Le ministère des Armées finance des recherches pour mettre au point un camouflage « infrarouge »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

14 contributions

  1. lxm dit :

    Donc il faudra analyser les images de 2 façons, détecter la chaleur en trop et détecter le froid en trop, et coupler les résultats des deux .

  2. Françoise dit :

    Je comprends très peu le sens de dévoiler et expliquer ces recherches. Sans être une experte, je pense que tout doit être caché. C’est apparemment ce que font les Chinois et les Coréens du Nord, mais pas les Occidentaux. Pourquoi ?

    • Raphael dit :

      @Francoise
      Vous vous trompez. Les pays que vous avez mentionné sont tout deux avides de communications sur leurs « prouesses » scientifiques et technologiques. De plus, les recherches en question n’ont rien d’extraordinaire: Le camouflage infrarouge intéresse déjà depuis plus ou moins la moitié du XXème siècle. Quand au « explications », c’est le genre de truc que n’importe quel étudiant en science peut apprendre dans n’importe quelle université qui enseigne les sciences fondamentales ou appliquées sur cette planète. Rien de sensible n’a été dévoilé ici.

      • John dit :

        Le CV 90 a déjà démontré ses capacités à se camoufler (IR), soit en disparaissant complétement, soit en prenant la forme d’un autre type de véhicule…
        Et en effet, tout cela n’a rien de nouveau, toutes les caméras infra rouge, etc sont des technologies relativement communes. La qualité de l’électronique d’aujourd’hui permet d’utiliser pleinement les capacités de ces technologies. C’est la seule réelle évolution.

        Mais aussi, il faut comprendre que c’est un besoin qui n’existait pas avant.
        En effet les lunettes IR deviennent communes pour les groupes terroristes, Et les pays moins bien équipés en général peuvent aujourd’hui se payer ces lunettes et capteurs qui ne sont plus si cher que cela, d’où l’évolution du besoin

  3. Lagaffe dit :

    En attendant : La DGA cherche de nouveaux filets-écrans multispectraux (FEM) afin de mieux camoufler les véhicules et PC mobiles des Terriens et de leur permettre de « faire face aux capteurs de plus en plus performants sur le champ de bataille », révèle un appel d’offres. Le besoin exprimé varie de 1500 à 6000 FEM, une quantité donnée à titre indicatif.
    http://forcesoperations.com/abracadabra-du-champ-de-bataille-tu-disparaitras/

  4. Al dit :

    Et pendant, les gens en OPEX portent 20kg sur le dos, afffontent des guérillas agiles en tirant dans la direction ou ils entendent un coup de feu… 0 efficacité, besoin de frappe aériennes pour vaincre des fermiers…
    De l’argent gaspiller moi je dis mais c’est pas grave, l’argent ne sort pas de leurs poches mais de celle du peuple

  5. bat dit :

    pourquoi dévoilent ils le concept ,il fallait le garder secret jusqu’au moment de son dévoilement …trop d’ego ces français ..

    • mich dit :

      Bonsoir ,et si c ‘était un autre pays ,vous auriez dit que font les français ? c ‘est ça ? c ‘est quoi votre pays au fait ?

    • M dit :

      Si c’est publié, c’est que c’est déjà public dans la communauté scientifique. Savoir le principe « grosso modo » ne permet pas de l’industrialiser, loin de là. Sinon tous les pays auraient déjà la bombe atomique et construiraient des sous-marins nucléaires lanceurs d’engin.

  6. Carin dit :

    C’est sûr que c’est mieux de dévoiler des appareils que l’on n’a pas ou des technologies que l’on ne maîtrise pas… dixit russes et chinois.

  7. Romain COISPINE dit :

    C’est pas parce que ça semble compliqué pour le commun des mortels que ça l’est pour les scientifiques d’autres puissances. Il n’y a rien de secret défense la-dedans. Expliquer ce qui doit être fait est une chose, le faire en vrai en est une autre.

  8. Léonardo dit :

    Ca existe depuis 20 ans

  9. Starbuck dit :

    Votre réflexion et n’a rien à voir avec le sujet. Si on demande des appuis à gogo c’est parce que les politiques sous la pression de la populace ne veux plus de morts. On n’est plus à l’époque de la guerre d’Algérie