CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

Les exportations d’équipements militaires français ont bondi de 30% en 2018

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

65 contributions

  1. Barfly dit :

    C’est normal, nous vendons un matériel de qualité, reconnu par tous et en plus les points de tension se multiplient dans le monde donc chacun s’arment à sa façon et la France profite de cette situation, moins que les russes ou les USA mais elle en profite quand même…

    • NRJ dit :

      Effectivement mais il n’en reste pas moins que la qualité de notre industrie nous permet d’être le 3ème exportateur d’armement devant l’Angleterre, l’Allemagne et même la Chine. Et contrairement aux USA on n’a pas un budget de 700 milliards de dollars. Et on n’a pas de matières premières en France nous permettant d’avoir une monnaie faible comme le rouble.

      • Posteur dit :

        On se passera de votre commentaire inutile et provocatif et votre anti-monnaie nationale,la France à besoin en partie d’une monnaie nationale pour la contrôler et bénéficier d’un meilleur contrôle sur ce qui circule dans son pays et quand son besoin s’en fait sentir que vous le veuillez ou non et non les marchés ne vont pas s’affoler car la France reste un gros marché.

        « Et on n’a pas de matières premières en France »
        .
        Erreur nous les avons en partie le problème vient de leurs exploitation https://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/les-terres-rares-nouveaux-enjeux-de-la-crise-entre-la-chine-et-les-etats-unis-2405-1163505.html
        .
        Effectivement on n’a pas besoin d’une monnaie européenne comme l’Allemagne qui elle,ne possède rien d’autre que son charbon et son acier.
        Autre chose ? 🙂

        • Posteur dit :

          Enfin pour être un peu plus clair,un retour à la monnaie nationale pour la France serait positif sur pas mal de points et lui éviterait de dépendre d’un organisme comme la BCE,permettrait une adaptation quand l’économie se fait frivole,avoir une souveraineté monétaire et ne pas subir de pression extérieur sur ces points là et également des effets bénéfiques sur l’exportation.
          .
          Si la France abuse de sa monnaie alors c’est au peuple ou à la banque de France,ministre ou toute autre personne qualifié de rappelez à l’ordre l’état français et non pas un organisme transnationale que personne ne contrôle.
          .
          J’avais déjà poster un post sur ce point là sur un autre article maintenant supprimé mais ce n’est pas dure de trouver quelles sont les intérêts français de retrouver une monnaie nationale quand on constate que la monnaie qu’est l’Euro est une monnaie idiote,une monnaie qui va signer son arrêt de mort dans les prochaines décennie.
          J’ai étais un peu trop impulsif dans le premier commentaire,je me corrige un peu.

          • NRJ dit :

            @Posteur
            Je vous rappelle les brillantes années Mitterand. Il y a eu 3 dévaluations. Ça n’a fait qu’empirer la situation. L’opposition avait critiqué mais qui pouvait s’y opposer ? Personne. D’autant plus que les dévaluations aident à court terme (baisse de la charge de la dette, diminution des prix d’exportation) mais sont catastrophiques à long terme pour un pays comme la France qui dépend beaucoup plus de ses importations que de ses exportations. Donc les français ne peuvent pas en voir l’effet immédiatement.

            Ce sont les allemands, avec l’expérience des années 1920, qui ont eu la bonne idée de demander une BCE indépendante des politiciens. Car ils ont compris le mieux qu’avoir une monnaie dépendante ne favorise rien d’autre que les politiques à court-terme, le genre de politique qui mène en ce moment la France dans le mur.

        • NRJ dit :

          « Commentaire inutile et provocatif ». Ça commence bien. Je ne sais pas exactement ce que j’ai dit pour vous choquer, mais passons.

          Niveau matières premières, je parlais de la Russie qui dispose en masse de pétrole, de gaz naturel, d’uranium ainsi que de ressources rares comme le nickel ou le tungstène et de métaux précieux (diamant, or). On a quelques terres rares en France mais ce n’est pas comparable (d’ailleurs je ne parlais même pas de ça. Vous l’auriez compris si vous étiez moins borné dans votre critique perpétuelle).

          A partir de là si le taux de conversion de notre monnaie se réduit en France on verra le prix des matières premières exploser et on aura un choc pétrolier franco-francais comme en 1979. La Russie n’a pas ce problème (ou du moins à un niveau beaucoup plus faible). La rouble peut être faible, ça n’aura un effet que limité sur leur économie. Et c’est ce qui leur permet d’acheter des avions comme le SU-57 36 millions USD (prix unitaire estimé par des samovar) et de les vendre à l’étranger deux fois plus cher (le surplus remboursant le cout de R&D contrairement à nous) tout en restant très compétitif.

          La France reste par ailleurs un petit marché à l’échelle mondiale que vous l’acceptiez ou non. Par ailleurs veuillez préciser en quoi le fait de passer au franc aiderait à mieux contrôler ce qui circule. Si vous voulez arrêter la libre circulation des biens et des personnes on entrerait dans une autre situation.

          Au fait je n’ai pas parlé particulièrement de l’Allemagne dans mon commentaire. Pourquoi vous en parlez ? Je vois mal d’ailleurs en quoi le charbon et l’acier allemand plaide pour une monnaie européenne. Surtout qu’a ma connaissance l’Allemagne exporte surtout des produits finis, pas les matières premières.

          • NRJ dit :

            Au fait vous pourriez rester à l’heure. Si vous voulez un débat un peu plus constructif que vos critiques à 2 balles faudrait éviter de commenter juste avant que notre hôte ferme le portail des commentaires.

  2. Raymond75 dit :

    C’est très bien, d’autant plus que nous savons par la voix de la ministre elle même que les armements français ne servent pas à faire la guerre …

    • Bangkapi dit :

      Les armes de guerre, cela ne sert qu’à faire la guerre. Tout les reste n’est qu’hypocrisie.
      Et je jour où les syndicats, CGT en tête demanderons la fermeture des usines n’est pas pour demain.

      • Raymond75 dit :

        Mon commentaire était de l’humour au deuxième (ou troisième) degré. Bien sûr que la France équipe des armées en guerre, dont la répugnante guerre du Yémen.

        Dans tous les pays occidentaux, le complexe militaro-industriel est une composante importante de l’économie, et impose sa voix aux politiques. Cela avait été dénoncé en son temps par D. Eisenhower, alors président US après avoir été commandant en chef des forces alliées lors du débarquement.

        Nous vendons des armes et nous en sommes (officiellement) fiers ! A chacun son bonheur. En fait, nous sommes, syndicats compris, un pays de trafiquants, mais hypocrites car nous fuyons notre responsabilité en déclarant que cela ne sert qu’à se défendre.

        Le prétexte est que si on ne vend pas on ne peut pas s’équiper … Mais on a vendu quasi aucun Rafale ni porte-avion. Et en participant activement à l’insécurité du monde, nous nous mettons nous mêmes en danger !

        • Bangkapi dit :

          Oui on est d’accord.
          On est des commerçants et en utilisant le terme trafiquants qui est péjoratif on fait la même chose.
          Après chacun met le curseur de la morale selon son opinion.
          Mais pour le yéménite qu’il prenne des bombes fournies par la France , les USA ou les russes qu’est-ce que cela change.

          • Posteur dit :

            Un trafiquant c’est une personne qui vends,faire du marché de manière illégale il me semble,quand l’ONU ou les États-Unis mettent des sanctions qui empêchent la vente d’armement à un pays,on suit la directive,donc on va dire qu’on ne fait pas du trafique,on vend d’état à état et de façon légale et de toute manière comme le dit Bangkapi,que ce soit la France ou le Congo qui vend des armes ou bombes qui frappe les pauvres yéménites qu’est ce que ça change ? C’est soit nous soit quelqu’un d’autre,et nos salariés,économique,entreprises en dépendant de ces ventes,les américains peuvent s’en passer mais pas nous,voilà pourquoi il est aberrant que la France refuse ou ne vend pas sous prétexte idéologique,on est pas les États-Unis ou les allemands qui peuvent se permettre ça sous prétexte économique ou idéologique car ils peuvent aisément compenser derrière,mais pas nous.

        • Castel dit :

          Raymond75
          Arrêtons cette hypocrisie :
          Même si la France arrêtait d’exporter des armes, je suis certain qu’il n’y aurait pas une arme de vendue en moins dans le monde
          Simplement, ce serait d’autres qui les vendraient à notre place !!
          Le seul moyen de faire baisser ces ventes serait une action internationale, qui menacerait TOUS les fournisseurs, sans exceptions, de représailles politiques et économiques….
          Mais il ne faut pas rêver, quand on voit que les trois plus grandes puissances économiques mondiales, ont refusé de ratifier le traité d’interdiction des mines anti-personnel !! (que nous avons accepté de signer)
          Et, jusqu’à preuve du contraire, les gens qui se prétendent scandalisés par nos ventes d’armes, sont, au minimum manipulés par nos concurrents, quand ils ne sont pas eux-même partie prenante, pour favoriser les ventes d’armes de leurs « amis » !!!

  3. Plusdepognon dit :

    Quelqu’un a des nouvelles du contrat à 3 milliards payés par les Saoud au profit de l’armée libanaise ?
    Je me suis arrêté au moment où c’était suspendu…

    • Czar dit :

      Je crois avoir vu qu’au moins une partie avait été redirigée vers l’armée séoudienne et un de ses protectorats locaux, lui permettant de refiler ses vieux matos à quelques Africains nécessiteux (G5 Sahel ?)

    • Fred dit :

      @ Plusdepognon
      Transformé en achats à son propre profit. [sic, difficile de distinguer cette ré-affectation des achats « normaux » à mon sens]

    • Plusdepognon dit :

      @ Czar et @ Fred
      Merci.

    • jyb dit :

      @pdp
      ex odas, maintenant « sfmc » saoudi franci military contract. contrats toujours en cours mais au profit des forces saoudiennes ( patrouilleurs, artillerie, munitions, communications…)

  4. Rascasse dit :

    Modi vient de gagner haut la main les élections générales en Inde. On peut donc s’attendre à ce que l’année 2019 (ou peut-être 2020, vu la notion du temps qu’ont les indiens) soit une excellente année. L’Inde cherche notamment entre 110 et 120 chasseurs pour son armée de l’air, 57 pour sa marine, et un très grand nombre d’hélicoptères pour la marine également (Airbus propose deux modèle, le H160 et le Panther, pour satisfaire les indiens quelle que soit leur préférence en terme de standard technologique). Ils ont aussi ouvert un appel d’offre pour six sous-marins d’attaque supplémentaires, pour lequel le Scorpène est en pole position, vu qu’ils le fabriquent déjà en Inde (à moins qu’ils veuillent un truc plus moderne, auquel cas le Shortfin Barracuda aura ses chances).

    • Fred dit :

      @ Rascasse
      Dans la balance : une économie indienne pas au mieux de sa forme ; les USA qui vont sortir l’Inde de la liste des pays en voie de développement (ainsi que la Turquie) qu’elle favorise par des dé-taxations ; Chine et Pakistan qui sont plutôt satisfaits de cette ré-élection (sic !).

    • Desty dit :

      Le maréchal qui occupe la fonction de chef d’état-major de l’armée de l’air indienne habite à New-Delhi juste en face du QG du parti du Congrès… après la victoire électorale incontestable de Modi, il a fait placer une maquette de rafale dans son allée. L’ancien député Raoul Ghandi doit rire jaune en passant devant tout les matin pour aller bosser ! Mais il n’est pas le seul: certains de nos concurrents sur le marché indien aussi font la tête.
      Certains connaisseurs du prospect indien affirment qu’il va bientôt y avoir une seconde commande pour 36 rafales de plus, parce que les bases qui ont été aménagé pour lui en Inde ont une capacité de 72 appareils, parce que l’Inde a un besoin pressant et que les gros contrat doivent passer par appel d’offre pour la forme et que ça prendra encore un moment (2 ou 3 ans – le 1er contrat « sur étagère » aura été honoré d’ici là). Ils spéculent aussi pour un contrat marine passé avant le contrat pour l’IAF mais des appareils livrés après pour laisser le temps à la marine de modifier les ascenseurs de ses portes-avions. Les Américains surveillent par satellite les opérations de maintenance des portes-avions indiens comme du lait sur le feu… 🙂

    • NRJ dit :

      Pour les Rafales ce sera probablement compliqué. Les indiens pourront être tenté d’acheter des F-35 pour avoir les faveurs américaines ou des SU-57 plus récents ( maintenant que celui-ci devrait être produit en série). En revanche pour la marine indienne, le Rafale a toutes ses chances.

      • Alpha dit :

        @NRJ
        « Pour les Rafales ce sera probablement compliqué »
        Non, non, pas compliqué, tant pour l’IAF que pour la Navy… 😉
        « Les indiens pourront être tenté d’acheter des F-35… »
        Oui mais voilà : Les USA et L.M. ne proposent que le F-21 (avatar de F-16…) dans la dernière compétition… 😉

      • Posteur dit :

        Encore de la propagande ? Modi un fervant du Rafale vient de l’emporté et le Rafale est très bien placé en Inde que vous le veuillez ou non,sans compter que les Russes,Américains ne sont pas dans les petits papiers des indiens pour cause du premier qui l’a trompé avec le fameux SU-57 soit le Pak Fa et le second qui lui force la main sur les termes militaires,économiques.
        .
        Pour infos le SU-57 est encore développement et c’est cet année qu’il doit « normalement » avoir une mise en service escomptée,mais on se demande ou les russes vont trouver les financements,car on rappel que déjà l’Armata à eu un chiffre de commande à peine existant,le SU-57 sera pareil,les indiens ne vont surement pas retenter le diable.

  5. Plusdepognon dit :

    La concentration des acteurs et la logique de puissance engendrer par ce commerce n’en finit pas de gagner en importance.
    https://youtu.be/zRyAEiPIy94
    C’est dire l’hémorragie du tissu économique français que de lire ce chiffre de 13% des emplois industriels…
    La mondialisation est un naufrage, mais pas pour tout le monde.

    • Olyv dit :

      pas mieux, on se gargarise de vendre des armes à des rois ou dictateurs, ei ou al quaeda sont sunnites mais on soutient les sunnites, sans parler des mosquées européennes financées par les sunnites….

      la mondialisation détruit les cultures, les économies locales….

    • petitjean dit :

      plus de trois millions de nos emplois industriels ont été délocalisés vers les pays à bas coût !
      c’est le résultat de la politique imposée par l’UE
      mais c’est aussi le résultat de notre politique intérieure qui écrase nos entreprises sous le poids des impôts et des réglementations
      charges qui n’existent pas ou peu dans ces pays à bas coût
      il suffit de comparer le coût du travail dans ces différents pays pour comprendre l’ampleur du problème
      la concurrence libre et non faussée n’existe pas……………………

      • Frédéric dit :

         »Imposé » ? Arrêtez de rejeter sur l’Europe les faiblesses des économies nationales. On a commencé a fermé des usines a partir des crises pétrolières. Et c’est sous Tatcher au Royaume-Uni que l’industrie britannique a définitivement lâché le pas devant les services et la finance alors qu’elle dérégulé a tout va avec des crédits d’impôts par milliards. Pas mieux que la France au final au niveau manufacturier.

        • Plusdepognon dit :

          @ Frédéric
          Par « imposé « , il entendait certainement parler de l’idéologie ultra-libérale… dont Tatcher et Reagan sont les heraults.
          Et qui se porte très bien sur le malheur des peuples à l’encontre desquels elle est administrée. Finalement le capitalisme de connivence a exactement le même résultat que le communisme.

    • John dit :

      13% des emplois industriels?
      L’industrie française a du succès dans les produits à haute valeur ajoutée.
      Tant que les investisseurs ne comprennent pas ça, l’industrie ne va pas se relever.

      • wagdoox dit :

        les investisseurs ont très bien compris, ils arrivent prennent la tech et délocalisent…

        • John dit :

          Haute valeur ajoutée ne signifie pas forcément technologie…
          C’est là l’erreur faite souvent.
          Combien de savoirs dans les artisanats sont en voie de disparition alors que le nombre de riches augmente? La France a des compétences dans certains corps de métiers qui réellement n’existent nulle part ailleurs. Et ce ne sont pas des compétences qui se délocalisent. Quand on parle de savoir faire industriel, c’est pas forcément évident, mais artisanal, c’est des décennies d’apprentissage…

          Mais pour le reste, c’est le peuple qui fait fuir les investisseurs… Contrairement à ce que beaucoup disent sur ce site, la sous-évaluation de la monnaie allemande est une excuse. L’Allemagne a les mêmes salaires moyens et médians que la France.
          Par contre, l’Allemagne ne fait pas la grève toutes les 2 minutes.

          Et à ceux qui disent que le coût du travail est un problème, il faudra m’expliquer comment ça peut être le problème alors que la Suisse a une industrie pesant plus de poids dans l’économie nationale, et que cette industrie est exportatrice nette. Et la balance commerciale ne prend pas en compte les échanges financiers et les échanges de service. Pourtant le coût du travail est le triple de la France…

          Si la Suisse arrive à être exportatrice nette, c’est qu’il y a qques problèmes entre autres au niveau des investissements en France.

        • Pascal (l'autre) dit :

          Et ils délocalisent ou ? ……………………….. En Chine, qui pille sans vergogne nos brevets, process de fabrication et nous inonde de leur produits en hésitant pas, en plus, de faire dans la contrefaçon qui plus est!
          Allez demander à certains groupes du luxe par exemple!

      • Vinz dit :

        Ca fait longtemps que la Chine se ré-oriente vers le marché premium – cf par ex Huawei dans les réseau et le « smartphone ». Et s’ils décident de vous inonder de produits à perte – mais couvert par leur Etat bienveillant – parce qu’ils sont en surcapacité de production ou veulent simplement tuer la concurrence, ben vous fermez votre boîte, parce qu’il n’y a aucun mécanisme efficace contre le dumping social dans l’UE – et surtout pas contre la Chine.

        • John dit :

          La haute valeur ajoutée c’est pas les smart-phones.
          La mécanique de précision, tout ce qui requiert des ouvriers très qualifiés au final.
          En France, l’armement, l’aéronautique / l’aérospatial, le luxe et l’artisanat font partie des emplois qui requièrent des ouvriers extrêmement qualifiés !
          La partie ingénierie c’est une partie de la question. Mais réussir à produire des produits de haute qualité permettent de s’assurer des marchés de niche certes, mais avec une concurrence faible où tout le monde est prêt à mettre le prix qu’il faut.
          Exemple:
          – Pacemaker: vous préférez un pacemaker suisse / allemand / français ou vietnamien?

          Mais bon, tout ça est inutile sans politique stable. Et le système français est totalement instable pour les investisseurs. Les impôts et diverses taxes sont en place pour 2 ans max… Puis changées. Et le droit du travail protège l’employé qui a un job mais pas l’emploi en général.

          • Vinz dit :

            Vous n’avez pas bien saisi : non seulement Huawei conçoit des objets techno comme les smartphones, mais en plus chasse directement sur les terres d’Apple en proposant une finition identique voire supérieure – pour bien moins cher évidemment. C’est valable dans beaucoup de domaines. Ca fait partie du programme industriel chinois d’opérer une montée en gamme ; et ça va très vite dans certains cas.

          • John dit :

            J’ai bien compris votre commentaire…
            Mais vous ne semblez pas saisir ce que moi je disais…
            … Bien évidemment la Chine monte en gamme et le fait très vite, et ça fonctionne.
            Il n’empêche que les domaines à succès pour les industries européennes ont encore une avance sur certains pays. Et il y a tout ce qui met en avant la réputation…
            – les montres suisses
            – le luxe français
            – les voitures allemandes
            etc…
            Oui la Chine monte en gamme. Il n’empêche que les seules industries où l’Europe peut être à niveau, c’est les industries à très haute valeur ajoutée. Mais la très haute valeur ajoutée ce n’est pas que la technologie. Et il y a des compétences sous exploitées.
            Et à ce niveau, la France perd énormément de compétences inexistantes ailleurs. Et ce ne sont pas des compétences qui peuvent être hackées. On parle de tous les artisanats, tous les produits de gastronomie, tout ce qui fait que la France est réputée partout, mais qui se perd et qui n’est pas suffisamment exploité par les artisans entre autres.
            Vous semblez partir avec une approche défaitiste.
            Moi je pense que si la Suisse a une balance commerciale positive, les pays ayant des compétences comme la France n’a aucune raison de ne pas pouvoir retourner la balance commerciale.
            D’autant plus que les importations suisses sont très importantes car les salaires sont très élevés…

      • NRJ dit :

        @John
        C’est moi ou vous prenez les investisseurs pour des imbéciles . Si c’est le cas je vous suggère d’investir personnellement en France sur les produits à haute valeur ajoutée.

        Si on reste sérieux, sachez que les autres pays européens rivalisent sur ce secteur avec nous. Et si les investisseurs vont plus chez eux que chez nous, c’est qu’ils y voient un meilleur résultat. Mais allez les convaincre si vous voulez. Vous risquez simplement d’être jeté comme un malpropre. Cette manie de prendre les autres pour des imbéciles… Allez voir Albatros vous vous entendrez très bien.

        • Posteur dit :

          « Vous risquez simplement d’être jeté comme un malpropre. Cette manie de prendre les autres pour des imbéciles… »
          .
          Le seul qui prend les autres pour des imbéciles c’est vous,vous avez une manière de vous exprimez violente et provocatrice en pensant détenir presque une vérité absolue sur certaines choses..
          Soyez plus respectueux et moins provocateurs,ça vous évitera des retours de bâton surtout que vos commentaires sont assez insignifiants et n’apporte pas grand chose,quand on n’a rien à dire,on ne dit rien et je ne dis pas ça pour insulter mais car c’est ce que sont vos commentaires en général,on dirait que vous découvrez l’eau chaude à chaque article ou vous postez.

        • John dit :

          Donc la France a une balance commerciale négative et vous allez chercher des excuses ?
          La France a plein de problèmes justifiant cet état de fait…
          Mais quand l’industrie française produit des voitures bas de gamme (bas de gamme signifie « pas chère », et non pas « de mauvaise qualité »), la concurrence sur ce créneau est telle que le coût du travail français n’a pas la moindre chance…
          L’industrie automobile allemande vend beaucoup plus car elle est sur du haut de gamme qui souffre moins des variations d’euros…
          Qqun qui achète une voiture allemande à 100’000 chf pourra en payer 110’000 si les taxes d’importation augmentent ou si la monnaie fluctue.
          Par contre, pour une voiture française à 25’000 chf fera face à une concurrence plus grande (plus de marques sur ce créneau), et les fluctuations rendant une voiture française 10% plus chère peur la rendre trop chère pour certains…
          Là où la France fait du haut de gamme, ça se passe plutôt bien ! Airbus, Dassault, armement en général dont la Marine en particulier, pneumatiques, luxe, la gastronomie, …
          Prenez la gastronomie française… Les producteur haut de gamme progressent, ceux qui travaillent dont la production intensive (fruits et légumes, lait, viande) souffrent d’une concurrence plus grande…
          Donc oui, je persiste et je signe, l’ambition en France est trop basse, car il y a des compétences à exploiter, et des compétences parfois sans concurrence, donc une situation idéale !

  6. Plusdepognon dit :

    On en vient toujours au chantage à l’emploi et à la manière de redistribuer les richesses…
    https://youtu.be/4n2tWyIuA8g
    C’est peut-être cela l’origine du terme « economie circulaire ». 🙂

  7. Ghostrider dit :

    Les annonces et opérations de relations publiques de Madame la Ministre sont judicieuse mais je crains néanmoins pour l’avenir sans réellement fondements mais juste de l’instinct. Beaucoup de pays anciennement dits  » émergents » ( turquie, afrique du sud, corée du sud, et j’en passe ) ont développe une industrie de défense qui n’a pas à rougir du peloton de tête certes sur des segments de produits moins complexe. les plus gros clients à forte solvabilité se compte sur les doigts de la mains et ce sont des marchés hyper concurrentiel oû les EU on une forte dominance., pour le reste ce sont des marchés à moins 500 M. Même si nos coûts main d’oeuvre sont élevés, nos prod en naval, aéro, tech & électroniques sont qualitatif avec une forte R&D. Sur ces 3 segments nous devons nous battre comme des lions .. pour le reste cad principalement équipements terrestres ce sera très compliqué malgré la qualité des produits ( le marché belge Scorpion est une exception). Seul note demande intérieures peut soutenir ce segment mais tôt ou tard la pression sur le budget de la défense s’accentuera. comme l’indique @plusdepognon 200.000 emploi industriel ( pour 13 % des emplois indus total) cela me laisse songeur. 5,4 millions de fonctionnaires ( appro) pése énormément sur la dette et dont la masse salariale représente 25 à 30 % du budget ( et je ne vous parle des boites quais para publique ( SNCF, RATP, EDF, …). L’état-providence a transformé la France en économie publique qui bien sur ne veut pas s’afficher comme telle. Le grand mensonge est que le gouvernement Larem ( tout comme le programme RN) ne souhaite pas s’y attaquer frontalement voir élague ce dossier tabou et pourtant essentiel.

    • Plusdepognon dit :

      @ Ghostrider
      Tout à fait.
      Le travail ne paie pas en France. Pas comme le capital (le vrai, celui qui se planque dans les paradis fiscaux et la fraude plus ou moins légale, parfois appelée optimisation).
      https://www.lepoint.fr/economie/classes-moyennes-inferieures-le-travail-ne-paie-pas-assez-16-05-2019-2313102_28.php
      Pour le commun des mortels, c’est l’URSS sans le KGB.

    • NulH dit :

      En France si l’on cible le marché international alors concurrence internationale.
      Il faut alors viser à coup emplois asymptotique 25 fois plus faible, du patron manager a l’ouvrier en passant par l’ingénieur ou l’expert.
      Ceci se vérifie sur le long terme. .(le siècle avant, devenu moins de 50 ans, voire 20 dans quelques techno.)
      De plus la France correspond à 2 à 3% du marché mondial (toute haute techno ) .. Reste les 97 à 98%, qui eux ont à terme un potentiel proportionnel de concurrence.
      En fermant les frontières ça va seulement un peu moins vite.. mais on est rattrapé. .. a un instant ou à un autre.
      Ie, vers 1998 nous savions déjà que la Chine dépasserait l’UE mais aussi les USA .. sur ces premiers éléments… de piste.. de réflexion pour démarrer. ..

  8. petitjean dit :

    L’industrie de défense est le secteur des hautes technologies et dans ce domaine, ne mégotons pas notre plaisir, la France est une référence.
    Donc je me félicite de ces résultats,, même si nous pourrions faire beaucoup mieux en Europe
    il s’agit d’un rapport sur l’exercice 2018 et il n’est pas fait mention du superbe contrat passé avec l’Australie à propos de la vente de sous marins
    Fabrication et livraison vont s’étaler sur plusieurs années et devraient donc impacter 2018 aussi
    Entre la signature d’un contrat et sa réalisation il y a un gap. Mais bon, je n’ai pas lu ce rapport…….

    • NRJ dit :

      Je suis d’accord. Ce rapport est une bonne nouvelle et montre que l’a a quand même de grandes capacités en France.

      Pour le sous-marin, c’est en 2016 que le contrat a été signé. En 2018, ce contrat a simplement été bétonné.

  9. Plusdepognon dit :

    De toute façon, la politique fait l’économie. C’est pour cela que les puissances d’argent entretiennent des écuries de gens qui ne croient en rien et leur sont redevables de tout.
    https://claude-rochet.fr/la-naufrage-dalstom-un-sabordage-delibere-de-lindustrie-francaise-et-de-la-souverainete-nationale/
    Il faut un retour sur investissement.

    • Frédéric dit :

      C’est un gag ? Quel est l’état de l’entreprise américaine qui a reprit Alstom déjà ? C’était un plan délibéré de la France pour coulé un fleuron US

      Pour en revenir à l’industrie de l’armement, on est encore infiniment loin de la monoindustrie russe ou en l 2016, il représente 50 % de la production brute de l’industrie manufacturière et 30 % de ses ressources humaines.

      • Plusdepognon dit :

        @ Frédéric
        Lisez l’article si vous n’avez pas envie de lire le livre…
        La puissance nucléaire français reposait sur trois piliers: Areva, Alstom et la dissuasion nucléaire.
        Inutile de vous dire que la question de la souveraineté nationale de la France n’est pas un gag et que je ne m’inquiète pas pour General Electric. Ils ont les brevets et le gouvernement US derrière eux. Et oncle Sam ne partage pas le pouvoir. Quand il l’a, il le garde.

        • Alpha dit :

          @Plusdepognon
          Punaise, toujours cette légende…
          Pourtant, M. Lagneau a mis un lien un peu plus haut pour contrer cette même contre-vérité faite par un autre intervenant …
          http://www.opex360.com/2014/05/09/qui-fournit-les-turbines-des-marins-nucleaires-de-la-marine-nationale/
          Astom n’a JAMAIS construit de réacteurs destinés à notre force nucléaire !!!
          Compris ? Including ? Rozumiesz ? Verstanden ? Förstått? Begrepen ? Ulertu ?,……
          Le constructeur des réacteurs, c’est Thermodyn depuis des lustres, filiale française de General Electric, régie par le droit français, dont les brevets sont français, etc …
          Bref, les USA n’ont AUCUN droit de regard sur l’activité de Thermodyn !…

          • B.M. dit :

            Thermodyn ne fournit pas les réacteurs mais les turbines à vapeur des navires nucléaires Français, turbines qui sont d’ailleurs très peu sophistiquées mais très fiables (technologie Creusot Loire des années 60/70). Les réacteurs, eux, ont été conçus par le CEA et sont fabriqués par Naval group à Indret.
            Pour répondre à plusdepognon sur le fleuron qu’aurait été ALSTOM bradé aux salauds de yankees qui auraient ainsi piqué de précieux brevets, j’ai le regret de l’informer que dans le domaine de l’énergie (ce n’est pas le cas dans le ferroviaire) il n’existe plus aucun brevet Alstom qui ne soit pas tombé dans le domaine public. En fait GE a découvert mais un peu tard qu’il avait acheté une coquille vide.

          • Plusdepognon dit :

            @ Alpha
            Je parle de la maintenance des turbines Annabelle de nos centrales nucléaires avec Alstom.
            https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2015/03/03/j-m-quatrepoint-la-vente-dalstom-a-general-electric-est-un-scandale-detat/
            Areva s’occupe du combustible, Alstom des turbines de nos centrales et l’armée de la dissuasion nucléaire. C’était les trois piliers de l’indépendance et de la souveraineté de la France.

            Je fréquente assez ce blog pour connaître Thermodyn.

            Merci pour votre sollicitude.

          • Plusdepognon dit :

            « Arabelle ». Foutu correcteur automatique…
            http://loikleflochprigent.com/?p=259

          • Alpha dit :

            @B.M.
            Exact !

            @Plusdepognon
            « Je parle de la maintenance des turbines Arnabelle… »
            Ouais, ben soyez plus précis à l’avenir : Je viens de vous relire, et le mot « maintenance » ne figure nulle part…
            Il n’en reste pas moins que la dissuasion nucléaire est nullement touchée par la vente d’Alstom…

        • Plusdepognon dit :

          @ BM
          Ce n’est pas tant en termes de brevets que de maintenance des turbines…
          Il y a un monopole de fait de GE sur le parc nucléaire civil français.

  10. Ghostrider dit :

    @plusdepognon .. . en terme de performance coût & main d’oeuvre / charges entreprise, il y a encore une petite chance d’y arriver à faire converger vers des standard internationaux sans pour autant arriver à égaler des standards chinois, turques, .. bien évidement . mais il faut un courage politique énorme et un engagement vers des réformes structurelles REELLES et non en trompe l’oeil. je dirais qu’il nous reste une toute dernière marge peut être de 5 à 10 ans ( alors que la ligne rouge est dépassée depuis belle lurette). Si rien n’est fait ce qui est malheureusement l’état des lieux actuellement , ce sera foutu définitivement et on vas décrocher grave …

    En conclusion pour continuer à assurer de bonne performance à venir pour l’export de défense français , je dirais qu’il faut accroître notre agressivité commerciale, jouer à fond le lobbying et la politique comme le fond les US ( même si cela n’est pas comparable), continuer les économies d’échelles et les alliances, soutenir à fond notre PME innovantes, pour tous cela nous allons dans le bon sens même si nous avons un énorme boulet au pied qui notre compétitivité en terme de coûts … la dessus vous connaissez la musique , si rien n’est fait , on finiras mal très mal … le modèle social et publique français est un luxe que l’on peut plus se payer depuis déjà fort longtemps

  11. Plusdepognon dit :

    Pour ceux qui s’intéressent à la marche du monde par les ultra-riches qui se prennent pour des dieux:
    https://youtu.be/DnHUyRfY3Wc

    Cette vidéo est d’utilité publique.

  12. Platane dit :

    Je n ai jamais vu une seule arme française en OPEX en dehors des notres
    Ces ventes d’aeronefs A PERTE sont dangereuses pour notre économie.

    • Plusdepognon dit :

      @ Platane
      La France vend d’énormes contrats d’armements (frégates, avions, sous-marins,…).
      https://youtu.be/zRyAEiPIy94
      C’est pour cela que vous n’en avez pas trop vu, si vous cherchez des famas dans les mains ennemies.
      http://www.francesoir.fr/politique-monde/des-famas-en-syrie-preuve-que-la-france-arme-les-islamistes

      Et puis ça permet de faire une pression amicale sur les autres marchés d’assurer la sécurité d’un gouvernement en armant ses nervis…

      • Frédéric dit :

        Oups la gaffe dans le début de la vidéo avec la vente d’armes sous De Gaulle dans les années 60 avec les saoudiens et Saddam Hussein 🙂

    • Frédéric dit :

      Cela montre que vous ne sortez pas beaucoup 🙂 En temps que simple tourisme, j’ai vue (de loin) les frégates singapouriennes et des Caesar thaïlandais. Et non, Dassault ne vent pas a perte, vous préférez que les indiens achetent des F-35 ?

  13. AdrienBZH dit :

    Comment l’ONU et/ou l’UE peuvent-elles permettre encore à des pays comle l’Arabie Saoudite et l’Egypte d’acheter du matériel militaire alors qu’ils bafouent tous les Droits de l’Homme existants, oppressent des populations, tuent des civils… Je loues le courage des Allemands qui ont suspendu leurs exportations militaires vers ces pays! Nous avons abandonné notre humanité pour la politique du chiffre, mais ce n’est pas en taxant à tout va sur le territoire qu’on va relancer l’économie! C’est bien de vendre des armes dans certaines régions du monde pour ré-équilibrer les rapports de force, mais dans d’autres cas ça s’apparente à la politique de l’autruche (Ha bon? Nos chars leclerc ont servi à tuer des civils yéménites? On ne savait pas…)
    Ça me donne envie de vomir…

    Un citoyen du pays ayant inventer les Droits de l’Homme