CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

La Direction du renseignement et de la sécurité de la Défense soigne sa communication

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

20 contributions

  1. JG von Rheydt dit :

    J’ai cliqué sur les petits drapeaux, à moins que le site détecte que je n’ai pas le niveau linguistique, encore que, je m’attendais à une version du site dans une langue étrangère, voire des propositions ciblées, mais non, rien, tans pis pour le tagalog… Une arnaque de plus

  2. VinceToto dit :

    L’es Armées s’occupent de leur sécurité. Là c’est de la com. ! C’est la même équipe de com. que pour Macron?

    • Thaurac dit :

      Vous en rêvez le nuit de Macron!
      C’est un site de recrutement et de présentation, point barre, le reste n’est que foutaise;
      Et surement aussi, tous les sites sont de la com, si tu ne veux pas communiquer tu ne crées pas de site…..

  3. polwyne dit :

    Merci pour cet article

  4. Plusdepognon dit :

    Les chaussettes à clous s’occupent de criminalité ?
    Bah, bientôt tout le monde appellera ça du commerce.
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/04/23/la-legalisation-du-cannabis-une-opportunite-pour-l-afrique_5453925_3212.html
    Il n’y a qu’à voir les pays qui calment leurs populations avec le khat. Visiblement, ça marche bien.
    Le recrutement est un enjeu majeur, encore et toujours…

    • Thaurac dit :

      J’ai vu un article disant que là où il est légalisé le traffic ne baisse pas, je cherche et je reviens
      voilà
      mais j’en ai vu un plus récent (en attendant)
      Décryptages » Mauvaise surprise : la Californie qui s’attendait à une baisse de la criminalité suite à la légalisation du cannabis constate l’inverse
      https://www.atlantico.fr/decryptage/3562405/mauvaise-surprise-californie-attendait-baisse-criminalite-suite-legalisation-cannabis-constate-inverse-franck-zobel-stephane-quere
      Google est mon ami: légalisation du cannabis+pas de baisse du traffic

      • Plusdepognon dit :

        @ Thaurac
        Il y a un truc avec le cannabis. Vu les taux de THC qui se trouvent dans certains produits, plus personne ne peut dire que c’est aussi nocif qu’un café.
        L’essor des drogues chimiques m’a toujours laisser incrédule (quand on voit que c’est fait, comment vouloir tester ça).
        Vous me direz que la crise des opiacés aux USA est due aux groupes pharmaceutiques.
        https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/crise-des-opiaces-aux-etats-unis-premieres-inculpations-de-dirigeants-pharmaceutiques-6320887
        De plus, toute la criminalité autour que ce soit les consommateurs pour s’en payer ou les criminels pour se défendre ou s’arroger des parts de marché… plus toute la corruption induite et les prisons occupées ! Ce trafic a mis l’empire chinois à genoux, financé des guerres et continue de nos jours à détruire des pays entiers.
        La légalisation pour des raisons de gros sous arrivera, comme aux USA.

    • Stoltenberg dit :

      Plusdepognon :
      Mauvaise idée. Alors que le cannabis baisse l’intelligence des personnes qui en consomment régulièrement. Et que le QI est lié au développement économique des états… Sur le moyen et long terme, la légalisation de la drogue va s’avérer être une très mauvaise mesure. Les Chinois en savent quelque chose…

  5. lxm dit :

    Il faut avoir une sacrée abnégation pour protéger un pays démantelé et souillé chaque jour un peu plus par ses propres gouvernants.
    Je me souviens encore de l’époque d’avant les attentats où il était considéré officiellement comme « mal » de simplement reconnaitre le drapeau français.

  6. Jm dit :

    Un service de sécurité et de renseignements et basé pour partie sur l’historique et l’expérience.
    Quand on voit le nombre d’inspecteurs qui quittent ce service par manque de considération, une absence de reconnaissance même officieuse, et un avancement plus que dérisoire – la spécialité d’inspecteur est celle qui avance le moins vite, juste après, il y a la musique, – alors qu’on leur demande une disponibilité et une amplitude horaire maximale, il ne faut pas s’étonner que le turn-over soit un des plus important des unités des armées, et que la DRSD recrute et peine à recruter.
    La carte postale est belle, mais l’envers du décor un peu moins.

    • Thaurac dit :

      Reste Garde Champêtre ou agent de police à Valras Plage…
      faut savoir ce que tu veux, car, la moindre intelligence ( sans jeu de mots) c’est de se renseigner sur sa carrière et ses conditions de travail avant de postuler…..

      • Jm dit :

        Tu peux te renseigner ou t’informer, c’est selon, tant que tu veux, tu n’as pas d’informations objectives au départ.
        Il te suffit de regarder ce nouveau site, je te confirme, la carte postale est belle…….
        De plus, comme c’est un service terro-centré, dis-toi bien que les autres armées sont « tolérées » et ne sont pas soumises au même régime. D’ailleurs, cherche le dernier directeur de la DPSD / DRSD qui ne soit pas terrien.
        Par exemple, un Directeur interrégional Terre ou Marine qui note un Inspecteur Air ne le note pas au regard de la réglementation Armée de l’Air, mais en fonction de son passé de notateur de son armée et en rapport avec les autres Inspecteurs de son armée, car il ne veut pas créer de distorsion dans ses équipes interarmées.
        Pour exemple, actuellement, un sergent-chef Isd Air a, en moyenne, autant de points de notation qu’un adjudant secrétaire inscrit au tableau d’avancement d’adjudant-chef.
        De plus, les Inspecteurs Terre (par exemple) intègre du grade de Sergent-chef au grade d’adjudant-chef (voire Major exceptionnellement) et ne sont plus soumis à un quelconque filtre, alors que les Inspecteurs Air intègrent au grade de Sergent-chef, réalisent un nouveau BS ( avec échec ou réussite à la clé) , puis « subisse » un nouveau filtre pour devenir Adjudant-chef (Ex S3 pour les anciens). Filtres que n’ont pas les autres armées.
        Et c’est pourquoi il y a beaucoup d’Inspecteurs qui quittent au grade d’Adjudant, parce que l’avenir est bouché pour eux (le nombre d’Adjudant-chef Isd est plus que contraint).
        Ce qui crée une distorsion de carrière et d’avancement, objet de multiples contestations et recours, entre autre.
        Et ce type d’info, tu veux aller la chercher où, quand tu débutes, que tu es sergent-chef, et que le jury est composé d’officiers très supérieurs, tu n’as pas forcément toutes les billes.

    • Gabriel dit :

      Vous semblez en connaître sur le sujet, justement le poste d’inspecteur m’intéresse, vous pourriez m’en dire davantage ?

    • Le Chat dit :

      Je serais très intéressé moi aussi.

  7. Tavannes dit :

    Il y a toutes les baltringues qui vont se pointer, alors que rien ne vaut un type qui a fait ses preuves, que l’on va chercher sur le tas et qui n’a rien demandé. C’est un sacerdoce puisque l’on doit risquer sa vie au service des autres, mais il semble que la donne à changé et que ça ressemble aujourd’hui d’avantage à un souk de marchants de tapis, où la sécurité et la vie des français à une décote formidable. En attendant que la circonspection se transforme en dépit, je vous souhaite de trouver ce qui semble cruellement faire défaut, mais on ne fabrique pas des hommes avec une éducation académique détourné de ses fondements originels. Au départ c’était pour l’intérêt supérieur français.Et puis les intérêts privées ont pris le pas sur la sécurité des français et la nation, car le premier marché à l’export de la France est celui de l’armement, couvert par le secret des affaires et le secret des technologies, ce qui par « dessus » le marché, je ne parle pas de rétro-commission, permet d’obscurcir les impôts sur ces ventes d’armes et donc le budget de l’état. In fine, les conflits d’intérêts explosent le fonctionnement des armées, transformés en GTIA malingres avec une stratégie de haute intensité fantasmés. L’impunité et les connivences sont au coeur du problème, et rien n’emprunte pour l’instant le chemin de la rédemption et de l’adaptation aux enjeux du futurs. La fuite en avant pour l’enrichissement de certains a transformé le patriotisme en phénomène de foire et l’humanité en fascisme souriant. L’ignorance est le nerf de la guerre, et nous avons décidé de construire une machine à ignorant, fabricant une détestation de la culture chronologique, il faut donc arrêter la masturbation intellectuel et continué d’apprendre à coexister fraternellement (Là je sent que le mot fraternel va irriter plus d’un trou-du-cul!), à rétablir une certaine idée d’égalité sans laquelle la liberté n’est rien. Tout cela avec un temps soit peu de cerveau disponible et de bienveillance au fond de ses couilles bien sûr. Forcément à la sortie de la guerre 39-45 on avait des agents qui connurent la guerre, l’occupation, les nazis, les privations, les trahisons, etc, et leurs capacités reposaient sur des expériences très denses, pas sur un cul assis derrière un PC, ou une série télé, ou une courtoisie à la Hanouna, non bien sûr. Et c’est pareil pour les politiciens ou les acteurs, aujourd’hui nos héros estampillés ainsi, manquent de trempe et ont l’air franchement de gros ploucs au service d’une aristocratie snob et médiocre. Que la force soit avec le boulanger au coin de ma rue!

  8. jeanmich dit :

    Le drsd ferait mieux de soigner ses opérationnels plutôt que sa comm…

  9. Plusdepognon dit :

    Ce que j’apprécie c’est que ce revirement ne concernerait que les citoyens américains.
    http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/la-nsa-veut-mettre-fin-a-son-programme-de-surveillance-des-discussions-telephoniques-20190425
    Intox ?