Otan : M. Trump tance le Canada pour la faiblesse de ses dépenses militaires

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

66 contributions

  1. Reality Checks dit :

    Au delà des polémiques, il serait intéressant de quantifier l’impact ‘prospectif’ des injonctions de Trump sur l’appareil militaro-industriel américain:
    .
    Admettons que tous les pays de l’OTAN augmentent leurs dépenses à 2pc du PIB progressivement sur les cinq prochaines années. La conséquence:
    Combien de dizaines (centaines) de milliards de dollars de chiffre d’affaires au profit de Lockheed Martin, Boeing, Raytheon, General Dynamics, Northtrop Grumman, UTC, L3, etc… et leurs galaxies de sous traitants?
    Quel impact sur la balance des paiements des états unis, sur leurs prélèvements fiscaux, sur leur dette à horizon 5, 10, 15, 20 ans?
    Pas simplement l’impact en baisse des contributions, mais surtout en hausse des commandes militaires à l’export?
    .
    A mon humble avis, ce genre de projections chiffrées seraient utiles pour illustrer la logique de la démarche de Trump, qui est avant tout économique.

    • felipe dit :

      Oui vous avez raison mais obliger les gens à investir davantage dans leur défense ne veut pas forcément dire qu’ils achèteront américains, surtout si ces mêmes américains passent leur temps à les dénigrer.
      je pense que mister T a surtout une approche « american first » et non « américa first ». il verse dans l’unilatéralisme, version moderne de l’isolationisme. tout dollar dépensé doit d’abord servir les américains et non l’Amérique en tant que telle. pour penser América first, il fallait s’appeler bush, obama ou clinton.
      c’est bien pour cela que les « white trashes » ont voté pour lui. son électorat se moque complètement de la planète. ce qu’il veut c’est « vivre entre eux », dépenser comme bon lui semble, à l’abri d’une armée américaine puissante .
      le complexe militaro industriel US se contente déjà du marché « armée américaine » et des quelques satellites dans le monde(arabie saoudite et israél).

      • Vince dit :

        Dingue ces types qui ne supportent pas leur statut de cocus permanents de la « mondialisation ». Donc nous les appellerons, en toute bonne conscience et du haut de notre insondable supériorité (parce que pour douter une fraction de seconde des bienfaits de la mondialisation, faut être le dernier des crétins) les rebuts blancs.

        • felipe dit :

          non pas « dingues ces types ». désolé mais le terme white trash n’est pas de moi mais de journaux américains. et c’est la vérité. on peut en Europe comprendre le fait identitaire et la déstabilisation des sociétés européennes dont les fondements judéo chrétiens sont toujours battus en brêche . on a du mal à comprendre le même phénomène aux USA qui s’est construit sur le communautarisme, sauf à vouloir jouer sur ces concepts suprématistes. Désolé de vous contredire, mais les américains accueillaient et accueillent plusieurs millions d’immigrés chaque année depuis des décennies. mister T joue sur les peurs des paumés US qui n’ont pas digéré l’émancipation noire initiée par Kennedy, puis johnson.
          Depuis le premier pdt roosevelt (et la doctrine MAHAN) depuis même la doctrine MONROE, les américains ont réussi à conjuquer isolationnisme ‘apiration générale de l’opinion publique US) et impérialisme par la prise en compte des enjeux du monde par les USA dans une perspective impériale (destinée manifeste). que cela vous plaise ou non, les américains, avec tous leurs défauts ont la responsabilité de piloter les affaires du monde, avant hier avec les soviétiques, hier seuls (on voit ou Bush les a amenés), aujourd’hui avec les chinois et les russes (puisque les européens ne veulent pas s’en occuper).
          La position de Trump ne vise qu’ à vouloir montrer ses muscles pour le bon plaisir des américains blancs -premières victimes de la mondialisation certes- mais qui se cognent du réchauffement climatique, n’envisagent le commerce mondial qu’à leur avantage et mélangent mettent d’ailleurs toutes les minorités dans le même sac.. Il leur fait croire que le temps béni des années 50 -60 de plein emploi où on peut regarder le monde crever va revenir…. on pense ce qu’on veut des américains, ils ont une responsabilité mondiale parce qu’ils sont les plus puissants. ce n’est pas en sortant des enjeux climatiques, en remettant en cause tous les traités économiques et de sécurité qu’il rendra le monde meilleur.

          • Vince dit :

            « Les journaux américains », ouais disons certains journaux américains.
            .
            Personne n’est obligé de reprendre les éléments de langage d’untel ou untel. C’est donc que vous l’assumez.
            .
            L’électorat de Trump, c’est [surtout] le blanc de la rusty belt, celui qui bossait dans l’industrie lourde et qui votait Democrate, et qui en retour se prenait un gros doigt d’honneur parce que ni black, ni homo, ni bi, ni trans, ni morph ni koinikess. Tant qu’il votait Democrate et fermait sa petite gueule, c’était juste un pauvre type qui avait rien compris (si ça se trouve il a même pas d’Iphone le con). Maintenant qu’il vote Trump, c’est un rebut blanc. Bravo. C’est ainsi qu’on reconnait les vrais démocrates…

      • wagdoox dit :

        Personne n’a obligé, c’est un accord entre membre de l’OTAN.
        La France comme la Canada s’y sont engagés en 2014. L’Allemagne aussi maintenant rien n’empêche un retour en arrière mais après il faudra pas se plaindre des passagers clandestins dans l’OTAN.

      • Sopotec dit :

        « e complexe militaro industriel US se contente déjà du marché « armée américaine » et des quelques satellites dans le monde(arabie saoudite et israél) »

        Regardez un peu à qui est vendu le F35 et vous verrez que le complexe militaro industriel US ne se contente pas du tout de l’armée américaine.

        • felipe dit :

          vous avez raison, mais ce projet phare pour l’aviation américaine a été construit dans une logique impériale (ce qui ne me choque pas) par ceux qui pensaient « america first ». ce que je veux dire c’est que ce complexe militaro industriel profitait de la position dominante US sur les marchés. si mister T décide de sacrifier « america first » au profit de « américan first », ce fameux complexe se satisfera des commandes nationales …. avec déjà plus de 70 milliards de budget en plus… je ne pense pas que les logiques de transfert de technologie ou de partage de marché intéressent bcp notre mister T.

      • tschok dit :

        @felipe,
        .
        Je pense que vous mettez le doigt sur le problème: la différence entre le populisme et la démagogie. Le populisme n’est pas qu’une technique de démagogie politique qui caresse l’électeur dans le sens du poil, c’est une philosophie politique subversive qui substitue au concept d’intérêt général, tel que l’ont élaboré les démocratie libérales, un concept complètement différent de somme d’intérêts particuliers, réunie en coalition électorale.
        .
        Pour un populiste, l’intérêt général (America First) n’existe en réalité pas. Ce qui existe, c’est une somme d’intérêts particuliers, dont on peut provisoirement et au gré des besoins, réunir les différents fragments en une coalition d’intérêts particuliers, afin de gagner des élections, pour gouverner en fonction de ces intérêts (American First), quitte à les instrumentaliser.
        .
        Effectivement, des gens comme Clinton, Bush ou Obama, malgré leurs défauts, appartenaient encore à ce vieux monde libéral qui était capable de concevoir un intérêt général autrement que comme une somme fragmentaire d’intérêts particuliers. Ils le concevaient, à divers degrés, comme un Surmoi, une transcendance, une immanence, ou un peu tout ce que l’on veut, mais comme quelque chose qui n’est pas que la somme d’intérêts particuliers.
        .
        Pour nous, cela a une conséquence: l’Amérique de Trump est moins soucieuse de ses intérêts d’alliance, parce qu’elle n’y voit la satisfaction d’aucun de ses intérêts particuliers internes, à moins que les alliés ne se comportent en vassaux, en passant commande à son puissant complexe militaro-industriel. Là, oui, il y aura des retombées en argent comptant, pour les industries du pays. L’alliance ne vaut que par cela.
        .
        Au passage, cela montre que le populisme est une philosophie de la pingrerie matérialiste: il n’existe pas d’autres intérêts que ceux qui s’expriment en argent et il faut que ça coûte le moins possible et que ça rapporte le plus possible.
        .
        Par exemple, Trump s’est fait élire avec son idée du mur de séparation du Mexique, mais surtout avec l’idée que le Mexique allait payer ce « meeeerveilleux mur » qui serait par ailleurs conçu et fabriqué aux Etats-Unis, grâce à ce que la technologie américaine a de meilleur, ce qui dopera l’activité économique US.
        .
        Il y avait donc vraiment une idée de pingrerie léonine: il faut que ce soit les autres qui le payent, mais il faut que ça nous rapporte. Être pingre et léonin en même temps. C’est tout Trump.
        .
        A partir de là, le problème qui est le nôtre est de savoir si Trump incarne une nouvelle Amérique, ou s’il n’est qu’une parenthèse, une déviance destinée à finir dans les poubelles de l’histoire, comme le disait l’ancien patron de la CIA:
        .
        http://www.leparisien.fr/international/l-ex-directeur-de-la-cia-envoie-trump-dans-la-poubelle-de-l-histoire-18-03-2018-7614342.php

        • Vince dit :

          C’est sûr qu’avec sa rencontre avec le gros Kim, il est bien parti pour rejoindre les poubelles de l’histoire.
          .
          « Être pingre et léonin en même temps. C’est tout Trump »
          .
          Etre verbeux et creux, c’est tout Tschock.

    • wagdoox dit :

      Ca n’a jamais été l’objectif, la décision a été prise sous Obama.
      Il faut bien voir que l’apport US à l’Otan quantifié en dollar c’est presque 100 milliards, puis le RU 6 et la France 4, tout ce qui suit derrière ce compte en million. C’est un moyen de délégué au US qui ont peut etre autre chose à financer que l’armée. Et dès ils ne pourront plus parler en patron. Normalement ca devrait libérer au contraire l’Europe, (sauf cas exceptionnelle type Pologne) les pays ne sont pas fous et quand on investit 2% du pib voir plus, c’est plus par simple achat pour jeter l’argent par les fenêtres ca DOIT etre un investissement domestique dans l’industrie nationale (qui peut aussi passer par un retour industriel dans un contrat avec une entreprise US comme l’avait fait par exemple la Belgique avec les F16). Plus l’armée est petite moins les quantités de matériels ne justifient un effort nationale d’industrialisation pour l’équipé c’est ce qui s’est produit avec le successeur du famas (dont l’acier par exemple sera français, 1/3 de retour sur investissement). Plus le % du pib alloué aux armées est important plus elles grandiront plus les industries nationales seront justifiées. (A condition de ne pas tout dépenser dans le tonneaux des danaïdes F35). Maintenant si les pays européens se conduisent comme des idiots, ils ne pourront s’en prendre qu’à eux meme.

  2. Baleine bleue dit :

    Quand le passage du nord-ouest sera ouvert durablement, ils n’auront qu’à leur faire payer des taxes…et puis si ils arrêtent de dépenser 1.2 % d’armes aux US la TRompe de Donald va le sentir passer..

  3. Le Breton dit :

    Les industriels Etats-Uniens sont en manque de billets verts à ce point là pour faire aboyer Trump ?

    • TINA2009 dit :

      Bjr LE BRETON !

      Pertinente remarque! Ca rejoint quelque peu le propos de REALITY CHECKS !
      Gloire A TRUMP !
      Constat : Y’ EN A PAS UN, OCCIDENTAL, POUR REPONDRE A DONALD ( ET SES MANDANTS, surtout !) SUR LA MANOEUVRE EN COURS .
      Pour ma part, je suggère à DONALD , D’EXIGER QUE AIRBUS, THALES, DASSAULT, LEONARDO, TKMS, SAAB, PILATUS…. SOIT REMIS, SOUS FORME DE DON ( Comme les VAB HOT + 150 MIssiles éponymes) aux USA D’ici au 14/07/2018 … Sans , « ces p’tains d’alliés » Selon les termes employés par DONALD , Que dis – je  » Cette meute mal torchée, indigne de recevoir ses croquettes et Bonbons RICOLA, Va le regretter amèrement!!!! ».  » Cette meute n’a plus à détenir et définir la stratégie de leurs industriels propres . Nous devons reprendre la main de l’ensemble de ces industriels . Le niveau d’indigence de cette Meute, cette p’iétaille d’alliés , est beaucoup importante ! « .
      GLOIRE A TRUMP ( Et surtout ses mandants !!!!).

    • wagdoox dit :

      Trump parle de cela pour rappeler qui est le patron à qui veut l’entendre sur le sujet principale des nations la défense (en théorie et dans la tete de Trump). Il tape aussi très fort sur l’Allemagne avec ce sujet. Bizarre sur la France rien alors qu’elle ne respecte pas ses engagements OTAN (trop occupé ailleurs sur des conflits non otannien, d’ou aussi les critiques de Trump sur l’OTAN obsolète).

      • Françoise dit :

        @Peut-être ne tape-t-il pas sur la France car il est bien content qu’elle soit là en Afrique.

        • wagdoox dit :

          c’est exactement ce que je sous-entendais …

        • TINA2009 dit :

          Bonsoir Francoise !!!!
          Excellente remarque ! Ca en dit long sur le niveau de docilité de nos politiciens – frères militaires haut gradés – présidents de hautes institutions et organisations, etc …. vis à vis de nos alliés anglo-saxons !
          Faut pas que ca bouge d’un millimètre … Sans quoi, français ou pas, c’est plus de croquettes et de ricola … Que de la vichy ( Et là , la vichy , c’est bon quand t’es constipé ….. Pas pour la parade ) .
          PS : Je sais pourquoi … Mais ça commence à sentir la scission au sein de nos armées …. Vous ne sentez rien ???? Vraiment ????? C’est dommage !!!!

  4. Meme dit :

    Et oui à force de reposer sa propre sécurité sur les USA il ne faut pass être étonné d être traiter comme un valet cela n est pas valable que pour le Canada mais pour bien des pays de l Otan .Cela n empêchera pas les canadiens d acheter des f35 comme tous les autres vassaux des USA ………

  5. Frédéric dit :

    0,1 % du point de pib en plus sur 10 ans, a condition que les prochains gvt se tiennent a ce plan… Mouais…

    Sinon, a force d’insulter son allié canadien, Trump va finir par faire prendre par celui-ci une centaine de Rafale avec toute les options au lieu de F-35 et pourquoi pas des SNA made in France comme cela avait été évoqué avec les Rubis dans les années 80 plus une flotte de chars franco-allemand en 2030 🙂

    • wagdoox dit :

      il faut arrêter de rêver si c’est pas les US (et ce sera les US quoi qu’il arrive) ca partira aux anglais, on a vu l’entourloupe avec les frégates. le cahier des charges a été modifié spécialement pour eux.
      Maintenant si la chaine de prod anglaise de l’EF s’arrête là peut etre que … mais encore une fois ca sera le F35.

      • L'amateur d'aéroplanes dit :

        Pas contre, pour les blindés, vu qu’Ottawa est depuis 1978 équipés en Léopard I puis 2, pour les remplacé, cela sera certainement germano français si ce projet va à son terme et si la Canada ne recommence pas la bêtise du début du siècle de vouloir abandonné sa composante chars lourds qui à était abandonner vu l’Afghanistan.

    • Nico St-Jean dit :

      @ Frédéric

      SM made in France : Oui. l’Australie à d’ailleurs beaucoup influencer la Marine canadienne avec son choix (et de sources sûrs) mais il reste de chemin avant un appel d’offre. SNA Made in France, non : trop gros, coûteux et qui nous forcerais à entretenir une flotte trop petite pour nos 2 énormes côtes plus l’arctique canadien.
      .
      Futurs chars franco-allemand : De très bonnes chances. La modernisation des 2A4M/2A6M donne pleinement satisfaction et pour le moment c’est le choix le plus logique vers 2030-2035.
      .
      Rafale : Oubliez ça. Ce sera toujours un avion de chasse américain, qu’un corps américain utilise pour plusieurs raisons.
      .
      Le Caesar pourrait intéressé. Depuis le retrait des M109, il y à un manque à gagné au niveau de la mobilité de l’artillerie canadienne.

      • vrai_chasseur dit :

        @Nico
        SNA Made in France, non, ils sont inadaptés. Mais sous-marin anaérobie haute performances type Scorpene, pourquoi pas.

        • Nico St-Jean dit :

          @ vrai_chasseur

          Shortfin, presque la même config que ceux australiens, avec système d’armement américain et mieux adapté pour le froid. C’est ce qui se dit du moins chez la Royal Canadian Navy mais cela peux être très long et demeure lié par la politique.

      • Vince dit :

        « Rafale : Oubliez ça. »
        .
        Oui – pour le coup, j’ai du mal à comprendre comment on peut encore se nourrir d’illusion par ici…

      • ALAIN dit :

        Nico St-Jean
        Apres les élections de 2019 tous va sans doute être remis en question, Trudeau et sa clique libéral qui ne savent que creuser des trous budgétaire et se faire ridiculiser sur la planète entière vont se faire mettre a la porte par les électeurs tondus comme des moutons actuellement, et c’est pas la ridicule loi de régularisation du pot qui va changer quoi que se soit, vivement le retour des conservateurs aux affaires,
        Cela va commencer par le Quebec ou l’incompétent gouvernement libéral va se prendre en septembre une raclé équivalente a celle reçu par les libéraux en Ontario il y a deux semaines, même si une portion importante des Québécois n’ont toujours pas compris ,et aime se faire vider les poches par une administration de type socialo-communiste qui a réussie a faire du Quebec la province la plus taxé et pauvre de l’Amérique du Nord, je ne suis pas étonné de rencontrer de plus en plus de jeunes Québécois dans les provinces de l,Ouest, Trump a raison le Canada doit investir dans sa défense, et on finir avec l’accueil de réfugiés du moyen orient, qui coutent une fortune alors que de nombreux retraités au Quebec vivent dans la pauvreté et la précarité ,

    • Lejys dit :

      Le Rafale faut pas rêver, trop français….à moins que les Canadiens se mettent à penser aéronavale, ce dont je doute (pour des raisons financières notamment).
      Mais à force de pousser le bouchon aussi loin que les taxes, l’Eurofighter pourrait revenir dans la danse, surtout si l’Allemagne décide de le choisir pour remplacer ses Tornados: chaînes de productions maintenus, et évolutions multirôles alors plus que probables.
      Maintenant est-ce que le Tornado « multirôle » répondrait au besoin, est-ce que les Canadiens peuvent vraiment acheter un avion de combat non américain, est-qu’ils peuvent « abandonner » le F-35 après l’avoir co-financé….et surtout est-ce que TRUMP ne pourrait pas faire un nouveau volte-face comme pour la Corée du Nord ?!
      Bref, il est impossible de voir une tendance, car beaucoup de choses peuvent encore se passer

  6. Orion dit :

    Qu’on critique l’Allemagne sur son engagement militaire, Okay.
    .
    Mais le Canada est tout de même très actif, c’est loin d’être un figurant, même si on peut regretter la dépense limité (De même pour la France), il n’en reste pas moins qu’il en fait plus que beaucoup d’autres pour l’Alliance.

    • Clavier dit :

      Ben non…. ce qui compte c’est le pourcentage du PIB, pas le nombre d’hélico pour promener les chefs de la MINUSMA

      • wagdoox dit :

        Ben si parce que tu peux 150% du PIB dans l’armée si c’est mal géré c’est à perte.
        D’ou l’inquiétude et le malaise en Allemagne et vis à vis de l’Allemagne.
        Les Canadiens font plus avec moins comparer aux Allemands.

        • Nico St-Jean dit :

          @ wagdoox
          .
          « Les Canadiens font plus avec moins comparer aux Allemands »
          .
          Peut-être, bien que j’ai des doutes, mais dans les faits, le Canada s’est engager il y à déjà longtemps à porter ses dépenses militaires à 2% du PIB et toujours selon les faits, dans 9 ans nous n’en serons même pas proche […]

          • wagdoox dit :

            je vois les canadiens se porter partout ou ils le peuvent avec les moyens qui sont les leurs. Je ne vois pas le meme niveau d’engagement allemand. Le canada a des probleme de moyen parfois jusqu’au ridicule, entre les sous marin qui ne fonctionnent virtuellement jamais et les F18 incapables de soutenir un combat tournoyant car les cellules sont trop vieilles. Mais ca reste un probleme de moyens financiers, voir de maitrise industrielle, pas de problèmes de savoir faire sur le terrain ou meme courage politique. Alors qu’en Allemagne c’est à tout les niveaux, soum fait chez eux tous sont à quai, chars sans mitrailleuses juste un balai peint en noir, avions opérationnels réduit à minimum délirant meme les Canadians font le job en air sol avec les vieux f18 et j’en passe. la dépense dans le défense c’est un probleme avant tout politique et temps que l’armée canadienne fera des miracles et accomplira les missions pourquoi les politiciens changeraient quelque chose, pareil en France.

    • NRJ dit :

      Arrêtez de dire que l’Allemagne ne s’engage jamais. Qui est en Afghanistan depuis 2001 et soutient l’armée nationale afghane ?
      L’Allemagne était également jusqu’à peu au Mali avec 4 Çaïman, 4 Tigre, des drones Heron 1, et presque 1000 hommes avec. On peut discuter l’impact de cmses forces dans cette guerre, mais pas son engagement. L’Allemagne est également dans les pays baltes, avec deux fois plus d’hommes que la France, ainsi qu’au Liban et en Irak.
      A partir de la, cessez de critiquer les allemands. Si on peut les accuser de qq chose, c’est d’être moins idiot que nous en ne s’engageant pas seuls dans la pire zone du monde et de ne pas avoir ce colonialisme de pensée qui veut qu’on aille apporter la paix et la civilisation (pardon la démocratie) en se prenant pour les gendarmes du monde.

      • lym dit :

        Ils ne sortaient pas des bases, en Afghanistan, les schpountz! Regardez leurs pertes, à la mesure de l’engagement… Il ne faut pas confondre engagement et figuration.

        • NRJ dit :

          @lym
          Les pertes allemandes en Afghanistan sont de 54 hommes dont 35 au combat. Et ne dites pas qu’ils font de la figuration : avec un engagement de 8 milliards d’euros entre 2002 et 2013 contre 3,5 milliards pour la France (retrait compris) -http://www.opex360.com/2013/12/30/lengagement-des-forces-allemandes-en-afghanistan-a-coute-815-milliards-deuros/ -. C’est bien, d’envoyer des hommes sur le terrain se balader dans les villages, mais il est aussi très bien voire mieux d’investir dans les troupes qui devront reprendre après nous le combat contre les terroristes.

    • Nico St-Jean dit :

      @ Orion

      Tant l’Allemagne que le Canada sont critiquables sur leurs budgets militaires vs PIB. Certes, nous sommes aller en Afghanistan et avons finis 3e pays le plus impliquer dans les moyens de même que nous étions l’une des 3 seules nations à diriger une province (Kandahar, la 2e plus violentes après Helmand) mais l’Afghanistan ça fait déjà longtemps et la blague de MINUSMA passe très mal au sein de l’état-major canadien parce que beaucoup plus était prévu et ce dégonflement ressemble (encore) à une décision électoraliste.

      • wagdoox dit :

        ben alors tu vois que le Canada est pas si mal en comparaison, pour une fois bombe le torse. On pourrait étre d’accord aussi pour changer.

  7. Lolo dit :

    Encore une fois Trump a raison. Faire si peu d’efforts pour sa propre défense et faire porter le coût aux E-U n’est ost sérieux. La lente progression du budget de la défense est également pas sérieux.
    Trump pourrait faire voter une loi disant que les E-U n’ont pas d’obligation de protéger un pays qui n’investit pas le minimum dans sa défense. Ca obligerait ces alliés à se bouger.

    • wagdoox dit :

      Pas besoin d’une loi, il le dit et ca bouge c’est exactement ce qui s’est passé quand il est arrivé au pouvoir

      • tschok dit :

        @Wagdoox,
        .
        « il le dit et ça bouge »
        .
        Trump n’est pas un type doté de super-pouvoirs qui fait s’écarter les flots lorsqu’il le leur ordonne. C’est pas ça. En Occident, il y a une perception de montée des périls. Certains pays occidentaux ont pris la décision de remettre plus de pognon dans leur défense. Trump surfe sur la vague en faisant croire qu’il l’a provoquée.
        .
        Libres à ceux qui aiment les hommes forts d’y croire. C’est le jeu de la politique: le suiveur fait croire qu’il est leader. On peut être bon public et apprécier son cinoche, mais on n’est pas non plus obligé de se laisser berner.

        • wagdoox dit :

          évidement ca que marche alors que non trump n’est pas dieu.
          Mais fonctionne ! pourquoi ? si les US se désengagent, le pays qui ne respecte pas les 2% devra investir en réalité beaucoup plus que les 2%. l’engagement des 2% date d’avant l’arrivé de trump mais la remonté effective dans un tas de pays est venu quand trump a haussé le ton.
          Il s’est passé la meme chose quand bush est arrivé au pouvoir il a voulu en finir avec l’OTAN et c’est une partie des européens qui ont voulu garder les chaines, du colonisés. Les américains en ont marre de payer pour les autres, meme si l’industrie en profite bien, le solde pour le contribuable us est toujours négatif.

          Libre à d’autre de croire en des hommes faibles…

          • tschok dit :

            Je vous suis.
            .
            « l’engagement des 2% date d’avant l’arrivé de trump mais la remonté effective dans un tas de pays est venu quand trump a haussé le ton. »
            .
            1) l’engagement des 2% date d’avant l’arrivé de trump: il date, au niveau de l’Otan, au moins de juillet 2016:
            .
            http://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/2-du-pib-pour-la-defense-de-quoi-sagit-il
            .
            https://www.nato.int/nato_static_fl2014/assets/pdf/pdf_2016_07/20160704_160704-pr2016-116.pdf
            .
            Mais il convient de signaler qu’il s’agissait d’un vieux sujet dont ce blog s’était fait l’écho depuis au moins 2015:http://www.opex360.com/2015/02/27/malgre-leurs-engagements-plusieurs-pays-de-lotan-seloignent-de-lobjectif-de-consacrer-2-de-leur-pib-leur-defense/
            .
            2) la remonté effective dans un tas de pays est venu quand trump a haussé le ton: plus exactement, elle s’est produite après son élection, bien qu’en France, elle ait été engagé un poil avant, à la fin du quinquennat de notre Prèz bien aimé, son excellentissime majesté Flamby Premier, roi de Hollande et du château de l’Elysée.
            .
            Corrélation n’est pas raison. Le beurre était dans la poêle bien avant qu’on y mette les oeufs.
            .
            La meilleure preuve en est que le processus d’augmentation des dépenses militaires dans l’Otan se poursuit actuellement, alors que Trump gueule sur un tas d’autres sujets, dont on a plus moins rien à foutre par ailleurs. Par exemple, il engueule fréquemment les journalistes ou les anciens combattants américains. So what?
            .
            Donc, les gueulantes de Trump et l’augmentation effective des dépenses militaires de l’Otan ne sont en réalité pas des phénomènes aussi bien corrélés que vous l’affirmez.
            .
            Mais si pour vous une coïncidence fait une preuve scientifique, alors parlons plutôt de coïncidences.
            .
            Mais si nous parlons de coïncidences, sujet aussi vaste que la chance lorsqu’on la multiplie par le hasard, en les divisant par la racine carrée des occasions perdues, ne parlons pas de volition. Ni d’homme fort ou faible. Parlons plus simplement de veinard. De mec qui surfe sur une vague, quoi.

          • 2 R H dit :

            Non, les E U ne paye pas pour les autres. En imposant le dollars et en ayant une dette abyssale, ils font tourner le complexe militaro industriel et se permettent de dicter leur loi. Cela n’aura qu’un temps, la Chine leur damera le pion!

  8. Christophe dit :

    Pourquoi les etats membres de otan seraient-ils obliguer de respecte cette engagements des 2% fixé par les usa! Trump ne respecte aucun des engagement pris par les usa . »il » les « dénonces » sans rien proposer a la place. L accord de paris, le nuclaire iranien, l accord sur le libre-échange nord américain, les sanctions sur l acier européen en violation avec l ocde..en cherchent bien sur le net je suis sur que la liste va s allonger….
    Je ne suis pas un pro-russes, mais la on ne peut que constater que question fiabilité « accord international » les usa c est zero! Oui il faut augmenté le budget de l armée francaise, helas, le monde nous l oblige. Mais en respectent nos vrais besoins est non pas dictés par trump de ca maison blanche, uniquement pour que Lockheed Martin, Boeing, Raytheon, General Dynamics, Northtrop Grumman…. gagnent encors plus d argent.

    • wagdoox dit :

      Parce qu’il est pas fixé par les US mais par l’ensemble des membres OTAN et qu’ils disent tous vouloir le respecter. le seul qui a l’air de revenir dessus c’est l’Allemagne. Ensuite les US n’ont pas respecter l’article 5 si les autres pays sont incapables d’aider les US en cas d’attaque, c’est à double sens et pour l’instant c’est surtout les US qui donnent.

    • Thaurac dit :

      L’europe a bien fixé la barre des 3% de déficit dans les budgets des états!

  9. Rigel dit :

    Laissons ce Trump aboyer et tweeter
    Nous avons mieux à faire, cela doit nous faire réfléchir sur l’avenir de l’Europe et prendre conscience que nous devons faire front commun sans lui….. Et avoir une Europe souveraine et unie.
    Le populisme est notre pure ennemi.
    Ceci dit, rien n’est gagné, la facilité l’emporte sur la réflexion.
    Je me méfie comme de la peste des types supérieurs à tout le monde, enfermés dans leur bulle narcissique et paranoïaque, qui passent leur temps parler à tort et à travers pour débiter des mensonges, comme Trump et ses admirateurs
    On connaît le fond de leur pensée, pas très belle, et dangereuse pour notre humanité ou ce qu’il en reste

  10. helaine jean pierre dit :

    Trump est un pervers instinct grégaire. Les Américains n’ont de commun avec Einstein que la seconde nationalité de ce dernier.

    • Thaurac dit :

      instinct grégaire ?
      Instinct grégaire. Tendance instinctive qui pousse des individus d’une même espèce à se rassembler et à adopter un même comportement.

  11. Eric dit :

    Nous sommes face à une présidence américaine tournée vers un isolationnisme économique – first .
    Après un America first dirigé par un politicien elitiste , partisan du favoritisme de groupes sociaux , peu féru de politique extérieure , et plus compétent en communication politique qu’ en efficacité réelle .; nous avons un président populiste dont seul l intérêt économique à court terme compte ..
    Un pseudo négociateur économique qui montre seulement qu on ne prête qu aux riches et aux puissants.
    En espérant que les faibles ou les Hypocrites faussement forts d ‘Europe sachent en tirer les conséquences et prennent enfin leur avenir en main : défense puissante et politique unitaire .

    On n’egorge que les faibles et les moutons . »…

    • Poorfendheure dit :

      Eric : voeux pieux. Le chien qui a la gamelle pleine dont le maître tient la laisse, aboie mais ne le mort pas. Il sait qui l’a attaché devant la maison. Le chien croit garder sa maison, mais en fait… Il garde la maison de son maître…

  12. Farid Varninghton dit :

    quand on parle du Canada et des USA ça me fait penser à la Crimée et la Russie. Sauf que si les USA mettent la main sur le Canada, amicalement, administrativement, le Canada et ses provinces deviendront quelques étoiles en plus sur la bannière étoilée. Et comme pour la Crimée et la Russie je ne pense pas que le reste du monde aille réagir violemment à l’encontre des américains et de leur armées.

  13. Nike dit :

    Peut-être ne tape t’il pas sur la France parceque les prochaines élections qui lui permettront de pousser les Le Pen et autres au pouvoir n’aura lieu que dans 4 ans.
    Il suffit de diviser l’Europe pour mieux régner, la meilleure stratégie pour le faire c’est d’attaquer l’Allemagne tout azimut. Son régime parlementaire est fragile, Merkel peut se retrouver dehors en 2 temps 3 mouvements. C’est un peu tard pour s’en rendre compte mais il faut absolument qu’on sert les rangs avec les schleu.
    Et comme la meilleure défense c’est l’attaque, ça serait pas mal qu’on cire un peu la planche à Mister T en soutenant ses opposants.

  14. lxm dit :

    Défendre un pays ne passe pas seulement par le budget militaire.
    Rome ne s’est pas effondrée car elle manquait d’argent mais qu’elle avait perdu sa cohérence, c’était devenu du chacun pour soi, les romains débattaient sur le problème de cette perte de civisme, d’obligation, de bien public, d’intérêt collectif, certains voulaient revenir à l’ancienne religion et mode de vie qui avait réussi aux ancêtres, mais ils ont perdu, la modernité était la dilution. On ne peut pas construire un immeuble sur un marais; un état ne peut pas survivre si le marché dirige le pays.

  15. ScopeWizard dit :

    Et bien vous voyez …….
    C’ est super les américains …….. ah ben oui , évidemment sans vaseline , on le sent davantage ……… 😉
    .
    ????
    .
    Scooôope !!!!!!!!!!!!!!!!
    .
    CLAC !
    .
    Mais où est-il passé celui-ci à présent ???
    .
    Euh ……… par là , il a pris la porte et je l’ ai vu partir dans cette direction ………..
    .
    Merci ! Hardi les gars , wanted le Scope dead ou vivant !!!

  16. Breer dit :

    Dommage que le Canada n’importe que des camions de marques américaines, Kenworth, Peterbilt, etc…quand on voit le nombre de camions made in USA qui roulent au Canada, ça ferait un bon marché pour l’Europe tous ces camions, mais evidemment faut pas rêver…. et le Mexique aussi..

    • Chef Chaudard dit :

      Autant que je sache, Kenworth a une usine à Montréal. Et on voit aussi beaucoup de camions Mack (Volvo)