Le groupe français Nexter décroche une commande de 18 canons légers 105 LG1 en Malaisie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

19 contributions

  1. Galwenn51 dit :

    Je sais que la césar à dexcellents résultats mais pourquoi n’avons nous pas d’artillerie de campagne alors que nous semblons excellents dans le domaine?

    • mo120 dit :

      Mortier 120 RTF1

    • Polymères dit :

      L’artillerie reste aujourd’hui le parent pauvre de toutes les mesures de « rattrapage » qui ont été prises et qui vont être prise dans les années à venir avec la prochaine LPM.
      Mais globalement chez nous, c’est le mortier de 120mm qui a ce rôle de 105mm chez d’autres. Bien entendu on pourrait en avoir, comme pour tout, mais la France est bien plus dans un style de guerre pour la projection que celle de positions, on privilégie un format mobile, une artillerie suffisante pour 15 000 hommes.

      • Polymères dit :

        Par contre ce qu’il manque un peu chez nous, c’est une artillerie de saturation, il faut pouvoir être capable d’envoyer un véritable barrage, notamment avec des roquettes.Nous avions de MLRS, on se retrouve avec quelques LRU, qui ont leur utilité mais qui ne permet plus un « déluge » de feu.

        • Alex dit :

          La mode du « déluge de feu » est un peu dépasser , aujourd’hui c’est une frappe une cible toucher

          • PK dit :

            @ Alex.
            .
            On en reparlera le jour où l’on sera confronté à un adversaire de même niveau que nous…

        • wagdoox dit :

          si mais juste une fois, c’est encore et toujours UNE action. Ensuite rien l’armée française ne pourra durer face à un adverse ayant une profondeur stratégique ou une épaisseur militaire.
          Il est heureusement prévu de passé au canon électromagnétique.

          • Orion dit :

            Les canons EM peu importe la formule choisi ne remplaceront jamais un LRU sur toutes ses missions.
            .
            Les lois de la physique ne permettent pas de faire tout et n’importe quoi !

      • Orion dit :

        Visiblement c’est un canon très léger, rustique pensé mobile et aéro.
        .
        Sur la papier (et sans réelles connaissance du sujet.. ) il m’a l’air tout aussi intéressant qu’un mortier de 120 (la portée en plus).
        Après dans la pratique… niveau punch, coût et mise en oeuvre je ne sais pas ?

    • Anthonyl dit :

      Parce que pour des raisons budgétaires on a fait le choix d’un seul calibre, un seul type de canon et qu’on va vers le tout Caesar…

  2. Wrecker 47 dit :

    Bref ,un 105″ revisité »?…

  3. Tf22 dit :

    Pour la bonne raison que nous avons des mortiers de 120mm

    • Intox dit :

      Pour combien de temps encore ? Il y en a de moins en moins chaque année et ils sont de plus en plus vieux. A terme l’artillerie française se résumera à quelques Caesar.

  4. Vince dit :

    Ce serait quoi la plus value de ce canon par rapport au mortier de 120mm – à part une allonge un peu plus grande ? Une meilleure précision du premier coup ?

    • Orion dit :

      Si on en croit le Wiki, la durée de vie serait relativement courte pour ce canon.
      .
      Je doute qu’il remplace nos vénérable 120. Mais en complément why not…
      .
      Je serais curieux de l’avis d’un artilleur également !

    • Sempre en Davant dit :

      C’est une arme à tir direct et non « en cloche » qui permet (et ne permet pas) de traiter des cibles sous des angles impossibles aux mortiers (et inversement) à des endroits (forêts, montagnes, villes) où nos « engins » ne peuvent être conduits ou laissés.
      L’EBRC 90 qui ne tire ni haut ni bas (en dépits des expédiant du 4éme RC) n’a pas la polyvalence des AML mortier et canon… Les grands espaces africains n’étant pas toute la géographie, le besoin de mettre l’appui sur roues et la masse du « blindage » (qui manque à nos CAESAR) ne répondent pas à tout et impactent la log..
      Les mortiers de 60 et 81 manquent à l’Inf comme le 105 à l’Artillerie.
      C’est peut être pas d’emploi quotidien mais quand c’est besoin et qu’yenapa … Outch!

  5. Parabellum dit :

    On en aurait une douzaine aussi en france ca serait pas si mal…il reste quelques mortiers de 120 et c est tout…les cesar ne sont qu une poignée dispo …les lru sont des bijoux rares…la question de la puissance de feu est un problème permanent de notre armee …pas de missile sol sol de saturation ou de frappe longue…pas de petits canons d accompagnement..etc…des anti chars au compte goutte…les récents conflits auraient pourtant dû nous ouvrir les yeux sur le besoin de la puissance de feu…durable. Et meme si les canons de 25 ou de 40 sur le s blindés a roue sont performants ils n ont pas la capacite d une volée de 105 …ou plus.rearmons aussi notre artillerie…

  6. Kilroy dit :

    Un canon parfaitement adapté aux troupes aéroportées,le 35° en a rêvé,l’a souhaité mais résultat dotation en matériel pas largable: 155 TRF1 et maintenant Caesar mis à part des mortiers de 120 bien rincés !l’artillerie parent pauvre des armées ?

  7. Tannenberg dit :

    Quand on voit le boulot que les CAESAR ont accompli en Irak au sein de la TF Wagram, le 105 LG1 pourrait constituer un moyen APERS, AMAT, d’illumination ( et de contre-batterie si on investit dans un radar adhoc) interessant dans la categorie projetable/leger/pas cher pour equiper nos FOB au Mali par exemple, non? Le plus cher ce n’est pas l’affut, mais plutot le calculateur balistique (le radar le cas echeant) et les munitions…