Pour le moment, un retrait, même partiel, des troupes américaines de Corée du Sud n’est pas envisagé

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

17 contributions

  1. Thaurac dit :

    Je n’ai pas pu m’en empêcher 😉
    Désintox
    Russia Today, Sputnik… un mois d’intox passé au crible
    http://www.liberation.fr/planete/2018/05/03/russia-today-sputnik-un-mois-d-intox-passe-au-crible_1647632
    De la part d’un « collègue de gauche » c’est pas sympa du tout, pas de reconnaissance du ventre, de l’époque où les roubles les faisaient vivre…

    • Fralipolipi dit :

      @Thaurac,
      Libération est resté de Gauche, mais le Rouble, lui, a basculé depuis longtemps du côté des vilains capitalistes 😉

    • Pravda dit :

      Même libé dénonce la désinformation russe, il n’y a que les trolls habituels qui prennent pour argent comptant « l’info » provenant de RT et autres organes putinesque.

    • précision dit :

      @Thaurac
      Ca n’a rien à voir avec le sujet de cet article. Mais puisque vous n’avez pas pu vous empêcher…
      Vous avez remarqué que cet article
      – traite exclusivement de l’attaque chimique (supposée ou réelle) à Douma
      – et est signé par Mme Kodmani, qui avant d’être une collègue de gauche est une proche de la résistance syrienne qui milite contre le gouvernement (ou régime) de Bachar Al Assad.

      Ce n’est pas pour dire que RT&sputnik sont généralement fiables 🙂 Mais cet article n’est pas la meilleure illustration de leurs travers.

    • datamo dit :

      l’Aberration : journal presque sans lecteurs appartenant au milliardaire israélien Drahi qui ne ne parvient à survivre qu’avec le pognon des contribuables( 6 500 000€ l’an dernier soit 0,23€ par exemplaire).
      Une référence qui nous a si bien informé (sur le charnier de Timisoara , les couveuses d’Irak, les grottes de Tora Bora, les Adm de Saddam , la fiole de Colin Powell à l’Onu, le massacre de Raçak, les bombardements de Benghazi, sur nos amis les rebelles « modérés » , sur l’attaque chimique de la Gouta , entre autres…)
      On se demandait quel genre de baltringue pouvait encore lire ce torchon , on en tient un.

    • Orion dit :

      Faut déjà avoir un grain pour donner de la crédibilité à RT ou sputnik…

    • Kadji dit :

      Les euros d’ Alain Weill ont changé la donne a ce que je vois . De toute façon a part les moutons, les naïfs et les manipulateurs qui prend encore au sérieux la presse privée française ?!

    • Sam dit :

      Je suis loin d’être spécialement pro russe, mais l’article de Libé ne fait qu’établir une liste d’informations sans prouver en quoi elles sont fausses.

  2. Cela étant Libération est assez hargneux envers Moscou depuis plusieurs années quand même, depuis que Moscou s’acharne sur l’UE en essayant de diviser pour mieux régner …
    Donc là rien d’étonnant je trouve dans cette posture du journal roi des BOBOS parisiens centre du monde et de la galaxie !

  3. revnonausujai dit :

    hum, l’aberration qui traite de désinformation, c’est l’hôpital qui se moque de la charité !

  4. Alain d dit :

    @ Thaurac
    Une partie des journaliste de la « presse de droite » participe à la propagande russe.
    C’est finement et bien fait, enfin pour le commun des mortels la pullule doit passer.
    Un reportage sur Arte (un de plus) en a encore fait la démonstration il y a peu de temps.
    Les collabos en puissance en manquent pas dans l’hexagone.
    C’est évidement des élus qui, par idéologie, pour raisons politiciennes ou pour défendre des lobbys industriels, sont à la manœuvre.
    Inutile de rappeler les élus qui ont été se balader en Crimée et en Syrie, depuis 2014, pour raisons politiciennes ou pour soutenir des lobbys, au profit de la propagande russe.
    C’est chacun pour ça gueule, la souveraineté nationale passe bien après.
    Pour certains responsables, politiques et journalistes, de gauche comme de droite, est ce que les mots souveraineté, honnêteté et unité nationale ont un sens ?

  5. Jacques999 dit :

    Si les Corée signent la paix et se réconcilient, les USA ne peuvent plus rester… Et la Chine est la grande gagnante avec une zone continentale sans rival. La première base terrestre occidentale sera l’Australie, très loin.

    • MD dit :

      Le Japon et Okinawa sont bien plus proches que l’Australie .

    • Fafou dit :

      Bonjour.
      Si vous regardez sur une carte, vous avez l’ile De Guam et le Japon avec ses nombreuses bases, plus la flotte du pacifique et ces 3/4 PA…donc, non.

  6. petitjean dit :

    On peut se demander si les USA serait favorables à une réunification des deux Corée ?
    par sûr !
    la situation actuelle leur permet de camper aux portes de la Chine……………………………

    • Nico St-Jean dit :

      Et on peux se demander si Chine et Russie veulent réellement une paix durable entre les 2 Corée puisque le conflit actuel demeure une belle épine dans le pied des USA, ainsi que dans leur porte-feuille 😉 …

  7. lxm dit :

    Qu’ils voudraient saboter la rencontre Trump-Kim qu’ils ne s’y prendraient pas autrement. Si Trump arrive avec rien à négocier, c’est voué à l’échec.