CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Mme Parly veut changer les méthodes de travail des états-majors

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

25 contributions

  1. SCAtastrophe dit :

    L’information ne doit pas être tronquée, qu’elle vienne du haut vers le bas et inversement. Dans toute notre société, nier les problèmes et ne pas les nommer, c’est les rendre suffisamment forts pour nous détruire. Ça commence par là et c’est loin d’être la voie choisie, on se croirait plutôt en URSS.
    https://youtu.be/krKi0RNMxgU

    Dire que j’avais appris dans le manuel que les USA avaient gagné la guerre froide…

  2. rafi77 dit :

    Bah bon courage à elle !!! Je bosse en administration centrale au Ministère de l’intérieur et la problématique est la même : ce foutu « esprit de chapelle  » des services opérationnels est une véritable plaie, mais c’est comme ça, l’humain étant au coeur du commandement, de la décision et de l’action, il y aura toujours compétition entre les acteurs qui composent un ensemble, une collectivité. Dans ma boutique, on parle de plus en plus de « collaboratif » mais que la conversion est dure !!!! Tout est histoire « d’ego » ……

    • Paul Bismuth dit :

      @ rafi77
      Oui, la guerre des égos surdimensionnés dans des endroits où il n’y a pas lieu d’être engendre des catastrophes :
      https://www.lexpress.fr/actualite/societe/enquete/ce-que-les-agents-racontent-des-services-secrets_2076751.html

    • TINA2009 dit :

      Bsr Rafi77!

      Je vous rejoins à 100% sur l’ESPRIT DE CHAPELLE des services opérationnels ( mais également et premièrement sur ceux décisionnels MILITAIRES, et uniquement militaires!!!).
      C’est justement cette caractéristique fondamentale qui doit être absolument préservée , et que veut détruire PARLY-PARLA.
      —-> Je vous invite à relire le présent article et les termes choisis par PARLY-PARLA : CES TERMES SONT CEUX D’UN INDUSTRIEL DU SECTEUR CIVIL ( Même pas ceux d’un industriel du secteur MILITAIRE à 100%…) .
      —- Pêle mêle, je cite:
      « …le site de Balard n’a pas encore généré toutes les synergies potentielles offertes » . Là , elle s’adresse peut être à des militaires?… MAIS EMPLOYE LES TERMES D’UN CADRE du secteur industriel CIVIL … Ou sont les termes englobant les aspects stratégiques , tactiques??? Non cités!!! Tout simplement !!!!
      -« …Si les valeurs de hiérarchie et de commandement sont fondamentales dans notre ministère, elles doivent se compléter par une culture de la coopération où l’on pense moins en terme de pouvoir qu’en terme d’objectifs à atteindre collectivement… ». —> On se croirait avec une DF ( Directrice Financière) d’un grand groupe devant les journalistes , après la réunion avec les actionnaires !!!! —> Je pose les questions et y répond : Ou se trouve la cohérence politico-stratégique ? elle est volontairement évincée, car si elle apparaissait, 80% de mes camarades et moi-même seraient paralysés d’effroi ( peut-être pas … Faut pass exagérer tout de même, mais ce serait un aveu de PARLY-PARLA/ de ses Sbires/ De ceux du gouvernement/ de leurs mandants !!!!).
      – « …cette nouvelle organisation favorisera un meilleur partage de l’information ainsi que « l’intégration des expertises de chacun ». —> BEN C’est tous les actionnaires des industriels et prestataires de services qui vont être contents…. C’est exactement l’objectif à atteindre !!!! DEVELOPPER DES PRODUITS MILITAIRES DE GUERRE élaborés-conçus par des INDUSTRIELS utilisés par des « rats testeurs »militaires DANS LE CADRE DE GUERRES D’INDUSTRIELS , ET NON DES PRODUITS MILITAIRES élaborés-conçus par des militaires, pour partie, pour des guerres politico-economico-stratégico-religieuse-idéologico dont les utilisateurs sont toujours les militaires… Vous voulez ddes exemples concrets ? BALARD , c’est de la M.E.R.D.E. ( en revanche , les anglo-saxons  » dans la place » sont ravis!!!). VBMR LOURD et VBMR LEGER , c’est de la M.E.R.D.E.: D es VAB MK2 en 4X4, voir une mixité technologique VAB MK2 et VAB MK3 (en 4X4 5 impérativement) couvre 98% des besoins de nos armées… Et on récupère des sousous pour la partie développement pour d’autres programmes qui sont absents en ce 29/09/2019 ( artillerie lourde et légère mobile , par exemple! ); Le HK en dotation basique, c’est de la M.E.R.D.E: Il faut garder nos FAMAS et les moderniser à minima( On est de plus en plus nombreux à le mentionner : ca coûte une fortune et on en a pas besoin hormis pour les FS)!!!; Les FDI ( Programme pour satisfaire DCNS) c’est de la M.E.R.D.E et en plus c’est « UN DINOSAURE » tant au niveau armement que d’outils de déploiement – drônes- ( un peu comme les « nouveaux programmes de cuirassés » à une certaine époque).

      Je m’arrête là , mais d »autres termes employés par PARLY-PARLA sont édifiants : Elle ne travaille que pour les mandants actionnaires et industriels !!! RIEN DE PLUS !!!
      Et « … LE SOUTIEN… » est le terme qui rassemble et décrit , de par sa nomination , tous les espoirs de ces mandants …—> VOLTAIRE et TALLEYRAND sont de nouveau parmi nous depuis quasi 20 ans!

  3. petitjean dit :

    Diantre !
    que tout cela est joliment dit
    Il y a beaucoup de chose à relever dans cette « allocution » de la ministre
    car il ne s’agit pas uniquement de rassembler les troupes à Balard, ce coûteux projet à plus de 4 milliards, pour faire des économies d’échelles
    je relève :
    il faut s’ouvrir, il faut partager, il faut bosser ensemble, il faut se remettre en cause, il faut que les « grouillots » soient intégrés, etc
    le discours d’une patronne qui s’adresse à ses cadres pour qu’ils bossent ensemble , acceptent le changement, se remettent en cause, intègrent les petits nouveaux, s’ouvrent aux innovations, pour…….plus, beaucoup plus d’efficacité
    Dois je en conclure que ce n’était pas la règle avant ?
    et bien, au boulot mesdames et messieurs…….

  4. Albatros24 dit :


    en n’oubliant pas d’analyser nos propres RETEX ainsi que celles des autres puissances militaires, cela pourrait fort bien nous servir ensuite après avoir amélioré nos défaillances inévitables

  5. Sam dit :

    L’état major collaboratif, ils l’ont fait !

  6. Clavier dit :

    C’est merveilleux de prendre ses consignes auprès de politiciens si connus pour leur compétence, leur volontarisme, leur esprit d’à propos, leur droiture, etc ……..

  7. Desty dit :

    Criminalisez la novlangue et tout ira mieux les amis. Et pas seulement dans l’armée, dans le pays tout entier !

  8. pierrequiroule dit :

    Que d’étoiles sur la photo !
    Et Elle voudrait agir sur leur égo ?
    Bon courage , madame .

  9. aleksandar dit :

    Lire
    « Le Secrétariat général pour l’administration [SGA], qui « concourt directement à l’efficacité opérationnelle »
    et ne pas mourir de rire !
    Le SGA c’est des civils et pire  » culs-de-plombs » que les militaire des EM !
     » Vous avez une idée ? C’est bien ! Remplissez ce formulaire en 24 exemplaires  » !

    • Parigot dit :

      @ Aleksandar
      Ne rigolez pas, le SGA est le futur patron du soutien des armées françaises. Patronnant les externalisations, le service du commissariat des armées n’en à que pour quelques années avant d’être absorbé et digéré (3 ou4 ). Après ce sera costume-cravate-processus-procédure. Et ça va pleurer chez les opérationnels !

      Vous avez aimé « Louvois » ? Vous allez adoré « Atlas »…

  10. Lassithi dit :

    Pour changer les mentalités et les manières de travailler, les politicards d’aujourd’hui devraient eux changer d’état d’esprit.
    Ils devraient remettre par exemple, la France et la République dans leur Adn. Retrouvez ce sens patriotiques mort depuis les années 80.
    Bref, après 40 années de des construction, d’individualisme, merci Mitterand et sa clique, on s’étonne des conséquences, sans travailler sur les causes.
    Chirac est parti, paix à son âme. Il aimait la France et donnait envie.
    Ce n’est pas cette incompétente notoire qui peut donner envie avec ses discours préfabriqués issus du monde nouveau de l’entreprise.
    Un chef, un objectif, la France.

  11. hervé dit :

    Tout comme les gilets jaunes, les étoilés feraient bien d’écouter la base – quand on voit le nombre de colonels terriens TDM au m2 au balardgone on a vite compris qui fait la pluie et le beau temps

  12. ThomasL08 dit :

    Attention a trouver un juste milieu entre la centralisation et la décentralisation, car partir d’un coté plus que l’autre et vice versa, peut avoir du bon comment du moins bon.

  13. SCAtastrophe dit :

    Un patron, c’est fait pour patronner.
    Sauf qu’il faut choisir ce que l’on ne fera pas, prioriser, assumer ses erreurs et revenir dessus.
    Plus de se cacher des conséquences de ses actions et de suivre obsequieusement le sens du vent et des tendances. Et d’accuser les échelons subalternes d’incompréhension et d’incompétence.
    https://philippesilberzahn.com/2017/03/27/transformation-non-pas-un-probleme-execution/

    Pour le bien-être de sa carrière, il est tellement plus simple d’attendre que le temps passe et de procrastiner…

  14. petaf dit :

    ah ,les EMA ,refuges de réservistes , de cas sociaux ,médicaux et justiciables …avec bien souvent plus de ciils que de militaires dans leur mur !

  15. Paul Bismuth dit :

    La centralisation a outrance est une faiblesse bien identifiée pourtant dans notre pays jacobin :
    http://mars-attaque.blogspot.com/2019/07/entretien-commandement-operationnel-ifri-serge-caplain-focus-strategique-haute-intensite-poste-de-commandement.html

    Et la fausse décentralisation proposée est censée parer au manque critique de budgets par les autorites devenues subitement des génies locaux, alors qu’hier ils n’étaient que des subordonnés incapables de faire ce qu’exigeaient d’eux LA vision du grand chef.
    Et sans moyens, ni personnels.

    Tout est affaire de packaging dans une société de communication…

  16. SCAtastrophe dit :

    Je ne résiste pas à remettre ce lien:
    https://philippesilberzahn.com/2016/05/23/le-creosote-ce-manager-performant-qui-detruit-votre-entreprise/

    C’est de loin le profil le plus courant rencontré dans une grande organisation humaine.

  17. Paul Bismuth dit :

    Le tryptique « un chef, une mission, des moyens  » et le retour aux fondamentaux tirés de notre défaite contre les prussiens en 1870.
    En 2006, Israël a montré que l’organisation du soutien en base territoriale était une immense connerie. Il faut revenir dessus.
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2019/02/petit-intermede-sur-lorganisation-du.html

    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2016/12/si-tu-veux-la-paye-ne-prepare-pas-la.html

    On prend le vocabulaire de l’operationnel pour faire des notes de service, mais dans les hautes sphères, il y a très peu de militaires. Le ministère est devenu un fromage pour hauts fonctionnaires, qui n’ont même pas fait leur service militaire. Et autour d’eus, ils n’ont que des courtisans.
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2019/08/organiser-une-operation-militaire-pour.html

    D’ailleurs, il y a vraiment des innovations qui ne coûtent pas un rond et qui sont utiles. Cela relève du commandement :
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2019/07/retour-sous-le-feu-breve-histoire-dun.html

    Bref rendez-vous à la prochaine catastrophe, il n’y a que ça qui fait bouger les choses en France.

  18. Plusdepognon dit :

    Le monde n’attend pas la France, ni même l’Europe.
    Puisque certains militaires vont à l’OTAN ou en ambassade, qu’ils n’oublient pas que partenaires comme adversaires ont aussi des cerveaux… Et qu’ils s’en servent !
    http://politique-etrangere.com/2019/09/30/diplomaties-etrangeres-en-mutation/

  19. SCAtastrophe dit :

    Dernier article de Philippe Silberzahn :
    https://philippesilberzahn.com/2019/09/30/si-votre-entreprise-innove-pas-est-pas-de-votre-faute/

    Toujours une mine ce type !