Syrie : Les États-Unis pourraient envoyer des renforts pour protéger les puits de pétrole de la province de Deir ez-Zor

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

81 contributions

  1. Obelix38 dit :

    Incorrigibles américains ! Dès qu’y il y du pétrole, on peut compter sur leur présence (ou leur refus de partir dans ce cas-là) ^^

    • Stoltenberg dit :

      Heureusement qu’ils n’ont pas fait comme cette entreprise française qui travaille dans le ciment (si les accusations se confirment)… qui aurait filé des millions à Daesh.

      • Renard dit :

        Encore faut-il savoir pourquoi ils ont payé la dèche.

      • Auguste dit :

        Quand on a créé et soutenu Bin Laden,quand on finance et on arme des « modérés » en Syrie…..etc,on évite de faire la morale aux autres.
        Lafarge a été victime d’un racket et elle devrait demander réparation aux US pour avoir utilisé son usine comme base militaire.

        • Stoltenberg dit :

          Vos mots sont aussi crédibles que les accusations d’une prétendue violation de l’INF, que vous avez lancées à l’égard de la France pour protéger la mère Russie.
          .
          En ce qui me concerne, je rappelle les faits. Cette entreprise est accusée d’avoir versé une grande somme d’argent sur le compte d’une organisation terroriste. Il reste à savoir si ces accusations sont justifiées. Peut-être qu’on le saura à l’issue du procès. Et puis, combien d’€ versés sur les comptes des terroristes par la CAF ?

          • Auguste dit :

            J’ai accusé la France de violation de l’INF?.
            Vous êtes tout aussi crédible quand au moindre fait que l’on vous oppose,vous accusez vos contradicteurs de pro-russe ou anti-américains.
            Si vous espérez vous servir de l’affaire Lafarge,une affaire de racket,pour faire oublier les vrais financements du terrorisme,vous perdez votre temps.

          • Stoltenberg dit :

            Vous avez la mémoire courte, Auguste. C’est vous qui accusiez la France de violer l’INF pour protéger la Russie. Actuellement, vous êtes en train de faire une chose similaire.

      • Harambe dit :

        Ce n’est rien comparé à ce qu’on fait les américains comme business avec les nazi.

      • Fred dit :

        @ Stoltenberg
        Suisse aujourd’hui (LafargeHolcim Ltd), qui reconnait les faits.

      • Fabien dit :

        l’ironie est compréhensible et je vous rejoins sur ce point…. mais à la différence des américains: lafarge est en jugement… a quand remonte les jugements des firmes américaines? Etes vous réellement sur que de l’argent américain n’est pas allé dans les poches d’organisation terroristes (cf financement ben laden)? Je pense qu’après l’irak, bâcher les américains sur leur fourberie est mérité…..

        • Stoltenberg dit :

          Non, écoutez, ce que je veux dire c’est que j’aurais préféré 1000 fois que ces millions, qui auraient été versés sur les comptes de Daesh, aient été utilisés pour sécuriser le site manu militari (si possible) ou pour construire une usine similaire ailleurs (de préférence en France). Bref, négocier avec les terroristes était le pire des choix et Daesh aurait pu se servir de cet argent pour préparer des attentats ou massacrer des chrétiens. Et le fait de protéger ces champs pétroliers est un bon choix qui permet d’éviter d’avoir à gérer une situation similaire.

      • Stoltenberg dit :

        Si mon commentaire « prouve » en quoi que ce soit que je suis un « lèche-cul servile des stazunus », alors vous êtes un lèche-cul servile de qui ? Lafarge ? Je conçois qu’avec votre diplôme peu valorisant, vous soyez contraint à faire des concessions pour obtenir un boulot qui permet de survivre… Mais de là à sacrifier sa propre dignité juste pour faire le taff du mec qui mélange le ciment avec sa tête… Ça ne se fait pas… C’est bon, ne le prenez pas au sérieux… quoique… 😀 Bref.
        .
        Il se trouve que cette « puissance » des barbus en sandales était une organisation mondialement reconnue comme étant terroriste. Et il n’est pas légal de financer de telles organisations. Vous le comprenez, abruti ? Encore faudrait-il savoir combien d’€ ont été versés sur les comptes des membres de cette organisation par notre état socialiste par un processus communément appelé « redistribution sociale » ou encore « solidarité ».

      • John dit :

        Alors clairement, Lafarge a merdé sur le coup, mais il semblerait que les services secrets français et la politique soient aussi mêlés à cette affaire. J’aimerais bien savoir ce qu’il en est réellement.
        Et j’aimerais bien savoir si Lafarge aurait pu anticiper et protéger tous ses employés.

  2. didixtrax dit :

    pour ma part je laisse ces psychopathes irresponsables aboyer (ou a-responsbles ?).

    Quant au pétrole syrien, je doute qu’une entreprise US y risque de l’argent vu les risques légaux et humains –mais peut-être ceux du contribuable ? Ce pétrole me semble impossible à exporter, d’autant que les Syriens contrôlent quasiment leur frontière, sans compter le coût du transport par camion. L’objectif est sans doute d’en priver l’état syrien cependant celui-ci a les moyens d’en chasser les US (tribus arabes du coin, nouveau pont en dur à Deir esZor, support russe, …).

    Reste l’intéressant comportement des Kurdes syriens, (certains de leurs dirigeants) trahiront-ils encore en moins de quelques jours ? je pense au « “général » Mazloum qui vient du PKK considéré comme terroriste par les US et l’UE.

    • didixtrax dit :

      à propos « d’incident » ils devraient regarder du côté de la dernière fuite de documents concernant « l’attaque chimique de la Douma » …

    • Aymard de Ledonner dit :

      Le pétrole impossible à exporter, je n’y crois pas trop. Il faut quand même se souvenir que Daesh arrivait à vendre son pétrole en étant sous embargo total. Le pétrole syrien pourrai par exemple relativement facilement devenir irakien ce qui permettrait sa commercialisation.
      Mais je pense que le but est effectivement d’abord d’en priver les syriens et les russes.
      De cette façon dans quelques mois quand Daesh renaitra de ses cendres, les US sortiront le pop corn pour regarder les russes saigner leur économie à blanc pour soutenir Bachar à bout de bras, sans les revenus de ce pétrole…

      • didixtrax dit :

        disons que le coût de l’exportation grèvera tellement le prix de vente déjà bradé, qu’il ne restera pas grand’chose, surtout si des camions explosent.Je ne suis pas certain que les Syriens restent inactifs — entre le « dronage à la Houti » et des francs-tireurs daeshiens retournés, ils auront de l’imagination, d’autant qu’ils sont déjà sur les deux rives.

      • Thaurac dit :

        Oui à la turquie avec des files énormes de camions.

      • OTOOSAN dit :

        Où en est le contrat avec Mordéchai Kahana relativement à la vente du pétrole de l’ est Syrien ??? (source le journal libanais al-Akhbar juillet 2019)

    • Carin dit :

      @didixtrax
      Simple pourtant… le pétrole extrait traversera la partie kurde, et disparaîtra en Turquie!!

    • didixtrax dit :

      Quelques infos/remarques de « Ehani » qui tweet régulièrement. Il vit en Syrie, pas loin d’Idlib.

      – Les SDF/US troquaient régulièrement du pétrole avec le gouvernement syrien contre des produits raffinés (ils n’ont pas de raffinerie),
      – La bande des 32km de frontière désormais contrôlée par le gvt syrien produit environ 100kbd/j, un peu plus que ce dont il a besoin ; du coup il n’a plus le besoin immédiat du pétrole « sécurisé » par les US, alors qu’eux et les SDF ont besoin du carburant,
      – vers l’Irak, les camions de pétrole ne peuvent qu’utiliser des routes qui sont désormais aussi sous contrôle du gvt,
      – Les gisements ne peuvent produire qu’avec de l’électricité, or les deux barrages qui la produisent pour cette région sont aussi passé sous contrôle du gvt.

  3. haut de games dit :

    ils sont doués ces ricains ,ils avaient des troupes sur places ,il suffisait de les déplacer sans faire tout ce foin qui a permis aux Turc d’attaquer les kurdes …les voilà qui ramène leurs boys pour la seule raison qui les fait saliver …les puits de pétrole
    quand la terre sera débarrassé de cette énergie ,les ricains rentreront chez eux …ils vont s’ennuyer …que vont ils trouver pour faire chier le monde .de nouveau …partout où ils mettent les pieds avec leurs troupes depuis 1945 ,c’est soit la guerre ,soit la guerre civile au final ……merci de vous barrer de l’Europe au plus vite alors ..je n’ai rien contre les peuples US …juste contre leurs dirigeants véreux comme les Buchs …dont connait tout les intérêts privés de cette famille du pétrole .
    Buchs devrait être traduit en justice à la Haye pour le bordel qu’il a fichu en 2003 sans autorisation de l’ONU si nos dirigeants mondiaux seraient clean ….mais tous en croquent

  4. Euclide dit :

    Business as usual for US « Youhess « .
    Pour le malheur de l’Europe occidental mais la Chine ne vaut pas mieux.

  5. jyb dit :

    Espers a très justement remarqué que l’otan n’a pas aujourd’hui de réponse; et le sous entendu de cette affirmation est que erdogan n’est pas éternel, à plus forte raison quand son parti est en perte de vitesse. Le problème de l’otan est qu’elle n’a pas de moyen de coercition interne opposable donc elle ne peut que faire le dos rond en attendant une inflexion de la politique turque. Ceci étant erdogan ou pas les turcs auraient torts de ne pas jouer sur les deux tableaux dès lors qu’il y a beaucoup de carottes et peu de bâton.

    • Alain d dit :

      àjyb
      « elle ne peut que faire le dos rond en attendant une inflexion de la politique turque »
      Evidement Erdogan prend en otage l’EU et l’OTAN et joue depuis longtemps sur les 2 tableaux : Occident contre Russie (et Chine).
      Pour rappel, les anti-aériens turc ont failli être Chinois.
      En dehors des affaires, Poutine et la Turquie, sont d’excellents maitres chanteurs, donc ils s’entendent, provisoirement, comme cul et chemise, surtout qu’ils sont tous les deux enlisés sur la Syrie.
      Le Traité d’Astana a été signé en mai 2017.
      Ce dossier est lié à beaucoup d’autres, économie, géostratégie, détroit du Bosphore…
      Je te tiens, tu me teins par la barbichette……
      Raison pour laquelle l’EU et les Etats-Unis éviterons de sanctionner la Turquie, qui a une position géographique privilégiée, dont une des routes de la soie qui devrait frôler les cotes de Turquie pour remonter en Mer Moire et ou bifurquer vers l’Italie.
      Erdogan va tirer le maximum de la Russie tout comme Poutine va tirer le maximum de la Turquie. Mais leur premier marché économique restera l’UE.
      Exportations Russie 2018 :
      1) Chine 11%
      2) Pays-Bas 8,1%
      3) Allemagne 5,8%
      4) Biélorussie 5,4%
      5) Etats-Unis 4,5%
      6) Italie et Turquie 3,9%
      8) Japon 3,5%
      9) Pologne et Kazakhstan 3,4%
      Depuis 2013, les taux des exportations de la Russie vers l’Allemagne et les Pays-Bas sont restées stables, et en augmentation vers les Etats-Unis.

      Pour la Turquie, son premier marché est évidement l’Allemagne 10%.
      Viennent ensuite: Royaume-Uni 6,1%, Italie 5,6%, EAU 5,6%, Irak 5,4%, Etats-Unis 5,3%, France 4,8%, Espagne 4,1%,……….. Russie et Chine 1,9%.
      Depuis 2013, les taux des exportations de la Turquie vers l’UE et les Etats-Unis ont augmenté, ils ont fortement chuté vers la Russie qui avait mise la pression sur la Turquie.

      Mais les deux énergumènes et les régimes totalitaires qu’ils ont mis en place ne sont heureusement pas éternels

    • Belzébuth dit :

      @ jyb
      Et il y a un certain nombre de lièvres à lever…
      https://froggybottomblog.com/2019/09/29/les-etats-unis-et-lalliance-atlantique/

  6. jyb dit :

    « Laissons les autres se battre pour ces sables ensanglantés »
    déclaration de trump hier, le sang on s’en tape mais le pétrole est autrement plus précieux.
    Autre citation (inspirée de trump) « les usa ont dépensé 8 000 milliards de dollars pour des opérations militaires dans la région, mais le moyen-orient n’était pas devenu plus sûr pour autant. »
    Allons même un peu plus loin…la situation est sévèrement pire.
    Je partage 2 points de vue avec Donald. 1-Les djihadises étrangers sont une bombe à retardement s’ils restent sur zone. L’actualité en fait la démonstration criante. On a perdu la trace de terroristes connus.
    2-les usa n’influent plus vers une résolution ou une stabilisation au pomo (position curseur neutre de trump) ils sont m^me facteur de déstabilisation.
    Dans la même intervention trump a déclaré que daesh été vaincu. On perçoit mal la nécessité de renvoyer des militaires protéger les puits de pétrole contre daesh…On racle le fond de tiroir des arguments foireux et hypocrites.

    • Auguste dit :

      Passons sur la blague de la « protection du pétrole contre l’EI ».Parlons plutôt des 10 000 (?) combattants EI,dont 800 Européens,gardés par les Kurdes.En passant les Kurdes gardent l’extérieur des camps,l’intérieur est sous administration EI,qui applique les lois EI.
      Les Kurdes ne sont pas reconnus juridiquement,l’EI non plus.Donc les US & Co,ont sous-traité la garde de gens qui n’existent pas,par d’autres qui n’existent pas.Et le gros problème des US & Co,c’est qu’on ne peut pas s’en occuper,sinon c’est nous qui en somment responsables.Les Kurdes face à Assad,Erdogan,Russes et au manque de pognon,ne pourront pas éternellement garder ces camps.Il est donc probable, que tôt ou tard, ces 10 000 barbus se dispersent dans la nature.A ajouter aux cellules dormantes actuelles.Je souhaite seulement qu’ils aillent chauffer les pieds de Trump à Der Ezzor.
      PS:La dernière de Donald:il veut construire,contre l’immigration,un « formidable » mur au Colorado (au centre des US).Ce qui ne fait pas rire,c’est que les gens (Colorado-Texans) à qui il s’adressait,l’ont applaudi.

  7. fabrice dit :

    Allons jusqu’au bout de la position Macronette.
    la Turquie envahit la Syrie de l’YPG. On tire. Conflit avec la Turquie. Admettons qu’on arrête l’offensive turque. Admettons. la Turquie se retire de l’OTAN. On a perdu un allié de 1er plan.
    Les USA n’ont pas voulu le faire. C’est leur droit. Macron qu’est ce qu’il a fait ? Pourquoi il suit ? Pourquoi il n’a pas envoyé l’armée française’y aller au lieu de pleurer comme un gamin auprès de Papa Trump ? Il n’y a pas que Trump qui a lâché l’YPG. La France l’a fait aussi.
    Qu’est ce qu’attendait Macron ? Que les USA y aillent ? Je parie ma chemise que Macron et Merkel auraient alors fait leurs mijaurées en dénonçant l’agressivité US envers ces pauvres turcs et aurait appelé à garder des liens avec la Turquie en dénonçant l’amateurisme et le va-t-en guerre de Trump. Je parie même que quelques uns auraient dégainé un couplet sur le lobby juif islamophobe et anti turc qui dominerait la Maison Blanche, ça plait à Alger et à la province algérienne de Seine Allah Denis.
    Ne jouez pas les indignés. C’est la politique française envers les USA depuis De Gaulle.
    Finalement il n’y a pas eu de « génocide kurde », le nombre de mort ne dépasse pas la centaine, l’YPG n’a pas été détruit, l’alliance entre les Kurdes et les USA et entre la Turquie et les USA de l’autre tient toujours, Erdogan a fait des compromis, l’YPG a fait des compromis. Des millions de Musulmans ne se sont pas agglutinés devant les frontières européennes en brandissant un coran et en disant « on a le droit de violer des Chrétiennes et des Juives, c’est écrit là dedans ». Tout est rentré dans l’ordre, win win pour tous.
    L’Europe a bien de la chance d’avoir un Trump président des USA.

    • Xaintrailles dit :

      « Allié de premier plan »… surtout pour les emmerdements ! Plus on tarde plus ceux-ci seront inextricables et difficilement résolus ; faut-il être allié d’un pays simplement pour ne pas l’avoir dans le nombre de ses ennemis ?
      Triste de constater que la Turquie d’Erdogan ne puisse être canalisée que par la Russie, et qu’actuellement pour les USA ( et Stoltenberg, la voix de l’Amérique à l’Otan ) il ne faille rien faire pour mieux gérer le(s) problème (s) !…
      Je vous paraphrase donc :
      L’Europe a bien de la chance que la diplomatie russe soit à la hauteur devant une défaillance de « l’Ami Américain » !

      • petitjean dit :

        ça devrait nous intéresser (silence dans nos merdias )
        la politique de Poutine au MO :
        Les points clés de l’interview de Poutine par les médias arabes
        https://lesakerfrancophone.fr/les-points-cles-de-linterview-de-poutine-par-les-medias-arabes

        • fabrice dit :

          Je crois que vous vous trompez sur le rapport de force réel.
          La Russie c’est 150M d’habitants et elle perd en gros 1M d’habitant par an par déficit de naissance et émigration. Les populations musulmanes russes deviennent de plus en plus nombreuses. La Tchétchénie est quasiment autonome et mène une politique islamiste dure (Kadyrov était en Jordanie et a répété que l’Etat d’Israël devrait être détruit, certes c’est peut être de la rhétorique cheap, mais ça donne l’ambiance).
          La Turquie c’est 88M d’habitants avec 1M d’habitant en + par an. Derrière la Turquie il y a tous les pays turcophones d’Asie centrale où la population russe est aujourd’hui minoritaire et le sentiment turcophile et islamophile monte. Une diaspora « militante » notamment dans l’UE et en Allemagne (deux millions de Turcs qui n’hésitent pas à donner un « coup de mains »). Des centrales nucléaires vendus par les Russes (quel bande de cons !)…
          L’armée russe c’est 200 000 soldats, l’armée turque 300 000. Certes le matériel n’est pas le même ni la capacité industrielle mais les firmes turques montent en qualité et en puissance. L’armée turque se modernise plus vite que l’armée russe, suffit de voir les commandes.
          Ce n’est pas tant la Russie qui restreint la Turquie que la Turquie qui restreint la Russie. Qui croit que la Russie veut que 3,5M de Syriens extrémistes et islamistes s’installent sur le territoire syrien ?
          Dans cette affaire c’est « je te tiens tu me tiens par la barbichette ». Les Turcs ont quand même fait fort, abattre un avion russe, tué le pilote, tué l’ambassadeur de Russie…La Russie veut que la Turquie se fâche avec l’OTAN pour que les USA brisent la Turquie économiquement et militairement. C’est elle qui a mangé son chapeau. Erdogan lui est frustré dans sa volonté d’installer un GVT frère musulman à Damas, mais ce n’est que partie remise pour lui. A tout moment les 3,5M de Syriens installés dans sa zone, sous sa protection, lui serviront de prétexte et de chair à canons.

    • Félix GARCIA dit :

      @fabrice

      Pentagon chief: US troops, armored vehicles going to Syria oil fields

      Deployment will likely include tanks; Esper does not give details on troop numbers but says despite Trump vow to bring soldiers home, many will be repositioned

      https://www.timesofisrael.com/pentagon-chief-us-troops-armored-vehicles-going-to-syria-oil-fields/

      On parle de 30 tanks et plusieurs milliers d’hommes.

      Alors, est-ce pour les américains sur place ? Ou pour les laisser aux Kurdes en prévision de la constitution de leur « état » ? Un « état » qui « tiendrait les positions » au sol, pendant qu’il hébergerait des bases aériennes, des bases logistiques, quelques batteries antiaériennes etc … « alliées » ?

      Qu’est-ce qui se passe ?

      Bon gré, mal gré, ça ressemble tout de même à la constitution d’un « Kurdistan » ou « Etat Kurde ».

      Cordialement,

      Félix GARCIA

      PS :
      @fabrice
      « la Turquie envahit la Syrie de l’YPG » : ce ne serait pas plutôt ; « la Turquie envahit la partie de la Syrie occupée par les YPG » ? Je joues sur les mots peut-être. Quoique, le gouvernement de Damas reconnais lui-même l’administration autonome du Kurdistan Syrien …

      • Félix GARCIA dit :

        PS : Etant entendu qu’ils rembourseront en « pétrole sécurisé » … Tout en offrant un emplacement tactique et stratégique inestimable pour de futurs opérations, quelques soient leurs natures.

        Cordialement,

        Félix GARCIA

  8. jyb dit :

    Cette « nouvelle » prise de position pro ottomane risque de conforter un sentiment latent de méfiance à l’égard des états unis de trump. Je surveillerai particulièrement ksa, jordanie et égypte.

    • Auguste dit :

      A surveiller prioritairement.
      Au printemps 2020,lorsque la Mer Egée sera plus calme,(« on n’est pas des sauvages »),Erdogan pourrait ouvrir les portes aux réfugiés irako-syriens vers l’Europe.On est gâtés, c’est les immigrés les plus défavorisés qui viendront,les autres qui ont un boulot,restent en Turquie.
      Avis à ceux qui veulent enquiquiner Erdogan sur ses forages à Chypre et à leur presse qui dit des méchancetés sur le nouveau Kayser I-Rum.

    • fabrice dit :

      La Jordanie, celà bien fait longtemps que ce pays fait le grand écart en s’offrant au plus donnant. Saddam Hussein hier, les USA après, les EAU après le mariage de la demi soeur, peut être l’axe shiite depuis que la demi soeur a quitté son mari pour Londres avec un bel garde du corps anglais. La France peut être, mais c’est un peu cher…l’alliance avec la Jordanie c’est 4 mds par an. A votre bon coeur monsieur.
      Ce qui préoccupe l’Egypte ce sont les frères musulmans et surtout l’Ethiopie, le barrage de la Renaissance sur le Nil. La situation économique n’est pas bonne. L’Egypte investit plus dans l’armée que dans le civil, mais bon quand on a un militaire à sa tête on peut pas s’attendre à un économiste…
      Le Royaume saoudien a eu beaucoup de revers ces temps ci mais c’est le seul dont la politique à long terme a un sens. Préparation de l’après pétrole (d’où la privatisation partielle de l’Aramaco), création d’une université ultra moderne, plus de droits aux femmes, lutte contre les religieux fous furieux, lutte contre la corruption des élites, engagement pour une paix israélo arabe nécessaire au développement de la région (je parle des Arabes, les Israéliens s’en tirent très bien sans mais bon ce serait mieux avec, un général israélien disait dernièrement, la valeur de ta résidence augmente avec la qualité du voisinage, plus de prospérité pour les voisins, plus de paix avec les voisins, c’est le mantra officiel).
      Chacun veut engager les USA à se battre gratuitement pour sa cause, Trump a bien raison de ne pas se laisser faire.

    • Auguste dit :

      Sissi a couru chez Poutine.Faut voir la route qu’il a prise pour revenir chez lui.De Sochi il est monté à Vorogene (cause la Crimée) et est redéscendu en faisant un grand détour pour éviter la Turquie.
      KSA a reçu la visite de Mark Esper et avec lui probablement Netanyahou.Le Challenger s’est posé avant à Amman avant d’aller à Riyhad.C’est le parcours habituel employé par les Israéliens pour « blanchir »la route,quand ils vont en AS.
      La Jordanie pèse pas lourd.

      • jyb dit :

        @auguste
        attention, c’est la propagande israélienne qui « cultive » la proximité avec le ksa.

        • Auguste dit :

          Pas mal d’intérêts en commun.Quelques uns qui me viennent en tête.
          1)Le plan Fahd,(en accord avec Arafat) allait déjà vers une reconnaissance d’Israel.MBS accélère le mouvement.Non pas par geste humanitaire,mais parce que la Palestine foutait le boxon dans tout le MO.
          2) Le KSA a un besoin vital des USA.Et pour avoir ce soutient,il faut être gentil avec Israél.Et la même crainte du KSA et Israél de voir les USA se rapprocher de l’Iran.
          3) Israél et KSA ont un ennemi commun,l’Iran.En Syrie n’ont-ils pas travaillé ensemble contre les « Iraniens »?
          4)J’ajoute la Turquie.Non pas que la Turquie soit ennemie d’Israel,mais faudrait pas qu’elle prenne trop de poids au MO.Même inquiétude chez KSA.D’où le soutient d’Israél aux Kurdes,pour occuper Erdogan.

        • fabrice dit :

          Qu’un Challenger venu d’Israël se soit posé deux mn à Amman et s’est posé ensuite à Riyad est un FAIT pas de la propagande.

          • jyb dit :

            @fabrice
            oui et espers arrivait d’afghanistan (c’est un fait) avec 200 kg d’opium et une chèvre pour salman et bibi dans la soute…
            A priori un garçonnet comprendra la différence entre un fait et des speculations/propagandes comme l’ont fait remarqué des commentateurs israéliens.
            J’ajouterai qu’il faut decrypter finement les infos de mee. Mais la finesse c’est comme les primates.

  9. jyb dit :

    garder en mémoire que les puits de pétrole font parti du deal usa/fds. Les fds n’avaient aucune raison de poursuivre leurs opérations seuls au sud de tabqah, càd hors du rojava. La condition pour qu’il poursuive leur offensive était bien à terme de trouver dans le pétrole la condition de leur relative autonomie par un mécanisme de rétrocession à l’état syrien.
    Ce à quoi on assiste est la tentative de maintenir cette solution.
    Mais c’est bien moins facile quand on a lâché les turcs sur les kurdes. et lâché les kurdes…

    • fabrice dit :

      Et le deal concernant les 100 000 Daechiens et Daechiennes qui s’engraissent de couscous, impunis dans leurs camps de tente dans de soi disant « prisons » ?
      Les Kurdes et les Yazidis n’ont presque rien et en plus ils doivent dorloter ces assassins et ces fanatiques ? Combien ça coûte de nourrir et garder cette canaille ?
      Ce sont les USA qui doivent payer en plus pour nourrir et vêtir la raclure de nos banlieues qui est partie volontaire pour tuer et violer les kouffar ?
      C’est bien l’hypocrisie de l’UE ça, Guantanamo c’est pas bien, les droits de l’homme et tout, les USA sont méchants, ils maltraitent ces pauvres musulmans, partisans de la religion de paix et de lumière… Les assassinats ciblés c’est pas bien, la peine de mort, ô mon Dieu !. Et ben rapatrie les si ce sont de « braves gars » ? Qu’est ce que t’attends ? c’est quand même pas les Kurdes qui vont continuer à payer avec leurs maigres ressources le confort d’assassins et de nazis islamistes pour que Raphael Enthoven et l’intelligentsia progressiste cul cul praline occidentale puisse avoir son petit confort mental droit de l’hommiste et de jouer les pères la morale dans les salons où l’on cause.
      On attend quoi ? Que ce soit les USA et Trump qui s’occupent des Rachid et Fatima de Banlieue ayant rejoint Daech ? Pour avoir le plaisir ensuite de les critiquer ? Pour pouvoir dire, regardez nous on est sympa c’est pas comme ces amerloques et ce lobby juif que je ne peux pas sacquer, avec un clin d’oeil sur les pétrodollars… Pour pouvoir avoir ensuite le plaisir d’envoyer devant le tribunal de La Haye les soldats US qui ont donné leur sang pour nous ?
      On a une diplomatie qui se conduit comme un enfant de 4 ans. Je comprends l’exaspération de Trump qui a raison sur toute la ligne.
      Si les Européens continuent à ne pas prendre leur responsabilité, que la Syrie, les Shiites et les Russes s’occupent des Daechiens et des Daechiennes « européens », ils sauront quoi en faire. Au moins on n’accusera pas les Américains. Celà changera.
      Trump a bien raison de donner un grand coup de pieds au cul aux Européens, ils en ont bien besoin. Il était temps.

    • datamo dit :

      Les fds ont déjà été lâchés une 1ere fois dans lesur confrontation avec la Turquie.
      Le deal concernant les puits pourra tout autant passer à la trappe.

  10. jyb dit :

    « bring our boys back home »
    ok, on va renvoyer des hommes protégés les puits de pétrole. A mon avis dans la mesure ou 1000 hommes ont fait récemment l’aller et que l’irak ne souhaite pas qu’il reste sur son territoire, ils peuvent faire le retour. Le point fort des us, c’est la logistique…la fonction crée l’organe.

    • Auguste dit :

      Vous avez noté la discrétions des Anglais.Aussi bien politique que militaire.Leurs FS sont arrivées dans le nord incognito et ont quitté la Syrie comme s’ils n’étaient jamais venus.

      • jyb dit :

        @jyb
        dommage collatéral du brexit. triste pour la british army.

        • Auguste dit :

          Dommage collatéral ou préparation de l’avenir quand il n’y a plus rien à tirer du présent.Ils sont pragmatiques.

    • Logos dit :

      @ Jyb, pour détendre l’ambiance et suite à une anal-yse poussée de la situation, tout en restant dans le sujet « la fonction crée l’organe », faudrait traduire en ricain pour le Trump & les Kurdes les paroles de la chanson « Tu avances et tu recules / Comment veux tu / Comment veux tu que je t’en… lace » 🙂
      ok, je sors….

  11. Made In France dit :

    Trump, se tape, pas mal de le récupérer.
    Sous sa présidence les US sont devenus le premier producteur mondial ce qui lui laisse les mains libres pour endiguer l’Iran.
    sa volonté est justement que ce pétrole sous contrôle Kurde ne puisse bénéficier aux Mollahs qu’il assèche avec sa politique.
    CQFD

  12. Raymond75 dit :

    Ils sont gentils les US ; il est gentil Trump : ils protègent le pétrole contre les méchants !

    Et que deviennent les force spéciales françaises déployées en Syrie ? Elles y sont toujours ? et à quoi servent elles ? et à qui servent elles ? Et ont elles protégé nos meilleurs alliés contre Daesh (ceux qui ont fait le travail au sol) : les Kurdes ?

  13. petitjean dit :

    Donc, cette réunion des ministres de la défense des pays membres de l’Otan, qu’on annonçait houleuse, n’a accouché de rien , même pas d’une souris !
    et comme on pouvait s’y attendre la Turquie n’a même pas reçu une admonestation. Quelle rigolade !
    Quant au pétrole syrien, tout est dit : il appartient aux Syriens

    • Frank dit :

      Comprends plus! Que vient faire le pétrole dans cette affaire.
      Les US, pardon, la coalition, n’était là que pour vaincre l’EI, rien d’autre, nous aurait-on menti?
      Un esprit mal tourné finirait par penser que cette guerre n’a commencé que pour une vulgaire histoire de gazoducs, du North Dome et Qatar/Europe, pour contrer South Stream ou même Iran/Irak/Syrie vers l’Europe, et venger le défunt Nabucco.
      Ce qui est inimaginable.
      Comme penser que certains veulent maintenant priver la Syrie de ressources pour se reconstruire.
      A défaut d’avoir gagné militairement, on accentuerait donc la guerre économique?
      Comme disait Madeleine ALBRIGHT en 1996, à propos de 500 000 enfants morts Irakiens, « nous pensons que le prix en valait la peine ».
      La différence entre le prix et la valeur.
      Avec le recul, c’est encore plus sinistre. Et je me demande qui y pense, en remplissant son réservoir.

      • fabrice dit :

        Pourquoi vendre du gaz en Europe alors qu’en Asie (qui concentre 70% du marché du LNG) il vaut beaucoup plus cher ?
        Le Qatar vend quasiment tout son gaz en Asie ou la consommation explose, pourquoi irait il le vendre moins cher en Europe ?

  14. Thierry HENRY dit :

    Allié stratégique, la Turquie ? Je dirais, plutôt, « boulet stratégique ». Il est grand temps de réviser nos alliances. Moscou, plutôt qu’Ankara !

  15. Ajm. dit :

    Le pétrole Syrien au moment de son zénith vers 2005 représentait un peu plus de 600 mille barils jour, soit 2.7% des besoins US. Ces puits, non entretenus et passablement dévastés, ne sont plus que l’ombre insignifiante ( à l’échelle US ou Arabie Saoudite) de ce qu’ils étaient. Néanmoins, à une échelle très locale, ils représentent un enjeu important.

  16. Arnaud dit :

    Les US de Trump, la Turquie d’Erdogan, la Russie de Poutine…. Beaucoup de critiques.
    Mais sur le fond, qu’ont fait l’UE et la France : Rien. On condamne, on vitupère,… et puis quoi ? Rien. Rien parce que de toute façon, l’UE et la France sont devenues impuissantes.
    Et c’est surtout cette situation qui devrait interpeler

    • Thaurac dit :

      Et quand je pense que otan ou europe, on va se farcir tous les pays craignos des balkans, on va volontairement chercher le bâton pour se faire battre!

  17. Artabant dit :

    Je trouve la France minable comme d’ab. Mais c’est pas grave, on ne pense déjà plus aux victimes du terrorisme qui s’est abattu sur la France depuis 2015… Une stratégie de poisson rouge… A chier! Vive le courage kurde, que nous n’avons plus!

  18. Robinson dit :

    Au mieux de Daesh, il y avait une noria de camions citerne de pétrole entre la Syrie occupée et la Turquie d’Erdogan où certains se sont bien enrichis ; cousin Poutine y a remédié à l’époque, au prix d’un avion et d’un pilote.
    Maintenant, Bachar (dont les amis iraniens sont actuellement un peu gênés) et l’avide Erdogan, sont empêchés de revenir se désaltérer à la fontaine à $ prise en otage par le scélérat Trump.
    C’est Dallas !

  19. John dit :

    Ramener les boys à la maisons….
    Sauf bien évidemment quand il s’agit du pétrole et des intérêts personnels de Trump…

    Ce qui est incroyable, c’est que ses soutiens vont réfuter toute contradiction de Trump, et vont crier au génie de la personne… Le critiquer pour des trucs futiles, c’est bête. Mais quand il se targue de résoudre une crise que lui même a provoquée, ou quand en l’espace de 3 jours il ramène les troupes à la maison mais décide d’en envoyer plus en AS qu’il en retire de Syrie, c’est du foutage de gueule…