F-35A ou plus d’Eurofighter Typhoon? Désormais le gouvernement allemand a les éléments pour décider

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

77 contributions

  1. Julien dit :

    Les Américains sont nos amis qu’on vous dit, les soumis au Nouvel Ordre Mondial et leurs éternels idiots utiles ne cessent de le répéter !

    • Alexandre dit :

      tant que les Allemands et les européens de l’EST refusent d’entendre parler d’une défence européenne pour remplacer les troupes américaines, ils devront continuer à acheter américains Vu qu’ils se comportent souvent comme des marchands de tapis plutot que comme des frères et amis envers nous ils préfèrent rester sous protection totale américaine et faire de sacrosainte économies sur la défence

  2. Leum dit :

    Dingue comme la fierté peut pousser a dépenser des fortunes plutôt que d’acheter un avion qui a fait ses preuves en attendant le SCAF.

    • Raphael dit :

      Copié-collé de mon message si dessous: « Le Rafale est extrêmement similaire au Typhoon sur de nombreux point, hors la chaîne logistique est complètement différente. Un tel achat n’aurais aucun sens économiquement parlant »
      Croire que la fierté prend beaucoup de place dans le processus d’acquisition est une bêtise. Je ne sais pas d’ou vient cette idée – D’ailleurs l’ Eurofighter lui aussi a vu du combat.

  3. ricojaneiro dit :

    Pourquoi pas le Rafale ? j’imagine que la seule raison valable de prendre autre chose que le Typhoon, c’est arguer sur un avion dit « de 5ème génération » ? Or le Rafale n’en est pas un ?

    • Raphael dit :

      Le Rafale est extrêmement similaire au Typhoon sur de nombreux point, hors la chaîne logistique est complètement différente. Un tel achat n’aurais aucun sens économiquement parlant – de plus la chaine de production chez Dassault et le Soutex du Rafale son actuellement suffisamment tendu, et espérons le pour la France elle continuera a l’être avec la Belgique. L’argument « 5ème génération » est peu crédible au moment ou l’on essaie d’en concevoir un avec la France. Des Typhoons supplémentaires sont un choix logique.

    • Lol dit :

      Tous les rafales vendus à l’export, l’ont été pour des raisons politiques, non militaires

      • Grimz dit :

        De la même manière que tous les F35, F15 et consort ainsi qu’ à peu près tous les autres avant eux.

      • wagdoox dit :

        oui l’Inde n’est pas du tout en danger avec la chine juste à coté et peut se permettre de faire du politique, l’Egypte n’est pas du en guerre non plus avec la Libye d’un coté, la Palestine de l’autre et les guerres de l’eau au sud. Le Qatar n’est pas juste entre l’Arabie saoudite et l’iran. bref que des pays en paix sans aucun risque et voulant plaire à la toute puissance française.

      • Léon Trolski dit :

        @Lol : oula ! vous allez vous faire rafaler, sur ce site, avec de tels propos de bon sens, mais qu’il est indécent de même oser penser ! Vous touchez au veau d’or, au totem, à la sainte trinité, à l’essence même de la fierté des anciens troufions qui passent leur troisième âge sur ce site ! Vous osez ironiser sur la supériorité purement technique et opérationnelle du Bijou des Bijoux, du meilleur avion de l’univers ( au moins) ! Celui qu’au moins 140 pays du monde se précipitent pour nous commander, carnet de chèque à la main : c’est simple : la file d’attente doit être contrôlée et contenue par une compagnie de CRS !

      • EchoDelta dit :

        Je ne pense pas que l’Inde, qui vit sous une menace permanente de ses voisins, l’ai acheté pour des raisons politiques. En revanche la politique joue dans les achats. Mais on les aurait plutôt vue acheter anglo-saxon vue leur proximité.
        Votre argument est vrai pour le F35. Car il n’a pas encore été déployé, donc on ne sait pas ce qu’il donnera dans le future, et c’est pour l’instant un avion assez peu dissuasif.

      • Jason Bourne dit :

        @LOL . Là, vous parlez du Typhoon ! Car le Rafale a du à chaque fois démontré qu’il soit le meilleure techniquement pour être acheté ! Les Qatar avant d’opter pour le Rafale avait essayé le Typhoon, quand à l’Inde, ils ont tout essayé avant de choisir notre coucou. Il n’y a que les Egyptiens déjà convaincu par le Rafale qui n’ont pas voulu essayer autre chose…

      • FredericA dit :

        Vous auriez des sources fiables pour confirmer votre affirmation ?

      • Carin dit :

        À lol
        On pourrait dire que tout les mig et SU vendus à l’etranger l’ont été pour raisons politiques également… même les avions ricains.

      • laurent dit :

        Mais bien sur, encore un qui dore taper sur ses industries, pauvre France

      • Alpha dit :

        @Lol
        …Ce qui est le cas de tous les avions de combat…
        Et j’en connais surtout un qui, vu ses qualités militaires, ne peut vraiment compter que sur le politique pour voir ses ventes export (j’insiste bien sur ce mot…) s’envoler… 😉

  4. Fralipolipi dit :

    Tout est dit dans cet article.
    .
    Sinon, concernant cette belle tirade « Concevoir, tester et certifier une variante de l’Eurofighter à capacité nucléaire prendrait des années à développer et ajouterait des centaines de millions de dollars au coût déjà élevé de cet avion » du VP du Lexington Institute,
    on peut se demander comment la bombe B61 pourrait être mise en oeuvre par le F35 sans aucun surcoût, lorsque le Typhoon lui serait plombé ???… tout en sachant que la B61 est tout sauf un missile hypersonique hypersophistiqué … c’est même plutôt un vieux truc hors d’âge (même si bien entretenu) tout juste bon pour arroser son propre voisinage !
    .
    Perso, pour mettre en œuvre un tel pruneau depuis mon pays, et aux ordres des US, je ne verserais pas un centime à quiconque … je demanderais plutôt un financement de l’OTAN (et des US) pour accepter de prendre autant de risques en cas d’utilisation.

    • wagdoox dit :

      le problème c’est surtout de faire en sorte que l’avion résiste à l’impulsion électromagnétique d’une explosion nucléaire surtout d’aussi pres. mais normalement ca doit déjà être le cas.
      le F35 doit prendre la B61 donc c’est déjà dans le prix.

      • Nico St-Jean dit :

        Ça reste un argument pathétique et je ne crois pas une seconde les américains assez stupide pour tenter ce coup là avec les allemands .. De même que, ce n’est certainement pas la B-61 qui à convaincu la Luftwaffe.

        • wagdoox dit :

          # nico entièrement d’accord c’est pas mon propos.
          « mais normalement c’est déjà le cas ».
          Pour le reste je parlais de différence technique entre un avion nucléaire et non nucléaire (sauf que meme les non nucléaire doivent etre « EMPproof »)

      • Alpha dit :

        @wagdoox
        L’intégration de la B-61 sur F-35 est prévue pour 2020.
        Et je ne pense pas que « c’est déjà dans le prix », car tous les pays utilisateurs de cet appareil ne disposent pas de bombes B-61….
        https://www.military.com/defensetech/2017/01/10/f-35-carry-b61-nuclear-warhead-sooner-planned

        • wagdoox dit :

          l’integration ne veut pas dire câblage, l’intégration c’est surtout des testes de séparations. mais pourquoi pas.

  5. Nero dit :

    article très intéressant!
    merci

  6. sergeat dit :

    Comme avec l’extraterritorialité des lois US (Véolia 700 millions ,Sncf 150 millions….à payer à la justice US) suivi du dollar qui n’appartient qu’aux US (BNP 12 milliards de dollars d’amende….) maintenant nous avons la totale interopérabilité pour l’intégration à l’Otan qui pourrait se traduire par acheter uniquement US « pour protéger le monde dit libre ».Et dire que l’ on nous présente toujours ce pays comme ami alors qu’il demande soumission à tous.

  7. Berkut dit :

    le MADL qui ringardise la L-16 qui nous a coûté si cher, le coup de la B-61 modernisée. Et puis quoi après ? Si les Allemands n’investissent pas dans leur propre production, et bien les belges n’auront pas vraiment le choix, et à terme nous non plus. Ou alors on claque à nouveau la porte.

    • wagdoox dit :

      Ca va se régler politiquement, le temps que les américains en jouent commercialement pour imposer le F35 au maximum de pays et ensuite on se mettra d’accord. Dès que le rafale aura un systeme similaire ca permettra de négocier avec des cartes en plus.

  8. Myshl dit :

    Pour un pays, l’Allemagne, vérolée d’écologistes, argumenter des plans nucléaires otaniens pour fonder le choix d’un nouvel avion… C’est succulent, gratiné… Et dégoulinant de servilité.

    • laurent dit :

      mieux vaut être un pays « vérolé » par les écologistes que vérolé par l’extrême droite.

  9. Orion dit :

    Je l’aime bien ce Dirk Hoke

    • Carin dit :

      Moi ce que j’aime bien, c’est de voir que les américains font 11 heures de vol avec deux F35, pour ne pas participer à ce salon aéronautique! Serai-ce que ces deux avions seront en « entretient » ( la nuit bien sûr, le jour il seront en représentation au sol)pendant toute la semaine du salon pour pouvoir faire le chemin retour?

    • Clavier dit :

      Vous êtes cheminot…?

  10. Matthieu dit :

    C’est vrai que pouvoir emporter des B-61 que personne n’utilisera jamais est vraiment un argument percutant… Sérieusement, qui croit encore aux *bombes* nucléaires en 2018 ??? on est passé aux missiles de croisière depuis quelques années…

    • FredericA dit :

      Bien dit ! Ceci dit, tout comme pour la Belgique, la capacité à porter la B-61 fait certainement partie d’accords passées entre l’Allemagne, les USA et OTAN. Aussi, l’Allemagne ne peut probablement pas supprimer cette capacité de manière unilatérale.

  11. LeMichou91 dit :

    Si les allemands choisissent le F35, tout le monde occidental ou presque sera « dans les mains » donc dépendante de l’industrie US et de la bonne volonté des dirigeants des USA.
    Cela fait plus de 20 ans que les USA cherchent a éliminer tout ce qui leur fait de l’ombre dans l’industrie aéronautique militaire. certains des pays européens leu ont d’ailleurs bien facilité la tâche.
    Jusqu’a présent seul Dassault et dans une moindre mesure Saab échappent à cette main mise.

    • Fred dit :

      @ LeMichou91
      Pas oublier Eurofighter GmbH (dont la base est Airbus), qui produit un vrai avion européen (bien plus que Saab, qui – comme tu le mentionne – fait largement appel à l’industrie américaine).
      .
      « Cela fait plus de 20 ans que les USA … » oui, plus de 20 ans : le F35 n’est qu’un remake du cheval de Troie constitué en son temps par le F16, bien préfiguré auparavant avec le F-104.
      .
      Nan, mais, beaucoup cassent grave du sucre sur le dos de la France, alors que nous pouvons être comparativement fiers de notre indépendance technologique militaire. Cela pourrait être encore mieux, mais c’est quand même pas rien.

      • Dommage dit :

        C’est pas rien non, mais ça sent la fin des haricots quand même. L’offensive F35 risque bien d’avoir raison des derniers industriels européens que vous mentionnez.

        • Stalker dit :

          Ce n’est pas si sur … le F35 est couteux à l’achat et désastreusement couteux en entretient . Seules des nations riches et stables économiquement peuvent se permettre ce genre d’achat. Rappelez vous le F16 … on disait la même chose de cet avion … avion bien moins couteux que le F35. Et pourtant Dassault a su tirer son épingle du jeu avec des avions « petits car pas trop cher » comme le disait le père Dassault … une intelligence très fine. Même SAAB (pour l’Ouest) ou le constructeur Italien (dont j’ai zappé le nom) ont survécu. Il y a même eu la place pour laisser émerger l’Eurofighter. Soyons optimiste … et aidons Dassault … car les Russes et les Chinois arrivent avec du pas trop mal a pas trop cher.

      • Nico St-Jean dit :

        @ Fred

        « e F35 n’est qu’un remake du cheval de Troie constitué en son temps par le F16, bien préfiguré auparavant avec le F-104 »
        .
        Et bien, le choix du F-16 au profit du F1 est probablement la meilleure décision militaire de l’Europe dans toute son histoire moderne .. Si cela aurais été l’inverse, la plupart des pays européens seraient dans l’obsolescence totale, tandis que d’autres auraient dût dépensé 2 fois plus pour remplacer ses F1 beaucoup plus tôt ..
        .
        Par contre, comme vous dites, l’histoire semble se répéter 😉

        • Orion dit :

          On sait bien que vous êtes proUS et antiUE mais de là à comparer le F1 et le Rafale… Ne soyez pas étonné qu’on veuille chasser LM du continent, vous atteignez le même niveau que certains avec la gentille recommandation de prendre en compte la B61 pour l’achat d’un avion.

          • Nico St-Jean dit :

            @ Orion

            Vous savez très bien depuis le temps, que je ne suis pas anti-UE ..
            .
            « mais de là à comparer le F1 et le Rafale… Ne soyez pas étonné qu’on veuille chasser LM du continent, vous atteignez le même niveau que certains avec la gentille recommandation de prendre en compte la B61 pour l’achat d’un avion. »
            .
            Je n’ai fais que réagir contre quelqu’un qui compare le F-35 aux F-16’s et F-104’s 😉 .. Cela dis, c’est vrais qu’il y à une similitude entre les situations F1 Vs F-16 et Rafale Vs F-35 quand même.

        • Alpha dit :

          @Nico St-Jean
          Pour le choix du F-16, vous avez raison, ce dernier étant nettement supérieur dans beaucoup de domaines au Mirage F1…
          Pour ce qui est de l’histoire qui se répète en revanche, là, il y a un problème, car ce que vous dites -à raison- pour le F1, risque fort de se vérifier dans quelques temps pour … le F-35 !… Car, même si vous le niez farouchement, cet appareil présente de telles tares, qu’à mon avis, il ne restera pas en ligne autant de temps que prévu dans la plupart des pays européens (Danemark, Pays-Bas, Norvège, Belgique s’ils franchissent le pas…) qui l’ont acquis, cela reviendra beaucoup trop cher à entretenir, mettre à jour, etc… 😉

    • laurent dit :

      La France n’est pas dans les mains de USA à ce que je sache…

    • Gremlins dit :

      Je suis tout a fait d’accord avec vous et ce constat me fait dire que les Allemands sont plus que jamais en position de force. Ils sont forts, il n’y a pas a dire.
      Le Typhoon est un fantôme de l’industrie « européenne ». Le rapport entre le nombre d’accidents avec cet appareil et le nombre de mission opérationnelle qu’il a effectué et simplement hallucinant.
      4 appareils détruit pour l’armée espagnol sans même être en opération.

      En faite a ce jour, si l’Europe existé vraiment, le RAFALE serait le seul avion en dotation en attendant et en complément du SCAF. Ces statistiques sont sans appels, il est omnirole, combat proven, marinisé, le plus furtif des avions post « 5e génération », chaine logistique bien huilé, évolutif et fabriqué par un pays majeur du l’UE.

  12. Carin dit :

    SAAB n’echappe pas à cette main-mise.. plus de 50% du grippen provient de l’industrie américaine! C’est la raison pour laquelle SAAB se retire des marchés que les ricains visent… SUR ORDRE!
    Quant à nos amis allemands, ils achèterons du EF2000, pour ne pas torpiller les tout nouveau accords qu’ils viennent de passer avec nous et dont nous allons savoir la teneur à l’occasion de ce salon aéronautique. De plus comme tout le monde ils savent que l’integration des B61 prendra autant de temps sur un F 35 qu’un EF 2000, mais probablement en plus cher… mais d’un autre côté les caincains tiennent les allemands par les c….. avec leurs industries auto et machines agricole…. donc attendons de voir ce fameux discours de maman Merkel et nous saurons à quoi nous en tenir.

    • Jason Bourne dit :

      Parfait résumé, rien à rajouter . Effectivement, les américains ont une épée de DAMOCLES sur l’industrie allemande et TRUMP a clairement affirmé à ses alliés qu’ils devront payer d’un manière ou d’une autre, cette protection par un achat (au prix fort) de l’armement US.
      On l’a bien vu avec les suédois qui ont été contraint de choisir le système anti-missile US alors qu’il était 3 fois plus chère que le système italien.

      • Orion dit :

        Trump a autant une épée de Damoclès que l’Europe sur ce coup là… Si vous croyez que les USA peuvent la mettre économiquement a l’UE, vous avez tords…

  13. dakia dit :

    ou quelques rafales..

    • JP dit :

      Le Rafale n’aurait aucun sens en Allemagne car la dernière génération de Tornados est trop proche du Rafale. Le même type d’armement peut être délivré, et la diversification augmenterait les coûts d’entretien, cela entraînerait la complexification de l’approvisionnement des pièces détachées… Et en plus, c’est difficilement justifiable de produire un avion dans un autre pays alors que l’industrie locale en produit un tellement similaire.
      La seule raison pour ne pas acheter l’Eurofighter est l’argument de la 5e génération

  14. Tonton Charlie dit :

    « Pour faire pencher la balance en faveur du F-35A, la partie américaine invoquera la participation de l’Allemagne aux plans nucléaires de l’Otan »
    Mais certains persisteront à nous dire que l’OTAN ne sert pas le complexe militaro-industriel américain…
    .
    Toujours l’argument de cette bombe obsolète d’ailleurs, à croire que les américains n’ont pas d’autres arguments pour vendre leur F-35. Le tout en sachant que l’emport de cette bombe par le F-35 n’est même pas certifié et avant d’y arrivé il faudra dépenser des centaines de millions de dollars, comme pour l’Eurofighter donc.
    .
    Concernant le Rafale, le gouvernement français devrait envoyer une proposition pour mettre le gouvernement allemand face à ses responsabilités pour ce qui est de la potentiel futur coopération.

    • EchoDelta dit :

      Le mieux serait de déployer des Rafales français en Allemagne pour faire la soudure. Cela permettrait d’assurer la protection des allemands, et les missions OTAN, et leur donnerait le temps de faire un choix judicieux. Il faut bien sur le leur facturer mais cela reste une option plus facile encore à déployer.

  15. 91/12 dit :

    Quelqu’un peut me dire de quand date la dernière mission de combat de la luftwaffe?
    Franchement, lorsqu’un avion allemand, avec un pilote allemand volera avec une bombe nucléaire et bien soit les poules auront des dents, soit on sera vraiment dans un beau pétrin.

    • ced dit :

      Entièrement d’accord !

    • Carin dit :

      De l’an dernier lorsque leurs quatre avions sont passés de la Turquie à la Jordanie parce que oncle erdogan n’etait pas sympa avec eux. Pour ce voyage, les 4 ont dû survoler la Syrie qui comme tout un chacun le sait est une zone de guerre, de plus il me semble qu’ils ont fait la traversée de jour pour cause de défaut d’eclairage qui de nuit aveuglait les pilotes.

    • Léon Trolski dit :

      @91/12 : j’ajouterai une deuxième question, à peine exagérée : quelqu’un a -t-il déjà vu un Eurofighter allemand, en photo, sur une base, sur un tarmac, avec des mécanos autour, des matériels de piste, etc : bref, en opérationnel ? On dirait toujours un matériel d’exposition, presque en vitrine, neuf d’un bout à l’autre, comme sortant d’usine.

  16. Nicias dit :

    Ce qui est sur, c’est que les Allemands sont maladivement mercantilistes et fiers de leurs ingénieurs (à tord ou à raison sur ce dernier point). Quel que soit l’avion, il devra faire tourner les usines et les bureaux d’étude allemands. L’idéal technico-économique serait que les Européens s’entendent pour que chaque pays ait sa spécialité. On laisse les Allemands faire les chars et nous on fait les avions. Pas facile mais paradoxalement plus facile je pense qu’aux USA. Dans cet état fédéral, chaque sénateur se doit d’obtenir son usine pour son état. En Europe on a pas les moyens de faire ça, du moins on a pas envie de dépenser autant pour nos armées.

    Autre problème bien français sur tout un tas d’armement : elle se sert de ses armes. Elle ne peut pas avoir le même cahier des charges que le reste de l’Europe (hormis les Anglais*). Qui dans le monde a besoin d’un rafale M capable de décoller d’un catobar ? Personne sauf les Américains.

    *Je serais frexitois sur un seul point : l’Europe de la défense. Les seuls avec qui on peut s’entendre, c’est les Anglais. L’entente cordiale doit se poursuivre jusqu’à la plus ultime intimité si possible. Avec les Anglais on est capable du meilleur. Par tradition et Histoire. Et du pire aussi. Ou était l’Europe quand on a bombardé la Syrie ? Ou était l’Europe à Suez ou lors de la connerie libyenne ? J’ai un petit faible pour la Belgique aussi mais tous les autres c’est des bons à rien. Mélanger son sang sur un champs de bataille, ça fait la différence.

    • EchoDelta dit :

      Aujourd’hui seule la France a besoin d’un porte avion catobar, mais peut être que les européens dans leur ensemble, serait bien avisée d’en avoir 8 ou 10 pour assurer une protection du territoire marin et la défense de ses intérêts internationaux.

  17. mustard dit :

    Si l’Allemagne ne veut pas de Rafale au point de ne meme pas les solliciter, alors pourquoi devrions nous nous associer avec les allemands pour le futur avion de combat ? Ce serait la meilleure réponse à l’arrogance Allemange qui ne veut jamais de matériel 100% français.
    Pour ce futur avion de combat nous avons encore le choix avec le Royaume uni, et personnellement je souhaiterais que ce soit avec eux car par le passé on a toujours réussie à faire de belle chose avec eux (Jaguar, Concorde) , ce sont de bon partenaire et avec de très bonne compétence alors que l’allemagne cherche toujours à obtenir le leadership dans une union et acquérir un savoir faire en le prenant aux autres.

  18. Thaurac dit :

    Fallait regarder ce soir la doc sur Dassault, toute son historie, une vraie fierté pour la france, il ne faudra jamais laisser tomber cette industrie

  19. Parabellum dit :

    Si les allemands prennent le f 35 alors c est fini de l independance aéronautique de l Europe: tous avec le f 35 qui a sacremeninteret à assurer…Dassault a raison de dire que l’engin franco allemand ne se fera pas. Il faut arrêter de blablater sur l Europe de La Défense.l Europe veut elle une stratégie intercontinentale ou à t elle seulement un reste de trouille des russes? Si on veut être une puissance mondiale il faut autre chose que des moyens régionaux…il faut des sous marins et des avions longue portée et des missiles..on s ensable dans la bss avec en fait seuls et avec des petits moyens alors que les risques lourds sont autres et qu il faut revoir en profondeur nos politiques et nos moyens de Défense et de combat pour les 10 ans à venir et il y a urgence.

    • Stalker dit :

      Idéalement je suis d’accord avec vous … mais en réalité … il est tellement plus facile de se mettre sous le parapluie Américain (qui pourrait décider du jour au lendemain de le retirer … et là ça va pleurer sévère) de l’Otan, et d’éviter de dépenser trop d’argent en matériel et surtout en recherche et développement et en Industrie d’armement. Quelques F35 qui ne voleront presque jamais couteront toujours moins cher.

  20. wagdoox dit :

    hors sujet quoi que, l’Inde se retirerait du programme SU57/FGFA.
    L’accent sera donc mis sur l’AMCA ce qui est une bonne nouvelle pour le rafale ou le F35 en fonction.
    Sachant que les US ne laisseront jamais le F35 make in india et qu’en plus il est conditionné à l’achat de F16/18 avant… Ca sent bon !

  21. James dit :

    Il est à noter que cette version de Typhoon n’est pas encore validée, encore moins opérationnelle, conséquences d’une mauvaise coopération coûte de l’argent et du temps, et aussi d’une conception pas très ouverte due à un cahier des charges trop spécifique. En somme, l’Allemagne va signer sur des promesses

  22. Demento dit :

    La Belgique, l’Allemagne, la Finlande, le Canada, l’Inde … les forces aériennes de tous ces pays veulent le F-35. Difficile de croire que c’est dû à une soumission aux E-U ou que l’avion en question est mauvais.

  23. M dit :

    Les plus belles réussites françaises ont été des solutions nationales (Rafale, Leclerc, Gowind, Scorpène, …) ou bilatérales (SCALP FR/UK, Aster FR/IT, HRZ FR/IT, …). Les plus gros fail sont des programmes pan-européens (A400M, Eurofighter, Galileo, …).

    Ça ne marchera jamais tant qu’il y aura du chômage et de la méfiance en Europe : chaque pays veut son retour géographique et son ToT pour participer, indépendamment des compétences de chaque pays.

    La France devrait arrêter de tenter de faire participer les autres pays en vendant ses joyaux (études sur les drones MALE, satellites, …). Il ne nous manque que de l’argent. S’ils veulent que la France défende seul les intérêts européens sur le terrain, soit, mais ils nous financent.

  24. Szut dit :

    En gros (ce n’est évidement pas une règle absolue) les politiques veulent de l’eurofighter et les militaires du F-35. La guerre est-elle une chose trop sérieuse pour la laisser aux militaires, ou trop sérieuse pour la laisser aux politiciens ? En tout cas tout a été dit sur ces appareils. Personnellement j’écouterais plutôt les pilotes.
    La disparition du rafale me ravit, bien qu’elle me laisse perplexe.

    • Fralipolipi dit :

      @re-Szut
      « La disparition du rafale me ravit, bien qu’elle me laisse perplexe »
      .
      … Pour que le Rafale ait « disparu », le préalable eut été qu’il ait « apparu » quelque part dans ce sujet de remplacement du Tornado, en 1er lieu.
      Or, ce n’a jamais été le cas, vu qu’il n’a jamais été cité nulle part dans cette affaire.
      … encore une occasion perdue, pour vous, d’éviter de balancer un coup d’épée dans l’eau … sorry.

      • Szut dit :

        Le rafale même pas évoqué pour ce marché, Szut alors. Mais si c’est vous qui l’avouez je vous crois sur parole. Encore une humiliation pour cette merveille. C’est très gentil à vous de rouvrir la plaie et d’illuminer ma journée. J’adore ce site.

        • Alpha dit :

          @Szut
          Ce qui illumine ma journée, moi, c’est de voir l’ahuri de service penser une seule seconde, qu’un pays concepteur et acquéreur du Typhoon puisse penser un instant acheter son concurrent direct français pour compléter sa flotte !…
          Le désaveux serait terrible, mais l’ahuri, sur de lui, ne comprend pas…
          J’adore OPEX360, et de dire que je suis sur ce site pour me divertir se vérifie chaque jours !!! 🙂

    • Alpha dit :

      @Szut
      « La disparition du rafale me ravit, bien qu’elle me laisse perplexe. »
      Et comme la possibilité de voir le Rafale remplacer les Tornado allemands n’a JAMAIS été évoquée (on vous laisse trouver la bonne raison…), on ne peut être que perplexe devant votre réflexion qui, au mieux, vous fait passer pour le ravi de la classe !… 😉

  25. FredericA dit :

    « Qui dans le monde a besoin d’un rafale M capable de décoller d’un catobar ? Personne sauf les Américains »
    .
    Pas tout-à-fait vrai. Les porte-aéronefs Anglais devaient être interopérable avec le PA Charles de Gaulle. In fine, nos amis anglais ont tourné le dos à ce principe en choisissant le F35 à décollage vertical avec en prime une modification très coûteuse de leur PA en cours de construction.
    .
     » Les seuls avec qui on peut s’entendre, c’est les Anglais. »
    .
    Sur ce coup-là, il nous ont plutôt infligé un camouflet.

  26. Bdhy dit :

    Avec l’accord Dassault-Airbus ce ne serait pas la fin des haricots pour le F-35 en Allemagne ???
    (et pourquoi pas en Belgique par la même occasion)
    http://www.opex360.com/2018/04/25/dassault-aviation-airbus-ont-trouve-accord-systeme-de-combat-aerien-futur-franco-allemand/

    • Posteur dit :

      Rien d’officiel, juste un « simple accord » pour une feuille de route commune, derrière il n’y a rien de concret et on ne sait toujours pas qui parmi les deux dirigera le projet et apparemment ça évite le sujet donc tant qu’on a pas d’infos sur ça et les potentiels industriels (motorisation,radar) qui y seront liés et l’accord final (véritablement entre les états) ça restera du « vent. »

      Et encore je sens qu’il va y avoir pas mal de divergence sur cet feuille de route étant donné les besoins différents des deux états cité.

      « Pour rappel, M. Trappier avait indiqué que Dassault Aviation était ouvert à l’idée d’une coopération pour mettre au moint un nouvel avion de combat, à la condition de diriger le projet, étant donné ses compétences indiscutables en la matière.

      Sur ce point, Dassault Aviation et Airbus ont pris l’engagement de travailler « de façon pragmatique et efficace. » »

      Comme vous pouvez le voir ça évite le sujet sensible de qui sera le « chef ».

  27. Tokamak dit :

    Sachant que l’Allemagne ne implique pratiquement pas dans les conflits, j’espère qu’il achèterons un maximum de F-35, il correspond à leurs besoins.