une distorsion : /

        • Robert dit :

          Pathfinder,
          La vérité est l’enjeu de la nouvelle guerre de l’information et la transformation des sociétés occidentales par la ruse et le mensonge sont en cours sous nos yeux, mais nous n’avons pas le droit de le savoir ni de décider de notre destin. Les niais et les imbéciles, vous savez ceux qui ont confiance en la justice de peur pays, croient qu’ils décident de leur avenir par un bulletin de vote et s’indignent que des fâcheux osent contester une société de progrès et de liberté.
          J’entends les perroquets hurler « complotiste » quand je parle d’une réalité.
          La Suède ou la France, nous allons vers le même épilogue, sauf si nous reprenons notre destin en mains. C’est ce que craignent ceux qui hurlent au danger populiste.
          Tous les journalistes ou autres politiques sont cooptés pour leur servilité à la pensée unique. Ils ont parfaitement intégré la dhimmitude et le cosmopolitisme, la nation et le peuple souverain sont des gros mots pour eux, au moins pour les peuples occidentaux.
          C’est d’une profonde réforme intellectuelle et morale dont nos pays ont un besoin urgent, tout partira de là ou n’ira nulle part.
          Maintenant, on peut aussi se résigner ou vouloir tirer dans la foule, deux attitudes dont rêvent ceux qui veulent notre disparition comme nations souveraines.
          Allons nous leur faire cet immense plaisir qui, pour le coup, signera notre défaite ou dire tranquillement qu’il fait jour à midi et que deux et deux font quatre ?
          « les erreurs de l’intelligence sont les pires car elles se terminent toujours par des fleuves de sang. »
          Charles Maurras

  9. petitjean dit :

    Et si on nous disait qui sont , majoritairement, les agresseurs ?
    rappelons que cette situation n’existait pas il y a 20 ans ! Que s’est-il passé ? Qui est responsable ? Les CAUSES, les CAUSES svp !!
    Les policiers et gendarmes savent parfaitement que la criminalité a explosé en France. Mais chut, faut pas inquiéter les français, il pourraient se mettre à penser et à mal voter !
    « Vols avec violence, homicides : la France est le pays le plus dangereux de l’Union européenne ! »
    https://www.ndf.fr/nouvelles-deurope/04-11-2019/vols-avec-violence-homicides-la-france-est-le-pays-le-plus-dangereux-de-lunion-europeenne/
    « Criminalité : ce que cachent encore les chiffres sur la très forte hausse des meurtres en France »
    https://www.atlantico.fr/decryptage/3577498/criminalite–ce-que-cachent-encore-les-chiffres-sur-la-tres-forte-hausse-des-meurtres-en-france-xavier-raufer
    « Crimes et nationalités, le rapport occulté »
    https://lincorrect.org/exclusif-crimes-nationalites-rapport-occulte/
    https://www.lesalonbeige.fr/forte-hausse-de-la-delinquance-a-paris-les-etrangers-mis-en-cause/

    • Thaurac dit :

      A Montpellier tous les jours des agressions , armées, de ces » mineurs » isolés, relâchés le jour même, c’est du délire, ils veulent quoi nos putains de cons de politique, nous vendre à qui?
      qu’ils viennent faire joujou dans l’arrière pays, il y a tant d’avens , de grottes ou même les moutons peuvent s’y perdre….
      Ce sera des mineurs rissolés 😉

      • Clément dit :

        Vous confondez Montpellier et Medelin je crois !

        • ScopeWizard dit :

          @Clément

          Non ; précisément je crois qu’ il ne confond rien du tout , il est même en dessous , du genre restons raisonnables …………

          Je ne sais pas où vous vivez , mais il vous manque de l’ itinéraire touristique ………….

          Comme pour Toulouse , une ville ( rose ) à la Droite si « dure » …………. 🙂

          HA HA HA HA HA HA HA !!

          Franchement , vous vous surpassez ce soir !! 😀

      • petitjean dit :

        @Thaurac
        agressions tous les jours*, je confirme. Mais la question, c’est pourquoi les français sont-ils aussi lâches ?
        Ils se font insulter, voler, agresser , mais……ils ne réagissent pas !
        *il y a un site qui recense (pas en totalité) ces agressions, c’est fdesouche
        j’avoue que c’est effrayant !
        encore une fois cette situation n’existait pas du tout il y a qqs décennies……………

      • petaf dit :

        c’est bien le sud ,inondations en hiver , feux de foret en été ,délinquance toute l’année , ça fait rêver …

  10. Buburoi dit :

    Si la police judiciaire et les juges faisaient leur travail, c’est à dire appliquaient le code pénal, la criminalité diminuerait de 99 %. Les procureurs en relachant systématiquement les criminels et les racailles d’origine étrangère ont instauré une impunité de fait et les voyous ont compris qu’un rappel solennel à la loi signifie que la justice et la police judiciaire ont donné leur caution et leur bénédiction aux criminels. L’excuse est que la justice serait débordée et que les prisons seraient pleines à craquer. Tout le monde sait que la justice ne fait rien et que les procureurs et procureurs généraux ne font rien d’autre que de classer les affaires. C’est un pouvoir sans controle qui n’est plus crédible. Les meurtres, les viols, les agressions physiques et les cambriolages explosent. Il faudrait un référendum pour légaliser la légitime défense.

    • Thaurac dit :

      Il est plus facile et gratifiant de se faire mousser en poursuivant à fond des balkanys , sarkozy,… que des agresseurs de personnes âgées ou autres.
      Puis n’oubliez jamais que la justice est à gauche, syndiquée style cgt et se voit comme des grands humanistes, et le plus grave, sont les seuls à n’avoir aucune responsabilité en cas de récidive..alors qu’ils ont viré les jurés civils de correctionnelle car ceux ci auraient pu faire appliquer la loi, et ils ont fait supprimer les peines planchers, la récidive…
      Tout ce que je souhaite, c’est qu’un grand malheur , comme il en arrivé tous les jours aux peuple français, les touchent dans leurs chairs ou famille, et surtout que le drame soit minimisé et que l’auteur s’en tire, je rirais aux larmes…
      Je n’ai aucune sorte de pitié pour des gens qui ont,sur le mur aux cons, la photo d’un père dont la fille a été assassinée et qui a ramené en France, l’assassin de sa fille, car la justice ne branlait rien, les cons se regardaient surement dans ce miroirs..

    • Pravda dit :

      Certains juges sont laxistes, mais de toutes façons ils n’ont pas les moyens de faire appliquer la loi.
      La prison c’est comme l’hôpital les places sont comptées et l’emprisonnement coûte cher. La première chose à faire serait de systématiser les reconduites à la frontière, puis d’accroître le nombre de place de prison.
      Concernant les OPJ, l’encre des rapports n’est pas sèche que le suspect est déjà dehors, ça décourage.

    • Clément dit :

      La faute à la police qui engorge les tribunaux en arrêtant n’importe qui et en bâclant les dossiers. Ce qui mène à des affaires injujables où les seules preuves sont des « on-dits ».
      Et surtout au manque de budget (on a un des plus faible budget de la justice par habitant d’Europe).

    • Jm dit :

      « Les procureurs en relâchant systématiquement les criminels et les racailles d’origine étrangère »
      Pour les relâcher, il faudrait déjà les incarcérer !!!!
      Toute peine de 2 ans ferme et moins ne sont pas exécutées, c’est d’ailleurs sur ça que se base l’armée de terre pour faire engager des « djeuns » sous prétexte qu’ils ont été condamnés à moins de deux ans ferme mais jamais incarcérés.
      D’ailleurs à ce sujet, ils ont réussi à faire entrer un de ces jeunes de la minorité positive, connu pour proxénétisme et trafic de stupéfiant.
      Jusque là, tout est normal !!!
      4 mois plus tard, une « jeune fille » a signé un contrat dans la même armée.
      Jeune fille connue pour exercer le métier le plus vieux du monde.
      Et affectée dans une unité où elle a rejoint d’autres camarades, dont un militaire connu et condamné précédemment pour proxénétisme. Son proxénète.
      Ça ne s’invente pas !!!!
      Bientôt, les anciens vont voir refleurir les BMC.
      Ça permettra d’augmenter sensiblement le roulement financier des caisses noires des unités.
      Caisse noire : ho merde, encore un terme à bannir !!!

  11. b.choux dit :

    Élus et élues de toutes les tendances, Magistrats, Chef d’État, Ministres….., vous avec une grande et lourde responsabilité dans la dégradation sociale et sociétale de notre pays. Cette responsabilité vous la portez depuis le début des années 80. Vous avez comme devises : La Cupidité – La lâcheté – La trahison – La malhonnêteté – Le déni – L’obscurantisme. Vous n’avez aucun idéal hormis celui de protéger vos propres intérêts.
    C’est ainsi que vous êtes perçus par une large majorité de la population française en général et par moi en particulier…………

    • Thaurac dit :

      Tout le monde un jour ou l’autre , rend des compte, assume ses responsabilités, sauf la justice, même comme c’est fréquent , pour les crimes crapuleux après récidive, ils s’en foutent, ils n’ont aucune responsabilité, la seule profession en France…

  12. petaf dit :

    c’est normal , on laisse tout faire en toute impunité ,par contre quand c’est les pompiers qui manifestent ils sont traités comme des délinquants , mais bon pas d’amalgames ,n’oublions pas que ces gens sont une chance pour la France …

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Quand la France rétablira la peine de mort, ça s’arrangera. Regarde l’exemple américain, chez nous la criminalité a été réduit grasse à ça. » Pour sur la criminalité baisse aux States!! A quand la prochaine fusillade?
      Elle est tellement efficace que le nombre de peines de morts et d’exécutions décroient sauf dans les états du sud (Texas en particulier)

    • petaf dit :

      avant de la ramener avec ta morale à 2 balles apprend à écrire le français

    • Pravda dit :

      Grasse et peuple américain dans la même phrase, votre subconscient a parlé.

  13. bruno saliou dit :

    j’ai eu différentes conversations avec des anciens pompiers de paris . ils ont une vue tres tranchée sur les auteurs des attaques . et se sont les mêmes . la pauvreté n’a rien à voir . à la campagne les pauvres n’attaques pas les pompiers

    • Clément dit :

      En même temps comparer la misère urbaine et rurale, il faut le faire …

      • Pascal (l'autre) dit :

        « En même temps comparer la misère urbaine et rurale, il faut le faire » Pourquoi il y en a une plus « tolérable » plus « légitime » qu’une autre?

      • ScopeWizard dit :

        Ah oui , si vous voulez , faisons-le , perso je connais bien le sujet alors faisons-nous plaisir ………..

        Allez , à vous les blancs …………

  14. petaf dit :

    ton clown tu peux le garder
    une des solutions c’est Marine mais les moutons Français tremblent toujours devant l’urne …

    • tschok dit :

      @petaf

      C’est plutôt Marine qui a tremblé devant les caméras lors du débat télévisé avec Macron. Et la majorité des Français en a conclu, je pense, qu’elle n’était pas prête. Je ne crois pas que leur main ait tremblé à ce moment là.

    • petaf dit :

      tu connais l’égalité homme-femme ou bien c’est tabou dans ton beau et parfait pays ??
      beaucoup de femmes valent mieux qu’un homme !
      et c’est vrai que les caincains ne sont pas des envahisseurs … d’ailleurs avant que tous les rejetés et indésirables anglais, irlandais , écossais ( prostituées ,hors la loi) peuplent les états unis , tu sais il y avait des habitants que vous avez envahi , pillé ,volé , assassiné … et qu’à votre tour vos voisins mexicains viennent vous voir et vous envahissent ,alors tu sais ta morale où tu peux la mettre !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « vous etes bon pour le grand remplacement. » Si seulement ……………………………………. il pouvait vous remplacer!

  15. Auguste dit :

    La société est malade,il serait temps que nos gouvernants se réveillent.Un système mafieux s’est installé.D’abord en mettant sous coupe des quartiers,puis des villes,maintenant on en vient à menacer les familles des Policiers.En s’attaquant au personnel de santé,aux Pompiers c’est le signe d’une société qui n’a plus de valeurs.Faut vite faire table rase du présent et en revenir aux fondamentaux:main lourde,mais juste.(une pensée pour les Gendarmes de ma jeunesse,anciens coloniaux,exemplaires dans le service, comme ils le furent dans le civil).Sinon nous allons vers de lendemains qui déchantent.A mon avis les « gilets jaunes » n’en sont que le prémisse.Aujourd’hui ils expriment le ras le bol,avec méfiance,sinon manque de confiance envers le Politique.Si le populo n’a plus confiance,n’a plus de repères et ne se sent plus protégé ,il va finir par lâcher les chiens.

    • Thaurac dit :

      Discute avec un flic de paris, il te dira ici la traite des blanches, c’est tel pays des Balkans, la c’est les pays de l’est, la c’est la racaille, on le sait tout ça, mais maintenant, avec les lois, tu est pieds et mains liés, inutiles de les faire arrêter s’ils n’ont pas tué quelqu’un dans la cour de la police, car les juges et les avocats ( consanguinité oblige) vont tout faire pour les victimiser, vont faire jouer leurs confrères d’agapes, et ta carrière va poireauter, au minimum…

    • tschok dit :

      @Auguste,

      Prémisse ou prémices?

      On a toujours tendance à confondre les deux mots, qui ont une acception différente.

      Deux trucs:

      Dans la plupart des cas, on veut dire « prémices » (première manifestation de quelque chose, signe avant coureur) et pas « prémisse » (proposition, majeure ou mineure, dans un syllogisme). On parle en effet beaucoup plus souvent de généralités que de logique. Donc, il vaut mieux écrire « prémices » que « prémisse », même si on ne sait plus lequel des deux mots veut dire quoi. C’est statistique.

      Ensuite, « prémices », que vous auriez dû employer, s’écrit toujours au pluriel. C’est distinctif. Il suffit donc de retenir l’orthographe du mot qui se termine par un « s ». Et c’est « prémices ».

      Sinon, rassurez-vous, la confusion est très courante:

      https://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/06/22/20002-20170622ARTFIG00066-le-tour-de-france-des-fermes-d-avenir-premisse-aux-etats-generaux-de-l-alimentation.php

      https://www.laquadrature.net/2018/09/26/audience_tes/

      Etc.

      Notez d’ailleurs que vous avez droit à la mansuétude de l’Académie Française, qui reconnait que la confusion n’est pas étonnante:http://www.academie-francaise.fr/premisse-premices

      C’était la minute orthographique dans un monde de brutes réactionnaires qui votent Le Pen.

      (mais d’un autre côté, c’est un blog militaire, donc les probabilités de tomber sur un gauchiste sont nécessairement réduites, faut être lucide)

      • Auguste dit :

        Voulant mettre au singulier,croyant à la même signification et bien qu’ayant commencé par mettre « prémice » au singulier et me rendant compte de l’erreur,je rectifiait en prémisse.J’ai donc faux dans tous les cas.
        Mais l’erreur n’annule pas l’effort accompli.

      • Auguste dit :

        J’en profite pour demander à Mr Lagneau s’il est possible de donner la possibilité de modifier nos coms,comme sur d’autres sites?

  16. Clément dit :

    C’est vrai que les pays gauchistes sont connus pour leur justice et leur police laxiste !
    Et ceux avec la peine de mort sont connus pour leur faible criminalité (comme les USA ou le Brésil par exemple).

    • Pravda dit :

      N’inversez pas les choses, les pays « apaisés » on interdit la peine de mort, enfin envers les criminels, les victimes elles ….

      • Clément dit :

        C’est d’ailleurs pour ça que le taux d’homicide avant l’abolition de la peine de mort en France était deux fois plus haut qu’aujourd’hui.
        Et que le Japon, comme Singapour, pourtant largement apaisés, la pratique toujours (sans incidence statistique sur les crimes).

        • Robert dit :

          Clément,
          Très contestable comme assertion sur le taux de criminalité, il faudrait une étude objective et impartiale. Si on ne met pas comme homicide un coup de couteau qui tue ou la volonté de la personne, on parle d’homicide volontaire pour différencier, si la personne est tuée en prétendant ne pas l’avoir voulu, le fameux déséquilibré, voire si la personne décède plus tard, il y a beaucoup de choses qui peuvent faire entrer ou sortir d’une statistique.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Homicide
          Les études par des gauchistes comme Laurent Mucchielli, je doute de leur honnêteté.
          Regardez les bidouillages développé par Libé pour noyer le poisson, qui reconnait quand même une augmentation ces dernières années. Les plaintes baissent aussi parce qu’elles ne débouchent sur rien, peuvent occasionner des représailles voire sont découragées ou refusées par la police, donc officiellement les motifs de ces plaintes baissent. Si un coup de couteau volontaire est déqualifié en coups ayant entrainé involontairement la mort au lieu d’homicide, il change de case. Et il y a 50 ans, on ne tuait pas pour une cigarette ou gratuitement comme aujourd’hui.
          https://www.liberation.fr/checknews/2018/11/09/les-homicides-en-france-repartent-ils-en-forte-hausse-apres-15-ans-de-baisse_1690504
          Ce qui est certain, c’est qu’un criminel qui récidive en sortant de prison ne pourrait pas le faire s’il était gardé à vie ou exécuté. Je connais des cas précis de gens qui ont violé la première fois, ont été en prison, on a cru à leur réinsertion et c’est après leur sortie qu’ils ont recommencé et tué pour le pas retourner en prison, le cas de Thierry Deve-Oglu, l’assassin de Anne Lorraine Schmitt, par exemple. Il aurait pris trente ans pour son viol avec arme, elle serait toujours vivante.
          Tous les grands prédateurs montent en dangerosité, la première fois on leur laisse une chance pour ne pas les « stigmatiser », mais on n’en laisse aucune à leurs victimes futures.
          Un criminel exécuté ne recommencera jamais.

  17. Morphose dit :

    Forcément. .après tous ces tabassages de pompiers par des crs.

    • Thaurac dit :

      Ouais on va pleureur, parle nous des films pornos tournés en cachette dans les casernes, de la dope qui circulait, les putes aussi..’ ces couillons avaient même mis , masqués des photos sur facebook (mais facilement reconnaissables) .mutations et motus, par contre chez nous, on a les champions des grèves….
      Il n’y a pas que des anges non plus, il ne faut aduler personne.

  18. lxm dit :

    Si on couple des lunettes de marche avec caméra et écran vision 3D avec l’ouverture des fichiers de casiers judiciaires à tous et de la biométrie, on pourra programmer un logiciel qui affichera dans les lunettes presque en temps réel dans la rue qui est « dangereux », il sera colorié en fonction du niveau de dangerosité. Les magasins pourront indiquer qu’il refusent un client au delà d’un certain niveau. En intervention on reconnaitra tout de suite les suspects. Et parce qu’ils seront identifiés on saura qu’il ne faut pas s’approcher ou se laisser approcher des individus trop dangereux, on pourra voir aussi dans les lunettes des informations complémentaires utiles. Si vous mettez un lion et un mouton dans le même enclos y’a de forts risques que ça se passe mal pour le mouton, ce n’est pas du racisme de les séparer. Je refuse qu’on relie pauvreté et criminalité, factuellement c’est archifaux, d’ailleurs les guerres sont déclenchées par des riches. Les gens réellement pauvres cherchent à faire des économies d’énergie pour leur corps et éviter les risques et préfèrent utiliser leur cerveau, avec le système D et le marché noir, le pauvre pense long terme et survie. On a au contraire en criminels des survoltés, bien grand et très bien nourris, bourrés de préjugés ou d’hormones et qui veulent tout tout de suite et qui se gaussent de feu de joie, mettre le feu, comme à des bibliothèques, des écoles, ou 40000 véhicules par an, cela signifie faire table rase du passé, c’est une logique de conquête, détruire l’existant pour construire leur monde fantasmé, c’était déjà comme cela y’a 40 ans, ça ne change pas, ça empire.
    Je pense qu’il faut immédiatement couper toute subvention dans un endroit où il y a de la criminalité, et repartir lentement pour recréer une pensée et un effort du long terme( investissement graduel), il faut inverser cette mentalité de « plus je gueule ou casse, plus on m’entend et me remarque, et plus on me sert », mentalité d’enfants gâtés. D’ailleurs on en voit aussi sur les forums, des gens qui en agressent d’autres sans raison, sans justification, pour « se valoriser ». Notre époque est malade, on y méprise ceux qui ne se mettent pas en avant et on adule ceux qui se donnent en spectacle, l’agressivité est reine, on ne tourne plus 7 fois sa langue dans sa bouche pour oser parler. Les petites phrases lancées par nos gouvernants sont sans équivoque, il faut manipuler ou « écraser », tout faire pour devenir riche ou n’être « rien ».
    Vers la fin d’une soirée, les gens se relâchent, c’est la cacophonie, puis tout à chacun finit de dire ce qu’il avait à dire alors arrive le silence, la lumière s’éteint.

  19. Le Glaive dit :

    Tiens ! Un rappel de la réalité française ! Et qu’apprend-on ? Que pendant que la plupart de nos troupes, égarées aux quatre coins du monde, courent en vain après d’improbables terroristes en mobylette, ou bien assurent la protection et la surveillance de différentes dictatures islamistes mais pétrolifères, pendant ce temps donc, sur le territoire national, des dizaines de milliers de menaces islamistes vivent en toute tranquillité, des centaines de quartiers échappent aux lois de la république, on attaque et on caillasse les policiers, les médecins, les pompiers, et globalement nous engraissons, en plus de dizaines de milliers de multirécidivistes qui en sont parfois jusqu’à 31 condamnations, des centaines de milliers de gens qui nous détestent, qui veulent remplacer notre civilisation par la leur, et qui grignotent le terrain millimètre par millimètre au milieu d’un aveuglement quasi généralisé et souvent volontaire.
    Les gens qui sonnent un peu le tocsin et qui veulent prévenir de la menace majeure, sont pourchassés sans pitié et lourdement condamnés… les gens qui caillassent les pompiers, par contre restent libres comme l’air après éventuellement un rappel à la loi (terrible sanction qui s’appelle officiellement une admonestation- modèle breveté-)
    le réel est là devant nous. Lorsque nous ne courons pas après des mobylettes improbables, au Mali ou ailleurs, nous surveillons de très près les Russes, au millimètre près, en engloutissant là aussi des fortunes pour strictement rien.
    ainsi va la France vers sa catastrophe, qui est annoncée et qui est déjà en train de se produire.. car du caillassage systématique de pompiers, c’est déjà de la guerre civile ou de la guerre subversive à bas bruit, et on a l’impression que quasiment tout le monde en France s’en fout alors que cela devrait être le sujet numéro un.

  20. Lacatapulte dit :

    Et les musulmans qui sont français, vous en faites quoi ? Non car en France la majorité des musulmans sont des citoyens comme les autres, ils votent, ils payent leurs impôts.
    Et puis franchement croire que la peine de mort résout les problèmes de criminalité, c’est bien un truc de yankee ça !!!

    • jean pierre dit :

      je crois que vous confondez les français musulmans avec les musulmans qui sont français. vous voyez le subtil distinguo ?

      • Lacatapulte dit :

        Oui mais le distinguo est trop subtil pour l’esprit délabré de ce type, il n’est animé que par le rejet des uns et des autres.

  21. Lacatapulte dit :

    Honnêtement je dois avouer que l’image de cet équipage de PSE des pompiers de Paris empêché par les gilets jaunes d’éteindre un feu de deux-roues m’a révolté. Car ces braves gens qui se disent tous généralement apolitiques (un concept qui souvent plait à l’extrême droite lepéniste) n’ont pas hésité à caillasser nos soldats du feu, les obligeant à se retrouver sous la protection des policiers de la BRAV. Et ça ne s’est pas passé vers minuit dans une cité de Créteil, Drancy, ou encore Villeneuve-la-Garenne, non c’était en plein après midi au cœur de Paris.
    Donc oui ces violences contre nos sapeurs-pompiers l’ont démontré : les ultra jaunes sont des racailles comme les autres, ils s’en prennent à ceux qui ne peuvent pas riposter.

  22. Buburoi dit :

    Les pompiers sont reçus dans certains quartiers à coups de kalashnikov, pour des incendies volontaires. Ils ont compris que celà ne sert à rien de porter plainte: perte de temps et perte d’argent. Les procureurs ont installé une impunité totale dans ces quartiers où les habitants ne parlent mème pas français et vivent de cambriolages, trafics de drogues et fraude aux allocations. La responsabilité est politique. Celà fait 40 ans que les socialistes déversent des milliards pour en arriver là.

  23. breer dit :

    Nos sociétés sont en pleines déliquescences, il y a des centaines de raisons qui se cumulent bien évidemment, mais la responsabilité majeure revient à une idéologie libertaire principalement de gauche et d’extrême gauche, mais aussi aux gouvernants et élus de tous bords politique, ainsi que des hauts fonctionnaires, cadres et militants de l’éducation nationale, et des membres du système judiciaire… Leur incompétence en terme de connaissance des psychologies et mentalités humaines selon les origines culturelles et ethniques, le laxisme et excès de tolérance associé à une culpabilité liée au passé historique, la démographie liée aux populations immigrées et aux nombreux « français » d’origines non européennes, l’éducation nationale et les système d’aides sociales fonctionnant dans l’assistanat pour compenser toute méconnaissance.
    Rajoutons à tout cela, une population devenue mercantile, consumériste, en recherche de jouissance et satisfaction immédiate par tous les moyens, y compris alcool, drogue… La perte de repères moraux, éducatifs, civiques, du sens de la responsabilité, et du discernement…
    Les millions de morts des 2 guerres mondiales se retourneraient dans leurs tombes, s’ils voyaient la tournure des évènements…
    Les pompiers comme la police et les soignants et membres de quelques autres secteurs pro sont les victimes directes de cette « décadence sociale » … Ah j’oubliais rajoutons à cela l’apport de
    cette belle culture arabo musulmane pour relever le tout…

    • tschok dit :

      Ah la vache dites donc!

      Vous avez une liste de coupables qui est longue comme un bras: « aux gouvernants et élus de tous bords politique, ainsi que des hauts fonctionnaires, cadres et militants de l’éducation nationale, et des membres du système judiciaire ».

      Ouch! Ca en fait du monde à punir!

      Et je suppose que lorsque vous dites « la responsabilité majeure revient à une idéologie libertaire principalement de gauche et d’extrême gauche » cela signifie en pratique que vous tenez l’ensemble des gens qui votent à gauche ou qui sont de gauche pour responsables de la déliquescence de la société blabla. Plusieurs dizaines de millions de gens, quoi.

      J’essaye de calculer la taille des camps de concentration qu’il va falloir construire pour vous rendre heureux, puisque, si j’ai bien compris votre style de pensée, il n’est pas question, dans la société idéale que vous appelez de vos vœux, de laisser tous ces gens en liberté.

      Je me trompe ou pas?

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Mais quel est ce char à bia ?

        Contrez-le ; démontrez-lui qu’ il a tout faux …….

        Moi je vous dis qu’ il a entièrement raison et que tout ce que vous venez de lui répondre ne vaut pas un clou , donc allez-y lâchez les chevaux et brillez de vos mille éclats , c’ est le moment !

        Déjà , c’ est quoi un « camp de concentration » ? Un camp où l’ on « concentre » des gens , bon mais à part ça ? Qu’ est ce que c’ est venu faire dans votre discours ?

    • vieux margi dit :

      Bien vu… sans parler de certains hommes et femmes politiques qui achètent la paix sociale et disent à ces jeunes délinquants «  c est votre quartier vous êtes chez vous.. » ces mêmes jeunes qui répondent lors d un reportage à la télé en parlant de leur quartier «  Ici c est plus la France…vous n avez rien à y faire…. partez.. »
      Ou les femmes n ont plus le droit de faire leurs courses seules ou entre elles…et sont obligées d être voilées..
      Et c est pas loin de Paris…..allez vous n avez pas trouvé? Un peu de topo…..région parisienne. Au sud ,un chouilla a l est……..
      Même le drapeau français ne figure plus sur les édifices,écoles collèges…et personne ne l a remis ….