La Russie déploie une importante force navale au large de la Syrie, en vue de l’offensive attendue à Idleb

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

104 contributions

  1. Jyb dit :

    Assez peu commenté. Le fait que des unités ex rebelles sont intégrées à l »aas dans la perspective de la bataille d’iflib.

    • Yannus dit :

      Oui, Erdogan annonce le regroupement des djihadistes de tout poil dans une armée de 35 000 bonshommes et La Russie annonce qu’elle va leur taper dessus

  2. Fralipolipi dit :

    « la plus importante présence navale russe en Méditerranée orientale depuis le début du conflit syrien » …
    … Pendant de temps, c’est la FDA Chevalier Paul qui croise dans ces eaux afin d’assurer une veille française sur le secteur.
    https://www.defense.gouv.fr/operations/operations/irak-syrie/actualites/chammal-la-fregate-de-defense-aerienne-chevalier-paul-deployee-en-mediterranee-orientale
    .
    L’équipage ne doit pas chômer ! Bonne suite à eux.

    • Vif_K.QD dit :

      la France est de plus en plus faible !

      • Badvaati dit :

        La Russie également si on veut continuer dans les affirmations grossières et absolues.

      • Fralipolipi dit :

        Fallait oser la sortir celle-là … Vous, si vous êtes vraiment Vif, ce n’est pas de l’esprit entlk …

      • Biloute dit :

        Que dire des autres alors!

    • Frédéric dit :

      Donc le porte-avions russe n’est pas considéré par Moscou comme son navire amiral ? 😉 Les articles dithyrambiques des médias russes étaient donc exagérées ? Quel surprise !

  3. sonata dit :

    Combien de remorqueurs pour accompagner cette escadre ?

    • lym dit :

      Ce n’est pas précisé… Maintenant, dire:

      « Moscou (…) d’accuser un « État russophone », qui était probablement le Royaume-Uni, d’avoir participé à la « mise en scène » de l’attaque chimique de Douma. »

      Quand on s’est un peu loupé sur l’assassinat, avec des armes chimiques, d’un transfuge avec quelques dégâts collatéraux achevant de signer l’amateurisme de l’opération… On se dit qu’il faut quand même oser sortir cela!

      Cela va peut-être finalement fumer pour cette flotte dans sa piscine, sans même avoir besoin de mobiliser le Kouznetsov et ses avions sous-marins!

  4. cecco dit :

    cela fait quand même « pas mal » de forces navales russes en <méditerranée orientale, a- t-on un idée des rotations ? elle ne peuvent être secrètes le Bosphore etant le seul point de passage..

  5. Alain d dit :

    Et bien ce massacre annoncé va encore plus déstabiliser les pays voisins et l’EU.
    Les civils qui ne seront pas tombés sous les bombes et obus russes vont augmenter le flux des réfugiés se dirigeants vers l’EU.
    Ensuite les russes nous demanderons de financer la reconstruction des quartiers qu’ils auront pulvérisés.
    Malheureusement on connaît déjà le programme !

    • Ah Ca ! dit :

      Fallait pas remuer la mouise, donc vous n’avez pas le droit de vous plaindre. Pour rappel, quand on crache en l’air, ça retombe.
      Les fautifs c’est nous même-nous même , comme disent les africains.

      • Thaurac dit :

        D’accord avec vous, a l’avenir tout pays arabe qui s’entretue, on laisse faire, ils s’autodétruiront tout seul.

      • Goulag dit :

        C’est les syriens qui se sont tapes dessus entre eux au depart hein. La CIA n’a rien a voir avec la Revolution Francaise a ce que je sache, ben la c’est pareil! Un peu de discernement. Merci

        • Robert dit :

          Goulag,
          La révolution française a un lien direct avec la révolution américaine qui a créé ce pays. Si Louis XVI n’avait pas financé cette révolution, la situation des caisses de l’Etat n’aura pas été si mauvaise. C’est cette situation de crise financière exploitée par certains qui a été le prétexte pour ceux qui voulaient abattre la monarchie, la bourgeoisie de robe et le frère du roi.

      • luc dit :

        Quoiqu’il arrive nous sommes toujours fautifs puisque nous agissons! Qu’aurait on entendu si nous n’avions pas bougé !?

        • Valère dit :

          Nous avons agit en Libye et on voit aujourd’hui le résultat n’est-ce pas ? Les américains sont allés en Irak après avoir présenté des preuves qu’on attend toujours et connais la suite de l’histoire hein?
          Mauvaise fois ou mémoire courte? Je m’interroge.

        • Valère dit :

          Nous avons agit en Libye et on voit aujourd’hui le résultat n’est-ce pas ? Les américains sont allés en Irak après avoir présenté des preuves qu’on attend toujours et connais la suite de l’histoire hein?
          Mauvaise fois ou mémoire courte? Je m’interroge.

      • Thinker dit :

        Ça ne date pas du début du conflit: ça fait 40 ans que les Français n’ont pas le droit de se plaindre, ni d’avoir leur mot à dire sur qui s’installe chez eux et ça commence à bien faire à la longue. Si vous saviez comment les Russes traitent les clandestins violents et agressifs venu d’Asie Centrale, qu’ils aient ou non colonisé la région pendant plus 100 ans, vous la ramèneriez moins !

        • Robert dit :

          Thinker,
          Ils les traitent comme on doit traiter celui qui s’invite chez vous et violent vos lois en cherchant à imposer la sienne.

    • Le Glaive dit :

      @ Alain d : Bien sûr, vous aviez tenu les mêmes propos lors de la destruction de la Libye en 2011, et lors de l’attaque contre la Syrie quelque temps après ?

      • Goulag dit :

        Tiens le troll (Glaive) de Moscou, il parait que tonton Vladimir a envoye ses meilleures FS en Lybie pour faire de l’humanitaire. Apparemment il y a quelques roubles a se faire a l’issue du merdier. Tonton Vlad a grand Coeur et est un homme d’affaire bien opportuniste. Allez parlez nous de la CIA pour nous aider a dormir svp.

      • Alain d dit :

        @Le Glaive
        Pour la Libye, l’opération pouvait se discuter, mais à partir du moment ou la France (Sarkozy) avait décidé de s’engager, il fallait aller jusqu’au bout, récupérer les armes de différentes parties et les obliger à négocier, avec une finalement pour la reconstruction, il me semble que c’était jouable !
        La Libye n’était pas détruite après l’opération UK-US-FR, elle s’est autodétruite après !

        « vous aviez tenu les mêmes propos lors de la destruction de la Libye en 2011 »

        Pauvre plouc ! Je ne suis jamais intervenu en 2011 !
        J’ai commencer à intervenir sur OPEX360 dès que ça a dégénéré entre l’Ukraine et la Russie !

        De quelle attaque de la Syrie parlez-vous ?
        La répression d’une saloperie de dictateur Assad contre une « Révolution Orange » des ses opprimés ?
        Les abrutis qu’Assad a libéré de prison pour aller mater cette révolte?

      • Carin dit :

        À le glaive
        Trouvez-nous une unité de l’AAS qui a été attaquée par les avions français, même par erreur!

    • jean pierre dit :

      regardez plutôt vers le détroit de Gilbratar…

    • Kadji dit :

      C’est encore la faute des russes ! Difficile de faire mieux en terme de mauvaise foi.

    • Alain d dit :

      Hayat Tahrir al-Sham Attempting to Consolidate Power Ahead of Idlib Offensive
      https://www.bellingcat.com/news/mena/2018/08/22/hts-consolidation/
      Is the Idlib Offensive coming?
      https://www.bellingcat.com/news/mena/2018/08/17/the-idlib-offensive/

  6. Auguste dit :

    Pour précision . 1) le rapport de l’OIAC à la Douma dit avoir trouvé « différents « composés » chlorés » (qu’on peut trouver partout et dans n’importe quoi),mais « aucun agent innervant organophosphoré,ni résidus » (Sarin).
    2) l’état incriminé par Moscou serait plus « russophobe » que russophone.Des Anglais qui parlent le Russe,il doit y en avoir,mais c’est pas leur langue usuelle.

    • Carin dit :

      À auguste
      Lors de cette attaque dans la ghouta, il avait été avancé qu’il s’agissait probablement de produits chlorés, et peut-être de sarin… l’OIAC après étude des lieux précise qu’aucune trace de sarin n’a été relevée, et que seules des traces de chlore mélangées à de l’explosif ont pu êtres démontrées. Quand au fait que ces traces de chlore ont pu être produites par « tout et n’importe quoi » je doute que l’OIAC ai travailler à relever les traces d’eau de javel qui ne doivent pas manquer dans les habitations! D’autant que la concentration est bien différente.

      • Auguste dit :

        Pesticides,transformateurs,pâte à papier,dioxines,produits pharmaceutiques,solvants……etc ….etc,voilà quelques produits ou on peut trouver des composés chlorés.

        • Carin dit :

          À auguste
          Je suis d’accord avec votre liste de produits chlorés, mais les concentrations ne sont toujours pas les mêmes!!! Et les spécialistes de l’OIAC doivent quand même faire la différence non??

  7. HENRY dit :

    N’auriez-vous pas confondu « russophone » et « russophobe » ???…. ( paragraphe 5 )

  8. Logos dit :

    « Moscou resta ferme sur ses affirmations. Et d’accuser un « État russophone », qui était probablement le Royaume-Uni » … pravda, tovaritch? je ne savais pas qu’on débattait à Westminster dans la langue de Tolstoï ^^

  9. Jyb dit :

    Les djihadistes contrôlent un peu plus de 60 % de la zone d’idlib.

    • Auguste dit :

      En comptant les amis d’Erdogan?.Ils seraient 50 000 selon Damas « venant de tout le Golfe Persique » et aussi des « Russes », que Moscou ne veut pas voir revenir.Comment vous voyez la situation?.
      Assad veut entrer au lard,Erdogan ne veut pas (il a peur de se retrouver avec 1 ou plus millions de réfugiés et des djihadistes qui passent sa frontière).Moscou freine Assad, mais aimerait qu’il reprenne tout le Kurdistan syrien,ce qui ne plait pas à Erdogan et qu’il faut donc ménager vu les intérêts communs……etc…etc.
      Faut ajouter que si Assad attaque c’est l’accord d’Astana qui saute.L’accord entre Russie-Iran-Turquie désignait Idlib,l’une des 4 zones de non conflit.Et si Astana saute……..

      • aleksandar dit :

        Relisez ces accords, HTS-Nusra-Al Qaida en est nommément exclu.
        D’ailleurs les russes viennent de le rappeler gentiment aux turcs.

    • sergeat dit :

      Les « casques blancs » seront évacués avant ou après « l’attaque chlorée » ?

    • Carin dit :

      À jyb
      Cela montre toute l’intelligence de ces nuisibles qui étaient rappelons-le volontaires pour etres parqués dans la même région, sans avoir conscience qu’ils entraient dans une grosse nasse!!! Ça va être l’hallali… et si par malheur ces gars négociaient avec Assad pour ne pas se faire éradiquer.. je pense que c’est la coalition et les FDS qui se chargeraient du boulot… tout au moins je l’espere, partant du principe que les opposants « lights ? » se sont déjà ralliés à l’AAS, pour échapper aux dictats des islamistes purs et durs qui se foutaient bien pas mal de leurs revendications politiques!

  10. datamo dit :

    Le Royaume uni est plus « Russophobe » que « russophone.
    A noter un oubli dans cette chronologie, la conférence du 27 avril 2018 organisée par les Russes et les Syriens qui a permis aux soi disant victimes de Douma de décrire la mascarade organisée afin de faire croire à une attaque chimique.
    Un fait est incontestable : les acteurs étaient en parfaite santé , ce qui ne manque pas de surprendre pour des victimes supposées d’attaque chimique…
    Les djihadistes d’Ibleb étant sur le point de se faire balayer par l’AAS et ses alliés , les « forces du bien » se mobilisent pour essayer de leur sauver la mise une fois de plus en utilisant la vieille recette éculée de la prétendue attaque chimique. Heureusement , les méchants , ce sont les Russes !

    • Laurent Lagneau dit :

      @ datamo,

      Preuves? (irréfutables, il va de soi)

      • Marre_ propagande dit :

        et les lignes rouges au Yemen ? A Gaza ? (usage du phosphore blanc prouvé, mais peut être était il bio!).

      • Thaurac dit :

        Il me fera toujours rire ce datamo.

      • Ulrich dit :

        Dans cette histoire, il ne me semble pas que QUI QUE CE SOIT puisse présenter des preuves irréfutables…
        Quant à dire que l’AAS va balayer les insurgés et autres terros d’Idlib, cela me paraît un poil optimiste. Ils sont un sacré paquet, ont eu le temps de consolider leurs implantations. Ils sont divisés mais pas faibles pour autant.

        • datamo dit :

          Ulrich
          C’est l’empressement du trio (Fukus comme disent les anglophones) a vouloir intervenir pour un mauvais prétexte contre l’AAS qui laisse à penser que la situation des barbus est compromisse.

          • Ulrich dit :

            datamo
            Certes. Je pense quand même que les combats ne seront pas si simples pour Damas. Sinon, les forces syriennes auraient balayé les insurgés au lieu de négocier leur relocalisation dans le coin d’Idlib…

        • Alain d dit :

          La population est importante, et il y a déjà beaucoup de réfugiés dans la ville.
          S’il y a réellement près de 3 millions de personnes, ça va encore être un massacre de civils. Assad et Poutine ne vont pas hésiter à cibler les infrastructures civiles et les civils !
          Politique de la terre brûlée !

        • Carin dit :

          À Ulrich
          Il est vrai que ces tarés ont reçu de nombreux renforts de la part de l’AAS et des Russo/iraniens, mais sans armes lourdes… donc, leur nombre importe peu face a l’artillerie qui se met en place.

      • Vince dit :

        Personne n’a de preuves irréfutables sur quoi que soit. Au mieux un faisceau d’indices, plus ou moins convergents.
        .
        « Toutefois, début juillet, le rapport préliminaire de l’OIAC conclut à la présence de « produits chimiques chlorés » et de « résidus d’explosifs » sur les lieux. »
        .
        Voilà le rapport en question : https://www.opcw.org/fileadmin/OPCW/S_series/2018/en/s-1645-2018_e_.pdf
        .
        Montrez-nous les preuves irréfutables ?
        .
        Ex 2.5  » No organophosphorus nerve agents or their degradation products were detected, either in the environmental samples or in plasma samples from the alleged casualties. Various chlorinated organic chemicals were found in samples from Locations 2 and 4, along with residues of explosive. These results are reported in Annex 3. Work by the team to establish the significance of these results is ongoing »
        .
        2.6 Work is ongoing to assess the association of these cylinders with the incident,
        the relative damage to the cylinders and the roofs, and how the cylinders arrived at
        their respective locations.
        .
        2.8 The FFM [Fact Finding Mission] team needs to continue its work to draw final conclusions regarding the
        alleged incident and, to this end, the investigation is ongoing.
        .
        cf aussi l’annexe 3 (cwc = chemical weapon convention)
        Rappelons que la supposée attaque eut lieu le 07/04, les représailles édifiantes le 14/04, et ce pré-rapport de l’OIAC, qui n’a donc rien trouvé de significatif en l’état, date du 06/07. Qui se fout de la gueule de qui dans cette histoire ?

        • Laurent Lagneau dit :

          @ Vince,

          Datamo parle de « faits incontestables ». S’ils le sont, alors il doit y avoir des preuves « irréfutables ». On me demande souvent de me justifier. J’aimerais que cette exigence soit valable pour tous, dont ceux qui évoquent des choses « incontestables » sans apporter la moindre preuve de qu’ils avancent.

          • Fredo dit :

            Concernant Datamo et l utilisation de phosphore blanc interdit contre des populations l état israélien l avait officiellement reconnu mais comme on parle d une nation au dessus du droit international ça passe sans pb.

          • Laurent Lagneau dit :

            @ Fredo,

            Datamo ne parle pas de phosphore blanc mais de la Syrie. Veuillez à ne pas tout mélanger.

          • datamo dit :

            Mr Lagneau
            De la part d’un lecteur aussi attentif que vous, je suis surpris de la confusion.
            J’ai noté « un fait incontestable » et non pas « des faits ».
            Et en l’occurrence, il s’agissait de la bonne santé des syriens (que l’ont avait présentés comme des victimes de l’attaque chimique dans la vidéo qui a été diffusée) qui étaient présents à la conférence de La Haye le 27 avril et rien de plus.

          • Shlomo dit :

            @Fredo, on parle de la Syrie la.
            Pourquoi ramener ca a Israel? Volonte de detourner le sujet initial par une certaine gene ou un malaise de votre part? Haine envers certains peuples aux pratiques opaques?

          • Fredo dit :

            désolé j’ai confondu avec Marre_ propagande……..

          • Fredo dit :

            Shlomo Juste une comparaison légitime entre une nation condamnée sans réelles preuves et une autre qui après l’avoir nié l’a reconnue sans jamais être sanctionnée pour quoi que ce soit. C’est visiblement toi est gêné par cette comparaison tout à fait légitime. Après pour gagner du temps tu peux me traiter d’antisémite on a tous l’habitude maintenant.

    • Frédéric dit :

      Vous rendez-vous compte de la st….té de votre réaction ? Et dire que Trump hurle au boycott des sites d’extrême droite. Vous nous sortez une fake news digne de la moumoute.

    • Goulag dit :

      Oui on attend les preuves! Et pas des declarations d’officiels russes qui ont grandi dans le mensonge et la corruption et finiront comme beaucoup noyes dans une flaque a la fin de leur carriere.

  11. Auguste dit :

    Assad est prêt pour une attaque sur Idlib.Les Turcs veulent annexer cette région et envoient des troupes.Les Américains veulent ,parait-il une no-fly zone sur toute la frontière turque.Tout est prêt pour un beau feu d’artifice.
    PS:le Departement d’Etat US dément tout contact entre les services américains et services d’Assad.Dommage,on y verrait plus clair.

    • Albatros24 dit :

      Opération pop corn en vue.

      • Plouc putatif dit :

        @ A24 : c’est quoi, cette allusion au pop-corn ?
        Si vous voulez que les lecteurs vous comprennent, un minimum d’explication serait utile.

        • ji_louis dit :

          C’est à dire qu’on va regarder les infos à la télé comme un feuilleton télévisé, avec ses bons et ses méchants, sa trame narrative et ses rebondissements, et ses esquisses de scenarii facilement devinables, etc… du cinéma, quoi.

  12. Polymères dit :

    Notons que les russes, je ne sais pas si c’est intentionnel ou non, mettent dans le dispositif présent « au large de la Syrie », des navires (en l’occurrence les 3 patrouilleurs) qui se trouvent dans la mer Caspienne, qui est tout de même ne mer fermée.
    On gonfle un peu artificiellement la flotte dans la propagande, ignorance? Connaissant les russes, je ne pense pas, ils veulent se donner une image d’une flotte « dissuasive » et ils ramènent tout ce qu’ils peuvent.

  13. Lagaffe dit :

    La Russie n’a toujours fourni aucune preuve à l’ONU et l’OIAC de la prétendue future attaque chimique américano-britannique associé à Al-Qaïda (sic !).
    Le gouvernement syrien est déjà accusé de crimes de guerres et de crimes contre l’humanité pour les attaques chimiques, la torture de masse et les bombardements de civils dont il a déjà été reconnu responsable par l’ONU et l’OIAC.
    Les accusations sans preuve de Moscou sont une manière de « crier au loup » par anticipation, ce qui présente l’avantage d’exonérer a priori le régime de Damas en cas d’utilisation de l’arme chimique pour la reconquête de l’enclave d’Idlib et de délégitimer a posteriori toute réponse militaire occidentale : il y a clairement une stratégie communicationnelle qui s’inscrit plus largement dans une forme de guerre de l’information indissociable de son pendant, à savoir la désinformation.
    Le gouvernement russe se montre ainsi clairement complice des crimes du régime syrien.
    La Russie a d’ailleurs refusé de voter le renouvellement du JIM (Joint Investigative Mechanism, « mécanisme d’enquête conjoint » de l’ONU et de l’OIAC) dont le mandat venait à expiration le 17 novembre 2017 pour tenter d’empêcher la poursuite des enquêtes sur les attaques chimiques.
    Selon le chercheur David Rigoulet-Roze :
    « La région d’Idlib a connu plusieurs attaques chimiques au gaz neurotoxique et/ou ayant recours au chlore- depuis le début de la guerre en Syrie: la première recensée est celle qui aurait eu lieu, en date du 29-30 avril 2013, à Saraqueb, où des grenades au sarin auraient été par des hélicoptères du régime de Damas; l’année suivante, c’est celle au chlore sur Talemenes le 21 avril 2014; par la suite, celles également au chlore du 16 mars 2015 sur les localités de Sarmine et Qmenas. Ces attaques chimiques avaient d’ailleurs donné lieu à deux rapports du JIM, confirmant l’utilisation de chlore et la responsabilité des forces du régime à Sarmine dans un premier rapport en date du 24 août 2016, puis à Qmenas dans un deuxième rapport en date du 21 octobre 2016.
    C’est encore des attaques à la fois au sarin et au chlore dans la localité de Latamneh dans la province de Hama fin mars 2017 (24, 25 et 30 mars) juste avant l’attaque sur Khan Cheikhoun du 4 avril suivant qui débouchent sur le rapport de l’ONU incriminant explicitement le régime de Damas. C’est enfin celle du 4 février 2018 sur Qaraqeb ayant donné lieu à un rapport de l’OIAC en date du 16 mai suivant alors que l’enquête sur celle de Douma dans la Ghouta orientale débutait. La province d’Idlib est donc une région qui a déjà connu ce type d’attaque à plusieurs reprises. »
    Ces attaques chimiques ont a chaque fois précédé une opération militaire du régime syrien.

  14. Carin dit :

    Le sultan turc se retrouve entre l’enclume russe et le marteau américain… il a besoin que les russes calment Assad, et que les ricains continuent à approvisionner ses F16 en pièces de rechange et armement… et il est tellement bon stratège qu’il s’est mis aussi l’Allemagne à dos alors que c’est elle qui fournit les pièces de rechange de ses chars… ses troupes vont devoir tailler la route fissa parce qu’en cas de tir sur les troupes d’assad les russes ne bougeront probablement pas, mais les troupes iraniennes pourraient bien tirer quelques missiles sur les turcs, d’ailleurs ça fait un moment qu’israel n’a pas pris pour cible un convoie d’armes iraniens!

    • Thaurac dit :

      « ..d’ailleurs ça fait un moment qu’israel n’a pas pris pour cible un convoie d’armes iraniens! »
      j’ai lu aujourd’hui que cela n’allait pas tarder…

      • Carin dit :

        A thaurac
        Vous parlez d’un immeuble ou des armes explosives sont probablement construites, je vous parle de convoies par la route de diverses armes, et munitions en provenance d’iran et à destination de l’AAS, convoies qui n’ont jamais cessés, et que seuls ceux à destination du Hezbollah ou du Hamas ont été attaqués. Israël n’est pas réputé comme étant militairement géré par des idiots… il y a longtemps que ce pays a compris que si il empêche les troupes de l’AAS de s’armer, ce sont les islamistes qui prendront le pouvoir en Syrie, et la prochaine cible de ces nuisibles c’est précisément Israël.

  15. Pierrot dit :

    Pour rappel la frontiere turaue c’est la frontiere de l’OTAN donc militairement la notre! Si des obus et missiles tombent du mauvais cote il faudra pas venir pleurer, russes ou pas russes. Et entre nous si nous voulons re-taper 2-3 sites syriens c’est pas les russes avec leur poignee de bateaux regroupes au meme endroit qui empecheront un raid saturant comme en avril dernier. Pour le reste c’est au mieux une capacite offensive pour des frappes « chirurgicales » (lol), au pire de la gesticulation pour flater et rassurer l’ego du russe moyen quand il pleurera en voyant sa retraite.

  16. ATLAS dit :

    COMPRENDRE LES ETATS – UNIS

    Et

    QUELQUES BONNES CITATIONS DE PERSONNALITES AMERICAINES.

    POUR UNE PAIX MONDIALE

    Prochain sur l’agenda : le renversement de Bashar al-Assad de la Syrie. Comme avec Kadhafi, le terrain est préparé à coups d’informations incessantes – de CNN à Al Jazeera – sur la nature supposément barbare d’Assad, qualifiée à la fois d’inflexible et de non-provoquée. Après des mois de massacres médiatiques, qui pourrait encore douter que les événements en Syrie ne sont qu’un nouveau « soulèvement populaire » d’un Printemps Arabe, tel qu’ils les aiment, contre un « dictateur brutal » qu’il faut renverser ? Et que le gouvernement Assad est très majoritairement responsable des violences.

    Stratfor, la société privée et conservatrice américaine de renseignement avec des relations au plus haut niveau, révèle que « la plupart des affirmations de l’opposition se sont révélées être des exagérations grossières ou tout simplement fausses. » Les groupes d’opposition dont le Conseil National Syrien, l’Armée Libre Syrienne et l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme basé à Londres ont commencé par affirmer que « les forces du régime avaient assiégé Homs et imposé un délai de 72 heures aux rebelles pour se rendre avec leurs armes ou être massacrés. » Cette information a fait la une des journaux du monde entier. Cependant, l’enquête de Statfor n’a trouvé « aucun signe de massacre » et précisait que « les forces d’opposition trouvent un intérêt à décrire un massacre dans l’espoir d’imiter les conditions qui ont provoqué l’intervention militaire en Libye. » Stratfor a ajouté que toute histoire de massacre serait peu vraisemblable dans la mesure ou le « régime (syrien) dose sa répression pour justement éviter un tel scénario. Les forces du régime prennent soin d’éviter de faire trop de victimes pour ne pas offrir l’excuse d’une intervention humanitaire. »

    Le changement de régime en Syrie fait partie des objectifs des néoconservateurs depuis au moins 2002 lorsque John Bolton, sous-secrétaire d’Etat sous George W. Bush, a présenté un projet visant à briser simultanément la Libye et la Syrie. Il qualifiait ces deux états, avec Cuba, « d’Axe du Mal ». Lors d’une émission sur la chaîne FOX en 2011, Bolton a dit que les Etats-Unis auraient du renverser le gouvernement syrien juste après le renversement de Saddam Hussein. Parmi les crimes de la Syrie, il a énuméré ses relations étroites avec l’Iran, le Hezbollah (au Liban), la résistance palestinienne, la Russie, et son incapacité à conclure un accord de paix avec Israël, contrairement à la Jordanie et l’Egypte. Aux yeux de la Sainte Trinité, tout ceci constitue la démonstration que la Syrie, à l’instar d’Aristide, a bien franchi la ligne jaune.

    « Les causes de la maladie ne sont pas tout à fait claires mais sa récurrence est une des constantes de l’histoire : la puissance tend à être confondu avec la vertu et une grande nation est particulièrement sensible à l’idée que sa puissance est le résultat d’une volonté divine, ce qui lui confère une responsabilité particulière envers les autres nations – pour les rendre plus riches, plus heureuses ou plus sages ou, en d’autres termes, pour les faire à son propre et glorieuse image. » Ancien sénateur William Fulbright, The Arrogance of Power (1966)

    Le « mythe » millénariste américain, à l’époque et aujourd’hui, était (et est) ancré dans la conviction fervente du destin manifeste des États-Unis, « la nouvelle Jérusalem », de représenter le meilleur espoir de l’humanité pour un avenir utopique. Cette croyance en un destin spécial s’est traduite par la conviction que les États-Unis doivent diriger – ou, plus exactement, ont le devoir de contraindre l’humanité à se tourner vers cet avenir.

    « Nous les Américains, sommes le peuple exceptionnel et élu – l’Israël de notre temps ; nous portons l’arche des libertés dans le monde… Dieu a prévu, et l’humanité attend, de grandes choses pour notre race ; de grandes choses que nous ressentons dans nos âmes. » Herman Melville, White-Jacket (1850)

    « Dieu a désigné l’Amérique pour sauver le monde de la manière qu’elle l’entend. Dieu a désigné Israël comme le nexus de l’Amérique au Moyen Orient et tous ceux qui ont quelque chose à dire sont a) des antisémites, b) des antiaméricains, c) avec l’ennemi, et d) des terroristes » John le Carré, London Times, January 15, 2003

    « Le néoconservatisme… s’est fondé sur les mythes historiques américains de l’innocence, de l’exception, du triomphalisme et du Destin Manifeste. Il offrait une vision de ce que les Etats-Unis devaient faire avec leur puissance globale incontestée. Dans ses versions messianiques les plus séduisantes sur le plan rhétorique, il associait l’expansion de la puissance américains au rêve de démocratie universelle. Et par là, il proclamait que l’emploi maximum de la puissance américaine était bon aussi bien pour l’Amérique que pour le monde entier. » Professeur Gary Dorrien, Columbia University, The Christian Century magazine, January 22, 2007

    « Aux yeux de la plupart de ses citoyens, l’Amérique constitue une exception, il est donc normal qu’elle fasse des exceptions à certaines normes internationales. » Michael Ignatieff, éditorialiste du Washington Post, rubrique Affaires de Droit, Mai-Juin, 2002

    « Notre pays est une force de bien sans précédent ». Lieutenant Colonel Ralph Peters, US Army War College, 1997

    « L’armée US est une force de bien global… qui n’a pas d’équivalent ». Thomas Barnett, US Naval War College, The Guardian (London), December 27, 2005

    John Bolton, futur ambassadeur US auprès des Nations Unies, écrivait en 2000 : De par leur statut unique, les Etats-Unis ne pouvaient être « légalement contraints » ou limités de quelque manière que ce soit par des traités internationaux. Les Etats-Unis devaient être « des hégémonistes constitutionnels sans scrupules, impénitents et intransigeants » afin que leurs « hauts dirigeants » puisse se sentir libres de recourir à la force de manière unilatérale.
    Condoleezza Rice, future secrétaire d’état, a affiché en 2000 le même mépris pour le droit international. Elle a affirmé que les nécessités de la sécurité nationale des Etats-Unis n’avaient plus à être guidés par des « notions de droit international ou de normes » ou par « des institutions comme les Nations Unies » parce que les Etats-Unis étaient « du bon côté de l’histoire ». Z Magazine, Juillet/Août 2004

    « Le président (George W. Bush) a dit qu’il ne voulait pas voir d’autres pays dicter leurs termes ou conditions sur la Guerre Contre le Terrorisme. « Il arrivera peut-être un moment où nous serons les derniers encore debout. Je n’ai pas de problèmes avec ça. Nous sommes l’Amérique. » » Washington Post, 31 Janvier, 2002

    « Reinhold Niebuhr a tout compris il y a 50 ans : ce qui persiste – et promet des malheurs sans fin – est notre conviction que la Providence a sommé l’Amérique d’encadrer toute l’humanité dans sa marche vers la perfection. » Andrew Bacevich, professeur de relations internationales, Boston University

    Commentant le leçon de morale dispensée par Woodrow Wilson à ses collègues européens à la table de négociations à Versailles au lendemain de la première guerre mondiale, Winston Churchill a dit qu’il lui était difficile de croire que les émigrants européens aient pu apporter à l’Amérique toutes les vertus de leurs terres d’origine en oubliant les vices. – The World Crisis, Vol. V, The Aftermath, 1929

    « Voici une république qui devient lentement mais sûrement l’élément morale suprême pour le progrès mondial et l’arbitre des conflits mondiaux. » William Jennings Bryan, Secrétaire d’Etat US sous Woodrow Wilson, In His Image (1922)

    Le rédacteur de NewsWeek, Michael Hirsch : « Les alliés des Etats-Unis doivent accepter l’idée qu’un certain unilatéralisme de la part des Etats-Unis est inévitable, et même souhaitable. Ceci implique principalement qu’ils se fassent à l’idée que les Etats-Unis exercent une suprématie absolue – et qu’ils apprécient sincèrement leur chance historique d’être protégés par une puissance relativement bienveillante. » Foreign Affairs, Novembre, 2002

    Colin Powell devant le Convention Nationale Républicaine, le 13 aôut 1996 : les Etats-Unis « existent par la grâce de la providence divine ».

    « Les médias US ont toujours relayé la mythologie de l’exception américaine, que les Etats-Unis, dans tous ce qu’ils font, constituent le dernier espoir de l’humanité » Rahul Mahajan, auteur de : The New Crusade : America’s War on Terrorism, and Full Spectrum Dominance

    « Le problème fondamental est que les Américains ne respectent personne à part eux-mêmes, » a dit le colonel Mir Jan, prote parole du Ministère de la Défense Afghan. « Ils disent « nous sommes le Dieu du monde », et ne nous consultent pas. » -Washington Post, 3 août 2002

    « Si nous devons employer la force, c’est parce que nous sommes l’Amérique ! Nous sommes la nation indispensable. Nous sommes grands. Nous voyons plus loin dans l’avenir. » Madeleine Albright, Secrétaire d’Etat US, 1998
    L’animosité effrénée actuelle des médias US envers Poutine reflète aussi une pratique ancienne. Les États-Unis sont tellement habitués à des dirigeants qui se taisent et s’abstiennent de formuler des critiques appropriées sur la criminalité de la politique de Washington, que lorsqu’un Vladimir Poutine arrive et exprime une condamnation même relativement modérée, il se voit étiqueté Ennemi Public Numéro 1 et ses propos sont en conséquence ridiculisés ou ignorés.
    Le 2 Mars, le secrétaire d’Etat US John Kerry a condamné « l’acte incroyable d’agression » de la Russie en Ukraine (Crimée) et menacé de sanctions économiques. « Au 21ème siècle, on ne se comporte pas comme au 19ème siècle en envahissant un autre pays sous un prétexte inventé de toutes pièces. »
    L’Irak, c’était au 21e siècle. Le sénateur John Kerry a voté en faveur. Une hypocrisie de cette ampleur doit être saluée.
    Le cerveau humain est un organe étonnant. Il travaille 24/24h, sept jours sur sept, et 52 semaines par an, avant même votre naissance et jusqu’au jour où vous devenez un nationaliste. Et ce jour-là peut arriver très tôt. Voici un titre récent du Washington Post : « Aux États-Unis le lavage de cerveau commence dès la maternelle. »

    Le 11 janvier, le Washington Post a rapporté : « En plus d’influencer directement les dirigeants iraniens, (un responsable du renseignement US) a dit qu’une autre option était provoquer (par les sanctions) de la haine et du mécontentement dans la rue afin que les dirigeants iraniens comprennent qu’ils doivent changer de politique. »

    « Le plus gros problème pour les Etats-Unis n’est pas que l’Iran se dote de l’arme nucléaire et le teste, c’est que l’Iran se dote de l’arme nucléaire et ne s’en serve pas. Parce qu’à partir du moment où ils la possèdent et ne font rien de mal avec, tous ceux qui s’opposaient vont revenir à la charge en disant « Voyez, nous vous avions bien dit que l’Iran était une puissance responsable. Nous vous avions bien dit que l’Iran n’avait pas l’intention de se doter d’armes nucléaires et de s’en servir dans la foulée… » Et ils finiront par convaincre qu’un Iran nucléarisé n’est pas un problème. » (8) Notes Video of Pletka making these remarks

    (8) Shamus Cooke, dans un article publié sur Zspace, le résume bien : « Ainsi, si les énergies renouvelables ne sont pas aussi rentables que le pétrole – et elles ne le sont pas – la majorité des investissements capitalistes continuera à être consacré à la destruction de la planète. C’est vraiment aussi simple que ça. Même le capitaliste le mieux intentionné ne jettera pas son argent par la fenêtre dans des investissements à rendement nul. »

    le 6 avril 1960, Lester D. Mallory, Secrétaire d’Etat adjoint aux affaire inter-américaines, rédigea une note interne : « la majorité des Cubains soutiennent Castro… Le seul moyen envisageable pour aliéner le soutien interne est de provoquer une déception et une désaffection provoquées par une insatisfaction et des difficultés économiques… toutes les mesures possibles doivent être rapidement mises en oeuvre pour affaiblir l’économie cubaine. » Mallory proposa « une ligne d’action qui… s’attache principalement à priver Cuba d’argent et de fournitures, de faire baisser les salaires nominaux et réels, de provoquer la faim, le désespoir et le renversement du gouvernement. » (6) Plus tard dans l’année, l’administration Eisenhower instaura l’étouffant embargo contre son ennemi déclaré de toujours.

    • Amida dit :

      « Le cerveau humain est un organe étonnant. Il travaille 24/24h, sept jours sur sept, et 52 semaines par an, avant même votre naissance et jusqu’au jour où vous devenez un nationaliste. » 😀 😀 Phrase très amusante, et très réutilisable (« …où vous devenez un communiste, … libéral, … féministe,
      … salafiste, … multiculturaliste, … militariste, … ).

    • Palabre dit :

      Pourriez vous developer s’il vous plait!

      • Hannibal dit :

        @ Palabre
        Attention, il risque de ne pas comprendre l’humour au second degré 🙂

  17. Paris dit :

    Ce n est pas un de nos ministres qui devait nous montrer les preuves indiscutables des attaques au gaz du régime syrien??
    Quel interet de faire des attaques au gaz alors que la guerre est quasi gagné.
    De plus je croyais que les armes chimique avaient été détruites sous le contrôle des Français et des Anglais??

    • dolgan dit :

      La guerre est loin d’être gagnée pour assad (ou pour quiquonque). Beaucoup ont perdu, mais il reste encore plein de monde prêt à se foutre sur la tronche (y compris contre assad) dès que la pression iraniene/russe/occidentale baissera d’un cran (ce qui n’est qu’une question de temps). Il y en a encore pour quelques années de conflit (et le pire est peut-être à venir)
      .
      Assad y voit plusieurs intérêts : vengeance, terreur, montrer qu’il contrôle encore un peu les choses.
      .
      Du chlore c’est tout sauf difficile à fabriquer. J’en fais dans ma cuisine si je veux sans même avoir à faire les courses. C’est à la portée de toute personne n’ayant pas dormi pendant les TP de chimie au collège.

      • Vince dit :

        « Du chlore c’est tout sauf difficile à fabriquer. J’en fais dans ma cuisine si je veux sans même avoir à faire les courses. C’est à la portée de toute personne n’ayant pas dormi pendant les TP de chimie au collège.' »
        .
        Précisément, CQDF.

    • Carin dit :

      À Paris
      Vous vous trompez…
      La destruction de l’arsenal chimique de la Syrie s’est faite sous le contrôle et par les russes qui ont remis le tout aux américains qui ont procédés à la destruction….

  18. lxm dit :

    On n’a aucune raison d’intervenir. Idled est détenue par des barbus qu’on aurait nous-même bombardé si on avait pu( au fait pourquoi on aide l’arabie au yémen ?). C’est le rêve néo-ottoman d’Erdogan qui en prend un coup.
    D’ailleurs Assad fait monter au front des milices d’islamistes avec lesquelles il a fait la paix, comme cela les islamistes s’entretueront entre eux, grand classique de l’art militaire( autrefois on faisait s’entretuer les pauvres de chaque pays).
    J’aurai certes préféré une solution politique, mais Assad profite de son élan. Si vous faites l’historique des mouvements de son armée, ceux-ci sont de plus en plus rapides et audacieux, c’est lié à l’inertie. A un moment donné, c’est la vitesse, l’élan qui vous contrôle( et peut donner l’euphorie), jusqu’à ce que ça déraille ou qu’un obstacle soit assez dur.

    • aleksandar dit :

      C’est moins la vitesse et l’élan que ………..l’initiative.
      En matière de manœuvre c’est toujours un avantage.

  19. Yamato dit :

    On est vraiment des mauvais perdant , on a perdu point final.

    Les Russes et Iraniens on gagné cette guerre voilà tout.

  20. librexp dit :

    J’adore ce passage « Seulement, d’après les éléments en leur possession, la France, les États-Unis et le Royaume-Uni accusèrent Damas d’en avoir été à l’origine. La ligne rouge ayant été franchie par le régime de Bachar el-Assad, l’opération Hamilton fut donc lancée contre des sites soupçonnés d’abriter des éléments du programme chimique syrien. »
    Le plus drôle c’est que l’OIAC a eu toutes les peines pour faire son travail alors que les éléments étaient déjà en possession et la ligne déjà rouge vif

  21. Vince dit :

    Amateurs. Feraient mieux de bombarder des bus (si possible avec des gamins), plutôt que de jouer avec des capsules de chlore.

  22. ji_louis dit :

    Les russes veulent éloigner la Turquie de l’OTAN, ou au moins mettre l’OTAN dans l’embarras, et retrouver un leadership mondial. Pour cela, ils manœuvrent parfaitement, et pas qu’en Syrie.
    Les américains ne veulent pas s’engager sérieusement en Syrie, les problèmes ne leur retomberont pas sur le dos, ils se contentent d’essayer d’achever l’EI dans son réduit à la frontière irako-syrienne.
    Les européens n’ont ni les moyens, ni la volonté d’empêcher quoi que ce soit de sérieux en Syrie. Pour les conséquences, il y a les paroles et le carnet de chèques.
    Les turcs sont dans la m… de par leur propre politique étrangère qui a échoué (bons offices entre les parties au début de la guerre civile, soutien aux islamistes la plupart du temps, création d’une zone d’influence dans le Nord de la Syrie qui est sur le point de se faire anéantir, hostilité franche avec les USA, un peu moins avec les européens (qui réagissent autant qu’un plat de gelée), relations incertaines avec la Russie et l’Iran, etc…). L’Iran « irrigue » la Syrie avec des hommes (miliciens irakiens et afghans, parfois avec leur famille, pasdarans, ingénieurs, etc) et s’implante durablement.
    Les saoudiens attendent de voir l’après guerre parce que les forces d’Assad ne pourront pas maîtriser complètement le territoire syrien, Assad en est conscient et pratique une politique d’exil des oppositions, de colonisation par les miliciens « amis » et de contrôle de la « Syrie utile ».
    Seule la Chine ne manœuvre pas visiblement (le commerce n’est pas encore ni assez assuré, ni assez intéressant).
    Il n’y a que le sort des kurdes qui ne soit pas bouclé actuellement. Est ce que les YPG (kurdes « socialistes ») vont quitter Rakka rapidement, vu qu’ils sont de plus en plus ressentis comme une force d’occupation étrangère par les populations locales (arabes sunnites)? Seront ils soutenus et/ou protégés par les occidentaux face à la Turquie? Seront ils persécutés par Assad? Retrouveront ils leurs terres dans le canton d’Afrin? Quelle sera l’attitude des russes sur ces sujets?

  23. Lagaffe dit :

    Attaque sur Idlib : la mission des navires russes est crédibilisée par la concentration de navires porteurs de missiles Kalibr.
    Cette flotte russe est destiné à exercer une pression sur la Turquie : ce rassemblement de navires russes au Levant intervient alors que Russes et Turcs sont engagés dans d’âpres négociations au sujet du sort d’Idlib, techniquement sous « protectorat » turc, et alors qu’un sommet tripartite Russie-Turquie-Iran doit prochainement se tenir.
    http://www.rusnavyintelligence.com/2018/08/concentration-de-navires-russes-en-mediterranee-orientale.html

  24. Centurion dit :

    Es ce que ça va péter? les us nous ont fait le coup des armes de destruction massives et ça a marché, il n’y a pas de raisons pour qu’ils n’essayent pas a nouveau. Quand aux preuves apportées par le « rapport » de l’OIAC c’est du pipi de chat.

    • Thaurac dit :

      Le contraire m’eut étonné, avec la russie, il faut prouver même en flagrant délit ( exemple, non, on n’a pas de militaires dans le dombass)
      pathétique!

    • Jean dit :

      C’est normal, les experts de l’OIAC ont été empêchés d’aller sur place le temps pour les Russes de nettoyer le terrain. Après, bonne chance pour trouver les preuves.

    • Vince dit :

      Le rapport est intéressant pour ce qu’ils n’ont pas trouvé.

    • Électeur dit :

      @ Centurion
      Certes le coup des armes de destruction massive et autres fake-news américaines a déjà fonctionné plusieurs fois mais leur système commence à être trop connu.
      Il va devenir difficile pour les euro-atlantistes et autres young leaders de faire encore semblant de croire aux ballivernes américaines.
      D’autant que maintenant il y a @internet avec des blogs indépendants qui sont de plus en plus consultés par le grand public. L’information n’est plus exclusivement aux mains d’une presse qui s’est trop souvent montrée facile à manipuler voire complaisante.

  25. aleksandar dit :

    – C’est de Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies (UNDSS) dirigé par un officier de police et de renseignement australien qui a retardé l’arrivée des inspecteurs.
    – L’OIAC a effectivement trouve des produits chimiques chlorés, les mêmes qu’on trouve ordinairement dans l’eau du robinet.
    – Toute la racaille djihadiste d’Idleb soutenue par les occidentaux sera exterminée.

    • Goulag dit :

      Ah les Russes et leurs theories toutes faites, servies facon plateau repas.
      Meme quand vous etes pris la langue dans la bouteille de Vodka vous niez et arguant que c’est de l’eau qui a ete empoisonnee par un capitaliste/imperialiste occidental.
      Gardez votre propagande pour Sputnik et Russia Today ou de nombreux moutons et bulots vous liront avec delectation.

      • aleksandar dit :

        Commentaire intelligent et argumenté, je vous félicite.
        Toute la prétention, la morgue et la grossièreté des  » petits blancs colonialistes ».
        Bravo !
        A part ça , des argument concernant le rapport de l’OIAC ?
        ( Désolé mais vos copains djihadistes vont être exterminés, je comprends votre désarroi )

    • ruffa dit :

      En terme de cruauté entre la racaille Djihadiste et Assad, tu voit une grosse différence ?? D’apres toi il n’y a pas de gars en Syrie qui veulent un état de droit ? T’es vraiment une pourriture : m’enfin t’es en France dans une démocratie t’a bien le droit d’aimer les dictateurs Moi mes idoles c’est plutôt Gandhi ou Martin Luther King

      • aleksandar dit :

        La différence s’appelle BATACLAN.
        Toi comprendre ?
        ( ceci dit merci de continuer a me faire rire )

    • Carin dit :

      À aleksandar
      J’espere que vous avez cessé de boire l’eau du robinet….

  26. Dommage dit :

    D’après https://syria.liveuamap.com/en/2018/30-august-russia-to-hold-naval-exercises-in-the-mediterranean c’est 25 navires russes pour des manoeuvres du 1er au 8 septembre.
    Le 1er c’est demain. Faut traduire ça comment, on s’exerce pendant 8 jours puis le 9 septembre on ouvre le bal à Idlib?

    Sérieusement quel bordel. J’arrive pas à croire à la possibilité réelle d’un choc frontal entre Turcs et Syriens. Ni à envisager les alternatives d’ailleurs.

    • Carin dit :

      À dommage
      Les manœuvres sont un faux nez… ces bateaux vont tirer de vrais missiles… pour s’entrainer! Et ça n’attendra pas le 09 septembre pour commencer « l’entrainement« . Sauf si les nuisibles se rendent et que les turcs quittent les lieux??

  27. Eric dit :

    Ce bon Vladimir fait de la gonflette, c’est tout. La réalité, c’est la flotte russe n’est nullement prête à un éventuel conflit avec l’Otan. Elle ne dispose que d’une poignée de bâtiments récents, essentiellement des sous-marins et quelques frégates. La très grande majorité de ses navires et sous-marins ont plus de trente ans d’âge, à commencer par le fameux porte-avions Kuznetsov et les croiseurs classe Slava comme l’Ustinov.

  28. Olivier Fournier dit :

    L’éternelle question :
    A qui profite le crime ?
    Élémentaire mon cher Watson !

  29. Vince dit :

    A noter que Stefanu Misrata, envoyé de l’ONU pour la Syrie, parle de 10 000 terroristes d’Al Nusra dans Idlib. Et que les deux camps ont les capacités de recourir à des agents chlorés :
    « We all are aware that both the government and al-Nusra have the capability to produce weaponized chlorine.”

  30. piliph dit :

    Moi, Français, je constate que, au moment où certains sont prêts à payer le prix du sang pour transformer des milliers de jihadistes en engrais agricole, le gouvernement et l’armée de mon pays prennent le parti des fanatiques. Je me sens volé, trompé. Que faire conte tous ces collabos?

    • Polymères dit :

      Vous constatez quoi exactement? Ne racontez pas n’importe quoi et ne travestissez pas des positions géopolitiques ou humanitaires en soutien de terroristes.
      Vous dîtes constater que le gouvernement français soutient les terroristes, qu’a t-il dit ou fait pour que vous le constatiez? Vous allez me sortir une phrase de Fabius d’il y a 6 ans pour éternellement le coller sur le dos de la France?
      Je vois moi, français, qu’il y a de nombreux français qui sont abreuvés par une propagande étrangère faisant les intérêts de pays étrangers. Vous faîtes comme si la victoire des russes ou d’Assad contre les terroristes seraient une victoire pour nous, mais non, en rien ce sera une victoire pour nous et en rien le conflit syrien n’est qu’une simple question d’élimination des terroristes. La propagandea bien exploité le terrorisme pour les uns comme pour les autres, faisant passer tous ceux qui s’opposent à Assad pour des pays soutenant et voulant la victoire des terroristes.
      Mais bon je commence à en avoir ras le bol devant des individus comme vous qui ne veulent pas comprendre le monde en dehors d’un tout blanc ou tout noir, vous intervenez ici pour une seule chose, ce n’est pas une lutte contre le terrorisme sur laquelle tous les pays du monde entier s’accorderont, mais bien pour enfoncer un couteau dans le dos de la France, pour ne pas dire l’occident, au profit des intérêts idéologiques et réelles des pays étrangers.
      Je suis beaucoup l’actualité et m’intéresse fortement à la position française et votre discours disant constater que la France soutient les fanatiques à Idlib est totalement mensonger ou alors vous avez un mal profond à bien comprendre la position et les revendications françaises. Si pour vous, s’opposer à Assad, c’est soutenir les terroristes, ben c’est exactement le discours de la propagande d’Assad pour culpabiliser l’occident (dont vous faîtes parti, ne croyez pas que vos commentaires feraient de vous une exception à leurs yeux) dans leur géostratégie régionale.

    • Carin dit :

      À piliph
      Ça fait 3 ans que les français, votre soit-disant pays?? Transforme les jihadistes en engrais (pour reprendre votre prose) ou étiez-vous, pour sortir de telles bêtises?