CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Méditerranée/Migrants : Finalement prolongée, la mission de l’UE « Sophia » devra se passer de navires

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

25 contributions

  1. Barfly dit :

    La cacophonie européenne. Comment voulez vous que l’on mette une armée commune en place après ça ? Et pour une fois qu’une mission a de bons résultats, on est incapable de perdurer.
    Manquerait plus qu’on demande aux Us de faire le travail à notre place…

    • Auguste dit :

      Bons résultats?.Les migrants continuent d’arriver en Italie.La police italienne les fait débarquer en cachette sans prévenir les ports d’arrivée.Ce serait une mauvaise pub pour Salvini.L’Europe regarde ailleurs et parle d’autre chose,comme elle l’a fait depuis le début.

  2. Le Breton dit :

    Il y a bateau de passeurs actuellement dans un port et les fameux passeurs aimeraient le remettre à la mer, son nom est Aquarius.

  3. Robert dit :

    Sans notre lâche complicité, cette immigration de peuplement ne viendrait pas par ces moyens. Ce sont nos pays qui font un appel d’air formidable, les ONG et organismes d’Etat qui leur fournissent les moyens de tricher, sur l’âge l’origine ou ses raisons réelles à demande un statut. La grande majorité ne sont ni réfugiés ni misérables. N’ayant pas commencé par devoir impérativement respecter nos règles et nos lois, en arrivant légalement et en acceptant toutes nos lois, pour beaucoup cela constituera une certitude de notre faiblesse qui se retournera contre nous un jour prochain. Pour un certain nombre, ils se manifestent assez rapidement par délinquance et criminalité exponentielle. Demandez aux italiens, seul le grand patronat et la mafia bénissent cette immigration.
    Nous finançons et organisons notre propre invasion de personnes de communautés étrangères à notre civilisation, nos cultures et nos moeurs et préparons une société multiconflictuelle chez nous. La grande majorité de ces personnes fuient leurs pays, non pas pour des raisons de misère, les miséreux n’ont pas les moyens de se payer ce voyage, mais pour des raisons de confort de vie voire de profiter de la faiblesse de nos pays pour en abuser. Car si vous allez dans un pays pour profiter du système social et de la faiblesse des lois, cela s’appelle abuser. Ceux dont les pays sont réellement en guerre, ils devraient se battre pour les défendre ou les libérer, nos soldats partent y risquer leur vie tandis qu’eux viennent profiter de notre pays. Ceux qui veulent sortir de la pauvreté, relative quand on sait le niveau de vie de leurs pays et les moyens nécessaires pour faire ce voyage, au lieu de travailler pour développer et enrichir ce pays, ils viennent profiter des aides et du travail plus facile voire illégal sur notre continent.
    L’Europe de Bruxelles n’est en rien l’Europe naturelle et politique mais un agglomérat de mondialistes qui organisent l’esclavage consenti pour fournir le marché et dissoudre les nations. L’Europe réelle doit se défendre en protégeant ses nations et ses peuples contre ces prédateurs européistes.

    • Czar dit :

      je rectifie vos propos : il n’y a AUCUN réfugié : un réfugié, c’est un Belge qui fuit en France l’invasion allemande, pas un Erythréen qui justifie de son régime autoritaire pour aller s’installer à l’autre bout de la planète ou un Irakien qui invoque des troubles dans le nord de son pays alors que le reste du territoire est relativement tranquille.

      refusons le terrorisme moral de ceux qui veulent nous les imposer, et ça passe d’abord par refuser leur armes sémantiques.

      Les Syriens installés au Liban, en Jordanie, ou en Turquie sont, eux , des réfugiés puisqu’ils ont juste quitté leur pays sans s’en éloigner et notre aide devrait se limiter à ces gens

      • Robert dit :

        Czar,
        Vous me répondez?
        J’ai parlé de « réfugiés »?

        • Czar dit :

          oui très cher, c’était implicite dans votre assertion que « la grande majorité n’en sont pas »

          d’où mon correctif. Nous sommes de toute façon du même avis sur la question.

          • Robert dit :

            Czar,
            Il y a des vrais réfugiés parmi eux, rares certes, car celui qui refuse de servir à libérer ou développer son pays est plutôt un déserteur ou un fuyard. Mais les différents statuts offerts et le laxisme de l’interprétation rendent souvent impossible un réel discernement.
            Je connais des chrétiens irakiens qui ont vus tous leurs biens volés ou détruits, un fils enlevé pour une rançon et casser les deux jambes, avant d’être menacés dans leur intégrité physique. Certains d’entre eux restaient former des milices d’auto défense, dans les zones ou ils pouvaient l’assurer, d’autres ont pris le chemin de l’exil. Ils rentreront ou pas, mais ils n’ont pas abandonné leur pays, la majorité s’était retournée et leurs « amis » musulmans étaient devenus hostiles. Comment combattre pour son pays, ou vos ancêtres étaient présents bien avant les arabes, quand vos compatriotes vous considèrent comme un ennemi ?

    • Fred dit :

      @ Robert
      « ONG et organismes d’Etat qui leur fournissent les moyens de tricher, sur l’âge (…) » Faux : argumente, démontre (quid des test osseux [très contestables] ?)
       » (…) l’origine ou ses raisons réelles » Faux : argumente, démontre
       » seul le grand patronat (et la mafia) bénissent cette immigration. » Faux : sans papiers, impossible de travailler
      « les miséreux n’ont pas les moyens de se payer ce voyage » : les familles se cotisent et empruntent pour un des leurs

      • Czar dit :

        et si tu démontrais toi-même que « c’est faux, » crétin bavard ?

        • Fred dit :

          @ Czar
          Comment démontrer l’inexistant ; oh, philosophe de comptoir, Tzar de pacotille prétentieux ?

          • Czar dit :

            je crois que tu t’es trompé, fraidasse, ici c’est Opex360, un site consacré aux questions de défense, pas le repaire des luttes intersectionnelles non-cisgenres ni racisées, tu peux donc remballer ton numéro de chèvre post-occidentale émue par tous ces Camerounais qui fuient Assad et ses cruautés de satrape oriental car tu risques de faire le tapin en vain.

          • Fred dit :

            @ Czar
            Eh ben, si tu es honnête, adresse d’abord cette critique – tout à fait entendable – à Robert.
            Cela ne m’amuse pas du tout, mais alors pas du tout, de devoir contrer les pensées nauséabondes et hors sujet d’un catho intégriste et raciste.

          • Czar dit :

            on se tape de ce qui te chaut, ou pas. Le propos de Robert faisait parfaitement écho au sujet, à savoir une invasion larvée du contient qui dure depuis des années et le fait que les éléments militaires censés assurer la protection des frontières jouent, à leur coprs défendant, j’en conviens, les auxiliaires de ce qu’ils sont censés combattre.

            si tu as des problèmes de démocratie olfactive, il y a d’excellentes consultations d’oto-rhino dans toute ville digne de ce nom.

            et c’est marrant cette mise en accusation des catholiques, je me demande si tu aurais les mêmes audaces avec – disons – un juif ou un musulman.

            vous bramez qu’onétousségo mais seuls certains ont le douteux privilège de voir le monde tenter de s’essuyer les pieds sur eux, démonstration parfaite en passant que vous ne croyaez même pas à ce que vous assenez.

  4. Auguste dit :

    Des migrants auraient pris le contrôle d’un navire turc qui les avait recueillis au large de la Libye.Ils se dirigeraient vers les côtes italiennes.La marine turque est à leurs trousses.

  5. Anto dit :

    On prolonge la mission mais on supprime les moyens d’accomplir la mission…. OTAN mettre fin à la mission ^^.

  6. Robert dit :

    Voila ce qui peut se reproduire à l’avenir sans remise en cause radicale de la politique d’accueil de tous les immigrés venant d’Afrique.
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/des-migrants-detournent-le-bateau-a-bord-duquel-ils-ont-ete-recueillis-20190327?redirect_premium

  7. Thaurac dit :

    L’état italien n’a qu’à créer une « ONG » doté de deux anvires civils ,chargé de les intercepter,donner les soins d’urgence et les ramener de là où ils viennent…

  8. Sblurb dit :

    On ne peut « attendre » une très très hypothétique gouvernance européenne. L’Europe étant face à un défi migratoire à une échelle sans précédent, il existe les moyens pour maintenir Sophia : la MN, la RN, la Bundes Marine, les marines néerlandaise, espagnole, italienne et grecque … ont une flotte qui leur permet d’envoyer de temps en temps un navire équipé d’un hélicoptère.
    Que ce soit si difficile, c’est cela le scandale … alors qu’au niveau « tactique » et commandement, la plupart de ces marines peuvent parfaitement travailler ensemble, dans ou hors de l’OTAN…

    • Czar dit :

      en quoi cette antienne creuse de la « gouvernance européenne » va changer quoi que ce soit au problème ?

      Le problème en question n’étant pas que ces envahisseurs débarquent non pas tant en Europe sur des bâtiments officiels que « débarquent en Europe » tout court.

      La solution n’est évidemment pas de fournir plus de moyens puisque ces « sauvetages » se traduisent toujours par plus d’indésirables chez nous, la solution est dans le grand ménage fait autour de la paralysie organisée de l’appareil judiciaire qui permet, in fine, que la plupart de ceux qui débarquent définissent par s’incruster définitivement ici, quelque soit la décision officielle à leur encontre.

      • Sblurb dit :

        Il y a déjà un pb immédiat à traiter d’ordre humanitaire, qu’on le veuille ou non. Celui-ci ne peut être traité qu’au travers de moyens de surveillance permanents et coordonnés entre les pays du flanc Sud de l’UE…
        Quant aux « indésirables », il s’en trouve sans doute un certain nombre … mais je doute que notre appareil judiciaire soit seul apte à traiter le problème, qui résulte avant tout de déséquilibres démographiques et économiques et de l’aggravation de la situation sécuritaire en zone sahélienne.
        Cet appareil judiciaire étant frappé de congestion (c’est certain) ou de paralysie (très sélective pour le coup comme on le voit en ce moment…), je vous rejoins sur ce point.

        • Czar dit :

          verbiage , le problème se pose en termes simples, et la solution tout autant : veut-on que ces gens viennent ici ou pas ?

          Si la réponse est « non », il faut les empêcher de venir et pour ce faire il suffit juste d’arraisonner les bateaux de passeurs dans les eaux territoriales libyennes, ce que le pseudo-gouvernement actuel refuse – tout en faisant en sorte que notre pognon finance leurs institutions

          Nous avons parfaitement les moyens d’imposer nos volontés

          la seule et cruelle vérité est que nos gouvernements pratiquent ce que Tardieu appelait en son temps « la politique du chien crevé au fil de l’eau » et se refusent à des mesures fermes présentées comme « contraires à notre Etat de droit » alors que ces mêmes gouvernants les prendraient illico si les centaines de milliers d’envahisseurs débarquaient en une fois au lieu de ce robinet goutte-à-goutte qui permet juste de masquer l’ampleur du phénomène, constamment réduit à ces sempuiternelles « quelques dizaines de migrôns affamés sur des bateaux de fortune »

          Je le sais, vous le savez, chacun le sait. Mais une part de notre population est atteinte d’une affection qui considère que bavasser en prenant des poses et en versant dans l’amphigouri les transforme en individus réfléchis.

  9. Robinson dit :

    Après Soros, voilà qu’Erdogan nous inflige son ONG de passeurs.