CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La première des quatre frégates de type F125 destinées à la marine allemande a été livrée pour la seconde fois

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

49 contributions

  1. Eratosthène dit :

    … 178 tonnes en trop. Je n’arrive pas à le croire. On se croirait en Espagne, ou au Vénézuela…

  2. Pierro dit :

    1000 tonnes de plus qu’une FREMM mais:
    – pas de défense aérienne équivalente à l’ASTER 15 ou Sea Sparrow.
    – pas de missile de croisière (Scalp Naval/ Tomahawk).
    – pas de sonar (FREMM: sonar de coque + poisson et antenne linéaire) et pas de lance-torpille.
    Bref, bâtiment sans intérêt…

    • John dit :

      Plutôt que de voir la situation avec arrogance, on pourrait y voir la différence d’utilisation des frégates entre la France et l’Allemagne.
      On peut aussi s’intéresser aux éléments que les FREMM françaises n’ont pas et que ces navires allemands ont…
      Pour commencer, le radar français est un radar PESA alors que le radar allemand est un radar AESA. Il semblerait que l’avantage aille pour l’AESA, pas tant question capacité (très similaires), mais surtout au niveau de la fiabilité et des pannes.
      .
      On peut aussi parler de l’artillerie qui est plus importante sur la version allemande. (127mm contre 76mm pour la France).
      Concernant le sonar, le type de sonar français est unique en son genre, c’est une technologie sauf erreur que seul Thales maîtrise. Donc forcément, difficile de faire mieux.
      Et je crois (sans certitude, et toute réponse avec plus de détails serait intéressante) que la capacité de guerre électronique est supérieur sur la F125 contre la FREMM.

      Pour moi, ce qui est intéressant c’est de voir la différence de l’approche dans la conception qui est due en partie à une différence culturelle, et en partie à la mission qui somme toute n’est pas la même.
      Les allemands ont des frégates plus spécialisées dans la défense anti-aérienne (équivalent des classes horizon).
      La marine allemande est plus spécialisée pour quelques raisons. Elle n’a pas le territoire marin de la France. Certains des territoires français ne sont pas directement protégées par des forces armées complètes. Imaginons un conflit type
      Malouines… Une telle frégate aurait l’avantage en effet de pouvoir « tout » faire. Si elle peut-être déployée rapidement, elle peut mieux protéger les territoires.
      Par contre, l’Allemagne n’a pas ce type de besoins.

      Ensuite, il y a une seconde spécificité. La France a une armée qui est bien plus orientée offensive, alors que l’Allemagne a une armée défensive.
      Cela explique pourquoi souvent le matériel est plus lourd / plus blindé / moins mobile du côté allemand. Cela explique pourquoi l’Allemagne a suivi le Royaume Uni s’agissant les Eurofighter orientés plus supériorité aérienne que le Rafale lors de sa conception.

      • raca dit :

        Que des excuses ! que font les ingénieurs allemand ??? France et Italie fabriques des FREMM avec des différences mais jamais vous n’avez vu une chose pareil il n’y a pas d’excuses possibles….

        • Raphael dit :

          @raca

          Ce ne sont pas les ingénieurs qui mettent au point le cahier des charges mais les militaires, et les militaires prennent en compte les besoins de la politique nationale. Vous serez gentils de rehausser le niveau de vos contributions – vos commentaires transpirent la stupidité. La France et l’ Italie sont des pays avec une grande histoire maritime et bon nombre de besoins qui se rejoignent, ce n’est pas le cas de l’Allemagne. Ne pas confondre une explication et une excuse. Les explications de John sont juste, prenez en de la graine. Il n’y a pas d’excuse pour le rapport tonnage/armement des F125 parce que cela est voulu. Maintenant évidemment que les problèmes techniques ne l’était pas. On notera que bon nombre des grands programmes d’armements des dernières décennies ont connu problèmes techniques et/ou surcout. D’ailleurs, plus le programme est grand, plus les emmerdes sont explosives. Les seuls pays qui ne semblent pas souffrir de ce mal sont ceux qui ne rendent pas de compte à leurs peuples, comme pas hasard…

          • raca dit :

            @raphael par gentillesse je vous réponds; je ne fais pas le « professeur » j’ai tous simplement donné un avis. Le vrai travail est fait par des ingénieurs, un militaire ne travaille pas sur des dessins techniques ou sur la construction d’un produit c’est le rôle du constructeur! . En France vous n’auriez jamais vu un tel problème de déséquilibre , car là est le problème et non l’armement! .
            Bonne soirée

        • John dit :

          Les ingénieurs ne choisissent pas ce que l’armée veut comme équipement.
          Le problème qui a retardé la production, et le problème de déséquilibre, oui, pas bien joué de la part des ingénieurs.
          Le déplacement et l’armement est défini par la Marine allemande et ses politiques !
          Au final, la question qu’il faut se poser, c’est « pour quelle mission développons nous cet équipement ».
          L’exemple du VBCI, du CAESAR, des FREMM est très intéressant et très parlant.
          FREMM: guerre « symétrique », attaque d’un pays ayant les moyens de répondre un minimum, défense d’un groupe naval / aéronaval…
          C’est une conception à vocation offensive. L’Allemagne semble vouloir d’une arme défensive. Le cas de la défense anti-aérienne est frappant. Si c’est pour défendre ses côtes en cas de conflit, la défense anti aérienne sera assurée par d’autres frégates spécialisées dans ce rôle. Et en plus, l’aviation est censée défendre le ciel allemand.
          Donc forcément le résultat n’est pas le même.

          Le CAESAR est intéressant. La France voulait d’un système d’artillerie automoteur. Donc pas un canon tracté. Il fallait le rendre aéro-transportable. Et pour qu’il ne soit pas vulnérable à la riposte, il était nécessaire qu’il puisse se mettre en place, tirer et partir en un laps de temps très court. Il fallait qu’il ait une portée suffisante. Donc le CAESAR a été une somme de ces compromis.

          En Allemagne, le PZH-2000 est juste différent. Pas meilleur ou moins bon. Les attentes sont différentes, arme défensive.

          L’armée française, en dehors peut-être de la dissuasion nucléaire, est une armée offensive. Porte-avion, Marine, Rafale, Mirage 2000D, Tigre, ERC90, AMX-10, CAESAR, EBRC, VBMR(-L) ont tous été conçus pour un rôle plutôt offensifs. Les blindés sont plutôt orientés cavalerie.
          Dans les blindés, le VBCI et le Leclerc sont peut-être des équipements plus défensifs. Mais tous les équipement plus haut sont relativement légers pour être déployés plus facilement.
          L’Allemagne n’a pas une philosophie par manque de compétence. La différence de philosophie est dû au rôle voulu de l’armée.
          C’est pour ça que l’armée suisse a quelques équipements en commun avec l’Allemagne, et des similarités avec l’armement scandinave et moins avec la France. Le rôle défensif requiert d’autres caractéristiques. Et la France peut compter sur la dissuasion.

  3. Barfly dit :

    La frégate type F125 (classe Bade-Württemberg), c’est le prototype même du navire dont on ne voit pas l’utilité, complètement sous armé, juste bon à faire de la figuration comme toute l’armée allemande ceci dit. Bref, du pognon jeté par les fenêtres.

    Je critique mais on peut aussi faire les mêmes reproches concernant nos futures FTI (frégates de taille intermédiaires) qui sont également sous-armées, à la différence que la FTI sera équipée d’un radar à antenne active Sea Fire 500 de Thales qui lui donnera une plus-value inestimable, et une fonction dans un groupe aéronaval.

    • Dimitri dit :

      Après les F125 restent des frégates pour conflits asymétriques et navigation près des côtes. Pas conçu pour des combats de haute intensité ou de haute mer. La marine allemande n’a pas de grandes prétentions. Seulement 16 000 marins aujourd’hui. Contre 40 000 en France. Pas vraiment de stratégie militaire maritime.

      • TINA2009 dit :

        Bsr DIMITRI !

        Je rejoins vos propos ! Et j’ajouterai ceci : Si j’étais PRUZACK et que j’avais des roubignolles , je déclarerai ceci :
        -« si les allemands ne veulent pas de leurs F125, nous Français, souhaitons leur acheter les 2 premier exemplaires… Car , il nous faut , impérativement, un vecteur pour accompagner , tantôt nos BPC ( PHM), et tantôt nos BCR. ….Et s’il fallait les doter de moyens AA supplémentaires, nous serons effectuer la dotation complémentaire , à moindre coût ».

        • John dit :

          Vous êtes sérieux?
          L’Allemagne au moins a le courage de ne pas accepter des produits non finis, ou non conformes…
          Là on voit pourquoi vous aimez Trump… Que du blabla, rien de concret. L’Allemagne et l’armateur ont un contrat. C’est pas parce que la France décide de parler que le contrat sera rompu… Si c’est uniquement pour faire parler, ça n’a pas le moindre intérêt !
          Et ces décisions font partie de la politique, et non de la marine…

          • TINA2009 dit :

            Bsr JOHN !

            Inutile de prendre la peine de vous relire : Nous savojns tous les 2 que votre argumentation …. Est absente !
            Je reprends néanmoins vos propos :
            – La Marine allemande a refusé la F125 BADE- WURTEMBERG pour non conformité : C’est une bonne décision !
            – Que du BLABLA ? Et l’Etat américain n’aurait donc point de contrat avec son armateur ??? Allez , au plaisir de vous lire sur le sujet, MON TRES CHER !
            – C’est pas parce que LA FRANCCE Décideraitt de parler que L’Allemagne déciderait de répondre … Négativement comme sceptiquement … Voir positivement … Quand savez – vous ??? Les avez- vous contacté ??? Allez !!! DONNEZ 6 NOUS LA PRIMAUTE de vos informations ???
            – Effectivement , ce genre de décisions font partie de la politique ! Cependant, je puis vous assurer que nombre de mes collègues marins seraient ravis de voir 2 F125 RENOMMEE « LFAVP RICHELIEU » et  » C.MORTENOL » les accompagner lors de leurs déplacements .
            Maintenant , et comme mentionné par plusieurs commentaires précédents, une dotation complémentaire AA (SADRAL-NG vu les réserves dont on dispose …ou MICA-VL, à défaut … Mais plus cher à installer et rendre compatible avec le système de combat dont sont dotées les F125) est nécessaire et la Deutsche Marine, leurs mandataires décisionnaires et mandants industriels ont M.E.R.D.E.S!
            PS : Personnellement,:
            -A/ le radar à antenne active TRS suscite mon intérêt , quand bien même il ne serait pas opérationnel au 03/05/2019.
            -B/ le 127 mm avec munition VULCANO n’existe pas au sein de la quasi totalité des marines étrangères.
            – C/ Effectivement , et à la marge… la dotation d’un OTO BREDA supplémentaire en 76 mm + STRALES, SERAIT BIENVENU , avec les 3 munitions différentes et complémentaires ( et notamment, ce qui nécessite de contribuer à la fin du développement de la munition VULCANO pour ce type de canon… Même si la dotation n’est pas réalisée au final! ).
            Bonne Nuit JOHN ! Elle porte conseil : !

          • TINA2009 dit :

            Bsr à nouveau JOHN !

            J’ai oublié un dernier point fondamental : A savoir la capacité à projeter un nombre de RHIB conséquent !
            —> Excellent pour nombre de missions, en binôme avec nos PHM, et nos BCR… Sur nombre de théatre d’opérations. SANS COMPTER la possibilité de l’utiliser comme navire ATELIER / LOGISTIQUE pour nombre de missions . Au ffinal, C’est le type de navire qu’il nous manque, au 03/05/2019 , n’ayant plus de remplaçant à la JEANNE D’ARC et au JULES VERNE!
            Bonsoir JOHN!

          • John dit :

            Vous ne comprenez donc pas le droit…
            L’Allemagne ne refuse pas l’équipement, il refuse d’accepter un équipement non conforme. L’armateur ne peut pour autant pas vendre cet équipement à quelqu’un d’autres…
            Pour quelles raisons?
            Parce que cet équipement appartient à l’Allemagne. Même si l’usage n’est pas encore le sien.
            Parce qu’une partie des équipements a été installé par d’autres entreprises ayant un contrat avec la Marine et pas avec l’armateur.
            Bref… Vous pensez qu’un état de droit c’est une république bananière… Vous pensez que n’importe qui peut acheter un porte avion français en faisant une offre supérieure à celle de la France lorsqu’il est terminé?
            – Concernant Trump… vous ne comprenez pas ce que je dis. Je ne parle pas de contrats américains… Je parle des méthodes Trump et de vos réflexions. Ce ne sont que des mots, rien de faisable concrètement. C’est comme dire que le Mexique va payer le mur… Ca sonne bien, mais toute personne ayant un minimum de jugeotte sait bien que ce n’est pas faisable. C’est le cas ici.

            Les besoins français sont totalement HS dans cette question. Un contrat c’est pas un truc sans valeur. Donc non ce que vous dites n’est pas possible à moins que le client cherche un autre acquéreur comme les A400M allemands.
            Mais ça c’est le client et pas le constructeur qui peut faire cela.

      • John dit :

        Elle n’a pas la même surface à protéger…
        La France a une armée offensive. L’Allemagne une armée défensive.
        Et la France doit à la fois défendre un groupe aéronaval, défendre des territoires, attaquer des armées (Syrie, Libye)…

    • Hermes dit :

      A ceci près que la FDI Frégate de Défense Intermédiaire (Ca n’existe plus la FTI!), c’est 4000t, ce qui de facto la rend particulièrement meurtrière et armé en comparaison de la F125 ou même d’une FREMM…
      16 cellule (ASTER/MDCN) (32 Possible)
      4 MU90
      2 x 20mm
      8 Exocet
      .
      Et comme vous le rappelez, surtout le Sea Fire 500…
      Personnellement, je trouve nos FDI bien mieux équipé et je cracherais pas sur une petite dizaine 😉

    • Pierro dit :

      Si les FREMM ont un armement un peu léger pour leur 6000t, les FTI ne sont pas mal pour 4500t.
      A l’exception des Sylver A70 pour Scalp Naval, les FTI font aussi bien que les FREMM.
      – Radar Sea Fire 500 (4 faces et plus rotatif).
      – Sylver A50 (capacité ASTER 15/30)
      – 8 MM40 Block 3 (180 km, possibilité de frappe sur objectif terrestre avec coordonnées GPS)
      – lance-torpilles MU-90
      – sonar de coque Kingklip
      – sonar remorqué CAPTAS 4
      – 1 canon 76mm
      – 2 canons 20mm Narwhal

      On pourrait juste souhaiter le doublement des cellules Sylver (il y a la place) et constater qu’en Asie la norme est plutôt à 16 missiles surface-surface, et de préférence supersonique.

      • Barfly dit :

        C’est ainsi que je voyais les choses, un doublement des cellules Sylver. Pourquoi faire moins létale quand on a la possibilité de faire plus.

  4. Thaurac dit :

    Je ne suis pas spécialiste de navires, mais je m’intéresse aux bateaux de plaisance(voiliers) dès l’image, je me suis dit, il y en a trop « dans les hauts » par rapport à sa largeur ( ou maître-bau ,ça doit rouler et effectivement c’est le cas, plus un gite permanent!
    Pas mal, il faut revoir leurs calculs.
    Je ne lui souhaite pas une panne de moteur dans un mer formée…et bon courage aux marins pour garder la gamelle dans l’estomac 😉

  5. rafi77 dit :

    Les allemands ont réussi l’exploit de faire encore mieux que nous avec nos La Fayette, frégates sous armées qui restent malgré tout des batiments légers. Là on a une carcasse de 7000 t, soit le profil d’un destroyer, sans aucune défense ASM et une défense AA limité à des lanceurs RAM, c’est à dire, grosso modo l’équivalent de nos Mistral, donc de la défense très courte portée et à l’efficacité limitée (c’est pas du ASTER ou du SM3). Quel gâchis !!! on se demande des fois à quoi pensent les états majors……Comparez l’armement des navires de tonnage équivalent construits en Asie (Chine, Japon, Corée du sud)…..Ah oui, c’est pour faire de la présence ou de la lutte contre les trafics, bref ce que peut très bien faire un OPV de 2000 t. ces navires ne sont pas dépassés, ils sont juste mal pensés….

    • Dimitri dit :

      Sur les La Fayette il y a la place pour le système de lancement vertical. Le navire à été conçu pour mais n’a jamais été installé. Pareil pour les FREMM, il y a la place pour installer deux sylvers de plus et monter à 48 le nombre de missiles.

  6. Eric dit :

    Une gite de 1.3 ° sur tribord ? Quand on regarde une photo de profil de ces bâtiments, on a l’impression qu’ils sont incroyablement chargés dans les hauts : massifs radar et passerelle, aériens, etc… Même les CG-47 de l’US Navy paraissent plus bas, c’est dire ! Ca rappelle un peu certains croiseurs de bataille japonais de la deuxième guerre mondiale et leurs gigantesques « pagodes », comme ceux de la classe Kongo par exemple (cf. magazine « Los ! »). Bonjour la stabilité par gros temps !

    • Dimitri dit :

      Je crois que la classe Nagato fait pire. Horrible, on dirait un chateau fort.

      • Amaranthus dit :

        Allez dans ce cas regarder les images d’archives de la classe Fuso ou Ise. Record absolu avec une pagode culminant à 48m

    • TINA2009 dit :

      Bsr ERIC !

      Question : Quels moyens , peu onéreux, peut -on installé sur un navire , mal conçu, présentant une gîte non conforme aux standards ?

      Au plaisir de vous lire !

  7. Carin dit :

    J’ai l’impression que ces 4 bateaux ont étés commandés pour que les constructeurs choisis apprennent !!!! Cela justifierait le fait qu’ils ne soient là que «  pour quelques années »…

  8. Breer dit :

    Ach… où sont les grosses navires de la Kriegsmarine d’ antant……

  9. nexterience dit :

    Attention au visuel. La matûre est volumineuse du fait des radars plats mais peut être faite en composites et finalement très légère.
    C’est Hensoldt ou Cassididian fait les radars plats.
    Ce bâtiment est bien équipé pour l’asymetrique et l’Action Vers la Terre avec son canon de 127. Il aurait été parfait contre la Libye. Maispour les choses sérieuses, il doit être accompagné d’ une Fremm!

    • John dit :

      L’Allemagne n’a pas vocation à attaquer d’autres pays, ce qui selon moi explique la différence d’armement.
      Il semblerait que le blindage soit supérieur aux FREMM. Au final, on voit la différence de stratégie franco-allemande dans l’armement.
      PZH 2000 vs CAESAR, Leopard 2 vs Leclerc….

      • nexterience dit :

        John, je n’y connais pas grand chose mais vous encore moins.
        En défensif ils vont faire quoi sans sonar ni défense aérienne ?

        • John dit :

          Pourquoi est-ce que vous êtes obligés de juger la qualité d’une personne systématiquement?
          La France a un territoire marin aux 4 coins du globe. Elle a besoin de navires « omnirôles », d’autant plus si on prend en compte la protection de certains bâtiments de guerre très importants, et des iles sans la moindre protection militaire française.

          L’Allemagne n’a que 3500 km de côtes. En cas de conflit, mettez tous les navires allemands en opération, et vous avez tout cet équipement en mer !
          Il y a des frégates anti-aériennes, des sous-marins, … Donc oui, l’Allemagne a un armement défensif, et dans cette stratégie elle semble préférer la robustesse.
          Ensuite, lorsque vous parlez de défendre les côtes d’un pays, cela signifie que les navires sont aussi protégés par de l’armement sur le sol allemand comme les avions de chasse…
          Bref, l’Allemagne a une marine de coopération, la France a une marine relativement « indépendante ».
          Ai-je été plus clair dans mon opinion?
          Je ne dis pas que l’Allemagne a raison ou tort… Je cherche juste à comprendre la raison des choix allemands qui à première vue sont surprenants. Lorsque on y réfléchit, ils sont compréhensibles.

    • Pierro dit :

      7000t pour faire de la lutte asymétrique…il faut qu’ils arrêtent de fumer la moquette.
      Ils ont une bonne frégate avec la Meko 200, qu’est-ce qu’ils sont allés pondre avec un pachyderme sous-armé de 7000t ?

    • Capitaine de Bateau-Lavoir dit :

      Le volume des superstructures pose toujours un problème de prise au vent.
      Par conséquent ce navire ne pourra aller que dans des zones anticycloniques.
      .
      Comme les bâtiments de grande croisière touristique incapables de tenir par mer agitée, il sera tributaire de la qualité des prévisions météo.
      .
      Après tout, c’est un choix : si le but politique est seulement d’annoncer une marine d’un certain tonnage, ce genre de bateau est une solution.

    • TINA2009 dit :

      Bsr NEXTERIENCE !

      je rejoins vos observations !

  10. Pat34 dit :

    Sur les french fremm un seul canon 72 longue portée en cas de panne problème pourquoi pas deux canons 72 non c edt mon avis c est il y a le reste des missiles
    Mais bon deux canons c’est mieux oui je ne suis pas un spécialiste et puis on devrait avoir au moins 20 frégates fremm et fti vu nos départements outre mer et nos accès maritimes.

    • Anonymous dit :

      Des Fremm seraient superflus pour la protection du domaine maritime et pour combattre la piraterie, des patrouilleurs suffisent largement, et puis de toute façon c est beaucoup trop cher…

  11. caiusbonus dit :

    Elle ressemble à un porte-containers!

    • TINA2009 dit :

      Bsr CAIUSBONUS !

      Excellente réflexion !

      Je vous en prie ! Poursuivez votre réflexion et votre développement .
      A savoir :
      – Que peux t’on effectuer comme missions avec un porte-conteneurs?
      Au plaisir de vous lire …

  12. forêt10 dit :

    Il faut relativiser.
    TKMS est et restera un grand concurrent de navalgroup.
    Sur le marchés internationaux, ce constructeur taille souvent de belles croupières à Navalgroup…

    Pourquoi? cherchez l’erreur…

    • Anonymous dit :

      Oui et en plus ils n ont pas le soutien d une puissance nucléaire ayant un siège permanent au conseil de sécurité, ce qui rend leurs performances encore plus belles !

      • TINA2009 dit :

        Bsr anonymous et Forêt10 !

        Excellentes observations !

        Merci de développer !
        On a besoin de vous pour développer et ouvrir les débats !

  13. Tannenberg dit :

    Le terrain de jeu pour la marine allemande se limite a la Baltique et a la mer du Nord, les engagements OTAN restant de l’ordre du combat asymetrique type expeditionnaire, ou de la patrouille anti-pirate, donc intensite faible mais longue duree. Pour rappel, la doctrine d’emploi de l’armee allemande est purement defensive, la marine allemande n’a pas vocation a accompagner un GAN ou a mener des actions offensives comme l’est notre marine nationale. Les F-125 sont donc dimensionnee et equipee en consequence (au temps pour ceux qui trouvent les FREMM sous-equipees). Pour info, le RAM (block 2) est plus comparable au crotale qu’au mistral en terme de capacite et de portee d’engagement, et un RAM c’est potentiellement 21 missiles prets au tir, avec 2 systemes les F-125 sont donc tres bien equipees pour la defense de point et l’auto-defense AA.

    A mon sens, le foirage de TKMS en tant que maitre d’oeuvre sur ce projet semble inexcusable, et il reste qu’il manque a ce design de « temps de paix », a minima, une alerte et un leurrage anti-torpille (voire un hard-kill, meme si les US ont semble-t-il abandonne cette piste pour proteger leurs PA) . Il semble evident qu’en cas de conflit de haute intensite, ces fregates ne seraient engagees qu’en task force ou sur les approches allemandes en conjonction avec les forces aeriennes et sous marines.

    • Barfly dit :

      En tant que membre de l’Otan et allié européen de taille, la marine allemande a vocation à accompagner un GAN.
      D’ailleurs, leurs frégates de la « classe Sachsen » (beaucoup plus armées pour le coup) ont déjà accompagné le CdG dans différentes missions.
      Des navires de 7000 t destinés à la lutte asymétrique, c’est incompréhensible.

    • TINA2009 dit :

      Bsr Tannenberg !

      je rejoins votre observation pou r ce qui concerne la protection et l’alerte anti- torpille…Maintenant, le coût de ces additions complémentaires doit être réalisé . Si c’est « jouable », alors, ce doit être réalisé !

  14. raca dit :

    Et nous continuons à parler de technologie allemande de savoir faire allemand….blabla ! quand arrêtera t on de toujours penser que l’ Allemagne est le pays des merveilles ?????

    • TINA2009 dit :

      Bsr RACA !

      Je vous seraiq gréé de développer avec des références concernant le discrédit que vous attribuez à la Technologie Allemande !
      Les industriels Allemands sont excellents dans nombre de domaines maritimes.
      Au plaisir de vous lire !

  15. Franchouillard dit :

    Une grosse marine composée de gros tonneaux peints en gris.

    Les Allemands font ce qu’ils veulent. Leurs objectifs et méthodes ne sont pas les mêmes que les nôtres.

  16. Bloodasp dit :

    Moi j’ai une question à 1M€, les FREMM, F-125, FTI… peuvent-elles supporter l’installation d’un canon électrique? J’ai pas l’impression car il est très probable que dans 10 ans les bateaux US et chinois en seront équipés. On fera quoi? On attendra que tous nos bâtiments arrivent en fin de vie pour prévoir l’installation de cette technologie de rupture? Pour une fois, il serait bien que nos planificateurs fassent preuve d’anticipation quand ils décident de faire construire nos bateaux! Gouverner c’est prévoir.

    • Polymères dit :

      La réponse est non (à moi le million!)

      Mais sinon faut pas croire que dans 10 ans les américains ou les chinois seront équipés, et leurs navires qu’ils sortent de chantiers aujourd’hui ne sont pas plus « adaptés » à en recevoir.
      On est actuellement dans des phases de tests, d’expérimentation et d’ici à ce qu’il y a un truc cohérent, fiable et réellement opérationnel on peut attendre.
      Il y a aussi de guerre psychologique et de propagande rappelant un peu la guerre froide, les chinois, les russes voulant tenter de démontrer une supériorité face aux américains, mais souvent ce sont des projets qui n’existent pas ou des projets à l’état d’essais à qui on donne une envergure et un succès qui ne l’est pas, en donnant parfois des noms « révélateurs » comme missiles « tueurs de porte-avions ».

      Donc attention aux effets d’annonces, qui bien souvent a pour objectif de se donner une image de puissance, qui sert parfois à rassurer, à faire douter l’ennemi de ses forces et de sa supériorité. Les chinois et les russes font actuellement un gros effort pour faire perdre aux américains leur sentiment de supériorité, dans le but logique que les USA restent inactif quand ces pays bougent et font valoir leurs intérêts. Mais dans les faits, ces pays reçoivent des armes assez « classiques » et les super missiles invulnérables et autres, ben ça reste assez invisible, très psychologique, très prototypé à des essais, souvent dans le symbolique de puissance.
      Attention donc, ces pays ne communiquent pas comme nous le faisons, ils utilisent la communication à des fins de propagande et de psychologie et non pas pour informer dans un soucie de transparence.