Le chef du commandement américain pour l’Afrique s’interroge sur l’efficacité des raids aériens contre les jihadistes somaliens

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

16 contributions

  1. didixtrax dit :

    ce brave général ferait bien de s’interroger aussi sur les milliers de civils z’innocents majoritairement assassinés par ses drones.

    même la presse atlantiste en parle, 1er lien (daté 2015) qui sort sur ma recherche :
    https://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/en-cinq-mois-les-drones-americains-ont-tue-90-de-civils-plutot-que-des-terroristes_1726392.html

    Tant que c’est Afghanistan ou à cause des Russes…

  2. Auguste dit :

    Après le Vietnam ils auraient du comprendre.Ils sont durs de la comprenette nos amis cow-boys.C’est fini le temps d’armée contre armée ou gagnait celui qui avait le plus de moyens.

    • Chelsea dit :

      Les Américains s’en moquent de « gagner » la guerre ! L’important, c’est de balancer des bombes, business oblige .

      • Auguste dit :

        C’est certainement la seule explication de leurs ratages.depuis 45 c’est une succession de déroutes.A part les Grenadines.Et encore, cela a fallit tourner en cata.

      • Abadie dit :

        Reflexion nulle,ils evident que l’Afrique device ne le terreau des ces focus..

  3. Bricoleur dit :

    En Afrique, russes et chinois ont des « boots on the ground », militaires déguisés et entreprises civiles , mais Trump ne veut plus en mettre. Quant à nous, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a. Le résultat est là … Et d’aucuns disent que l’Afrique est l’avenir du monde.

  4. jyb dit :

    – L’élimination des leaders djihadistes par drone a été un vrai succès en syrie. Il semble aussi assez efficace en Libye. En revanche c’est un echec contre productif en afgha et surtout au yémen. Ca fait 21 ans qu’on élimine des « chefs » djihadistes au yémen et les évaluations donnent toujours aqpa comme principale menace d’aq; on avance pas on recule.
    Pour la somalie waldhauser a totalement raison, les dronages sont nécessaires mais insuffisants. La clé étant que les shebab ne suscitent pas une adhésion (ni active, ni passive) de la population avec de grandes disparités régionales.
    – contractors russes : Damned le secteur devient concurrentiel, jusqu’à maintenant les us et sudaf’ se partageaient les meilleurs parts du gateau et voilà que les russes veulent aussi en croquer ! Monde injuste.

    • nexterience dit :

      Peut être est ce dû à la culture guerrière très longue au Yemen Somalie et Afgha qui crée des chefs en grande série.
      En libye et Syrie, la guerre était une affaire de militaires, donc d’un nombre restreint.

  5. Jacques999 dit :

    En lisant entre les lignes: il fait du lobbying (très subtilement) pour externaliser la force terrestre. L’analyse n’est qu’un prétexte. Pas de problème sur les pertes et les bavures, et sans doute pas de filtre sur les missions possibles. Comme les autres puissances. C’est la version moderne des années 60 avec les services secrets qui missionnaient des mercenaires. Mais dans un modèle capitaliste où les profits vont aux fonds propriétaires. C’est transparent, moins compliqué pour justifier les fonds secrets.

  6. jyb dit :

    Et « …la Russie envisage potentiellement d’exporter son modèle… »
    Dans la mesure ou j’ai toujours soutenu l’intervention russe sur le dossier syrien, çà n’étonnera personne que je soutienne l’intervention française au tchad. Le retour de la Russie sur l’échiquier régional a quand même eu quelques vertus. On peut jouer les vierges frigides (et effarouchées) comme en Syrie et aller montrer des captures d’écran à la tribune de l’onu, ou grailler son chargeur et entrer ans la partie.

    • Auguste dit :

      Pas sûr que l’intervention au Tchad (nécessaire) serve politiquement la France.De plus, Mali + Tchad + à côtés,ça commence à faire beaucoup.Et pendant ce temps là, Israél fait des affaires avec Déby et le président malien est en Allemagne pour parler coopération et gros sous.Je me demande parfois la France n’est pas le dindon de la farce.

      • Thinker dit :

        Le Tchad est vital pour stabiliser le Sahel et isoler les différentes rébellions islamiques les unes des autres. Si son régime s’effondre, il ne servira plus à rien de laisser des troupes françaises dans les pays voisins, à part leur faire prendre des risques pour rien.
        Selon certains officiels Tchadien, Israël s’est rapproché du Tchad pour se procurer un peu d’uranium en vu d’accroitre son arsenal en échange d’aide militaire. Les ressources sont inexploités, la France n’en avait pas vraiment besoin et la contribution israélienne ne nous gêne pas.
        Au Mali il y a besoin de sous pour faire (re)démarrer l’économie (électrification, travaux d’irrigation…). Est-ce que la France en a des sous ?

  7. petitjean dit :

    Donc, les américains se plaignent de l’influence grandissante de la Russie en Afrique. Si les Russes ou les Chinois sont en Afrique c’est qu’ils y ont été invités
    Donc, les américains découvriraient que la force aérienne ne suffit pas pour abattre un adversaire, il faut être aussi sur le terrain, bref avoir des troupes au sol et beaucoup de troupes . Formidable découverte ! On n’en revient pas que des « responsables » fassent de telle déclaration. Qu’ont-ils donc fait, par exemple, en Afghanistan ? De toute façon liquider qqs dizaines de fanatiques chaque semaine ne changera rien, il nait chaque jour des générations spontanées d’égorgeurs. Le problème est politique, économique, social et culturel (je ne dis pas qu’il ne faut rien faire, mais manifestement ce que nous faisons ne marche pas)
    Quant à l’influencent des Russes ou des Chinois, compréhensibles, car eux aussi défendent leurs intérêts, il faut comparer avec l’influence américaine partout dans le monde depuis un siècle. Et quand j’écris « influence » , je ferais mieux de dire, volonté hégémonique, ingérence, y compris par la force.
    Dans l’actualité récente, que veulent les USA au Venezuela ?
    Toujours dans l’actualité récente , mais cette fois en Europe, empêcher l’Allemagne, mais aussi une bonne partie de l’Europe, de se faire alimenter en gaz russe
    Bref, le monde change, et il ne sera pas unipolaire à la sauce américaine. Le complexe militaro industriel US enrage, mais il est trop tard…

  8. Breer dit :

    Les « chefs » des milices, et groupes terroristes, ne sont pas promus par décret officiel.. il parait évident que dès qu’un des meneurs disparait, il est aussitôt remplacé par un second, et vu leur nombre…
    C’est aussi une façon d’exister pour eux et de sa valoriser dans leur système idéologique et mental..

  9. Robinson dit :

    Héritière de l’URSS, la Russie (comme aussi la Chine) est fidèle à la tactique méphistophélique de promettre aux dictateurs de leur rendre jeunesse et puissance, en échange de leur âme et de leur pays ; Centrafrique, Venezuela…