Le Commando Parachutiste de l’Air n°10 a reçu une quatrième Croix de la Valeur militaire

Signe de l’importance du rôle que tiennent les forces spéciales dans les opérations militaires actuellement menée par la France, le Commando Parachutiste de l’Air n°10 (CPA 10) est la première unité de l’armée de l’Air à avoir reçu quatre Croix de la Valeur militaire (CVM) avec palme de bronze. La dernière lui a été remise le 23 mai au quartier Reymondaud, à Orléans, à l’occasion de la cérémonie de passation de commandement entre le lieutenant-colonel M. L. et le lieutenant-colonel C. N.

« Vous avez toute ma confiance pour être au rendez-vous des missions qui vous seront confiées. Prenez soin de vos hommes, ils sont la vraie richesse de ce redoutable système de combat », a dit le général André Lanata, le chef d’état-major de l’armée de l’Air (CEMAA), au nouveau commandant du CPA 10.

« Peu de gens le savent, car votre discrétion, je dirai même votre humilité, sont à la hauteur des enjeux des missions qui vous sont confiées », a ensuite fait valoir le CEMAA, à l’adresse des aviateurs du CPA 10. « Cet héritage vous permet aujourd’hui d’être projetés instantanément au cœur des sanctuaires djihadistes, là où se joue la sécurité des Français », a-t-il ajouté.

Comme cela a été le cas le 2 mars dernier à Ouagadougou. Ce jour-là, le CPA 10 était intervenu à Ouagadoudou pour y assurer la protection de l’ambassade de France ainsi que celle de l’état-major burkinabé, alors qu’une attaque avait été lancée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM).

Ensuite, le général Lanata a remis une 4e Croix de la Valeur militaire au CPA 10, ce qui donne le droit à ses commandos de porter la fourragère avec olive aux couleurs de la médaille militaire, a précisé le Sirpa Air.

Comme l’a dit le CEMAA, cette nouvelle CVM « illustre et honore » l’engagement collectif des aviateurs du CPA 10 et « témoigne du feu délivré et du sang versé pour la France. » Et d’ajouter : « Peu d’unités dans l’armée de l’Air peuvent se prévaloir d’un tel palmarès. Peu d’unités arborent fièrement une deuxième fourragère. »

Pour rappel, le système des « Forces spéciales Air » [FSA] est organisé selon trois cercles. Le premier est constitué par le CPA 10 et les escadrons « Poitou » [transport] et « Pyrénées » [hélicoptères], tandis que le second concerne les « modules d’appui aux opérations spéciales » (CPA 20 et 30, CASV, SIBCRA, EAC2P, etc). Enfin, le troisième regroupe les « unités référentes expertes », comme le du 30e Régiment de chasse 2/30 « Normandie-Niemen » et de l’escadron de drones 1/33 « Belfort ».

Photo : Mathilde DEFOSSEZ / Armée de l’Air

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Saint claude

    • de Roral Marine

      • de Ivanov

    • de marc

    • de Romain

      • de marc

  2. de dompal

  3. de Jessy

  4. de Olivier

  5. de heaume44

  6. de Leo

  7. de wagdoox

  8. de Arnaud

  9. de Clavier

  10. de Duc d'Orléans

  11. de Nicolas

    • de dompal

      • de revnonausujai

  12. de Wrecker 47