CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La Grèce demande à l’Otan de renforcer sa présence navale en mer Égée

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

39 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Cette « crise » rapporte sinon elle ne continuerai pas. Surtout avec quelques pays et grosses multinationales bien introduites auprès des cercles de pouvoir.
    https://www.lemonde.fr/international/article/2019/09/30/athenes-veut-renvoyer-en-turquie-10-000-migrants-d-ici-fin-2020_6013674_3210.html

    Les pays européens du sud n’arrête pas de demander une politique plus responsable :
    https://www.lepoint.fr/monde/par-terre-et-par-mer-nouvelles-arrivees-de-migrants-en-europe-30-08-2019-2332659_24.php

    https://www.sudouest.fr/2018/06/26/il-faut-arreter-de-parler-de-crise-migratoire-selon-le-specialiste-matthieu-tardis-5180310-6116.php?fromsar=true

    https://www.sudouest.fr/2018/06/27/crise-des-migrants-5-choses-a-savoir-a-la-veille-du-sommet-europeen-5176943-710.php

    « Diviser pour mieux régner » et « l’ordre par le chaos » sont des maximes plus que jamais appliquées.
    La financiarisation de l’économie mondiale et son « donnez moi le pouvoir de créer la monnaie et je me fiche de qui fait les lois » nous a mené dans cette ornière magnifique qu’est l’argent-dette.
    https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/qui-cree-la-monnaie-137099

    La dette et la guerre sont les deux moyens utilisés pour soumettre une nation. Des méthodes qui ont fait leurs preuves:
    https://youtu.be/eLYuJCZZOec

    Avec une communication rodée et aux ordres:
    https://youtu.be/5xLeUo9Pr9E

  2. Stoltenberg dit :

    Si l’Europe était sérieuse et cohérente avec ses propos, elle dirait que si Erdogan décide d’envoyer tous ces réfugiés en Europe, alors l’Europe fermera la porte aux touristes européens désirant visiter ce pays, arrêtera d’accorder des visas et titres de séjour aux citoyens turcs, mettra fin aux investissements européens en Turquie, ainsi qu’aux importations en provenance de ce pays. On pourrait aussi demander à ce que la Turquie soit radiée de l’OTAN. Voici une réponse « ferme » et « musclée » (pour reprendre les termes utilisés par Mme Parly) qui permettrait de calmer ce micro-dictateur du tiers-monde. C’est probablement ce qui se passerait si nous étions dirigés par des patriotes qui respectent et protègent nos intérêts. Mais, je crois qu’en réalité Mme Merkel et M. Macron attendent avec impatience l’arrivé de ces migrants.
    .
    Je soutiens le peuple Kurde dans sa lutte contre l’agresseur. Je pense que cette offensive qui, à mon avis va se transformer en un conflit sanglant, long, très couteux et qui va potentiellement aboutir à un nettoyage ethnique de la région concernée (ou aux tentatives de celui-ci). Le fait que les milices soutenues par Ankara soient des organisations jihadistes, et que les forces turques font tout pour renforcer ce qui reste de l’ISIS dans la région, n’améliore pas du tout les choses. Je pense que cette offensive va mener à une sérieuse dégradation de l’image de la Turquie aux yeux de l’Occident, ce qui va, en effet, mener à l’expulsion de ce pays de l’OTAN et aux autres sanctions, ce qui revient à annihiler l’économie de ce bourbier tiers-mondiste. Surtout étant donné que l’électorat de D. Trump n’est pas trop favorable à la Turquie.

    • Anonymous dit :

      Si vous sanctionnez de cette manière la Turquie, en plus des réfugiés syriens, vous aurez des réfugiés turcs et par millions ! Ensuite vous n avez pas votre mot a dire en ce qui concerne la sortie de la Turquie de l Otan. L Otan tient principalement grace aux Américains et ces derniers ont plus besoin de la position stratégique de la Turquie que de n importe quel autre pays Européen. Quant à vos remarques déplacées vous pouvez vous les garder pour vous. La civilisation turque est grande et ancestrale bien loin du tiers mondisme dont vous semblez faire allusion. Erdogan a demandé la permission d agir aux Usa et s en contre fout de la présence de soldats Français la bas, quel échec de se faire marcher de la sorte par le tiers monde. Quant a vos soutiens au soit disant peuple kurde qui risque de se faire génocider ( bien au chaud derrière votre écran bien sur, quand il s agit de faire preuve de courage il n y a plus personne ) je vous rappellerai qu il y a plus de 15 millions de Kurde en Turquie intégré, si Erdogan assassine les Kurdes syriens il risque de provoquer une guerre civile en Turquie. C est comme si la France décidait d exterminer des Africains( comme du temps magnifique des colonies) , avec tous ceux présents en France c est meme pas la peine de l envisager.

      • Stoltenberg dit :

        On en a déjà des millions, de ces migrants turcs. Si bien que, par exemple l’Allemagne est en passe de devenir une deuxième Turquie (avec toutes les conséquences qui vont avec) sous la pression démographique de ses Gastarbeiters. Vous pourriez me dire que ce sera pareil en France, on verra. Les Américains n’ont pas trop besoin de la Turquie, surtout étant donné qu’une grande partie de la population (et notamment des électeurs de D. Trump) n’aurait rien contre une mesure d’expulsion de ce pays de l’OTAN, surtout après le début de cette opération. Les Turcs veulent expulser des centaines de milliers de Kurdes afin d’y introduire les réfugiés syriens qui sont en Turquie, en créant une zone-tampon.

        • Anonymous dit :

           » Les Américains n ont pas trop besoin de la Turquie  » je m arrete la, la géopolitique c est pas votre fort !

          • Stoltenberg dit :

            Je maintiens mes propos, toutefois, ce passage mérite une clarification. Alors, en effet, la position géographique de la Turquie est d’une grande importance stratégique et je ne le nie pas, c’est une évidence. Toutefois, on voit bien qu’elle n’est pas irremplaçable. Effectivement, du fait d’un changement de la perception de la Turquie par l’opinion publique occidentale (pas seulement américaine), les présidents des états membres de l’OTAN seront obligés de réagir. On le voit bien avec l’élite gaucho de l’eurokolkhoze qui, autrefois, voulait nous obliger à accepter l’adhésion de la Turquie dans l’UE, aujourd’hui elle n’ose plus l’ouvrir. Ensuite, les pays comme la Grèce, Bulgarie ou Roumanie peuvent être une alternative aux possibilités que nous offre la position géographique turque. Je pense d’ailleurs que ce scénario est sérieusement étudié par les Américains, tout comme le redéploiement des troupes qui sont en Allemagne.

      • Pierro dit :

        Erdogan est un dictateur moustachu, on sait ce que donne de baisser le froc devant ce type de personnage.
        Il mène une politique expansionniste, comme l’Empire Ottoman avant lui. C’est un envahisseur mégalomane. C’est l’ennemi héréditaire de l’Europe. Le Kurdes Syriens n’ont jamais menacé la Turquie.
        Il faut fermer les frontières et notre économie à la Turquie, et la sortir de l’OTAN. De toute façon la Russie ne s’entendra pas bien longtemps avec la Turquie. Ce n’est qu’une façade pour nous faire chier. Le naturel reviendra vite.
        Et il faut rendre les S-300 à Chypre, ils avaient été délocalisés en Crète pour apaiser la Turquie.
        Les Syriens ne sont pas notre problème, ils n’ont rien à faire en Europe.

    • batgames dit :

      et les bases américaine en Turquie tu en fait quoi ….pour cela il faudrait que les USA renonce à emmerder la Russie
      de plus avec des bases et des militaires sur le sol Turc ,les USA ont tout loisir d’infiltrer surveiller ….la Turquie ne sortira pas de l’otan ,car l’Otan n’est pas au service de l’europe ,c’est un paravent utile à l’oncle sam …c’est tout
      et tous les petits pays européens sont des brêles la plus part question décisions contre l’impérialisme .. ,bref l’oncle Sam les menaces de partout …juridiques sur les entreprises ou militaires si leurs gouvernants changent de bord ,
      élections bidons pour la plus part
      les peuples d’Europen ne veulent pas de l’Europe ,on leur imposent
      les peuples d’Europe ne veulent pas de l’otan on leur impose

      • Stoltenberg dit :

        Je pense que les USA pensent sérieusement à la fermeture de leurs bases en Turquie, en vue d’une possible expulsion de ce pays de l’OTAN. Pendant ce temps, l’UE n’a même pas pensé à cesser les milliards d’aides qu’on leur donne. Ce serait un bon début. Concernant le reste de votre commentaire, je passe.

      • WaterBoy dit :

        C’est écrit dessus : bases américaines. Pas un problème des européens.

  3. Fernand dit :

    Les Turcs commencent à nous taper sur les nerfs.

  4. Fralipolipi dit :

    « Nous n’accepterons jamais que les réfugiés soient utilisés comme arme et pour nous faire chanter » …
    Ah bon ?… et pourquoi avoir promis 6 Milliards d’€ à la Turquie et déjà payé la moitié … pour un résultat qui manifestement va déraper méchamment ?..
    Tu t’es bien planté l’ami Tusk, et nous a fait perdre 3 milliards d’€ pour une temporisation migratoire bien fragile.
    Merci de bien vouloir le reconnaitre,
    et surtout de changer de braquet désormais.
    .
    D’autant qu’on en est qu’au début …
    https://www.lefigaro.fr/vox/monde/stephen-smith-l-afrique-est-une-salle-d-attente-de-1-3-milliard-d-habitants-aux-portes-de-l-europe-20191010
    … un vrai fond de commerce pour des voyous comme Erdogan (soyons sûr qu’il y en aura bien d’autres).

    • Aymard de Ledonner dit :

      Le flux migratoire a été contrôlé pendant un temps donc les turcs on respecté leur part du marché, au moins jusqu’à il y a peu. Et pour cela ils ont du mobiliser des moyens. Il était donc normal de les payer.

      Maintenant, puisqu’ils nous menacent, autant rompre l’accord et utiliser les fonds pour financer le contrôle des frontières terrestres et de la mer Egée. Mais ça va nous couter beaucoup plus. C’est le prix de notre refus de céder au chantage et il faut le payer.

    • Thaurac dit :

      Du mur diplomatique, législatif, militaire, bref, on critiquait les murs dans d’autres pays, mais on n’aura plus le choix, arrivée des pays africains vers Marseille, camps de transits et réexpédition du colis vers le pays d’origine.
      Orly est rempli de « réfugiés politiques » qui retournent en vacance dans leurs pays d’origine, les valises pleines, et ce n’est pas du bluff!

    • Plusdepognon dit :

      @ Fralipolipi
      Ce chantage marche avec tous les pays:
      https://www.lefigaro.fr/international/2015/09/09/01003-20150909ARTFIG00239-le-silence-decrie-des-pays-du-golfe-sur-les-refugies-syriens.php

      Erdogan a aussi une politique tournée vers son électorat :
      https://youtu.be/rP3ksPPbvsA

      Et passons sur les horribles trafics que permettent ces mouvements de population, qui doivent faire les bonnes affaires des ordures de tous niveaux…

  5. Aymard de Ledonner dit :

     » Cela montre que la Turquie n’a d’autre choix que d’acheter ses propres systèmes de défense antiaérienne. Nous n’allons pas supplier nos alliés à chaque fois »
    Cavusoglu est d’une incroyable mauvaise foi. Son pays pouvait acheter le système européen de défense anti-aérienne mais il a choisi le russe……

    Quand à la solidarité, pour le moment les kurdes n’attaquent pas la Turquie donc il n’y a pas nécessité d’être solidaires.
    Par contre la Turquie en frappant les kurdes, s’allie objectivement avec Daesh contre ses alliés de l’OTAN. Pour chaque prochaine victime de Daesh, on pourra se demander si elle aurait pu rester en vie si la Turquie n’avait pas aidé Daesh à se renforcer en attaquant les kurdes.
    L’attaque turque s’apparente à une trahison.

    Que les américains se préoccupent du contrôle des détroits pour em…er les russes c’est une chose mais cela ne nous concerne pas.
    Les européens devraient tout simplement se concentrer sur leurs propres intérêts en frappant l’économie turque déjà chancelante aussi fort que possible jusqu’à ce que la situation économique turque soit suffisamment mauvaise pour que les manifestations contraignent Erdogan à reculer.

    • Anonymous dit :

      « Quand a la solidarité, pour le moment les kurdes n attaquent pas la Turquie » le Pkk qui a tué des dizaines de milliers de civils innocents depuis des décennies c est quoi ? La il s agit de s attaquer du cousin du pkk et non du peuple kurde soyez objectifs.

  6. Anaxagore dit :

    Erdogan est le premier traficant de migrants…

  7. Clavier dit :

    Envoyer des bateaux c’est ramasser des migrants…..

  8. Yannus dit :

    Oui et on s’en fiche de Stoltenberg.

  9. lym dit :

    Logique… et on parlait aussi FTI visiblement même si les pépètes manquent. Il faudrait se dépêcher avant que les US ‘investissent les îles Grecques (aux 1ères loges devant l’islamiste immodéré Erdogan et le merdier qui repart) et déménagent Incirlik. Après cela risque d’être trop tard.
    Et coupons les vivres à l’ottomordure, 3 milliards sur 6 promis sont déjà bien trop payés pour le merdier entretenu et au final aider ses potes à sortir des geoles kurdes.

  10. Lagaffe dit :

    Le secrétaire général de l’OTAN était à Athènes jeudi pour s’entretenir avec le premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, et avec le président grec, Prokopis Pavlopoulos. Il a par ailleurs déposé une gerbe sur la tombe du soldat inconnu pour rendre hommage aux soldats grecs morts au combat.
    Le secrétaire général et M. Mitsotakis ont évoqué les défis de sécurité actuels et la préparation de la réunion des dirigeants de l’OTAN prévue à Londres. Le secrétaire général a félicité la Grèce pour ses contributions aux missions menées par l’OTAN en Afghanistan et au Kosovo, ainsi que pour son soutien aux principaux partenariats. Il a aussi remercié la Grèce de consacrer plus de 2 % de son PIB à la défense, et d’assurer la sécurité de l’espace aérien du Monténégro, dernier pays en date à avoir adhéré à l’OTAN.
    Les deux dirigeants ont également abordé la réponse de l’OTAN aux violations par la Russie du traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire : « Nous devons veiller à maintenir une dissuasion et une défense crédibles, ainsi que notre engagement en faveur de la maîtrise des armements et du désarmement ».
    Au sujet de la crise des réfugiés et des migrants, Jens Stoltenberg a souligné que la présence de l’OTAN en mer Égée contribuait à lutter contre la traite des êtres humains en fournissant aux garde-côtes des informations en temps réel.
    L’OTAN aide en outre à lutter contre l’instabilité et la violence qui sont à l’origine de la crise des migrants en travaillant avec ses partenaires du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

  11. Niko dit :

    Compte tenu de la menace représentée par la Turquie à moyen terme, briser les genoux de la Grèce avec la dette il y a quelques années était une mauvaise décision.

  12. ji_louis dit :

    Nous avons actuellement une démonstration claire de la supériorité des plans de temps long sur ceux de temps court (la fable de Jean de Lafontaine sur le lion et le rat). La Chine et l’Iran mènent une même politique depuis 40 ans et obtiennent des succès de plus en plus marqués (politique étrangère et économie chinoise, influence iranienne) alors que l’Union Européenne et les États Unis d’Amérique font la démonstration que leurs politiques brouillonnes et hésitantes les paralysent, les transformant en tigres de papier.

    L’Arabie Saoudite, qui a une politique au long cours d’expansion du sunnisme et du wahabisme est concurencée et dépassée et par l’Iran, et par les frères musulmans (Qatar, Turquie), ce qui conduit à la désagrégation des alliances qu’elle s’était forgée (Égypte, Émirats Arabes Unis, Soudan, Maroc), ne conservant que des obligés (KoweIt, Jordanie) et se tournant en derniers recours, et pour la circonstance, vers Israël!

    Cela a inspiré Erdogan et l’émir du Qatar, qui obtiennent aussi des succès d’influence (frères musulmans) dans leur lutte pour le leadership ans le monde arabe (les turcs ne sont pas des arabes mais leur influence y va croissante).

    Quand en plus, la détermination des plans de temps court appuie ceux de temps long, on obtient la chute du château de cartes que l’on observe (élimination des organisations kurdes, paralysie de l’OTAN et de l’Union Européenne).

    Et on peut ajouter que l’ONU ne compte pas dès qu »au moins 1/5 membre du conseil de sécurité est impliqué, ce qui est quasi-permanent.

    Les soucis d’écoligie ou de financement des retraites des uns n’est pas celui des autres.

    • fabrice dit :

      Quel succès ?
      L’Iran est en ruine. Le pays n’exporte que du pétrole. Le niveau de vie est risible. La démographie quasi allemande. La drogue fait des ravages. Au niveau écologique c’est un désastre. de l’aéroport de Teheran au CV une longue trainée de bidonvilles.Des élites pourries et corrompues jusqu’à l’os. L’Iran exporte moins en $ qu’Israël dix fois moins peuplé. Où voyez vous le succès ? L’Iran s’est emparé d’un désert. Que produit Abu Kamal ? Deir es Zor ? Leur idéologie ne s’adresse qu’à des paumés et des déséquilibrés. Où sont les prix nobel, les chanteurs, les artistes, les scientifiques qui partagent cette idéologie ? Ils n’ont que de la haine dans leur coeur, rien de créatif, de vivant, d’humain, de bienveillant dans leur culture. Qui s’installe chez eux ? Qui demande l’asile chez eux ? Qui émigre chez eux ? Même leur frères dans la fois et dans le sang les fuient.

      • Anonymous dit :

        Si l Iran exporte moins qu Israel c justement a cause des sanctions internationales déclenchées par le pro israélien de Washington, vous avez un don pour etre de mauvaise foi sérieusement mettez Israel sous embargo comme l Iran et il ne tiendra pas 2 ans sans l aide internationale et tous les milliards us dont le pays bénéficie

  13. themistocles dit :

    Si les frégates demandées sont amenées à être aussi bien employées que celles (de 3 à 4) qui s’y trouvent déjà depuis bientôt 4 ans, les volontaires ne vont pas se bousculer. Arpenter les détroits larges de quelques milliers de mètres qui séparent la cote turque des îles grecques, c’est une mission pour une poignée de patrouilleurs, de zodiacs et de veilleurs côtiers équipés de simple jumelles, pas celui de frégates de 4000t++. De surcroît elles ne font que compter les embarcations et en aucune façon elles n’interviennent. Du gaspillage de potentiel à l’état pur au profit d’un affichage politique totalement stérile.

  14. Carin dit :

    Donc la Grèce demande des bateaux à l’OTAN… ce serait marrant que les Turcs proposent en tant qu’allié de fournir quelques bateaux gris à cette Task-force!!!

  15. vachefolle dit :

    la question est simple. Erdogan va rester jusqu’en 2023 mais après ? Sera-til remplacé par un modéré qui reviendra tranquillement dans le giron OTAN/UE. Ce n’est pas gagné, mais c’est le vrai débat.
    Avec la pente actuelle de la Turquie, la sortie de l’OTAN voire une guerre avec la Grece/Chypre va devenir dans le possible, et vu les relations Turquie/Russie, on ne peut même plus etre sûr que la Turquie serait contre les Russes si ca chauffait pour de vrai.

    Cependant La sortie de la Turquie de l’OTAN va dépendre uniquement des relations Turquie-US, et du futur président américain,

    Erdogan a deja une vraie contestation interne, même quand il rejoue les elections il les perd.
    Erdogan est président jusqu’en 2023 (5ans) et ne pourra pas se représenter, idem pour sa majorité a l’assemblée.
    Donc le statu-quo UE/OTAN-Turquie va au moins durer jusqu’en 2021 (election US).

    Bref, d’ici la l’objectif est de ne pas casser la vaisselle, car il ne sera pas possible de la recoller, et de voir si l’opposition a Erdogan ou un modéré pourra passer en 2023.

    • Carin dit :

      @vachefolle
      Vous venez de mettre le doigt sur le problème Erdogan… apparemment les chancelleries européennes ont adoptées cette façon de faire…
      le problème c’est qu’Erdogan le sait, et qu’il se sert de cette forme de lâcheté pour imposer ses vues! Alors de 2 choses l’une, ou on subit les volontés expansionnistes d’Erdogan, et à l’arrivée il nous lâchera quand même sa bombe des migrants un peu avant les élections…. ou on lui oppose une vraie fin de non recevoir, et on récupère Chypre nord (par la force s’il le faut), on vire ses navires de forage pour y réinstaller ceux de Total et Eni ( que la marine de guerre turques ne s’est pas gênée de virer), et on renvoie de force les bateaux plein de migrants qu’il ne manquera pas d’envoyer régulièrement, ( en leurs refaisant le plein en haute mer, en leurs fournissant vêtements et nourriture pour la durée du petit voyage retour). Et pas question de prendre en charge les malades… sinon dans les dix jours qui suivent ils se diront tous malades!! Vous voyez.. le problème n’est pas simple, il va peut-être falloir mettre de côté notre humanisme excessif, et peut-être va t’il falloir aussi nous imposer en terre d’Islam pour y faire de l’humanitaire à grande échelle, parce qu’apparemment les élites musulmanes on l’air de considérer qu’Allah ne prends pas en compte la misère de leurs peuples. Et si les peuples en question ne sont pas contents de nos services, ils leurs reste la révolution avec tout son cortège de massacres et autres joyeusetés, mais en aucun cas l’Europe doit devenir l’assurance-vie, ou l’échappatoire automatique de ces peuples… ils doivent régler leurs problèmes de politique et de croyances chez eux… parce que si comme ils le disent « Allah est grand et il pourvoira à tous nos besoins », ils faut aussi qu’ils intègrent que dans leur conscient collectif Allah n’est présent qu’en terre d’Islam!! Donc c’est chez eux que leurs problèmes se régleront. ET VIVA LA REVOLUĆION.