Pour simplifier la vie de ses soldats, l’armée de Terre va ouvrir MiliStore, un magasin d’applications mobiles

Le système de communication Auxylium s’appuie sur la technologie 4G afin de permettre aux soldats dotés d’un smartphone ou d’une tablette d’accéder à différents outils numériques [radio tactique, cartographie, GPS, prise d’images, gestion d’événements et accès à distance à des objets connectés, etc] de manière sécurisée. S’il a été repris par l’armée de Terre et conduit par la Direction générale de l’armement [DGA], ce projet ne vient pas d’un industriel ou d’une entreprise spécialisée mais du terrain.

En effet, ce système innovant a été développé à partir de 2011 par le capitaine Jean-Baptiste Colas [qui était encore lieutenant à l’époque], ce qui lui valut de recevoir le « prix de l’Audace 2014 » par Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense.

Tel est aussi le cas d’un autre projet innovant, que l’armée de Terre va inaugurer le 12 décembre au 121e Régiment du Train de Montlhéry : le MiliStore.

À l’origine de ce projet, le capitaine Victor, de l’état-major de l’armée de Terre, est parti du constat que les soldats n’avaient pas toujours l’occasion de se connecter à IntraDef, le réseau Intranet du ministère des Armées, pour accéder à des informations ou à des services. D’où l’idée de les leur rendre accessible via leurs smartphones.

Concrètement, MiliStore est un « magasin privé » d’applications mobiles sécurisées qui, accessible aux personnels civils et militaires de l’armée de Terre, permettra d’avoir accès à une « série d’applications spécialement développées pour répondre à leurs besoins » ainsi qu’aux « informations qui les concernent. » Cela rendra, par exemple, leurs démarches administratives plus faciles (et rapides), de même que leurs commandes d’habillement ou la préparation d’un déploiement ou d’une mission.

Il sera aussi possible, grâce à MiliStore, de trouver des applications pour se former et s’entraîner. « Une part » de ces dernières est « à l’initiative des usagers eux-mêmes », fait valoir l’armée de Terre.

Pour le moment, ce projet ne concerne que les seuls militaires de l’armée de Terre, ceux du 121e Régiment du Train devant être les premiers à pouvoir tester ce « guichet unique d’applications ». Mais il est question de l’étendre à l’ensemble des armées, directions et services.

Outre MiliStore, d’autres projets sont en cours de développent (ou sont sur le point d’être déployés). Tel est le cas du TIC [Terminal Intradef du Cadre], c’est à dire une tablette numérique sécurisée destinées aux cadres de l’armée de Terre, les systèmes ICAR-DEDAL et SCERVIR, qui « visent à améliorer la productivité des acteurs de terrain de la maintenance des matériels par la simplification et l’automatisation », la « musette numérique » des élèves sous-officiers, avec laquelle ils auront accès à des tutoriels, des cours en auto-apprentissage ou encore des tests et, dans le même ordre d’idée, la « Pédago box », qui réunira toutes les ressources numériques non classifiées destinées aux stagiaires et aux soldats en régiment.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de sentinelle

  2. de Pierre

  3. de Un moblo