CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

L’US Air Force a envoyé un avion espion U-2 « Dragon Lady » au Royaume-Uni

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

22 contributions

  1. Laigneau Julien dit :

    Bonjour,

    Attention au nombreuses fautes de syntaxe, répétition, mots manquants etc… preuve d’une mauvaise relecture. Attention également aux traductions automatiques, toujours mauvaises… Désolé mais ca fait de plus en plus mal aux yeux!

  2. Raymond75 dit :

    Il est remarquable que cet avion, construit dans les années 50, soit toujours actif et maintenu à un haut niveau de technicité. Et il n’est remplacé ni par les satellites ni par les drones. Un avion bien conçu et bien entretenu peut voler pendant des décennie et être régulièrement mis à niveau, comme le B52, et aussi les Transall et Bréguet Atlantic, dont les pilotes n’étaient pas nés lorsque l’avion fut fabriqué.

    Et surtout, le modèle absolu est le DC3, dont le dernier exemplaire fut fabriqué en 1945, et dont une centaine vole encore, dans des conditions réelles et difficiles (Alaska, Amérique du sud, et même Antarctique), sans compter ceux qui volent pour des collectionneurs.

    Je possède une voiture populaire (un break Citroën AMI 6) qui a 50 ans, et avec laquelle j’ai fait 2 000 km cet été, et une Twingo qui a 20 ans, 200 000 km, aucune panne, tous les contrôles techniques du premier coup, et l’embrayage d’origine ! Qui parle d’obsolescence programmée ?

    • Ératosthène dit :

      @Raymond75 : Je vous félicite. Grâce à vous, on voit de belles voitures sur les routes.
      .
      Cependant, si on préfère des véhicules neufs, c’est parce qu’ils ont moins de panne que les anciens.

  3. Nobody dit :

    Rien ne vaut un Humain pour surveiller et activer les matériels embarqués. Le satellite est soumis aux lois de Kepler quant’ au drone, il n’a pas la réactivité requise en cas d’imprévu. Vive l’U2 !

  4. Le Glaive dit :

    Le 20 septembre ce sont deux U-2 qui sont arrivés à Fairford:

    « DRAGON 21 » ( N°80-1071) – équipé d’un pod dorsal « Senior Span Dorsal « (communications satellite); d’un système « DDL2+ » (Dual Data Link); et d’un nez « ASARS  » (Advanced Synthetic Aperture Radar System).

    et « DRAGON 22 » (N° 80-1067 )– Senior Span Dorsal ; DDL2+ (Dual Data Link); mais aussi de « Ruby Super Pods », et d’un nez « SYERS »  » (Senior Year Electro Optical Reconnaissance System).

    Les deux appareils  » Dragon Lady » provenaient semble-t-il du Moyen Orient, il y aurait donc confusion éventuelle avec celui annoncé par les autorités américaines comme provenant des USA
    De toutes façon Fairford accueille régulièrement des U-2 lors des relèves à destination et en provenance de plusieurs zones au -delà des frontières européennes.

  5. scud dit :

    Intéressant l’affaire de l’espionnage en 1996, d’ailleurs certaines questions me viennent a l’esprit :
    A t’on de quoi aujourd’hui abattre un avion volant à 70000 pieds ? il me semble qu’on est pas loin de la limite de l’Aster 30.
    Parmi les systèmes SAMP/T que possèdent l’armée, certains sont ils en permanence en service sur le territoire nationale et près à faire feu si nécessaire ?

  6. Bloodasp dit :

    Rassurez moi , au cas ou cette fois-ci il tenterait d’espionner nos installations sensibles, on a de quoi l’intercepter j’espère? Non paracerque si on a pas retenu les leçons du passé, c’est plus de la négligence mais de l’incompétence à ce niveau.

    • Raymond75 dit :

      Il y a longtemps, un Mirage III avait intercepté un U2 dans le sud de la France, vaguement dans la région de Marcoule, et les US avaient interrompu leurs vols de reconnaissance.

      Un Rafale devrait pouvoir le faire ?

  7. Obelix38 dit :

    C’est Steven Spielberg qui va être content . . . Il va peut-être trouver un successeur à Francis Gary Powers et nous faire un « Bridge Of Spies II » !

  8. Fred dit :

    J’ai la berlue, ou le haut du cockpit n’est-il pas gravement rouillé ? (photo 2, vue de l’intérieur)

    • Eric dit :

      Effectivement, ça semble rouillé. Et ça l’est certainement parce qu’il ne s’agit pas d’un appareil opérationnel : les U-2 actuels ont été sans aucun doute modernisés avec une optronique et un appareillage de bord numérique dernier cri, alors que la photo montre encore beaucoup de systèmes analogiques ou même mécaniques… Mais vous ne verrez jamais d’images de leur cockpit, pour la bonne et simple raison qu’elles sont évidemment classifiées.

  9. Vroom dit :

    Des U2 survolant la France, rien de nouveau, si ce n’est que nous voyons bien qu’ils vieillissent, ils volent moins souvent au-dessus de 60000 pieds, encore moins au-dessus de 66000 pieds, ce qui les dispensait du service de contrôle à l’époque ! Maintenant, plan de vol obligatoire ! non mais ! 😉

  10. Wanwan dit :

    Imaginons si les vols de U-2 reprenaient sur le territoire français, et que l’on s’en aperçoit. Comment ferait-on pour les intercepter ou pour leur signifier clairement qu’on les a dans notre ligne de mire ?