CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La production en série de l’avion russe de 5e génération Su-57 « Frazor » a commencé

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

153 contributions

  1. Totorino dit :

    -Pour une Gigantesque Pompe à Essence avec quelques Super-Marchés, les Russes font vraiment fort. Merci Obama de nous avoir caché la vérité.

    • John dit :

      Obama? Quel rapport?
      Un pro Trump qui met tout sur la faute d’Obama?
      Comme celui qui disait que c’est choquant qu’Obama n’était même pas dans le bureau ovale alors que le 11 septembre se produisait?

      • darklinux dit :

        À quand même ! Oui en septembre 2001 , Obama n ‘ était que sénateur , c était le premier mandat de Bush Jr , ce niveau de révisionnisme est ma fois intéressant

      • Totorino dit :

        -C’est Obama qui a parlé ainsi, lors d’un sommet de l’Otan. (Cherchez dans le Réseau.)

        -Je pense que les Etats-Unis n’ont pas pire ennemi que Trump.
        NB : Je suis contre la politique extérieure de Trump. Elle déstabilise le Monde entier ; et le fait courir des risques graves de destruction, mêmes partielles.
        En ce qui concerne sa politique intérieure, je ne juge pas, car je ne suis pas états-unien. Ils peuvent même y manger leurs bombes atomiques ou se les fourrer : je m’en fiche.

  2. Bastion dit :

    Je me permets déjà de rire, pas mal de personnes sur ce site, disait que la Russie arriverait jamais à produire cet avion et là il est produit ! Vous disiez ? Que la Russie n’était pas capable de produire l’avion ? Que jamais ils voleront ? La preuve du contraire aujourd’hui ! Mais bon, il arrive à tout le monde de se tromper ! Alors, ils ont passé ou les anti-russes ? Ou je devrai pour être précis ceux qui disaient que jamais cet avion serait produit ! J’attends avec impatientes vos réactions !

    • Appolo dit :

      On n’a jamais dit que la Russie n’arriverait pas à produire cet avion. Ce sont les russes eux mêmes (Borissov, vice ministre de la défense) qui avait annoncé qu’il ne serait pas produit en série. Pour finalement être déjugé. Le souci avec ces annonces est que les russes ne semblent pas avoir une politique définie et une ligne directrice. Un jour c’est le SU57, le lendemain, c’est le SU35, le surlendemain on revient sur le SU57. Et cela en moins de 18 mois …
      Perso (mais ce n’est que mon opinion) ils pouvaient tout à fait rester sur le SU35, largement suffisant. Le SU57 n’est qu’une amélioration du SU35, mais n’apporte rien de vraiment novateur. Il n’est pas 5G, le standard actuel. Et surtout c’est encore et toujours un avion de supériorité aérienne, sans 5G, le SU35 était suffisant. Les russes restent dans les standards des années 80-90, un avion puissant qui vole très vite et très haut, et est très bon en combat aérien. Or la guerre aérienne a changée, la majorité des engagements depuis la guerre du golfe (dernière référence d’importance) se font en BVR, le dogfiht est terminé. Mettez un F35 en combat aérien, il sera battu par pratiquement n’importe quel avion (j’ai même lu qqe part qu’il a été battu par un F16 équipé de réservoirs supplémentaires !). Sauf qu’il n’est pas conçu pour cela, mais s’approcher d’avions sans se faire détecter et les abattra avant même que ceux ci ait compris ce qui leur arrivaient (voir les articles sur Attlantic Trident 2017, le couple F35+Rafale/Typhoon a fait des malheurs). Et le SU57 est très loin de cela.
      Après, dans le choix des russes de le produire, il y a l’effet d’annonce, et aussi probablement des considérations économiques (la perennité de l’usine KnAAZ est ainsi assurée)
      Après, il faut voir ce qui va se passer en réalité, les finances russes étant ce qu’elles sont et les programmes militaires russes suivant rarement une trajectoire rectiligne (les plannings se décalent régulièrement vers la droite, quand ils ne sont pas supprimés en cours de route). 76 avions, cela fait beaucoup (le GPV2011-2020 ne parlait « que » de 52 appareils). Et en matière militaire la Russie a fait sienne l’adage « la montagne qui accouche d’une souris »

      • Spls dit :

        Si vous connaissez ce qu’est exactement le standard de 5 génération pour les avions de chasse, merci de nous en faire part. Pour l’instant à part du blabla sur la connectivité et les réseaux, on n’en sait pas plus. De même qu’on ne sait pas comment ces mêmes réseaux réagiront dans une ambiance de brouillage électronique massif (spécialité russe). Quant aux qualités dynamiques d’un chasseur, voler vite et haut, c’est justement très utile en combat BVR, cela permet entre autre d’allonger la portée des missiles air-air en plus d’acquérir une supériorité tactique.

    • Pravda dit :

      Quelle victimisation…. depuis quand les russes ne sauraient pas faire voler un avion ? Maintenant si ils prévoient de changer sous peu les moteurs avant même qu’ils ne soient produits ça ne vous questionne pas ?

    • NRJ dit :

      @Bastion
      Jusqu’à cette commande surprise, il ne devait y avoir que 2 SU-57 commandés. Pas étonnant qu’on parle d’échec du programme. Après, sachant que l’Inde voulait un avion déjà utilisé par une force aérienne, il le semble probable que c’est le contrat de l’Indian Air Force (IAF) que vise Poutine avec cette commande.

    • batgames dit :

      et nous on attend le super rafale ,on risque de l’attendre encore au moins 15 ans

    • Eric dit :

      Damned… mais qui donc a dit ça ? Personne ici n’a jamais prétendu que les russes ne savaient pas construire d’avions, ils ont plus qu’amplement démontré le contraire. Simplement, le programme SU-57 a quand même connu énormément de retards et de soucis techniques, les russes eux-mêmes l’ont reconnu : résultat, l’appareil entrera en service près de vingt après son concurrent US, le F-22… et probablement après le J-31 chinois.

  3. Vroom dit :

    Bel oiseau ! joli mélange de F22 et de SU27

  4. ScopeWizard dit :

    Mach 2.42 !!!

    Ah ouais quand-même ……………..

    2550 km/h ……….. il traîne pas , quoi ! Enfin , il ne traîne pas , si , forcément , mais pas dans ce sens ………………..

    Les F-22 et F-35 n’ ont qu’ à bien se tenir et commencer par numéroter leurs abattis ; les Su-57 n’ en feront guère plus qu’ une bouchée , peut-être une bouchée et demi …………… quand ça veut pas …………….

    Quel bel oiseau !

    Il faut absolument que notre ………. notre …………. notre quoi déjà ? Ah oui , notre GNF ( Génie aux Normes Françaises ) en prenne toute la graine ………..

    Après , c’ est vrai que question prix et coûts …………..quand on s’ amuse à comparer certains trucs récents ……………
    Bref , concernant les coûts , bienvenu dans le Monde du Libéralisme où beaucoup estiment leur propre valeur ………..et surtout aiment beaucoup décider de celle des autres ……………. mais bon ………. 😉

    Tenez , un exemple « rigolo » , le cinéma Russe a réalisé en 2017 ce que je considère comme un véritable chef d’ œuvre ( au moins par rapport à la qualité des effets spéciaux ) , « Salyut 7 » , pour 400.000.000 de Roubles ( 400 millions de Roubles ) soit l’ équivalent en Euros de …………. ben vous ferez la conversion vous-même , vous allez voir c’ est vachement marrant !
    À titre de comparaison , « Gravity » , a coûté 100.000.000 de $ ( 100 millions de Dollars ) et il date de 2013 …………….

    Chacun en déduira ce que bon lui semblera .

    Tenez , en attendant régalez-vous !
    Gravity
    https://www.youtube.com/watch?v=OiTiKOy59o4

    https://www.youtube.com/watch?v=XgYZtNhAgaE

    Salyut 7
    https://www.youtube.com/watch?v=IIdP9sFvOHE

    https://www.youtube.com/watch?v=UEIPvuG27bQ

    Inspirez ……….. Expirez………….. Inspirez …………….

    • L'Impertinent dit :

      Vous n’avez pas l’air de comprendre comment une économie dite « moderne » fonctionne. Je ne vais pas entrer dans les détails, mais dans le système actuel, plus le coût production de x est élevé, mieux c’est pour la société dans son ensemble; étant entendu que cet argent ne termine pas dans une poubelle mais est redistribué à l’intérieur d’un circuit économique qui lui même redistribue jusqu’à arriver dans les poches d’honnêtes gens. Le problème se pose lorsque x n’est pas rentable. Or, dans le cas cité « x » (Gravity, donc) est rentable. C’est aussi le cas pour Salyut 7.

      J’ai une question pour vous qui avez une si grande babelle pour ne rien dire et ne terminez jamais vos phrases: les avions que vous citez sont-ils rentables pour les sociétés qui les produisent (tous aspects compris; du militaire à l’économique en passant par le géopolitique) ? Si oui, pourquoi et comment ?

      Peut-être, après avoir réfléchi d’un point de vue global, comprendrez vous l’impertinence de vos propos cette fois-ci.

      N.B. Pour la réponse, merci de m’éviter les petits points intempestifs et donc les maux de tête.

      • ScopeWizard dit :

        @L’ Impertinent

        Des points de suspension terminent bel et bien une phrase , en revanche , à l’ instar d’ une fin ouverte dans un film , ils laissent sa place à l’ imagination voire les idées en suspens .

        Étant-donné que je m’ en voudrais que vous chopiez quelque mal de tête -toujours désagréable ce truc-là- cessons ici cet échange . 😉

      • ScopeWizard dit :

        @L’ Impertinent

        Éléments de réponse

        1) « plus le coût production de x est élevé, mieux c’est pour la société dans son ensemble; étant entendu que cet argent ne termine pas dans une poubelle mais est redistribué à l’intérieur d’un circuit économique qui lui même redistribue jusqu’à arriver dans les poches d’honnêtes gens. »

        Si vous affirmez cela comme si c’était une certitude absolue , alors c’ est forcément faux ; il y a un paquet de « si » qui font que cela dépend de nombreux paramètres sujets à aléas .
        En revanche , si vous en parlez comme d’ une option , là vous avez bon .

        Donc , cela peut être tout à fait vrai mais aussi cela peut s’ avérer complètement faux .

        P’têt ben qu’ oui , p’têt ben qu’ non , en quelque sorte …………….

        2) « les avions que vous citez sont-ils rentables pour les sociétés qui les produisent (tous aspects compris; du militaire à l’économique en passant par le géopolitique) ? Si oui, pourquoi et comment ? »

        Je fais court : en matière de Défense , ils n’ ont pas à être « rentables » , vouloir absolument mettre de la rentabilité partout et en faire une condition sine qua non vous amènera à une absurdité et c’ est bien ce qui est en cours dans la Fonction Publique depuis plus de 20 ans à présent , en France du moins .
        L’ erreur majeure étant de partir du principe que le matériel dont vous avez besoin et que vous êtes en capacité de produire par vous-même et pour vous-même , doit être fonction d’ éventuelles exportations que de toute façon -à moins de s’ y prendre comme les US avec le F-35 qui se sont assurés de marchés « captifs » via les divers partenariats en terme de développement- vous serez bien en peine de garantir .

        N’ oubliez pas : toute entreprise a but lucratif , surtout dans un système économique fonctionnant selon les règles d’ un Capitalisme-libéral , a pour objectif premier de générer un profit , le reste c’ est du gros baratin , ce qui n’ exclut pas pour autant la passion ou l’ envie .
        Que disait pendant les années 1920 le Président des USA -je ne me souviens plus s’ il s’ agissait de Herbert Hoover ou avant lui de Calvin Coolidge- il disait : le principal défaut du Capitalisme , ce sont les Capitalistes faisant référence à leur avidité et leur cupidité sans limites : « Greed is Good » même Adam Smith trouverait peut-être que tout cela est allé trop loin ……………

        Ces avions doivent être le plus en adéquation avec vos besoins , quitte certes à les anticiper dans un futur autant envisageable que raisonnable , et se révéler efficaces voire efficients tout en offrant la meilleure fiabilité possible , c’ est tout , le reste est sujet à caution .

        Bien que vous me preniez de très haut sans même avoir saisi la partie second degré de mon intervention ( vous n’ êtes pas le seul et ça ne m’ étonne nullement ) , je vous ai néanmoins répondu avec amabilité et courtoisie , sachez donc en faire autant sinon passez votre tour ; pour ma part , j’ ai décidé de ne plus perdre de temps avec les abrutis qui ignorent les règles élémentaires du « savoir-vivre » et cherchent le contact , préférant de beaucoup l’ évitement .

      • Clément dit :

        Il faut quand même nuancer : une grosse part des bénéfices n’est pas redistribuée dans le circuit économique réel et ne part ni dans la R&D, ni en investissement. C’est le phénomène d’accaparement des bénéfices par le « capital » : une bonne partie du revenue n’est ni pour les travailleurs, ni pour l’entreprise mais pour les actionnaires, et une part non négligeable de cette partie s’en va dans l’économie « fictive » (la spéculation, les mouvements financiers, …).

        • Françoise dit :

          @Clément : Le spéculateur montent les prix quand ils sont bas et baissent les prix quand ils sont haut (Au cas où vous avez une notion des mathématiques : imaginez-vous plus d’acheteurs (en incluant les spéculateurs), quand les prix sont bas, qui font donc monter les prix, puis plus de vendeurs (en incluant les spéculateurs) quand les prix sont hauts, qui font donc baisser les prix). Autrement écrit, il tend à stabiliser le marché.
          .
          Il fait d’ailleurs toujours cela en prenant un risque, celui de ne pas pouvoir vendre au prix escompté. Je connais un exemple lors du retournement du marché du prix du logement parisien en 1990. Un spéculateur avait acheté un garage qu’il voulait transformer en logements, il a dû le revendre moins cher qu’il ne l’avait acheté car les prix baissaient en devant abandonner son projet.

        • ScopeWizard dit :

          @Clément @Françoise

          Afin d’ élargir le champ de votre culture personnelle ainsi que de vos connaissances -si ce n’ est déjà fait- intéressez-vous donc de près à un marché des plus opaques , celui concernant les matières premières ; qui y participe , que s’ y passe t-il , qui impose certains prix d’ achat en fonction de telle ou telle matière brute ?
          Vous verrez , il y a de quoi se surprendre plus souvent qu’ à son tour ………. ou se suspendre , c’ est selon !

          Pour ma part , j’ y reviendrai un jour …………….. pas au marché , sur le sujet ! 😉

    • John dit :

      Sauf que…
      Personne ne sait ce que vaut un avion face à un autre, et certainement pas maintenant…
      Se baser sur des impressions, c’est ce qui a mené l’OTAN à croire que le MIG-31 était une menace avant de remarquer qu’il était pas si bon….
      Je ne dis pas que c’est le cas ici. Mais assumer qu’il est bon et meilleur que des avions américains, c’est… comment dire… pas très malin. Ensuite, pourquoi ne parler que des avions américains face aux russes? Il n’y a pas la France?

      Ensuite, pour le cinéma, vos comparaisons sont un non sens…
      Vous ne prenez pas en compte le coût de la vie qui fait une grosse différence en termes de coûts des techniciens, du matériel, des effets spéciaux, …
      Vous ne prenez pas en compte le coût des acteurs stars qui font aussi une grosse différence.
      Et surtout, vous oubliez totalement que le cinéma américain est détenu par des privés, et que leur but est de maximiser les revenus. Et les acteurs connaissent leur pouvoir à ce niveau.

      Et parlons du retour sur investissement… Box office, 780 millions de roubles pour le film russes, soit un peu moins de 2x le coût de production.
      Et 732 millions de dollars pour le film américain… soit 7.32 fois le cout de production du film.

      C’est bien beau de vouloir ridiculiser certains, mais fait de cette manière, c’est ridicule.

      • ScopeWizard dit :

        @John

        Mon intention n’ était pas de « ridiculiser » qui ou quoi que ce soit ; de plus , il y avait du second degré que d’ évidence vous n’ avez pas saisi .

        Par contre , vous avez parfaitement saisi ce que j’ ai voulu mettre en évidence concernant le cinéma , par conséquent rassurez-vous je n’ ai rien oublié du tout .

        Donc , si demain un film Russe tourné pour mettons 10 millions d’ Euros , fait un carton international à l’ échelle d’ un film made in Hollywood tel Avatar ou Avengers qui en comparaison auront coûté 15 ou 20 fois plus , les retombées financières seront d’ autant supérieures .
        Continuer sur cette lancée est le moyen le plus sûr pour Hollywood de se faire rafler le leadership par une puissance telle que la Chine ou la Russie en mesure de produire des films aussi bien réalisés voire même meilleurs pour beaucoup moins cher .
        Hormis leur qualité , les deux composantes essentielles sont la promotion et leur distribution à l’ international susceptibles de stimuler l’ intérêt voire l’ appétence du public ; Salyut 7 aurait bénéficié de cela , il aurait pu réaliser des recettes très supérieures à ce qu’ elles ont été .

        7.32 x le coût de production d’ un film , c’ est bien mais tout de même ce n’ est pas beaucoup ; Sixième Sens avec Bruce Willis comme star , qui date de 1999 avait coûté 40 millions de $ , il en a rapporté 672 , faites vous-même le calcul , c’ est près de 17 x le budget initial pour un film dont le succès s’ est beaucoup fait par le bouche à oreille à une époque où les financiers avaient nettement moins la main-mise sur Hollywood qu’ ils ne l’ ont à ce jour .

        • John dit :

          Je n’ai pas cherché à dire que tel ou tel film ont des scores extraordinaires. J’ai simplement pris les films que vous mentionnez pour les comparer.
          Bien évidemment, le public potentiel d’Hollywood est plus large. Et Sayut-7 est en effet un excellent film.
          Mais votre opinion est biaisée quand vous ne mentionnez que le coût de production sans prendre en compte le reste !

          • ScopeWizard dit :

            @John

            Quel reste ?
            Ce que le film est censé rapporter et combien cela va faire par rapport à son coût de production soit le retour sur investissement ?

            Mais ça vous n’ en savez jamais rien à l’ avance , le film « marche » ou il ne marche pas et ce quel que soit son coût de production , de promo , de distribution , d’ exploitation ……..

            Donc , pour quelle raison mon opinion serait-elle « biaisée » ?

            Par contre , ce qui est certain c’ est que moins il vous aura coûté cher , plus les recettes potentielles s’ il a du succès peuvent être élevées .

            Vous voici bombardé producteur en chef sur deux films : le premier film a en tout coûté 200 millions de $ , à sa sortie il rapporte 1 milliard , vous aurez donc réalisé un bénéfice de 800 millions soit quatre fois la mise ; maintenant , tel autre film , le second , vous en a coûté 20 , il en rapporte 200 soit 180 millions de bénéfice , ce qui représente neuf fois votre mise initiale donc lequel a été le plus rentable ?

            Que vous le vouliez ou non , celui qui vous a rapporté le plus par rapport à ce qu’ il vous a coûté est celui qui a été le plus rentable même si l’ autre a rapporté cinq fois plus au box-office mondial …………

          • John dit :

            Le reste = la différence du coût de la vie (environ 4 x). Le coût des acteurs stars d’ Hollywood, le retour sur investissement…

            Et concernant vos calculs de rentabilité, il se trouve que votre comparaison initiale est justement le contraire de ce que vous mentionnez ici. Dois-je vous rappelez le retour sur investissement dont j’ai fait les calculs plus haut?

    • MERCATOR dit :

      2.42Mach= 2964.606kph

      • ScopeWizard dit :

        @MERCATOR

        Hmm ……….. Non…………Eh non ………..

        En théorie …………..

        Le Mach ( mesure de la vitesse du son ) étant fonction de la température et cette dernière diminuant avec l’ altitude , les avions actuels étant -à ma connaissance- dans l’ incapacité d’ aller très vite à basse altitude à cause de la densité de l’ air plus importante qu’ à basse altitude , un Mach élevé ne peut être atteint qu’ à haute altitude où sa valeur nominale sera moindre .
        Donc , les valeurs que vous donnez ne sont valables qu’ à basse altitude , à haute altitude le Mach sera environ 13% moindre .

        En fait , ce qui se passe c’ est que l’ atmosphère se divise en couches ; nous sommes dans la Troposphère , vers 11.000 mètres , se trouve la Tropopause soit la zone limite entre la Troposphère et la Stratosphère qui elle-même aura la sienne , la Stratopause , vers 50.000 mètres soit la zone limite entre la Stratosphère et la Mésosphère , et ainsi de suite …………….
        La courbe des températures varie de son côté mais diminue au fur et à mesure que vous vous élevez au point que vers 11.000 mètres -soit en gros 2000 m plus haut que le sommet de l’ Everest- elle est de l’ ordre de –55° Celsius ce qui conditionne la valeur du Mach qui se voit abaissée et passe de 340m/s à 295m/s ou de 1224 km/h à 1062 km/h .
        Comme à cette haute altitude , une fois dans la Stratosphère la courbe de température se stabilise jusque vers 18.000 m avant de progressivement mais régulièrement repartir à la hausse pour parvenir à 0° C en atteignant 50.000 mètres soit la Stratopause , les avions qui de plus bénéficient d’ un air moins dense qui à basse altitude constitue une résistance à l’ avancement exigeant pour des réacteurs une grosse puissance moteur donc une consommation pétrole très importante , les avions qui se situent entre 11.000 m et 18.000 m disposent d’ une plage leur permettant de dépasser largement Mach 1 et d’ atteindre des vitesses plus élevées tout en consommant beaucoup moins de carburant , raisons pour lesquelles le Bell X-1 de Chuck Yeager fut largué à haute altitude et pour lesquelles les avions à réactions volent en croisière également à haute altitude .

        Le Su-57 qui ne peut donc atteindre une vitesse de Mach 2.42 qu’ à haute altitude vole avec un Mach très probablement mesuré à 295 m/s et non à 340 m/s .
        Donc si votre donnée est exacte en supprimant la décimale et en arrondissant à la valeur supérieure :
        1% de 2965 = 29.65

        10% de 2965 = 296.5

        Nous enlevons 13% ce qui nous donne en arrondissant : 13 x 29.65 ou 29.65 x 3 + 296.5 = 89 + 296.5 = 386.5
        soit Mach 2.42 = 2965 — 386.5 = 2579 km/h

        Comme j’ ai tout calculé de tête en fonction de vos données de départ et de mes connaissances acquises ( donc non vérifiées ) , il se peut que tout ne soit pas très exact mais logiquement si je ne me suis pas planté , nous devons être dans ces eaux-là .

    • Thaurac dit :

      Attendons la suite, sur le papier c’est bien mais voir la maintenance, combien seront opérationnels en permanence, et surtout ce que vaut la prétendue furtivité…

      • ScopeWizard dit :

        @Thaurac

        Hmm ………

        Tu restes prudent , c’ est bien , tu commences à comprendre l’ oiseau que je puis être ………… 😉

    • NRJ dit :

      @Scope Wizard
      C’est logique que le film que vous mentionnez. Toute 6,13 millions de dollar. La Russie vit avec une monnaie beaucoup plus basse que l’euro et le dollar. C’est ce qui leur permet de vendre des avions de bonne qualité à bas prix, comparé aux avions occidentaux. Mais avoir une monnaie faible ne serait pas du tout l’intérêt français, car on est un pays qui importe beaucoup plis qu’il n’exporte. Toutes nos matières premières viennent de l’étranger. A partir de là il nous faut un euro fort. La Russie en revanche dispose en masse de matières premières. A partir de là , elle a beaucoup plus interêt a avoir une monnaie faible.

      Le bas prix du cinema russe et de leurs avions n’est donc nullement du a une meilleure gestion de la part des russes.

      Par ailleurs le SU-57 a une beaucoup plus forte furtivité radar que le F-35 et le F-22. Il est en fait plus polyvalent et dispose a priori d’une très bonne agilité et capacité d’emport. En fait il est fait pour comprendre en association avec les S-400 et le S-70.

      • Ah Ca ! dit :

        @NRJ…
        Les commodités ont le même prix quelque soit la devise et sa valuation… Par ailleurs, à constantes égales, le prix d’achat d’une pomme est le même pour un chinois qui paie en renminbi que le prix pour un français qui l’achète en euros ou un Ivoirien qui paye en FCA… C’est une loi/principe économique…
        .
        Non la France à besoin d’une monnaie faible… pas super faible mais dont la valeur puisse baisser quand nécessaire… ce que nous ne pouvons pas faire avec l’euro.
        Ce sont nos voisins Allemands qui ont besoin d’un euro fort, pas nous…
        .
        Seul le touriste Français veut une monnaie forte.. L’industriel veut une monnaie plus faible et ajustable selon les besoins…
        Laissez les hydrocarbures de coté, après ajustements, le prix est le même pour tout le monde entier… Rien à voir… même si ça peut impacter les données brutes…
        .
        Le prix moins cher en Russie des avions provient plus des entreprises étatiques qui n’ont pas besoin de maximiser les profits et n’ont pas des retours exorbitants que réclame un actionnariat occidental..
        .
        Après ajustement disons que le prix est beaucoup plus réaliste et juste que ceux pratiqués en occident.. Cher ou pas cher.. c’est relatif et un autre sujet…

        • NRJ dit :

          @Ah ça !
          Tout dépend du pouvoir d’achat. Votre ivoirien en FCA gagnera des FCA qui représenteront peut-être quelques euros par jour contre quelque dizaines d’euros par jour que gagne un français. Donc concrètement votre pomme sera plus chère en Côte d’Ivoire qu’en France.

          C’est la même chose avec les hydrocarbures et c’est la raison pour laquelle c’est majeur : les russes fabriquent à peu de dollar (mais à un nombre « normal » de rouble pour assurer au travailleur son pouvoir d’achat en Russie) du pétrole qu’ils vendent cher en dollar aux pays importateurs. Si par rapport au pouvoir d’achat français l’euro est beaucoup plus fort que le dollar, le pétrole paraîtra au français bon marché. Plus l’euro est faible plus le pétrole sera cher pour les français. C’est pour ça que baisser sa monnaie est pratique pour les politiciens court termistes (car le « coût » de la dette est moins cher) mais se révèle désastreux à long terme. C’est d’ailleurs pour éviter ça et dans le souvenir de l’hyperinflation que les allemands ont imposé (à raison je pense) que l’euro soit indépendant des politiques.

          Par ailleurs pour vous donner une idée de l’importance des hydrocarbures : c’est le pic du prix du pétrole qui a causé la fin des 30 glorieuses.

          • Ah Ca ! dit :

            Je suis toujours en désaccord avec vous… C’est le pouvoir d’achat..
            Ce que vous exprimez se sont les arbitrages… la pomme n’est peut être pas le meilleur exemple…
            Le principe est que vu que l’ivoirien a des revenus moindres, le prix de la pomme sera automatiquement moindre si le commerçant espère lui vendre… Cependant, le nombre d’heures de travail nécessaires pour acheter une pomme sera le même dépendamment du pays…
            Si différence à cette règle.. c’est du à l’arbitrage… N’oubliez pas que je ne parle que des commodités, pas des autres biens ou les règles de substitutions s’appliqueront en premier.. Si tu ne peux pas te payer une BMW, tu t’achèteras une Renault…
            Vivre dans un pays qui produit du pétrole procure un arbitrage pour le pétrole.. l’Ivoirien lui aura un avantage sur les manges par exemple…
            .
            Je voudrais dire un mot, sur ce mythe qui a été créé dans les 10 dernières années autour de ces fumeuses 30 glorieuses… j’aimerai dire à quel niveau ? Quand j’entends ces inepties c’est comme pour le fascisme en France durant la guerre 39-45…. Les fachos au pouvoir c’était la gauche du parti socialiste et non la droite… c’est pas parce-que l’AF à soutenue Pétain que le fascisme était de droite, ni d’ailleurs d’extrême droite…. C’etait un mouvement de gauche avec l’ancêtre du PS et de La-rem le très fumeux….. SFIO….
            Le chômage était certes bas et les budgets équilibrés…
            Pour le reste je ne sais vraiment pas d’où les médias sortent ce mensonge … les personnes travaillent plus… 4O heures par semaines… 4 semaines de congés payés… des maisons vétustes.. le tout à l’égout commençait à se rependre, les industries se mécanisaient peu à peu… Bref.. il fallait travailler dur pour gagner 4 sous… j’ai vu mon père….
            S’il y a une période qui a été faste je trouve… c’est depuis que nous nous sommes mis à emprunter à gogo…
            C-à-d de 90 à aujourd’hui… Les personnes travaillent bien moins, et les efforts physiques sont bien moindre que pour nos parents….
            Et nous avons la dette……

          • ScopeWizard dit :

            @NRJ

            « les russes fabriquent à peu de dollar (mais à un nombre « normal » de rouble pour assurer au travailleur son pouvoir d’achat en Russie) du pétrole qu’ils vendent cher en dollar aux pays importateurs. »

            Non , ça c’ est complètement faux : il existe un cours boursier , tel est disposé à vendre à tel prix , tel autre à acheter à tel prix , il y a alors recherche d’ ajustage et le baril se vend au cours ; si vous le vendez plus cher que le cours , personne n’ en voudra et il va vous rester sur les bras donc vous êtes dans l’ obligation de vous aligner là-dessus , Russe ou pas Russe , à ma connaissance à moins d’ une évolution majeure qui m’ aurait échappé , vous n’ avez pas le choix , c’ est comme ça : s’ il se vend à 50 $ vous devez le vendre 50 $ voire un peu moins mais certainement pas plus .

            « Si par rapport au pouvoir d’achat français l’euro est beaucoup plus fort que le dollar, le pétrole paraîtra au français bon marché. Plus l’euro est faible plus le pétrole sera cher pour les français. »

            Pas d’ accord ……….. Et que faites-vous du poids de la taxation ?

          • NRJ dit :

            @Ah ça !
            Vous avez raison, mais il ne faut pas oublier que l’arbitrage est limité par le marché mondial. Typiquement si l’Arabie Saoudite vend moins cher son pétrole que la Russie, on ira acheter chez elle. L’OPEP a imposé des prix élevés pour gagner plus (ce sont les pétrodollars), mais aucun pays ne peut augmenter autant qu’il veut le prix de son pétrole.

            Par ailleurs il faut comparer ce qui est comparable. Pendant les 30 glorieuses, la vie est passée de celle des années 30 à celle qu’on a aujourd’hui. On partait de standards de confort qu’on n’a plus aujourd’hui. Cependant le niveau de vie global progressait, les niveaux de croissance étaient a 2 chiffres. C’était une période économique faste.

            @Scope Wizard
            Bien sur qu’il y a un cours boursier. Ça influe sur le prix mais ça n’enlève rien à ce que je dis. Le dollar est la monnaie de référence. A partir de là les russe fabriquent pour disons 10 roubles 10 litres de pétrole soit 2 dollars (c’est pour donner une idée). En France s’il faut 4 euros pour un dollar l’impact (à pouvoir d’achat égal) sera 4 fois supérieur que si on a un euro fort et où il faut 2 dollars pour avoir 1 euro. Sachant qu’on est très dépendant de nos importations on ne peut pas se permettre d’avoir une monnaie trop faible sous peine de voir le coût de nos importations exploser. Après comme vous avez dit le cours du pétrole peut être réduit (typiquement ici 10 litres de pétrole couterait 1 dollar au lieu de 2), ou augmenté et ça impactera dans un sens ou dans l’autre notre porte-monnaie.

        • ScopeWizard dit :

          @Ah Ca !

          « Par ailleurs, à constantes égales, le prix d’achat d’une pomme est le même pour un chinois qui paie en renminbi que le prix pour un français qui l’achète en euros ou un Ivoirien qui paye en FCA… C’est une loi/principe économique… »

          Suivant les cours d’ un marché boursier , peut-être , dans la réalité ce n’ est pas sûr , cela dépend du prix de la pomme dans tel ou tel pays et plus encore si elle y est produite .

          « Non la France à besoin d’une monnaie faible… pas super faible mais dont la valeur puisse baisser quand nécessaire… ce que nous ne pouvons pas faire avec l’euro.
          Ce sont nos voisins Allemands qui ont besoin d’un euro fort, pas nous… »

          Oui et non , disons que à ce que nous avons pu observer , avant le passage à l’ Euro et plus encore de nos jours , les pays comme l’ Allemagne , la Suisse , l’ Angleterre qui avaient une monnaie forte s’ en sont plutôt très bien sortis qu’ ils aient conservé cette monnaie ou soient passés à l’ Euro .

          Contrairement à nous Français qui avons procédé à un certain nombre de dévaluations , sans parler de l’ Italie ou de l’ Espagne ce qui ne signifiait pas pour autant que ces pays étaient à la ramasse ou que le pouvoir d’ achat de la population était faible ……………

          Pour le reste , je suis ! 🙂

          • Ah Ca ! dit :

            @Scope
            Ce sont les théories économiques.. mon avis est qu’elles ne fonctionnent que partiellement et sont toutes pleines de trous et de non dits. Elles ne sont que rarement appliquées dans leur intégralité, difficile de connaitre leurs véracités… Voir l’état de nos économies…. Mais c’est un sujet à part entière.
            J’ai été un peu hâtif, nous avons besoin d’une monnaie faible par rapport à l’Allemagne… La suisse à dévaluée pour rester compétitive en zone Euro in y a 4 à 5 ans. les anglais jouent aussi beaucoup sur leur Livre…. Nous devrions être capable de faire de même… car nous devons rester en phase avec NOS marchés.

          • Europhobe ex-europhile dit :

            @Ah Ça, il faut lire un auteur qui est de grande qualité : Alfred Sauvy, économiste reconnu (à regrets par les penseurs de l’économie) mais dont les analyses des années soixante-dix se sont révélées exactes.
            .
            Totalement à l’encontre des théories économiques en vigueur depuis cinquante ans (théories que je surnomme « le Dogme » parce que tout étudiant en economie doit les réciter comme vraies s’il veut réussir ses exams), Alfred Sauvy explique très clairement son analyse et les causes de ses désaccords avec ses collègues. C’était il y a presque cinquante ans mais la suite lui a donné raison.
            Parce que la réalité lui a donné raison alors qu’il n’était pas du tout « mainsteam », Alfred Sauvy est méconnu.
            .
            Titres : « l’économie du diable » sur les excès de l’assistanat social. « Les quatre roues de la fortune » sur l’aberration d’encourager le transport routier.
            .
            Ces critiques des années soixante-dix prennent une nouvelle actualité avec les progrès de l’Europe anti-sociale.

          • ScopeWizard dit :

            @Ah Ca !

            C’ est bien mon avis aussi !

            C’ est à dire que contrairement à ce que d’ aucuns s’ échinent à vouloir nous persuader , l’ Économie n’ est pas une Science exacte , c’ est même une Science « molle » ……………

            @Europhobe ex-europhile

            Merci de ce partage ! 🙂

            Et l’ on comprend aisément pourquoi : le « dogme » imposant que les choses aillent plutôt dans un sens que dans un autre , il n’ y a qu’ à s’ intéresser à tout ce qui relève de la production agricole pour réaliser beaucoup de choses …………….

      • Briska dit :

        « Mais avoir une monnaie faible ne serait pas du tout l’intérêt français, car on est un pays qui importe beaucoup plis qu’il n’exporte.« 

        Depuis que l’on a adopté une monnaie beaucoup trop appréciée pour notre compétitivité. Avant Masstricht, ce n’était pas le cas. Encore 15 ans d’€, et nous nous retrouverons en slip.

        Sinon, quel bel avion! Il me fait penser au yf-23.

        • NRJ dit :

          @Briska
          Si on se retrouve en slip ce n’est pas à cause de l’euro. C’est simplement qu’on sait pas se gérer, car on élit des hommes politiques comme Macron et Hollande qui gère au jour le jour et qui laissent filer le déficit pour payer leur démagogie comme ce fut le cas en Grèce. Et comme en Grèce, ça nous retombera dessus et on finira tôt ou tard en faillite obligé de faire appel au FMI après avoir vendu les bijoux de famille.

          • ScopeWizard dit :

            @NRJ

            Non , ce n’ est pas seulement de leur faute car si sont eux qui servent d’ accueil ou de produits d’ appel , la réalité est que ce sont les lobbies surtout industriels qui commandent et décident .
            Le prix d’ achat et de revente des matières premières est parfois décidé par des puissances étrangères sans que la France ait son mot à dire ne lui restant que de faire avec .

        • Briska dit :

          Il faut se désintoxiquer de la narrative mainstream. L’€ nous tue, nous avons adopté un Mark déguisé qui est parfaitement adapté à l’économie allemande, mais pas pour les économies moins compétitives. Je vous invite à regarder l’évolution de la balance des paiements (ou commerciale) française depuis l’adoption de l’€ et vous vous ferez votre opinion. Mais de grâce, arrêtez d’écouter les médias officiels qui sont tous inféodés aux grands intérêts qui, eux, savourent le Mark.

      • ScopeWizard dit :

        @NRJ

        « Mais avoir une monnaie faible ne serait pas du tout l’intérêt français, car on est un pays qui importe beaucoup plis qu’il n’exporte. Toutes nos matières premières viennent de l’étranger. A partir de là il nous faut un euro fort. »

        Non , ce n’ est pas ça , c’ est surtout qu’ il faut un équilibre entre « fort » et « faible » , raison pour laquelle nous achetons bien plus souvent en Dollars qu’ en Euros bien que les valeurs de ces deux monnaies se soient équilibrées comme du reste l’ ensemble des monnaies « fortes » qui affichent des valeurs très proches , exceptée peut-être la Chine ………….

        Certes , nous importons plus que nous exportons mais cela ne signifie pas pour autant que nous importons « toutes » nos matières premières ; affirmer cela est faux à moins que nous n’ ayons pas la même définition de ce que sont les « matières premières » ……………

        « La Russie en revanche dispose en masse de matières premières. A partir de là , elle a beaucoup plus interêt a avoir une monnaie faible. »

        Mais non pas forcément , tout dépend de ce qu’ elle en fait et de ce que sont ces matières premières ; en règle générale et en toute logique avoir une monnaie forte vous permet de vendre cher mais encore faut-il une confiance ainsi qu’ une demande surtout si vous jouissez du luxe de l’ exclusivité comme par exemple certains produits haut de gamme Allemands , une monnaie faible s’ avèrera plus intéressante dès lors que vous êtes plus axé sur le « low cost » comme la Chine par exemple .

        « Le bas prix du cinema russe et de leurs avions n’est donc nullement du a une meilleure gestion de la part des russes. »

        Je n’ ai jamais dit ou même sous-entendu cela ; en aucun cas je n’ ai fait mention de « meilleure gestion » c’ est vous qui extrapolez , il faudrait plutôt chercher « mentalité » et état d’ esprit , ce serait beaucoup plus juste .

    • batgames dit :

      oui j’ai vu ce film saliout 7 et j’ai été agréablement surpris ,de plus on a pas eu les habituel cliché de racolage made in Hollywood qui sont parfois un peu exagéré en trucs impossible ni crédible ,il est temps que la planété comprennent que les USA ne sont pas la panacée tous domaine ….mais nous on attend le super Rafale ….qui je crois est à l’etat de maquette au Bourget …ah oui c’est vrai qu’il faut déjà que nos gouvernants se mettent d’accord ,au final la France sera encore seule comme d’hab et comme le Cout sera trop cher on réduira la commande à 30 avions,un escadrons et un volume de rechange

      • ScopeWizard dit :

        @batgames

        Il est très bon ce film !
        Guardians m’ avait deçu .
        De plus , contrairement à Gravity , Salyut 7 dure assez longtemps , près de deux heures ………

        Oui , j’ ai bien l’ impression que vous êtes dans le vrai …………. nous verrons bien !

    • Eric dit :

      S’il suffisait à un avion d’aller plus vite que ses concurrents pour les écrabouiller, alors le SR-71 Blackbird aurait été le meilleur avion de combat de tous les temps, suivi par le Mig-25 Foxbat… L’un et l’autre n’ont été que d’extraordinaires avions de reconnaissance. CQFD.
      Concernant « Gravity », d’abord mettez-vous dans la tête qu’un film réalisé aux Etats-Unis coûte dix fois plus cher que son équivalent russe rien qu’en frais de personnel. Vous avez une idée du salaire moyen russe, rapporté en dollars ? Et je ne parle même pas du cachet de Clooney ou de Sandra Bullock… Au fait, c’est qui les stars mondiales dans votre film russe ?

      • ScopeWizard dit :

        @Eric

        Nous sommes donc bien d’ accord ………….

        Par contre , niveau discernement à savoir capter le second degré même suffisamment balisé , s’ avère d’ évidence plus « compliqué » ; eh oui , mais comme tout cela ne m’ étonne plus ………….. n’ empêche que ce n’ est pas sans danger , loin de là…………..

  5. Marin dit :

    Il a quand même une sacrée gueule ce piaf… Dassault disait, si l’avion est beau il volera bien.

    • Plusdepognon dit :

      @ Marin
      Certes. Mais dans ce domaine, il ne suffit pas d’avoir un bon produit. Il faut que le politique pousse derrière.
      https://echoradar.eu/2019/07/28/5-ans-dechoradar-des-gemonies-a-lolympe-le-tardif-succes-du-rafale/

    • Tremah dit :

      Non, arrêtons de triturer cette citation pour lui faire dire le contraire de ce que disait Dassault, c’est à dire « Un bel avion est un avion qui vole bien », autrement dit c’est la fonctionnalité de l’appareil qui détermine avant tout sa « beauté », pas ses qualités esthétiques.

      • ScopeWizard dit :

        @Tremah

        Fonctionnalité ?

        Je pense plutôt que nous avons là harmonie et rapports de proportions qui font que l’ avion sera « beau » ou du moins « esthétiquement » agréable à l’ œil , ce qui peut contribuer à conditionner ce que seront ses qualités de vol , les favoriser en quelque sorte .

        Je pense que le sens le plus approchant est celui-ci .

        Bon , telle est mon idée …………. 🙂

  6. NRJ dit :

    La doctrine russe est très intéressante et parfaitement adaptée pour affronter l’occident. Je pense qu’on devrait s’en inspirer : des systèmes A2/AD pour la défense et le repérage des chasseurs adverses liés à un chasseur assez polyvalent et adapté au combat aérien utilisé en contre-attaque, et l’association de ce même chasseur en escorte du S-70 (un drone optimisé pour la furtivité, contrairement au F-35 et au F-22) pour l’attaque des systèmes anti aériens ennemis. La seule chose qui manque est le système AA ennemi. A part la France avec le SAMP-T et l’Allemagne avec le TLVS, il n’y a que des vieux Patriot en Europe qui deviendront probablement bientôt obsolètes.

    • Passager dit :

      La doctrine russe en matière aérienne reste la même face à l’occident depuis longtemps, empêcher l’OTAN d’obtenir au début du conflit la supériorité aérienne. Su-57 reste un bel avion mais j’ai des doutes vu le faible nombre d’unité pour l’instant s’il sera (pour le moment) une grande menace. Après, il faut voir que le F22 commence à ce faire vieux (je crois que certains avions n’ont pas vu leurs revêtement changer et que l’électronique à bord bien que révolutionnaire en son temps n’a pas eu de grosse amélioration d’où le fait que l’avion reste désigner comme F22A) et que le F35 est plus un chasseur-bombardier et est soutenu justement par l’OTAN (après il y a d’autres raisons mais je vais laisser ce soin à d’autre) car il permet de percer les bulles de défenses aériennes russes en cas de conflit. Le SU-57 est plus pour l’instant un intercepteur et donc rentre dans la logique russe de déni de supériorité aérienne.

      • Ah Ca ! dit :

        C’est qu’une électronique de 20 ans (donc conçue avant) mais enfin disons à la louche…. c’est …
        Windows 98….avec 128 de RAM ou 256 ?…

  7. Hermes dit :

    90M pour un avion Russe il est clair que c’est pas donné !
    .
    Par contre une réduction de 20% en « claquant des doigts » ça soulève des questions…

    • Anonymous dit :

      Les 90 millions comprennent la baisse de 20% c est ça ? Sinon c est pas cher pour un avion de 5 ème génération. Un J 20 chinois coute 160 millions du a la R et D énorme dépensée.

      • Hermes dit :

        Il est plutôt estimé à 50M…
        Après il est difficile d’avoir les chiffres réels du J-20.
        .
        Les tarifs Chinois et Russe sont difficilement comparable avec ce qu’on voit en occident.. Ce qui peut paraître peanut à notre échelle est un coût important pour eux.
        Après les efforts du F35 sur la prod (même si ça se repose avant tout sur les 2000+ exemplaires) montre que le coût de la « 5th » peut être mesuré contrairement au F22.

    • Thaurac dit :

      Plus de siège éjectable et les moteurs tourneront en alternance…

    • NRJ dit :

      @Hermes
      La réduction viendrait de l’utilisation de composants du SU-35. Après, la vraie raison vient probablement de l’exportation. Il y a deux gros contrats qui attendent le SU-57 : La Turquie (on va pas se mentir, son avion local de 5ème génération est du flanc), et l’Inde qui va faire une grosse commande pour remplacer son avion de chasse. Dans les deux cas, aucun des deux ne voudra acheter un avion qui n’est pas utilisé par l’armée russe et dont le programme est risqué.

      Le Rafale n’a malheureusement pas encore gagné en Inde.

      • Passager dit :

        Vous êtes sûr pour l’Inde car au dernière nouvelle, l’état major veut un avion multirôle et pour l’instant le SU57 ne peut faire qu’intercepteur. De même pour la Turquie, aux dernières nouvelles c’est le SU35 que la Russie a proposé avec un partenariat pour le développement du TFX.

        • NRJ dit :

          @passager
          A ma connaissance le SU-57 est un avion multirôle. Il est moins apte que le SU-34, car est probablement plus optimisé pour le combat aérien, mais il doit pouvoir également effectuer des frappes au sol.

          • Passager dit :

            Au dernière nouvelle, il est à peu près au même stade que le Rafale F1 supposément multirôle mais n’est pour l’instant bon que pour la chasse. Je pense qu’il faudra attendre les futurs versions de l’avion pour voir ce qu’il en vaut pour l’attaque au sol.

      • Hermes dit :

        Pour l’Inde, vous emballez pas, je vous rappel qu’ils ont quitté le bateau à la base, si l’avion était si prometteur, ils ne l’auraient pas quitté pour l’acheter sur étagère juste après..
        Ils ont été très critique à l’égard du PAKFA, et pour le coup se sont les personnes avec le plus d’informations a son sujet en dehors des Russes… je doute qu’ils l’achètent aussi facilement.

  8. Ledemocrate dit :

    Tiens ! Je croyais que cet appareil n’entrera jamais en production en série. Décidément l’oncle Poutine nous étonne n’en déplaisent aux russophobes et Dieu sait combien il y n’a dans ce forum.

    • Pravda dit :

      Ledemocrate et et Poutine dans le même commentaire… On peut aimer les russes sans aimer leur régime.

      • ScopeWizard dit :

        @Pravda

        Mais Russie , Russes , Régime , Décisions , Gouvernance , tout cela est un tout tel que perçu ou vécu à une période donnée ; en l’ occurrence , nous sommes beaucoup plus dans un constat que dans un « amour » comme vous semblez très clairement sous-entendre donc d’ entrée quelle crédibilité accorder à votre intervention partiale et partisane d’ entrée à charge contre quiconque adopterait un point de vue plus « nuancé » ?

        Pourquoi les avis devraient-ils nécessairement se définir entre « russophobes » et « russophiles » ?

        En partie , parce que vous adoptez pour beaucoup une attitude et un comportement de « cons » en faisant systématiquement trop souvent fi de toute complexité , préférant tout caricaturer , opinions exprimées comme ce que seraient les intervenants ……..

        On va à la bagarre comme ça , or c’ est de dialogue et d’ échanges constructifs et intelligents d’ idées -qui elles peuvent ne pas l’ être forcément- et quelles que soient ces idées dont nous avons impérativement besoin afin de nous comprendre et d’ espérer faire bouger les choses …………..

        Après , moi ce que j’ en dis , après-tout chacun son truc …………….

  9. Plusdepognon dit :

    Difficile au vu des enjeux de distinguer le vrai du faux.
    Remarque c’est pas valable que pour les russes, ni que dans le domaine de l’aéronautique militaire(« effet waouh » recherché):
    https://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/airbus-devoile-son-nouvel-avion-hybride-et-a-turbopropulseur-en-forme-d-oiseau_2091111.html

    • John dit :

      L’exemple d’Airbus n’est absolument pas le bon pour illustrer votre propos.
      Pour les néophytes, ils ne voient que ça.
      Pour Airbus et pour les compagnies aériennes, il s’agit surtout de laisser parler la folie de certains génies afin d’en retirer certaines idées réalisables économiquement. En 1950, aller dans l’espace c’était vu comme étant aussi fou que cet avion improbable.
      La différence, c’est qu’Airbus ici n’a à aucun moment parler de produire cet avion. Il faut le prendre pour ce que c’est. Un prototype théorique inspiré de la nature.
      Et en l’occurrence, Airbus a aussi l’intention de créer des vocations avec ce genre de concept. Les constructeurs automobiles développent ce genre de concept-car qui préfigurent d’une certaine manière du futur, mais tout n’est pas conservé. Par contre, les enfants en sont passionnés, et c’est exactement le type de profil qui intéresse les entreprises.
      En résumé, l’effet « waouh » de la PAF)

    • Pravda dit :

      Volonté de faire « vite » pour épater les potentiels clients (Turquie, Inde…). Rien de neuf dans le domaine des affaires, les russes sont des capitalistes comme les autres.

  10. didixtrax dit :

    Il est beau comme un Soukhoï !

  11. Plusdepognon dit :

    Puisque nous sommes sur un sujet « Air » et un article évoqué par monsieur Lagneau, petit hors sujet:
    https://www.lepoint.fr/monde/israel-a-t-il-frappe-l-iran-en-irak-02-08-2019-2328094_24.php

    Écran de fumée ou pas, ça…

    • Thaurac dit :

      Fumée au sol, oui..

    • Goulag dit :

      Mouais. Wait and see, avec les russes c’est devenu beaucoup de d’annonces et de propagande interne mais finalement peu d’avancées et une inertie de fou en raison d’une économie moribonde. Leur avion principal restera le Su-27/30/35 et ce Su-57 servira sûrement de pub pour des pays qui ont vraiment de l’argent.

  12. Frédéric dit :

    Pour les russobéats, je constate simplement que les éléments de langage du CMI US ont contaminé la Sainte Russie qui nous parle de  »5e génération » et que ce bel oiseau va arrivé 20 ans après la mise en service du F-22, après celle du Furtif Made in China qui est opérationnel cette année , et que les Européens avec le Meteor ont déjà les munitions pour le contrer et qu’il n’est pour l’heure commandé quand faible quantité 🙂

  13. Barfly dit :

    Il a une sacré gueule cet avion. L’envergure est monstrueuse. Et puis Mach 2.4, ça laisse songeur.
    76 appareils, c’est peu. Se sera le fleuron de la chasse russe.
    Qu’a t il fait exactement comme mission en Syrie ? Protection des bombardiers ?

  14. ƒɑʍɑ dit :

    <> un peu de négociation et c’est -10℅

  15. Il est magnifique comme tous les Sukhoi récents (ma préfrence va au Su 35 ou Su 37 jamais entré en production).
    Bien sur que les russes savent fabriquer des avions….ils ont un peu plus de mal avec des réacteurs fiables……Mais dire Que le SU 57 va enrhumer les F22 ou F 35 , Rafale et consort sur des simples spécifications sur papier est sans aucun doute hâtif…
    Comme le dit @pludepognon, c’est un monde de l’intox à ‘l’ouest comme à l’est , et le plus beau avion de papier peut avoir des problèmes rédhibitoires……Le F35 nous le démontre régulièrement.
    Enfin un avion de combat doit en premier lieu être bon pour la guerre. A ce jeu ce n’est pas toujours le plus rapide ou le plus manoeuvrable qui gagne. Beaucou pde critères sont à prendre en compte, système d’armes, fiabilité, capacité d’encaissement, maintenance……

  16. Bloodasp dit :

    Je suis pas expert dans le domaine, mais vous trouvez pas que les deux réacteurs sont très gros surtout la partie arrière? c’est pas très furtif tout ça, ça doit rayonner des infrarouge en grande quantité non? L’avion est beau, là n’est pas le débat, je m’interroge quant à sa discrétion… A moins que les Russes aient fait d’autres choix que le tout furtif comme le F-22 et le F-35. Si tel est le cas comment va-til se jouer des défenses aériennes s’il spote comme un sapin de Noel sur les écrans radar?

    • philbeau dit :

      Les systèmes permettant de refroidir les gaz d’échappement , notamment la vitesse d’éjection ( grande soufflante , et taux de dilution élevé ) ne sont pas adapté aux performances attendues pour les avions militaires . Sinon , même les Russes en tiendraient compte . Vous avez remarqué comme le F35 , qui revendique la furtivité , exhibe un sacré tuyau de poêle à son croupion ?

  17. philbeau dit :

    Objectivement , le plus magnifique chasseur au monde actuellement . Et le plus puissant . Chez Dassault , où on s’y connait , on doit être un peu jaloux , voire dépité : on dirait un SCAF avant l’heure…Les Russes nous ont brûlé la politesse . Et quand on met à côté le vilain petit canard de F35 , on est gêné pour l’OTAN …Les Américains ont perdu la main , en s’engouffrant dans l’impasse politico-financière menée par LM . Mais c’est une autre histoire , on souhaite pour l’instant aux Russes d’avoir une gestion de ce magnifique oiseau à la hauteur de ce qu’il mérite .

    • Hermes dit :

      « le plus puissant », pardon mais, qu’en savez vous ?
      .
      La seule source réelle qu’on a actuellement, se sont les Indiens qui ont fui le PAKFA parce qu’il était a leurs yeux un échecs.
      Et on parle des types qui s’accrochent encore au TEJAS.
      Ca me semble mal barré niveau puissance.
      .
      Après qu’il soit beau, c’est un fait, mais ça ne fait pas tout !

      • Vinz dit :

        « ’il était a leurs yeux un échecs. »
        .
        C’est vrai que dans ce domaine les Indiens ont une expertise inégalée.

  18. Noël BERGON dit :

    il faut un F22 et un F35 pour faire un SU 57…PARCE QUE 22+35= 57

  19. Gégétto dit :

    Belle machine, comme toute la famille Sukhoï.
    Finalement les Russes développent leur SCAF bien avant les Européens.
    A l export: Algérie, Turquie?

    • fabrice dit :

      La Turquie a un déficit d’environ 100 mds de $ par an qu’elle finance en empruntant et l’Algérie voit ses réserves de change fondre au Soleil.
      On a affaire a deux pays financièrement en difficulté.
      L’Algérie ne produit rien de compétitif sauf les hydrocarbures. La Turquie est plus diversifiée mais c’est de l’industrie de base très dépendante des délocalisations des FMN de centres de production bas coût notamment pour le textile (GAP). l’économie est portée à bout de bras à la grecque par d’énormes projets d’infrastructures qui seront difficilement rentables.
      je parie ma chemise que dans les dix ans ces deux pays sont bons pour une cure d’austérite du FMI.

      • Félix GARCIA dit :

        Bonjour Mr. Fabrice,
        désolé pour le hors-sujet.
        J’ai cherché sur le site à vous écrire, ici se présentait l’occasion.
        Si vous comprenez l’anglais, et que vous avez 2h30 devant vous, voici une vidéo faite par Brendon Lee O’CONNELL, ex-citoyen Australien, exilé en Malaysie après un séjour-exil en Iran.
        https://drive.google.com/file/d/1u1r6YeN7hHrG7jnrSfibqfWuWEJdTySS/view
        Désolé si ce lien n’est pas parfaitement fonctionnel, sa version « Youtube » est restée quelques minutes avant soudaine « sublimation », la version « Bitchute » est inaccessible sous nos latitudes (ah … liberté, quand tu nous tiens).
        Pourquoi est-il exilé ? Car, en bon citoyen concerné, lorsqu’il s’est aperçu que les sous-marins de classe Dolphin de son pays, l’Australie, étaient sujets à un espionnage prononcé de la part de l’état d’Israël, il en informa les autorités compétentes.
        Que s’est-il passé ? Il fut arrêté et envoyé en prison naturellement !
        Pour quel motif ? Incitation à la haine raciale évidemment ! Raciale vous dîtes ? Oui mon bon monsieur …
        Que se passa-t’il par la suite ? Il fut évidemment rudement battu par ses codétenus, qui, par le plus grand des hasards, tout en se trouvant impliqués dans divers trafics en tant que « Bikers », se trouvent, par le biais de fraternités maçonniques, être de fidèles amis d’un ministre de l’époque ! Doudiou ! Quel hasard !

        Donc, naturellement, un rabbin est intervenu lors de son procès afin de justifier le caractère injurieux des propos prononcés à l’égard de la « race juive » (je cite !!!).
        Tout aussi naturellement, au travers, notamment, des conférences de l’organisation « Friends of Israël » (Western Australia), divers représentants de « l’Etat Hébreux » intervinrent directement dans la procédure judiciaire. Naturellement.
        Donc bon, un peu bête, il se dit qu’il trouvera peut-être du soutien en Iran. Alors il y va. Mais comme il est bête, il n’a pas compris que Nasrallah (vous savez, les légions de musulmans qui font le pas de l’oie, le salut hitlérien, et qui défilent en attendant de servir de cibles aux F-35 ?), Rouhani et Khamenei travaillent main dans la main avec « Bibi » pour la création d’un « Grand Israël ». Alors bon, il s’en va … où ? En Malaysie … l’a pas tout compris hein ?
        Mais c’est un bon gars, sincère ! Et si vous lui passez le langage parfois grossier d’un homme désespéré (il a pas reçu son statut de victime officielle, comme Assange, Snowden, ou tant d’autres … ou certaines organisations, ou certains groupements de personnes), je suis sûr que vous dénicherez des choses intéressantes.

        Cordialement,

        Félix GARCIA

        PS : C’est pas parce-que Pierre HILLARD et Valérie BUGAULT (à titre d’exemple) collaborent avec Egalité & Réconciliation que l’on peut déclarer un « crime par association »(surtout que vous êtes le premier à vouloir éviter les amalgames me semble-t’il), au vu de lors propos plus particulièrement (mais je doute que vous iriez jusqu’à vous appesantir de leurs considérations, réflexions et conclusion n’est’il pas ?).

        PPS : En fait, si, il y à un lien entre les « Su-57 » et le lien que j’ai diffusé, ainsi que les propos qui l’accompagnent. Un indice : espionnage et transferts de technologies.

        PPPS : Merci à vous OPEX 360 de m’avoir permis d’écrire sur votre site internet.

        • Félix GARCIA dit :

          J’oubliais ! Durant cette vidéo, il s’attarde, longuement, sur le procès-verbal de son « procès » en Australie.
          Ca donne un avant-goût de ce qui nous attend TOUS ! Et c’est de 2011 à 2014, les choses ont empirées depuis.
          Bon, à présent, il tente de démasquer tout et tout le monde, avec un brin de paranoïa concernant les libres commentateurs de l’internet (à mon goût, même s’il tombe juste la plupart du temps, mais avant lui, j’avais aucune idée d’où s’étaient glissés les Rothschilds à la fin de « l’Union Soviétique », « croyant » bêtement les discours de la « dissidence » : Poutine leur à tous botté le cul, et depuis c’est la guerre, mais pitètre ki Trump il va battre le Deep State, pi y’a (là je plagie un commentateur de OPEX360) la « Gronde Zine » de Xi Jinping (Winnie l’Ourson), alors ce sera ptètre pas la guerre, pi l’empire naméricain né finnissant …
          V’là la bouillie de « haut-niveau » que j’avais en tête avant …

          MAIS NE VOUS INQUIETEZ PAS MESSIRE ! Selon la nouvelle définition des menaces à la Sécurité Intérieure des Etats-Unis, le « Homeland Security » a ENFIN classifié les « conspiracy theorists » (Théoriciens du Complot) une menace équivalente aux terroristes pour la stabilité (à quelque chose près, je chipote, mais je vous incite à lire de près la définition, ainsi que la résolution H.R.246 et H.R.336).
          Bientôt dans les salles en France !

          Cordialement,

          Félix GARCIA

          • fabrice dit :

            Félix Garcia
            Pas prendre pour argent comptant les sources invérifiables d’un parfait inconnu « réfugié » en Malaisie qui est un pays islamiste dirigé par un GVT à la solde des frères musulmans diffusant une constante propagande antisémite et suprématiste islamiste. c’est du niveau de Thierry Meyssan actuellement dans un hôtel de luxe à Damas sous protection du Hezb…Quand vous aurez compris que l’Iran et les frères musulmans (qui sont deux entités différentes et souvent rivales) racontent n’importe quoi vous aurez progressé.
            https://benillouche.blogspot.com/2018/04/la-malaisie-base-de-formation-militaire.html
            Si ce Monsieur est recherché par les autorités australiennes et s’est réfugié dans un pays antisémite islamistes, la raison est plus simple est que ce Monsieur est un propagandiste islamiste et antisémite comme le prouve ses propos et pas qu’il est victime du complot des protocoles des sages de sion comme le prouve juste ses déclarations, votre raisonnement est circulaire….Lorsque vous essayez de raisonner, réfléchissez à l’inverse et allez au plus simple au lieu de raisonner circulairement en inventant pour justifier vos délires des explications de plus en plus loufoques et alambiquées. Vous y passez beaucoup de temps comme quelqu’un qui tourne de plus en plus vite tout autour d’une même pièce.
            Votre raisonnement est le suivant. Un archéologue ne trouve pas trace de téléphonie mobile sur le site d’Alésia et au lieu d’en déduire que les Gaulois ne connaissaient pas la téléphonie mobile qui est l’explication la plus simple, il dit à la place que les Gaulois connaissaient déjà la téléphonie mobile mais qu’il y a un complot américano sioniste anti français qui l’empêche de le prouver…Tu ne peux pas contrer ce mec, tout ce que tu lui diras de raisonnable, il te répondra, c’est un complot !

          • Félix GARCIA dit :

            Bon bon bon, désolé de vous avoir importuné.
            Une dernière chose, connaissez-vous l’histoire de l’U.S.S. Liberty ?
            U.S.S. Liberty Veterans Association : chaine Youtube ;
            https://www.youtube.com/channel/UCEhJEvHt18ewQmlLxVFTxLw
            Deux émissions de Trunews (ah oui, c’est vrai, des antisémites complotistes obsédés, j’oubliais) avec des survivants de l’évènement :
            Part 1: Six Day War Massacre: USS Liberty Veterans Reveal Truth About Israeli Attack
            https://www.youtube.com/watch?v=j7E-9rI7mJE
            Part 2: Six Day War Massacre: USS Liberty Veterans Reveal Truth About Israeli Attack
            https://www.youtube.com/watch?v=uWMW0lnMd5o
            Je vous accorde que Trunews (vu que vous allez surement faire un tour sur le Décodex) à fait de grosses erreurs de jugement, et son fondateur aussi (Rick Wiles).

            Au revoir Mr.Fabrice.
            Je cesse dès à présent de vous importuner.

            Cordialement,
            Félix GARCIA

          • fabrice dit :

            Félix
            Vous pourriez arrêter de suivre et de gober tous les complotistes antisémites de la planète ? L’incident Liberty a fait l’objet d’un rapport officiel, il n’y a pas besoin de suivre les élucubrations d’une prétendue association de survivants….Pourquoi croyez vous le récit « alternatif » à la place du récit officiel ? Vous avez plus confiance en des huluberlus qu’en l’Etat ? Vous mêmes pourtant vous avouez que leurs tenants sont des gens suspects…

        • Thaurac dit :

          Un vrai thriller, j’ai failli presque y croire, Nasrallah & Rouhani et Khamenei travaillent main dans la main avec « Bibi » pour la création d’un « Grand Israël ». , celle là je m’en souviendrait.C’est encore typique des sites conspsi , qui en s’appuyant sur un élément laissant à désirer (Brendon Lee O’CONNELL, ), en arrivent sur des trucs de folie, genre cette annonce ( tout en passant par bikers, francs maçons et nazis) chapeau, apprenez à pensez par vous même et vous verrez que l’on fait fait avaler des couleuvres en les faisant passer comme toujours, comme vérités cachés.
          Si un romancier passe par là, il y a matière…

      • Reality Checks dit :

        L »Algérie a zéro dette.
        .
        Ce qui veut dire que objectivement vos propos de Cassandre haineux sont à côté de la plaque.
        .
        .
        Pour ce qui est de ces avions, de tradition mon pays fait l’acquisition de plateformes éprouvées.
        .
        Donc il est probable que notre armée de l’air attendra d’avoir observé cet avion en service opérationnel avant d’en faire l’acquisition. Toute nouvelle plateforme de ce type étant sujette à améliorations, quelque soit le pays d’origine.
        .
        Il est fort probable que cette avion rentre en service chez nous une fois cette étape franchie.

        • fabrice dit :

          Si dire que l’Algérie est au devant d’une crise financière majeure est un « propos de Cassandre haineux » comment dire ?
          D’abord un peu de culture, Cassandre disait vrai, ses prophéties étaient justes…
          De plus https://www.tsa-algerie.com/dou-viennent-les-difficultes-financieres-de-lalgerie/, TSA Algérie c’est aussi une bande de « cassandre haineux » ?
          https://www.elwatan.com/pages-hebdo/sup-eco/crise-economique-quelles-alternatives-face-aux-difficultes-financieres-29-07-2019
          El Watan aussi ?
          Soyez sérieux deux minutes…le nationalisme ne doit pas rendre obtus et fermé à ce qui est vrai…

          • Félix GARCIA dit :

            Oh, et si j’osais :
            Le site internet de « Architects&Engineers for 9/11 Truth » :
            https://www.ae911truth.org/

            Cordialement,

            Félix GARCIA

          • fabrice dit :

            Félix
            Il existe une science qui s’appelle la logique ou art de penser juste; Elle fait partie de la rhétorique plus précisément l’invention divisée en éthique, pathétique et logique.
            Un des principes de la logique est le principe d’Ockham. Il dit que lorsque deux récits se font face, le plus vraisemblable est le plus simple.
            J’explique; il est plus vraisemblable et logique que l’incident du Liberty soit une erreur de tir comme l’affirme l’enquête officiel et ce qui arrive souvent dans une guerre qu’un complot international impliquant le Sénat, l’armée, la CIA, le département d’Etat, la Maison Blanche, les médias…soit une bonne dizaine de milliers de personnes qui auraient tous conspirés ensemble.
            Concernant « le complot du 11/9 » inventé par Meyssan aujourd’hui dans un hôtel en Syrie, vous vous imaginez le nombre de témoignages, de documents, de personnes, de parents des victimes, de personnes qui doivent être impliqués si c’était vrai ?
            L’incident du Liberty date de 1967, le 11/9/2001 font partie du « même complot sioniste » selon les tenants de cette fable. Pendant 34 ans le même complot ? Et encore je suis bien bon, votre ami Hillard nous explique que ce « complot » existait déjà à l’époque de Jésus…Faudrait arrêter le délire quand même ! cette thèse est délirante d’un point de vue logique, totalement délirante.

          • fabrice dit :

            Félix
            La logique et le principe d’Ockham sont toujours utilisés notamment en justice.
            imagine qu’une femme accuse un homme d’un viol.
            La femme dit, il m’a entrainé dans un coin sombre, il a tiré un pistolet et m’a menacé de me tuer si je ne le laissais pas faire.
            L’homme « Monsieur le juge, il s’agit d’un complot sioniste entre cette femme et les extra terrestres qui m’ont enlevé et drogué avec une drogue indétectable, je suis donc innocent ».
            A ton avis quel va être le jugement des juges ?

    • Hermes dit :

      Le SCAF C’est plus que le NGF, donc non, la Russie n’a actuellement pas développé de SCAF bien avant les Européens.
      .
      Pour les capacités de l’avion, la fuite et la critique des Indiens font quand même pas mal réfléchir aux qualités de l’avion…

  20. midas le voltigeur dit :

    Pour la production on parle toujours au futur ,on commencera faire les malins quand il y aura un escadron de sortie.des promesses toujours des promesses , chez moi on dit on ne prête qu’aux riches et surtout pas aux russes….

  21. tartempion dit :

    Lorsque je vois la médiocrité de nos moyens militaires autant dire que face aux russes , l’armée française ne tiendrait pas 2 jours .J’en viens même à me demander si leur arrivée ne serait pas perçue par la majorité des français comme des militaires d’ailleurs , comme une « libération » face à la politique du grand remplacement encouragée par l’établissement et imposée aux français par les sbires de Macron.

    • Tremah dit :

      Non, rassurez-vous ce fantasme d’invasion salvatrice est uniquement partagé par les extrémistes dans votre genre et les « patriotes » antifrançais qui ont fait de la Russie leur patrie de substitution. Mais là encore, rien de nouveau, le langage que vous tenez est au mot près celui des collaborateurs durant la guerre.

    • Eric dit :

      Flippant de lire des insanités pareilles : en voilà un qui mérite bien son pseudo… Non seulement vous ne connaissez absolument rien aux problèmes militaires (vous ignorez sans doute que la France est aussi une puissance nucléaire), à part pour faire du débinage à deux balles, une maladie bien française d’ailleurs. En arriver à attendre Poutine et ses chars pour régler nos problèmes intérieurs ! Ca me rappelle ceux qui en 1939 appelaient de leur voeux l’arrivée des allemands pour sauver la patrie des bolcheviks. On sait comment la plupart ont fini en 1945, d’ailleurs.

    • Thaurac dit :

      Complétement à la masse, ne mérite même pas une réponse!
      La majorité, c’est toi et tos péquenots…

    • Lechavenois dit :

      à Tartempion
      .
      « ….à me demander si leur arrivée ne serait pas perçue….comme une « libération » face à la politique du grand remplacement… »
      .

      Je pense que l’Europe s’est  » loupée « en n’écartant pas gentiment Poutine afin d’essayer d’intégrer progressivement la Russie dans notre sphère d’influence.
      .
      La diplomatie européenne s’est très mal débrouillée en  » attaquant  » Poutine de manière frontale. Vexé et humilié, il s’est braqué et à jeté son pays dans la gueule du tigre chinois, où il se fera  » bouffer  » irrémédiablement.
      .
      Maintenant, il faut quand même remettre l’église au milieu du village : ni l’Europe et encore moins l’Otan ne s’ abaissera devant une quelconque provocation de la Russie.
      .
      La Russie n’est plus qu’une économie de rente. Et si son agriculture à ‘ repris du poil de la bête « , son industrie manufacturière et son secteur quaternaire sont encore très loin des standards occidentaux.
      .
      Enfin, ce SU 57 semble être une belle réussite, mais cela ne demeure pour l’instant qu’une pré-série.
      .
      Quand à la crédibilité de l’armée russe en sa capacité d’envahir une puissance occidentale pour après la gérer au mieux des intérêts du dit pays envahi, il faut quand même pas rêver, personne n’y croit. La Russie à encore beaucoup de problèmes à relever au niveau économique comme au niveau social.

  22. Goulag dit :

    Bizarrement ils sont beaucoup moins loquace sur la production du missile SSC-8, violeur de traité.

  23. Christophe dit :

    Superbe oiseau.

  24. Time dit :

    76 mdr ils vont faire quoi avec ça il ya 192 f22 raptor et des centaine de f35

  25. batgames dit :

    rappelez vous ….la conquête spatiale …les russes étaient devant les ricains à chaque fois au départ ….après la fusée énergia je crois chez les russes a eu quelques soucis pour aller sur la lune …mais les russes ont envoyé des sondes et on dû penser que » cela ne valait même pas le coup d’envoyer des hommes …voir peut être que c’était impossible de passer la ceinture de van Halen avec de petites combinaisons spatiales

    • batgames dit :

      L’exploration de la Lune commence avec le lancement des premiers programmes spatiaux dans les années 1950. Les programmes soviétique Luna et américain Ranger inaugurent une série de missions d’exploration au moyen de sondes spatiales dont l’objectif principal est de cartographier et d’identifier les principales caractéristiques de l’environnement lunaire. Cette phase culmine avec le premier pas de l’homme sur la Lune par l’Américain Neil Armstrong le 21 juillet 1969, dans le cadre de la mission Apollo 11 ! Dans le contexte de la guerre froide, l’exploration de la Lune est davantage motivée par la lutte entre les deux superpuissances de l’époque — les États-Unis et l’Union soviétique — que par la recherche scientifique, même si le programme Apollo a permis de ramener près de 380 kilogrammes de roches lunaires sur Terre. Celles-ci ainsi que les données recueillies par les instruments sur place permettent de répondre à de nombreuses questions concernant la Lune tout en soulevant de nouvelles. À la même époque, le programme lunaire habité soviétique est abandonné après les échecs rencontrés par le lanceur. Cet échec est en partie compensé par l’envoi réussi des deux rovers Lunokhod (1970).
      Les soviétiques sont à l’origine de plusieurs premières dans le cadre du programme Luna. La sonde Luna 1 effectue le premier survol de la Lune en janvier 1959. Le premier objet fabriqué par l’homme à atteindre la Lune est la sonde soviétique Luna 2, qui s’y écrase le 14 septembre 1959. La face cachée de la Lune a été photographiée pour la première fois le 7 octobre 1959 par la sonde automatique Luna 3. Luna 9 est la première sonde à se poser en douceur sur la Lune ; elle retourne des photographies de la surface lunaire le 3 février 1966. Enfin, le premier satellite artificiel de la Lune est la sonde soviétique Luna 10, lancée le 31 mars 1966. Luna 12 retransmet des images TV de la Lune en octobre 1966.
      Le programme Zond doit préparer les missions lunaires habitées soviétiques. Mais pour différentes raisons les missions lunaires du programme sont un échec. Le programme lunaire habité soviétique est lui-même arrêté à la suite de défaillances répétées du lanceur N-1. Les Soviétiques décident de poursuivre l’exploration lunaire avec des sondes spatiales. Les sondes Luna 16 (1970), Luna 20 (1972) et Luna 24 (1976) parviennent à ramener un échantillon de quelques centaines de grammes du sol lunaire. Le 17 novembre 1970, Lunokhod 1 est le premier véhicule robotisé à explorer sa surface. Lunokhod 2 (1973) parcourt près de 40 km sur le sol lunaire….
      beaucoup moins cher que le programme Apollo tout çà ….
      en Corée au départ les ricains se faisait prendre des branlée par les avions Russes …au Vietnam pareil …les Sam ont fait des dégâts …moi je ne me vanterais pas si j’étais responsable …je travaillerai à nous fournir une défense sans coupe sombre de budget .

      • Eric dit :

        Lol. Les russes n’ont jamais été capables de développer une fusée équivalente à Saturn V : leur N-1 a carrément explosé au sol et a détruit tout le complexe de lancement. Un échec cuisant (et extrêmement coûteux) pour le programme spatial soviétique ! Quant à leur programme de sonde lunaire, il a été effectivement moins cher qu’Apollo, et pour cause, la N-1 ayant englouti en pure perte tous les roubles disponibles… mais quelles ont été ses retombées scientifiques ? 100 grammes de sol lunaire là ou les américains en ont ramené 300 kgs. Et encore, ne parlons pas des retombées technologiques et économiques : si vous surfez sur internet, c’est parce que son ancêtre a été développé par la DARPA dans le cadre du programme Apollo.
        D’autre part, je n’ai jamais entendu dire que les russes soient arrivés à poser un seul engin sur Mars, un défi autrement plus compliqué que la Lune. Les américains en sont à une bonne dizaine, rovers compris. Et qui ont duré des années de plus que Lunokhod. Et bien sûr, qui a envoyé des sondes en orbite autour de Jupiter, de Saturne, ou jusqu’à Pluton ? Les russes ? Non.
        Un dernier point : en Corée, le rapport des pertes aériennes amies / ennemies est de 9 contre un pour les forces des Nations Unies, le F-86 s’étant révélé largement supérieur au Mig-15. Au Vietnam, la défense aérienne mise en place par les soviétiques, une des plus puissantes de l’histoire, n’a jamais empêché les américains de bombarder le pays pendant sept ans et d’y larguer plus de bombes que sur l’Allemagne pendant toute la deuxième guerre mondiale…

        • ScopeWizard dit :

          @Eric

          « Un dernier point : en Corée, le rapport des pertes aériennes amies / ennemies est de 9 contre un pour les forces des Nations Unies, le F-86 s’étant révélé largement supérieur au Mig-15. »

          Pas exactement , c’ est plus complexe que ça ; en Corée le mono-réacteur F-86 Sabre à ailes en flèche était certes meilleur que les F-80 Shooting Star et autres F-84 Thunderjet de l’ USAF , mono-réacteurs à ailes droites , car ces avions n’ étaient pas aussi bien armés ( le MiG était équipé de redoutables canons ) ou aussi performants que le petit mais véloce MiG-15 ( propulsé par un réacteur Rolls Royce Nene Britannique importé par Staline puis copié et amélioré appelé Klimov VK-1 ) également à ailes en flèche -le F-80 bien que crédité de quelques victoires en combat aérien contre le MiG-15 affichait même un bilan relativement désastreux avec près de 300 avions perdus dont la moitié dans des accidents- en revanche les Sabre , s’ ils rivalisaient , n’ étaient pas aussi bons que les MiG .

          Même les F9F Panther ( ailes droites et mono-réacteur lui aussi ) de l’ US NAVY qui s’ acquittaient surtout de missions d’ appui et d’ attaque au sol ont su tirer leur épingle du jeu en combat aérien mais éprouvaient tout de même les pires difficultés dès lors qu’ ils devaient affronter des MiG-15 .

          En Corée , c’ est très clairement la qualité de l’ entraînement des pilotes de chasse Américains une fois aux commandes des Sabre qui a fait la différence face à leurs homologues Coréens ou Chinois , les Russes ( à ce que l’ on sait , il y en avait ) étant au niveau .

          La Guerre du Vietnam , quant à elle , a été menée politiquement depuis la Maison Blanche , ce qui a conduit à des aberrations stratégiques comme tactiques qui ont entraîné un grand nombre de pertes aériennes notamment à cause du fait que des batteries de missiles sol-air n’ étaient pas bombardées parce qu’ elles étaient installées sur des points « humainement sensibles ».

          De plus , en matière de combat aérien rapproché , certains haut-responsables sur les recommandations de nombre de techniciens , spécialistes , constructeurs ou que sais-je , priorité avait été donné au « tout missile » , n’ avaient pas jugé bon d’ exiger que les avions engagés soient équipés d’ armes adaptées à ce type de combat en sus des missiles ; c’ est ainsi que durant les premiers mois de la guerre , les puissants bi-réacteurs F-4 Phantom II ont dû dans l’ urgence se doter d’ une nacelle canon avant d’ en être équipés en interne car les MiG-17 Nord-Vietnamiens ( sorte de MiG-15 amélioré ) , à la fois puissants et très maniables , ne cessaient de leur faire des misères dès qu’ ils parvenaient à se positionner dans leurs 6 heures , quand de leur côté , les chasseurs US souffraient du manque de fiabilité de leurs missiles air-air , AIM-9 Sidewinder à courte portée comme AIM7 Sparrow de portée moyenne .

          La défense aérienne du Nord-Vietnam a taillé des croupières aux forces aériennes US qui ont dû rapidement constituer et faire appel à des unités anti-RADAR appelées Wild Weasel afin que les bombardiers B-52 et autres F-105 Thunderchief puissent mener leurs raids sans trop risquer de se faire descendre par les SAM une fois en survol du territoire ennemi …………

        • ScopeWizard dit :

          @Eric

          « Les russes n’ont jamais été capables de développer une fusée équivalente à Saturn V : leur N-1 a carrément explosé au sol et a détruit tout le complexe de lancement. »

          Ne perdez pas de vue que sans une entreprise du secteur privé , sans système Capitaliste , les Soviétiques ont quand même fait la course en tête dans la conquête spatiale obligeant les Américains à leur courir après pendant très longtemps en essuyant échec après échec quand dans le même temps les Soviétiques volaient de succès en succès , avant de parvenir à les rattraper puis à les distancer pour au final réussir à les battre au finish du premier Homme à marcher sur la Lune …………

          Quant à la N1 , n’ oubliez pas la mort en 1966 , soit deux ans après le lancement du programme lunaire décidé en retard par les dirigeants Soviétiques afin de tenter de faire concurrence au programme Apollo des Américains sous l’ impulsion du Président Kennedy , du directeur du programme spatial , Sergueï Korolev , de suites opératoires ; cet homme , ingénieur de grand talent autrefois victime des purges staliniennes qui l’ ont très certainement considérablement rendu malade et affaibli avant sa remontée en grâce sous Khrouchtchev , aurait dû être présent à son poste pour la totalité du déroulement du programme lunaire , ce qui aurait insufflé dynamisme et énergie à ses fidèles équipes toujours plus enthousiastes et dévouées , lui même étant en capacité de régulièrement travailler sous pression parfois jusqu’ à 18 heures de rang ………..
          Korolev disparu , le programme lunaire de l’ URSS en prit un coup et pâtit de son absence , ce qui contribue à expliquer le fiasco de la fusée N1 .

      • MD dit :

         »en Corée au départ les ricains se faisait prendre des branlée ( sic) par les avions Russes … ».
        Ma foi, ce n’est pas tout à fait l’impression qu’on peut retirer , après lu les récits des pilotes de jet de l’Air Force ou de la Navy ayant rencontré leurs premiers Mig 15 , avant que les F86 Sabre ne soient déployés en Corée.
        voir :
        https://nationalinterest.org/blog/the-buzz/americas-jet-fighters-went-war-against-north-korea-it-wasnt-24233
        https://nationalinterest.org/blog/the-buzz/how-the-navys-first-fighter-jet-went-war-migs-over-north-24542
        et surtout:
        https://theaviationgeekclub.com/the-true-unkonwn-story-of-the-first-air-to-air-victory-scored-in-a-jet-vs-jet-engagement/

    • Hermes dit :

      Energia n’a jamais été prévu pour la Lune, vous confondez avec la N1.
      .
      Le programme spatial Russe n’a pas été un échec a cause de la technologie, mais à cause du système soviétique, pour changer !
      Ne jamais sous estimez les scientifiques Russes, on peut dire ce qu’on veut du gouvernement, les gars savent y faire pour pondre des miracles.

  26. Gandalf dit :

    Belle annonce de Putin, par contre il reste toujours des questions sur la motorisation. Je n’ ai pas de doute que les Russes sont competents en aviation, ils le prouvent depuis des decenies.
    Par contre 76 avions seront produits et livres jusqu’a 2028. C’est tres peu pour un pays qui veut etre au meme niveau que les US ou meme la Chine. Plutot l’impression qu’il s’agit de faire tourner les entreprises au minimum pour guarantir la perenite.

    • dakia dit :

      Quand est ce que vous comprendrez que TOUS les pays « nucléaires » sont déjà tous en égalité.
      1 SU57 produit vs 1000 F35 ou vs 5000 rafales ne changent fondamentalement pas grand chose, à part jeter l’argent par la fenetre.

  27. aleksandar dit :

    Ne soyons pas trop durs avec les commentateurs qui prédisaient ici la fin de cet avion.
    Ils n’ont tout simplement pas compris comment fonctionne l’industrie de defense russe.
    Aux USA il y a beaucoup d’argent, on achète sur plan ou étagère.
    En Russie on compte ses sous.
    Alors on commence par définir les besoins et on reste terre a terre, pas question de fabriquer l’avion du millénaire qui va tout faire, même le café.
    Après on fait un prototype, on teste, on se plante, on améliore, on recommence jusqu’à avoir un produit fiable.
    Et le commanditaire, le Ministère de la Défense est présent tout au long du processus.
    Reste quand même a régler le problème des moteurs pour ce bel avion.

    • Goulag dit :

      Oui un peu comme le char T-14 Armata, ça reste du domaine du démonstrateur pour le moment histoire de faire semblant de jouer dans la même cour que les USA et la Chine mais en réalité ils sont à la bourre et n’ont pas les moyens de leurs ambitions. De la propagande pour le bon peuple.

      • aleksandar dit :

        Çà fait 50 ans que j’entends  » les russes n’ont pas les moyens « .
        Toujours la même rengaine.
        Comme d’habitude vous n’avez rien compris.
        Si l’Armata est fiable et si l’Armée russe en a besoin il sera produit.
        Si ce n’est pas le cas, il restera un prototype.
        Pas de gaspillage.
        Je sais que c’est difficile a comprendre pour un américain comme vous

        • Thaurac dit :

          C’est pas ce que l’on pouvait lire sur le forum d’alors, on nous parlait d’une armée invincible avec l’armata, nos chars passaient pour des caddys de supermarchés…

        • Hermes dit :

          Eh bien en même temps, ca fait 50 ans que les programmes majeures soviétique et Russe sont des échecs par manque de fond.
          Ils y mettent juste une belle peinture pour cacher le désastre, ce qu’on appel dorénavant, propagande.
          .
          Si la Russie ne faisait pas dans le gaspillage y’a pas mal de matos qui n’aurait pas été produit en l’état.
          Les réacteurs nucléaire au fond de l’océan, les centaines de morts avec ces derniers… Tcherno, ne sont que les exemples les plus parlant de cette fameuse rengaine de 50 ans !

  28. Polymères dit :

    Certains commentateurs jubilant pour se satisfaire idéologiquement dans leur combat personnel vis à vis des autres intervenants qui sont leurs « ennemis » s’ils ne partagent pas leur soutien à Moscou (il y a s’interroger une nouvelle fois sur ces individus et ce qui les motivent).
    Car peu importe ce qu’ils disent maintenant, avant nous étions bien en face d’un programme que même les russes remettaient en question. Donc il n’ont pas aujourd’hui à se faire passer pour ceux qui ont raisons contre ceux qui ont faux surtout si au fond, c’est juste pour jouer le partisan d’un camp. Ces mêmes individus qui veulent faire la morale à ceux qui répétaient ce qu’officiellement les russes disaient (le Su-35 est « suffisant », commande de 12 avions, etc…) par ce qu’ils ne voulaient pas le croire, non pas qu’ils savaient autre chose, c’est juste qu’ils espéraient autre chose et s’adaptaient même (comme toujours) aux déclarations russes en disant que de toute façon le Su-35 il est déjà « suffisant », ben ces individus là sont de la pire mauvaise foi qui peut exister. Eux qui encore aujourd’hui ne veulent pas accepter que le F-35 volera, ils n’interviendront jamais pour dire qu’ils ont faux, ils s’accrocheront toujours à chaque problèmes pour que dure leur volonté personnelle, la remise en question n’existe pas , viennent dire aux autres « vous avez vu? vous aviez tort et on avait raison »?
    Non non mes petits, évitez moi votre jubilation moralisatrice, car dans la vérité, ceux qui ne font que retourner leur veste pour s’adapter aux déclarations des russes, c’est vous! Les « autres » justement, prennent simplement acte des faits, non pas quand ça les arranges mais en permanence, c’est ce qui différencie le commentateur cherchant à prendre des informations et le commentateur cherchant à « vendre » une propagande dans un esprit de conflictualité (car ils se sentent ici, comme sur d’autres sites français, comme en territoire ennemi et ses ennemis, ce sont les français, c’est l’occident).

  29. MERCATOR dit :

    Quelques réflexions à l’emporte pièces afin d’essayer de remettre les pendules à l’heure en partant sur des faits qui eux sont avérés et permettre d’éviter de partir sur des discussions oiseuses .

    Les Russes ont un budget de la défense inférieur à celui de la France, ils ont une très longue expérience de fabrication des avions militaires, plus particulièrement dans celui des réacteurs, leur école mathématique et l’une des meilleures au monde . Ils soufrent de la perte de Leur Grandeur depuis le sabordage de l’union soviétique et poutine qui est patriote fera tout pour la rétablir, y compris par un conflit limité en Europe, avec l’emploi s’il le fallait de missiles tactiques nucléaires .

    Pour la chine comme je l’ai dit plus tôt dans d’autres posts, c’est un tigre de papier sur le plan militaire, matériel peu fiable ( trente ans de retard dans les réacteurs) chaîne de fabrication très inférieure aux standards occidentaux, corruption généralisée, masquée par une bureaucratie communiste tatillonne et une propagande qui n’hypnotise que les gogos, aucune expérience des combats depuis la cuisante dérouillée face aux Vietnamiens, bref, armée de second ordre.

    Quant à la menace islamiste, excepté la menace pakistanaise et peut être iranienne , c’est de la roupie de sansonnet, les faits, rien que les faits, le total annuel de la littérature scientifique des pays musulmans, Indonésie comprise est inférieur à celle du Luxembourg.

    Notre pays doit se cantonner à son pré carré, sortir de l’OTAN, avoir une marine de surface et sous-marine conséquente , une aviation à longue portée et des forces d’intervention rapide, légion, forces spéciales, Paras, pour les théâtres extérieurs, avoir à nouveau des missiles nucléaires de portée intermédiaire montés sur les véhicules, bombes à neutrons, afin de pouvoir effectuer une riposte graduée crédible.

    • Thaurac dit :

       » et poutine qui est patriote fera tout pour la rétablir, y compris par un conflit limité en Europe, avec l’emploi s’il le fallait de missiles tactiques nucléaires . »
      J’aime quand on parle comme çà, c’est comme si en face il n’y avait aps d’armes nucléaires, comme si hormis les collabos du forum, l’europe allait les retarder passer en agitant les drapeaux.
      dites vous bien que, tout ce que vous pouvez faire, nous pouvons le faire, vous n’enfoncez pas une porte ouverte comme en crimée ou géorgie…..

    • aleksandar dit :

      Malheureusement votre commentaire a peu a voir avec les faits et beaucoup avec la propagande.
       » les russes souffrent de la perte de leur grandeur et Poutine va nous déclencher une petite guerre en Europe  »
      Ben voyons.
      Les russes n’ont strictement rien a foutre de la grandeur, ils en ont assez eu avec l’URSS et ne la regrette pas.
      Bien au contraire.
      Ils veulent juste être respectés.

  30. Polymères dit :

    En complément de mon commentaire précédent, sachons regarder avec réalisme ce « revirement » russe pour cet avion.
    On ne va pas refaire toute l’Histoire de cet avion, pourtant sachons voir la situation de ce programme dans le contexte actuel. C’est tout d’abord un programme qui comptait beaucoup sur le partenaire indien pour son financement et surtout son lancement industriel, ceci dans le but de reproduire un schéma de soutien industriel et de limites des dépenses que la Russie exerce depuis le début des années 2000, voir avant. N’est-ce pas grâce à l’Inde que les russes ont maintenus Sukhoi hors de lot avec le Su-30? Idem pour le T-90, pour des navires et j’en passe, un grand nombre de programmes ont été financés et soutenus par les indiens puis ont bénéficié à la Russie dans des contrats d’exportations (je l’ai souvent détaillés ici, je ne le referai plus).

    Les réticences de l’Inde sur le programme PAK-FA, la baisse de ses prévisions d’achats, son refus de payer sans recevoir le savoir faire à pousser la Russie dans une mauvaise situation. Elle ne pouvait pas mettre énormément d’argent dedans, surtout que les difficultés, les problèmes s’enchaînaient. Moscou faisait donc le minimum pour maintenir le programme actif en espérant voir les indiens rentrer pleinement dans la danse. Pendant ce temps les russes ne se cachaient pas, ils achetaient ouvertement des Su-35 qu’ils disaient « suffisants » (avec une propagande qui va l’embellir) en lieu et place du Su-57, réduisant naturellement, comme pour les indiens, la quantité finale envisagée pour l’armée de l’air russe (250 je crois il y a 10 ans) et donnant là aussi un mauvais signal pour ce programme et son avenir.
    Depuis quelques temps également, la Russie réduit ses dépenses militaires, pas qu’un peu même, des choix sont faits, plus ou moins dans l’ombre d’une propagande qui tâchera de mettre en valeur certains super missiles pour cacher le reste).
    Dans ce climat, une baisse de 20% de son prix n’explique pas un « déclic » pour une commande de 76 avions (en fait 64 de plus que les 12 déjà commandés). Bien au contraire, avec les réductions budgétaires et devant l’ampleur de la nécessité de renouvellement de son aviation, la logique aurait porté sur un appareil moins cher (désolé pour ceux qui pensent que 90 millions ce n’est pas cher, ça l’est pour un budget russe en diminution) comme le Su-30.

    Il y a vraiment un choix politique qui a été fait et qui suit avant tout un opportunisme géopolitique et non pas d’un choix interne. Cette annonce arrivant comme par hasard au moment ou la Turquie se voit refuser le F-35, ou elle s’entête avec ses S-400, c’est bien ici que je vois le début de la réponse. Le Kremlin cherche à montrer à la Turquie qu’elle a un programme d’avion de 5e génération en route et avec un avenir (la Russie le commande pour son armée) et cherche donc discrètement à le placer. Les russes, même s’ils ne le disent pas, ont énormément besoin de l’export pour tenir leur industrie militaire, surtout quand les budgets nationaux se réduisent. Ils ont besoin de cash dans des programmes d’avenir, qui permettent de tenir la supériorité. Car ce que vend aujourd’hui la Russie dans le monde, ce ne sont plus des milliers de véhicules blindés, des centaines d’avions, non ils vendent des éléments peu nombreux à très forte valeur ajouté et les missiliers en profite pleinement quand les usines de chars et autres doivent se reconvertir dans le civil si c’est que ça frôle la faillite. C’est finit le temps des armes russes qui se vendent comme des petits pains et qui ne coûtent pas cher, ceux qui se rassurent à croire que 90 millions n’est pas cher pour cet avion, qu’ils regardent le prix unitaire d’un F-35 et verront qu’il est en dessous (peu importe le coût de son développement, seul la finalité compte). La Russie n’en vendra pas des centaines et les clients qui peuvent se le payer ne sont pas nombreux, surtout qu’avec la Chine, il y a un concurrent de plus sur le marché qui était généralement chasse gardée des russes.
    Les russes ne font plus aujourd’hui des chars pas chers qu’ils vont acheter/produire en des milliers d’exemplaires (même s’ils le voudraient) et qu’ils vendront en nombre à d’autres pays, car les clients russes, généralement n’ont pas beaucoup d’argent à sortir et ils deviennent de plus en plus rare en plus de voir venir les chinois etc. Moscou a donc besoin de « gros » clients qui ont de l’argent et la Turquie est un gros client qu’ils essaient d’avoir sous la main, un client qui mérite d’investir aujourd’hui dans le Su-57 pour qu’il ait de la visibilité dans l’avenir, si ce n’est un avenir tout court. Au pire cela laissera la Russie avec moins d’avions dans sa globalité (car oui eux aussi ont pris depuis quelques années le chemin du mieux mais moins). Maintenant c’est un pari osé, car un tel avion ne s’entretient pas comme un avion plus ancien, si les russes étaient habitués à une MCO low cost (notamment via un immense stock d’occasions ou par cannibalisme) ses nouveaux blindés, avions, navires et autres n’ont pas cette arrière boutique, tout est à faire, à refaire et justement la Russie n’a pas bonne réputation pour le soutien et le suivi industriel.
    En attendant cette annonce reste toujours une perspective d’acquisition, ce n’est pas cette année qu’ils signent le chèque pour la totalité et c’est aussi là la différence à prendre en compte. Car s’ils viennent de donner un horizon au programme pour appâter du client mais que personnes d’autres ne l’achète, il se passera quoi après 2028? Même les russes ne sont pas capables de définir clairement leur besoin à long terme et bien souvent même le court terme est chamboulé.
    Alors on va mesurer la réaction turque, indienne et on verra comment les russes continueront. Au Kremlin ou l’on a toujours le discours rassurant, on aime à croire toujours que demain ça ira mieux, mais depuis près de 10 ans en Russie, ça ne va pas mieux, ce que les partisans de Poutine ne veulent pas voir, ne veulent pas comprendre, ils vont diront que ça va toujours mieux aujourd’hui qu’il y a 20 ans, comme ça qu’on garde une vision positive et qu’on ignore la négative. Les perspectives économiques de la Russie pour les années 2020 sont au mieux une stagnation d’après les perspectives officielles. Crise démographique à venir (trou démographique), crise budgétaire (on réduit sans cesse les budget pour ne pas être en déficit (ce qui comble certain à penser que tout va bien), crise politique (l’après Poutine c’est quoi?), crise géopolitique (sanctions etc…), les années 2020 ne risquent pas d’être des années folles qui va donner au kremlin les moyens de ses ambitions, le peuple ne veut pas des missiles contre une hausse de la TVA et l’allongement du départ de leur retraite. Donc je ne vois pas comment les russes financeraient massivement ces nouveaux programmes permettant de « tenir » le niveau face à son obsession stratégique, l’occident (qui se lance aussi dans de nouvelles choses « haut de gamme », mais ils sont généralement plus riches et moins seul, ce qui n’est pas un désavantage)

  31. Haevermans dit :

    PIB Russie : 1.578 milliards de $ pour 147 millions d’habitants soit 10.700 $ par habitant par an.
    PIB France : 2.583 milliards de $ pour 67.8 millions d’habitants soit 38.100 $ par habitant par an.
    Choisissez votre camp

    • aleksandar dit :

      Cout de la vie en Russie : 50 % de la France
      Comparaison n’est pas raison.
      Accessoirement je croyais qu’on choisissait son camp par patriotisme.
      Mais vous êtes LREM probablement

    • PK dit :

      C’est le genre de commentaire qui se méprend totalement sur la réalité du terrain. Un dollar en France ne permet pas de faire ce qu’un dollar peut en Russie…

      La France a une économie moderne chère à l’usage et hyper taxée (On est même les champions du monde, comme quoi, on n’est pas toujours à la traîne). Un dollar en France est du pipi de chat : vous ne pouvez même pas vous nourrir à un repas en vente à emporter. Ce n’est pas le cas en Russie.

      Donc, il faudrait comparer en puissance de production : combien d’avions par an la France est-elle capable de produire sans remettre en cause son économie ? Et de même pour la Russie. Alors, vous aurez une comparaison valable.

    • Reality Checks dit :

      Un mot: croisssance.
      C’est la clé de voûte de toute stratégie d’investissement gagnante.

      • Ah Ca ! dit :

        Faut préciser le type de croissance… Il y en a plusieurs et NON elles ne se valent pas…Loin de là
        Exemples de croissances dues à:
        Démographie…. Immigration ?
        Hausse de la consommation…. endettement des ménages ou non…
        Exportation
        Dette…. etc…
        Correction additionnelle: la croissance est utilisé pour abaisser le taux d’intérêt car dans les formules de finance pour l’établissement d’un taux pour lequel on additionne les risques et auquel on soustrait la croissance…. ce qui à pour résultat d’augmenter la valeur présente de votre bien qui vous fait croire que vous étés, dans la plupart des cas, bien plus riche que vous ne l’êtes réellement…
        Pour avoir une vision stratégique, Il faut apprendre à mettre de coté des théories économiques qui fonctionnent bien souvent que dans l »absolut » et utiliser le bon vieux bon sens.

    • ScopeWizard dit :

      @Heavermans

      Et donc ?

      En l’ état , ça ne veut rien dire ; tout dépend de votre pouvoir d’ achat autrement-dit dans un quotidien « normal » que peut s’ acheter annuellement un Français chez-lui avec 38.000 $ , que peut s’ acheter annuellement un Russe chez-lui avec 10.700 $ , c’ est ça la question à se poser et à laquelle il vous faut répondre afin d’ argumenter dans un sens ou dans un autre sinon c’ est précisément ce qui fait défaut : le sens que vos affirmations sont censées donner .

      À présent , à vous de jouer .

  32. werf dit :

    Beaucoup de commentaires pour pas grand chose, cet avion a le mérite d’exister et de voler. le SCAF et autres projets sont encore dans les cartons et ne verront pas les essais avant 2026 au plus tôt. Quant aux avions existants F22 et F35, ils n’ont plus rien de furtifs avec les nouveaux radars d’où leur utilisation loin des zones protégées par de bons systèmes sol-air et air-air (cf. l’exemple israélien profitant de l' »espace aérien libanais et l’utilisation de missiles pour frapper des positions en Syrie). D’ailleurs, si les américains et israéliens étaient si sûrs de leurs avions, ils auraient déjà frappé l’Iran, mais là c’est une autre paire de manches… A suivre….

    • Thaurac dit :

      « ils n’ont plus rien de furtifs avec les nouveaux radars »
      Qu’en savez vous?

      • werf dit :

        Les Systèmes S 400 et S 500 sont capables d’accrocher les F22 et F35. Les américains le savent pertinemment et pas qu’eux vus le nombre de clients potentiels pour ces systèmes d’armes qui n’ont pas d’équivalents dans aucun pays de l’OTAN.

    • Dany40 dit :

      @Werf
      Bon vous avez fièrement démontré votre ignorance… ou votre corporatisme .. sur ces sujets .
      Aujourd’hui il n’existe AUCUNE technologie permettant de cibler un avion à longue distance à part les radars HF (ceux qui sont massivement affectés par la furtivité).
      Alors expliquez moi comment un avion non furtif va rester pertinent à l’heure des armes hyperveloces et des radars d’alerte longue distance ???

    • Hermes dit :

      Beaucoup d’affirmations/suppositions, sans rien apporter pour étayer ces dernières alors que l’ensemble des pays tendent à dire le contraire.
      .
      Donc soit vous êtes un troll de bas niveau, soit vous êtes idiot, au choix.

  33. aleksandar dit :

    « Okhotnik » a effectué son premier vol aujourd’hui.
    Mon impression est que les russes ont une idée précise de l’emploi « Okhotnik » + SU 57.
    Mais n’étant pas un spécialiste de l’aérien, je n’ai aucune idée de ce que cela pourrait être.

  34. Szut dit :

    Les décalcomanies ne sont pas mal, mais ca nuit à la furtivité.

  35. Ledemocrate dit :

    @polymeres
    Ta haine des russes saute aux yeux, à te lire la Russie n’est qu’un colosse aux pieds d’argile. Si les matos russes sont des tigres en papiers alors les USA ne hurleraient contre la Turquie a propos des S400, les avions espions US n’engrangeraient pas des milliers d’heures de vol dans les environs pour essayer de piquer les infos sur les radars russes.etc…
    Ce ne sont pas les quelques raids israéliens sur la Syrie qui te convainc de l’inutilité des matos de l’oncle Poutine. Faut bien réfléchir avant d’écrire des âneries.

  36. vrai_chasseur dit :

    Pour les aficionados de l’aviation :
    Ce Su-57 a un nombre considérable de nouveautés par rapport à ses prédécesseurs. Les ingénieurs de Sukhoi ont cette fois vraiment travaillé sur la fusion des données, une signature radar très réduite et des systèmes de pointe.v
    – Sa centrale de navigation inertielle BINS-SP2M à gyrolasers le fait naviguer même si la réception Glonass est coupée.
    – Les commandes de vol électriques sont multiplexées avec un système mécanique en « back-up ». Le pilote peut ramener l’appareil même en cas de défaillance généralisée du système électrique. Le rafale aussi sait faire ça, mais pas le F35…
    – Il a les moteurs Izd117, variante fortement modernisée de l’AL-31F du Su-27. Le futur moteur Izd 30, plus puissant permettra le mode « SuperCroisière » avec un rapport poids puissance supérieur et avec la poussée vectorielle.
    – On voit sur les photos les LEVCON mobiles (Leading Edge Vortex Controllers) devant l’aile. En gros, des plans canards améliorés qui prolongent les effets des bords d’attaques des ailes et permettent d’éviter les pertes de portance en angles d’attaques élevés. Aucun chasseur n’a ça à ma connaissance.
    Il est équipé en standard avec 5 radars intégrés, ceux développés par NIIP Tikhomirov. Ce sont des MIRES (Multifunction Integrated Radio-Electronic System) composé de 2 ensembles de capteurs principaux : un AESA N036 en bande X dans le nez, 2 AESA N036B en bande X à côté du cockpit en amont, 2 AESA N036L en bande L placés sur les bords d’attaques des ailes. Cela au pilote donne une vision à 270° autour. Les performances précises de ces radars ne sont pas publiées mais on parle d’une capacité de détection à 400 Km en air-air. Il a la possibilité de détecter 62 cibles et d’en engager 16 simultanément en air-air, 4 simultanés en air-sol (bonjour le travail de concentration demandé au pilote…).
    Au total, un avion de chasse qui n’est pas du tout au rabais sur le papier et qui rivalise avec les meilleurs chasseurs actuels. Mais pour gagner une guerre il ne fut pas simplement avoir le meilleur chasseur, il faut une vraie doctrine d’emploi de ses possibilités.

    Autre sujet, en HS : Dassault annonce officiellement que la conception du NGF/SCAF sera marinisée d’origine (cellule et train d’atterrissage renforcés pour appontage et catapultage sur PA).

    • PK dit :

      « Autre sujet, en HS : Dassault annonce officiellement que la conception du NGF/SCAF sera marinisée d’origine (cellule et train d’atterrissage renforcés pour appontage et catapultage sur PA). »

      Si on utilise des catapultes électriques pour le futur PA, est-ce que ce sera nécessaire ? Normalement, la poussée plus graduel affectera moins le train au décollage et à l’atterrissage, on a surtout besoin d’une crosse, mais ça ne demande pas grand-chose au bureau d’étude 😉

  37. Dany40 dit :

    @ScopeWizard
    Je comprends mieux aujourd’hui votre vision irréaliste sur des sujets comme le F-35.
    Première chose …. ne vous inquiétez pas pour le cinéma US, il a envahi la Russie et la Chine et ces marchés lui sont déjà acquis en plus du reste …
    Remettons les choses en contexte …. en reprenant vos propres échelles de critique sur le F-35 mais appliquées à cet avion russe …
    Les russes n’auront même pas 100 exemplaires de cet appareil … donc moins de la moitié en service actif en même temps … cela fait très très peu.
    Alors je comprends pas ou , si ici vous ne voyez pas de problème, est Le soucis dans ce cas avec les flottes de F-35 des divers acheteurs.
    Soyons clairs … cet avion russe est intéressant mais il n’est PAS furtif … et ça c’est déjà une faiblesse terrible dans les temps qui arrivent.
    Je ne doute pas qu’il volera remarquablement bien … les russes savent y faire …. mais c’est loin d’être le plus important dans la guerre de demain

    • ScopeWizard dit :

      @Dany40

      En quelques lignes , pouvez-vous préciser le sens de tout ceci ?
      Qu’ ai-je dit , que n’ ai-je pas dit ? Quel problème je vois , quel problème je ne vois pas ?

      Tant-mieux pour vous si vous êtes certain d’ avoir compris , perso ce n’ est point mon cas , pas suffisamment , donc en l’ état pour ma part rédiger une réponse n’ aurait aucun sens .

  38. ULYSSE dit :

    Les grands connaisseurs qui s’expriment sur ce site ne manqueront pas de se rappeler que le F22 a volé pour la première fois en 1997….22 ans déjà…. et que le SU 54, comme le SCAF reprennent la même architecture (Biréacteur, bidérive, ailes losange….)
    je ne suis pas un adorateur des Us mais il faut bien reconnaître leur avance, malgré le loupé du F35.

    • Plusdepognon dit :

      @ ULYSSE
      Les USA ont su attirer les plus brillants avec le dollar et la capacité de concrétiser des projets qui seraient rester des idées partout ailleurs dans le monde.
      Le gros problème rencontré actuellement est celui des américains et plus largement de l’occident : la course au profit a emprunté des chemins qui n’ont plus rien à voir avec l’optimisation de l’allocation des ressources.

      Une économie financière énorme basée sur du vent, qui menace de s’effondrer et s’avère plus administrée qu’en union soviétique, la négation de la vérité des prix ou de la science par le lobbying, la corruption généralisée dans toutes les couches sociales, l’inversion de culpabilité sur le citoyen où les problèmes collectifs ne saurait être résolu qu’au niveau individuel (surtout que tout change, pour que rien ne change).
      Et cela a des effets économiques: la crise de Boeing, les taux négatifs des rendements de l’épargne, la crise des retraites (par capitalisation ou par répartition), la destruction des systèmes de santé pour les plus fragiles…

      Une vie « liquide », sans substance et sans repères. Où seuls les plus éduqué(e)s s’en sortiront, lee autres n’etant juste là que pour les servir.
      http://tropvite.fr/lectures/la-vie-liquide/

      https://www.cairn.info/revue-hermes-la-revue-2017-2-page-223.htm

  39. MERCATOR dit :

    Les F-22, F-35, B-2, J-20, FC-31, SU-57, représentent la nouvelle génération d’avions de combat. La furtivité permettrait la pénétration des espaces aériens fortement défendus. Ils ne sont en fait « furtifs » que sur certaines fréquences du spectre électromagnétique.

    LES FAITS SONT TÊTUS

    La diminution de la signature radar .

    On agit sur la géométrie des appareils, afin de disperser les ondes électromagnétiques et l’on pose, sur les appareils, un revêtement synthétique destiné à absorber une partie des ondes . Cependant pour être efficace, ce revêtement doit avoir une épaisseur proportionnelle à la longueur d’onde des ondes radars à absorber, limitant son efficacité à des longueurs d’ondes courtes, donc à des fréquences élevées. Aujourd’hui ils sont sont optimisés pour des fréquences autour de 9-10 GHz, l’efficacité diminuant progressivement à mesure que les fréquences sont plus basses.

    – Il semblerait que les israéliens aient modifié le revêtement du F 35 en y intégrant des micro-éléments conducteurs pouvant convertir l’énergie électromagnétique reçue en courant électrique ce qui aurait pour effet d’ en augmenter la furtivité .

    DÉTECTION « ANTI-FURTIVITÉ »

    Tout système de détection fonctionnant en deçà de ces gammes de fréquences est « théoriquement » un dispositif « anti-furtivité ». De toutes les façons rendre un objet totalement invisible est impossible , le F 35 lui même ne prétend qu’être difficilement détectable par les radars de conduite de tir et les autodirecteurs radar des missiles antiaériens . Jamais, si ce n’est au catalogue publicitaire de LM à destination des différents hommes politiques des pays acheteurs qui n’y connaissent rien un avion dit « furtif » n’a été conçu pour être invisible à tous les radars.

    Les radars travaillant dans la bande V/UHF sont capables de les détecter mais sont imprécis (en effet la précision angulaire de la goniométrie se dégrade à mesure que la fréquence diminue)
    mais donnent au moins un préavis . Cependant leurs  » couple-ment » avec les nouveaux super calculateurs , assorti avec de nouvelles gammes d’ondes leur donne une « précision  » entre 300 mètres au plus prés et dès 400 kilomètres ce qui donne en théorie une pré alerte de détection d’une dizaine de minutes en outre leur fréquence de fonctionnement les rend très difficiles à brouiller .

    –Les nouveaux dispositifs infrarouges, utilisant la technologie SWIR (Short Wave Infra Red) permettraient de détecter à environ 150 km avec une très bonne résolution, en plus d’être totalement passif, il n’est pas impacté par les mesures de diminution de la signature infrarouge, ni par les leurres .

    – S400 Triumph ces radars associés sont plus modernes que ceux du s 300, certains ont été optimisés pour la détection des cibles « furtives » comme le Protivnik-G ou le 91N6E (Big Birdmodernisé). la conduite de tir (92N6) fonctionne dans la bande des 10 GHz mais, comme pour les S-300, sa fonction est essentiellement le guidage des missiles et non la détection des cibles. Ce système d’armes est spécifiquement conçu pour prendre en compte, la menace posée par les aéronefs « furtifs »

    Pour l’affrontement air/air, les chasseurs utilisent, pour la plupart la bande des 9-10 GHz. Sans l’appui d’avion de guet aérien (E2C Hawkeye, AWACS etc..) ou de radars au sol, il leur est très difficile de détecter les cibles furtives, donc ils préfèrent la détection infrarouge . C’est un cas où la « furtivité » donne un réel avantage, l’avion le plus discret étant détecté le dernier.

    Le SU-57 Russe a cependant une caractéristique unique , grâce à sa suite radar N036 qui comprend 4 radars : un radar de conduite de tir en pointe avant, deux radars latéraux fonctionnant dans la bande des 10 GHz et un radar implanté dans le bord d’attaque des ailes fonctionnant dans la bande des 1 GHz. Ce dernier radar lui permettant de détecter des aéronefs « furtifs » de suffisamment loin, avant que ceux-ci n’aient eu le temps de le détecter », associé au détecteur « infrarouge »il constitue une grande menace pour le F 35.

    Les moyens de détection disposent et disposeront d’une avance sur les technologies de furtivité. L’avenir sera donc aux drones et missiles de croisière de petites tailles largues par avions porteurs au delà des distances de détection radar et donc très difficilement identifiables aux systèmes sol/air de courte/moyenne portée qui ne sont pas interconnectés à une suite de radars aux fréquences étalées dans le spectre. Ils ne pourront être traités qu’à très courte distance, lorsque la désignation sera optique .

    Les Russes l’ont bien compris et déploient systématiquement des systèmes antiaériens de courte/moyenne portée de type PANTSIR/BUK/TOR en complément des batteries S-300 et S-400 pour protéger des sites sensibles.

    Le F-35 Apparaît donc comme un avion inutile et dépassé tout au moins en tant que chasseur bombardier , son architecture pataude ne lui laissant aucune chance en cas bien improbable de combat air/air, sa seule utilité étant en arrière plan servir de « computer » volant lui permettant de « dispatcher » les futurs « essaims » de drones .