CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Mission Lynx : L’équipage d’un char Leclerc surclasse ses homologues de l’Otan lors de l’exercice Iron Spear

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

168 contributions

  1. Titispv dit :

    Le format du sgtia est de 13 VBCI et 4 leclerc on a donc 3 section de combat et 1 VBCI pc ? Le tout avec un peloton de leclerc ? Mais nous n’avons pas de section d’appui avec mmp et mortier ? Ni d’une section de génie ?

    • Thoms dit :

      Les mmp et mortier sont avec les 4ème section vbci qui sont spécialisés dans l’appui, en sachant même que dans une section 00 y’a un vbci eryx, le génie y est aussi comme les autres régiments de soutien aussi, on n’a ce qu’il faut sur place

      • Titispv dit :

        Mais tu as pas de 4e section VBCI ici tu n’as que de qyou en équiper 3

        • Thoms dit :

          Juste il se peut qu’il soit parti qu’avec 2 section 00 et la s4, au mali ma Cie on n’était sur ce format là, une section en base arrière après c’est plus clinquant de parler des troupes aux contact que les troupes de soutien et logistique, il faut vendre la mission aux politiques et l’opinion publique un vbci et char leclerc c’est plus impressionnant qu’une pplog ou trm 10000.

    • Albatros24 dit :

      Fournie par les anglais sans doute.
      mais vous avez raison, pas assez d’appuis ici (mortiers de 82 ou de 120 mm voire canons de 155 mm autotractés ou CAESAR plus simplement)

  2. Fralipolipi dit :

    Bravo à nos soldats !!!
    En dehors de prouver une belle efficacité de notre cavalerie, ces bons résultats comparatifs arrivent au meilleur moment dans le cadre de l’affectation des responsabilités aux divers industriels franco-allemands pour le programme MGCS, prouvant que Nexter sait aussi faire de très bons chars lourds.
    Cela va être intéressant de voir comment Nexter va s’en sortir face à Rheinmetall, eux qui visent également le développement de la nouvelle tourelle du futur MGCS …
    http://forcesoperations.com/une-premiere-brique-identifiee-pour-le-mgcs/

    • Albatros24 dit :

      La tourelle, c’était aux français de la faire…
      Va t on encore devoir accepter que le Bundestag vote tous les ans cette coopération franco allemande ?

    • Carin dit :

      @Fralipolipi
      C’est le canon (tube) que rheinmetall a créé… pas la tourelle… mais quoi qu’il en soit rien n’empêche les allemands de monter ce canon sur leurs chars… même si je vous rejoint dans l’idée que rheinmetall va très vite sortir la tourelle adaptée à son tube! Et que le bundestag va vouloir imposer et le tube, et la tourelle, sachant que la caisse sera probablement dessinée par eux! Le but c’est de tuer l’assos NEXTER/KMW a l’origine de cette idée de MGCS.

  3. Renard dit :

    Le Leclerc est très très bon et bizarrement il ne s’est presque pas vendu. Un peu comme le Rafale!
    De là à penser qu’il y a un sentiment très anti-français dans l’otan il n’y a qu’un pas…

    • Raphael dit :

      @Renard
      Hors tout les avions de chasses et chars Français précédents se sont vendu dans l’OTAN. Peut-être que la volonté de produire des armement onéreux taillés pour la projection de forces là ou le marché demande plutôt du bon marché pour la défense nationale a joué? La France a quand même fait fort en produisant un char plus cher que la concurrence malgré le fait qu’il soit plus léger! Mais bon la victimisation était tellement facile…

      • NRJ dit :

        @Raphael
        On peut rajouter que le Léopard est le bon compromis entre puissance de feu, mobilité, protection, et une relative rusticité (moins qu’un char russe c’est certain, mais mieux qu’un Leclerc et a fortiori un Abrams. Il suffit de se rendre compte que les EAU qui ont acheté le Leclerc ont des moteurs MTU et non les Hyperbar).

        En outre la présence de 4 membres d’équipage est à en fait plus un avantage qu’un inconvénient car la tendance va au rajout de nombreux systèmes embarqués (que quelqu’un doit évidemment prendre en compte). D’ailleurs Rheinmetall a sérieusement réfléchi a la présence d’un 5ème homme pour le Leopard. Et la raison n’était certes pas technique.

        Il faut rendre à César ce qui est à César : Le Leclerc est globalement moins bon et moins adapté que le Léopard. C’est comme lorsqu’on compare le Rafale et l’Eurofighter.

        • nexterience dit :

          Non sinon le char KNDS prenant le meilleur des 2 chars n’aurait pas pris la très performante tourelle Leclerc, bien plus compacte, protégée et précise que l’allemande ! Chargez des obus à 6 coups min en roulant dans des bosses, vous comprendrez.

          • NRJ dit :

            @nexterience
            Si vous prenez les éléments de communication pour argent comptant…

            Après vous avez sans doute raison sur la qualité de la tourelle du Leclerc, mais la valeur d’un char ne se limite pas loin de là à la puissance du canon principal. Il y a les mitrailleuse téléopérées, les éventuelles caméras périphériques, la réparation du char, la surveillance du char, la résistance à d’éventuels assaillants (chose possible quand le char fait face à des manifestants), bref pleins de raison d’avoir un 4ème homme.

          • Raphael dit :

            @nexterience

            Plus compacte oui, plus précise peut-être, plus protégé certainement pas! Prendre le châssis du Leopard et la tourelle du Leclerc permet surtout proposer au client des systèmes additionnels lourds, alors que les chars Leclerc et Leopard atteignent la limite de leurs potentiel en terme de PTAC, celui-ci permet d’installer plusieurs tonnes d’équipements en plus.

        • Pierro dit :

          Oui, c’est pour ça que les chars développés après le Leclerc ont un chargement automatique et 3 hommes…

          • NRJ dit :

            @Pierro
            Il n’y a pas foule de char construits après le Leclerc. Mais puisque vous en parlez il y a le Challenger 2 et le futur char Altay de l’armée turque qui utilisent 4 membres d’équipage. On peut ajouter l’Abrams et le Léopard plus vieux mais contemporains du Leclerc (et qui bénéficiaient de technologies similaires). Le choix pour 3 membres d’équipage ne fait pas l’unanimité.

      • Pierro dit :

        L’Allemagne a surtout imposé ses Léopard 2 après la chute du mur car ses surplus (chars d’occasion) ont permis de casser les prix.

        • Raphael dit :

          @Pierro

          La France aussi a essayé de brader ses chars à prix cassé après la fin de la guerre froide, comme tout le monde (USA, Russie etc). Le seul prix n’explique pas le succès du Leopard II, sa puissance de feu, sa protection et sa mobilité le tout avec un entretien relativement simple et abordable ont été décisifs.

      • Jean (le 1er) dit :

        Le Leclerc n’a pas été conçu pour la projection sur des théâtres extérieurs bien au contraire. C’est un pur produit de la guerre froide destiné à combattre en centre-Europe et faire face à des hordes de T 72 et T 80 déferlant depuis l’est. S’il ne s’est pas exporté à l’exception des EAU c’est surtout en raison de son prix d’achat, de sa complexité technique et de sa MCO ruineuse.

        • Raphael dit :

          @Jean(le 1er)

          Je parlais plutôt pour le Rafale pour la projection, le problème du Leclerc était essentiellement économique comme vous l’avez rappelé.

      • Carin dit :

        @Raphael
        Je ne suis pas du tout convaincu par votre « peut-être que la volonté de produire….. »
        Je vous invite à voir l’EF2000 qui a l’arrivée n’est pas du tout bon marché, même s’il cadre avec ce qui en était attendu (intercepteur ) cet avion a trente ans de retard et coûte plus cher qu’un rafale.

    • lxm dit :

      ce qui bon est rare, donc il ne pouvait se vendre comme des petits pains.

    • YM dit :

      Il est très bon mais très cher, c’est pour ça qu’il se vend mal.

    • Albatros24 dit :

      Les allemands profitent encore de la Blitzkrieg dans les esprits..
      Même s ils fabriquent un excellent Léo 2 (mais je ne sais pas s’ils ont fermé leur chaîne de montage comme nous)

    • Albatros24 dit :

      Le Leclerc est plus rapide et précis que le Léopard 2 du fait du chargement automatique et d’autres techniques modernisées

    • Czar dit :

      ou plutôt un souci très français : on fait des équipements à la pointe pour notre armée, mais sans avoir les possibilités de volume d’une armée type US. Donc ça coûte et les clients du premier monde sont limités, et souvent déjà cornaqués par d’autres.

      Donc on joue sur des niches, des pays qui veulent peser mais sans se mettre dans la main du parrain US (l’Inde) ou des pays qui avaient tellement de pognon qu’ils pouvaient arriver à acheter un peu partout pour se concilier tout le monde. (pays du Golfe et leurs obligés type Egypte)

    • Carin dit :

      @renard
      L’OTAN c’est l’Amérique… et son administration nous combat sur tout les fronts depuis la fin de la seconde guerre mondiale.
      Le rafale aussi est un bien meilleur produit que tout ce que l’OTAN peut aligner… et il ne se vend pas non plus!
      Le VBCI aussi.. malgré qu’il ai fait la démonstration qu’un VBIED bourré d’explosif n’a pas eu raison de son blindage.
      Le CÉSAR également… mais lui la grande Amérique a décidé de le copier, ce qui est très bien pour ses artilleurs, mais on peut faire confiance aux ricains pour exporter leur futur produit, au détriment du notre. Etc.. Etc..

      • NRJ dit :

        @Carin
        Si on ne vend pas de matériel en Europe c’est parce que notre armement est moins adapté que celui de nos concurrents. Le champs de bataille requiert du matériel plus lourd, plus chenillé et plus armé.
        Concrètement l’Allemagne a réussi à vendre ces dernieres années des PanzerH 2000 et des Léopard 2 à la Hongrie et à la Croatie. Elle a également vendu des Léopard 2 à la Pologne, des PanzerH et des Boxer à la Lituanie. Le CV-90 a également été vendu ces dernières années à l’Estonie.

        Mis à part les Boxer, on n’a malheureusement rien d’équivalent à vendre. Seul le Caesar a été vendu -dans une version modifiée plus blindée- au Danemark. Et on a eu le contrat Scorpion avec les belges.

        Niveau aviation le F-35 représente malgré toutes ses tares un appareil supérieur au Rafale et à l’Eurofighter. La furtivité est une qualité importante (même si on peut légitimement considérer que d’ici 10-20 il sera dépassé). Et l’aide américaine aussi (on se rappelle le prix et le délai nécessaire à l’installation de la b61 pour les Eurofighter allemands).
        Donc non il ne faut pas exagérer l’OTAN, ce n’est pas que les USA. Heureusement d’ailleurs. Si les pays européens n’avaient que les Abrams et les Bradley on serait mal.

        • Carin dit :

          @NRJ
          À vous lire on pourrait penser que justement vous regrettez que nous ne soyons pas équipés d’abrams et de Bradleys .

          • NRJ dit :

            @Carin
            En soit mon modèle d’armée, ce serait de VBCI avec la tourelle T-40, des Vextra à canon de 120 mm (un blindé de combat-reconnaissance similaire à l’amx-10rc en 8×8), et des BMP Terminator. A partir de là les Bradley et les Abrams ne sont déjà pas mon modèle.

            Mais je pense que l’armée a besoin de blindés lourds. Mais certainement pas l’Abrams qui consomme trop et le Bradley réputé pour être peu blindé. Les blindés allemands sont mieux pensés à mon avis.

  4. Plusdepognon dit :

    Le char Leclerc est un onéreux joujou, mais un excellent matériel :
    http://ultimaratio-blog.org/archives/8148

    L’armée française les a expédié au Liban et cela a coûté 25% du MCO de l’armée de terre française (selon un intervenant sur ce site), mais au moins il y avait eu une projection pour les personnels :
    http://ultimaratio-blog.org/archives/2673

    Vu les heures de simulation pour économiser de l’argent, les équipages ne peuvent pas beaucoup toucher leur char. Ils ont d’autant plus de mérite!

    Un petit clin d’oeil à ceux qui avaient arraché plus d’un kilomètre de vignes en Champagne lors d’un terrain libre. Le commissaire (surnommé « loutre ») se souvient encore du montant du chèque !
    https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/10/10/terrorisme-l-armee-de-terre-va-relancer-des-man-uvres-en-terrain-libre-en-france_6015015_3224.html

  5. Chill dit :

    Que ce soit sur terre ou dans les airs, matériels performant, bon équipages très pro, mais ça ne se vend pas ou peu.

    • jean dit :

      Je ne comprends pas cette logique de vouloir toujours vendre du matériel militaire.
      Soit une boîte privée peut vivre avec le marché français et dans ce cas, tant mieux. Si ce n’est pas le cas, c’est à l’état de financer la société et d’assurer son fonctionnement. Nous sommes les meilleurs dans pas mal d’industries de pointe. Pourquoi en faire profiter les autres en leur vendant ce matériel, c’est presque contre nos intérêts d’une politique de défense « touts azimuths » lancée par De Gaulle. D’autant plus que nombre de technologies militaires ainsi développées constituent un avantage compétitif important pour nos entreprises civiles qui peuvent ensuite en profiter, à condition d’avoir un état stratège. Notre particularité à nous Français doit être cultivée, c’est d’avoir un état fort et diablement efficace. C’est un des points forts des sociétés avancées. Malheureusement, on est actuellement dans une phase de régression en ce moment avec la politique menée par notre gouvernement Macron et quelques uns de ceux qui l’ont précédé 🙁 ….

      • Paul Bismuth dit :

        @ jean
        Le marché de l’armement est un marché politique et les armes permettant la guerre, cela influe sur la souveraineté des États…
        https://youtu.be/zRyAEiPIy94

        Notre demande d’armements est incapable de faire survivre les entreprises privées produisant ces joujoux, car plus ils sont technologiques, plus ils sont onéreux (exemple: le Rafale).

        Donc il faut exporter à tout prix et même aux pires…

      • Pierro dit :

        Parce que le budget del’État est déficitaire et ne peut pas à lui seul soutenir tous nos programmes.
        L’export permet de faire rentrer de la fraîche.

      • M dit :

        Je suis d’accord et je préfèrerais aussi qu’on garde nos technos en France, au pire en Europe.

        Mais c’est pas le tout de construire un porte-avion, un super char ou un sous-marin, il faut encore maintenir la compétence industrielle entre deux programmes, ce qui fait en général un trou de 20-30 ans. On ne peut plus se permettre de payer des ingénieurs hyperspécialisés à ne rien faire dans l’intervalle.

        Example, on force déjà le rythme des programmes de SNA et SNLE pour ne pas perdre la compétence nucléaire, car pour le coup, ça on ne le vend pas. Mais cette permanence de la compétence coûte cher à l’industriel (et donc à l’état).

        L’export permet de faire travailler les bureaux d’études et les techniciens spécialistes.

        Si l’UE refusait d’exporter mais s’engageait à commander de gros volumes, le problème ne se poserait pas.

      • Chanone dit :

        Dommage pour vous, c’est sous le président De Gaulle que l’on a vendu le plus d’armes: AMX13, Mirage III, Vautour, et Super Mystère.
        .
        La politique actuelle sur la question, c’est la même qu’il y a soixante ans avec une prédilection pour les pays permettant de faire étape vers le Pacifique et notre zone d’influence.
        Dans le même temps, le statut « d’aligné à l’OTAN » dû à Mr Sarkozy devait nous permettre de licencier nos armées pour ne garder qu’une vitrine, afin vendre à l’export et ne garder que des forces spéciales.
        Du coup, c’est actuellement moi si pire#

  6. NRJ dit :

    Ce bon résultat n’est pas très étonnant si on en croit la nature des tests. Le char Leclerc est optimisé pour le combat anti char. Cela requiert un char mobile, doté d’une puissance de feu importante. Concrètement, le Leclerc est doté d’une très bonne mobilité grâce à son moteur Hyperbar, lui permettant de fortes accélérations. Sa puissance de feu lui est assurée par son chargeur automatique et par ses suspensions oléopneumatiques permettant un bien meilleur confort de conduite et donc une meilleure précision en mouvement. Ces capacités font de lui un vrai tueur de T-80 (ce pour quoi il a été conçu).

    Après, et parce que l’impact financier est à prendre en compte avant même l’aspect technique, on peut trouver que c’est heureux . A presque 8 millions d’euros le char…

    • felipe dit :

      la GROSSE DIFFERENCE du XL : non seulement il tire en roulant mais surtout il recharge en roulant (il est le seul avaec le t90) . essayez de réapprovisionner à la main un canon stabilisé avec un obus de 35 kg : du sport.

    • Twisted dit :

      Manque juste un missile antichar de 120mm à glisser dans le canon! (Ou passer au 140mm et y intégrer le mmp)

      • dolgan dit :

        Ou juste un mmp en tourelle?
        .
        ou juste un véhicule d’éclairage/soutien 100 à 1000m derrière (ou devant d’ailleurs) qui tire le mmp sans s’exposer?
        .
        Comme un VBAE mmp ou un griffon MMP.

  7. petitjean dit :

    un très bon équipage, un bon matériel, beaucoup de travail, et forcement …….ça paie ! Bravo !!

  8. Alain d dit :

    L’enfumage allemand, y’a de l’expérience, comme dans les truandages de l’élection (ADAC) de la voiture européenne de l’année, qui ont perdurés plusieurs années, au profit des Volkswagen, Golf, Passat, etc.
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20140211trib000814703/scandale-dans-l-automobile-allemande-apres-l-election-truquee-de-la-volkswagen-golf.html
    https://www.capital.fr/entreprises-marches/automobile-ce-n-est-pas-la-premiere-fois-que-les-allemands-trichent-1071960

    • John dit :

      Ho les vilains Allemands et les gentils Français…
      Vous en avez pas marre de tout expliquer à travers ce prisme?
      Et donc cette compétition a évidemment plus de valeur que les autres où le Leclerc n’est pas vainqueur ?
      On pourrait pas juste accepter que les 2 chars sont très bons, qu’ils ont les 2 des qualités différentes mais aussi une mission différente?
      Cavalerie vs défense…

    • wagdoox dit :

      Vous avez entièrement raison les allemands là aussi ont subventionner les chars vendus à l’export.
      Pas tout à fait libéraux avec eux meme les allemands.
      Imaginez la réaction si la France avait fait de meme.

      • John dit :

        C’est pas exactement ça…
        Le timing de la guerre froide et la localisation géographique de l’Allemagne a aussi joué…
        Le Leopard 1 était encore dans bcp de forces armées et a été remplacé par son successeur.
        Et pas tous les Leopard 2 exportés viennent de stocks allemands ou néerlandais (car les Néerlandais ont aussi revendu un certain nombre de ces chars).
        Le Leclerc n’a été exporté qu’à un peu plus de 400 exemplaires neufs.
        Le Leopard 2 a eu bien plus d’exportations à neuf !!!
        – Pays-Bas: 465 tanks
        – Suisse: 380 (produits en partie en Suisse)
        – Suède: 120 tanks
        – Espagne: 219
        – Grèce: 170
        Sans compter la production allemande, le Leopard 2 a été produit à neuf pour des pays étrangers en plus grand nombre que l’entièreté du programme Leclerc.
        Donc forcément, les prix étaient plus intéressants.
        Et les commandes allemandes en contexte de Guerre Froide avec aucun stockage de ces blindés étaient gigantesques, 5 fois plus que le Leclerc pour la France.
        Mais oui, l’Allemgne a aussi vendu des tanks qui ont été stockés. Et le commencement de ces ventes date du milieu des années 90 jusqu’à très récemment.
        Si les exportations de tanks neufs ont été les premiers et sur plus de 15 ans, et que l’exportation a eu lieu ensuite, ne pas prendre en compte la guerre froide est simpliste et ne relate pas la réalité.
        Comment démontrer cela? Les 2142 produits entre 1979 et 1992? dont plus de 1900 avant la chute du mur de Berlin…
        L’export ne prend que dès 95.
        Est-ce que vous pouvez vraiment dire qu’il s’agit d’une stratégie commerciale?
        Il faut arrêter de lire les événements du passé avec une mentalité actuelle. Les circonstances ont une importance.

        Sinon on pourrait dire la même chose des navires français revendus?
        Parce que la Marine a bcp revendu ses anciens navires… Mais pourquoi? Le démantellement et / ou le stockage coûte cher. La menace a changé donc certains navires ne sont plus nécessaires, etc…
        Est-ce que l’Allemagne a fait un commentaire?

  9. Stoltenberg dit :

    Il est bien ce Leclerc. Seulement il faudrait qu’on ait 5 à10 fois plus de ces chars.

    • francois dit :

      5 à 10 fois.. mais non: 50 à 100 fois ! ils nous servent tous les jours..

      • Stoltenberg dit :

        Si on les achète c’est justement pour ne pas avoir à s’en servir. Mais visiblement certains ont du mal à comprendre des concepts qui sont pourtant maîtrisés depuis l’antiquité.

      • dolgan dit :

        Bah, si on veut annexer pekin d’ici la fin de l’année, il en faudrait 1000 fois plus. Et quelques centaines de gundam aussi.
        .
        Et moi je veux une licorne à point jaune pour noel.

        • Stoltenberg dit :

          Comme en 1900 🙂
          Bon vieux temps. Bis repetita.

          • Vivo dit :

            Annexer Paris sera encore plus facile et rapide pour les chinois, suffit de faire comme certains l’on fait en 1940, comme dans du beurre.

          • Czar dit :

            je te croyais plus malin que ça, vivo : dire qu’il m’est arrivé de prendre ta défense quand d’autres te comparaient à l’armée de trolls bol de riz envoyé par la grônde Zhine si confiante en sa force qu’elle doit assurer sa promo sur tous les blogues de la terre.

            vu comment vous avez servi de paillasson aux japonais, je crois que tu ferais mieux d’éviter de t’aventurer sur le terrain très glissant de la Seconde guerre mondiale.

            Si ta grand-mère a été « femme de réconfort », c’est pas parce qu’elle distribuait des tapes dans le dos à des civils éplorés, hein.

          • Stoltenberg dit :

            Il faudrait déjà que vous arriviez à annexer la (vraie) Chine.

      • Paul Bismuth dit :

        @ François
        Ironie certes…

        Mais quand on voit la disponibilité du matériel, ça fait prier qu’on en ait jamais besoin même aux plus athées.

        • Tbt dit :

          La disponibilité, elle dépend d’une part des pièces détachées disponibles ou en stock
          Et là c’est un choix malheureux mais imposé par les finances….et d’une politique logistiques d’autre part.
          Et pas comme vous le sous-entendez par la mauvaise qualité du matériel, le Leclerc en l’occurrence.
          Jeune chef de char, mon premier chef de peloton m’avait dit: qui ménage sa monture va loin.
          Adage que j’ai suivi tout au long de ma carrière (pas finie).
          Et dans tous le cas, ça reste un char qui nécessite de l’entretien ( équipage et mécaniciens ).
          Et si j’aurais dû partir au combat en char, c’est avec mon Leclerc et rien d’autre que je l’aurais voulu.

      • Czar dit :

        bah oui parce que le jour où l’on en aura besoin, on ira juste en chercher au Leclerc drive.

        François : prénom masculin, signifiant littéralement : « Mon Dieu, quel imbécile ! » ; du celte fran (« Mon Dieu ») et cois (« quel imbécile » !).

        En effet, tous les gens qui s’appellent François sont des imbéciles, sauf François Cavanna, l’écrivain,François Chatelet, le philosophe, et François Cusey, de chez Citroën, qui a honoré l’auteur de son amitié pendant leur incarcération commune au dix-huitième régiment des Transmissions d’Epinal. Tous les François sont des imbéciles. La preuve en est que, lorsqu’ils croisent un imbécile, certains l’appellent François.

        Le plus souvent, l’ambition, pour ne pas dire l’arrivisme, des François, est à la mesure de leur imbécillité,bien que je n’arrive pas à me faire à l’idée qu’il y ait deux « l » à l’imbécillité alors qu’imbécile n’en prend qu’un. Dura lex , mais bon.

        Quand ils sentent le vent tourner, grâce à leur instinct d’imbécile, les François n’hésitent pas à s’engager dans la Résistance en 43, 44, 45, voire, pour les plus sots, en 46. Grâce à la longueur de leur crocs, qui laissent des traces sur les moquettes ministérielles où ils plient l’échine jusqu’à ramper pour obtenir la moindre poussière de pouvoir, les François peuvent espérer se hisser un jour sur le plus élevé des trônes. Alors, serein, benoît,chafouin, plus cauteleux que son hermine et plus faux que Loyola, il entraîne paisiblement le royaume à la ruine, en souriant comme un imbécile.

      • Frédéric dit :

        Au tout debut du programme, on envisageait 1500 Leclerc ! Quelques 250 de plus que d’AMX 30 en ligne 🙂

        • NRJ dit :

          @Frédéric
          Au tout début du programme le char était sensé couter dans les 2 millions. Il coute 4 à 5 fois plus cher en fait. Et le fait d’en construire plus n’aurait pas réduit le prix de 50 %.

    • tschok dit :

      @Stoltenberg,

      C’est le petit garçon qui parle. L’homme apprend à faire avec ce qu’il a entre les jambes, quelle que soit la taille.

      Vous avez des fantasmes féliniens, c’est mimi comme tout. Et pour tout dire un peu décalé.

      Bon, en tout cas il n’est plus produit. Donc, pour multiplier de 5 à 10 fois le parc existant, je crois qu’il va vous falloir sérieusement investir sur les hormones sexuelles (et encore plus sur les anti dépressifs).

      Sur un blindé, j’ignore complètement ce que ça donne.

      • Stoltenberg dit :

        L’une des applications possibles de ces chars c’est de les faire sortir lorsque les gens, lassés du socialisme et des pathologies qu’il provoque, sortiront dans les rues. Les Sovietiques et Chinois ont déjà testé cette méthode, ça pourrait vous intéresser.
        .
        P.S. Quand E. Macron va lire cela, il va relancer la production.

        • Tremah dit :

          La France n’est pas l’URSS ou la République de Chine. En gros, si je vous suis, vous préconisez l’utilisation des chars comme arme psychologique et dissuasive, comme dans une dictature, vouée le cas échéant à être retournée contre la population française plutôt qu’à défendre le pays contre une hypothétique invasion.

          • Stoltenberg dit :

            Ne prenez pas ces propos au sérieux, c’était juste pour taquiner le troll néomarxiste.

    • NRJ dit :

      @Stoltenberg
      Ne dites pas n’importe quoi. On est endetté jusqu’au et jusqu’à présent les chars Leclerc n’ont servi à rien (si ce n’est un peu de dissuasion au Kosovo, maigre résultat pour un programme à 13 milliards d’euros). La seule chose qu’on peut leur souhaiter est une offensive russe avec des milliers de chars dans les plaines d’Ukraine. C’est la situation pour laquelle le Leclerc est optimisée. Sinon il se révélera au mieux égal, au pire inférieur à ses homologues.

      Et même si on en avait les moyens…. On est en retard dans le domaine de l’énergie, du transport, de l’intelligence artificielle. Plus que la défense, ce sont ces domaines qui permettront l’indépendance et la prospérité de la France à moyen terme. Sans compter que l’armée a des besoins (des drones ou des hélicoptères lourds par exemple) auxquels on n’arrive pas à répondre.. Alors avoir 2000 chars Leclerc. Pourquoi faire ?

      • Stoltenberg dit :

        Ces chars servent le plus, justement, lorsqu’ils ne servent à rien.
        .
        Il faut investir généralement dans la recherche et l’éducation, je suis d’accord. Et il y a plein de dépenses que l’on pourrait supprimer pour faire des économies. Si vous voulez, je peux vous en citer quelques unes.

        • NRJ dit :

          @Stoltenberg
          « Ces chars servent le plus, justement, lorsqu’ils ne servent à rien. ». C’est de l’ironie là non ? Avoir des chars pour faire de la dissuasion d’accord. Payer pour un programme à 13 milliards et avoir dans l’idée d’acquérir 2 mille chars pour de la simple dissuasion ce n’est pas rentable.

          Après je ne doute pas que vous avez beaucoup d’idées pour faires des économies. Mais la véritable question est : est-il rentable d’investir dans les chars (et dans le matériel militaire d’un point de vue plus global) ? Et quand je parle de rentabilité, ne le lisez pas comme le ferait une entreprise. Je parle du meilleur ratio coût/efficacité pour la protection des intérêts économiques et moraux de la France. L’armée française devrait voir son budget monter à 2% du PIB « au cas où » dans un monde de plus en plus incertain. En comparaison, le budget à la fin de la guerre froide était de 3% et on avait un ennemi puissance et tout indiqué auquel il fallait faire face. On n’a donc pas forcément besoin d’augmenter le budget de la Défense, sachant qu’il n’y a même plus quelques millions de conscrits à former (le service national universel ne coûte pas autant en tout cas). On atteindra à 2% du pib un optimum de rentabilité pour la défense, et si on a de l’argent il devrait aller dans d’autres secteurs.

          • Stoltenberg dit :

            Quelle ironie ? Si vis pacem para bellum. Déjà, si on en avait un peu plus, on pourrait peut-être en déployer quelques-uns sur le flanc est ou dans d’autres pays qui pourraient, en échange, en commander quelques-uns afin de faciliter la logistique et la coopération en cas de conflit.
            .
            Ouai, et M. Schiappa vient d’anoncer un plan de dépenses de 1 milliard d’€ contre inégalités hommes-femmes (qui sont dans beaucoup des cas un mythe en Occident) dont les 3/4 seront consacrés aux autres pays. Avec D. Trump c’est « America first » et avec nos chères élites c’est « les autres d’abord ».
            .
            L’armée ce n’est pas fait pour être rentable, jusqu’à la preuve du contraire. La seule façon de « rentabiliser » son armée c’est d’en faire usage pour obtenir des gains territoriaux ou autres concessions. L’armée c’est pour garantir la stabilité, défendre les intérêts nationaux, protéger les citoyens, et leur donner un sentiment de fierté. La question sur le meilleur ratio, ce n’est pas une question qu’il faut poser à moi mais aux cadres militaires compétents, ils vous diront. Et je ne crois pas qu’ils seront de votre avis.

          • felipe dit :

            si je suis votre logique, investir 3.5 milliards par an dans la dissuasion nucléaire n’est pas rentable non plus.
            la dissuasion c’est un tout : un équilibre nucléaire/ conventionnel, forces lourdes, légères ou médianes, marine de haute mer et de défense cotière. la dissuasion se construit en montrant surtout qu’on est prêt à user du levier militaire de manière proportionnée mais déterminée. tout logique de rapport cout/efficacité devient nul. dans le cadre du char, ce n’est pas un nombre précis qui compte mais le juste volume de chars de bataille. nous sommes un peu en deça de ce minimum ; l’idéal serait de tourner autour de 300 chars de bataille dans 4 bataillons de chars (c’est marrant d’ailleurs cette analogie avec les 4 SNLE)
            si l’armée doit augmenter son budget , ce n’est pas pour en avoir pus, mais avoir ce qu’il faut. l’augmentation du budget s’explique surtout par l’augmentation de la masse salariale d’ne armée professionnelle en concurrence avec le monde civil, l’augmentation du cout des équipements dont la fonction protection – dans un environnement où le même matériel doit faire face à des nombreuses tres diverses- devient politique (regardez combien l’argument de la protection du soldat prédomine); enfin l’augmentation du budget s’explique par l’émergence de technologies de rupture qu’il faut maîtriser si on veut que la dissuasion dans son ensemble soit crédible. il reste que cette crédibilité est subordonnée à la volonté politique de recourir à la force armée quand il le faut.

          • NRJ dit :

            @Stoltenberg
            Déjà attention sur les chiffres exposés. La ministre de la santé Buzyn a par exemple annoncé un plan d’un milliard, alors qu’il s’agissait d’un milliard de son ministère redéployé (et non d’argent supplémentaires).

            Il n’y a pas besoin non plus de faire St Cyr et Polytechnique pour se rendre compte qu’on n’a pas besoin d’avoir 2000 chars Leclerc. Ça aura surtout pour conséquence de grever les budgets.
            @felipe
            Si je parle de rentabilité c’est pour être plus explicite que « ratio coût/efficacité du matériel militaire en situation opérationnelle ». Typiquement il serait utile pour la France d’avoir des bombardiers stratégiques comme le B2. Est ce que ça vaut le coup d’acheter des appareils 2 milliards l’unité ? Clairement pas.

          • Stoltenberg dit :

            NRJ : Et ce ministère trouve l’argent où ? C’est toujours l’argent qui a été pris aux contribuables.
            .
            On n’aurait pas besoin de 2000 mais on en a besoin de 200 ? Parce que les 200 nous « servent » ?

          • NRJ dit :

            @Stoltenberg
            Les 200 chars Leclerc que nous avons servent à conserver la les compétences des soldats et la capacité de notre armée à utiliser des brigades interarmes lourdes, ainsi qu’à gagner le temps d’une remontée en puissance si nous faisons face à un ennemi puissant. Ces chars permettent également aux industriels de maintenir (a minima) leurs compétences en développant des versions modernisées plus efficaces du Leclerc. On n’a pas besoin d’avoir 2000 chars pour remplir ces objectifs. Si on a de l’argent il serait préférable de l’utiliser en partie pour mieux payer nos soldats et empêcher leur depart après la fin de leur premier contrat. On perd des hommes entraînés et des hommes spécialisés et formés sur lesquels de l’argent a déjà été investi et sans lesquels on ne serait pas capable de combattre.

        • Vivo dit :

          Si je comprend bien votre raisonnement, vous êtes donc l’homme le plus utile de France. Vous méritez une légion d’honneur, allez une pour monsieur.

          • Stoltenberg dit :

            Toujours plus utile qu’un parasite qui vit ici et qui crache sur ce pays en défendant un état criminel qui, du point de vue économique, a sans doute eu l’impact le plus néfaste sur France et sur les Français, à savoir la Chine communiste. Mais bon, eu égard à votre capacité à conjuguer le verbe comprendre, on peut estimer que vous n’êtes pas capable de comprendre quoi que ce soit, mis à part la propagande et les ordres de votre leader suprême.

      • wagdoox dit :

        Quelle blague, l’arme nucléaire n’a jamais été utilisé on arrête ?
        Le F22 ne servait à rien maintenant les US le regrettent fortement.
        C’est pas le budget de la défense à prendre en charge celui de l’énergie ou des transports.
        En revanche les dépenses qui servent à rien, on en a plein, commençons pas là

    • Lechavenois dit :

      à Stoltenberg :
      .
      « …il faudrait qu’on ait 5 à10 fois plus de ces chars…. »
      .
      Je ne suis pas convaincu que nous ayons besoin actuellement d’une foultitude d’équipement ; mais cela peut changer très rapidement au regard des tensions aux portes de l’Europe, sachez que j’en suis bien conscient.
      .
      Mais tous ces équipements que nous avons fabriqué avec parcimonie, nous en connaissons les plans, nous en détenons les process de production et les sites de fabrication.
      .
      Si d’aventure, les tensions internationales devenaient exacerbées, le gouvernement français avec l’aide de ses nombreux pays alliés et amis, est en capacité d’ordonner une production de masse de tout ces matériels et je pense que la formation des pilotes et opérateurs de ces équipements serait des plus intensive.
      .
      A titre d’exemple, vous avez pu constater à quelle vitesse Dassault a réussi a augmenter ses capacités de production pour un produit extrêmement complexe et onéreux qu’est le Rafale.
      .
      Pour être honnête avec vous, hormis des attaques terroristes et les mouvements islamistes dans nos banlieues, notre pays; par sa puissance économique, financière, militaire mais aussi et surtout diplomatique, n’a pas grand chose à craindre d’un quelconque pays ennemis et belliqueux pour l’instant.
      .
      Mais je vous l’accorde, il faut être très vigilant et se préparer à toute éventualité.

      • Stoltenberg dit :

        Je ne crois pas qu’aujourd’hui on puisse augmenter la production de manière substantielle en quelques semaines ou quelques mois. Ce n’est plus la 2ème guerre mondiale où n’importe quel atelier de réparation des vélos pouvait être facilement transformé en une manufacture des PPSh ou des STEN. Aujourd’hui il faut des équipements spécialisés et de la main d’oeuvre hautement qualifiée, pas facile d’en trouver rapidement.
        .
        « par sa puissance économique, financière, militaire mais aussi et surtout diplomatique, n’a pas grand chose à craindre d’un quelconque pays ennemis et belliqueux pour l’instant »
        .
        C’est une vieille théorie qui date de la fin de la guerre froide. Veuillez remarquer qu’elle n’est plus d’actualité. Tout peut basculer très rapidement et la faiblesse attire des agresseurs.

        • NRJ dit :

          @Stoltenberg
          Soyons sérieux. Il y a des menaces aujourd’hui mais à moins que Poutine ait l’idée de déclencher l’opération Barbarossa en Pologne, on n’a pas besoin de char Leclerc. On a besoin de protection pour les combats urbains c’est vrai mais on ne va pas faire face à une invasion. Cette menace, autrement plus importante pendant la guerre froide (en 1964 ou en 1982) ne s’était déjà pas matérialisée. Et face aux islamistes maliens, on n’a pas besoin de chars de combat et d’armements lourds.

          Après il y a des menaces. La Turquie et la Russie sont des préoccupations et on pourrait être amené à s’opposer à eux (ou à leurs proxy). Et si nos armées (qui font partie des plus grandes au monde en terme d’effectifs et de matériel) sont incapables de leur causer des dégâts un peu sérieux en attendant un plus large déploiement de conscrits (qui joueront les seconds rôles en tenant les positions conquises par exemple, ou en s’occupant du combat en zone urbaine) ça posera la question de leurs compétences. Il sera dans ce cas moins cher et plus efficace d’investir dans l’entraînement).

          • Stoltenberg dit :

            Donc vous voyez très bien qu’il y a des menaces. Ensuite, si la France veut avoir une position forte en Europe et dans le monde, un peu comme les USA, il faut qu’elle ait une armée digne de ce nom et capable de réagir efficacement en cas de conflit en rassurant nos alliés et clients potentiels. Donc oui, il faut une armée professionnelle forte, bien équipée, entraînée et commandée si l’on veut mener une politique étrangère ambitieuse. Regardez, Erdogan a visiblement complètement ignoré les remarques « fermes » et « musclées » de nos leaders redoutables. D. Trump lui a envoyé une seule lettre (calm down tough guy), et puis Mike Pence a immédiatement obtenu le cessez-le-feu.

          • NRJ dit :

            @Stoltenberg
            L’armée française n’aura jamais le quart des capacités de l’Army. C’est une question de budget. Et même à 3% du pib on ne rivalise pas aux 700 milliards de dollar du budget américain. Par ailleurs difficile d’être leader en Europe. On est seulement la 3ème armée après les USA et l’Allemagne (qui dope ces capacités de blindés lourds avec par exemple la montée à 328 Léopard 2A7 et des partenariats en tant que Nation-Cadre).

            Enfin il faut que l’armée se développe en même temps que l’économie. Les soviétiques ont vu les limites de la dépense sans prise en compte de l’économie avec la course aux armements des années 1980. On n’a pas envie d’avoir le même travers, d’autant plus que la souveraineté n’est plus limitée au domaine de la Défense dans une économie ouverte et libérale.

        • Lechavenois dit :

          à Stotltenberg :
          .
          « … Tout peut basculer très rapidement et la faiblesse attire des agresseurs…. »
          .
          Comme vous le dite très justement « …la faiblesse attire les agresseurs… » : et c’est bien pour cela que j’affirme que nous ne risquons rien sur le plan international pour l’instant. Car la France, malgré sa dette publique, est très loin d’être  » un pays faible « .
          .
          Et je le répète les vraies menaces pour notre pays sont les attaques terroristes et les mouvements islamistes dans nos banlieues, mais ça c’est du ressort du ministère de l’intérieur.

          • Stoltenberg dit :

            C’est pareil. Lorsque la situation deviendra incontrôlable, ce qui est très probable si la France (et la plupart des pays de l’Europe de l’Ouest) continue d’être gouvernée par des gens incompétents, incapables et irresponsables, je suis sûr qu’il y aura des gens qui saisiront cette occasion pour nuire à la France et à ses intérêts. La faiblesse attire les agresseurs.

      • vno dit :

        Les milliers d’ouvriers, techniciens, ingénieurs qualifiés, vous allez les chercher à sciences po, HEC, l’ENA, l’X, Normale?, la plupart ne savent même pas changer une roue de voiture ou organiser leur emploi du temps seul alors ceux qui ont échoué à rejoindre ces élites du tableau excel inutile..n’y pensez même pas.
        La génération formée ante-Mitterand commence à être très rare (plan amiante oblige, la retraite à 70 ans n’y changerait rien ) et cela devient visible !
        Dans le cas de Dassault, c’est principalement du compagnonnage avec promotion interne et transfert de l’activité civile vers la militaire. Cela concerne peu de monde et c’est la force de cette société depuis sa création, mais cela se paye. Ce n’est pas pour cela qu’elle peut produire 10 rafales par jour sur un claquement de doigt, car elle ne trouvera pas les techniciens qualifiés pour le faire et encore moins ses fournisseurs de systèmes. Les munitions à accrocher dessous ??? Les pilotes et techniciens ??? tout était prévu, existait et a été détruit par les plans de réforme de l’armée et remplacé par des placebos ou supprimé.
        Au cas ou cela vous échapperai, pour le domaine de l’énergie, les déboires de l’EPR Normand en sont l’exemple type. Seul les chinois ont démarré les leurs Pourquoi? c’est un système centralisé comme la France sous De Gaulle et Pompidou ou les incapables existent mais n’ont pas l’écosystème médiatique et philosophique des lumières qui n’en sont pas pour proliférer de façon incontrôlable.
        Pour les usines et process ??? l’outil industriel lourd et avec lui le savoir faire a été détruit du temps de Mitterrand. Les outils de communication servent à fabriquer de la propagande, pas des chars et les ingénieurs et techniciens qui construisent ces outils, sont complètement inaptes à changer de process en quelques mois et surtout à ré-inventer ces process.
        La presse de la manche avait fait un article pas repris par les autres médias qui parlait des soudeurs spécialisés brésiliens que nous sommes allé chercher pour souder nos sous-marins à Cherbourg ??? êtes vous capable de comprendre l’énormité de cette info ??? Elle est tout simplement terrible pour le pays !
        L’incendie de Rouen…il ne présente aucun risque pour les populations. soit! Expliquez nous pourquoi on astreint ces usines à tant d’investissement pour prévenir les accidents si; lorsqu’ils surviennent il n’y a aucun risques ?. Savez vous pourquoi le brave préfet est encore la ? parce qu’il n’y a pas un crétin dans la préfectorale ayant les connaissances et la formation pour gérer ces événements. ils ne comprennent même pas les plans d’urgence qu’ils doivent appliquer et les prix nobel de chimie en préfectorale, c’est rare. Ils attendent les ordres de Paris. Le parisien, banquiers de formation et se sachant incompétent est persuadé lui que le préfet au tarif ou il est rémunéré sait tout faire avec ses chefs de cabinet eux aussi trés trés bien rémunérés. Tchernobyl, n’a décidément servi à rien !

        Pour la vigilance, c’est trop tard, Macron en a même profité pour prendre le pouvoir, il était libre depuis plusieurs années! et petit à petit il prend conscience du désastre malgré sa bande de pieds nickelés qui commencent manifestement à lui peser, pendant que les responsables de ce merdier, les vrais, continuent à jouer leur petite partition personnelle à vos dépends. Non, la France n’est pas celle que vous décrivez elle y a ressemblé quelques années il y a longtemps, mais elle est devenue très vulnérable sur tous les points que vous citez et manifestement la petite fronde des gilets jaunes ne vous a pas interpellé avec leurs préoccupation très terre à terre et à court terme.

      • NRJ dit :

        @Lechavenois
        Niveau budget on se donne les moyens pour répondre à cette vigilance. Pendant la guerre froide on était à 3% du pib dans la Défense. Et on avait un adversaire clairement désigné et on était menacé d’invasion. Aujourd’hui on s’approche de 2%. Avoir plus n’est pas forcément nécessaire. On devrait avec 2% du pib dans la Défense avoir suffisamment pour faire face aux menaces qui pourraient surgir. Ou en tout cas c’est assez pour gagner le temps de monter en puissance.

  10. marny dit :

    Ca va pas faciliter le leadership de l’ Allemagne pour le char du futur en echange du leadership du SCAF aux Français …..

    • Raphael dit :

      @marny

      Cela n’aura probablement aucun impact, tout comme les bon score de l’Allemagne à d’autres compétition sont négligeables. Les compétition sont souvent plus révélatrice de la formation et surtout de l’entraînement des soldat que de la qualité de l’équipement. Les évaluations par contre… On entend (a juste titre) souvent sur se blog parler des bons résultats du Rafale face à l’Eurofighter et au Gripen en Suisse, mais bizarrement personne ne parle des excellents résultats du Leopard II face au Leclerc et à l’Abrams en Suède lors de l’évaluation en 1994. lien en Suédois (http://www.ointres.se/projekt_stridsvagn_ny.htm)

      • Raphael dit :

        Mes excuses pour les fautes, aucune relecture…

      • Tbt dit :

        Ben c’était en 1994….. nous sommes en 2019
        Le Leclerc était un nouveau né par rapport au Léo 2 et au m1

      • Cédric dit :

        @Raphael
        Visiblement tu n’as pas dû bien lire le rapport d’évaluation, car si au final c’est bien le Léopard qui a été acheté, c’est bien le Leclerc qui avait les meilleures évaluations. Et de loin!
        – Leclerc 14 points
        – Abrams 9 points
        – Léopard 7 points

        Le Léopard a été retenu pour:
        – La performance technique du réservoir (traduit du suédois par google, j’ignore concrètement ce que cela veut dire)
        – Son prix
        – Le soi-disant (comme écrit dans le rapport) contre-achat offert à l’industrie suédoise de la défense

        Donc en résumé, et comme très souvent, c’est surtout le coût qui a été le critère principal. La qualité et les performances cela a un prix, il faut savoir ce que l’on veut. Mais on préfère souvent acheter de la merde à pas cher.

        • Cédric dit :

          Et donc moi je préfère sans hésitation aucune que la France ait un char au top, conçu et produit par sa propre industrie, mais qui ne se vend pas plutôt qu’une merde qu’on vend partout dans le monde …

        • Raphael dit :

          @Cédric

          Vous avez mal lu le tableau… 1 pour première place, 2 pour deuxième place, 3 pour dernière place! Sur chaque catégorie, le Leclerc c’est donc placé en dernier, sauf pour la mobilité ou il est en second devant l’Abrams. 14 est donc le pire score! Le cahier des charges fut rempli à 91% pour le Leopard contre 86% pour l’Abrams et 63% pour le Leclerc. Donc oui, j’ai bien lu l’évaluation, vous en revanche pas vraiment! Un certain nombres des faiblesses du Leclerc qui furent dévoilées étaient dues à l’immaturité de l’engin, mais pas toutes.

    • NRJ dit :

      @marny
      Si on peut réclamer a juste titre le leadership sur le SCAF, les allemands sont plus indiqués pour avoir celui du Char. Je vous rappelle les résultats à l’exportation du Leclerc comparés à ceux du Léopard ? Et quand on analyse la gestion du programme du char Leclerc on serait mal placé pour réclamer la part du lion

      • John dit :

        Et stratégiquement… Autant se concentrer sur le SCAF…
        Vu l’utilisation intensive de l’aviation et de l’aéronavale face à l’utilisation inexistante des chars…
        Pas besoin de réfléchir longtemps pour prendre une décision il me semble.

  11. Parabellum dit :

    Sacrée vidéo…en face il ne resterait pas grand chose…sauf attaque aérienne…mais cette démo de puissance est agréable pour le moral même i ce genre de situation serait rare…du gros calibre sur char ça fait rupture…le Hezbollah avait gueulait contre nos Leclerc peints en blanc au liban car ça pesait quand même dans le paysage…vive mourmelon..vieux souvenir champenois de froid…

  12. Dimitri dit :

    En plus du leadership pour la conception du SCAF on va demander aux allemands si l’on peut prendre le leadership sur la conception du futur MBT…

    • Nico St-jean dit :

      @Dimitri
      .
      Ceci est une compétition ou les équipage de chars jouent un rôle de premiers plans (comme à la guerre en passant)
      .
      D’un point de vu purement technique, les allemands savent faire des chars. Le Leopard 2A7+ est de l’avis de nombreux experts supérieur sur la plupart des points à la dernière tranche du Leclerc. L’armée de terre allemande qui ramollis d’années en années avec les politiques internes, ça c’est autres choses. Bientôt ils vont se battre avec des canons à fleurs […]
      .
      Qui plus est, ne gaspillez pas vos dernières chances de faire avions et chars avec un grand partenaire qui égale grande production qui égale prix bas qui égale meilleurs perspective d’export et qui égale plus de poids à l’internationale ce qui à TOUT manqué à la France pour le Rafale.

      • Dimitri dit :

        C’était ironique quoi que légèrement. Je sais que le leopard est également un excellent char, et je ne doute évidemment pas des capacités de conception allemande mais ces derniers ont une vision de la défense très différentes de la notre et celà n’est pas compatible pour la conception de futurs équipements comme le SCAF qui prend un lourd retard avec Airbus et Dassault qui se tirent les cheveux de rage devant l’attente des décisions allemandes. C’est avec les britanniques qui faut s’allier pour la conception de futurs matos et non les allemands, ils ont la même vision de la défense que nous.
        https://www.lesechos.fr/amp/1140274

        • NRJ dit :

          @dimitri
          Ce n’est pas pour le plaisir qu’on collabore avec les allemands pour le programme SCAF. Initialement on devait le faire avec les anglais (programme FCAS) comme on le fait pour les missiles.

          Le problème c’est que les anglais ont acheté le F-35. Ils n’ont donc pas le même besoin que nous, préférant avoir un couple Tempest + F-35 similaire au couple Eurofighter + Tornado là où nous cherchons un avion polyvalent et à établir un système d’essaim de drones, essaim qui devrait être la « vraie » plus-value du SCAF (niveau avion, on ferait au mieux un F-35 amélioré).

          Plus globalement on a le même état d’esprit au niveau militaire que les anglais, mais on a le même état d’esprit au niveau politique que les allemands. Les anglais ont choisi d’être suiveur des américains. Cela se voit dans les programmes militaires anglais (F-35, Apache, drone, Ajax) et dans les blocages qu’ils provoquent dans les décisions européennes (ils bloquent par exemple l’embargo turque que l’UE voulait installer). Les allemands (ou une partie d’entre eux en tout cas) préfèrent une certaine indépendance et souveraineté européenne comme la France. Et le niveau politique passe forcément avant le niveau militaire.

          • NRJ dit :

            On notera que les anglais auraient le même cahier des charges pour le mgcs. Ils préfèrent les blindés lourds, plus encore que les allemands.

      • tschok dit :

        @Nico St-Jean,

        Et une petite parole gentille de temps en temps, ça vous arracherait la gueule?

        Vous n’allez pas y perdre votre dentier, donc n’hésitez pas.

        En plus vous êtes quelqu’un de valeur, donc c’est quelque chose qu’on apprécierait.

        Et, oui, on est au courant que les Boches font des bons chars, c’est pour ça qu’on bosse avec eux. Merci d’approuver nos choix. S’ils avaient été des gros nazes, on ferait des planches à repasser, pas plus.

        Sans vouloir vous offenser.

      • Chanone dit :

        Le mariage a un prix.
        Les Britanniques peuvent en parler avec un Eurofighter reconfiguré par les bons soins Germaniques: retard. Puis pour développer les compétences perdues outre-rhin: double retard. Puis dans les affaires pour écouler une tranche 1 bonne à rien: corruption.
        .
        Au vu de l’accord conclu ce soir entre le Macron et Mme Merkel, le mariage est conclu. Mais le parlement Teuton est bien l’esclave de ses industriels, avec un trio de tête qui veille au grain.
        Seul le temps nous montrera si les politiques Allemands sont enfin prêts à assumer leur bénéfices des armes qu’ils vendent sous couverture.
        Mais le signe de ce mariage, ce n’est PAS une bague au doigt: c’est un boulet au pied!

      • EchoDelta dit :

        Nico, là je ne pense pas que le Leo surclasse le Leclerc en valeur intrinsèque de combat. Il est peut être bon en MCO, en prix de revient au poids, car il est simple et pas cher mais question combat ca m’étonnerait que le Leo2A7 arrive à tirer en latérale et recharger en roulant automatiquement (rapidement) sur un terrain bosselé, tout en mettant coup sur coup aux buts désignés, ce qui fait à mon avis toute la valeur d’un char au combat. Son intégration dans le système Scorpion, quand, et si, ce système fonctionnera bien sera un atout potentiel considérable face aux Leo, en tout cas une capacité d’évolution que n’aura jamais le Leo.

        • NRJ dit :

          @EchoDelta
          Le char Leclerc est plus un char « chasseur de char ». Il est en fait optimisé pour le combat antichar et privilégie donc la mobilité et la puissance de feu. Le Léopard est lui construit avec le retour d’expérience des combats défensifs de 1943. Il vise donc à être le meilleur compromis entre puissance de feu, mobilité et protection et doit offrir en prime une certaine rusticité (les allemands se rappellent du Tigre) contrairement au Leclerc et à l’Abrams. Après les allemands vont intégrer le Léopard 2A7 dans leur équivalent de Scorpion.

        • Nico St-jean dit :

          @ EchoDelta
          @NRJ
          .
          Ils ont beaucoup améliorer se point sur la version 2A7. Ont-ils atteint le niveau des Abrams M1 SEP V3 ou Leclerc ? Une compétition d’appel d’offre nous le dirais plus en détails. Mais EchoDelta, la protection, l’économie de carburant, la fiabilité mécanique, la technologie embarqué et autres sont aussi très importants.

  13. haut de games dit :

    il n’empêche que les chars seront toujours des tombes roulantes face à des hélicoptère armés de missiles ou face à des avions,comment peut ont avoir idée de s’engager là dedans !

    • Fralipolipi dit :

      Parcequ’on ne tient pas une zone ou une ville avec un hélicoptère ou un avion.
      Et parceque nos chars n’évolueraient pas sur un champs de bataille de haute intensité sans avoir eux-mêmes une sérieuse escorte aérienne (Tigre et Rafale).
      C’est l’ensemble de ces systèmes d’armes inter-agissant qui fait l’efficience globale, et pas celle d’un système d’arme isolé.
      … et c’est pas comme si cela n’avait jamais été dit ici maintes et maintes fois …

    • Félix GARCIA dit :

      Mais en groupe ? Les protections et contre-mesures actuelles couplées à des compositions de groupes multi-dimensionnelles ne suffisent-elles pas ?
      En sachant qu’un char Français ne se balade peut-être pas seul.

      Cordialement,

      Félix GARCIA

      Cordialement,

      Félix GARCIA

    • rafi77 dit :

      D’ou l’intérêt d’avoir la supériorité aérienne quand on engage la cavalerie……Les allemands avaient été les premiers à comprendre ça en 40 avec le « Blitzkrieg »…….

    • uri dit :

      C’est un métier qui a tendance à faire affluer le sang dans la masse spongieuse ! Peu de jobs dans notre institution peuvent se s’enorgueillir de cela ;).

      • tschok dit :

        Si, si, la police. Sa masse spongieuse vise toujours le rectum des suspects.

        Henri IV pensait que c’était un os, mais eux ils pensent que c’est du bois. Techniquement, ils appellent ça du caoutchouc. Et ils persistent à vouloir mesurer ses capacité de pénétration dans le cul d’un jeune de banlieue.

        On essaye de leur expliquer que c’est pas normal. Mais il ne fait pas désespérer Billancourt.

        Alors, on y va mollo. On redoute les suicides…

        • Czar dit :

          tiens, quelle surprise, schnok profite de l’occasion pour diffamer les forces de l’ordre au profit d’un honnête trafiquant de drogue dont la famille ne va être jugée que pour le modeste prélèvement de près de 800.000 euros de fonds publics à travers des magouilles rendues possibles par le système de clientélisme qui permet à notre belle Frônce de ne pas exploser comme une bouteille de butane dans un véhicule d’une musulmane modérée radicalisée.

          une sorte de réappropriation post-coloniale oy vey !

    • felipe dit :

      c’est pour cela que les hélicoptères n’ont pas remplacé les chars de bataille, que les hélicoptères évitent de se déployer dans le même compartiment de terrain , qu’ils ne tiennent pas le terrain. tout cela pour dire que ce genre de comparaison est nulle. c’est la combinaison des effets qui fait la différence ! vous oubliez l’artillerie, le génie l’infanterie et la log. relisez les échecs israéliens pendant la guerre du kipour ou les aternoiements de hélicoptères US pendant la guerre du golfe de 1991

    • Nobody dit :

      Ou bien face à un combattant à pied bien dissimulé et équipé d’un lance roquettes !

      • Plusdepognon dit :

        @ Nobody
        L’infanterie française a été équipée pour casser du char soviétique…

        Résultat: tous nos engagements l’ont été contre de l’infanterie légère ennemie.
        Comme le disait « Jyb », on se prépare toujours pour la guerre d’hier…

    • lxm dit :

      On devrait coupler des unités de chars avec des unités anti-aériennes style canon phalanx( sur un chassis de char) avec 2 ou 4 missiles. Cela formerait une bulle défensive, de quoi rappeler la structure des tercios( mélanger arquebuses + piquiers) qui a dominé les champs de bataille pendant l’âge d’or espagnol.

    • Guerrier des boutons dit :

      D’accord avec « hdg ». Il existe seulement deux genres de terrains : les terrains pour l’infanterie et les terrains pour l’aviation.

    • Albatros24 dit :

      En temps de guerre les hélicos ne durent pas longtemps et les avions ont intérêts à faire attention à la DCA ou l’AAA…des missiles aussi. Les tanks peuvent être protégés par de l’artillerie sol air efficace (nombre et radars)
      Pour conquérir le terrain : chars et artillerie, pour le tenir : infanterie et artillerie. Il faut toujours des appuis en nombre. « Pas un pas sans appuis »
      le problème est qu’avec la professionnalisation, on a plus assez de brigades blindées et surtout de régiments d’artillerie suffisant en nombre et en bouches à feu…
      Face à une armée conventionnelle et avec le trop peu de munitions qu on a…c’est chaud.

      • dolgan dit :

        Face à une armée conventionnelle imaginaire vous voulez dire? Parce que face aux armées conventionnelles existantes, on a pas à rougir.

      • Math dit :

        Les chars ne conquièrent pas le terrain, ils exploitent une brèche créée par l’infanterie et l’artillerie.

    • Patatra dit :

      Certes l’espérance de vie se compte en minutes, plus qu’en dizaine de minutes … Mais ça reste très utile et nous ne sommes pas prêt de les voir quitter le champs de batailles de si-tôt.

    • Belzébuth dit :

      @ haut de games
      Un char ne se ballade pas seul…

      Contrairement à un opérateur des forces spéciales :
      http://www.paxaquitania.fr/2019/10/le-drone-francais-condor-refait-parler.html

      Il faut un peu de folie pour avancer. 😉

  14. Lucien dit :

    Je suis plus inquiet que ravi par cette nouvelle. Bien sûr, je tire mon chapeau aux cavaliers et aux gars de la maintenance, ils sont sans doute fiers et ils ont dû certainement mérité le fruit de leurs efforts, mais disons les choses ouvertement : le char Leclerc n’a jamais été utilisé en opération de guerre par l’Armée Française (juste de l’affichage un peu dissuasif au Kosovo, au Liban, en Pologne et dans les pays baltes), alors comment pourrait-on être aussi bon ? Un outil, ça s’utilise si on veut savoir le manier. Cela fait partie de l’apprentissage. L’entraînement des équipages et la modernisation du véhicule ont beaucoup souffert des ajustements budgétaires imposés aux armées. Beaucoup de chars sont sous cocon depuis des années car il n’y a pas d’argent pour les entretenir ni pour les moderniser. Si nos tankistes ont quelques capacités, ils les ont développées en situation réelle sur des AMX 10-RC ou sur des Sagaie, et ce n’est vraiment pas la même chose qu’un char Leclerc.

    1) ou nos alliés nous prennent pour des cons et ils font le minimum pour ne pas dévoiler certaines capacités de leur char et de leurs équipages. Je pense surtout aux Américains dans ce type de cas.
    2) ou alors, et c’est ce que je crains, le niveau de préparation des unités de cavalerie en Europe est catastrophiquement bas et la France, qui essaye de garder encore une force armée digne de ce nom, fait comparativement mieux que la bande de pieds-nickelés qui nous accompagne.

    J’espère être à côté de la plaque.

    • tschok dit :

      @Lucien,

      Je pense que vous êtes perfectionniste.

      La guerre, c’est un moment où tout déconne. Mais à la fin, quelqu’un la gagne. Donc, pour une des parties au litige, tout marche.

      C’est ce moment qu’il faut capter: le moment où tout bascule. Et pour capter ce moment, il faut faire en sorte que tout marche.

      La guerre, c’est l’histoire, c’est la turbulence. C’est un écoulement non linéaire, aléatoire et chaotique.

      Vous êtes en train de parler comme une victime du risque zéro, donc, oui, vous êtes à côté de la plaque. Vous percevez la guerre comme un acte de consommation. La guerre est un acte de production. Changez de mentalité, soyez patron.

    • EchoDelta dit :

      Réponse 2 mon cher…
      Aucune force européenne n’a engagé de char au combat depuis 1945.

      • Lucien dit :

        Pas tout à fait juste, les Européens ont utilisé des chars mais c’était surtout dans des cas plus traditionnels de soutien à l’infanterie (guerre du Golfe, guerre au Donbass, guerre de Yougoslavie, peut-être aux Malouines, même en Afghanistan depuis 2001 ou en Irak depuis 2003). Si vous me parlez d’une bataille de type Koursk, alors oui vous avez raison mais on pourrait presque pareil de tous les pays du monde.
        Par contre, pour la France, même en simple soutien d’infanterie, le char Leclerc n’a jamais été utilisé, c’est ce qui a nourri mon scepticisme face à l’article.

        • John dit :

          En effet, il serait plus juste de dire que rares sont les conflits n’ayant pas vu de tanks.
          Contre le terrorisme, la situation a évolué, et pourtant, ils s’y sont retrouvés comme vous le mentionnez !

      • vno dit :

        Corée, indochine, algérie ?

        • Paul Bismuth dit :

          @ vno
          Il parlait sans doute de grosses formations blindés pour des pays européens…

  15. heaume44 dit :

    Bravo à la cavalerie lourde !
    Continuez !

  16. Barfly dit :

    Un très bon char couplé à un très bon équipage et voilà le résultat.
    Il faudrait avoir 3 fois plus de chars (+ tant d’autre chose) pour avoir la voix qui porte.

    • tschok dit :

      On est d’accord. Mais, le champ de bataille?

      Quel champ de bataille?

      Sur l’histoire d’avoir une bite trois fois plus grosse pour avoir la voix qui porte, c’est un truc de petit garçon branlé par sa bonne. Vous êtes un adulte, vous sortez de ça. On n’est plus au XIXième siècle et notre horizon c’est plus Peter Pan.

      On est ok là dessus ou vous allez me faire un drame?

  17. Michel54 dit :

    Pour infos
    Ce sont les chasseurs du 1er régiment de chasseurs plus exactement du 2e peloton du 4e escadron
    Mes frères d’armes.
    Ce sont les mêmes qui sont arrivé 4e au tank challenge l’année derniere.
    Nous avions battu un record ensemble au CENTAC 2017 en obtenant la meilleure note jamais eut pour un peloton chars (peloton reconstitué du 4e escadron commandé par le LTN J.) malgrés un CENTAC très difficl dut au condition climatique (faillit être annulé) avec nos frères d’armes du 35e ri qui ont bien ramassé mais ont été de vrai guerriers

    • Plusdepognon dit :

      @ Michel 54
      Ben chapeau !

      Parce que dans mes souvenirs, les précédents records étaient durs à battre !

  18. SCAtastrophe dit :

    Bravo les gars !
    https://youtu.be/eMXuzI1VNtQ

  19. Pèrelhistoire dit :

    Les fameux 500 « charvide » comme les Belges les avaient appelé, étaient une bonne idée je trouve dommage que cela fût abandonné, c’était des chars qui étaient des coques vides, pas cher à fabriqué, on mettait des prisonniers dedans qui étaient chargé de faire avancer le Charvide en marchant à l’intérieur, ainsi l’ennemi perdaient des munitions pour détruire ces faux chars.
    C’est le président Belge Etirf qui avait mit fin à cela avec l’arrivé du traité sur les droits de l’homme en Belgique, qui avait reçu le coup de tampon -mais à contre coeur- de la Reine Eluom (qui voulait se débarrasser des prisonnier car c’est elle qui devait casquer pour les nourrir -une tradition belge- )

  20. nimrodwing dit :

    Bravo a nos gars et toute nos équipes.
    preuve de persévérance, de maîtrise et d’un bon matériel qu’est le Leclerc.

  21. Nico St-jean dit :

    D’après ce que j’ai entendu de personnes proches de l’événement, les 3 premiers se sont complètement détaché du reste et la première place c’est joué à un brin d’herbe.
    .
    Cela démontre que les Leclerc et Abrams sont les 2 Leader aux Tirs dynamique. L’ors des évaluations grecques, l’Abrams à fini devant le Leclerc pour les tirs en déplacement rapide à longue distance alors que le char français à battu le char américain sur la même épreuve sur courte distance. Tout les tirs vitesses max – arrêt – tirs – ont été gagné par l’Abrams sur toutes distance (le Leclerc jamais loin deuxième)
    .
    Bref, nous avons là les deux meilleurs char aux tirs dynamique, statique, pas de doute. Par ailleurs l’Abrams aurait gagné la rigoureuse évaluation grecque si ce n’aurait été de ça consommation trop importante. Son turbofan lui donne une mobilité exceptionnelle et une furtivité acoustique excellente de même qu’il faut 10 ans de combat dans le désert avant de le changer, mais ça bois comme Depardieu … L’Abrams étant hors course en raison de se problème d’ivresse, c’est le blindage et les capacités de tirs longues distances du L55 qui avaient permis au Leopard de l’emporter face au et Leclerc . Quant au pauvre Challenger …

    • Plusdepognon dit :

      @ Nico Saint-Jean
      L’armée de terre du Royaume-Uni et particulièrement la « poor body infantery » est complètement sacrifiée. Usée par l’engagement irakien qui n’était pas du tout soutenu par la population et par les coupes budgétaires hallucinantes dont sont capables des anglo-saxons dès qu’il s’agit de détruire l’Etat et ses moyens pour des intérêts financiers privés.
      http://www.opex360.com/2019/04/22/la-british-army-pourrait-reduire-le-nombre-de-ses-chars-challenger-2-dun-tiers/

      https://www.lesechos.fr/2018/02/le-budget-britannique-de-la-defense-sous-la-menace-de-douloureuses-coupes-983935

      Dire qu’elle nous servait de modèle:
      https://www.cairn.info/revue-herodote-2005-1-page-44.htm

      • John dit :

        Sauf que beaucoup de nouveaux véhicules arrivent enfin…
        – Boxer 8×8
        – Ajax (Ascod)
        – JLTV
        C fait beaucoup de changements. Et parmi les véhicules restants, certains vont être mis à jour.

        • Plusdepognon dit :

          @ John
          Honnêtement j’étais bluffé par cette armée et sa capacité de projection.

          Tant mieux pour leurs équipements, mais la richesse humaine, ils l’ont perdu.

          Le F35 et les investissements dans la marine ont pompé les budgets. Et les interventions du Royaume-Uni dans un suivisme aveugle aux USA ont compliqué leur recrutement.

          Avec leur entraînement et leur expérience, les britanniques étaient vraiment impressionnants. Et ils ont perdus plus que du savoir-faire, le « savoir faire faire ». Et il faut des dizaines d’années pour s’en remettre.

          • John dit :

            C’est sûr que les compétences c’est une chose qui s’entretient, et pour que ça s’entretienne, il faut suffisamment de temps pour s’entraîner, et donc pas forcément trop de projections.
            Et à ce niveau là en particulier l’AdT française est à risque !
            Mais honnêtement, je ne pense pas que les investissements dans le F-35 soient le problème. Et si ils le sont, savez-vous combien a été investi?

          • Plusdepognon dit :

            @ John
            Plus que la somme, c’est la souveraineté totale du Royaume-Uni qui a servi de paiement:
            http://www.opex360.com/2019/01/14/les-f-35b-britanniques-ont-atteint-leur-capacite-operationnelle-initiale/

            Car il s’agit d’une île :
            https://www.meretmarine.com/fr/content/porte-avions-britanniques-combien-de-f-35

            Et qu’historiquement, cela fait longtemps qu’ils sont dans cette démarche :
            https://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2019/10/chantier-du-ssbn-hms-dreadnought-2016.html

            http://www.opex360.com/2016/07/11/lavenir-de-la-dissuasion-britannique-bientot-scelle/

            Pour leur armée de terre, ils sont dans la même démarche que les USA :
            https://www.cairn.info/revue-gouvernement-et-action-publique-2013-4-page-621.htm

            Et pourtant, c’est toujours notre partenaire le plus fiable :
            https://www.iris-france.org/58813-la-defense-britannique-dou-viennent-les-fragilites/

          • John dit :

            La souveraineté est plus ou moins au même niveau quand la collaboration se fait avec les usa ou la France, elle n’est pas complète.
            Et pourtant les intérêts britanniques et américains sont très souvent les mêmes. Donc cette approche peut se comprendre. Et le Royaume Uni a une courbe de la dette parallèle à celle de la France, donc les alliances deviennent nécessaires.
            Concernant la souveraineté toujours, avoir un appareil étranger n’est pas un abandon de souveraineté. Ils ont toujours l’Eurofighter, puis il auront le Tempest. Donc il ne faut pas non plus exagérer.
            Et chose qui est rarement mentionnée, car souvent ça ne va pas dans le sens du propos que certains veulent avancer, les USA ne sont eux pas non plus souverains sur le F-35. En effet, beaucoup d’éléments ont des lieux de production uniques. L’assemblage se fait dans divers endroits, mais pas la production des éléments électroniques entre autres. Ce qui signifie qu’il y a interdépendance et donc moins de risque. Et c’est malgré tout un élément qu’il faut mentionner.
            Et sur bien des projets en ce moment en réalité. Les nouveaux blindés en cours d’évaluation ou récemment sélectionnés ont une conception européenne…
            – SuperAV (rempaçant de l’AAV) de conception italienne (Iveco) pour l’USMC
            – les Stryker sont d’origine européenne
            – les remplaçants des M2/M3 Bradley seront probablement basés sur le ASCOD
            – l’armement des Stryker pour la variante « Dragoon » est équipée de tourelles norvégiennes.
            Kongsberg qui d’ailleurs vient de remporter un contrat pour l’US Army et l’USMC concernant des capacités de commandes à distance https://www.edrmagazine.eu/kongsberg-to-develop-army-and-marine-corps-remote-capabilities
            Dans l’aviation:
            – les nouveaux appareils d’entraînement sont partiellement conçus par Saab.
            – les T-6 Texan aussi sont basés sur un appareil européen, le Pilatus.
            ….
            Concernant le partenariat british – français…
            le Royaume Uni pourrait considérer la France comme n’étant pas un partenaire industriel fiable, et inversément.
            La relation entre la France et le Royaume Uni semble idéalisée ici, et celle avec l’Allemagne totalement diabolisée. Chaque pays agit dans ce qu’il considère être son intérêt.
            La France a lâché le Royaume Uni sur le porte avion. Et ne dites pas que c’est à cause des catapultes. Il y avait un accord sur ça, et les Français ont tergiversé… Ensuite ils sont retournés sur ce qu’ils connaissent. Mais à la base, les Anglais étaient ouverts à cela et la France a traîné. De plus le partage industriel était source de problèmes.
            Pour l’Eurofighter, le Royaume Uni avait besoin d’un intercepteur / supériorité aérienne, la France cherchait un appareil plus orienté attaque au sol / chasseur bombardier.
            Ensuite, industriellement à cette période et encore maintenant, la France et le Royaume Uni n’ont pas des compétences complémentaires mais de compétences qui s’affrontent.
            Snecma (Safran) vs RR , BAe vs Dassault (certes les compétences sont maintenant moins complètes chez BAe mais il n’empêche que le rôle joué est le même dans les programmes de chasseurs).
            Donc industriellement il n’y a pas de collaboration dans l’aviation de combat possible à court terme.

            Bref, la mondialisation met du temps à se mettre en marche, mais au final, c’est le marché qui guide ce qu’il se passe, et le marché a naturellement besoin de compétences venant des 4 coins du monde.
            Ainsi aujourd’hui il est rare d’avoir des groupes privés (donc pas Nexter par exemple) qui n’ont pas acheté des spécialistes dans des domaines particuliers dans d’autres pays.
            Et au final, le résultat ce n’est pas « le grand méchant » vs les autres. C’est le développement d’une interdépendance qui en réalité est saine…
            Selon moi, si la dissuasion nucléaire est la raison numéro 1 pour l’absence de conflit majeur, la raison numéro 2, du moins pour l’Europe au départ, mais qui se généralise depuis la chute du Mur de Berlin, c’est l’interdépendance économique qui rend chaque partenaire nécessaire, et donc au final, il faut trouver des terrains d’entente pacifiques.

    • tschok dit :

      Ah ben voilà.

      Là, je retrouve Nico St Jean le turfiste.

      On est dans le tiercé. Ca me va.

      Vous voyez, quand vous voulez, vous pouvez.

    • Vinz dit :

      C’est quoi précisément un « déplacement rapide » ? Quelle vitesse ? Sur quel terrain ?

    • nexterience dit :

      Le Leclerc avait eu une note médiocre en blindage faute de communication technique de GiAT sur ce sujet. D’où sa note finale.
      De mémoire, le Leclerc était le meilleur en dynamique et le léopard le meilleur en statique. L’abrams avait le meilleur système hunter killer.

      • Nico St-jean dit :

        @nexterience
        .
        Le Leclerc et l’Abrams avaient fait jeu égale en dynamique et l’Abrams avait tout raflé en statique. Le pire dans tout ça c’est que je viens de balancer mon 3e PC qui contenait toute l’évaluation qui n’est plus disponible aujourd’hui. Concernant le statique une mention disait  » le M1A2 Septembre » américain à battu tout ses concurrent aux épreuves de tirs x/km/h-0/km/h + tirs tant sur courtes et longues distances mais la puissance du L55 allemand à fortement impressionné par rapport aux 3 autres concurrents » Bref, ce n’est pas mots pour mots, mais à peu près exact.
        .
        Je me souviens que le Leclerc et le Leo2 se sont échangés les 2e places en statiques avec léger avantage au Leclerc.
        .
        De toute façon le Leo2 n’à pas gagné grâce à ses qualités de tirs, de toutes évidences. c’est son « tout » qui en à fait le vainqueur.

    • Carin dit :

      @nico St Jean
      Les grecs ont organisé ce petit concours sur autoroute??
      Non parce qu’à grande vitesse je suis pas sûr que l’équipage Abrams puisse recharger pour envoyer un second pelot…
      quand au petit concours dont l’article parle, votre abrams est arrive 3ème, derrière un leo2..
      sacré nico… toujours prêt à vendre les produits de la grande Amérique.
      Vous allez finir par être sacré « roi du papier glacé des publicités ».
      Ah au fait le Leclerc est toujours dans sa version d’origine… a comparer à la version 2 de l’abrams et A7 du Léo…

      • Nico St-jean dit :

        @Carin
        .
        « Les grecs ont organisé ce petit concours sur autoroute?? »
        .
        C’étais le concours d’appel d’offre le plus rigoureux que je n’ai jamais vu. J’avais le PDF sur mon ancien PC et il y avait plus d’une centaine d’épreuve. L’US Army y avait envoyer l’une de ses meilleures équipes. Bref, rien à voir avec cet exercice Lynx que je ne dénigre pas pour autant. N’empêche que le classement fut Leo2 -1 : Abrams M1A2 SEP – 2 : Leclerc -3 : Challenger – 4.
        .
        « sacré nico… toujours prêt à vendre les produits de la grande Amérique.
        Vous allez finir par être sacré « roi du papier glacé des publicités ».
        Ah au fait le Leclerc est toujours dans sa version d’origine… a comparer à la version 2 de l’abrams et A7 du Léo… »
        .
        Vous êtes nettement pire que moi avec la France, de Gaulle […] car le Leclerc en est à ça 4e version avec le standard F1 (XLR) et ne parlons pas des « tranches » …

    • Vinz dit :

      Elle daterait de quand cette « rigoureuse évaluation » grecque ? Parce que le dernier achat grec de Leopard 2 neufs date de 2003 – à l’époque l’Abrams est donné pour tirer en se déplaçant à 10km/h sur chemin goudronné avec une chance raisonnable de tir au but.

  22. bruno dit :

    j’espère que les chars du musée de saumur sont en état pour la prochaine guerre civile.j’ai bossé dans une usine de machine agricoles ou les salariés savaient pas démarrer le tracteur ultra moderne pour faire les essais .

  23. dompal dit :

    Même si certains déplorent notre Armée comme une armée « d’échantillon », fort est de reconnaître que nos Soldats ne sont pas des bras cassés, loin de là !!! …….et ils l’ont toujours prouvé que ce soit au Liban, au Tchad, au M-O, en ex-Yougo, en RCI, en Afgha, en RCA ou dans la BSS actuellement !!!

    Quelle armée, occidentale ou non, peut en dire autant !???? 😉 🙂 🙂

    • John dit :

      Je pense que la plupart des armées occidentales ont des soldats du même niveau théorique.
      Ce qui change d’un pays à l’autre, c’est la politique.
      Et lorsque le matériel fourni aux soldats n’est pas bon, si l’entraînement est insuffisant, leur potentiel ne peut être utilisé pleinement…
      Est-ce que la France fait (et a fait) ses preuves? indéniablement!
      Maintenant, la volonté de ne pas intervenir ne signifie pas l’incapacité. C’est un choix politique comme un autre.

    • Plusdepognon dit :

      @ dompal
      C’est certain que nous avons l’armée la plus sollicitée, hors États-Unis (qui sont dans une autre dimension par rapport à tous les autres pays du monde).

      D’ailleurs, nous en sommes devenus un sujet de certaines études…

  24. miaou dit :

    On fanfaronne, alors qu’a la lecture des résultats je constate qu’il y a juste un équipage de Leclec en premier et juste derrière viennent les équipages d’autre modèle de char. Donc les autres modèles de chars sont à peu près équivalent, mais moins chère.

    Si nos équipages s’étaient battus pour la première place alors là il y a aurait eu matière gonflé le torse.

    • Carin dit :

      @miaou
      J’ai pas compris votre post…
      Dans un concours de bite vous vous battez pour qu’elle place, sinon la 1ere??

      • John dit :

        Je crois qu’il veut dire que des tanks moins chers ont battu les autres équipages Leclerc. Donc le Leclerc n’est pas forcément le meilleur tank vu qu’il n’y en a pas tant que ça dans les premiers.

        • Robinson dit :

          Au Tour de France par exemple, il y a le gagnant, le champion, célébré et médiatisé, mais derrière, il y a toute son équipe.

          • John dit :

            Je n’ai pas donné mon opinion, j’ai traduit l’opinion de « miaou »

          • Nico St-jean dit :

            @Robinson
            .
            Alors je rend également hommage au chargeur automatique du Leclerc qui s’est démarqué l’ors de la compétition 😉