Tensions dans le Golfe : L’Allemagne et les Pays-Bas suspendent la formation des soldats irakiens

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

24 contributions

  1. jyb dit :

    – Jusqu’en 2017, ces milices pro iraniennes au sein du hashed étaient aussi formées par des instructeurs américains. Et je ne crois pas qu’il y ait eu un seul green on blue.
    – consigner leurs instructeurs au kurdistan, c’est un peu extreme. Sans trop m’avancer, les mili hollandais bénéficiant de la log allemande je ne suis pas sur qu’ils soient en mesure de poursuivre l’assistance sans les allemands.

    • vrai_chasseur dit :

      @jyb
      L’Allemagne et les Pays-bas forment les soldats irakiens (et les peshmergas kurdes) en s’appuyant sur un commandement commun et une logistique partagée, le KTCC (Kurdistan Training Coordination Center). Celui-ci fait partie de l’opération coalisée Inherent Resolve.
      7 autres pays ont aussi des formateurs au KTCC (en moins grand nombre) : Italie, UK, Hongrie, Norvège, Finlande, Slovénie et Suède.
      Le KTCC est sous commandement alterné allemand / italien (actuellement italien).
      Les 50 hollandais sont stationnés à Camp Stephan au Kurdistan irakien.
      Tout le monde mange allemand, puisque c’est la Bundeswehr qui ravitaille KTCC…(l’Allemagne a aussi investi dans un hôpital flambant neuf au Kurdistan irakien).
      La France et les USA entraînent aussi l’armée irakienne et les peshmergas kurdes. Mais chacune avec sa propre organisation et des commandements indépendants.
      Et il semble bien en effet qu’il n’y ait eu aucun cas officiel recensé de green on blue depuis 2015.

      • jyb dit :

        + 2 officiers hollandais à bagdad qui restent en place, en revanche les conseillers militaires civils ( 3 ou 4 pax)
        vont être réaffectés.

  2. Meiji dit :

    Russie / Iran, Syrie / Turquie / Russie, il n’y a que l’Irak qui fait tampon en plein milieu.
    Ca serait osé (voir catastrophique pour nous) si les Iraniens s’en prenaient à l’Irak.

  3. Thaurac dit :

    Cela sent mauvais, et si il n’y a vraiment rien , c’est se précipiter, ou alors, ils ont eu vent ( visite de Pompéo, renseignements ? ) que ça va péter sous peu!

    • Auguste dit :

      Ni Trump,ni les Iraniens ne veulent d’un conflit.Le problème c’est que dans chaque camp il y a ceux qui poussent au crime.Bolton & Co,Israéliens d’un côté et Pasdarans de l’autre.Et tous ces braves gens attendent la provocation pour allumer le feu.

    • ThP dit :

      Je ne sais pas… Si les Américains voudraient provoquer une guerre, ils ne s’y prendraient pas d’une autre facon…

      D’un autre coté, les Iraniens essayaient jusqu’à très récemment de sauver l’accord nucléaire, comportement peu compatible avec ce que les américains laissent entendre…

  4. Piliph dit :

    Une invasion US de l’Iran se solderait par une défait telle que la cohésion même de l’union en serait affectée. Ces guerres ne profitent qu’au 1% le plus riche, tous les autres en souffrent. Imaginez, des dizaines de milliers de body bags revenant aux USA… Et la France, que ferait-elle en cas d’invasion? Si on a encore ce larbin des oligarques aux manettes, on peut craindre le pire.

    • Thaurac dit :

      Pas besoin d’envahir l’iran, chat échaudée…l’aviation les drones, la marine peut les calmer sans poser le pied à terre, hormis quelques actions des fs.

    • Carin dit :

      @philip
      Le « pire » c’est les gens comme vous !!!
      Des défaitistes. La vie est une putain de dissertation… vous avez la thèse, vous connaissez l’anti-thèse, mais vous refusez de voir la synthèse… et vous vous plaignez de n’avoir qu’un 8/20!

    • MD dit :

      Une invasion US de l’Iran  »rapprocherait » encore une fois tellement les  » frontières de l’OTAN » de la Russie qu’il vaut mieux se protéger dès maintenant les oreilles pour ne pas entendre les hurlements de gorets qui viendront du Kremlin.

    • Pascal (l'autre) dit :

       » Une invasion US de l’Iran se solderait par une défait telle que la cohésion même de l’union en serait affectée  »
      En 91 certains ont tenu le même discours vis à vis de l’Irak de Saddam Hussein!!!!! Je ne dis pas que le contexte est pareil, je ne dis pas que cela sera facile mais ceux qui tablent sur le « déclin de l’empire américain » risquent d’avoir des migraines!!!!

  5. jyb dit :

    L’ambassade us vient d’appeler à maintenir un niveau élevé de vigilance et à faire profil bas. « Prenez conscience de l’envirronement
    dans lequel vous etes »

  6. nimrodwing dit :

    Ca ne fleur pas bon comme situation.
    Il y a peu les us on essayé de remettre un peu de prudente douceur dans leurs relations avec le kremlin, poutine y semble favorable, même si ils ont encore des dossiers chaud sur le feu.
    Cette histoire là pourrait laisser a daesh une marge de manœuvre si la situation devient chaotique, mais pour faire quoi ?

  7. vrai_chasseur dit :

    Le risque évident à ce stade est le ‘Flash Point Ignition’ : le moment où la surchauffe du climat général due à la pression politique est telle, qu’une étincelle suffit à tout embraser d’un coup, comme un réservoir d’essence trop chauffé au soleil.
    Et la probabilité d’origine de l’étincelle ce sont plus les proxies (et on compte Israel comme proxy US).

  8. joni dit :

    irak et iran sous domination US, on appelle ça sécuriser son approvisionement , c est juste du realisme à l’anglaise

  9. aleksandar dit :

    Pas de chance pour les US, il reste un général anglais honnête !
     » Mais le major général Ghika ( deputy commander of Operation Inherent Resolve (OIR) a déclaré aux journalistes, lors d’une vidéoconférence du quartier général de la coalition à Bagdad mardi, qu’il n’y a pas eu de menace accrue de la part des forces soutenues par l’Iran en Irak et en Syrie.
    Il a dit que la coalition surveille la présence des forces soutenues par l’Iran « ainsi que toute une gamme d’autres forces parce que c’est l’environnement dans lequel nous nous trouvons ».
    Mais il a ajouté : « Il y a un nombre important de groupes de milice en Irak et en Syrie, et nous ne voyons aucune menace accrue de leur part à ce stade. »
    Cela a beaucoup énervé les va-t-en guerre américains !
    Mes respects , Mon Général !

    • joni dit :

      Et les sabotages des 4 petroliers c est quoi?c est bien la mise en oeuvre de la menace des mollahs…idem l attaqie de l oleoduc ….les USA doivent attaquer l Iran et en finir avec ceregime terroriste….c est le souhait des peuples israeliens,arabes et iraniens!

      • John dit :

        Ce régime aurait été détruit par la population en laissant faire l’ouverture économique et politique de l’Iran…
        Ce qui a été fait en Irak n’a pas amélioré la situation au moyen orient… C’est la répétition des mêmes erreurs…

    • Robert dit :

      Aleksandar,
      Les brits savent qu’en cas de conflit, leurs soldats seront envoyés derrière l’oncle Sam pour des intérêts qui ne sont pas les leurs, comme en Afghanistan, en Irak et ailleurs.
      C’est juste du réalisme.

  10. Carin dit :

    @aleksandar
    Je suis rarement d’accord avec vous, mais là… vous avez mis le doigt sur la plaie.
    Mais vous vous doutez bien que l’Angleterre comme la France prendront fait et cause pour nos « amis » américains… malheureusement pour le peuple Iranien, ce sont les mollahs qui mènent leur pays, et ce sont tous des va t en guerre… du style armons-nous et partez.. et si ça pete.. la plupart d’entre eux iront en Amérique pour se mettre à l’abris, comme la plupart des fils de … que le monde a créé, et le peuple iranien dans tout ça???

  11. Ghostrider dit :

    Sur les cendres de l’Irak et de la Syrie, l’Iran chiite en embuscade depuis la fin de la seconde guerre du golfe et l’instauration en 2006 d’un gouvernement Irakien d’obédience Chiite (parti chiite Dawa), L’iran a réussi son pari de créer son axe chiite Téhéran – Beyrouth ( L’irak étant à présent sous influence Iranienne, en Syrie bachar aura bien du mal à se débarrasser des milices iraniennes sous la conduite des gardiens de la révolution et au liban elle tends la main au Hezbollah dont l’infleunce est prépondérante pour ne pas dire majeures) . Merci à la famille Bush et leurs pitoyable « service après vente « , après 30 ans d’un interventionnisme erratique et coûteux humainement et financièrement, la politique étrangère US au moyen orient se termine en noeud de boudin. désolé de cette piteuse expression. Mais vous vous rendez compte de la réponse de ce haut responsable Irakien aux américains  » si vos ambassades se font attaquer , débrouiller vous de tout façon on est plus mettre chez nous « . Même si les US ont perdus « la main » sur le terrain » et qu’une invasion US de l’Iran reste de l’ordre du fantasme, L’iran devrait faire très très attention de ne pas pousser leurs avantages politiques façon irraisonnée et agressive car le retour de bâton pourrait être sévère .. déjà que le sabotage des tankers saoudiens récemment au large des Émirats arabes unis pue à mort les services secret iraniens, la bande de barbus de Téhéran pourraient vite s’en mordre les doigts.

    http://www.francesoir.fr/en-coop-matteo-puxton/irak-aux-mains-des-milices-chiites-l-exemple-du-badr

    http://memri.fr/2019/03/12/liran-prend-le-controle-du-systeme-bancaire-irakien-avec-laccord-du-premier-ministre-irakien/

    https://www.parismatch.com/Actu/International/Les-forces-iraniennes-resteront-en-Syrie-1599879