L’armée de l’Air étrenne son premier C-130J Hercules en Jordanie et à Djibouti

Le C-130J se pose pour la première fois sur la BAP H5 (c) armée de l’Air

Livré à l’Escadron de Transport 2/61 « Franche-Comté » en décembre dernier, le premier des quatre C-130J commandés par l’armée de l’Air a effectué une première mission en Jordanie puis à Djibouti le 21 mai.

Pour cette mission, l’appareil a d’abord transporté une trentaine de passagers ainsi que du matériel technique en Jordanie, où est implantée la base aérienne projetée (BAP) H5, laquelle est un élément important de la force Chammal. Ce vol, sans escale, a duré 6 heures, à une vitesse moyenne de 320 noeuds (preque 600 km/h).

Puis, le lendemain, le C-130J Hercules a décollé de Jordanie pour rejoindre la base aérienne 188 de Djibouti. Là, il s’est agi de valider ses capacités d’atterrissage sur terrain sommaire, de jour comme de nuit, et de définir les procédures de vol avec les jumelles de vision nocturne (JVN).

« Le C-130J, possédant une charge offerte maximale d’environ 19 tonnes, permet à l’armée de l’air de réaliser de nombreuses missions en métropole et en opération. Son allonge lui permet dans une même mission une liaison inter-théâtres, entre deux opérations, ou intrathéâtre, à l’intérieur d’un même théâtre où les militaires sont dispersés », rappelle l’armée de l’Air.

Un second C-130J devrait être livré très prochainement. Le mois dernier, il a été rapporté qu’il venait de réaliser son premier vol depuis le site de Lockheed-Martin à Marietta [Géorgie]. Les deux suivants, qui seront notamment en mesure de ravitailler les hélicoptères en vol [d’où leur désignation « KC-130J »], sont attendus pour 2019.

Avec le retrait des Transall C-160, ces 4 C-130J et les 14 C-130H rénovés constitueront la seule capacité de transport médian entre l’A400M et le Casa CN-235. Qui plus est, et dans l’attente que les capacités tactiques de l’avion d’Airbus soient au point, ils permettront de garantir la mobilité des unités relevant du Commandement des opérations spéciales (COS).

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Lol

    • de Clavier

      • de Lol

    • de Brun loutre

      • de CPJ94

        • de lol

    • de Polymères

  2. de Poorfendheure

  3. de PK

  4. de girardin

  5. de Françoise

  6. de themistocles

  7. de trotaralasoup

  8. de Wrecker 47