Le porte-avions Charles de Gaulle a été remis à flot

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

124 contributions

  1. Affreux Jojo dit :

    Une IPER qui a été très discrète sur le plan communication, contrairement à la dernière.

  2. Bricoleur dit :

    L’équipe d’ingénieurs qui a conçu puis dirigé ce second ATM est désormais quasiment au chômage technique. Espérons qu’ils ont déjà été mis au travail sur le successeur du CDG qui pourrait être mis en service sans attendre la fin de vie du dit CDG, puis être suivi par un PA frère encore amélioré . Par tuilage, on devrait arriver à un PA en permanence opérationnel. Le seul CATOBAR européen ! …

    • sergeat dit :

      « Le seul CATOBAR européen »oui malheureusement POUR LA FRANCE,et Macron continue à nous parler de défense européenne et de l’Otan .

      • JP dit :

        Combien de milliards européens investis dans de l’équipement américain?
        En développant des technologies que l’Europe n’a pas (A400M, galileo), on peut progressivement s’affranchir des USA, réduire la dépendance européenne…
        Cela permettra permettra d’augmenter la part de dépenses européennes d’armements sur sol européen. Et il se trouve que le pays européen qui a l’éventail le plus large dans sa palette d’armement, c’est la France… Donc même si la production de l’armement sera partagé, si plus d’argent est dépensé sur sol européen, les revenus de l’industrie de la défense en France devraient augmenter. Et cela sera possible si c’est fait intelligemment…
        En l’occurrence, Macron a l’intelligence de prendre des initiatives, et de faire des partenariats limités à certains pays. Et en prenant l’initiative, on définit la stratégie, et on a l’avantage dans les négociations.
        L’armement européen ne veut pas dire l’abandon de technologies, mais au contraire la capacité de vendre des technologies que l’on a à des voisins.
        La stratégie industrielle suisse est de se concentrer sur des produits à très haute valeur ajoutée (industrie de très haute précision, nouvelles technologies…). La France étant à la pointe de la technologie de l’armement en Europe, elle pourrait dans ses partenariats se concentrer sur ce genre d’éléments qui sont financièrement intéressant, et laisser certains éléments « basiques » à d’autres pays. Pas de perte d’expérience et de connaissance, mais monétisation de celles-ci…
        Mais seulement possible en prenant l’initiative !

      • M dit :

        Si les belges veulent bien du Rafale pour pouvoir avoir un groupe aérien embarqué, ça pourrait donner des idées pour que la France, au nom de l’Europe, ait un deuxième porte-avion avec un financement européen, capable d’opérer avec des marins européens.

        • Françoise dit :

          Proposer au Belges de se servir de notre porte-avion ressemble à proposer à la France de se servir d’une base au Luxembourg. Pourquoi faire ?

          • Fabien dit :

            Un geste politique donnant donnant.
            Ne croyez pas que la France possède assez d’avions: le programme Rafale ayant été mené sous les différent gouvernement avec plusieurs décisions malheureuses en termes budgétaires, les conséquences pour l’armée de l’air sont lourdes.
            Curieusement, adjoindre la Belgique dans le périmètre de protection/surveillance du territoire n’est pas une gageure pour un avion croisant à 1700 km/h et doté de 2H30 d’autonomie, même si il décolle de Bretagne.
            En revanche, conserver une flotte aérienne homogène respectant les opex, opint, entraînements, etc…
            L’embarquement sur porte-avion, c’est un cadeau de la France comme les U.S.A. le font pour nous: Un énorme geste de confiance.
            Et si le partenariat étendu est signé, l’intégration des forces Franco-Belge, une intégration aisée car les Belges ont des pilotes de haut niveau, utilisant des normes O.T.A.N. comme nous, mais respectant une frontière qui n’est plus qu’une vue de l’esprit depuis Schengen, qui ne concerne que les poiliciers et les militaires.
            .
            Du coup, la question que je me pose plutôt, c’est « pourquoi seulement maintenant? »
            Ah, on avait les même politiques pour l’Europe et la défense.

  3. Le Breton dit :

    Le coût de cette refonte, c’est bien 60% du coût d’un porte-avion neuf construit, ça valait vraiment le coup ?

    • Anonymous dit :

      Quel porte avion nucléaire coûte 2.16 milliards d’euros ?

      • Belbolc dit :

        selon le cour de ferraille d’aujourd’hui, il ne vaut que 150 milles €.

        • Fabien dit :

          @ Belbolc
          Même un missile Russe ou Chinois coûte plus cher ^^. Et un seul ne suffira pas à le ferrailler, loin de là.

    • sergeat dit :

      Cela garde l’expertise et améliore le matériel et les procédures dans le cas improbable (avec Macron qui ne pense que Europe) d’un second PA,ainsi l’outil peut être préservé pour quelque temps .

    • Hermes dit :

      Plutôt 25-30%…
      .
      Eviter de prendre les lowcost que sont les STOVL de la classe QE comme référence du coût d’un PAN..
      .
      Donc oui ca valait le coût vue que ça demande plusieurs années et plusieurs milliards pour un PAN neuf.

    • NRJ dit :

      Le PA a deux missions dans la guerre navale. La protection d’un espace maritime (domaine de prédilection des frégates et autres destroyers) et la contestation de l’espace maritime ennemi (domaine de prédilection des sous-marins).
      Par ailleurs, la nature des conflits évoluant, le PA se charge également des frappes à terre. C’est dans ce dernier domaine que le CDG nous a été le plus utile ces 20 dernières années.
      La France a l’un des plus grands espaces maritimes mondial. A partir de là, se passer d’un PA me semble absurde, en particuliers avec l’augmentation des tensions Asie et dans le Pacific (la Nouvelle-Calédonie est encore française). Par ailleurs, les missiles balistiques MdCN, seuls remplaçants des avions du CDG ne sont pas capables de conserver une supériorité aérienne sur un théâtre comme la Lybie ou de garantir un appui aérien approché.
      Pour ces raisons, si avoir un deuxième PA n’est pas forcément utile, en avoir un me paraît nécessaire quel qu’en soit le prix.

      • Vif_K.QD dit :

        les européens doivent retourner en Europe.

      • Françoise dit :

        @NRJ : Pour être présent 24h/24 en mer, il faut deux PA. Donc si vous reconnaissez qu’il en faut un, il en faut au moins un deuxième.

    • t dit :

      Je pense que un PA nouvelle génération c’est un peu plus et ensuite il y a les autres coûts. Ce genre de navire coûte une fortune à entretenir. C’est l’une des raisons qui ont poussé les Brits de faire des STOVL (même si en performance ce n’est pas la même chose. On a ce pourquoi on paye.)

    • Le Breton dit :

      Evidemment, un porte-avion nucléaire coûte bien plus cher mais rien ne dit que le/les prochains PA seront propulsés au nucléaire.

    • wagdoox dit :

      le cdg coutait 3,3 milliards et devait cumulé 7,7 milliards sur toute sa carrière, on suit simplement les prévision.
      Il faut voir que c’est presque un autre bâtiment qui sort pour 20 ans. Avec une capacité de protection plus importante en nombre de rafale et plus lourd (on passe de 21,5 tonnes à 24,5).
      Un PA US c’est 5 milliard à la construction puis 5 milliards pour ces 20 ans, puis en 5 pour des 40 et enfin 5 pour ses 50 ans. Donc 20 millards contre 7,7; 50 ans contre 35-40 ans.

      • Hermes dit :

        C’est plutôt 12 milliards un PA US… 5 Milliards c’est plus proche du PA qui remplacerait le CDG…

  4. basstemp dit :

    O mon bateauuuuuuooooeauuuoeaaaauuuuuuuu … Quand tou navigues sour les flooooots oooooh ooooh oooooh …

  5. Raymond75 dit :

    Ainsi que j’ai eu l’occasion de l’écrire, de deux choses l’une : soit ce porte avion est nécessaire d’un point de vue militaire, et il en faut deux, car on ne peut accepter plusieurs mois d’indisponibilité pour des maintenances complexes à intervalles réguliers et prévisibles. Soit il n’est pas très utile militairement, et il est uniquement un (coûteux) outil diplomatique.

    • Flottard dit :

      Raymond soit on en construit un deuxieme mais on a pas les sous soit on modernise celui qu on a.on vas pas le couler pour faire des économies…..et ca vas durer encore 20 ans.

    • NRJ dit :

      On ne peut pas regarder les choses ainsi. Ce qui fait l’utilité d’une arme, c’est son ratio efficacité/coût : Quelle arme sera la plus efficace au moindre prix ?
      Concrètement, pourrait on avoir un meilleur système que le PA en y payant moins cher ?
      Or, le PA peut conserver voire même acquérir une supériorité aérienne dans un domaine tout en menant des actions de l’espace maritime ou terrestre ennemi.
      L’inconvénient de ce système est à son prix. Raison pour laquelle une petite puissance comme la France n’a pas intérêt à en acheter un deuxième. Il lui vaut mieux miser sur des avions stratégiques pour permettre l’envoi d’avions depuis la territoire national et des missiles balistiques longue portée. Et on aurait pas les moyens d’acheter l’escorte de ce second PA (qui doit être toujours accompagné de frégate AA et ASM)

      • felipe dit :

        Ce qui fait l’utilité d’une arme n’est pas immediatement son coût mais il faut savoir si elle permet de répondre à un besoin avéré et produit des effets correspondants. Autrement dit le meilleur moyen de le savoir est de se poser la question : ai je pu m’en passer pendant 18 mois ? Puis je avoir les mêmes effets par un autre moyen. Ensuite alors je compare le coût des deux options

      • Royal Marine dit :

        Pour acquérir une supériorité aérienne locale, et la conserver, des avions venus de loin, et même sur-armés, ne feront pas le job, car perçus comme n’ayant une présence sur zone qu’intermittente et fugitive… Cas des avions de l’AA en Lybie, lorsqu’ils étaient positionnés sur le PA Corsica…
        Seuls les Rafales et SEM de l’aéronavales, ont pu apporter cette présence quasi permanente et très utile…
        C’est pourquoi, avoir 2 PA, l’un pouvant remplacer l’autre sur le théâtre en cas de besoin, la ressource en flottilles embarquées étant déjà quasi-construite, les bateaux d’escorte étant déjà existants avec l’appui de nos alliés européens, est impératif…

    • nexterience dit :

      Vous avez un principe:  » on ne peut accepter plusieurs mois d’indisponibilité pour des maintenances complexes à intervalles réguliers et prévisibles »

      Ce principe, par pragmatisme, est relativisé: en se permettant une intermittence, on a un PA extraordinaire à moindre coût.

      • Françoise dit :

        @nexterience: Quel est l’intérêt d’un seul PA ? puisque l’enemi attaquera quand le notre sera en révision.

        • Fabien dit :

          Un P.A., c’est toujours bien mieux que rien, surtout que l’on a annoncé assez fort que l’IPER durerait 18 mois et que -miracle- les délais, budgets sont prévus.
          .
          Histoire de comparer, on vient juste de lui offrir une quasi reconstruction alors que l’on accumule des retards sur es centrales que l’on vends à l’étranger.
          .
          Ensuite, la décision pour un pays étranger d’attaquer un membre de l’O.T.AN., et du conseil de sécurité de l’O.N.U. n’est pas à la portée d’un petit bras: soit on parle d’attaque terroriste, soit de conflit de grande ampleur où une île Francaise serait visée.
          .
          Il n’y a que trois pays qui peuvent le faire, dont deux sont des alliés.
          Le troisième, qui reste quand même un client sérieux se retrouverait avec un PRésident de la République en fâcheuse posture.
          Car il pourrait riposter par une attaque nucléaire.
          Qui viendrait soit de sous-marins, soit de Rafales.
          Avec, je l’espère, de l’aide de nos alliés.
          Mais c’est plus façile d’engager une guerre que l’on se donne les moyens de gagner.
          Pour ça, il faut des moyens militaires, des soldats et officiers. Ce dernier à besoin d’un poste de commandement qui , même si temporairement indisponible, pourra reprendre les opérations pour conduire la guerre, et la gagner.
          Un porte avion est intéressant parce qu’il cumule l’emporte de la meilleure arme avec le sous-mari: le chasseur stratégique. Et il dispose des moyens pour commander toute une armée.
          Il est mobile et peut avancer/reculer comme aucune base à terre ne le fait.
          En revanche, c’est une unité qu’aucune armée ne peut se permettre de perdre.

  6. ScopeWizard dit :

    Voilà une bonne nouvelle ! 🙂
    .
    Question chiante et bien casse-nouilles :
    combien nous coûte l’ entraînement du Gaé sur le porte-avions américain de l’ US Navy ?
    .
    À ce sujet , je vous rappelle que , certes , même si Norfolk se situe dans l’ État de Virginie sur la Côté Est des USA dans l’ Atlantique Nord , nous sommes tout de même à plusieurs milliers de kilomètres des côtes françaises ; donc , il faut y aller puis en revenir et il n’ y a pas qu’ un bonhomme qui soit concerné , il y en a des dizaines voire des centaines + tous les avions et certainement quelques tonnes de matériel divers et varié ……
    .
    Afin d’ y voir plus clair , la question serait déjà de savoir avec certitude si la mission « Cheasapeake » est dédiée en grande partie à cet entraînement ou bien est-ce cet entraînement qui s’ y greffe plus ou moins naturellement ?

    • Clavier dit :

      Rien qu’à considérer le floodage qui vous est habituel sur ce blog, je pensais que vous étiez à même de répondre vous même à votre question existentielle…..

    • Fralipolipi dit :

      J’ajoute ces données au problème :
      « Pour ces 7 semaines consécutives d’entrainement, la marine a prévu 430 vols sur Rafale Marine et 40 vols sur Hawkeye. »
      et je souhaite bon courage à celui qui tentera de trouver une réponse à votre question 😉

    • intruder dit :

      oui oui ca coute bonbon, mais ptetre que les ricains vont etres émerveillé par tous ces rafales et……non je reve debout!

    • vrai_chasseur dit :

      @Scope
      Quelques éclairages
      Chesapeake est une mission d’interopérabilité sur PA US d’un groupe aéro français complet. Donc appontages et décollages pour les pilotes de chasse, mais aussi pour les pilotes de guet (Hawkeye) et tout le personnel pont d’envol (catapultages et appontages depuis le GHW Bush opérés indifféremment par des français et des américains pour des Rafale et des F18 sans distinction).
      Pour le coût : en fait le cursus d’un ‘macaroné’ (pilote breveté de l’aéronavale) c’est 2 mois à Lanveoc, puis 6 mois à Salon de Provence et 7 mois à Cognac (donc avec les élèves pilotes de l’Armée de l’Air), puis à nouveau 6 mois à Salon et enfin 16 mois aux USA (à NAS Meridian, Mississippi). Les cours à Salon et Cognac peuvent être remplacés par des cours équivalents à San Antonio au Texas et en Floride.
      Donc pour les pilotes de l’aéronavale française l’essentiel de la formation est aux USA. On va dire que le budget Chesapeake s’inscrit à l’intérieur du budget plus global formation aéronavale. Pourquoi les USA ? parce que c’est le seul pays qui peut consacrer au moins 2 PA en permanence aux formations et aux qualifications appontage. Et aussi parce que les marins et pilotes français sont très appréciés par l’US Navy de longue date.

  7. Niccos dit :

    Sa y est la France a retrouvé son rang sur la scène internationale. Non je déconne.

    • Fralipolipi dit :

      « Sa y est », le drôle (ou troll) de service est déjà là.

      • Niccos dit :

        Combattre l’ironie par l’ironie n’apporte rien au débat. Et puis comme le dit mes filles: c’est celui qui dit qui est, n’a n’a ere ! Je ne suis pas un troll et je t’en brasse.

    • Robert dit :

      Niccos,
      On ne rigole pas avec ce genre de choses, c’est une tragédie si c’est vrai.

      • Niccos dit :

        L’humour, c’est ce qu’il reste lorsque l’on a plu rien ! On veut essayer de peser dans le bourbier mondial mais force est de constater que c’est pas avec un seul porte avion qu’on va y arriver. N’en déplaise aux cireurs de pompes. Si l’Europe avait 4 ou 5 porte avion, elle serait prise au sérieux par la communauté internationale. On aura marché sur Mars avant d’avoir une Europe de la défense ! C’est triste mais c’est comme sa. L’exemple russe en Syrie devrait nous interpeller. Pire, nos interventions en Syrie ou en Afrique sub Saharienne devraient elles aussi nous faire réfléchir.

        • laurent dit :

          Tu parles de la Russie et son vieux rafiot de porte avions? Ha mais oui vous allez trouver une excuse pour expliquer que la Russie n’en a pas besoin.

        • ScopeWizard dit :

          @Niccos
          .
          Pourriez-vous préciser le fond de votre pensée concernant la Syrie ? Je ne suis pas certain de vous avoir entièrement saisi ……
          .
          Merci .

          • Niccos dit :

            Je constate tout simplement que sur ce coup là, les portes avions n’apportent rien tout. Les avions de la coalition decolent de Chypre, de Jordanie et de Turquie. Les Russes bombardent depuis leur propre base sur place. Dans l’histoire moderne post 2ème guerre mondiale, le porte avion avait quand même comme principale utilisation d’attaquer l’URSS par la mer. Depuis la chute de l’URSS, les portes avions sont devenus des armes destinées juste à se passer de l’avis des voisins du pays à bombarder, bref c’est l’arme de l’uniteralité et du . Si un jour, les Usa déclarent la guerre contre une nation vous verrez qu’ils n’enveront pas leur porte avion car ils seront coulés par des batteries côtières ou des avions équipés de missiles antinavire lourd. A mon simple avis, les PA peuvent être remplacés par des bases aériennes projetables dans des pays amis, sa coûte pas chère et si on a pas d’amis là-bas, c’est qu’on a rien à y faire ( ex Afghanistan) et donc qu’il sera impossible de gagner la guerre à long terme.

  8. mich dit :

    Nos marins vont être content ,retour de la bête de guerre ! je vois que l’on a encore droit au  » pourquoi qui y en a pas deux sinon ça sert à rien  » ,sans comprendre que même seule ,cette base aérienne flottante est une composante majeure de nos forces ,quand elle est dispos c’est une corde majeure de plus à notre arc ,quand elle est indispo ,d’autres armes prennent le relais ,je regrette juste que la chasse aéro ne soit pas un peu plus musclée pour pouvoir assurer un plus grand rôle hors présence du PA lui même ,surtout en ces temps ou des zones comme la méditerranée ou l’ atlantique voient revenir des menaces un peu plus « musclée » .Quand à la modernisation elle même et les mesures prisent pour maintenir le savoir faire aéro , elles rappellent aux esprits chagrins que nous ne sommes pas encore tout à fait une marine de seconde zone ,quoi qu’ils en disent.Bien sur cela va de soit que c’est le GAN tout entier qui doit avoir des exigences élevés au niveau entretien des navires et entrainement du personnel si on veut un outil le plus efficace possible , j’espere que la loi de programmation en cours l ‘ a bien compris ,cela semble le cas . A suivre

  9. m2m dit :

    Le meilleur porte-avions du monde (après les super carriers US) est de retour!

    • ruffa dit :

      Attention aux Anglais qui vont bientôt sortir 2 portes-avions de 60000 tonnes chacun et aux Chinois qui construisent un porte-avions nucléaire ( ils ont des moyens financiers énormes et apprennent très vite même s’ils partent d’une feuille blanche!)

      • Hermes dit :

        C’est plus de 70000 les QE et se sont des STOVL, même complètement équipé en F35 ils rivaliseraient tout juste avec un petit catobar tel que le CDG.

  10. Poisson rouge dit :

    Whoua… le gros joujou est tout beau tout propre . Bon j’avoue je bave, j’envis, je jalouse ces saletés de méchants pilotes ( qui je le sais ne sont même pas bon!!!!!) bref c’est sorti tout seul. Maintenant la réalité économique, politique et stratégique de cette machine laisse quand même à désirer. Comme dans tout ,soit on fait les choses à fond avec une vraie réalité de volume et de capacité , adapté aux objectifs, soit on fait semblant (à la française) et on jette l’argent par dessus bord. 2 voir3 Pa c’est bien la logique … 1 seul c’est prendre du cirage et se faire du bien aux terminaisons nerveuses. Donc quand on à pas les moyens on trouve d’autres solutions, ou on s’abstient en attendant des jours meilleurs.

    • Flottard dit :

      Argumentaire tres constructif……
      Ben si on fait comme je veux ben je casse tout.belle reflexion.peut etre poser vous la question du cout. 3 pan egal 3 groupe aeros.donc je multiplie par 3 les sous marins les raffales marines les fregates qui l accomagnent . Ha oui et le personnel et les infrastructes d acceuil.bref vous serez le prelier a raler en voyant votre feuille d impot.

      • Poisson rouge dit :

        Non j’en ai bien conscience… c’est le cdg qu’il ne fallait pas construire. Entre les îles éparses et les bases que la france possède, une marine de surface puissante disponible , qui quadrille toutes nos zI aurait été possible. Toute la littérature scientifique demontre l’inutilité de ce PA

        • Carin dit :

          À poisson rouge
          Je suis persuadé que si nous étions copains comme cochon avec mr Poutine, vous clameriez l’exact contraire de vos écrits… qui pourraient alors être: la France à bien raison d’armer un PA et devrait obliger l’europe à en construire d’autres pour aider les forces russes à contenir l’armada impérialiste américaine.

      • Poisson rouge dit :

        Suite.. sur la stratégie des Pa, vous pouvez consulter l’avant dernier HS de DSi , tout y est clairement expliqué

      • laurent dit :

        Laisses tomber les gens comme Poisson Rouge adorent basher mépriser leur propre pays, ce sont des haineux de la France comme l’extrême gauche et l’extrême droite. On ne peut pas débattre sérieusement avec ces personnes, le niveau est trop bas.

        • Poisson rouge dit :

          Oui oui l’instruction rend c.. la lecture idiots etc…. Qu’elle a été le seul combat mené par le cdg qui n’aurait d’aucune manière pu être réalisé par d’autres moyens ? Réponse aucun! Alors pavoiser d’avoir un unique Pa c’est comme se flatter d’avoir la ligne maginot. Lisez marine et histoire, DSi , LOS, Diplomatie et toutes les démonstrations y sont faites. Le PA est une arme de la seconde guerre et qui n’a plus de sens depuis les années 90. Alors le french basching est l’excuse des faibles a court d’argument.

          • Fabien dit :

            @ Poisson rouge
            Et si je ne suis pas d’accord? Et si j’argumente?
            Personnellement, j’ai un problème avec les journalistes: ils écrivent pour être lu mais j’en connais peu qui oublient leurs opinions politiques ou de manière franchement honnête… La publicité est un facteur d’influence puissant et RIEN ne me permet de croire sur parole un journaliste dont l’article s’insère entre deux publicités: Le fana de l’aviation est toujours paré d’une pub pour Dassault en dernière de couverture, ce qui s’apparente donc à une influence directe.
            .
            Autre exemple, Sciences et vie me propose un hors série sur la défense et y déballe le superbe: « un second porte avion, c’est une seconde flotte aérienne et un second groupe d’escorte, donc c’est 10 milliards à l’achat! ».
            Sauf que dans le même temps, le journaliste oubliait que les S.N.L.E Français échangeaient leurs missiles stratégiques parce qu’on en pas assez pour les garder à demeure dans chaque bâtiment.
            Et quand un porte avion est en entretien, on bloque toute sa flotte aussi? Alors que l’on fait déjà des roulements avec des bâtiments de protection… qui viennent juste de retrouver leur utilité première.
            Et idem pour les pilotes et Rafales M resté en France: il va leur falloir des mois pour retrouver leur niveau opérationnel optimal.
            .
            Enfin,vous parlez du problème qui fâche : la ligne Maginot était vu à l’époque comme le nec plus ultra par la fine fleur des militaires et politiques du moment. Mais la France a joué petit bras devant la Belgique alors que le Nord est une autoroute d’invasion tant il est indéfendable… en résumé, on a pas voulu assumer et l’addition à été à la hauteur de la connerie.
            .
            Alors pour avancer, mettons que le Charles soit fonctionnel le mois dernier, lors des frappes en Syrie: il aurait fait son boulot et protéger la flotte de Fremm via son groupe aéronaval et son escorte, et aucun navire ne se serait pointé à cause du sous marin qui va avec.
            Parce que votre remarque sur les moyens alternatifs supérieurs au P.A. ne marque pas de points quand on sait qu’il à fallu pas moins de 50 ravitaillements en vols, par des tankers datant de… la présidence de Charles de Gaulle, dont la prestation était indispensable au raid.
            Un P.A. aurait fait aussi bien, plus simplement et en sécurité.
            .
            Amicalement.

          • Carin dit :

            À poisson rouge
            Vous avez déjà oublié que nos avions ont dû partir de st dizier, ont fait un vol de plusieurs heures, pour balancer 9 missiles? Si le CDG avait été sur place, c’est 15 avions qui auraient volés 30 minutes, et nos FREMM n’auraient pas été gênées par la marine russe qui n’aurait pas pu s’approcher du GAN..

        • ScopeWizard dit :

          @laurent
          .
          Mais qu’ a pu bien exprimer @Poisson rouge de si extravagant ?
          Et en quoi méprise t-il son propre pays ?
          .
          Le porte-avions à propulsion nucléaire de type CATOBAR « Charles de Gaulle » ( CdG ) mis en service il y a tout jute 17 ans , le 18 mai 2001 , est une très belle réalisation et une merveilleuse illustration du génie et du savoir-faire français en matière d’ ingénierie navale , c’ est tout à fait vrai et personne de sensé ne saurait en disconvenir …..
          Le Rafale M est une grande réussite technique et un excellent avion de combat multi-rôle embarqué à hautes performances , c’ est vrai aussi , le personnel est de tout premier ordre et ça aussi c’ est vrai …..
          Et c’ est d’ ailleurs là que se situe mon point de désaccord avec l’ avis exprimé par @Poisson rouge et sur lequel je souhaiterais qu’ il s’ explique …..
          .
          Seulement , à quoi nous sert d’ avoir un Gaé et son porte-avions ?
          Et bien , il nous sert à ceci :
          En fait , le PAN ( Porte-Avions à propulsion Nucléaire ) est un instrument diplomatique de toute première force .
          .
          Pourquoi ?
          .
          Et bien , vous devez vous en douter aisément , la diplomatie ne consiste pas à ne se faire que des courbettes , du baratin mondain à n’en plus finir ou à s’envoyer cadeaux et bons vœux ( diplomatie de salon ) , NON , la diplomatie consiste à garantir la préservation de nos intérêts , la protection de nos concitoyens où qu’ils se trouvent , à assurer notre rayonnement et notre place de choix dans le Monde et au sein de concert des nations où la voix de la France doit peser : cela s’appelle : la diplomatie active .
          .
          Elle peut passer par des phases de négociations spectaculaires ou au contraire fort discrètes , très techniques ou plus générales MAIS , le cas échéant , elle peut avoir recours à la force , sans toutefois déclencher de guerre massive ( sinon , c’est que l’ on a foiré un truc ) , afin d’affirmer son autorité et , but final , faire respecter ses limites .

          .
          Or , on ne s’adresse pas à un pays détenant l’arme nucléaire comme on s’adresse à celui qui en est dépourvu ; de même , un pays disposant de porte-avions modernes , d’un GAé ( Groupe Aéronaval ) performant , assoit fermement par sa seule présence , la solidité de nos décisions en matière de politique étrangère ainsi que notre assurance d’être en capacité de consolider influence , appui et protection vis-à-vis de nos « amis » ou partenaires que nous avons décidé d’épauler .
          .
          Le PAN Charles de Gaulle flanqué de son GAé , constitue à lui seul la pierre angulaire de notre diplomatie active , c’est pourquoi il était INDISPENSABLE de lui construire au moins un « copain » de toute urgence !
          Le temps a passé et à présent c’ est à la fois de son remplaçant ainsi que du suppléant du remplaçant dont nous aurons besoin dans un proche avenir ; il faut donc sérieusement dès aujourd’hui sans plus attendre en envisager la réalisation qui prendra en termes de construction entre huit et dix ans si tout se passe bien , ce qui nous amènera aux alentours de 2030/2031 pour le premier de ces navires mis en service !
          .
          En effet , ce n’est pas à l’aide des SNLE ( Submersible ou Sous-marin à propulsion Nucléaire Lanceur d’Engins ) que nous pouvons jouer ce rôle capital dans notre diplomatie ; le sous-marin est à la fois trop sournois , trop menaçant , trop symbolique et trop annonciateur d’apocalypse et peut , à lui tout seul , être facteur de guerre massive ….
          À la différence du PAN qui permet un emploi plus souple , moins « définitif » de la force comme de la menace .
          .
          Nous pourrions éventuellement nous passer d’un second PAN si nous disposions , par exemple , d’un bombardier stratégique puissant et rapide à long rayon d’action en nombre suffisant mais ce n’est plus le cas depuis que la soixantaine/ cinquantaine de Mirage IVA a été transformée en une petite vingtaine de IVP ( P pour Pénétration ( missile ASMP )) à partir du milieu des années 80 , puis , privée de ses missions de frappes nucléaires ( confiées aux Mirage 2000N ) finalement retirée du service actif en 2005 alors qu’il ne restait plus qu’une poignée d’avions dans les effectifs …..
          Par conséquent , nous devrions disposer d’un bombardier stratégique lourd capable par l’équivalence de sa puissance de feu ( non nucléaire ) de suppléer ou de compléter celle de notre PAN ; en tous cas , c’est mon humble avis .
          .
          Par conséquent , n’ avoir qu’ un seul PA la moitié du temps indisponible n’ a pas tellement de sens en l’ état actuel de la situation …..
          .
          C’ est là peut-être ce sur quoi repose l’ argumentation de @Poisson rouge …….
          .
          Le CdG tel qu’ il était avant ATM :
          http://edito.nicematin.net/AM/pdf/18-11-2015-10-15-39.png

          • Fabien dit :

            @ Scope Wizard
            Un appareil comme le Mirae IV n’a plus lieu d’être tel qu’il a été conçu « à l’origine ». Et dans le profil de mission qui lui été assigné par la suite, la France dispose maintenant d’un avion conçu « ad hoc ». Et c’est le Rafale B.
            .
            Et nous serions encore mieux servi avec un appareil avec des moteurs plus économiques et une cellule de plus grande taille… Le genre d’avion qui pourrait intéresser les Allemands, du genre j’y crois trop fort ^^… Second degré de rigueur, évidemment.
            .
            Mais le bombardier n’est pas le problème: le vrai, c’est sa mission. Cela passe par tout une chaîne de moyen incluant le ravitailleur et la munition qui sera employée.
            Et personnellement, je verrais bien un ravitailleur couplé à contrôleur de vol/AWACS moins vulnérable et âgé que des KC135 datant de Mr de Gaulle . Et c’est pourtant grâce aux compétences des mécanos que cinq ravitailleurs ont été prêts simultanément pour conduire le raid.
            .
            C’est pas rien, et je vous crois bien placé pour en convenir.
            .
            Comme il me faut conclure, je vous prie de vous souvenir des réactions de nos alliés Russes quand on a envoyé le « Charles » au large de la Syrie, et comment ils se sont conduit quand il a été en IPER.
            Il y a eu comme une différence.

    • ScopeWizard dit :

      @Poisso rouge
      .
      En quoi considérez-vous que nos pilotes ne sont pas bons , si tant est que cette appréciation négative ne soit pas qu’ une plaisanterie ou une marque d’ ironie de votre part ?

      • ScopeWizard dit :

        @Poisson rouge
        .
        Désolé , le « n » s’ est perdu en cours de route …… 🙁

      • Poisson rouge dit :

        Mais Non ils sont bons… c’est de l’humour pour exprimer combien j’aurais rêvé d’être à leur place!!!

        • Poisson rouge dit :

          Le cdg est une grosse bête bien pensée, efficace relativement agile au regard du gabarit. Mais là n’est pas le problème. C’est son unicité qui est un problème . La stratégie chinoise a du sens, prendre du terrain, créer des bases relais de projection, assurer une ceinture de l’Asie dans l’océan indien avec 3 Pa qui se couvrent les uns les autres assurant une bulle d’exclusion suffisamment étendue pour prévenir toute attaque de saturation. Voilà une démarche, qui est peut être erronée, mais qui a un sens stratégique. La France n’a pas les moyens de couvrir sa ZI et les ressources qui vont avec,. Donc la diplomatie par les muscles c’est un sport de riche.

          • ScopeWizard dit :

            @Poisson rouge
            .
            Donc , vous rejoignez mon point de vue ou y changeriez vous quelque chose ?

        • ScopeWizard dit :

          Oui voilà , je m’ en doutais …. 🙂

  11. lxm dit :

    4 millions d’heures de travail, c’est intéressant.
    Cela nous ferait le prix théorique entre 10( prix énergie ou bouffe) et 100 millions d’euros( prix main d’oeuvre moyenne du marché). Mais cela coûte 1.3 mrd.
    La théorie nous dit aussi que le pétrole resterait compétitif même à 1000$ par rapport à la force musculaire.
    Alors d’où vient la différence ?
    C’est l’intelligence, chaque personne est en fait le fruit d’un temps d’études et d’autres personnes, l’ayant éduqué pour le job présent par le passé, c’est un transfert, ce qui fait monter les prix, on ne peut pas payer un ingénieur au prix d’une personne ne sachant rien faire même pour le même travail présent. L’égalité est un concept louable mais la réalité et que tout ne se vaut pas. Maintenir une industrie de la défense est coûteux et long à développer. Quand du personnel est cous-payé par rapport à son prix de « développement » il disparait ou se barre à l’étranger. Nous nous battons pour un modèle du marché face à des états qui contrôlent souvent les prix et ont une qualité moindre, au 19ème siècle Chine et Japon ont été attaqués par les occidentaux pour « ouvrir » leurs marchés. Maintenant la Chine fait la leçon aux USA pour laisser ouvert le marché libre et éviter le protectionnisme. Nos flottes servent à protéger les routes commerciales.

    • Affreux Jojo dit :

      Heu… Je pense que lors de cette IPER, il n’y a pas que le coût de la MO et du litre de peinture qui entre en compte dans la facture finale.

  12. Fralipolipi dit :

    Question aux spécialistes des radars :
    Sur le reportage photo de Mer & Marine,
    https://www.meretmarine.com/fr/content/le-charles-de-gaulle-remis-leau
    on remarque que le radar SMART S est placé vers l’arrière de l’îlot, dans l’ombre du mat principal.
    Cette zone d’ombre n’est-elle pas gênante (masquante) pour la détection vers l’avant ?

    • Jupiter dit :

      Probablement, mais le navire n’évolue jamais seul et est toujours accompagné à minima d’un bâtiment de défense aérienne.

    • ScopeWizard dit :

      @Fralipolipi
      .

      Et où est-il ce SMART S ?
      .
      N’ est-ce pas le PAN CdG dans son ancienne configuration que l’ on voit sur cette photographie ?

  13. Blondin dit :

    un radar SMART-S c’est un peu « light » pour un PA, qui plus est le bâtiment amiral de la flotte ? La veille 3D est aussi assurée par la FDA du groupement, avec des moyens supérieurs, mais d’avoir un maximum de portée, entre autre, a quand meme beaucoup d’importance pour surveiller l’espace aérien autour du bâtiment, et le SMART-S n’est pas le plus haut de gamme de nos radars l’heure actuelle. D’ailleurs celui ci peut assurer le guidage des ASTER 15 ou un autre système s’en occupe ?

    • Pierro dit :

      C’est le travail de l’Arabel (au sommet et à l’avant de la mature) de guider les Aster 15.

      Au moins en terme d’encombrement le Smart S était adapté pour prendre la place du DRBJ-11B, avec à la clé un gain de performance.

      Et pour comparaison, les PA US n’emporte pas de SPY-1, ils n’ont donc pas la portée de détection des destroyer AEGIS qui les accompagnent…

      • Nico St-Jean dit :

        @ Pierro
        .
        « Et pour comparaison, les PA US n’emporte pas de SPY-1, ils n’ont donc pas la portée de détection des destroyer AEGIS qui les accompagnent… »
        .
        Vous avez tout-à-fait raison, Les nouveaux PA de la classe Ford embarque non pas le SPY-1D mais le SPY-3 dual band .. 😉 En comparaison avec le CDG, Blondin à raison.

        • ScopeWizard dit :

          @Nico St-Jean
          .
          Certes , mais avions-nous le choix une fois prises et décidées toutes les dispositions de cet ATM du CdG qui a quand-même duré plus d’ un an et pouvions-nous en changer en cours de route ?
          Qu’ auriez-vous choisi à la place du SMART-S , le SF-500 ?

    • Pierro dit :

      Complément sur les radars du CdG:
      https://www.meretmarine.com/fr/node/136373

    • Gégétto dit :

      Le guidage des ASTER 15 resterait dévolu à l ARABEL qui est conservé.

    • Cerealkiller dit :

      Aussi par un Hawkeye non ?

  14. Albatros24 dit :

    Le nouveau radar du PAN CDG serait donc moins performant que celui allant être installés sur les FTI ?

    • Ares dit :

      Oui mais les FTI feront parties de l’escorte dans le futur donc ce n’est pas un problème.

    • Carin dit :

      Dans un PAN et son escorte, il me semble plutôt bien vu d’avoir différents systèmes radars… ça complique grandement ( voir annule),un éventuel brouillage…

  15. Dedieu dit :

    Si seulement ce bateau pouvait être un instrument de souveraineté. Pour cela il faudrait que nos élites soient loyales…

  16. JG von Rheydt dit :

    J’espère que c’est pour envahir Jersey et Guernesey, bande de dégonflés…

  17. Claude dit :

    Une Nation, une industrie, des ingénieurs, des écoles, des C…. .

    Itou pour le Rafale.

  18. Allobroge dit :

    Pour bien faire il en faudrait au minimum trois !

    • Hermes dit :

      Soyons fou, 4.

    • pfg dit :

      il nous en faudrait au moins 6:
      – un en méditerranée
      – un en pacifique Sud (zone Nouvelle-Calédonie / Wallis & Futuna )
      – un pour les TAAF
      – un pour la Réunion/Mayotte
      – un pour les Antilles
      – un pour la Polynésie / Clipperton

      avec ça on peut jouer à qui a la plus grosse; prenez mes impôts demain plutôt que les donner aux vieux pour les retraites.
      Cordialement

    • Frédéric dit :

      Sauf que depuis le début des années 70, aucune nation hors États-Unis n’a réussi a faire cela. La Chine y arrivera dans les années 2020.

      • Obelix38 dit :

        Pas tout à fait.
        Leur 3ème PA est supposé être lancé en 2020 et est censé être terminé en 2023, hors ce sera leur premier CATOBAR (les deux premiers étant STOBAR, avec toutes les limitations d’emport que ça implique), qui plus est EMALS mais à propultion conventionelle, il est donc hautement probable qu’il leur faudra beaucoup de temps avant de déverminer tout ce nouveau matériel réuni (Cf déboires de l’USS Ford) et acquérir de l’expérience dans la nouvelle (pour eux) doctrine d’emploi d’un PA CATOBAR.
        AMHA, aux alentours de 2025~2030 ils devraient plus ou moins atteindre le niveau de la France et du Royaume uni réunis, ce qui est déjà pas mal, mais encore très loin de celui des USA (avec une flotte d’une dizaine de CATOBAR).

  19. Daniel 1945 dit :

    Ouf ! Les traditions de la Royale sont préservées : peinture sur mer.e égal propreté.

  20. Poorfendheure dit :

    Quid des Ef-21D et autres Kh-47M2 Kinjal ?

    • Fabien dit :

      La même chose que pour les sous-marins d’attaque: le porte avion et son escorte sont un tout interdépendant à la merci de moyens de destructions dédiés cité plus haut et complété par mes soins.
      .
      Et alors?
      Une vitesse maxi de Mach 10 en approche finale est difficile à obtenir, surtout si elle se double d’une trajectoire aléatoire. Enfin, un lanceur aéroporté doit monter haut et accélérer puissamment pour libérer le plein effet de sa charge. Il est clairement vulnérable quand un sous marin est plus discret, plus résiliant… et tout aussi destructeur via ses torpilles filoguidées.
      .
      De plus, un missile même nucléaire détruira peut-être une flotte complète, mais le retour de bâton sera en conséquence. Ces armes ne font que concrétiser des menaces qui existaient auparavant. Il ne faut pas les négliger mais ne pas en faire un plat non plus.

    • Frédéric dit :

      Quid pour le porte avions russe et les porte-avions chinois des antinavires occidentaux ?

    • Carin dit :

      À pourfendheure
      Vous pensez que la Chine construit des PA en pensant être la seule à détenir ce genre de missile???

  21. Myshl Mabelle dit :

    Et merde. Le Truc reprend la mer. Il va donc falloir lui flanquer un GAN, des bateaux dessus et dessous la mer, des bateaux qui au lieu de faire le guerre s’en iront flanquer, gardienner le « Fleuron ».

    Les bateaux, du dessus et du dessous vont être encore détournés de leurs missions militaire pour s’en aller protéger la mission politico-diplomatique du Truc.

    Le CDG reprend la mer? Alors la Marine s’affaiblit. Tout ça pour foutre des avions en l’air.

    L’armée de l’erre…

    • Frédéric dit :

      Étiez vous aussi critique lorsque la Russie a déployé le Kuztenov ? Soupir….

  22. Le Glaive dit :

    Il serait intéressant de faire un bilan, sur le temps passé en opérations depuis la mise en service du porte-avions, du temps qui a été consacré au service des États-Unis ( remplacement d’un de leur porte-avions dans la zone du Moyen-Orient, au cours d’au minimum deux campagnes, ) ainsi que du temps consacré à la défense, aux exercices communs et à la protection des dictatures islamistes ( Arabie Saoudite, Qatar, Émirats arabes unis ) dans le golfe Persique, la mer Rouge et ailleurs.. le groupe aéronaval est une rareté autour des côtes françaises, mais un spectacle quasi permanent au large de ces dictatures improbables qui ne nous attirent que des problèmes.
    Chacun sait que le temps utile du porte-avions est particulièrement précieux.
    Je pense personnellement que pas une seconde de ce temps précieux ne peut être gaspillé au service de puissances étrangères et encore moins comme un parapluie pour des pays de Moyen- Age ,qui nous méprisent profondément et qui sont en plus les financiers et les pourvoyeurs de la mouvance terroriste islamiste qui a déjà sur la conscience la mort de dizaines de soldats français , sans parler des centaines de citoyens sur notre territoire.

  23. Dilrxohpz dit :

    il va bientôt repasser dans le chantier pour 2 ans.

    • Carin dit :

      Deux années .. ça suffira même pas pour voir sortir le PA russe du sien de chantier….

  24. Gégétto dit :

    Même RADAR que sur la frégate Jean Bart….6 ans après.

  25. Dimitri dit :

    Gare à vous Russie, Chine, martiens, France is back !

  26. MERCATOR dit :

    15 Royaume-Uni
    12 Allemagne
    8 Brésil
    5 Argentine
    4 Australie
    Autriche
    Finlande
    France
    3 Italie
    2 Espagne 2005, 2006
    1 États-Unis Afrique du Sud Canada Nouvelle-Zélande

    Ci joint, la liste par nationalité, du classement des victoires annuelles en course automobile des pilotes en F1 depuis l’après guerre , si l’on considère que le pilotage d’un avion de quatrième ou cinquième génération demande peu ou prou des qualités semblables , on peut observer l’absence aveuglante des chinois en particulier , et des asiatiques en général dans ce type de compétitions, donc on peut raisonnablement douter de leur efficience dans le maniement de leurs fers à repasser .

  27. Claude dit :

    France second pays surface terrestre d’Europe derrière la Russie, seconde ZEE derrière les USA.
    Puissance moyenne à la mode Giscard ?, et mon cul comme disait Zazie dans le métro.
    Posons nous les bonnes questions; les mineurs étrangers c’est combien de partie d’1 CDG tous les ans?.