La force Barkhane espère que les 3 hélicoptères Chinook britanniques resteront au Mali au-delà de l’été 2020

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

37 contributions

  1. Bricoleur dit :

    Excellente l’idée du Gal Lavigne de former des pilotes FR sur des hélicos lourds UK, CA ou GE puis de louer des machines à ces pays, voire à d’autres. Pb: le prix des assurances qui va être demandé. Le cas de crash sera inclus, et la facture sera lourde. J’entends déjà Bercy.

    • Alexander dit :

      Posons nous les bonnes questions … comment se fait-il qu un pays comme le notre , soit obligé de demander l’appui de trois hélicoptères aux Anglais ? …
      Notre pays serait-il dans l’incapacité de s’équiper d’hélicoptères adéquat aux missions qui sont confiées à nos armées? … Nous savons que nos armées sont sous équipées en matériels en tout genres… mais à ce point …. Inquiétant …
      Nos armées souffrent d’insuffisance notoire et préjudiciable … Notre budget defense devrait être aujourd’hui de 45/ 50 milliards d’euros au lieux des 34 milliards d’euros du moment … Hélas nos armées bénéficierons d’un budget de 48 milliards d’euros à l’horizon 2025 si tout va bien … Notre dissuasion nucléaire et notre Porte Avion Charles de Gaulle sont l’arbre qui cache la forêt..
      Une armées en souffrance … Nos appareils de combats Avions et Hélicoptère ont capacité en disponible de 35/40 %… Pré de 70% de nos appareils sont cloués au sol par manque de maintenance , la cause pas de budget … Il’ne suffit pas d’avoir des ambitions , faut-il encore s’en donner les moyens … Une Nation se doit de se donner les moyens de vivre en paix …
      William Alexander.

  2. Parabellum dit :

    La photo parle d elle même sur la capacite…ça ira tant que les bandits en Toyota n ont pas de missiles anti aériens ou de grosses mitrailleuses…pourquoi n avons nous toujours pas d helico lourd après tant d opex qui montrent leur urgence et idem pour l aéronavale exsangue avec rien sur les bpc…mauvais politiques mauvais budgets Airbus helico incapable ou refusant de travailler sur un helico lourd …achetons donc américain voire russe mais pas deux ou trois engins mais une vraie flotte …mais en fait on fait l’aubère dans la bss pour éviter les populistes ici…cauchemar et courage…

    • Casimir dit :

      Les bandits en Toyota sont équipés en mitrailleuses lourdes et certains peuvent probablement dégoter des affûts de 23mm en Lybie pour se préparer des « technicals » … et les SA-7 doivent aussi exister.
      Les Chinook brits sont pour certains au moins équipés en contre-mesures et armes de bord (M60, GPMG) … par contre le blindage c’est autre chose. Côté FS ils doivent certainement pouvoir monter aussi des 12.7 M3M en latéral…

      • jyb dit :

        @Casimir
        on reste plutôt sur de l’arme légère (14,5 mm, zpu-x) Les milices libyennes ne sont pas vendeuses, on n’en trouve pas dans les arsenaux nigerians…donc çà reste assez rare. Les manpads existent bien, là aussi ça fait un moment qu’on n’en a pas trouvé ( et encore moins en état de fonctionner)

  3. ScopeWizard dit :

    En bref , tout le monde se rend compte qu’ il faut à nos forces un hélicoptère de bien plus grande capacité que ceux dont nous disposons à ce jour , beaucoup se rendent compte également que très peu de constructeurs dans le monde sont en mesure d’ en proposer et que ceux qui présentent cette capacité ne nous veulent pas forcément que du bien …………

    Aussi , ou bien nous jouons la carte de la soumission et de la facilité et nous nous équipons Américain soit avec le CH-47 soit avec le CH-53 , ou bien nous jouons celle de la rébellion et allons voir ailleurs , c’ est à dire vers l’ Est …………

    Dans le premier cas , nous savons d’ avance tout ce qui va se passer en bien comme en beaucoup plus « discutable » , dans le second il y a une part d’ inconnu d’ autant que je ne suis même pas sûr qu’ ils puissent nous proposer ce dont nous avons exactement besoin quand bien même le prix en serait attractif , le Mi-26 me paraissant comme qui dirait « un poil » surdimensionné …………

    Cependant , si nous achetions Russe , cela entrerait dans une certaine logique ; d’ une part cela confirmerait que l’OTAN est devenu un lourd fardeau dont il est possible de se libérer , d’ autre part cela irait dans le sens d’ un rapprochement tel qu’annoncé par notre Président qui jusqu’ à présent ne me semble guère avoir dépassé le stade de l’ effet d’ annonce , du bla bla bla prévu pour rester sans suite……….

    Question : est-ce que personnellement je rêve d’ un tel futur achat ? Ne vivrais-je donc que pour cela ?

    NON ; PAS DU TOUT .

    Que l’ on s’ équipe d’ une machine US ou Russe , de toute façon si nous tenons à acquérir ce type d’ hélico à un moment donné il va bien falloir en choisir un ……….

    Américain = OTAN , Europe de la Défense au panier ou reportée sine die , ITAR , $ king of the Money World , etc

    Russe = qu’ il est bien ce Poutine , qu’ elle est Russe cette Ukraine , que cette alliance avec la Turquie est bonne …………

    Par conséquent , il conviendrait d’ opter pour une troisième voie : celle consistant à développer notre propre machine de transport lourd ……….

    C’ EST LA SOLUTION .

    Problème : quelle serait la viabilité d’ un tel programme dans la mesure où déjà il s’ agit de savoir le faire , puis à supposer qu’ il soit réussi d’ en vendre en quantité suffisante afin d’ en amortir les coûts ?

    Perso , comme ça à vue de pif , je dirais qu’ il nous en faudrait au moins 50 dont 30 pour l’ Armée de Terre , le reste se répartissant entre l’ Armée de l’ Air et la Marine …..
    Et honnêtement 50 ça ne fait pas lourd dès lors qu’ on prend en considération que le taux de disponibilité permettra d’ en mettre en l’ air la moitié tout au plus…….

    Mais bon , si nous n’ en produisons que 50 en tout et pour tout , ça ne va pas le faire tellement plus ………..

    Donc , il va falloir en vendre à d’ autres , raison pour laquelle ce futur HTL se devrait d’ être Européen et donc qui serait le mieux placé pour ça ? AIRBUS GROUP ………..

    Cela étant , est-ce que cela nous garantit qu’ il y ait un marché suffisant vu que nombre d’ armées Européennes sont déjà à ce jour pourvues de matos US équivalent qui n’ est pas à remplacer avant plusieurs décennies ?

    Admettons que ce soit le cas , alors il va falloir se protéger , pas le choix ; l’UE devra donc se fermer à toute importation de matériel équivalent en provenance d’ ailleurs dont des USA ………….
    Recours au Protectionnisme …………

    C’ est pourquoi , à 99% perso je puis dès ce jour affirmer que notre HTL sera une nouvelle fois made in the USA , nous choisirons la facilité , le refus de prise de risques , ce qui à terme ne sera évidemment pas sans conséquences………..

    • Blurb dit :

      Plein d’autres raisons plaident pour une solution immédiate à base d’h/c lourds de fabrication US : les risques et délais de développement non-négligeables (ex. cellule, turbines suffisamment compactes et puissantes, rotor(s)….), coûts de développement au moment où Airbus pousse le H160 …
      D’autant qu’il ne faut pas nécessairement des technos de pointe mais qqch d’éprouvé, rustique et surtout maintenable…
      Taille du marché : le CH47 équipe en diverses versions le RU, Espagne, Italie, NL … impossible de créer un modèle à 100% pour nous.
      Ne serait-ce que pour les raisons de délai, et d’interopérabilité (dont le besoin est croissant en Europe comme au Sahel) il serait difficile de rejeter un équipement américain au moins dans un 1er temps … et à condition que l’on dégage un budget pour cela.
      LA solution de formation pilotes et location semble être un 1er pas intéressant dans la bonne direction …

      • ScopeWizard dit :

        @Blurb

        Je suis d’ accord avec vous ; c’ est bien LA solution qui s’ impose , elle est raisonnable et pleine de bon sens , c’ est du pragmatisme .

        En revanche , à long terme sur le plan politique elle pourrait nous jouer des tours et remettre en cause toute velléité d’ indépendance via la constitution d’ une Défense purement Européenne ou tentant de s’ en rapprocher le plus possible ……..

        Dassault a produit le Super-Etendard en faible nombre , environ 90 exemplaires et tout et pour tout qui n’ ont équipé que l’ Aéronautique Navale et l’ Argentine tandis que 5 étaient prêtés ou loués à l’ Irak , franchement c’ est peu .

        Le Super-Frelon a lui été construit à 99 ex répartis entre une dizaine de forces dont la Chine qui l’ a copié , là aussi ça ne fait pas lourd ……..

      • ScopeWizard dit :

        @Blurb

        Il y aurait même une quatrième possibilité ; celle de panacher et par exemple de s’ équiper de 30 ou 40 Chinook et d’ une vingtaine de Mi-26 .
        Ainsi , nous dotons nos armées de tout ce dont elles ont besoin , nous poursuivons nos objectifs géo-stratégiques comme diplomatiques , en parallèle rien ne nous empêche d’ étudier une machine made in Europe à mettre en service lorsque le temps sera venu de remplacer CH-47 et Mi-26 .

        • Blurb dit :

          @Scope,
          Un tel programme pour quelques dizaines d’unités ne serait pas tenable actuellement … les bureaux d’études, les structures industrielles et coûts associés ne sont plus ceux d’Aérospatiale ou AMD-BA à cette époque (où le constructeur pouvait financer et développer un nouveau prototype dans d’autres conditions qu’aujourd’hui …. Mirage III Balzac, G, et autre Super Mirage 4000).
          Le recours à la sous-traitance s’est aussi fortement développé y compris en ingénierie de conception (cellule, rotor, turbines) … donc « lancer la machine » pour un besoin de qques dizaines d’unités et avec un cycle de développement/fabrication court n’est pas réaliste à court terme, les acteurs actuels étant mobilisés sur des projets actuels et nouveaux, sur avion et hélicos d’ailleurs.
          Par ailleurs, à voir par exemple une tête de rotor Chinook ou CH53 (ou Mi-26), certains éléments nécessiteraient du temps de mise au point…
          Une dotation en Mi-26 ne prendrait du sens qu’au niveau européen au vu des coûts (à condition certainement de retrofiter l’avionique, voire de remotoriser).
          Il faut aussi envisager les solutions apportées par d’autres vecteurs pour le transport tac’ « lourd » (>50 à 60 pax) : avions à capacité tactique type C295, convertibles V22 Osprey …
          Un hélico lourd « européen », sur un autre schéma indus que NH90, aurait sans doute eu un intérêt en soi pour les missions armée, SAR, transport de fret … nos voisins sont hélas partis en avance sur nous 😉

  4. carlin dit :

    La décision sera surement politique, car la France a tout fait pour « pourrir » la sortie des anglais de l’UE.
    Mr Johnson a donc aujourd’hui une longueur d’avance sur nous, et ne gâchons pas la sortie de l’UE. De toute façon , elle est aujourd’hui inéluctable car le peuple anglais a tranché une seconde fois. Nous avons besoin de cette capacité de transport, car Airbus n’à pas de projet d’hélicoptères lourds, il est vrai que le marché est étroit.

    • Clavier dit :

      Exactement ….et on a intérêt à être gentil avec eux et ne pas réclamer trop fort les 40 milliards qu’ils sont sensés payer pour prix du Brexit ( et qu’ils ne verseront sans doute jamais…)

  5. Plusdepognon dit :

    Ils effectuent 15% du fret et certaines autres missions.
    https://www.africaradio.com/news/qu-importe-le-brexit-les-aviateurs-britanniques-main-dans-la-main-avec-les-francais-au-sahel-161316

    Une solution avec les allemands a été évoquée :
    https://forcesoperations.com/helicopteres-lourds-les-deputes-seduits-par-un-evreux-inverse/

    Même si pour le moment, on ne parle qu’éventuellement des Merlin (pas les mêmes capacités).
    https://raids.fr/2019/12/08/barkhane-des-plus-et-des-moins/

    Barkhane essaie d’améliorer son aeromobilité hors hélicoptères :
    https://lemamouth.blogspot.com/2019/10/comment-barkhane-va-enfin-ameliorer-son.html

    Et sa capacité de renseignements :
    https://lemamouth.blogspot.com/2019/12/les-promesses-dune-visite.html

  6. floco dit :

    Ca coûte combien un CH 47 ?? y compris la formation et la MCO.

  7. werf dit :

    C’est un problème récurrent et qui conditionne le maintien de l’opération Barkhane. Il ne faut pas se leurrer, on aura pas ad vitam sur les 20 prochaines années des hélicoptères lourds des autres pays européens car ils vieillissent vite surtout avec le sable… Alors si on reste dans la zone BSS, il faut en acheter aux américains une dizaine et différer l’achat d’autres matériels ou les projets moins prioritaires. C’est du pur bon sens.

  8. dakia dit :

    Question idiote.
    Qu’est ce qui empêche à Dassault de faire dans « l’hélico militaire » ?
    Beaucoup plus compliqué qu’un avion de chasse ?

  9. Eric dit :

    Ca fait des années qu’on le dit : pour une force militaire comme la nôtre, qui prétend avoir une vraie capacité de déploiement, et pas seulement dans « l’arc de crise », il n’est tout simplement pas possible de se passer d’avions de transport lourd de type C-17 (nous avons loupé l’occasion au début des années 2000 d’en acquérir quelques-un), et encore moins d’hélicoptères lourds CH-47 ou Ch-53. Il suffit de constater encore une fois que tous nos voisins à l’exception de la Belgique possèdent ce genre d’appareil pour mesurer la cécité de nos décideurs politiques… La (coûteuse) location d’Antonov russo-ukrainiens est d’ailleurs une imbécillité stratégique et économique.
    Les britanniques eux n’ont pas commis cette erreur (en dépit de l’état actuel de leurs forces) : ils alignent pas moins de 8 C-17 et 60 CH-47 (plus 16 autres commandés !), ce qui leur permet de nous regarder de haut. Et on pourrait d’ailleurs ajouter que leur capacité de transport naval, grace à l’appoint de la Royal Flet Auxiliary, est sans commune mesure avec la nôtre !

    • Plusdepognon dit :

      @ Eric
      Et 8 avions ISR légers « Shadow » actuellement, ce que l’armée française aurait… idéalement en 2030.

      Ils n’ont pas fait que des bons choix dans leur panoplie, eux non plus car ils coupent trop sévèrement dans le budget défense, mais ils seront les bienvenus.

  10. jyb dit :

    donc nous avons déjà la réponse à la question posée à nos partenaires du g5s.

  11. patrick Allard dit :

    Achetons européen: il vaut mieux 9 AW101 que 3 CH47 même s’ils ne jouent pas exactement dans la même cours.
    L’AW101 représente tout de même 50% de plus en capacité et rayon d’action que le NH90 et permets une optimisation de la maintenance car ses turbines sont les mêmes RTM322 que celles du NH90

  12. Plusdepognon dit :

    Pendant ce temps là, dans « les territoires unis », la lutte contre le terrorisme avance à grands pas :
    https://lemamouth.blogspot.com/2019/12/des-cours-de-ct-mais-pas-lailct.html

    Heureusement qu’il reste la novlangue.

  13. Thomas Lrs dit :

    Si on classe les Merlin comme hélicoptère lourd, ces dimensions sont très proche d’un Caracal la capacité de ravitaillement en moins. Des hélicoptères lourd type sont ils vraiment indispensable ou manque il pas plutôt des Caracal ?

  14. Expression libre dit :

    Les 3 hélicos seront plus utiles que le déploiement de 250 rombiers au sein de la MINUSMA. Merci les British quand même.

  15. vrai_chasseur dit :

    A noter que la mission UK a évolué vers plus « d’engagement en première ligne » : au départ prévus pour du transport logistique pur, ces hélicos font maintenant régulièrement des missions de dépose directe de commandos au combat.

  16. Lassithi dit :

    Comme notre cher Président adule l’UE et veut construire une belle défense européenne pour brader notre dissuasion et comme nous dépendons des hélicos de sa Gracieuse Majesté qui quitte se navire en plein naufrage (ou suicide organisé), qu’il commande à Bruxelles au titre de la solidarité de quoi réactivé le 4 ème RHM.
    C’est Noël et des tels hélicos, ont en a besoin depuis la Forpronu…
    Pour le reste, même le cœur de l’opéra Bastille a chanté hier le champ des partisans…

  17. Lassithi dit :

    @plusdepognon
    Morillon nous en parlait déjà en 1993 avant d’être sèchement remercier et de rentrer en France . Il me semble qu’il avait remis le couvert quand il a pris la tête de la FAR en lot de consolation et pour finir sa carrière. Un grand Monsieur.
    Comme quoi, en France, plus on parle d’un besoin, moins on le gère.

  18. Vendée1793 dit :

    Il y a environ 40 ans le 1er RI devenait régiment de combat aéromobile dans le cadre de la 4 ème DAM. Et déjà le manque d’hélicos lourds….et de gros porteurs!

  19. Plusdepognon dit :

    Ça y est, la MCO externalisée pour les hélicoptères, c’est fait :
    http://www.paxaquitania.fr/2019/12/la-maintenance-des-cougar-et-caracal.html