Forces spéciales : Ouistreham est officiellement devenue la ville marraine du commando Kieffer

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

14 contributions

  1. Sam dit :

    Les traditions se maintiennent, excellent ! Et sinon quid du quota de femmes dans les codos ?

    • vrai_chasseur dit :

      @Sam
      Le STAC stage commando de sélection des commandos marine est ouvert depuis une dizaine d’années aux candidats femmes mais aucune ne l’a réussi jusqu’à présent (les épreuves et notations sont les mêmes pour tous).
      Il est réputé l’un des plus durs au monde avec 85 % d’élimination des candidats postulants en moyenne.
      Cela n’empêche pas les Commandos Marine de compter des femmes dans leur rang et qui participent aux opérations. Le besoin de spécialités techniques pointues (informatique, transmissions numériques, contrôle aérien, armurerie, linguistique …) a élargi le recrutement, surtout au sein des nouveaux commandos Kieffer et Ponchardier.
      Simplement, elles ne sont pas brevetées commando.

    • Céphée dit :

      La porte n’est pas fermée aux femmes.
      C’est cependant une putain de porte très difficile à passer. Le niveau d’exigence est tel que le taux d’échec est proche de 90%.
      Une femme y arrivera un jour, ce n’est qu’une question de temps.

  2. Sébastien dit :

    La porte n’est pas fermee , il suffit qu’une seule arrive au bout du stac pour etre revetue du fameux green béret.

    • P Sarrasin dit :

      Cela viendra, souhaitons leur !

      • Robert dit :

        Quelle est la priorité, démontrer que l’égalité homme/femme se joue de la nature des uns et des autres ou fournir à une unité d’élite des soldats capables de passer la sélection nécessaire à cette fin ?
        En lisant ce qui s’écrit sur ce sujet, je vois plutôt une adhésion à une idéologie qui nie la différence et la complémentarité qu’un discours réaliste.
        Pour des unités qui nécessitent d’être au sommet de leur art, et donc de leurs moyens, je doute que cela soit un service rendu aux femmes ni aux commandos marine.

  3. P Sarrasin dit :

    Bravo. Vive la Marine Nationale et vive la belle Normandie…dont je ne suis ni natif, ni habitant. 🙂

  4. Alain d dit :

    Marine nationale : Six nouveaux remorqueurs-pousseurs attendus cette année
    https://www.meretmarine.com/fr/content/marine-nationale-six-nouveaux-remorqueurs-pousseurs-attendus-cette-annee
    CNIM et Socarenam réaliseront les nouveaux chalands de débarquement français
    https://www.meretmarine.com/fr/content/cnim-et-socarenam-realiseront-les-nouveaux-chalands-de-debarquement-francais

  5. Phil dit :

    Cela fait chaud au cœur! Une excellente chose, très symbolique mais excellente.

  6. Jean la Gaillarde dit :

    En ce qui concerne le recrutement féminin, il est évident qu’un jour une femme réussira le Stac …. Mais, celui-ci est tellement dur et tellement sélectif même pour des gars « dopés à la testostérone », que cela ne va pas se trouver sous les « sabots d’un cheval » …. mais, c’est justement parce que ce stage garde son niveau, que la femme qui le réussira, ne pourra être qu’acceptée, reconnue et respectée. Si on venait à baisser les niveaux pour que des femmes y accèdent, là on ne rendrait pas service aux femmes.
    Et puis, il faut accepter que certains métiers attirent plus ou sont plus à la main, pour des hommes que pour des femmes ou le contraire d’ailleurs (ex: Sage femme !!! Femme de ménage !! assistante dans des EPAD !!!). Il faut accepter que la femme peut aussi être plus performante dans certains métiers qu’un homme, ou vice versa.

  7. Jean la Gaillarde dit :

    Après concernant le fait que le Général de Gaulle n’est jamais voulu reconnaître ce type de faits d’armes est connu et très largement expliqué :
    Il n’a jamais voulu reconnaître les faits d’armes de Bob Maloubier, des commandos Marine Français, des pilotes de la france libre …..
    En effet, ils n’a jamais voulu que soit reconnu les personnes qui ont œuvré, dans des unités incorporés au sein de l’armée britannique ou au sein des services britanniques. Pour lui, et dans l’esprit de la France qui s’est libérée, seul ne compte que les Français, au sein d’unité française, sous son commandement et sa tutelle, doivent être reconnu. Moi qui suis un fervent admirateur de ce grand personnage, cela fait parti des méandres de son histoire que je ne cautionne absolument pas. Pour moi, les Jedburghs, les 1er, 2ème et 3eme SAS, embryon de ce que deviendra les premières unités parachutistes et qui seront les premiers à être parachuté sur le sol français, en Bretagne, les Bob Maloubier, le commando Kieffer, embryon de nos commandos marine et qui seront les premiers français à fouler des plages françaises lors de différents raids et le 06 juin 1944, les Clostermann, Saint Exupéry, Jacques André ou Marcel Lefèvre et bien d’autres auraient mérités d’être reconnu par ce grand personnage mais la politique ….. toujours la politique … encore la politique !!!!!

  8. nimrodwing dit :

    Une très belle histoire qui continue même si il y en a tant d’autres encore a reconnaître, enfin !
    C’est fait et les commandos marine l’on largement mérités, un grand bravo a ces glorieux ainés.