L’Italie s’interroge sur la suite à donner au programme d’avion de combat F-35

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

148 contributions

  1. Royal Marine dit :

    Ah! Ces Italiens! Comment leur faire confiance?
    On leur donne quasiment « le-plus-bel-et-plus-meilleur-avion-du-monde-quin’a-jamais-volé », pour une somme modeste, avec une belle usine pour construire le playmobil, et un centre de maintenance pour que LM soit moins responsable de toutes les m…des qu’il faudra corriger, et qui qui n’en veut plus? Les Italiens qu’on vous dit!

    • Giuseppe dit :

      Justement ils arrêtent là avec quelques exemplaires du F35, et puis s’engageront dans le futur avion de combat européen avec les français et les allemands, peut-être pour fournir des aérostructures mais c’est déjà cela. Et comme cela, l’Aeronautica Militaire sera dotée de F35 (pour des missions mineures) et de l’avion de combat européen (pour des missions majeures). Au contraire, trop forts ces italiens !!! N’est-ce pas Auguste ?

      • Auguste dit :

        Si tant est que vous puissiez quitter le navire F35, vous en allez en faire quoi de vos F35 ?.Vous ne pourrez les utiliser qu’avec l’accord américain,vu que c’est eux qui détiennent les codes source.Vous allez en faire quoi de l’usine construite pour l’assemblage des F35?.Vous avez fait le calcul de la perte financière et des pertes d’emplois que vous n’ètes pas surs de retrouver avec l’avion européen?.Et en plus vous parlez comme si l’Italie avait une quelconque liberté de choix.

      • Dimitri dit :

        Et avec quelle argent ?

      • Posteur dit :

        Parce que vous croyez qu’ils vont pouvoir s’incruster comme ci de rien n’était et demander du transfert techno ou même de concevoir une partie de l’appareil alors qu’ils ne sont de base même pas dans le projet et qu’on sait ce que ça donne les pays qui se rameutent car « gros projet » et qui demandent leurs parts sans oublier que certains d’entre eux (européen notamment) ont commander derrière du F-35 et un Eurofighter dont on entends plus parler ?
        .
        En parlant de l’Eurofighter il en est ou ? On dirait que ses créateurs l’ont complétement oubliés sauf les Anglais ou encore les Allemands qui viennent de découvrir que cet appareil exister et pourraient remplacer leurs « Tornado » même si ils vont devoir raquer pour faire une version acceptable d’attaque au sol (à moins qu’elle soit déjà en cours ?), son futur est pas joyeux.
        .
        Ça serait bien de terminée cet appareil au lieu d’acheter du F-35 ou essayer de s’intégrer à un programme pour l’instant « fermé » jusqu’en 2021 (selon un commentaire) et qui n’est même pas certains d’aboutir tout ça pour gratter de « l’intégration » ou de vouloir créer une partie de l’appareil pour faire tourner les usines ou avoir sa part du marché.
        .
        D’ailleurs le site du Programme Eurofighter est toujours aussi drôle à lire quand on voit certains passages ou phrases employés comme la « Truly ‘European’ Solution » ou encore sa soi disant haute durée de vie vanté par le site.

        D’ailleurs votre commentaire était ironique ? La tournure de votre dernière phrase le laisse pensé. @Giuseppe

  2. Tournicoti dit :

    « Apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.
    Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.
    Le Corbeau, honteux et confus, jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus. »
    Jean de La Fontaine

  3. oiesauvagesversle59 dit :

    Attendons de voire, la corruption fera son œuvre comme d’habitude.
    Qui sont les maitres du monde ? Qui à la plus grosse cassette ?
    Ils achèterons du F35 soyez en certain même si le nombre sera réduit.
    Si ce programme n’est pas soutenu par les caniches des USA, c’est le contribuable américain qui paiera pendant 50 ans ! Et Trump ne le veux pas !

  4. Auguste dit :

    Il me semble,sauf erreur,que le contrat sur les F35 stipulait que l’Italie avait la maintenance de tous les F35 européens.Depuis les Américains ont décidé qu’une partie de la maintenance irait en Angleterre.N’importe quel Etat aurait invoqué la rupture de contrat.

    • R2D2 dit :

      Oui ils se sont un peu carotter sur cette partie 🙂 Le simple fait qu’ils soient restés montre ã quel point ils sont trop impliqués pour pouvoir répliquer. Car même si ils claquaient la porte ils feraient comment pour remplacer le F35? Repartir à zéro dans une nouvelles sélection & appel d’offre prendrait trop de temps… tout en faisant une croix sur le STOV. Le seul choix qu’ils auraient serait de relancer un nouveau standard pour l’Eurofighter, un peu comme l’Allemagne d’ailleurs. Et on ne peut pas dire que cela motive beaucoup de monde 🙂

      • Auguste dit :

        Ils se sont fait carotter,c’est rien de le dire.Ils se sont engagés sur des promesses,ils ne peuvent plus revenir en arrière sous peine de perdre leurs investissements.Et le peu de travail qu’ils ont eu est soumis à concurrence et devront travailler à perte pour le garder.Et tout çà pour un avion qui ne sera pas au même niveau que celui américain.

      • Nico St-Jean dit :

        @ R2D2

        Ce n’est pas vraiment ce qui c’est passé .. Vous oubliez qu’à l’origine du contrat qui permettait à l’Italie de faire la MCO pour tout F-35 européens, cette dernière devait acquérir 131 F-35, soit 41 de plus qu’actuellement. Certes, la montée des coûts & retards à joué un rôle dans la décision italienne mais voyant le UK maintenir son ambition de 138 F-35 malgré lesdites, augmentations, le JPO n’avait pas vraiment le choix que de transférer une partie au UK.
        .
        Alors je m’excuse, mais personne ne sais fait « carotter » même si la décision italienne était compréhensible.

        • Alexandre dit :

          Merci d’avoir rectifier l’histoire, c’est trop facile de citer des éléments incomplets.

        • Nenel dit :

          C’est toujours une ambition à 138 pour les Brits…. Je ne voudrais pas être un oiseau de mauvais augure mais avec le Brexit , je me demande comment ils vont faire … C’est plutôt mal barré. On le sait tous ici que les Brits vont réduire la commande, la question est: Comment le faire sans mettre en rogne l’étalon orange à perruque? D’ailleurs celui-ci à envoyer un message à Théresa , à quelques jours du sommet de l’OTAN, avec menaces de prendre les mangeurs de grenouilles et bouffeurs de fromages qui puent comme premier allié si les Brits ne remontent pas leur part de PIB dans leur défense. Ça en dit long sur les relations entre Etats-Unis et son plus fidèles toutou. Mais quand on y pense, la menace est bien plus subtile car en sous marin les Brits veulent réduire drastiquement la commande de F35 et elle n’a pas le choix. Seulement tonton Trump n’est pas d’accord et le fait savoir. C’est exactement ce qu’il va se passer avec le Canada. Vous devrez acheter la dinde, quel qu’en soit le prix, qui bien entendu va vous élargir le fondement à un niveau que vous vous en rappellerez le reste de votre vie. Nico, Tu pourras faire des semaines à plus de 80 heures pour payer tes impôts qui vont aller directement dans les caisses de Lockmart. Bien venu chez les baisés! et c’est pas fini.

    • JP dit :

      Je suis pas persuadé que le contrat italien concernait l’avionique. Sachant qu’ils s’occupent de l’assemblage de F35, c’est logique qu’ils s’occupent de la maintenance lourde car l’assemblage leur permet de développer cette compétence.
      Je n’ai jamais vu d’information s’agissant de l’avionique maintenue en Italie, mais je peux me tromper.

  5. Toubou dit :

    C’est là que les athéniens s’atteignirent et que la Grèce fondit sur les Romains.

  6. ScopeWizard dit :

    Comme on dit par chez moi : « hé bé putaing cong ( oui je sais , ce n’ est pas très faing , ce n’est pas du Feydeau ou du Musset , quoi ! ) , ce F-35 c’ est pire que les sagas « Dallas et Dynastie » réunies …………
    .
    En fait , on s’ aperçoit que chaque pays européen hors dissuasion nucléaire , n’ a plus l’ outil de Défense qu’ il lui faudrait ; soit c’ est quantitativement que ça ne va pas , soit c’ est qualitativement , le personnel est de plus en plus difficile à recruter , il y a des déficits et des trous capacitaires à certains niveaux , les crédits ne suivent pas , les programmes prennent du retard , le ……….. SZTOOÔOOP !!!!!!!!!!!! ( comme on dirait en Bordurie )
    .
    Tout ceci me rappelle un truc …………
    https://www.youtube.com/watch?v=gCC11QJviPA
    🙂

    • wagdoox dit :

      avec les 4% de trump ca irai tout de suite mieux…

    • heaume44 dit :

      @ ScopeWizard
      A propos de votre premier paragraphe et du langage, est-ce qu’on pourra bientôt qualifier le F-35 de «trapanelle» ? 😉
      Jean-Pierre Petit a déjà dit que le B-2 était une trapanelle… 😉
      .
      Quand à Ouvrard et l’esprit de sa chanson, peu de temps après il y avait une plaisanterie en vogue dans les mess d’officiers de régiments de l’armée de terre :
      «Le sous-lieutenant fait tout et ne sait rien,
      le lieutenant sait tout et ne fait rien,
      le capitaine ne sait rien et ne fait rien,
      le commandant rend compte…
      …et le colonel s’étonne et ne comprend pas.»
      😉 😉 😉

      • Gian dit :

        Qu’est-ce que Jean-Pierre Petit a à voir là dedans ?
        Prière de laisser les obscurantistes dans l’obscurité svp.

        • heaume44 dit :

          @ Gian
          Si les subtilités linguistiques vous échappent, merci de ne pas en dégoûter les autres.

      • ScopeWizard dit :

        @heaume44
        .
        J’ avoue que je n’ en sais rien ……..
        Je ne suis pas fan de JPP mais son avis peut toutefois s’ avérer pertinent ………….
        .
        Et puis , vous savez , entre ce que l’ on appelle la furtivité qui vous impose de sacrées contraintes aérodynamiques , le fait de concevoir des avions instables , c’ est à dire dont on a placé le foyer de portance en avant du centre de gravité dans le but d’ accroître énormément leur manœuvrabilité , il y a aujourd’hui un paquet de « trapanelles » qui ne doivent leurs extraordinaires prouesses qu’ aux CDVE* ………… sinon , BOUM , c’ est la percussion de la planète assurée !
        En fait , on peut dire qu’ aujourd’ hui le pilote n’ est plus qu’ une donnée , parmi des centaines d’ autres , prise en compte par l’ ordinateur de l’ avion …………
        .
        *CDVE :
        Les CDVE ou Commandes De Vol Électriques appelées également « fly by wire » sont une évolution des commandes de vol traditionnelles actionnées par le pilote à l’ aide d’ une liaison mécanique .
        .
        La technologie des CDVE a permis de supprimer cette liaison mécanique grâce aux progrès des servo valves électro-hydrauliques ( sorte de distributeur qui produit une sortie hydraulique proportionnelle à un signal d’entrée électrique en utilisant un dispositif de rétroaction ) .
        .
        Puis , lors de l’ apparition et de la mise-au point de calculateurs numériques rapides , cette fois le pilote lui-même a dû modifier son pilotage ……
        .
        À présent , ce n’ est plus lui qui à chaque fois détermine le mouvement des gouvernes dont il contrôle les effets à l’ aide des instruments de bord qui lui donnent nombre d’ indications censées le guider par rapport à tout ce qu’ on lui a appris et compte-tenu des possibilités de son appareil , son domaine de vol ; avec des CDVE équipées de tels systèmes informatiques , le pilote , en quelque sorte , ne fait plus qu’ imprimer les mouvements à l’ avion qui grâce à tous ses calculateurs détermine , lui , les manœuvres maximales possibles et actionne l’ ensemble des gouvernes en fonction de cela en prenant en compte autant de paramètres que la vitesse , l’ incidence , l’ altitude , le rayon de giration ( virage ) etc ………
        .
        Ce qui fait que non seulement , hormis les contraintes physiologiques inhérentes au pilotage de jets de combat à hautes performances ( les « G » subis et encaissés , la durée et l’ intensité d’ un engagement générant des tensions ( stress ) , la durée parfois très longue d’ une mission jalonnée de ravitaillements en vol ) , plus aucun effort physique n’ est nécessaire afin de piloter l’ avion , ce qui présente l’ avantage d’ épargner de la fatigue mais aussi , autre avantage et non des moindres , cela permet à l’ appareil de ne jamais sortir des limites maximales de son domaine de vol , de ne jamais aller plus loin que ses possibilités , donc de ne jamais se retrouver en difficulté ; bref , tout seul , l’ avion ne prendra pas de risques pour sa sécurité .
        .
        En revanche , l’ inconvénient majeur réside dans le fait que ces CDVE si elles accroissent considérablement la manœuvrabilité de l’ avion qui en est doté , le transforment en brique volante en cas de panne selon sa conception aérodynamique , surtout sur les chasseurs de combat modernes …
        .
        Pourquoi ?
        .
        Et bien , les CDVE s’ avèrent extrêmement utiles pour ne pas dire indispensables sur la nouvelle génération de chasseurs dits « instables » ( tendance naturelle à cabrer et non à piquer ) , c’ est à dire sur celle de ceux dont le foyer de portance se situe en avant du centre de gravité , cette conception étant bien meilleure sur avion d’ armes car cela donne une marge de manœuvrabilité ( agilité ) beaucoup plus importante dont les avions de combat ont grand besoin et qu’ ils exploitent à fond .
        Les CDVE sont ainsi archi-indispensables sur les avions furtifs dont les qualités aérodynamiques ne sont pas vraiment le point fort …
        Les avions « instables » ne pourraient pratiquement pas voler sans leurs CDVE « intelligentes » dotées de tous ces calculateurs « redondants » ( on multiplie les systèmes ce qui contribue à prévenir les défaillance de l’un ou de plusieurs d’ entre-eux , donc on accroit la fiabilité de tout le dispositif ) ……..
        .
        À ma connaissance , le tout premier jet de combat à en avoir été doté ( avant l’ apparition des calculateurs ) fut le ………. suspense ……………….. CF-105 Avro Arrow ……. dès 1958 ( premier vol ) !
        .
        En espérant vous avoir correctement répondu . 🙂

        • yannus dit :

          Bonjour,
          Moi je suis assez fan de JPP parce que lorsqu’il a sorti Ovni et armes secrètes américaines, mais si je n’ai pas son h(ummo)ur, pour ce qui est de la MHD, ce qu’il dit est intéressant et on a à l’air de voir tout le monde développer des trucs hypersonique ci dela et en France (Europe ahahah…) on a une rame de métro de retard.
          Pour ce qui est d’un avion hypersonique celui-là me parâit sympa mais les ailes sont un peu courtes.

          http://www.opex360.com/2016/04/18/les-defis-technologiques-poses-par-lasn4g-le-futur-missile-des-forces-aeriennes-strategiques/

          • ScopeWizard dit :

            @yannus
            .
            Bonjour
            .
            Certes , JPP n’ est tout de même pas un imbécile et ce qu’ il dit peut présenter un certain intérêt …………
            .
            Effectivement , même le Lockheed Starfighter F-104 est battu à plates coutures ……….. 😉

        • Iceman dit :

          Merci pour ces explications/rappels, ScopeWizard, vous avez à expliqué ça de façon claire et concise, bien joué!

  7. Chill dit :

    Nico, une réaction ? Ça m intéresse..

  8. LM dit :

    Trop tard.
    Il y a dix ans, le choix entre financer une version polyvalente de l’eurofighter ou le F35 était possible et cohérent.
    (je laisse le Rafale de coté car grillé politiquement, on oubli un peu vite que nos voisin n’ont pas trop apprécié que l’on quitte le programme européen…même si c’était pour nous le bon choix).

    Mais dans les années 2000 en plein déboire technique et surcoût du Typhoon (et en même temps que la crise financière), les USA ont parfaitement joué en associant certain pays européen à leur programme F35.

    Maintenant les italiens (et les autres européen) n’ont plus que 2 mauvais choix possible :

    1- Aller au bout du programme F35 en dépensant des milliards pour un appareil qui les verrouillent totalement à lockheed techniquement et les obligent à survire la politique étrangère des US. Ils auront de bons avions, mais en quantité très limité et très peu de liberté pour s’en servir

    2- Relancer le Typhoon dans une version polyvalente : coût indéterminé + délais indéterminé (au moins 10 ans).
    Donc avec une perte de compétence sérieuse avec le retrait des tornado.
    Grosso modo perte de toutes forme d’attaque au sol pendant 10 ans : pas acceptable pour l’armée.

    Bref il sont dans la merde.

    Espérons que cette histoire de F35 nous serve de leçon.

    • wagdoox dit :

      eux les voisins, on leur demande pas leur avis, je rappels que les anglais ont pris tout ce que les français voulaient faire, lançant la faire avec un beau bureau de président mais rien à faire donc les donneurs de leçons qu’ils aillent acheter le F35. D’ou le fait d’ailleurs que la France ne veut pas ouvrir le SCAF à d’autre pays pour l’instant.
      Ils avaient qu’à comprendre ou les anglais les emmenaient à savoir un intercepteur et rien d’autre.
      De l’autre coté les allemands ont pas fait mieux en pillant autant que possible.

      • adnstep dit :

        Allez, je vous parie que le scaf se finira avec les brits, et sans les teutons.

        • wagdoox dit :

          j’espère. Les Anglais ont fait leur coups à l’époque c’est la competition alors que les allemands…
          meme si j’écoutais Dassault qui disait il y a pas longtemps que les anglais font toujours des avions chers et complexes et qu’il était plus pour travailler avec les allemands, l’exemple de l’alpha jet a apparemment laissé de bons souvenirs.

          • Françoise dit :

            En attendant, les Anglais font un avion avec la Suède…. Ils n’ont pas aimés l’action de la France.

  9. Meiji dit :

    90 avions de chasse pour un pays comme l’Italie, et elle a du mal à se les offrir. La technologie c’est bien, mais sur ces 90 avions combien seront disponibles ?
    Ne serait-il pas judicieux de s’offrir des avions moins cher mais avec une quantité raisonnable.
    Comme le précisais un militaire Américain, avec nos avions hors de prix et les missions actuelles anti djihadistes, c’est comme si on sortait la Rolls pour aller vider les poubelles …

    • ScopeWizard dit :

      @Meiji
      .
      N’ oubliez pas les Typhoon déjà en service ……….

      • Alexandre dit :

        Oui c’est ridicule, les premiers Typhoon sont entrés en service il y a à peu pret 15 ans…. 15ans bordel de… !!!!! Ce n’est peut etre pas le top comparé à ce qui se fait à coté mais vu le niveau technologique et le cout du coucou (et l’utilisation), on le guarde au moins 30 ans à mon avis, par exemple en France le Rafale on va le guarder 40 ans en gros non ?

        • wagdoox dit :

          mais Alexandre le F35 ne remplace pas le typhoon mais les tornados et autre harrier. Ce qui prouve bien que le typhoon n’est pas multirole.
          Le rafale sera en service probablement 50 à 70 ans, le successeur du rafale sera livré en 2040 mais l’armée de l’air peut recevoir un rafale en 2039. Dès lors c’est 30 ans en plus de service, soit 2070. ca tombe bien c’est la date donnée par Dassault comme obsolescence du rafale.
          Mais le rafale est un avion avec un seul pays aux commandes et très modulaire ca lui permet d’évolué rapidement et sur la durée. Le fait qu’il soit naval et que le CdG soit catobar nous a permis d’échapper au F35.
          Son plus gros probleme maintenant c’est de trouver une solution pour cacher ses armes au radar adverse, puis plus tard ce sera sa vitesse.

      • ScopeWizard dit :

        @Alexandre
        .
        40 ans ?
        Oui , c’ est bien possible ; tout va dépendre de l’ évolution du projet de son remplaçant , pour l’ instant franco-allemand , sachant que je pense très sincèrement que notre Rafale national dispose encore d’ une bonne marge de progression sur nombre de points…….
        .
        Il serait par exemple intéressant de réitérer avec le Rafale , le « coup » réussi du F-18 Hornet ( F/A-18 ) devenu F-18 Super-Hornet ( F/A-18E/F ) ………
        .
        F-18 Hornet :
        https://www.the-blueprints.com/blueprints-depot/modernplanes/mcdonnell-douglas/mcdonnell-douglas-f-a-18c-hornet-2.png
        .
        https://lasotrasinfografias.files.wordpress.com/2011/05/fa18chornet.jpg
        .
        http://www.alexlaird.com/content/uploads/2011/06/F-18.jpg
        .
        https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e5/FA-18_Hornet_VX-4_with_10_AMRAAM.jpg
        .
        F-18 Super-Hornet ( outre les dimensions et certaines proportions , notez la forme des entrées d’ air et la taille des apex des ailes qui les différencient nettement ) :
        https://doc8643.com/static/img/aircrafts/3D/F18.jpg
        .

        https://thaimilitaryandasianregion.files.wordpress.com/2015/10/f18_superhornet.png
        .
        https://sofrep.com/wp-content/uploads/2017/04/super-hornet.jpg
        .
        Pour en savoir plus :
        http://www.aviatia.net/wp-content/uploads/2011/10/F18-SH.jpeg
        .
        http://www.harcirepulo.hu/F-18/f18_superhornet_schem_01.gif
        .
        Ceci est la version avancée du Super-Hornet dite ASH équipée notamment de réservoirs « conformes » que l’ on distingue nettement sur le dessus du fuselage :
        https://thaimilitaryandasianregion.files.wordpress.com/2015/10/joo41lmd4oilspafecwr.jpg
        .
        https://milaviate.files.wordpress.com/2016/06/f18-advanced-super-hornet-3.png?w=620
        .
        Un lien instructif :
        https://thaimilitaryandasianregion.wordpress.com/2015/10/28/f18-advance-super-hornet/
        .
        Une vidéo instructive :
        https://www.youtube.com/watch?v=PZxjQA_okbQ
        .
        Pour compléter :
        https://www.youtube.com/watch?v=GGzc3lN7WGE
        .
        Démo F-18 Hornet :
        https://www.youtube.com/watch?v=prkpNYnzbKM
        .
        Démo F-18 Super-Hornet :
        https://www.youtube.com/watch?v=p30O2pY31Tw
        .
        Comparons avec le Rafale ( signé de notre ami @Elwyn ? ) :
        https://www.youtube.com/watch?v=0TkXxr9qTnA
        .
        ATTENTION : si je ne dis pas de bêtises , lors des « display » ou , en bon Français , des « démonstrations en vol », les règles étant différentes aux USA , il se peut que les démos s’ avèrent plus spectaculaires car plus audacieuses aux États-Unis qu’ en Europe ( base américaine ouest-allemande de Ramstein ( accident des Frecce Tricolori du 28 août 1988 ) et deux mois plus tôt celui de l’ aérodrome alsacien d’ Habsheim ( accident de l’ A-320 du 26 juin 1988 ) sont malheureusement passés par là ) ……..
        .
        Il est donc utile de prendre ce paramètre en compte et difficile de juger de chacune des prestations à leur plus juste niveau ……….
        .
        Voilà , en espérant vous avoir apporté suffisamment d’ éclaircissements …….. 🙂

        • ScopeWizard dit :

          Précisons :
          .

          « en bon Français , des « démonstrations en vol », les règles étant différentes aux USA , il se peut »
          .
          Plutôt :
          en bon Français , des « PRÉSENTATIONS en vol », les règles étant différentes aux USA , il se peut
          .
          Certes , ce n’ est pas grand-chose mais c’ est tout de même un poli plus juste …… 🙂

        • wagdoox dit :

          c’est d’ailleurs probablement ce qui va se passé un rafale plus grand et plus furtif. Avec des reactions 3c/3f et probablement plus tard des statoréacteurs si l’aérodynamique le permet (les canards deviendraient moustaches)

      • Alexandre dit :

        @Scope : Merci pour la vidéo, je ne vois que des choses assez anciennes généralement là le Cosford airshow 2018 c’est cool, difficile de comparer des vitesses sur 2 vidéos mais le rafale m’a l’air bien plus agile et maniable que son collègue F18 assez « lourdeau » j’ai l’impression ( d’un oeil novice).
        Je n’ai pas pu trouver d’information sur le coup de dévellopement du super hornet mais je suis pret à parier que si on additionne son coup de dévellopement avec celui de son ainé F18 on ne doit pas arriver très loin de celui du rafale (dont les démonstrateurs sont apparus à peu pret vers la mise en service du F18), meilleur que ce dernier mais bien moins vendus ( ce qui est aussi la caractéristique d’un avion réussi).

        Les italiens se sont lancés dans un projet comparable à celui des Francais au niveau du coup (25milliards de dévellopement engros) mais abandonne le truc pour se lancer dans l’achat et participer au dévellopement d’un autre appareil bien plus chère et qui -il faut le reconnaitre vu les afrontements que l’on peut prévoir- ne fera rien de miex que le typhoon.
        Vu les tensions budgétaires auquelles nos sociétés occidentales sont confrontées, il faut assumer les projets de ses prédecesseurs et les mener à bien (le Typhoon s’est construit à 539 exemplaires quand meme/ le rafale c’est 160 environ), j’ai beaucoup de mal à comprendre ou est l’échec et la nécessité pour un grand état comme l’Italie( on parle d’une énorme puissance) de changer son fusil d’épaule comme ça un peu comme si ils croulaient sous les éxédents budgétaires. Memes remarques pour le Royaume Uni.

        • ScopeWizard dit :

          @Alexandre
          .
          Je vous en prie . 🙂
          .
          Oui , le Rafale fait forte impression en comparaison ; cependant , nous sommes là face à des démonstrations qui s’ effectuent à basse voire très basse altitude , à des vitesses proches des maximales possibles compte-tenu de la densité de l’ air et donc de sa résistance ……..
          Quid de démos similaires à beaucoup plus haute altitude ?
          .
          Je ne connais pas les coûts de développement du Super-Hornet ou même du Hornet , encore moins des deux réunis ; il faut dire qu’ avant, à moins de se plonger à fond dans le sujet , ce n’ était pas quelque chose sur lequel on communiquait tant que ça et puis il faut bien reconnaître que quelque part on s’ en fichait ; cet aspect avait certes son importance mais pour nous ce n’ était pas primordial , disons que nous étions encore dans des coûts « raisonnables » ou du moins c’ est ce qu’ on croyait ……….
          .
          Quand vous parlez d’ « échec » , je suppose que vous faites allusion à celui du Typhoon ?
          Ben , en fait je pense , et je rejoins complètement @wagdoox là dessus , que le F-35 va simplement remplacer les Tornado et les Harrier mais en aucun cas se substituer aux Typhoon qu’ il va plutôt compléter ……….
          .
          Comme vous le soulignez le Typhoon s’ est globalement bien vendu mais bon , vous avez trois pays importants impliqués au lieu d’ un seul comme pour le Rafale dans sa construction , ce qui représente déjà trois armées qui vont acquérir l’ avion en nombre ……….
          .
          Ensuite , au delà des qualités intrinsèques de chaque machine , aujourd’ hui plus que jamais , un avion de combat s’ achète avec énormément de politique en toile de fond et ce ne sera pas toujours le meilleur qui remportera le marché mais celui que l’ on sait le mieux vendre suivant tel ou tel critère de choix sur lequel va porter l’ argumentation du vendeur , ce qui permet carrément de « rafler » le marché en question …………
          Il est bien évident que la puissance financière , diplomatique , politique , économique du vendeur va jouer un rôle de premier plan via la puissance et le poids des influences auxquels sera soumis l’ acheteur , et ce , indépendamment de la qualité du produit ………..
          Hormis cela , vous avez aussi toutes les promesses ou garanties faisant partie des clauses du contrat comme le côté « avant garde » , transfert de technologies , mise à jour , tarif , assistance , etc ………..

    • NRJ dit :

      Il ne fait simplement pas demander au F-35 plus que ce qu’il apporte. Le F-35 est j’ avion de chasse polyvalent de nouvelle génération dont le but est d’effectuer des missions de chasse longue et courte portée, d’ISR, d’appui au sol, et de bombardement en profondeur. Il n’est donc pas la seulement pour tuer des djihadistes mais surtout pour combattre un adversaire moderne (la Chine ou la Russie, clairement), comme le F-15, le F-16, et le F-18 l’ont fait en leur temps contre les irakiens ou devaient le faire contre les avions du Pacte.
      La vraie question est plutôt : le futur est il limité aux guerres asymétriques ? Or, on voit que cela n’est pas vrai. La guerre du Donbass a montré que des milices (certes soutenues matériellement et humainement) pouvaient mener une guerre de haute intensité. Que dire également de la guerre en Lybie et des tensions actuelles en mer de Chine ?

      Après, je pense que la ou il y a eu l’erreur, c’est dans l’idée qu’on pouvait concentrer tant de performances contradictoires (furtivité, moteur vertical, avion moniteur) qui fait qu’on a un avion certes polyvalent mais médiocre en tout. Tel que je le vois, il aurait mieux valu avoir un système de base polyvalent comme le Rafale (mais pas optimisé complètement pour la performance) avec en parallèle des sous-systemes spécialisés comme le Neuron spécialisés dans l’attaque des sites A2/AD.

      • sirthie dit :

        @NRJ :
        .
        « Il [le F-35] n’est donc pas la seulement pour tuer des djihadistes mais surtout pour combattre un adversaire moderne (la Chine ou la Russie, clairement) »
        .
        Des attaques contre des pays dotés d’armes nucléaires intercontinentales sont elles seulement concevables ? Das le cas contraire, le F-35 serait dépourvu de toute finalité.
        .
        De toute façon, vu son rayon d’action limité, je ne vois pas comment il pourrait effectuer des frappes en profondeur sur les territoires russe et chinois. Et avec quel armement sans perdre sa furtivité (provisoire, comme tout avantage en armement) ?

        • Nico St-Jean dit :

          @ sirthie
          .
          « De toute façon, vu son rayon d’action limité, je ne vois pas comment il pourrait effectuer des frappes en profondeur sur les territoires russe et chinois. »
          .
          Limité ? F-35A : 1239 km en interdiction, 1407 km en Air Air ce qui est meilleur que : Typhoon, Rafale, F-18 SH, F-16, Gripen, SU-27, Mig-29, SU-33, F-2, et bien d’autres.
          .
          Côté « limité » disons qu’il y pire …
          .
          « Et avec quel armement sans perdre sa furtivité  »
          .
          2-4 JASSM-ER qui ont la même taille, le même poids et le même type d’ogive qu’un SCALP, mais avec 1000 km de portée. JSOW C-1 en soute, bombe planante de 500 kg, 130 kilomètres de portée, SDB-II, 110 km de portée, 8 en soute, parfaite pour un S-400 ou tout autres petites cibles de hautes valeurs, capable de pénétré plus d’un mètre de béton armée (vidéo à l’appui) bref, il y à de quoi faire en LO comme en VLO.

          • Nenel dit :

            Les distances franchissables vu sur le web sont toutes fausses et varient beaucoup en fonction de la mission quelque soit l’oiseau qu’on prend. Pas la peine de citer celui qui a la plus grosse, personne ne le sait même en connaissant les capacités en litres ou galons des différents appareils. Ceux qui le font sont des gamins attardés fan boy de la première heure. Tout ce dont on connait est la réalité lors des exercices inter alliés. Et la réalité c’est que le Rafale décolle le premier et atterri le dernier . A red flag c’était comme ça et au trident pareil. D’ailleurs une chose avait choqué les pilotes du 1/7 lors d’un exercice avec des F22. Ceux ci rentraient plus tôt que prévu après la mission. Peut-être que les pilotes avaient envient de pisser….

          • sirthie dit :

            @Nico St-Jean :
            .
            Ben, moi, pour le rayon d’action, je trouve pas les mêmes chiffres :
            .
            F−35A : 1 080 km
            F−35B : 869 km
            F−35C : 1 138 km
            .
            Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Martin_F-35_Lightning_II
            .
            Rafale en configuration air-air (6 MICA) : 1 759 km

            Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dassault_Rafale

            Et le Rafale peut embarquer des réservoirs pendulaires ou CFT.

            Si vous pouviez nous faire part de vos sources…
            .
            Mais, bon, de toute façon, rapporté aux dimensions de pays comme la Chine ou la Russie, à première vue, comme ça, à part avec votre JASSM-ER, je ne les vois toujours pas mener des frappes loin à l’intérieur du territoire de ces pays.

          • Nico St-Jean dit :

            @ Nenel

            Et non, encore dans les patates .. Mes chiffres ne sont pas faux puisqu’ils proviennent du SAR annuel du pentagone. Ses rapports sont obligatoirement rendu publique comme le DOT&E et le GAO car tenu par les lois américaines de le faire.
            .
            So : https://www.scribd.com/document/375751665/JSF-Selected-Acquisition-Report-FY19-2017
            .
            Page 18 mon cher Nenel, et vous n’avez plus qu’à convertir les milles en km.
            .
            « et varient beaucoup en fonction de la mission quelque soit l’oiseau qu’on prend. »
            .
            Vous me prenez pour imbécile ? C’est pour ça que les configuration existent […] Ici on parle (comme tout le monde vu qu’il s’agit d’une config universelle) d’une configuration pour mission d’interdiction standard qui est d’environ 3 tonnes d’armement dont 2 tonnes d’Air-Sol, 1 tonne d’Air Air (2 tonnes au totale pour le F-35B à cause de ses trop petites soutes)
            .
            « Ceux qui le font sont des gamins attardés fan boy de la première heure. »
            .
            Ou ceux qui ont une base d’étude supérieure et qui savent moindre lire entre les lignes et savoir de quoi ils parlent […] C’est assez simple. prenez un Rafale avec 3 tonnes d’armement pour une mission d’interdiction tout-à-fait standard, prenez un F-35A avec la même charge mais en soute. 1- le Rafale emporte presque 50% de carburant en moins. 2- les deux appareils sont nez à nez en rapport poussée/poids, ce qui signifie qu’ils ont besoin à peu près de la même puissance (à la manette, hein) pour atteindre la même vitesse à la même charge. Sauf que .. 3- Le F-35 emportant ses armes en soutes, traîne exponentiellement moins qu’un Rafale avec ses armes en externe don la cellule de base traîne déjà beaucoup ( parfois latérales du nez élargies et aplanies pour les plans coin coin, perche de ravitaillement au beau milieu du nez, énorme sufrace alaire/poids = énorme portance ce qui donnes plusieurs avantages mais également des désavantages dont la traînée induite)
            .
            Résultat = Il ne fait absolument aucun doute qu’à configuration égale sur carburant interne, que les F-35A et F-35C ont les pattes BEAUCOUP plus longues que les Rafale B/C et M .. Je vous préviens d’avance Nenel, renié ses faits/arguments vous ferra passé pour justement, un pur fanboy qui ni connaît rien .. Car ce que j’expose ici est vrai.
            .
            Sérieusement Nenel, après toutes ses années tu pensais vraiment que j’aillais balancer les chiffres ici sans la moindre source gouvernementale, en me basant seulement sur le nombre de litres des réservoirs ? T’apprend pas vite, (ça aussi c’est l’age))
            .
            « Et la réalité c’est que le Rafale décolle le premier et atterri le dernier . A red flag c’était comme ça et au trident pareil. D’ailleurs une chose avait choqué les pilotes du 1/7 lors d’un exercice avec des F22. »
            .
            Bah ouais .. et la marmotte […] comme tu dis. Alors met tes sources et que ça saute, parce que cela ne colle pas du tout ton histoire F-22/Rafale ..
            .
            Je vais t’expliquer quelque chose : Le rayon d’action et la distance franchissable, en ferry range comme en normes de combats, du F-22 est classifié. Pa de SAR car protégé par la « sécurité nationale » . Par contre, le F-22 atteint entre Mach 1,82 et Mach 1,9 sans même utilisé la PC. Alors imagine le minimum de puissance que demande les moteurs pour que l’appareil vole tranquillement en vitesse de croisière haut-subsonique .. Après avoir réfléchi à cela, (rendez-vous dans une semaine …) Imagine l’énorme rayon d’action qu’à le F-22 avec ça charge Air Air et ses 8 200 kg de carburant interne (couplé à ça traînée … ridicule)
            .
            Quand on est rendu à dire sérieusement qu’un tout petit canard agile vole plus loin qu’une flèche composite d’intercepteur .. faut prendre une pause, mon cher Nenel.
            .
            @ sirthie
            .
            Je vous invite à consulter le document officiel que j’ai fournis à Nenel et de vite lâcher Wiki … En plus, votre rayon d’action du Rafale n’est pas sourcé donc c’est peut-être moi qui à écris cela et vous n’en sauriez rien du tout.
            .
            Les chiffres sur le rayon d’action du F-35 sont connu et officiels. Pour le Rafale par contre, j’ai chercher pendant plus de 6 mois il y à 3 ans et rien, nada. Pa normale pour un appareil clairement poussé à l’export. On connais les chiffres officiels des F-16, Typhoon, F-18 SH et autres mais pas ceux du Rafale. Dommage.
            .
            « Et le Rafale peut embarquer des réservoirs pendulaires ou CFT. »
            .
            Les CFT sont des réservoirs de carburants conformes, le Rafale n’en à pas et une fois en place, cela ne s’enlève pas, c’est soudé puis recouvert avec la cellule. Pour les autres types de réservoirs, bah le F-35 peut faire la même chose. Vous pensez que MADL et la Furtivité son les 2 seuls avantages du F-35 vs le Rafale ? Si c’est le cas, vous avez manqué l’ELINT, la SA, l’avionique, le Radar et surtout les prochains rétrofit.

          • Nenel dit :

            @Nico,
            Tu peux continuer de sortir tes chiffres ,je te dis qu’ils n’ont rien à voir avec la réalité . Un Rafale sortira toujours avec ses réservoirs pendulaires et consommera moins qu’un F35 pour le même vol même si il a plus de traînée et pourquoi… Tu mérites même pas la réponse mais je vais te la dire : les 2 M88 consomment 30% de moins que le gros F135. Et pour info, la perche de ravito du Raf ,s’est traînée quasi nulle, les plants canards ne sont pas là pour la déco mais on un rôle très important sur la portance des ailes ce qui induit une bien meilleure portance que ta dinde et donc un meilleur rendement surtout / F35A et B. Et des exemples comme ça je peux t’en citer des pages . Tu ne connais pas le Rafale dans ses moindres détails et tu crois qu’ en le comparant à ta dinde il est largué mais tu te plantes encore. Les patates… j’te les laisse bien volontiers.

          • Alpha dit :

            @Nico St-Jean
            « Ou ceux qui ont une base d’étude supérieure et qui savent moindre lire entre les lignes et savoir de quoi ils parlent »
            Oh la la … Comme j’me la raconte !…
            Attention Nico, la tête va éclater à force de gonfler !……
            Et tes chevilles, elles sont comment ? 😉

        • NRJ dit :

          @Sirthie
          Vous oubliez ce qu’est une guerre. Une guerre entre deux pays ne se résume pas à une guerre totale. La guerre n’est que la « continuation » de la politique dans le sens ou la négociation ne suffit plus.
          Il est difficile de prévoir le futur, mais on peut cependant prévoir certains scénarios tout à fait plausible, comme une attaque russe en Suède ou en Lettonie pendant une période de faiblesse des occidentaux. Irait on vraimenten guerre nucléaire pour Riga ou pour l’ile de Gotland ? Ou la nécessité pour nos armées de combattre des miliciens soutenus par la Russie comme les séparatistes ukrainiens, et disposant d’armes de haute technologie comme les systèmes S-400. Là encore, l’option nucléaire est loin.

          En mer de Chine, il est également possible qu’un compromis se fasse dans une guerre navale qui sera forcément compliquée, vu le nombre d’acteurs.
          La seule chose que l’arme nucléaire empêche, c’est la guerre totale, comme pendant la seconde guerre mondiale,, ou il a fallu aller jusqu’à Berlin pour attraper un a un les dirigeants nazis. Mais une telle guerre entre pays est exceptionnelle. Il a en effet fallu le fanatisme et l’aveuglement d’Hitler et l’intransigeance des alliés (compréhensible cependant) pour arriver à ce résultat, et un peuple allemand qui a cru jusqu’au bout au miracle.

          • sirthie dit :

            @NRJ :
            .
            Considérez la première guerre mondiale. Elle a a commencé avec l’assassinat de deux personnes, le prince François-Ferdinand d’Autriche et son épouse, en 1914 à Sarajevo.
            .
            Vous évoquez des scénarios possibles, certes, mais en cas d’affrontements conventionnels entre pays disposant de l’arme nucléaire, qui, aujourd’hui, peut avoir la certitude qu’il ne s’en ensuivra pas une escalade impossible à arrêter ?

            Bien à vous.

    • maxime dit :

      et encore, une rolls c’est fiable, et beau…
      Qu’il est moche cet avion. Pas souvenir d’avoir déjà vu pire.

  10. MERCATOR dit :

    le F35 est une formidable arnaque « La Cour des comptes américaine (GAO – Government accountability office) a récemment publié un nouveau rapport sur l’avancée du F-35 de Lockheed Martin. Le programme de développement, quasiment achevé, doit ouvrir la voie à l’automne 2019 à la pleine capacité de production – à 77 exemplaires par an pour les 12 prochaines années – après validation par le Pentagone. Le GAO met ainsi en garde le département de la Défense, qui doit s’assurer de pouvoir résoudre l’ensemble des déficiences qui affectent l’avion avant cette montée en cadence. » Si l’on sait lire entre les lignes dans l’hypothese hautement improbable
    où l’ensemble des « déficiences » (SIC )seraient résolues, la montée en cadence serait de 77 (je dis bien soixante dix sept ) exemplaires par an , à rapprocher aux deux mille avions Russes existants et deux cent cinquante produits annuels , seul ennemi potentiel identifiable sur les 15 prochaines années . Cet avion est un porteur de Mega ordinateur volant qui devra rester en seconde ligne afin de coordonner l’ensemble des acteurs du front, avions, chars, radars d’artillerie, de défense aérienne , tache redoutable à la merci de tous les systèmes de brouillages Russes , sa furtivité toute relative, si elle subsiste ( les nouveaux systèmes vont la rendre obsolète ) ne sert à rien puisque ce n’est pas un système de clash de première ligne, bref une mascarade orchestrée par locheed Martin afin de satisfaire les actionnaires sur trente ans .

    • wagdoox dit :

      non il faut arrêter deux milles avions russes, c ‘est pas tous des chasseurs et loin d’être moderne.
      On doit etre à 800 avions de combats pertinents. une production de 250 avions par an, 50 SU35 et 12 SU57.
      Le F35 servira de commando et poste d’observation avancé tant que la furtitivé le permet, puis avec des aides actives. Mais c’est sur que face à un adversaire compétant comme la Russie ca va etre compliqué d’ou la nécessité du F22.

      • MERCATOR dit :

        Liste non exhaustive des appareils en service théorique en 2016, les avions d’entrainement sont incorporés puisqu’ils sont à même dans le cadre d’un conflit NORD FRANCE EUROPE d’intervenir en appui feu anti véhicules et anti personnel,

        Avion de combat multirôle, présent au Printemps 2016 à hauteur de 220 à 232 exemplaires des versions MiG-29A, MiG-29UB, et MiG-29S.
        Mikoyan MiG-29.FAé Russe

        Mikoyan MiG-31, avion de chasse et de supériorité aérienne, présent au printemps 2016 à hauteur de 126 à 136 exemplaires des versions MiG-31BM et MiG-31BSM.
        Mikoyan MiG-31.FAé Russe

        Mikoyan MiG-35, avion de combat multirôle, présent au printemps 2016 à hauteur de 10 à 14 exemplaires de la version MiG-35A.

        Sukhoi Su-24, avion d’attaque et de reconnaissance tactique, présent au printemps 2016 à hauteur de 272 à 286 exemplaires des versions Su-24M et Su-24M2.

        Sukhoi Su-25, avion d’attaque et d’appui aérien rapproché, présent au printemps 2016 à hauteur de 186 à 204 exemplaires des versions Su-25A, Su-25T, et Su-25UBM.

        Sukhoi Su-27, avion de chasse et de supériorité aérienne, présent au printemps 2016 à hauteur de 180 à 202 exemplaires des versions Su-27P et Su-27UB.

        Sukhoi Su-30, avion de combat multirôle, présent au printemps 2016 à hauteur de 80 exemplaires des versions Su-30M2, Su-30MK, et Su-30SM.
        Sukhoi Su-30MK.FAé Russe

        Sukhoi Su-34, avion d’attaque et de pénétration, présent au printemps 2016 à hauteur de 80 à 82 exemplaires de la version Su-34FN.

        Sukhoi Su-35, avion de combat multirôle, présent au printemps 2016 à hauteur de 50 à 52 exemplaires des versions Su-35BM et Su-35UB.
        Sukhoi Su-35.FAé Russe

        Tupolev Tu-22M, bombardier tactique et avion de guerre électronique, présent au printemps 2016 à hauteur de 70 à 72 exemplaires des versions Tu-22M3 et Tu-22M3R.
        Tupolev Tu-26.FAé Russe

        Tupolev Tu-95, bombardier stratégique et avion de reconnaissance stratégique, présent au printemps 2016 à hauteur de 38 à 42 exemplaires des versions Tu-95M et Tu-95RT.

        Tupolev Tu-160, bombardier stratégique, présent au printemps 2016 à hauteur de 13 exemplaires de la version Tu-160A.
        TTupolev Tu-214, avion de guerre électronique et de reconnaissance stratégique, présent au printemps 2016 à hauteur de six à huit exemplaires des versions Tu-214R et Tu-214SR.

        Yakovlev Yak-130, avion d’entraînement avancé, présent au printemps 2016 à hauteur de 80 à 90 exemplaires de la version Yak-130A.
        Yakovlev Yak-130.FAé Russe

        Mikoyan MiG-29, avion de combat multirôle, présent au printemps 2016 à hauteur de 220 à 232 exemplaires des versions MiG-29A, MiG-29UB, et MiG-29S.
        Mikoyan MiG-29.FAé Russe

        Mikoyan MiG-31, avion de chasse et de supériorité aérienne, présent au printemps 2016 à hauteur de 126 à 136 exemplaires des versions MiG-31BM et MiG-31BSM.
        Mikoyan MiG-31.FAé Russe

        Mikoyan MiG-35, avion de combat multirôle, présent au printemps 2016 à hauteur de 10 à 14 exemplaires de la version MiG-35A.
        Mikoyan MiG-35.FAé Russe

        Mil Mi-8, hélicoptère de transport, d’assaut, de manœuvre, et d’appui aérien, présent au printemps 2016 à hauteur de 550 à 580 exemplaires des versions Mi-8T, Mi-8TBK, et Mi-8MB.
        Mil Mi-8.FAé Russe

        Mil Mi-24, hélicoptère de combat et de reconnaissance, présent au printemps 2016 à hauteur de 320 à 326 exemplaires des versions Mi-24PN, Mi-24V, et Mi-24VP.
        Mil Mi-24.FAé Russe

        Mil Mi-26, hélicoptère de transport lourd et de soutien opérationnel, présent au printemps 2016 à hauteur de 40 à 44 exemplaires de la version Mi-26T.
        Mil Mi-26.FAé Russe

        Mil Mi-28, hélicoptère de combat et de reconnaissance, présent au printemps 2016 à hauteur de 82 exemplaires de la version Mi-28N.
        Mil Mi-28. FAé Russe

        Mil Mi-38, hélicoptère de transport et de manœuvre, présent au printemps 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version Mi-38A.
        Mil Mi-38.FAé Russe

        Sukhoi S-100 Superjet, avion de transport de hautes personnalités et de transport d’état-major, présent au printemps 2016 à hauteur de quatre exemplaires de la version S-100A.
        Sukhoi S-100 Superjet.FAé Russe

        Sukhoi Su-24, avion d’attaque et de reconnaissance tactique, présent au printemps 2016 à hauteur de 272 à 286 exemplaires des versions Su-24M et Su-24M2.
        Sukhoi Su-24.FAé Russe

        Sukhoi Su-25, avion d’attaque et d’appui aérien rapproché, présent au printemps 2016 à hauteur de 186 à 204 exemplaires des versions Su-25A, Su-25T, et Su-25UBM.
        Sukhoi-Su-25.FAé-Russe

        Sukhoi Su-27, avion de chasse et de supériorité aérienne, présent au printemps 2016 à hauteur de 180 à 202 exemplaires des versions Su-27P et Su-27UB.
        Sukhoi Su-27.FAé Russe

        Sukhoi Su-30, avion de combat multirôle, présent au printemps 2016 à hauteur de 80 exemplaires des versions Su-30M2, Su-30MK, et Su-30SM.
        Sukhoi Su-30MK.FAé Russe

        Sukhoi Su-34, avion d’attaque et de pénétration, présent au printemps 2016 à hauteur de 80 à 82 exemplaires de la version Su-34FN.
        Sukhoi Su-34.FAé Russe

        Sukhoi Su-35, avion de combat multirôle, présent au printemps 2016 à hauteur de 50 à 52 exemplaires des versions Su-35BM et Su-35UB.
        Sukhoi Su-35.FAé Russe

        Tupolev Tu-22M, bombardier tactique et avion de guerre électronique, présent au printemps 2016 à hauteur de 70 à 72 exemplaires des versions Tu-22M3 et Tu-22M3R.
        Tupolev Tu-26.FAé Russe

        Tupolev Tu-95, bombardier stratégique et avion de reconnaissance stratégique, présent au printemps 2016 à hauteur de 38 à 42 exemplaires des versions Tu-95M et Tu-95RT.
        Tupolev Tu-95.FAé Russe

        Tupolev Tu-134, avion de transport de personnels et d’entraînement avancé, présent au printemps 2016 à hauteur de 38 exemplaires des versions Tu-134A et Tu-134UBL.
        Tupolev Tu-134.FAé Russe

        Tupolev Tu-154, avion de transport de personnels et de transport d’état-major, présent au printemps 2016 à hauteur de trois exemplaires de la version Tu-154M.
        Tupolev Tu-154M.FAé Russe

        Tupolev Tu-160, bombardier stratégique, présent au printemps 2016 à hauteur de 13 exemplaires de la version Tu-160A.
        Tupolev Tu-160.FAé Russe

        Tupolev Tu-204, avion de transport de hautes personnalités, présent au printemps 2016 à hauteur de quatre exemplaires de la version Tu-204-300.
        Tupolev Tu-204.FAé Russe

        Tupolev Tu-214, avion de guerre électronique et de reconnaissance stratégique, présent au printemps 2016 à hauteur de six à huit exemplaires des versions Tu-214R et Tu-214SR.
        Tupolev Tu-214R.FAé Russe

        Yakovlev Yak-40, avion de transport d’état-major et de transport de hautes personnalités, présent au printemps 2016 à hauteur de six exemplaires de la version Yak-40A.
        Yakovlev Yak-40.FAé Russe

        Yakovlev Yak-130, avion d’entraînement avancé, présent au printemps 2016 à hauteur de 80 à 90 exemplaires de la version Yak-130A.
        Yakovlev Yak-130.FAé Russe
        nous arrivons à 1500 !

        • MERCATOR dit :

          Bien évidemment le chiffre de 1500 ne comprend que les avions d’attaque au sol et de supériorité aérienne, on remarquera le nombre important de la flotte d hélicoptère d’attaque dans différentes versions ( Environ 1000 )

          • Pravda dit :

            Un coup d’oeil sur les bases aériennes russes (google maps ) permet de voir les restes d’un bonne partie de ces 1500 appareils de S.A
            De plus un grand nombre de ceux en service seraient opposables à un F16 pas plus.
            Les russes n’étant de toutes façons qu’un adversaire de papier pemettant à LM et Trump de faire vendre du made in USA et au Tzar Putin de gonfler le torse et faire oublier les misères quotidiennes .

        • Nike dit :

          Et ils volent tous ? Combien sont cannibalisés pour permettre aux autres de voler?

        • wagdoox dit :

          Les bombardiers, les avions d’attaques au sol, les avions d’entrainement, logistique et transport ne comptent pas. Simplement parce que si les avions de supériorité aérienne font pas place nette, ils seront des cibles faciles pour tout euro canard ou F16.
          La chine aussi a des copies de mig 19…
          si on compte comme ça il me semble que la France à environ 1000 avions…

  11. Nico St-Jean dit :

    « Mais une fois que vous arrivez au pouvoir, les choses changent. »
    .
    Ou plutôt, une fois que vous arrivez au pouvoir vous avez accès aux performances réelles de l’appareils, aux vrais chiffres des retombées économiques et aux RETEX (retex d’entraînement plutôt) des pilotes … Parlez-en à un certain Justin Trudeau, qui à brusquement retourner sa veste au sujet du F-35 depuis son élection en envoyant encore et encore la part canadienne en R&D sur le programme et encore 54M$ cette année portant le total au demi-milliards $ […] : http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201805/30/01-5183882-chasseur-f-35-ottawa-a-discretement-verse-54-millions-de-plus.php

    • Nenel dit :

      de Nico St-Jean
      « Mais une fois que vous arrivez au pouvoir, les choses changent. »
      .
      Ou plutôt, une fois que vous arrivez au pouvoir vous avez accès aux performances réelles de l’appareils, aux vrais chiffres des retombées économiques et aux RETEX ….

      Mais bien sûr….Et la marmotte….elle met le chocolat dans le papier d’alu…certains ici comprendront .
      Se serait pas plutôt, une fois au pouvoir, ces hommes et femmes politiques se rendent compte à quel point leurs prédécesseurs ont signé un contrat tellement bien ficelé par les amerloques qu’il en est difficile de s’en retirer sauf à payer des sommes énormes et rien au bout du compte. Ces mêmes prédécesseurs qui ont crû au père noël et qui ont signé un pacte avec le diable.
      Ta rhétorique Nico n’est que du flan et prouve une fois de plus que toi aussi tu crois encore au père (lockheed) noël. A ton âge ????

      • Nico St-Jean dit :

        @ Nenel

        « Se serait pas plutôt, une fois au pouvoir, ces hommes et femmes politiques se rendent compte à quel point leurs prédécesseurs ont signé un contrat tellement bien ficelé par les amerloques qu’il en est difficile de s’en retirer sauf à payer des sommes énormes et rien au bout du compte. Ces mêmes prédécesseurs qui ont crû au père noël et qui ont signé un pacte avec le diable. »
        .
        Ah bon, Le Canada avait donc une contrat d’achat signé avec LM 🙂 ? … Nenel, tu es un quinquagénaire et tu oublie encore de bien t’informer, avant d’affirmer ^^ Ah, si moi je suis trop jeune, peut-être que l’age commence à vous rattrapez. Vous savez, la démence prématuré, ça frappe comme l’éclair, à ce qui paraît ..

        • Nenel dit :

          Le quadragénaire te dit bien des choses. J’ai ,comparé à toi, une expérience bien plus sage. Je n’ai pas vocation à me la jouer petit fan boy en collant des liens qui vont dans mon sens. Ton pays s’est engagé dans le programme F35 ( rang 3 si je ne me trompe pas ) et à déjà lâché combien de $$$$? Il est normal de préserver le retour sur investissement sinon c’est à fond perdu. Seulement ton gouvernement actuel ne cherche qu’une seule chose : Reduire la facture ! Je ne me fais aucun doute sur l’achat futur du F35 par le Canada. Les States vous tiennent par les couilles et ils n’ont qu’à tirer pour vous remettre dans le droit chemin . Ton PM le sait très bien et ce n’est pas la petite idylle avec Macron qui changera les choses.
          Ce n’est que de la politique. Les vasseaux des amerloques resteront des vasseaux et feront ce que leur suzerain leur commandera. La France a décidé avec De Gaulle de ne pas être un soumis, avec du positif ( on a gardé nos capacités industrielles militaires propres ) et du négatif: Votre suzerain fait tout pour nous mettre des bâtons dans les roues. Et les rigolos comme toi ne peuvent qu’être éduqués pour dire amen à ton pacha, le bien nommé USA. Tu ne pourras jamais comprendre ce que indépendance veut dire parceque tes prédécesseurs ont fait un choix, celui de rester le toutou de l’oncle Sam. Ton pays n’a jamais connu la guerre sur son territoire, l’humiliation d’une soumission par une puissance étrangère, l’horreur de la déportation vers les camps de la mort et bien d’autres choses.
          Je t’invite à venir voir par toi même ce passé et peut-être que tu comprendras enfin pourquoi on défend bec et ongles ce qui nous reste d’honneur, de defendre nos entreprises qui participent à notre indépendance militaire, même si cela nous coûte. Les pays comme la Grande Bretagne, l’ Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas,la Belgique, le Canada, le Japon, et j’en oublie ne sont que des petits merdeux qui jouent dans une cour de récréation sous l’influence et la protection du plus grand . Je leur pisse au cul à tous ces petits cons. A un moment donné, il va falloir que vous vous émancipé et pensé par vous même, grandir, bref penser à quitter le cocon . Seulement vous êtes trop trouillard pour cela. Alors vois tu, avant de donner des leçons tu ferais bien de regarder d’où tu viens et où tu vas.

          • Guillaume dit :

            Quelle condescendance…

            En europe on est 500 millions et on est la premiere puissance enomique mondiale. On a les moyens si on le voulait vraiment d’etre autonome.

            Les traiter de trouillards…
            As tu une carte?
            Tu devrais comprendre quand meme que le canada a une unique frontière, avec les usa. C est donc naturellement leur premier partenaire economique.
            Un seul et unique voisin beaucoup plus puissant qu eux qui a travers les echanges commerciaux fait naturellement la pluie et le beau temps sur l economie du pays.
            Qu ils le veulent ou non, ils sont dans de la zone d influance us et ils doivent faire avec le poids de la puissance economique de leur voisin auxquel il est impossible de s extraire.

            Maintenant, il ne faut pas non plus rester enfermé dans des shemas et penser que rien ne change.
            Avec trump les choses changent tres vite.
            La prise de controle du cseries et la creation d airbus canada en est quand meme un exemple fort.
            On n’etait pas beaucoup ici a l envisager il y a deux an…
            Le raprochement entre l europe est le canada n est pas que de la gesticulation, et dans ce deal entre airbus et le gouvernement canadien (puisque c est le gvnmt qui a poussé le rapprochement avec airbus), il y a une proposition de rapprochement dans le domaine militaire.
            Donc.
            Wait and see…

            En tout cas, c est pas en les insultant que tu en feras des partenaires…

          • Guillaume dit :

            Sans compter que insulter un partenaire potentiel est un bien etrange moyen de defendre nos interets, et notre honeur.
            Mais merci de le defendre si vaillamment sur internet…. Lol

        • adnstep dit :

          Je ne vois pas l’intérêt, vu l’avancement du projet, l’absence de concurrents et les retombées économiques, d’y renoncer.

          Quand au ficelage de contrat, nos indus savent bien faire aussi, comme notre miniss l’a dit avant-hier, rappelant que les armées françaises n’étaient pas là que pour fiabiliser les prototypes des indus et les aider à l’export.

      • NRJ dit :

        Il ne faut pas exagérer. On voit le succès d’un programme à sa capacité à remplir les missions qui lui sont devolues au prix le plus réduit. Et ce prix est partage entre le développement, la production, et l’évolution du matériel. Jusqu’ici, la seule chose que nous pouvons dire, c’est que le développement a été un relatif échec et que l’argent investi aurait été plus rentable ailleurs. Rien de plus, rien de moins.
        Après, le F-35 à les ingrédients pour former une arme redoutable en cas de guerre contre un ennemi développé. Il a une faible signature radar (même si cet avantage est par nature relatif), et une capacité à combattre en réseaux, c’est-à-dire à opérer en complète collaboration ce qui permet de mutualiser complètement les performances (comme le combat infovalorisé de Scorpion).
        Après, tel que je le vois, le F-35 à cet inconvénient qu’on a cherché à lui fournir toutes les capacités, et qu’a devoir tout faire, il pourrait être ou devenir médiocre en tout.
        Mais à l’heure actuelle, il est un avion pour le futur, ce qui n’est pas le cas de l’EF et du Rafale qui n’auront probablement qu’une seule mise à niveau avant leur retrait opérationnel en 2040 par la Scaf (enfin, espérons le). C’est la raison pour laquelle tant de pays qui veulent renouveler leur flotte achètent le F-35. S’il existait un SCAF, peut-être le choisiraient ils mais le Scaf n’apparaîtra pas avant 2040 et ces pays veulent un avion pour 40 ans et pas 20 ans comme.le serait le Rafale et l’EF.

      • v_atekor dit :

        J’ai du demander l’explication de la marmotte à Google, très drôle ^_^

    • Herbert du Saguenay dit :

      Oui, ce F35 écrase tout ce qui a existé et existera dans les airs comme sur terre et dans les mers. Plus rapide qu’un Mig 31, plus furtif qu’un B2, plus d’emport qu’un B52, plus puissant qu’un super calculateur, plus maniable qu’une Austin Mini, plus sobre qu’une Golf SDI, et le tout bien moins cher à produire qu’une Trabant en son temps ! En fait, chaque citoyen devrait avoir un F35 dans son garage. Car oui, le F35 est aussi d’une compacité insoupçonnée, que croyez-vous ? Les plus grands spécialistes de LM ne s’y trump pas, le F35 c’est bien, c’est bon pour les finances, et tous les utilisateurs en sont super ravis. Et puis la maintenance est facile, tout le monde sait ça. D’ailleurs sur les plaquettes de pub gracieusement offertes par la concession LM juste à côté de chez moi, on peut avoir des F35 en leasing, voire LOA, avec peinture métal et clim de série. Moi j’en ai pris un couleur vert anglais avec jantes alu, sur les conseils avisés de Nico. Ma femme aura le même en rose, avec GPS et siège massant en option.
      L’expertise canadienne en matière d’aviation de combat sur ces 40 dernières années a achevé de nous convaincre, en tout cas, et en cela nous remercions Nico, notre dévoué représentant LM, qui a consenti à une ristourne de 5% pour un crédit sur 60 ans.

      • Julien dit :

        C’est important d’avoir la superiorité aérienne au dessus de son paté de maisons.
        Avez vous pensé aux petits dés en fourrure à coller sur le rétro?
        😉

      • ALAIN dit :

        Herbert du Saguenay
        La vague de chaleur au Saguenay ces derniers jours vous a fait fondre le cerveau ? ou c’est le bruit des réacteurs des F18 de Bagotville qui vous perturbe?

      • Nico St-Jean dit :

        @ Herbert du Saguenay

        Votre condescendance sur l’expertise canadienne dans le domaine de l’aéronautique, démontre que vous n’en savez pas beaucoup sur le sujet lui-même. Avez-vous des connaissances à partagés et des arguments ou c’est juste parce que vous n’aimez pas le F-35 et ne faites que répétez les grandes lignes des torchons du Web ? Au lieu de faire le clown de service sur le site et copier-collé le même commentaire sans le moindre argument 3 ou 4 fois sur le même topic, servez vous donc un peu de votre tête et arrêtez de polluer le fil, svp.

        • F35DEFGH dit :

          Quelle condescendence ? citez moi un avion de combat fabriqué par le Canada ces 30 dernières années ???

          • Arsene dit :

            Bien vu 😉
            Quant à ses leçons de morale sur la condescendance, de la part de ce « monsieur » fort agressif envers tout contradicteur, sans parler de son troll permanent VS le Rafale, c’est l’hôpital qui se fout de la charité, comme on dit.
            Niveau pollution, je ne pense pas que le contenu proposé par M. Saguenay soit moins sérieux que celui de M. St Jean. En tout cas, ces deux là nous font bien rire, chacun à leur manière il est vrai. Et M. Saguenay n’est pas agressif, lui 🙂

      • adnstep dit :

        Vous savez, on aurait les moyens, on n’hésiterait pas à en prendre pour compléter notre parc. J’ai hâte de voir ce que donneront les missions communes rafale-typhoon-lightning 2

        • Carin dit :

          À adnstep
          Je peux vous le dire.
          Le rafale ira au contact pour bombarder, le typhoon assurera la protection aérienne, et le F35 restera en arrière et servira de
          « mini » awacs.

      • dompal dit :

        @ Herbert du Saguenay
        Moi j’ai pris le même que vous mais avec le chien qui remue la tête, à poser sur le tableau de bord…c’est un cadeau de mon pote Nico. Et ouais, c’est ça les vrais copains !!! 😉

    • wagdoox dit :

      Trudeau… le Macron Canadien qui l’ouvre pour critiquer en permanence et qui n’arrive à rien une fois élu…

      • Nico St-Jean dit :

        Ici on dis Macron, le Trudeau français^^ .
        .
        Par contre, Trudeau n’est pas si inefficace que sa. Il à bouclé le Tafta, il à mis ça paire sur la table et à acheter le projet Trans-Mountain et bien qu’il n’en soit pas du tout l’unique responsable, sous son gouvernement l’économie canadienne bat des records de plus de 20 ans et son équipe fait vraiment un travail colossal avec Trump et l’ALENA (ça ne paraît guère quand Trump se met à gazouillé, mais bon ..)
        .
        En gros, Trudeau est meilleur mois après mois depuis son élection. Il apprend bien.

        • Pravda dit :

          peut être côté économique, mais côté migratoire je pense qu’il vous emmène dans le mur. Nous avons commis les mêmes erreurs il y a 30 ans et nos enfants n’ont pas finis d’en payer les conséquences.
          N’oubliez pas non plus que Macron est PR par accident (rejet du PS , Fillon lamentable et MLP clivante et décevante)

        • wagdoox dit :

          ahahah ca m’étonne pas et chronologiquement parlant vous avez pas tord.
          j’ai beaucoup de retour de Canada qui sont pas exactement les meme que les tiens (panama papers, les vétérans…) mais je ne prétends pas savoir, c’est aux Canadiens de juger.

      • myl dit :

        Sauf que l’autre, au moins, a peut-être connu des erreurs de jeunesse sentimentalement mais n’a pas poussé jusqu’à les marier! Cela en fait un type potentiellement moins insensé…
        Tous les types s’étant mariés à une femme de 2 fois leur âge que j’ai pu connaître avaient en tout cas des problèmes psychologiques plus ou moins flagrants.
        La photo « gare au gai-gorille », dévoyant légèrement la fonction tout comme les textes musicaux passés,sous des prétextes foireux de « modernité » affichée, confirme…

    • Tonton Charlie dit :

      Non, une fois arrivé au pouvoir on se rend vite compte que LM a très bien joué son coup en liant ses « partenaires » au programme, de sorte à ce que les pertes soient élevées au maximum si un d’entre eux quittait le programme. Il ne s’agit plus de gagner des retombés économiques et des emplois, mais de ne pas les perdre (malgré le fait qu’elles ne soient pas à la hauteur des attentes initiales). Avec tout l’argent donné dans le programme et l’unité industriel déjà présente en Italie, il y a trop à perdre à tout abandonner.

      • Nico St-Jean dit :

        Mais ça c’est votre version des choses. Classique, ceux qui n’ont rien contre le F-35 voient la coupe à moitié pleine, ceux qui le déteste la vois à moitié vide … C’est comme pour les propos assez clairs du CEMA, ou encore de votre drôle d’interprétation du rapport néerlandais sur le choix du F-35 vs rafale ..

        • Tonton Charlie dit :

          Et ceux qui adulent le F-35 voient la coupe débordante…
          .
          Oui les propos du CEMA sont assez clairs : l’armée de l’air a besoin de plus de financements, le F-35 sera omniprésent dans les terrains d’opérations et sera un standard chez nos alliés, standard de communication et de partages de données qui, sur le papier, déclasse le Rafale à ce jour.
          .
          C’est plutôt vous qui interprété à votre sauce : « le CEMA a dit que le Rafale est nul à côté du F-35 » (pour résumé…)
          C’est comme la fois où un général (si je ne me trompe pas sur le statut) américain disait que le F-35 a besoin d’être épaulé par le F-22 en supériorité aérienne, là encore les propos étaient clairs, mais ne vous convenaient pas.
          .
          Mais le déclassement énoncé par le CEMA n’est que temporaire, puisque la version F4 va rattraper le coup, comme l’a prédis le rapport néerlandais qui est pourtant assez clair.

        • Alpha dit :

          @Nico St-Jean
          « C’est comme pour les propos assez clairs du CEMA… »
          Tellement clairs, que vous n’y avez rien compris… 🙁
          (Ou plutôt si, vous avez compris ce que vous vouliez comprendre… Quand je dis que vous faites le bête… 😉 )

    • Orion dit :

      On préfèrera bien sûr croire qu’il s’agit d’avoir accès aux réelles performance.
      .
      Mais il y a aussi le « US.Gvt.officieux: En fait vous avez pas le choix. »
      En particulier pour le Canada, honnêtement y a t’il seulement un autre choix possible(crédible).

      • Nico St-Jean dit :

        @ Orion

        « On préfèrera bien sûr croire qu’il s’agit d’avoir accès aux réelles performance. »
        .
        Comme je l’ai dis à Tonton plus haut, il s’agit d’une question de coupe à moitié pleine ou vide. Je penche pour la balance. C’est vrais qu’après l’histoire avec Boeing qui mena à la « clause Boeing » le F-35 est le dernier choix crédible pour la RCAF. Et c’est d’autant plus vrais que pour maintes raisons, le Canada choisira toujours un appareil que les américains alignent.

        • Orion dit :

          Ce qui dans votre cas parait parfaitement logique.
          .
          Pourquoi dépenser X milliards quand le voisin avec qui vous êtes alliés le fait.
          .
          Ce n’est pas le cas en Europe, contrairement à vous, je considère les USA comme rivaux et potentiel ennemis futur(Voir présent car toutes leurs actions ne sont pas amicales).
          .
          Quand a ma première phrase, au cas où, elle n’était pas sarcastique, si dans 5 ou 10 ans je peux dire « j’avais tords en tout point » sur le F35, cela sera fait avec plaisir. Pour le reste, l’avenir nous le dira (ou pas).

  12. Julien dit :

    Si c’est, comme elle le dit, pojr investir dans des projets Européens, why not, mais je note que c’est un coup bas d’avoir négocié une usine à Cameri avec, j’imagine, la promesse d’une grosse commande.

  13. Julien dit :

    « Pour », sorry…

  14. PK dit :

    Le meilleur ennemi du F35 : la réalité économique et opérationnelle.
    .
    La bulle finira bien par éclater… et les cocus se compteront par milliers.

    • R2D2 dit :

      Quand la bulle va éclater plus d’un pays en Europe sera touché. Et par ricochet tous ceux qui n’ont pas voulu – donc nous – ou pas pu payer le F35… Il n’y aura aucun gagnant mis à part LM.
      Au final tout serait fait pour sauver le soldat F35, peu importe ce que cela peut coûter. Et cela se fera au dépend des autres programmes d’armement.

    • maxime dit :

      pourquoi voulez-vous que la bulle éclate ?
      On sait bien que le F35 ne combattra jamais, si ce n’est éventuellement un pays du Tiers-monde équipé avec deux générations de retard.
      Certains ici pensent vraiment qu’on va se cogner les russes ? Réveil les gars, vous avez 3 guerres de retard.
      Et sinon, qui d’autre en Europe ? L’Italie ferait mieux de garder ses frontières….

      • Fabien dit :

        @ maxime
        Je vous rejoins sur les chances potentielles de se fritter les russes. Mais les armes ont beau avoir une nationalité, elles n’ont pas de frontières: cf les F&- vendus commes des petits pains en O.T.A.N.NIE, ou les systèmes sol air Patriot qui essaiment de la Suède ou M.O.
        Je ne crois pas que la guerre du futur e fera avion contre avion mais munition contre munition: missiles contre bombes planantes, drones contres drones.
        .
        Je ne crois pas à une guerre sans humains dans la boucle, mais à des systèmes déportés qui maintiennent les militaires loin des points chauds.

  15. Leo dit :

    On le voit souvent des politiciens (Trump, Trudeau, Renzi) qui critiquent le F-35 pendant qu’ils sont en campagnes mais une fois au pouvoir ils comprennent que cet avion est devenu le standard et est une révolution d’un point de vue capacitaire. Le prix unitaire de l’avion est passé sous la barre de 90MEUR pour le F-35A … nul besoin d’hésiter.

    • Georges dit :

      Nul besoin d’hésiter, une fois qu’il sera opérationnel (202?), que ses perfs et son prix d’achat (complet avec moteur et électronique), que le cout de sa MCO seront connus et donc réels.
      Que les prefs des versions export seront connues car inférieures aux versions US.
      Pour l’heure son prix est théorique et la date de la fabrication d’avion non prototype l’est aussi.
      Nul besoin d’hésiter, en effet

    • wagdoox dit :

      Oui on va se calmer la GOA ne dit pas la meme chose que vous sur le prix. Et trump a toujours dit qu’il réduirait les commandes si le prix baissent pas. Et juste le rythme des commandes a déjà diminué et Boeing a bien developper le block III du F18 pour l’USNAVY, donc le nombre de F35C n’augementera pas. L’USAF parle elle de remplacer le F22, pas tant qu’il soit mauvais mais qu’il y en a pas assez, pour couvrir qui ? on se le demande.

      • Nico St-Jean dit :

        @ wagdoox
        .
        Le (GAO) ne dit pas autres choses que ce que tout les médias spécialisé ont déjà dis : le F-35A coûte 94,6M$ USD pièces au Flyaway moteur inclus. Janes IHS : http://www.janes.com/article/75863/lockheed-martin-targets-usd80-million-unit-price-for-f-35a-in-lrip-14
        .
        USNI News : https://news.usni.org/2018/04/11/32808
        .
        Aironline : https://www.ainonline.com/aviation-news/defense/2017-07-12/total-acquisition-estimate-f-35-rises-4065-billion
        .
        Flightglobal : https://www.flightglobal.com/news/articles/f-35s-11-year-flight-test-phase-comes-to-an-end-447662/
        .
        « Et trump a toujours dit qu’il réduirait les commandes si le prix baissent pas »
        .
        Et au lendemain de ça critique, Trump louangeait le F-35 🙂 : https://www.defensenews.com/air/2017/09/15/trump-lauds-f-35-promises-sweet-new-tech-in-speech-to-airmen/
        .
        « Et juste le rythme des commandes a déjà diminué »
        .
        Faux, le rythme des commandes augmente en fait : https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-06-26/lockheed-s-f-35-jet-backed-for-production-boost-by-lawmakers
        .
        En effet et comme le dit Bloomberg, le congrès vient de donné un vote de confience au F-35 en accélérant la production pour 12 F-35 supplémentaires en plus des 77 présentement en commande. Tout cela après une commande supplémentaire de F-35B non prévus pour l’USMC ..
        .
        « et Boeing a bien developper le block III du F18 pour l’USNAVY, donc le nombre de F35C n’augementera pas. »
        .
        Effectivement. Mais les raisons sont connu : le F-35C coûte trop cher et à accumulé trop de retard. Le Bloc III sera plus qu’excellent et un sérieux compétiteur du rafale F4. Le vrai remplaçant des F-18 SH sera le F/A-XX, appareils de 6e gen censé arriver pour 2030-2035 et qui évoluera en tandem avec le F-35C.
        .
        « L’USAF parle elle de remplacer le F22, pas tant qu’il soit mauvais mais qu’il y en a pas assez, pour couvrir qui ? on se le demande. »
        .
        Le F-35 à certaines capacités en air air BVR supérieures au F-22, le saviez-vous 😉 Cependant, le F-35A n’emportera que 6 missiles air air en soute en partir de 2023-2025 (block 4.2) alors que le F-22 en emporte déjà 8 (cela dit, 6 missiles Air Air c’est le standard Air Air du Rafale alors ça vas) . En plus, le F-22 possède un rayon d’action digne du F-15, c’est-à-dire monstrueux. Des capacités qu’un appareil de 13,1 tonnes comme le F-35, ne peut remplacer. De plus, l’USAF n’en parle pas, elle à déjà confirmer le tout depuis plusieurs années et le F-X (ou PCA) entrera bientôt dans la phase de compétition entre Lockheed et Northrop.

        • Lejys dit :

          Standard du Rafale : 6 missiles air-air…. Bon, faut encore remettre à jour vos infos, ou remettre de l’objectivité (honnêteté?), il s’agit du standard armée de l’air et Marine, et des clients actuels aussi. Dassault a ouvert deux nouveaux points d’emport, qui permettent sans difficulté de passer à 8 missiles. https://www.google.fr/search?q=rafale+lourdement+armé&ie=UTF-8&oe=UTF-8&hl=fr-fr&client=safari#imgdii=eVP50SFS_hheyM:&imgrc=lnZc1hG1islQ3M:
          En outre, il ne serait pas difficile d’augmenter encore ce chiffre et d’accrocher non pas un mais deux voire trois missiles sur les points d’emport claissiques (ceux qui reçoivent 3 AASM par exemple).
          Seulement les clients actuels estiment que 6 missiles (2 meteors, 2 MICA électromagnétiques et 2 IR) c’est largement suffisant. Les combats air-air des 60 dernières années au cours desquels un appareils a tiré plus de 6 missiles ne sont pas tres nombreux. Donc 6 missiles pour le F-35 en soute, c’est parfaitement raisonnable.
          Enfin si on s’accroche au prix « flyaway » d’un avion, le Rafale tourne entre 68 et 78 millions d’euros. Seulement, ce prix ne veux rien dire, et cette utilisation résume bien ce qui nous oppose. Vous résonnez en côut d’achat, alors que tout service en charge d’acquérir et mettre en œuvre du matériel résonne en côut de possession. Et c’est bien ce côut de possession du F-35 qui fait avant tout débat, et peur à nombre d’acheteurs (US Navy, parlement GB, etc.) . De part sa conception (peinture furtive, poids, gros moteur), il sera forcément plus coûteux.
          Apres, charge à chaque client (contribuable) de décider s’ils ont besoins de telles performances et s’ils sont les moyens d’employer cet avion. Et tout ça sans aborder le sujet des compétences réelles de chaque avion, car il est actuellement impossible de débattre objectivement, le F-35 n’ayant toujours pas sa FOC (sauf erreur de ma part), réalisé que peu d’exercices (ou assez taillés sur mesure pour lui, ce qui est assez normal quand on teste un nouvel avion), et n’ayant officiellement jamais été utilisé au combat.

          • Nico St-Jean dit :

            @ Lejys

            « Standard du Rafale : 6 missiles air-air…. Bon, faut encore remettre à jour vos infos, ou remettre de l’objectivité (honnêteté?), il s’agit du standard armée de l’air et Marine, et des clients actuels aussi. Dassault a ouvert deux nouveaux points d’emport, qui permettent sans difficulté de passer à 8 missiles. »
            .
            Commentaire totalement inapproprié puisque justement, je parle de standard .. pas de charge maximale. En outre, je ne comprend pas pourquoi vous vous emportez ?
            .
            D’abord, 6 missiles, c’est très bien. Je n’ai pas dis le contraire mais par contre, plus un appareil furtif peut en mettre en soute, mieux c’est. Voilà pourquoi je considère que sur ce point, le F-22 possède un avantage sur le F-35.
            .
            « Enfin si on s’accroche au prix « flyaway » d’un avion, le Rafale tourne entre 68 et 78 millions d’euros. »
            .
            Ses chiffres ont plus de 5 ans et ne concernent même pas la baisse de commande qui veut dire : augmentation du coût unitaire, du Rafale F3/F-3R AESA (beaucoup plus coûteux que son jumeau PESA) ni l’inflation, qui remonte.
            .
            « Vous résonnez en côut d’achat, alors que tout service en charge d’acquérir et mettre en œuvre du matériel résonne en côut de possession. Et c’est bien ce côut de possession du F-35 qui fait avant tout débat, et peur à nombre d’acheteurs (US Navy, parlement GB, etc.) . De part sa conception (peinture furtive, poids, gros moteur), il sera forcément plus coûteux. »
            .
            Non, je ne résonne pas qu’e coût d’achat. Seulement le prix au flyaway du F-35 est fixe et diminue à mesure que le taux de production augmente, alors que son coût de MCO est complètement instable. Bref, ceux qui aboient à longueur de journée que le F-35 sera « le diable de la MCO » ne font qu’extrapolé. Tout ce que l’on sais, c’est qu’il y à présentement un énorme mouvement aux USA pour réduire la charge en MCO. 2 études lancés une par l’USAF, l’autre par le Pentagone et cette pression porte déjà fruit :
            .
            1- P&W affirme que son F-135 actuelle coûte 7000 $ l’heure de vol, et prend engagement que le F-135 Growth option 2 coûtera 3500 $ l’heure de vol, soit 50% de moins.
            .
            2- Lockheed et Raytheon, via un récent communiqué de presse, ont déclaré que ce ne sera plus Northrop qui fabriquera le système DAS à partir du LRIP-14. La raison est que le DAS-NG (version amélioré) doit également être beaucoup moins cher que l’ancien à l’entretient. À ce sujet, Northrop à déclaré qu’ils ne seront pas capable de tenir cet engagement. Et donc, Raytheon arrive à la rescousse avec un DAS (6 cameras électro-optique) qui sera 2 fois plus performant, 5 fois plus fiable et 2 fois moins coûteux en MCO, en plus d’une réduction de 45% du prix unitaire : https://www.defensenews.com/air/2018/06/13/raytheon-beats-out-northrop-to-provide-key-f-35-system/
            .
            3 autres facteurs feront automatiquement baisser les coûts en MCO du F-35 (je précise que je n’affirme rien sur l’échelle de la baisse) sur 3 facteurs, l’un est artificiel, les 2 autres sont naturels :
            .
            1- (artificiel) Simple, la pénurie de pièces de rechanges ne durera pas éternellement. Des lots immenses de pièces ont déjà été commandé à cet effet et une fois le problème réglé, les coûts en MCO vont automatiquement baissé.
            .
            2- (Naturel) Le F-35 à beaucoup de mal avec la MCO au Japon (vous êtes sans doutes au courant) et une grande partie du problème repose sur le manque de rodage de la logistique. Au fur et à mesure, les équipes de techniciens vont s’amélioré et augmenté en efficacité, c’est inévitable, comme avec tout appareil.
            .
            3- (Naturel) À l’heure actuelle, la MCO du F-35 est bien plus lourde parce que le développement n’est pas terminé. Il faut donc beaucoup plus de techniciens pour recueillir les données et d’ingénieurs pour les lire. Et ce n’est qu’une mince partie de la chose, comparé à un appareil 100% opérationnels, un appareil en développement demande exponentiellement plus de ressources pour la MCO et la surveillance de chaque vol. Quant le F-35 aura fini le traitement des carences ainsi que son lourd examen d’IOT&E, il aura beaucoup moins de monde autours de lui et cela aussi, c’est inévitable.
            .
            Maintenant je ne sais pas jusqu’à quel point la MCO du F-35 baissera, mais ce qui est certain. c’est que les USA mettent un maximum de pression et que ça MCO baissera automatiquement grâce aux 3 points que j’ai énuméré plus haut.

        • wagdoox dit :

          1) le GAO ne dit pas sans quand on prend le cout cycle de vie… la méthode de calcule pour arrive à moins de 100 millions est assez bizarre, comme si on voulait arriver à ce chiffre.
          2) trump a critiqué le F35 pour son cout mais jamais pour ses capacités sur papier (qu’il finira par atteindre j’en suis sur).
          3) non le rythme des commandes a diminué suite à des problèmes d’avancement sur la qualité, on en avait parlé ici meme.
          4) pour le F/a xx pas sur qu’il remplace le F18sh, j’ai plus l’impression que la Navy veut un remplaçant du F14 mais je peux me tromper.

    • Baleine bleue dit :

      Pour être aussi catégorique vous devez avoir des informations que le sénat, le Pentagone, le président des USA et des autres pays acquéreurs n’ont pas… bizarre qu’ils gueullent tous.

    • sirthie dit :

      @Leo :

      Une fois au pouvoir, ils sont aussi soumis à des pressions politiques qu’ils ne connaissaient pas dans l’opposition.

      « Le prix unitaire de l’avion est passé sous la barre de 90MEUR pour le F-35A … nul besoin d’hésiter. »

      C’est vrai, c’est la période des soldes 🙂

      • R2D2 dit :

        90M cela ne serait pas si grave si l’appareil n’était pas encore à l’état de proto avancé. Car les IOC à marche forcée bon…

        • Nico St-Jean dit :

          @ R2D2
          .
          « Car les IOC à marche forcée bon… »
          .
          lol, et le rafale de 2001 à 2006, en Afghanistan, ça n’à pas dû vous plaire alors 😉 .. Pourtant c’est excellent puisque même si l’appareil n’à pas toutes ses capacités, les pilotes s’entraînement de façons beaucoup plus poussées étant donné qu’une IOC enlève certaines restrictions.
          .
          Ce que vous devriez reprocher au programme, c’est concurrency ou « à l’état de proto avancé » comme vous dites. C’est-à-dire de produire un appareil en série en même temps que le développement.

          • Nenel dit :

            Le Rafale de 2001 à 2006 … et bien quoi? 10 exemplaires marine, je précise, qui ont fait le job (remplacer les F8 dans leur mission de défense aérienne du GAN)tout juste sorti d’usine. On n’a pas attendu 15 ans … C’est la différence entre un avion bien né et un avion mal né. Tu peux toujours la ramener Nico en prenant le Rafale comme contre exemple mais tu vas te planter systématiquement. Ta dinde volante en version C n’était même pas capable d’apponter sur un porte avion 3 fois plus gros que le Charles de Gaulle en ayant plus de temps de développement.
            Certes le Rafale en version F1, n’avait rien avoir avec le F3 actuel mais il était apte au combat LUI!

          • Alpha dit :

            @Nico St-Jean
            « lol, et le rafale de 2001 à 2006, en Afghanistan, ça n’à pas dû vous plaire alors  »
            LOL, MDR et tout le reste alors !… Le Rafale de 2001 à 2006, c’était le F1 qui n’a été lancé QUE par anticipation, pour remplacer en urgence les Crusader de la Marine ! Crusader spécialisé air-air, faut il vous le rappeler… Ces Rafale étaient donc tout à fait adaptés à la mission qui leur était dévolue…
            Ce n’était donc pas des prototypes comme les 300 et quelques « bouzins furtifs « qui décollent peu ou prou dans le ciel US actuellement, qui en gros ne sont bons à rien, et qui vont coûter une blinde à mettre au niveau (et encore çà, c’est même pas sur qu’ils y arrivent, sacré « concurency » qui a bon dos tout de même…).
            Et pour ce qui est du Rafale en Afghanistan … c’était de 2007 à 2013, donc la version F2 à capacités air-air et air-sol… Et ils ont fait parfaitement le job qui leur était assigné…
            D’autres conneries à sortir Nico ??? 😉

          • Nico St-Jean dit :

            @ Nenel

            Le Rafale F1 était IOC, pas FOC. C’est-à-dire que l’appareil n’était apte, qu’à une fraction de ses capacités. Exactement comme un F-35 Block 3I et de ce qu’en font les israéliens aujourd’hui …
            .
            @ Alpha

            « Ce n’était donc pas des prototypes comme les 300 et quelques « bouzins furtifs « qui décollent peu ou prou dans le ciel US actuellement, qui en gros ne sont bons à rien, et qui vont coûter une blinde à mettre au niveau (et encore çà, c’est même pas sur qu’ils y arrivent, sacré « concurency » qui a bon dos tout de même…). »
            .
            Et je n’ai rien dis de tels, je n’ai pas dis que le Rafale était produit en concurrency, j’ai dis IOC, ce qui était parfaitement le cas avec le standard F1 et F2.
            .
            « Ce n’était donc pas des prototypes comme les 300 et quelques « bouzins furtifs « qui décollent peu ou prou dans le ciel US actuellement, qui en gros ne sont bons à rien, et qui vont coûter une blinde à mettre au niveau  »
            .
            Oui et vous pensez que le Rafale F1 et Rafale F3R AESA sont aux mêmes prix ? 🙂 … Tout les appareils coûtent quelque chose lorsqu’il faut les rétrofité. Même chose pour un F-35 Block 3F vs Block 4.4. (ou fin du C2D2 si vous préférez)
            .
            En attendant, le F-35 à déjà bombardé près de la DMZ en Corée, ce qu’un Rafale F1 n’était point capable de faire en son temps …
            .
            « Et pour ce qui est du Rafale en Afghanistan … c’était de 2007 à 2013, donc la version F2 à capacités air-air et air-sol… Et ils ont fait parfaitement le job qui leur était assigné… »
            .
            Parfaitement fait le job ? Se faire arranger d’urgence pour être capable d’emporter une bombe guidé laser et dépendre d’un 2000 ou d’un super étendard pour être capable de seulement la larguer, vous appelez ça « faire le job qui leur était assigné » ? 😮 Bon dieu .. alors les critères français ont sérieusement régressé … Et encore, au moins ça, le F-35 peut le faire, après 15 ans … alors que le Rafale c’est 1986-2007 soit 21 ans 😉 et même 1986-2013 pour qu’il soit 100% ops avec F3 soit 27 ans … Le F-35 à donc encore beaucoup de marge 😉

          • Alpha dit :

            @Nico St-Jean
            J’adore quand vous faites le bête !… 🙂
            Le RafaleF1 n’était pas IOC ou non, car déjà il ne devait pas exister !…
            Le F2 était prévu pour ce qu’il était, là aussi pas d’IOC…
            Pour les prix : C’est là que vous vous enfoncez ! Bien évidemment, les différentes versions ne coûtent pas la même chose… MAIS… A priori, concernant le « bouzin furtif », il semble que les participants au programme doivent mettre encore la main à la poche, plus que ce qui était prévu initialement (hein, petit cachottier…) … Et ce n’est sûrement pas fini ! 🙂
            « En attendant, le F-35 à déjà bombardé près de la DMZ en Corée, ce qu’un Rafale F1 n’était point capable de faire en son temps … »
            Oulala ! Là, il y a de l’argument ! Bravo Nico vous m’avez scié, quelques « pélots » lisses de surcroît, pour un avion de toute dernière génération, dont le programme atteint des coûts faramineux, et tout çà près d’un pays agressif équipé de terribles mais antiques MIG 15 et 19 !… Je vous félicite !… Quel exploit ! Si, si, j’insiste, ne rougissez pas !… 😉
            Ah, et arrêtez avec votre F1 qui ne devait même pas exister à l’origine, vous ne l’avez toujours pas intégrée cette donnée… En même temps, je vous l’ai dit, si vous faites le bête… 🙁
            Et pour ce qui est de votre « …alors que le Rafale c’est 1986-2007 soit 21 ans » enveloppé de la dose impressionnante de mauvaise foi qui vous caractérise si bien, je vous renvois aux budget alloué par les politiques et non aux qualités de l’avion pour expliquer le retard…
            Et puis ces 21 ans sont à mettre en comparaison avec le premier vol du démonstrateur X-35 A, survenu en … 2000 (!!!) et la pleine capacité du votre « bouzin furtif » qui doit survenir, au mieux, en …2021 !?!? … Tiens, 21 ans là aussi !!! … Et à quel prix… Et tout çà avec les capacités et les moyens de développement actuels, bien plus performants que celles des années 80/90 … 🙂 Et encore, l’histoire est loin d’être finie, et on a pas fini de se marrer ! Alors dépêche toi mon pote, car ta marge se réduit de jour en jour, pendant que le prix du programme lui, s’envole !!!… Merci. 😉

          • Alpha dit :

            Et d’ajouter quelques précisions, venant de me relire :
            -Association Mirage 2000 + Rafale en Afha : Pod Damoclès pas prêt (toujours le budget étalé…)… Rien avoir avec les qualités de l’appareil…
            -En Afgha, sur Rafale, c’était possibilité de 6 GBU-12, pas 1…
            -Et pour ce qui est de vos comparaisons toujours foireuses avec un avion créé 15 ans avant, destinées à vous rassurer sur les capacités (toujours pas établies…) du très récent « bouzin furtif », quelques chiffres, au doigt mouillé histoire de mettre chacun à sa place:
            -Rafale = 1er vol 1986 (Rafale A) = appareil qui marche = 100 % français = Dassault = C.A. 4 mds $ =11400 employés
            -F-35 = 1er vol 2000 (X-35A) = Appareil qui marche toujours pas = L.M. = C.A. 46 Mds $ = 126000 employés
            Et bien moi, quand je vois çà, et que je lis vos commentaires de fan boutonneux, et bien çà me plait de voir qu’une petite société française arrive à fabriquer seule, presque de façon artisanale, un avion de combat à hautes performances qui fonctionne, malgré les vicissitudes politiques, pendant que d’autres, malgré des moyens et des budgets énormes, rament pour faire avancer un programme et le rendre à peut près convenable dans un futur encore incertain !… 🙂

      • Herbert du Saguenay dit :

        Ah mais oui, c’est les soldes chez LM ! Ma femme et moi on en a acheté un chacun. Nous avons suivi les grands experts que sont Nico et Leo, eux ils connaissent tout sur tout. Et comme ils le disent si bien, « c’est une révolution standard capacitaire », rien que ça ! Bientot, nous pourrons aller sur Mars en F35, et avec un seul plein.

  16. Titi74 dit :

    Voilà un bon moyen de financer un black program petit frère du F22, qui fera cocu in Fine les gentils donateurs pour la R&D …

  17. Baleine bleue dit :

    Le F35 est la plus grande escroquerie industrielle et politique de ce siècle, cet avion est mal né et il le restera encore longtemps. La litanie des conneris lui étant attribuée est sans fin… crosse d’appontage trop courte, abrasions moteur, fuel qui s’enflamme, problème sur l’oxygène, problème sur le casque, problème de corrosion, problème de structure, et que dire de la maintenance numérique et des lignes de code erronées… et on en passe. Oui oui tout est corrigé par des patchs.. une grosse boule de sparadrap volante.. alors dans 20 peut-être ? Mais à quel prix

    • Baleine bleue dit :

      J’oubliais quand même, la soute trop petite (donc charges externes, bravo la furtivité) les douilles d’obus Qui arrache le revêtement, la trappe canon qui s’ouvre mal, la maintenance et l’uppgrat qui sont dans les mains de LM… et enfin les datas qui sont transmises en direct live à notre ennemi économique et politique que sont les USA. Se faire bais… et en plus payer pour..

    • Herbert du Saguenay dit :

      Mon concessionnaire LM, Nico St Jean, m’a dit que tous ces défauts étaient des fakes news.
      Par contre, vous trouverez des sources fiables concernant les performances du F35, astucieusement dissimulées dans des emballages … de bonbons ! En effet, LM et Carambar ont passé un partenariat majeur, par lequel Carambar va diffuser nombre d’infos véridiques et incroyables sur le F35, validées par LM bien entendu. Et tout cela sera accessible directement sur les emballages de la célèbre confiserie, trop heureuse de renouveler à peu de frais son stock de blagues légendaires.

  18. Dany40 dit :

    C’est amusant de voir encore des personnes sautant sur la première occasion pour crier leur délirante théorie d’un F-35 inefficace ou inadapté en terme opérationnel…

    Faut il rappeler que les italiens aujourd’hui au pouvoir n’ont à aucun moment remis en cause les capacités du F-35 ?? C’est la question des couts qui est au centre du débat.

    Et là, on retombe sur la même histoire qu’au Canada. Une fois élus , les nouveaux arrivants doivent confronter leurs promesses populistes aux exigences réelles de leurs militaires… et si l’armée reste là grande silencieuse, dans les couloirs du pouvoir elle sait remettre la tête sur les épaules aux éphémères décideurs civils de passage.

    Les militaires italiens veulent le F-35 … car sinon avec quoi remplacer les Harrier ?? Sinon prendre quoi ?? Un avion nettement moins coûteux ?? Dans ce cas cela veut dire rien de tourner vers l’avenir … car qu’on achète F-18 advanced, Rafale F4 ou autre F-35 … il faudra assumer des coûts importants

    • Vince dit :

      Les militaires veulent leur F35 comme le bobo veut sa Tesla. Vanitas vanitatum.

    • sirthie dit :

      @Dany40 :
      .
      « C’est amusant de voir encore des personnes sautant sur la première occasion pour crier leur délirante théorie d’un F-35 inefficace ou inadapté en terme opérationnel… »
      .
      Une « théorie » cependant appuyée sur de nombreux faits : problème de crosse d’appontage, problème de manque de fiabilité des réacteurs, problèmes de fusion des données (multiplication au lieu de fusion), impossibilité de décoller si le carburant est trop chaud, impossibilité de décoller en cas de non connexion au système ALYS, problèmes de vision nocturne, problèmes avec l’affichage de données, sur casque, problèmes avec le canon, etc., etc.
      .
      Certains de ces problèmes ont été résolus, mais pour d’autres, depuis quelques temps, il semble que la politique de communication de LM et de l’armée US soit le silence dans toutes les langues. Si vous avez des infos sur la résolution de tous ces problèmes, pouvez-vous nous les communiquer ?

      • Alpha dit :

        @Dany40 :
        « C’est amusant de voir encore des personnes sautant sur la première occasion pour crier leur délirante théorie d’un F-35 inefficace ou inadapté en terme opérationnel… »
        Et oui, mais voilà : Les faits, rien que les faits… Qui sont que les F-35 ne sont toujours pas opérationnels, et qu’il le seront -au mieux- pas avant 2021 (et encore, tous les problèmes ne seront pas résolus, dixit le GAO…) …
        Je sais, je sais, c’est dur, mais les faits sont têtus !…

  19. Castel dit :

    J’ai beau essayer de me persuader que cet avion doit être à la pointe technique de ce qui se fait à l’heure actuelle en matière d’avion de combat, à chaque fois que je vois cet appareil, je ne peux m’empêcher de lui trouver un côté « bricolage » ,notamment au niveau du train d’atterrissage qui n’inspire pas confiance…..
    Dans ces conditions, en dehors de toutes polémiques politiciennes, je comprend les hésitations des éventuels décideurs !!!

    • Jean Phi. dit :

      Castel, vous avez raison, de toutes fçons il est moche.Castel, vous avez raison, il est moche cet avion, comparé au MIG 35, pardon !

  20. Parabellum dit :

    Le f 35 à été vendu pour détruire la capacité d indépendance de l Europe et en plus il n est pas vraiment fini …reste encore dassault…pour combien de temps avec la grosse arnaque allemande

    • Vince dit :

      Le F35 est un complot machiavélique de Poutine pour détruire les forces conventionnelles de l’Otan. C’est ainsi qu’elles financent leur propre ruine. Qui dit mieux ?

      • JP dit :

        Le F35 est un complot machiavélique des aliens qui lors de leur attaque très prochaine sur l’Europe pourront détecter les menaces à travers un marqueur spécial glissé dans la peinture qui en plus pourra être activé, le tout faisant fondre le fuselage et les ailes en un instant.

  21. Carin dit :

    Ce F35 alors… quel talent!

  22. Jean Phi. dit :

    Au fait, avez vous vu cette vidéo ou les Rafales allument litéralement les très furtifs (déja) F22 Raptors ?
    Avec des pilotes Russes capable de se finir à la grenade, s’ont bien barrés le Ricains…..

    • JP dit :

      Petite question…
      Combien d’avions abattus ces dernières 20 années en dogfight, et combien allumés par des missiles sol air?
      Le Dogfight est une situation extrêmement rare. Le F22 est conçu pour battre ses ennemis avant qu’il soit repéré. Donc en situation de combat, il est peu probable que le F22 se retrouve en dogfight, et si c’est le cas, ce n’est pas un mauvais avion… Pas le meilleur non plus…
      De plus, je tiens à rappeler que la France va développer un futur chasseur qui sera probablement furtif, donc avec des contraintes sur les formes de l’appareil qui vont rendre cet appareil certainement moins manoeuvrable que le Rafale….

  23. Jean Phi. dit :

    Lire « les » Ricains, désolé.
    Que penser d’une armée incapable de contrôler un pays d’éleveurs de chèvres au bout de quinze années ?
    Il faut quand même se rappeler que nos troupes occidentales n’ont pas gagné une seule guerre depuis le 8 mai 1945 !
    Avec ou sans JSF.
    Un conseil, ne faitent pas ch… les Popofs.

  24. Miaou dit :

    Une autre option pour l’Italie : https://www.youtube.com/watch?v=1wS7sof_zyU aussi réaliste que le performance du F35.

  25. Wrecker 47 dit :

    La maffia Italienne doit déjà se frotter les mains ,il ne fait aucun doute que la messe soit déjà dite pour ce qui est des achats futurs ,Trump fera pression au titre de l’OTAN et les Italiens seront dans l’obligation d’acheter ce fer à repasser US …Il va coûter cher au final car après sa naissance il a pratiquement été repensé et reconstruit en profitant des acquits Français et Britishes!
    C’est pas de la vente forcée mais çà, y ressemble tellement!

  26. Claude dit :

    Brouhaha.
    Ils savaient tous et tout depuis le départ.
    Les pires ne sont pas les italiens

  27. adnstep dit :

    Bah, c’est un peu comme si les pays européens abandonnaient l’A400m, non ?.

  28. Fabien dit :

    Après un retard et des problèmes en cascades, je comprends que le gouvernement Italien qui veut des sous pour garder ses frontières se demande si un jet nec plus ultra est toujours une nécéssité pour :
    -un pays sous parapluie O.T.A.N. , donc avec des relations européennes apaisées
    -un pays possèdant des bases américaines, donc potentiellement protégé par des forces extérieures.
    Quand:
    -Les jets font figure d’engins coûteux et inadaptés contre les conflits assymétriques
    -le pays finance déjà un projet local déjà bien boiteux, puisque encore moins adapté à la situation que le jet américain concerné.
    .
    C’est juste une mesure de bon sens, tandis qu’un concurrent important en terme de sous-traitance risque de perdre son contrat avec le Pentagone… je dis ça, je dis rien, mais je serais un opportuniste avec des billes dans l’histoire, en plus bien baisé de voir les Britanniques partager le gâteau de la sous-traitance… Donc le bon moyen pour la MinDef Italienne de prendre le dossier en main, c’est encore bien de l’ouvrir, le lire, et comparer.
    De toutes manières, il n’y a pas d’alternatives miracle et l’Italie et un concurrent de la France sur les chasseurs: il n’y a aucun espoir de ce côté.
    .
    Au pire, il pourron mettre leurs billes dans l’amélioration du Grippen et attendre que les Britanique proposent des Typhoon avec AESA. JE me suis laissé dire que seul ce radar permettait les communication cryptées de meilleure qualité que la L16.