Prise d’otages de Trèbes : Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame a succombé à ses blessures

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

199 contributions

  1. Frédéric dit :

    Mes condoléances à sa famille et ses frères d’armes. J’habite dans l’Aude également, et tout cela me laisse sans voix.

    • Robert dit :

      Le lieutenant colonel Beltrame est mort poignardé à la gorge. Etant donné que les coups de feu qui ont précédé ces coups de poignard ont entrainé l’intervention immédiate du GIGN, on peut penser qu’il voulait égorger le gendarme et qu’il n’en a pas eu le temps, l’enquête nous le dira.
      http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-lieutenant-colonel-arnaud-beltrame-est-mort-poignarde-25-03-2018-7628190.php

      • Robert dit :

        Encore un beau témoignage sur cet officier d’exception.
        https://fr.aleteia.org/2018/03/24/la-foi-du-lieutenant-colonel-arnaud-beltrame/

        • Robert dit :

          Après un article mensonger sur l’école militaire de Saint Cyr dans Libération
          http://www.liberation.fr/france/2018/03/22/lycee-saint-cyr-une-machine-a-broyer-les-femmes_1638211
          et concernant une polémique lancée par le JDD concernant le manque d’officiers « issus de la diversité » dans l’armée française, polémique qu’on qualifierait de raciste si les mis en cause étaient noirs par exemple, mais le « racisme » combattu est toujours à charge exclusivement contre les blancs
          https://twitter.com/plmazars/status/977646937078947842/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Flesalonbeige.blogs.com%2Fmy_weblog%2F2018%2F03%2Falors-que-le-lt-col-beltrame-a-%25C3%25A9t%25C3%25A9-%25C3%25A9gorg%25C3%25A9-le-jdd-sen-prend-%25C3%25A0-saint-cyr.html
          voici un article du colonel Michel qui remet les choses en place
          http://www.bvoltaire.fr/de-generaux-issus-de-diversite-armees/

          • Robert dit :

            Encore un article élogieux sur le lieutenant colonel Arnaud Beltrame. Comme il est réservé aux abonnés sur le Figaro, je l’ai copié sur fdesouche.

            La France pleure un héros, Arnaud Beltrame : « Il avait choisi comme nom de code «Bruno», en référence à l’indicatif radio du général Bigeard qu’il admirait tant »
            PORTRAIT – «Éternel ardent», le lieutenant-colonel faisait l’admiration de ses frères d’armes pour son engagement absolu.
            Parmi les premiers arrivés aux abords du supermarché où Radouane Lakdim a déjà semé la mort au cri d’«Allah akbar!», tuant l’artisan boucher, Christian Medvès, et un client, Hervé Sosna, le lieutenant-colonel s’est mis, comme à son habitude, devant ses hommes. Dans une panique indicible, la dizaine de clients présents a réussi à prendre la fuite par la porte de derrière tandis que quelques personnes se tapissent dans la chambre froide. Le terroriste, lui, retient encore une caissière comme bouclier humain.
            De manière quasi instinctive, Arnaud Beltrame, officier adjoint du groupement de gendarmerie de l’Aude, décide de se constituer prisonnier vers 10 h 45 afin de libérer l’otage. Peu banale dans les protocoles d’intervention, cette initiative ne surprend guère son entourage et ses frères d’armes. «Ce qui s’est passé à l’intérieur du Super U, la prise d’otages, cela a dû être intolérable pour lui, assure Thierry Webley, directeur de la sûreté du château de Versailles, qui l’a côtoyé pendant un an, en 2016, à l’École européenne d’intelligence économique. Il était au service des autres. La décision qu’il a prise est extraordinaire. Chapeau. Mais quand on connaissait l’homme, cela n’a rien d’étonnant.»
            «En tant que plus haut gradé au contact à ce moment-là, Arnaud n’aurait jamais laissé sa place à personne, confirme Fabien, capitaine qui l’a secondé entre 2009 et 2010 au sein du 1er régiment d’infanterie de la Garde républicaine, en charge de la protection du Palais de l’Élysée. Véritable athlète et expert des techniques de corps à corps, il pensait sûrement pouvoir maîtriser l’assaillant. Chez lui, il n’y avait aucune place à l’improvisation, tout était réfléchi.»
            Lors d’un insoutenable huis clos qui va durer près de trois heures, Arnaud Beltrame ne peut passer à l’action, sans cesse sous la menace de Radouane Lakdim. Délirant, celui-ci récite des versets du Coran, évoque la Syrie et exprime des demandes fantaisistes, comme la libération de Salah Abdeslam, ultime rescapé des attaques kamikazes de Paris et Saint-Denis le 13 novembre 2015.
            À 14 h 25, l’assaut est aussitôt donné quand trois détonations claquent dans le magasin. Blessé par balles mais aussi à l’arme blanche, Arnaud Beltrame pousse son dernier souffle dans la nuit de vendredi à samedi, à l’hôpital de Carcassonne, où il avait été héliporté dans un état désespéré. Dimanche, son autopsie a mis en évidence «des lésions balistiques non létales» et révélé «une plaie gravissime de la trachée et du larynx par arme blanche», a indiqué le parquet de Paris.
            Programmé tout au long de sa carrière pour avoir un destin hors norme, Arnaud Beltrame affichait une trajectoire placée sous le signe de l’excellence, d’un engagement absolu et, disons-le, d’une grandeur d’âme où s’entremêlaient dévouement et camaraderie. Né le 18 avril 1973 à Étampes, cet homme marié et sans enfant a servi le drapeau pendant plus de 22 ans. Admis sur concours à l’école militaire interarmes de Coëtquidan (Morbihan) en 1999, il sort major de la promotion «campagne d’Italie» en 2001. Ce fort en thème fait preuve d’appréciations particulièrement élogieuses au terme d’une scolarité brillante: «Courageux, il se bat jusqu’au bout et n’abandonne jamais.» Ses cadres soulignent son «esprit résolument offensif face à l’adversité». Le lieutenant Beltrame choisit alors de servir en gendarmerie, où il termine, une fois de plus, major de la promotion «capitaine Gauvenet» de l’école de Melun, en 2002.
            Thierry Aldebert, directeur exécutif de l’Olympique de Marseille, ancien lieutenant-colonel au GIGN (2002-2012) et camarade de promotion se souvient: «Arnaud était un éternel ardent, toujours positif, toujours à aider les autres dans les moments difficiles. Pendant les trois mois de stage probatoire pour éprouver notre physique et notre caractère, il restait enthousiaste malgré les privations de sommeil, de nourriture. Nous dormions dans le même trou, à la belle étoile. Après nous avoir réveillés dans la nuit pour une séance de quatre heures de sports de combat, il était le premier à sauter comme un cabri dans une eau à 7 degrés pour se rincer. Arnaud, c’était vraiment la tête et les jambes.»
            Celui qui avait alors choisi comme nom de code «Bruno», en référence à l’indicatif radio du général Bigeard qu’il admirait tant, enchaîne les stages «para» et de maniement d’explosifs, de plongée, de montagne, de protection rapprochée ou encore de conduite rapide. La devise du GIGN: «S’engager pour la vie» devient son credo.
            Le Figaro

          • bon plan dit :

            On est en train de crever de la « Diversité ».
            Vendue par des gauchistes qui vivent dans les beaux quartiers parisiens et font leurs courses chez Fauchon.

      • Mireille dit :

        Égorgé.

        C’est tout ce que mérite un homme blanc aux yeux de ces forcenés.
        Terrible de voir cela.

  2. FrL dit :

    Nous etions lieutenant ensemble au 8 regiment d artillerie. C etait deja une belle figure debordante d energie et de generosité. Comme quoi on ne devient pas un héros par hasard… paix à son âme

  3. Eric dit :

    Merci Mon Colonel pour votre courage et abnégation.
    Sincères condoléances à votre famille

  4. Dedieu dit :

    Que Dieu vous garde Arnaud Beltrame,
    vous êtes une belle âme, puisse votre courage nous inspirer.

  5. Bangkapi dit :

    Gendarme et soldat.
    Que Saint Michel veille sur lui .R.I.P.

  6. basstemp dit :

    Je profite des commentaires pour un autre sujet bien qu’assez proche :

    http://www.lejdd.fr/societe/armee-pourquoi-les-generaux-resistent-a-la-diversite-3608507

    Le JDD ne comprend pas comment se fait il que nos généraux soient tous blancs et chrétiens pratiquants pour la plupart …

    Bah peut être parce que la France au niveau des institutions militaires suit simplement ses traditions, traditions qui remontent jusqu’a près de 1000 ans ! Traditions nécessaires pour garantir militairement que notre pays restera notre pays dans son essence par le choix d’une continuité de commandement militaire en phase avec l’histoire de France, de ses traditions et de sa majorité présente qui jusqu’au preuve du contraire est un peuple blanc

    Le vrai problème vient de comment son éduqués les jeunes gens de couleur par un système éducatif qui les incitent a hair la France en phase avec le climat des quartiers et de sa réalité racailliste

    Je ne dis pas qu’il n’existe pas de personnes de couleurs en phase avec l’histoire de France, je dis simplement que pour l’instant : Ils ne sont pas assez nombreux pour faire le choix des écoles militaires pour réunir les 2 conditions nécessaires

    Hors le peuple français a besoin de se sentir en sécurité sur son sol, et ça commence par une chaine de commandement a laquelle ils peuvent avoir confiance dans la détermination a être fidèles aux français

    Résultat forcément ça privilégie un système de commandement blanc et de tradition catholique (mais non-prosélytes)

    Imaginez une chaine de commandement avec quelques généraux musulmans très pratiquants : Je pense qu’on aurait du souci a se faire sur une éventuelle guerre civile et vous le savez tous très bien !!!

    C’est ainsi que De Gaulle a voulu la 5 ème république, pour que la France, reste la France

    • Robert dit :

      Basstemp,
      D’accord avec vous.
      J’ajouterais que même un incroyant peut trouver sa place s’il ne manifeste pas d’aversion visible envers ce qui fonde la civilisation française.
      Il ne s’agît pas du domaine religieux, mais du domaine de l’héritage collectif d’une nation.
      Le domaine spirituel relève du libre arbitre de chaque personne, pas d’une décision collective.
      Ce qui n’est pas le cas dans l’islam.

      • Rigel dit :

        Vous oubliez les parachutistes musulmans tués par Merah
        Ils avaient choisi la France pour s’y engager.
        Arrêtez de nous bassiner avec la religion, on en crève, chacun est libre de croire et de ne pas croire sans pour a tant être montré du doigt par la bigoterie. Ne pas croire ou croire autrement ne préjuge pas de notre capacité à respecter les us et coutumes de notre pays et à y être engagé pour le bien de tous.
        Vous n’êtes pas les seuls à être se bons français sachez le.
        Le radicalisme, l’extrémisme est partout y compris dans le monde chrétien, les extrémistes blancs roses verts font le jeu des islamistes, ils vous aiment, ils vous espèrent, vous êtes leur espoir.
        Écarter tous les autres, autres que blancs catholiques, forme d’extrémisme, nourrit l’islamisme djihadiste.
        Et là on est murs pour un conflit religieux. 30, 100, 200 ans ?
        Le nationalisme que vous portez est source de guerre.
        Essayons de travailler à réformer l’islam de France ensemble avec les musulmans modérés, et isoler les islamistes politiques avec l’action de
        la majorité des musulmans de France et d’Europe
        Tuer les tueurs OK les traquer et les isoler ok en se faisant aider par les modérés sinon on court à la catastrophe

      • tschok dit :

        Robert,
        .
        Je suis heureux d’avoir découvert comment je peux trouver ma place dans votre schéma: si je ne manifeste pas « d’aversion visible envers ce qui fonde la civilisation française ».
        .
        Mais je comprends également que si je ne le fais pas… eh bien disons que je ne pourrai pas trouver ma place dans votre schéma; Et je suppose que vous êtes le grand juge de ce qui fait la « civilisation française ».
        .
        Zélote…
        .
        Et toujours cette conception hypocrite: le « visible »… Ralalala
        .
        On essaye de se battre contre la islamos-fachistes et les cathos-fachos sont déjà à la maison, près des cercueils, le cadavre des héros encore tièdes, en train d’allumer les bougies et de préparer les petits fours.
        .
        Ah putain, quelle horreur.

      • yannus dit :

        Bonjour,
        Je suis athée et par Taranis, je viens d’une famille vivant au coeur des terres des Parisis depuis toujours.
        Du point de vue Républicain, j’ai beau être incroyant mais je pense avoir trouvé ma place, merci de vous en inquiéter.
        Je ne pense pas que le problème du terrorisme islamiste soit un problème d’incroyance bien au contraire.

    • Rigel dit :

      Et pourtant
      De Gaulle à fait largement appel aux nord africains pour en faire de la main d’œuvre bon marché
      Feriez bien de laisser De Gaule.

      • bon plan dit :

        Et bien sur on les a forcé à venir travailler en France….
        N’ont ils pas été payés?
        Si le maghreb s’était si bien, ils seraient restés là bas.
        Si notre monde ne leur plait pas/plus : GO HOME ! Y tout à faire la bas. Mais pour ca faut bosser et/ou accepter de faire la révolution. Plus facile de prendre les allocs, le chômage et autres prestations sans trop se fatiguer.

  7. Raymond75 dit :

    Cet homme s’est sacrifié pour prendre la place d’une otage, il en a perdu la vie … Nous devons respecter son courage et son abnégation, la grandeur de son âme et lui rendre honneur. Mais il faut aussi s’interroger : cet officier supérieur aurait probablement été plus utile à son poste de commandement qu’en tant qu’otage lui même, réduit à l’impuissance et victime désignée d’office … Je ne suis ni irrespectueux ni provocateur par mon interrogation ; on ne demande pas aux forces de l’ordre à se sacrifier mais à accepter des risques calculés lors de leurs interventions, en mettant le maximum de chances de leur côté, par leur entraînement et leur organisation. Idem pour les militaires en OPEX. Et j’espère que l’on ne donne pas de telles consignes aux policiers et gendarmes. Cet homme extrêmement droit et valeureux a certainement obéi à une impulsion qui le dépassait. Il n’y a aucun cynisme dans mon interrogation.

    • Carin dit :

      À Raymond 75
      Apparemment cet officier était plus professionnel que vous pensez.. s’il s’est porté volontaire pour remplacer l’otage qui soit dit en passant était blessée… c’etait pour que ses copains écoutent ce qui se passait à l’interieur à travers son portable qu’il avait pris soin de laissé en émission… et je ne doute pas du fait qu’il précisait exactement leurs emplacement à l’interieur de ce Super U, j’en veut pour preuve que le terros a été trouvé et abattu des l’entrée des forces de l’ordre.. et si les intervenants savaient où trouver ce connard c’est bien grâce à cet officier. Un grand merci à vous pour la très gentille suspicion que vous tentez de donner de son action.

    • caiusbonus dit :

      Il se dit en Gendarmerie que certes la France a besoin de héros, et que donc le geste est respecté, mais professionnellement c’était une grave erreur. ça a gêné l’action du GIGN local qui n’avait plus affaire à un otage « lambda » mais au chef des gendarmes (qui du coup ne commandait plus) .
      Professionnellement un gendarme ou policier ne doit jamais prendre la place d’otages, le métier c’est force de l’ordre (pour faire cesser l’agression terroriste), pas martyr. ça ne doit se voir que dans les films ou séries télé.
      Merci de ne voir également aucun cynisme, je me place du point de vue professionnel après en avoir discuté avec pas mal de gendarmes dont mon fils OPJ.

      • ScopeWizard dit :

        @caiusbonus
        .
        Son geste a sauvé une vie .
        .
        Il se peut que son intention ait été de tenter de neutraliser le terroriste une fois dans la place ; il serait très étonnant qu’ il n’ y soit allé QUE pour mourir à la place d’ un autre …
        Il connaissait les risques et savait ce qui pouvait lui arriver ; il n’ empêche que s’ il en avait eu la possibilité , il aurait agi dans le but de mettre hors d’ état de nuire l’ autre excité … quitte à le tuer ou le blesser très gravement .
        .
        Enfin , c’ est ce que je pense .

  8. pepper dit :

    Vous êtes l’honneur de tous ceux qui défendent notre sécurité,que dieu vous protège!

  9. Jerome dit :

    JE ne veux en aucun cas créer de polémique ou quoi que ce soit mais meme en étant militaire je trouve ça très bizarre qu’un homme prenne la place « d’une inconnue «  pour lui en sachant très bien que vêtu de l’uniforme le plus représentatif du peuple français il n’avait malheureusement aucune chance de s’En sortir indemne…. courage à sa famille et ses proches

    • Robert dit :

      J’ai un autre exemple en tête, celui du Père Maximilien Kolbe, un franciscain polonais. Dans le camp de concentration ou il était enfermé, des prisonniers, suite à des représailles ou autre, allaient être enfermés dans un bâtiment à part ou ils allaient être laissé dépérir jusqu’à mourir. Le Père Kolbe a vu un père de famille désespéré d’avoir été choisi et il a demandé aux SS à prendre sa place. Il est ainsi resté le dernier vivant et un SS est venu lui injecter un poison pour l’achever.
      Pourquoi fait-on certaines choses en certaines circonstances ?
      Peut-être parce la femme otage était mère de famille et lui sans enfant?
      Peut-être pour une autre raison, seul lui le savait ?
      Ce qui compte et doit servir d’exemple c’est qu’il n’a pas calculé les risques, éventuellement un avantage, il a pris sa décision en conscience.
      Maintenant, dans une société de confort ou la lâcheté est encouragée et l’héroïsme suspect, va-t-on lui reprocher de ne pas s’être comporté comme le troupeau?
      Il n’y serait pas allé, ce serait probablement la femme qui aurait été sacrifiée et il n’était pas une tête brulée ou un illuminé.
      Moïse,
      Quand aux critiques sur le GIGN, on sait qu’il avait des explosifs et il était déterminé, il aurait pu avoir une ceinture d’explosifs sur lui. S’ils étaient prêts à sacrifier des otages, voire eux-mêmes, alors ils auraient probablement foncé. Parler de bavure, vous ne trouvez pas cela délirant ?
      La devise du GIGN, c’est de protéger la vie.

      • Rigel dit :

        Peut-être que…
        Cessons de vouloir tout expliquer et contentons nous d’adresser notre respect à cet homme, d’adresser notre compassion à ses proches, ainsi qu’aux autres victimes et personnes qui ont mis à l’abri les otages.
        La polémique n’a pas sa place ici.

        • caiusbonus dit :

          La polémique, non; la réflexion, oui. ça n’empêche absolument pas la compassion et l’admiration.

          • Robert dit :

            Caiusbonus,
            Les promoteurs de la « diversité » forcée n’en peuvent plus que la réalité explose à la vue de tous, alors ils cherchent toutes les stratégies d’évitement.
            Pourtant, ce drame, comme tant d’autres avant lui, nous envoie un message on ne peut plus clair qu’i appartient à chacun d’analyser.
            Nous ne pourrons pas compter pour cela sur nos dirigeants et nos élites qui ont déjà commencé à détourner l’attention et masquer certaines réalités.
            Alors, laissons les braillards injurier et nier, ils sont déjà dans les poubelles de l’histoire.

  10. eric dit :

    Toutes mes condoléances à sa famille.

  11. Moise dit :

    Je trouve que le gign a fait preuve d amateurisme. 3 h avec un seul otage, comment avec des technologies tel que les sondes ou mini drone un sniper n aurait pas pu liquider ce rat en 2 minutes chrono.
    On nous dit que le colonel serait partit pour ramener un chargeur au terroriste avant de se faire tirer dessus de qui se moque t on! Ca sent la bavure a plein nez

    • Rigel dit :

      OK donc comme vous avez la réponse allez le dire aux forces spéciales
      Dites leur comment ils doivent agir
      Avec un peu de chance vous pourrez leur montrer et leur expliquer votre manière de procéder
      Ils vous attendent nul doute qu’il

      • Rigel dit :

        Nul doute qu’il y aura des rires.

        • Rigel dit :

          Et puis si vous avez un peu de jugeote vous ne prendrez pas ce que dit la presse pour argent comptant sans tomber dans le complotisme
          Peut être que la presse se fait enfumer sans s’en rendre compte… Par nos services secrets histoire d’enfumer aussi les terroristes
          Tactique de l’écran de fumée….

    • Ronin dit :

      De qui se moque t on? Bah je dirai toi, de nous.

    • ruffa dit :

      Va te présenter à la sélection : ils vont bien rigoler!!

    • ScopeWizard dit :

      @Moise
      .
      En fait , l’ idée est qu’ il ne faut pas confondre vitesse et précipitation .
      .
      « Hâtez-vous lentement. »
      « Il faut faire vite ce qui ne presse pas pour pouvoir faire lentement ce qui presse. »
      .
      Il ne faut pas toujours ( parfois il n’ y a pas d’ autre choix ) réagir à chaud surtout s’ il y a danger ( certains foncent systématiquement sans réfléchir ) ; il s’ agit de prendre au moins le temps d’ évaluer au plus juste la situation , de mettre toutes les chances de succès de son côté donc de minimiser les risques d’ échec ou de provoquer un résultat qui s’ avèrera pire …
      Maintenant , tout peut arriver , évidemment ; par conséquent , il faut prendre en compte tous les paramètres possibles et imaginables avant d’ être sûr de pouvoir passer à l’ action …
      .
      Cela étant , c’ est toujours délicat : si vous attendez trop ce n’ est pas bon non-plus , à un moment-donné il faut se jeter à l’ eau parfois même dans l’ urgence quitte à ce qu’ il manque des éléments importants dans la prise de décision …
      .
      En même temps , je vous ferais remarquer que tout ce que vous venez de lire n’ est qu’ une suite ininterrompue d’ évidences très faciles à dire … beaucoup plus difficiles à concrétiser en situation , en particulier si le danger est très élevé , à fortiori s’ il y a danger de mort …
      .
      Toujours à méditer sont ces fables : « Rien ne sert de courir ; il faut partir à point . » ( « Le Lièvre et la Tortue » des Fables de Jean de La Fontaine inspirée de « La Tortue et le Lièvre » des Fables d’ Ésope ) .
      .
      « La Tortue et le Lièvre »
      .
      « Le Lièvre considérant la Tortue qui marchait d’un pas tardif, et qui ne se traînait qu’avec peine, se mit à se moquer d’elle et de sa lenteur. La Tortue n’entendit point raillerie, et lui dit d’un ton aigre, qu’elle le défiait, et qu’elle le vaincrait à la course, quoiqu’il se vantât fièrement de sa légèreté. Le Lièvre accepta le défi. Ils convinrent ensemble du lieu où ils devaient courir, et du terme de leur course. Le Renard fut choisi par les deux parties pour juger ce différend. La Tortue se mit en chemin, et le Lièvre à dormir, croyant avoir toujours du temps de reste pour atteindre la Tortue, et pour arriver au but avant elle. Mais enfin elle se rendit au but avant que le Lièvre fut éveillé. Sa nonchalance l’exposa aux railleries des autres Animaux. Le Renard, en Juge équitable, donna le prix de la course à la Tortue. »
      .
      « Le Lièvre et la Tortue »
      .
      Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.
      Le Lièvre et la Tortue en sont un témoignage.
      Gageons, dit celle-ci, que vous n’atteindrez point
      Sitôt que moi ce but. — Sitôt ? Êtes-vous sage ?
      Repartit l’animal léger.
      Ma commère, il vous faut purger
      Avec quatre grains d’ellébore.
      – Sage ou non, je parie encore.
      Ainsi fut fait : et de tous deux
      On mit près du but les enjeux :
      Savoir quoi, ce n’est pas l’affaire,
      Ni de quel juge l’on convint.
      Notre Lièvre n’avait que quatre pas à faire ;
      J’entends de ceux qu’il fait lorsque prêt d’être atteint
      Il s’éloigne des chiens, les renvoie aux Calendes,
      Et leur fait arpenter les landes.
      Ayant, dis-je, du temps de reste pour brouter,
      Pour dormir, et pour écouter
      D’où vient le vent, il laisse la Tortue
      Aller son train de Sénateur.
      Elle part, elle s’évertue ;
      Elle se hâte avec lenteur.
      Lui cependant méprise une telle victoire,
      Tient la gageure à peu de gloire,
      Croit qu’il y va de son honneur
      De partir tard. Il broute, il se repose,
      Il s’amuse à toute autre chose
      Qu’à la gageure. À la fin quand il vit
      Que l’autre touchait presque au bout de la carrière,
      Il partit comme un trait ; mais les élans qu’il fit
      Furent vains : la Tortue arriva la première.
      Eh bien ! lui cria-t-elle, avais-je pas raison ?
      De quoi vous sert votre vitesse ?
      Moi, l’emporter ! et que serait-ce
      Si vous portiez une maison ?
      .
      Ça n’ a l’ air de rien à première vue … mais ça aide … 😉

      • ScopeWizard dit :

        Précision pour les puristes ou pointilleux ( pour ne pas dire les casse-nouilles dans mon style 🙂 ) :
        .
        « Il faut faire vite ce qui ne presse pas pour pouvoir faire lentement ce qui presse. »
        est un proverbe chinois .
        .
        « Hâtez-vous lentement et sans perdre courage ;
        Vingt fois sur le métier, remettez votre ouvrage ;
        Polissez-le sans cesse et le repolissez. »
        est un précepte ( une recommandation ) dans ces trois vers de son « Art poétique » , par Nicolas Boileau ( XVII ème siècle ) , qui est destiné aux écrivains et est tiré d’ un dicton d’ origine latine .

        • ScopeWizard dit :

          Lui-même issu probablement d’ un proverbe ou d’ un dicton grec …

  12. Bomber X dit :

    Merci mon Colonel.

  13. Expression libre dit :

    Il est difficile de trouver les mots pour cet acte du colonel Beltrame. Il aura été au bout de son engagement, c’est exceptionnel ce qu’il a fait…mais , il l’a fait…chapeau bas, Citoyen de France!

    Ceci dit, au delà de cet acte exceptionnel, n’oublions pas les civils qui sont tombés!

    • Intox dit :

      Elle n’est pas la seule un ex candidat de la France Insoumise s’est réjoui ouvertement de la mort de ce gendarme.

    • Robert dit :

      Eugènie Bastié ironisait sur les réactions habituelles des gauchistes, essayant d’éluder la réalité. Elle s’en est excusé. Maladresse, certainement pas malveillance.
      Par contre, l’élu FI, lui a assumé sa saloperie et soyez assuré que beaucoup pensent comme lui sans l’avouer. A propos de l’égorgement du Père Hamel, certains s’étaient lâchés contre le prêtre, ils n’ont jamais été poursuivis à ma connaissance.

      • Rigel dit :

        Vous avez lu son tweet ?
        Apparemment non.
        Relisez

      • ruffa dit :

        L’elu FI ou devrais-je dire ce pauvre type est placé en garde-à-vu pour apologie du terrorisme : un pauvre c..!

    • ScopeWizard dit :

      Humour à la con surtout et surtout à contre-temps …

  14. Piliph dit :

    Je comprends mieux la présence de militaires français dans la Ghouta : ils ont pris la place d’otages des islamistes…

  15. Jpg dit :

    Sur ce fil dont l’unique théme est la mort d’Arnaud le courageux, je lis ici quelques commentaires que je perçois comme « décalés » ; ils questionnent leurs auteurs … Questions à …
    – à toi, basstemp qui disserte sur la chaîne de commandement de « blancs et chrétiens pratiquants » …
    – à toi Jérôme, qui commence par « Je ne veux pas créer de polémique » puis continue son post par la tentative d’une polémique …
    – à toi Moïse, qui depuis ton clavier complotise pour associer « GIGN » et « amateurisme » …,
    Est-ce l’expression honorable du respect pour le courage de ce héros?
    Est-Ce bien le lieu ? Ici ? … et le moment ? Maintenant ?
    Est-ce que l’expression de ta pensée, décalée, ou polémique, ou complotiste … est de nature à bien honorer ce héros authentique ?
    Et as tu pensé à sa femme, ses intimes, ses amis, qui peut être un jour éprouveront le le besoin ou l’envie de glaner ici une forme de réconfort ?
    Crois tu que ta petite pensée exprimée ici est vraiment respectueuse et adéquate ? Et ta menue liberté d’expression ne doit elle pas s’exhiber ailleurs ? Autrement ?
    … à mes yeux, ton expression, même si elle n’en a pas la même gravité, obéit à la logique de Stéphane Poussier (cet ancien candidat de La France insoumise aux législatives dans le Calvados qui a été placé en garde à vue pour apologie d’actes terroristes). Car ici, le fait de décaler, polémiquer ou suggérer le complot, c’est pour moi ignorer le héros alors qu’ici c’est, je crois, un lieu de respect de ce mort pour la France … mort par grandeur d’âme, par excellence, par sens éthique.
    Je ne sais pas comment les autres vivent cela, moi moi, perso, ce que j’aimerais lire ici : sur ce fil… c’est de l’hommage, de l’empathie, du respect, de l’admiration et même, de l’affection ! Rien d’autre.
    Respect et admiration pour Arnaud Beltrame : son courage est une gifle à la face de ces terroristes qui se croient courageux (alors qu’ils ne sont que minables suicidaires) ; son héroisme est aussi un acte d’amour des autres et de la France ! Courage à tous ceux qui le connaissaient ou le côtoyaient.
    PS
    Et comme l’écrit ici bomberX : « Merci mon colonel ! »

    Jpg

    • tschok dit :

      @Jpg
      .
      je crois que votre vœu, fondamentalement raisonnable, de ne lire ici que des hommages, sans ajout déplacé, ne sera pas exaucé. Et c’est l’évidence même. Il ne sert d’ailleurs à rien de le souhaiter.
      .
      La récupération du héros par nos vieux dégueulasses est déjà en route.
      .
      Elle est en route depuis l’instant précis où l’ogive de la balle qui l’a tué a percé l’enveloppe des premières cellules de sont épiderme et elle s’était à peine enfoncé dans ses chairs, pointant vers ses organes vitaux, que ce dispositif de récupération savait déjà quoi dire, comment et à qui.
      .
      Navré.
      .
      Je viens par exemple d’apprendre à quelle condition j’ai le droit de vivre dans la société française selon Robert. Il ne me semble pas que je profite de la mort d’un gendarme pour lui poser les miennes. Peut-être faudrait-il que je le fasse?
      .
      Et j’ai du bol: je ne suis ni noir, ni arabe, ni musulman. Il doit certainement y avoir un petit strapontin pour les gens comme moi dans son monde (de merde). Du moment que je ne suis pas trop « visible ».
      .
      L’ambiance n’est donc pas au recueillement: nos vieux salauds avancent leurs pions…

      • Frank dit :

        @ tschok Vous avez bien raison. L’ambiance est au recueillement, à la compassion, à l’éloge, et cela est légitime et justifié. Comme la dernière fois, en attendant la prochaine.
        Et ensuite ?
        Vous préparez votre prochain post compassionnel, en fignolant les termes de votre indignation ?
        Vous avez déjà vos nounours, vos bouquets, vos petits messages, et surtout vos principes, comme d’habitude ? Tellement facile.
        Vous évitez surtout, comme d’autres, la véritable question : Comment en somment nous arrivés là, et qu’elle est notre responsabilité personnelle ? La votre, entre autres ?
        C’est quand même stupéfiant que, sur un site dédié à la Défense, où chacun est expert, semble-t-il, personne n’ait de solution pour vaincre l’ennemi intérieur, plusieurs dizaines de milliers d’individus, et des territoires à reconquérir. Des Opérations Interieures, en quelque sorte. Sujet tabou. Mais quelle est la justification des Opex quand l’ennemi déclaré est déjà sur place ? Comprends pas. Ou trop bien.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok
        .
        On s’ en fout ! C’ est insupportable !
        .
        Chaque chose en son temps , un temps pour chaque chose , tschok …
        .
        Ce n’ est ni le moment , ni surtout le sujet pour se laisser aller … d’ autant plus que rien ne le justifie vraiment .
        .
        Le sens des mots , la précision des mots ne sont pas là pour être interprétés ou transformés à notre guise , spécialement en pareil cas …
        .
        « Aversion » n’ est pas un vain mot , il a un sens très clair et @Robert l’ a très judicieusement utilisé … alors restez-en à son sens et ne dites pas n’ importe quoi .
        .
        Selon Larousse.fr :
        sens 1 : « Sentiment d’antipathie violente, voire de répulsion, ressenti par quelqu’un à l’égard d’une personne ou d’une catégorie de personnes ; haine, inimitié : Les hypocrites lui inspirent de l’aversion. »
        .
        sens 2 : « Vive répugnance, dégoût éprouvés par quelqu’un à l’égard de certains animaux, de quelque chose ; horreur : Avoir de l’aversion pour les mondanités. »

        .
        Vous estimez donc vous situer dans cette catégorie de « haineux » , de détestation , de dégoût ? Franchement , vous en êtes là ???
        Si vous n’ en êtes pas à ce stade , alors vous n’ avez pas à vous sentir concerné , encore moins visé … ou alors vous devrez vous expliquer …

        .
        J’ ajoute que si vous avez des comptes à régler avec qui que ce soit , vous le ferez ailleurs , les articles vous en fournissant l’ occasion ne manqueront pas , ne vous en faites pas .
        .
        Un peu de respect , bon sang !
        .
        Au moins ça …

      • Rigel dit :

        Ces cathos fascos ont été dans l’histoire comme les islamo fascos…. Des terroristes
        Les extrêmes se valent….

      • yannus dit :

        Bonjour,
        Je dirais plutôt que la récupération du héro par nos pieux dégueulasses est déjà en route…

        • Robert dit :

          Yannis,
          Précisez votre pensées si vous en avez une. Je pense que vous en avez trop dit ou pas assez, assumez. Parce que votre propos est clairement une injure envers certaines personnes.

          • Yannus dit :

            Je dis que je ne pense pas que l’acte d’Arnaud Beltrame puisse se réduire à un acte de foi comme voudraient certaines personnes nous le faire croire.

          • Yannus dit :

            Je dis aussi que si la foi a peut être poussé Arnaud Beltrame a accomplir son acte d’héroïsme, je n’oublie pas que cette même foi pousse les autres à commettre des actes de terrorisme.

          • Robert dit :

            Yannus,
            Personne ici, sinon montrez moi le message précis, ne prétend que l’acte du lieutenant colonel Beltrame soit exclusivement un acte de foi. il était avant tout officier supérieur en charge de mener une opération délicate. Il avait comme la plupart des gens des valeurs morales qui guidaient sa vocation et ses actes. Dans son cas, ces valeurs morales s’appuyaient sur une foi catholique. Et je m’aperçois que nombre d’officiers supérieurs ajoutent à leur entraînement et leurs valeurs morales une foi profonde qui doit les aider à avoir la force de faire les bons choix.
            Je ne vois donc pas en quoi « la récupération du héro par nos pieux dégueulasses est déjà en route »?
            Cette foi vous pose visiblement un problème personnel?
            En quoi pouvez-vous vous permettre de discuter de la foi d’un officier qui a sacrifié sa vie, comme si vous saviez mieux que lui ce qui a guidé son choix? Car si personne n’a dit que c’est exclusivement sa foi qui a guidé ses choix, personne ne peut non plus prouver le contraire, nous ne savons pas en fait.
            Comme certains perroquets ici, réduisez-vous ce que disent les autres à vos propres préjugés, vos propres aversions ?
            J’ai fait personnellement certaines choses, plutôt radicales, quand j’étais anarchiste uniquement à cause de cette croyance idéologique. Sinon, je ne me le serais jamais permis.
            J’ai fait certaines choses, qui réclamaient un certain courage et une abnégation totale, depuis que je suis catholique que je n’aurais pas eu la force de faire sans ma foi et ses valeurs.
            Une personne est un tout, on ne peut en amputer une partie sans mutiler son être. Et, au risque de heurter la conscience de certains haineux envers la foi catholique, qui dissimulent mal leur haine derrière une généralisation des religions, c’est à eux de justifier leur haine, pas à nous de justifier d’être croyants.
            Ceci dit, vous auriez pu éviter d’être injurieux, cela n’apporte rien au débat même si ça vous soulage. Parce que votre propos va plus loin qu’une simple différence de vues, vous exprimez de la haine.

    • Curiosité dit :

      Rien à ajouter, je plussoie.

  16. Rigel dit :

    En bref c’est un immense bordel dans ce qui leur sert de cerveau
    On priera les « humoristes » du site pour une fois de fermer leur gueule en de pareilles circonstances
    Façon de se respecter eux même aussi pour respecter les autres
    Il faudrait combler un manque, leur éducation

  17. Moise dit :

    Cela ne remet en rien en cause l héroïsme de ce colonel, analyse juste les fait transcris
    et notamment les dernières minutes, il y a matière a se poser les bonnes questions.
    Il est aussi surprenant que le terroriste n ait pas pu être neutralisé bien avant ce qui aurai évité cette fin, je réitère, erreur d évaluation du gign ou ordre qui n est pas venu a temps. Une enquête interne s impose

    • ScopeWizard dit :

      @Moise
      .
      Mais enfin , que croyez-vous ?
      Que c’ est comme dans un jeu vidéo ?
      .
      Vous croyez vraiment que le GIGN ( ou quelqu’ autre groupe d’ élite ) dans 100% des cas maîtrise la totalité des paramètres et que chacune de leurs interventions n’ est finalement qu’ une formalité ??
      .
      Et bien non , pas du tout ; il n’ empêche qu’ ils sont suffisamment entraînés pour savoir faire face à toutes sortes de situations ; par contre , ils ne sont ni infaillibles , ni devins …
      La technologie peut beaucoup mais elle ne fait pas tout non-plus .

    • Rigel dit :

      C’est ça..
      Supérieur à tout le monde Moise ?
      Sachez bien qu’ils, nos soldats, sont des hommes avec leurs peurs…
      Ne leur jetez pas la pierre sinon prenez leur place et on vous verra à l’œuvre
      Les ya ka fau Kon on s’en tape on s’en cogne…
      Tous ces gros cons qui polémiquent et politiser tout… Merde
      Seule chose
      Aller dans les banlieues et faire le ménage, les reprendre en main

      Aider ces banlieues à la dérive et mater les récalcitrants
      La dessus l’état doit agir.

  18. eric dit :

    pourquoi le gouvernement et la gendarmerie font une censure totale sur la mort du gendarme, sa mission était de neutralisé le terroriste et sa trais mal tournée, il avait l’expérience des libérations otage dont en Irak lors de mission spéciale.

    • ScopeWizard dit :

      @eric
      .

      La mission de qui ? Du gendarme qui s’ est spontanément offert à la place de l’ otage ?
      Et l’ autre tordu était con au point qu’ il l’ aurait laissé faire ?
      .
      La mission de le neutraliser revenait aux forces présentes , et en particulier au GIGN ; ça n’ a pas été une réussite , m’ enfin quoi qu’ il en soit , le terroriste , si désireux de mourir , a été abattu … Il n’ a donc plus été en mesure de s’ en prendre à qui que ce soit d’ autre ; ce qui est déjà un point infiniment positif .

  19. Moise dit :

    Jpg j accepte tes excuses…
    Maintenant on apprend qu il est mort poignardé, il y a bien un truc pas clair et donc le gign a été incompétent

    • ScopeWizard dit :

      @Moise
      .

      Allez le leur dire .
      .
      Le GIGN a fait du mieux qu’ il pouvait compte tenu des circonstances … je le répète : le GIGN c’ est pas Dieu ou la Science Infuse ; c’ est pas du cinéma , dans les films , tout se déroule suivant un scénario : que ça se termine bien ou moins bien , c’ est écrit et réalisé selon ce qui a été dé-ci-dé , tout est prévu à l’ avance .
      .
      Dans la VRAIE VIE , ce n’ est plus du tout pareil : il y a des tas de paramètres qui suppriment toute certitude et rendent les choses fluctuantes , instables , donc incertaines .
      .
      C’ est quand même malheureux qu’ il faille devoir aligner tant de truismes en suivant …

    • Rigel dit :

      Ferme ta gueule encore une fois.
      Le truc pas clair ?
      Lequel ?
      Qu’un gendarme ait voulu sauver la vie d’une otage ?
      Écrase
      Tu piges ?
      Essaie de respecter de telles actions sans arrière pensée odieuse et malsaine

      • Rigel dit :

        Le temps était compté pour agir.
        Le type allait assassiner son otage
        Le colonel Beltrame à fait son possible pour la sauver il n’a pas réussi, rendons lui hommage au lieu de se chier dessus
        Pas le temps non plus sans doute de faire intervenir des unités canines.
        Sinon cela aurait été fait.
        Les forces de l’ordre, les militaires savent ce qu’ils font. Ils s’entraînent à agir, pas à parler comme toi et bcp trop d’autres ici.

        • Rigel dit :

          Il n’a pas réussi à rester en vie je voulais dire
          L’otage lui doit sa vie.

  20. petitjean dit :

    Il « aurait » été égorgé !
    peut-on le dire ?
    « Attentat dans l’Aude : le gendarme Arnaud Beltrame est mort poignardé au cou »
    « L’autopsie du gendarme, qui s’est substitué vendredi au dernier otage dans le Super U de Trèbes (Aude), a révélé des lésions mortelles à l’arme blanche. L’officier a également été touché par balles. »
    http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-lieutenant-colonel-arnaud-beltrame-est-mort-poignarde-25-03-2018-7628190.php#xtor=AD-1481423553

    certains diront : « quelle différence » ?…………………………………

  21. hachin dit :

    un profond respect a MR LE LIEUTENANT COLONEL , j’ai été gendarme auxiliaire en 1981,et je suis très fier du geste de ce MONSIEUR.
    Pourquoi ce monde est malheureusement horrible

    mes sincères condoléances a ces proches

    mes respect mon colonel

    cordialement

    • petitjean dit :

      « Pourquoi ce monde est malheureusement horrible »
      précisément ce n’est pas le monde qui est horrible, mais c’est la France, c’est ce qui se passe en France !
      interrogez vous plutôt sur les causes et donc les responsables et coupables de ces drames

      d’ailleurs, personne n’est innocent de ce qui arrive………………………

  22. Wrecker 47 dit :

    Mes condoléances à sa famille et ses amis ,condoléances à la Gendarmerie .Il est mort victime du devoir comme savent le faire les héros.
    RIP

  23. MAS 36 dit :

    Mme PARLY Ministre des Armées aux abonnés absents. Quel silence de plomb !? Autant que je sache les gendarmes sont toujours militaires, seulement pour emploi au ministère de l’intérieur .

  24. Mas Cissé dit :

    R i P Mr Arnaud Beltrame

    Ils nous prennent pour de la racaille.
    Nous voyons en eux des kaffirs et égarés.
    Et pourtant, les dignes humains sont partout.
    Brillant et jeune, le lieutenant-colonel est mort en défendant ses prochains et sa patrie. Il mérite alors nos prieres

    • Robert dit :

      Mas,
      Ile ne faut pas faire de généralités, beaucoup de chrétiens ne le sont plus, beaucoup de musulmans ne partagent pas l’engagement islamiste. Mais les islamistes généralisent et les musulmans peuvent se sentir mis dans le même sac qu’eux. Nous parlons de paroles et d’actes qui permettent de distinguer les uns et les autres, avec les profils qui permettent d’anticiper un éventuel passage à l’acte.
      Aux musulmans de condamner clairement les islamistes en sortant en masse dans la rue pour qu’ils ne parlent pas en leur nom.
      Si certains commettaient des atrocités au nom de ma religion catholique, c’est ce que je ferais.

  25. gougnafe dit :

    http://stephanemontabert.blog.24heures.ch/archive/2018/03/25/heroisme-sacrifice-valeurs.html

    Qu’est-ce qui a conduit un brillant haut-gradé et militaire de carrière à risquer sa vie pour une parfaite inconnue, lors d’une prise d’otage dans un supermarché anonyme? Des valeurs. Et pas n’importe quelles valeurs – des valeurs chrétiennes.
    […]
    Non seulement Arnaud Beltrame était catholique, mais il était converti, croyant, pratiquant, et fervent dans sa Foi. Un mauvais exemple pour la France de demain, donc. Sous les coups de boutoir du socialisme, de la société multiculturelle et du relativisme moral, ces valeurs se perdent, et avec elles les gens capables de les porter.

    Médias ou politiciens, la plupart de ceux qui célèbrent aujourd’hui le courage du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame luttent avec ferveur pour abolir les valeurs au nom desquelles il est devenu un héros. Et avant ce jour fatidique, ils s’en seraient probablement moqués.

    Dans une situation de crise, une féministe, un transsexuel militant des LGBT, un trotskyste cynique, un syndicaliste arc-bouté sur les droits-acquis, un No-Border adepte du métissage se porteraient-ils volontaires dans un contexte identique? Se substitueraient-ils à une otage anonyme à la merci d’un fou furieux islamiste? Chacun a le droit d’y croire, mais pour ma part, j’ai quelques doutes.

    Arnaud Beltrame est mort, cruellement assassiné, mais le monde d’où il vient et les valeurs dont il se réclamait sont aussi agonisantes. Nous nous dirigeons à grande vitesse vers un avenir où tout cela aura disparu. Le monde occidental sera-t-il meilleur pour autant? Chacun imaginera sa propre réponse, mais au train où vont les choses, nous aurons l’occasion de le découvrir bien assez tôt.

  26. Raymond75 dit :

    Extrait du site Internet Agoravox : « Car ce à quoi ce type de sacrifice renvoie en vérité, ce n’est pas seulement à une certaine conception de l’héroïsme, pourtant déjà extrêmement louable en soi, mais à quelque chose de bien plus insondable profondeur encore : le sens du sublime !

    LE SUBLIME COMME GRANDEUR D’ÂME »

  27. petitjean dit :

    La compagne du terroriste de Trèbes est elle-même fichée S et présente des signes très clairs de radicalisation
    «C’est le dernier élément de l’enquête après l’attentat de Trèbes, la compagne du terroriste de Trèbes Redouane Lakdim, âgée de 18 ans, est elle aussi fichée S et présente des signes très clairs de radicalisation selon une source judiciaire à LCI»
    – LCI, 26 mars 2018, 8h00

    • bon plan dit :

      Qu’on la pende préventivement (et je suis gentil. Le garot à la mode espagnole serait plus indiqué).
      On gagnera du temps.
      Autre méthode peut être bien plus efficace : fiché « S » = suppression des allocations en tout genre.

  28. petitjean dit :

    autre « attentat » ?
    Et silence des journalopes !

    Paris : Mireille, une femme juive de 85 ans, a été poignardée de 11 coups de couteau et brûlée vive dans son appartement, un suspect interpellé (MàJ
    http://www.leparisien.fr/paris-75011/paris-une-femme-de-85-ans-perit-dans-un-mysterieux-incendie-24-03-2018-7625997.php

    • Robert dit :

      Crime atroce, bruler le corps d’une personne âgée qu’on bien de tuer.
      Je remarque l’extrême prudence des médias à sortir les détails.

  29. bon plan dit :

    Fiché « S ».
    « S » comme atteinte à la sécurité de l’état.
    Qu’attend on pour leur mettre un bracelet traceur ?
    Ils auront pompé le pays à coup de prestations sociales, prestations chômages, sécu, séjour en prison, procès… et ils nous poignardent dans le dos.

    A quand une nouvelle révolution française ? La France se mérite. Elle ne doit pas se faire putain pour des rejets de la civilisation.

    Halte à la bien pensance. Non, on n’est pas tous pareils et pas tous solubles dans le même moule.

  30. wc dit :

    est il normal q un lieutenant colonel commandant une intervention se porte en otage en
    laissant son unite en attente(une participation a l assaut aurait été plus comprehensible)
    je ne pense pas qu il sagit d un mode d instruction militaire
    resultat ce terroriste qui avait déjà tue a egorge(c est le terme juste) comme on pouvait le prevoir
    un militaire de haut rang ce qui outre le gachis à de fait cree un heros pour les jhadistes

    MES MES CONDOLEANCES ET RESPECTS A LUI ET SA FAMILLE