CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Barkhane : Le Groupement tactique « Richelieu » a mené une « opération majeure » au Burkina Faso

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

40 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Les mots n’ont plus de sens avec les communicants.
    Une opération de ratissage devient l’équivalent de l’opération Bagration.
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Opération_Bagration
    Comment voulez-vous que nous soyons pris au sérieux !

    Que ce soit dur, je n’en doute pas un instant. Maintenant communiquer pour faire un bruit de fond, ça rappelle plus le slogan « nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts » que les tambours de la victoire.

    • Affreux Jojo dit :

      je ne comprends pas l’intérêt de votre commentaire. Quel rapport entre une opération de grande guerre totale engageant des millions d’hommes et des nations entières, leurs économies et ressources toutes entières engagées dans la guerre, avec la conduite d’opérations militaires extérieures dans des guerres assymétriques ?

      Du fait d’Overlord ou de Bargration, le MinArm n’aurait donc plus le droit de communiquer ? Et pourquoi ne citez vous pas plutôt la Marne, Verdun, l’organisation de la Voie Sacrée, etc ? Manque de culture générale sur l’histoire militaire française ?

      • Plusdepognon dit :

        @ Affreux JoJo
        Il y a trop de superlatifs dans ce truc.
        Une opération de Barkhane sans même un body count, qualifiée de « majeure » ?
        Il est vrai que les bonnes nouvelles sont rares, mais les mots ont une signification.
        Ce qui est majeur, c’est que le G5 Sahel n’est pas financé.
        Et « Bagration », c’est parce que tout comme vous j’ai été élevé avec le « jour le plus long », mais ce n’est pas sur ce front là que l’ennemi a perdu 3 millions d’hommes…
        http://lagazetteducitoyen.over-blog.com/2018/05/au-cours-de-la-seconde-guerre-mondiale-3-soldats-allemands-sur-4-ont-ete-tues-par-l-armee-sovietique.html
        Je sais que la communication use les superlatifs, mais je n’ai pas hâte de lire qu’un convoi est une « méga super hot opération de la mort xptdr lol ». Alors que dans les faits, ce sont les missions les plus nombreuses et donc dangereuses. C’est pas sexy, mais c’est vrai.

  2. PK dit :

    Pour amoindrir, il faut porter des coups… Quels sont-ils ?

    • Carin dit :

      @PK
      Ou les éviter… les nuisibles voyagent léger, pour ne pas attirer l’attention. Leurs saisir le matos caché les empêchent de venir s’armer et de passer à l’attaque du village le plus proche!! Donc oui, ce genre d’action est aussi importante que la destruction d’un nid. Frapper l’approvisionnement d’un groupe ( véhicules, motos, armes, nourriture,essence,eau, et moyens radio),c’est tuer dans l’oeuf toutes ses velléités guerrières.

  3. Raymond75 dit :

    « A priori, aucun « contact » avec les groupes terroristes n’a eu lieu. Du moins, l’EMA ne le précise pas dans son communiqué » mais il s’agit d’une ‘opération majeure’ … Je n’ai pas fais l’école de guerre, alors je ne saisi pas tout.

    Ainsi que je l’avais dit il y a quelques temps, les militaires créent leur propre activité : dans un premier temps on détruit l’état libyen, ce qui a pour conséquence de disperser des quantités d’armes dans toute l’Afrique sub-saharienne, puis dans un deuxième temps on s’agite en tous sens pendant probablement 20 ans pour essayer de récupérer ces armes, grâce à des opérations majeures.

    Mais je sais que se sont les politiques qui décident tout cela, avec une vision de l’avenir qui nous subjugue tous.

    • Carin dit :

      @raymond75
      Ne soyez pas modeste… pour quelqu’un qui ne comprends pas tout, je vous trouve très prolixe sur votre explication! Même si en soit elle démontre qu’effectivement …. vous n’avez pas tout compris.

  4. Carin dit :

    En dehors du fait que les renseignements fournis par l’armée Burkinabé sont bons, puisque du matériel a été saisi… il n’en demeure pas moins que les effectifs Barkhane commencent à sérieusement êtres disséminés dans différents pays… il faudrait sérieusement que nos partenaires européens se sortent les doigts et renforcent Barkhane. Il va falloir à nos politiques frapper du poing sur la table, la France ne peut pas assumer la protection de l’europe toute seule. Surtout que 4500 paxs, c’est ce qu’il faudrait pour chacun des 5 pays concernés par cette infestation de nuisibles.

    • Clavier dit :

      Comment diable faire croire aux autres pays européens que leur sécurité se joue dans le Sahel….?
      Moi même j’ai du mal à le croire .
      Va falloir beaucoup d’imagination et de persuasion !

      • Carin dit :

        @clavier
        Ni imagination, ni persuasion… juste quelques centaines de bateaux tout pourrit, chargés à bloc de gens, au fond des mers, et tout les membres de leurs familles restés à terre qui rejoindront les nuisibles, qui n’auront aucun mal à l’aide de montages vidéos à leurs faire croire que les marines occidentales ont fait un carton…. et là, je sais pas vous, mais moi je suis pas pressé.

      • Pascal (l'autre) dit :

        @ Clavier Triste à dire mais un « essaim » d’attentats terroriste en Europe ferait peut être sortir de leur coupable léthargie tous les politique et autres « décideurs » européens mais je ne suis pas convaincu qu’ils bougeraient enfin!

        • Robert dit :

          Pascal,
          Si c’était des attentats d’extrême droite, là ils se réveilleraient. Mais comme pour les innombrables provocations islamistes et autre, cela ne contredit pas la politique mondialiste en cours, aussi ce sont les identitaires qui sont visés, pas les envahisseurs.
          Nos dirigeants ont fait un choix cohérent, mais nous ne voulons pas l’admettre tellement cela nous parait incroyable.

      • Plusdepognon dit :

        Ne vous en faites pas, il n’y a pas que des bonnes intentions qui font se tourner des têtes et des regards vers le sous-sol de cette région:
        https://youtu.be/bysSR2MGO6g
        Ce n’est pas pour rien que la France est tellement critiquée sur ses interventions.

        • Robert dit :

          Plusdepognon,
          Vous voyez le mal partout. C’est beaucoup plus simple, les gentils sont gentils, les méchants sont méchants, et ceux qui les mettent en relation prennent dix pour cent, comme les imprésarios.

  5. cedivan dit :

    Jusqu’à quand nos soldats et nos armées pourront-ils supporter l’intensité de ces différents engagements en zone sahélienne ? Nous sommes bien seuls…..

    • Faublas dit :

      Et quel en sera le bénéfice réel ? Mines, pétrole, gaz… ?
      Les chinois sauront convaincre par la persuasion, les américains par l’aura et nous ???

      • Carin dit :

        @faublas
        Ni persuasion chinoise, ni aura américaine… ces deux pays ne sont pas leurs destination.

        • Faublas dit :

          Sauf qu’en terme de ressources, il faudra s’int »rester à qui investit dans ces pays et je ne sis pas convaincu qu’une préférence soit accordée aux intérêts français.

      • Plusdepognon dit :

        @ Faublas
        Pour le moment, nous ne serons que les cochons de payeurs…

  6. jyb dit :

    @contactor
    bonjour. Je reviens rapidement sur le risque de contagion à la sous région évoqué dans un fil précédent, pour nuancer vos nuances.
    Oui vous avez raison sur le fait qu’historiquement et à première vue la guinée présente des risques. Une dégradation de la situation économique, et/ou des tensions socio-politiques peuvent être des agents pathogènes à cette contamination mais je reste relativement optimiste sur l’éclatement d’une fièvre djihadiste ou au minimum islamiste.
    Plusieurs éléments régionaux (que j’essaierai de développer avec un peu plus de temps) de geographie humaine et politique compliquent la tâche des djihadistes salafistes de daesh-gs ou d’aqmi pour essaimer dans la sous région.
    Vous avez parlé des confréries soufies qui sont puissantes et nombreuses, bien plus que deux…et le fait est que cette diversité ne donne pas lieu à de grandes rivalités.
    opposition entre l’islam et l’islam noir ou pour etre plus moderne et moins africain, l’islam des conquérants et l’islam des « conquis »
    influences diverses des éducation à l’islam entre l’islam vernaculaire, l’islam post colonial formalisé par l’islam d’al Azhar et l’intrusion contemporaine du salafisme à coup de pétro-dollars.
    Questions d’ethnies (et d’endogamie) dont le calque ne se superpose pas à celui des croyances religieuses.
    Questions des diaspora nombreuses (cdi, sénégal) voire très nombreuses (guinée) et influentes qui font rempart contre le radicalisme.
    Enfin on peut aussi s’interroger sur le nombre et la qualité des « africains » partis faire le djihad au syrak, ou au moins en libye et dans la bss. Quelques sénégalais largement déconsidérés par les autres djihadistes, çà ne va pas beaucoup plus loin.
    Mais il convient de rester vigilant, ces mouvements doctrinaires et dogmatiques deviennent par la force de leurs échecs plus pragmatiques et sont obligés de modifier leur discours ( et même leurS discours)
    Sur la base de ces éléments je serai plus attentif à un pays comme la mauritanie qui reste pour l’instant épargné par le djihadisme…et les djihadistes.

  7. M dit :

    Je vois surtout que nous sommes les seuls à avoir une expérience terrain valable en Europe. De toutes les armées de l’UE, on ne doit plus être beaucoup à avoir fait autre chose que du Paintball.

    Il faut toujours prendre ce qu’il y a de bon dans toute expérience.

  8. B21raider dit :

    Thalès vient d’acheter une entreprise américaine dans le domaine de l’intelligence artificielle.
    Sanofi a acheté genzyme leader dans les bio-médicaments.
    l’US Army a acheté UH-72 414 Lakota a AIRBUS.
    L’US coast guard a acheté 21 C-235 a AIRBUS.
    Je rigole quand on me parle de protectionnisme US, c’est juste que les compagnies européennes sont très mauvaises dans le marketing aux US ou bien qu’elles n’ont pas les produits adaptés.

    • Carin dit :

      @b21raider
      Il ne vous est pas venu à l’esprit que ce matos pouvait être destinés à une armée africaine… pour s’assurer des débouchés dans le pétrole, gaz, et autres??? Et pour être un peu plus précis, je n’imagine pas l’armée Américaine équiper ne serai-ce qu’un groupe de CASA C 235!!!

  9. Plusdepognon dit :

    Pour les plus jeunes, voici d’où vient le concept de la guerre humanitaire:
    https://youtu.be/P370RwMsrac

    Nous y sommes toujours en termes de rhétorique.
    Nous ne comprenons pas tous les secrets de la marche du monde, mais comme dans une enquête policière, il faut souvent suivre la trace de l’argent.
    La realpolitik ne reconnaît que les rapports de force qu’elle habille de politique, de religion selon les modes d’idéologies du moment…

  10. Passage dit :

    Pour mon information : existe-t-il quelque chose comme le défunt « Human Terrain System » américain ( https://en.wikipedia.org/wiki/Human_Terrain_System ) lorsque les forces françaises interviennent à l’étranger ? Voire quelque chose de similaire mais plus en amont ?

    • Plusdepognon dit :

      @ Passage
      Le budget de la France étant ce qu’il est, je ne pense pas qu’il y ait l’équivalent.
      Après, les ambassades et les expatriés permettent certainement une connaissance plus fine que 4 mois enfermé dans une FOB, voire bien plus pour les américains.

    • jyb dit :

      @passage
      1 on peut considérer que le centre interarmées des actions sur l’environnement répond à la même nécessité que le hts.
      approche pluridisciplinaire et formations assez poussées. Avec un fonctionnement sur le terrain très pragmatique qui marche comme un laboratoire d’idée (contrairement à l’approche typiquement us)
      2 Sur le papier le hts impressionnait; mais ses productions étaient en total décalage avec les pratiques militaires us qui reste totalement hermétique à l’approche environnemental (dans le sens mili) et à l’immersion.
      C’est une énigme que j’ai souvent évoqué. Vous avez des universités us à Beyrouth ou au caire de tout premier ordre, des
      départements langues et civilisations au top à Georgetown, Austin, Berkeley…des organisations us implantées depuis des décennies à l’étranger et pourtant la machine militaire us peine à intégrer ces éléments fondamentaux pour la victoire sur le terrain.
      En étant provocateur, on peut considérer que la naissance de daesh est permise par cette méconnaissance américaine du milieu. Pendant des mois, des années les futurs cadres de daesh internés dans les camps de prisonniers us en irak ont préservé leur identité, multiplié les contacts et réunions, mis en place leur organisation. Le tout nourris, logés, blanchis par l’oncle sam.
      On peut trouver un élément de réponse à cette aporie dans deux livres passionnants sur la culture guerrière us :
      « Dieu de colère – La stratégie américaine sous l’influence du puritanisme » paru chez ADDIM qui montre les origines théologiques de la culture militaire us ( les usa sont le résultat d’un projet ancré dans le fondamentalisme protestant) et « La culture stratégique américaine – L’influence de Jomini »chez economica.

      • Passage dit :

        Merci pour les informations. Je n’ai pas réussi à trouver de résumés ou de critiques un peu conséquentes des deux ouvrages que vous évoquez, vous auriez cela quelque part ?

    • Plusdepognon dit :

      @ Passage
      Suite à l’intervention pertinente et intelligente de jyb, j’ai fouillé un peu plus.
      Voilà:
      https://infoguerre.fr/2019/05/developpement-socio-economique-zone-de-guerre-vecteur-legitimement-militaire/

  11. Robert dit :

    J’espère qu’ils sont tombés sur certains voire tous qui ont échappé à la libération des otages qui ont couté la vie à deux commandos Hubert. Si c’est heureusement le cas, qu’ils ont fini le boulot et envoyé un message aux futurs candidats, on vous retrouvera et on vous éliminera.
    La communication du ministère, c’est toujours cosmétique, ce qui compte c’est la réalité, surtout si elle ne peut servir de communication.

    • Piliph dit :

      Ils ont eu l’opportunité de les éliminer quand ils étaient 30 contre 6, mais ne l’ont pas saisie. A 300 contre 3, peut-être….

      • Robert dit :

        Piliph,
        Un peu facile, non ?
        Quand on doit épargner à coup sûr les otages, après en avoir découvert deux de plus qui n’étaient pas prévus, que deux commandos sont touchés et qu’il faut assurer la sécurisation de la zone et l’évacuation d’otages et commandos touchés, il peut y avoir des priorités. Certes, deux ont profité de cette opportunité pour filer, mais en accuser l’incompétence des commandos, c’est grotesque. S’ils avaient privilégié l’élimination des terroristes, aucun n’en serait sorti vivant.
        Mais si vous avez des techniques spéciales à leur enseigner pour à la fois épargner puis évacuer les otages tout en neutralisant les terroristes sans être blessés, je suis certain qu’ils apprécieraient beaucoup votre expertise.
        Envoyez leur votre candidature.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « on vous retrouvera et on vous éliminera » Ca peut marcher sur les groupes de voleurs et pilleurs de grands chemins par contre sur les « purs et durs » de l’islamisme cela aura aucun effet bien au contraire car pour eux le but ultime est de mourir en martyr!

      • Robert dit :

        Pascal,
        Les uns veulent mourir en tuant les autres, qui veulent les tuer pour les empêcher de tuer, en plus ils leur rendront service. Et bien, tout le monde sera content comme ça.

      • Carin dit :

        @pascal l’autre
        Vous n’avez pas tort sur certains théâtres d’operation, mais en Afrique c’est un peu différent.. en effet @jyb à raison de souligner que les musulmans africains sont considérés comme de seconde zone, nous avons tous pu lire à travers les récits de l’operation Cerval, que les
        « purs et durs » laissaient sur place les africains en leurs donnant ordre de tenir jusqu’a la mort des positions alors qu’eux même s’enfuyaient vers l’Algérie! Donc mourir en martyr oui… mais pas tout de suite.

  12. Plusdepognon dit :

    Quelques liens pour avoir une perspective historique:

    La tête se trouve toujours en Algérie.
    https://youtu.be/y0i0K-sI9KM
    https://youtu.be/5UQMBC9pD2c
    Il y a toujours des manipulations etranges dans ces histoires de terrorisme :
    https://youtu.be/fEMaYeO8f_E

    Comme dans les années 90:
    https://youtu.be/VLe1Be6nSvw

    De toute manière, ce sont des traficants d’esclaves, de drogues, d’armes et de tout ce qui se trafique qui s’habille d’oripeaux religieux ou idéologique selon l’air du temps:
    https://youtu.be/IwyYzcReRwk

    Même si la Lybie est toujours un sanctuaire:
    https://youtu.be/AoD5jOj2vD4
    https://youtu.be/_ykN4rvv_54

    Le Burkina Faso dont on nous rebat les oreilles en ce moment est un endroit agité depuis longtemps:
    https://youtu.be/rFAcOku_6tc

    N’oublions pas que l’approvisionnement en uranium de nos centrales dépend du Niger pour un pourcentage certain:
    https://youtu.be/l7paUgzFp0g

    Le Nigéria que l’on nous présente comme la future Chine de la fin du siècle est aux prises avec des fléaux redoutables:
    https://youtu.be/aCwJwRF7EDM

    Le Tchad au milieu:
    https://youtu.be/9lPJuyt7Rwg

    Ce qui est dingue, c’est que la course à la mer du « djihad » suit bien évidemment les routes des trafics (étonnant, non ?):
    https://youtu.be/ZjDTXqcbRBc
    https://youtu.be/MPmI22wPwzs
    https://youtu.be/cWiRLlhcgD4

    Les américains se penchent pas mal sur les shebabs de Somalie:
    https://youtu.be/R0wfGgrldyY
    https://youtu.be/nVQ9e45jtlA

    Et les russes sont venus perturber le jeu déjà compliqué en Centrafrique:
    https://youtu.be/N7xXe0qeO2s

    De toute manière, nous avons tout ce qu’il faut en Europe :
    https://youtu.be/ASfuxkAKUIM
    https://youtu.be/QLrq1csnL58
    https://youtu.be/mOEISnAP12c
    https://youtu.be/jRLkC3DVf-o

    D’ici à ce que l’on sous-traite tout cela à des sociétés militaires privées quand ce sera trop le bordel :
    https://youtu.be/uMPhufrYLnU

    Vu leurs résultats, ça promet de sacrés bénéfices…

    Si ça peut éclairer un peu plus, ne serait-ce qu’un seul lecteur de ce blog, ce sera cool.

  13. MAS 36 dit :

    Pour rester terre à terre je ne résiste pas à vous transcrire la déclaration du ministre Burkinabé de la Défense contre Barkhane ( reprise de Courrier International) :

    Dans une interview donnée au journal sud-africain Mail & Guardian, le ministre de la Défense du Burkina Faso, Moumina Cheriff Sy, s’interroge sur l’action de la France au Sahel. Alors que les moyens tricolores engagés sont considérables, le terrorisme djihadiste continue de s’étendre.

    La charge est surprenante de la part d’un haut responsable d’un pays allié de la France. “Les Français ont près de 4 000 hommes dans la région [la force Barkhane], ils disposent de toutes les ressources militaires et technologiques, aussi suis-je étonné qu’ils n’aient pas été en mesure d’éradiquer cette bande de terroristes”, estime le ministre de la Défense du Burkina Faso, Moumina Cheriff Sy, dans une interview donnée à l’hebdomadaire sud-africain, Mail & Guardian.

    Un peu gonflé le gars , manque pas d’air. Qu’il prenne son arme et montre l’exemple à ces concitoyens qui ne pensent qu’à quitter leur pays.

  14. Ghostrider dit :

    @ carin et @ clavier / Nos partenaires européens ont , à mon sens, une vision (et une implication) très distancée de la problématique lié à la BSS. En dehors de l’appui en héliportage  » lourd » et de quelques unités de soutien, il ne faut rien attendre de plus. Pour la France c’est une autre paire de manche, et notamment ( mais pas seulement) de part nos investissement miniers.

    @ jyb .. vos commentaires semble fort intéressants mais j’ai du mal à saisir en synthèse ce que vous voulais signifier ?