Méditerranée/Migrants : Finalement prolongée, la mission de l’UE « Sophia » devra se passer de navires

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

14 contributions

  1. Barfly dit :

    La cacophonie européenne. Comment voulez vous que l’on mette une armée commune en place après ça ? Et pour une fois qu’une mission a de bons résultats, on est incapable de perdurer.
    Manquerait plus qu’on demande aux Us de faire le travail à notre place…

    • Auguste dit :

      Bons résultats?.Les migrants continuent d’arriver en Italie.La police italienne les fait débarquer en cachette sans prévenir les ports d’arrivée.Ce serait une mauvaise pub pour Salvini.L’Europe regarde ailleurs et parle d’autre chose,comme elle l’a fait depuis le début.

  2. Le Breton dit :

    Il y a bateau de passeurs actuellement dans un port et les fameux passeurs aimeraient le remettre à la mer, son nom est Aquarius.

  3. Robert dit :

    Sans notre lâche complicité, cette immigration de peuplement ne viendrait pas par ces moyens. Ce sont nos pays qui font un appel d’air formidable, les ONG et organismes d’Etat qui leur fournissent les moyens de tricher, sur l’âge l’origine ou ses raisons réelles à demande un statut. La grande majorité ne sont ni réfugiés ni misérables. N’ayant pas commencé par devoir impérativement respecter nos règles et nos lois, en arrivant légalement et en acceptant toutes nos lois, pour beaucoup cela constituera une certitude de notre faiblesse qui se retournera contre nous un jour prochain. Pour un certain nombre, ils se manifestent assez rapidement par délinquance et criminalité exponentielle. Demandez aux italiens, seul le grand patronat et la mafia bénissent cette immigration.
    Nous finançons et organisons notre propre invasion de personnes de communautés étrangères à notre civilisation, nos cultures et nos moeurs et préparons une société multiconflictuelle chez nous. La grande majorité de ces personnes fuient leurs pays, non pas pour des raisons de misère, les miséreux n’ont pas les moyens de se payer ce voyage, mais pour des raisons de confort de vie voire de profiter de la faiblesse de nos pays pour en abuser. Car si vous allez dans un pays pour profiter du système social et de la faiblesse des lois, cela s’appelle abuser. Ceux dont les pays sont réellement en guerre, ils devraient se battre pour les défendre ou les libérer, nos soldats partent y risquer leur vie tandis qu’eux viennent profiter de notre pays. Ceux qui veulent sortir de la pauvreté, relative quand on sait le niveau de vie de leurs pays et les moyens nécessaires pour faire ce voyage, au lieu de travailler pour développer et enrichir ce pays, ils viennent profiter des aides et du travail plus facile voire illégal sur notre continent.
    L’Europe de Bruxelles n’est en rien l’Europe naturelle et politique mais un agglomérat de mondialistes qui organisent l’esclavage consenti pour fournir le marché et dissoudre les nations. L’Europe réelle doit se défendre en protégeant ses nations et ses peuples contre ces prédateurs européistes.

    • Fred dit :

      @ Robert
      « ONG et organismes d’Etat qui leur fournissent les moyens de tricher, sur l’âge (…) » Faux : argumente, démontre (quid des test osseux [très contestables] ?)
       » (…) l’origine ou ses raisons réelles » Faux : argumente, démontre
       » seul le grand patronat (et la mafia) bénissent cette immigration. » Faux : sans papiers, impossible de travailler
      « les miséreux n’ont pas les moyens de se payer ce voyage » : les familles se cotisent et empruntent pour un des leurs

  4. Auguste dit :

    Des migrants auraient pris le contrôle d’un navire turc qui les avait recueillis au large de la Libye.Ils se dirigeraient vers les côtes italiennes.La marine turque est à leurs trousses.

  5. Anto dit :

    On prolonge la mission mais on supprime les moyens d’accomplir la mission…. OTAN mettre fin à la mission ^^.

  6. Robert dit :

    Voila ce qui peut se reproduire à l’avenir sans remise en cause radicale de la politique d’accueil de tous les immigrés venant d’Afrique.
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/des-migrants-detournent-le-bateau-a-bord-duquel-ils-ont-ete-recueillis-20190327?redirect_premium

  7. Thaurac dit :

    L’état italien n’a qu’à créer une « ONG » doté de deux anvires civils ,chargé de les intercepter,donner les soins d’urgence et les ramener de là où ils viennent…

  8. Sblurb dit :

    On ne peut « attendre » une très très hypothétique gouvernance européenne. L’Europe étant face à un défi migratoire à une échelle sans précédent, il existe les moyens pour maintenir Sophia : la MN, la RN, la Bundes Marine, les marines néerlandaise, espagnole, italienne et grecque … ont une flotte qui leur permet d’envoyer de temps en temps un navire équipé d’un hélicoptère.
    Que ce soit si difficile, c’est cela le scandale … alors qu’au niveau « tactique » et commandement, la plupart de ces marines peuvent parfaitement travailler ensemble, dans ou hors de l’OTAN…

    • Sblurb dit :

      Il y a déjà un pb immédiat à traiter d’ordre humanitaire, qu’on le veuille ou non. Celui-ci ne peut être traité qu’au travers de moyens de surveillance permanents et coordonnés entre les pays du flanc Sud de l’UE…
      Quant aux « indésirables », il s’en trouve sans doute un certain nombre … mais je doute que notre appareil judiciaire soit seul apte à traiter le problème, qui résulte avant tout de déséquilibres démographiques et économiques et de l’aggravation de la situation sécuritaire en zone sahélienne.
      Cet appareil judiciaire étant frappé de congestion (c’est certain) ou de paralysie (très sélective pour le coup comme on le voit en ce moment…), je vous rejoins sur ce point.

  9. Robinson dit :

    Après Soros, voilà qu’Erdogan nous inflige son ONG de passeurs.