Vers la détente entre la Corée du Nord et les États-Unis?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

38 contributions

  1. Jacques999 dit :

    Probablement une pression des chinois lorsque la Corée lui demande de maintenir les livrasons de matériels et aliments. S’ils veulent continuer à contourner les interdictions de de livraison de l’ONU discrètement ; s’ils ne le font pas, la Corée du Nord sera dans l’impossibilité de survivre. D’où l’importance d’une apparence de détente. Le reste devrait continuer comme avant, dévelppement des armes nucléaires localement, gesticulations CdN / USA…

    • Alex dit :

      Je ne sais pas trop à quoi joue Kim Jong-Un jusqu’à maintenant il tenait facilement les cartes du jeux , je doute qu’il soit assez stupide pour faire un désarmement nucléaire face à la folie US et la Chine perdrait son « bouclier anti missile » naturel

  2. Myshl dit :

    La détentation?

    Attention, élections US en novembre.

  3. yannus dit :

    Bonjour,
    Ce serait bien, parce que le niveau de tension au dessus serait de passer à des actions plus agressives.

    attention quand même au précédents historiques comme les accords de Munich.

    • Benoît Préchart dit :

      L’on ferait bien de ne plus évoquer les années trente car le nucléaire n’existait pas à cette époque : ça change tout et c’est précisément de ce changement que l’on parle aujourd’hui.

  4. Rafale_F4 dit :

    Un coup de maître de Kim-Jong-Un. Contrairement à la propagande occidentale , je trouve ce type très lucide ! S’il
    Veut dénucléariser la péninsule, il devra s’assurer de placer son pays sous la parapluie nucléaire Russe et/ou chinoise!

    • Auguste dit :

      Dénucléariser et se mettre sous protection chinoise,serait une solution.Mais est que entre les mains des Chinois le Bibendum serait plus en sécurité et le laisseraient-ils gouverner en famille pendant des siècles et des siècles?.Sans compter que c’en serait fini de son indépendance et la possibilité de faire ce que bon lui semble sur le plan international.A sa place, je garderait la bombinette et je rejoindrait de nouveau la TNP pour empêcher les autres d’en avoir une.

    • Futile dit :

      @ RF4
      Sauf qu’il n’y a pas de parapluie international : l’arme nucléaire fonctionne seulement pour celui qui la détient.

  5. Hermes dit :

    Venant du petit kimi, il y a pas mal de chance que cela soit simplement un moyen de retarder d’autres sanctions, voir d’en faire retirer tout en continuant et finalisant son programme… Il n’a besoin que d’un ou 2 ans et ils seront prêt.

    • Jacques 29 dit :

      @ Hermes :  » le petit kimi », « le Culbuto », Bibendum »: voilà quelques arguments de bons français pour parler du dirigeant de la Corée du Nord. Je reste admiratif de l’excellence intellectuelle du coq gaulois, les deux pattes bien enfoncées dans sa merde, et qui continue à insulter de loin tous ceux qui lui déplaisent ; c’est tellement plus facile que de se regarder en face et de regarder sa basse cour.

  6. Carin dit :

    Le kulbuto sait que sans le nucléaire il est le prochain sur la liste américaine.. partant de là, il est assez facile de concevoir que Kim essai de gagner du temps.. ses têtes nucléaires ne sont pas encore au point, et les ricains ( mais pas qu’eux) sont prêt à leur rentrer dans le lard. Donc personne n’est dupe sur ce que fait Kim.. mais tout le Monde joue le jeu… parce que la Chine et la Russie ne sont pas d’accord… mais à un moment il va faloir se poser la question: est-ce que la Corée du Nord peut détenir l’arme nuclaire? Et tout ce que cela engage de sa part??

    • Alex dit :

      C’est exactement ca je pense !

    • lxm dit :

      On pourrait aussi spécifier qu’avec ce rendez-vous organisé, on saura « exactement » où se trouve le Kim, ce qui était le grand problème pour les USA pour attaquer de la Corée du Nord, ou simplement assassiner les dirigeants, vivants dans des bunkers, et trains blindés. Alors si des services secrets en profitaient..
      Contrairement à une démocratie où le leader est facilement remplaçable, les dictatures ont ce problème de concentration de pouvoir qui fait que la transition est rarement stable, la plupart des guerres européennes avant 1789 étaient des guerres de succession, car oui la monarchie reste une dictature.

  7. Clément le Bras dit :

    Des articles toujours intéressants à lire!
    Mais parfois, une erreur d’importançe capitale se glisse…
    Ce n’est pas à Raoul Volfoni que l’on doit cette phrase mythique, mais à son frère, Jean Volfoni (Jean Lefebvre). 😉
    Bonne continuation.

    • "Si ces Messieurs veulent bien me les confier" dit :

      Il s’agit de Paul Volfoni joué par Jean Lefèvre.
      « Vous aurez beau dire, y a pas seulement que de la pomme, y a aut’ chose. Ce serait pas de la betterave ? »
      .
      En rapport avec notre sujet : Kim semble faire partie de ceux qui « osent tout » mais en réalité il a bien tiré les conclusions du destin de Saddam et de Kadhafi.

      • "Si ces Messieurs veulent bien me les confier" dit :

        Erratum : Jean Lefebvre et non « Lefèvre »

  8. Fred dit :

    À ce stade et dans ces circonstances, si j’étais Kim Jong-Un – scuzez-moi, les gars, c’est un peu nul de faire un concours de noms d’oiseau sur lui – j’inviterais Donald Trump à venir me rencontrer à Pyongyang en déroulant le tapis rouge et en mettant les petits plats dans les grands, on rigolerait un peu …
    .
    « (la) perspective d’une « guerre nucléaire avec la Corée du Nord et dans la région » n’avait « jamais été aussi proche » Mike Mullen » : cela signifie en clair : « on envisage de les nucléariser sans sommation » (puisqu’on ne peut préjuger des actes d’autrui). Messianisme apocalyptique américain ; toujours trop cools, nos amis d’outre atlantique.
    « Docteur Folamour » est une aimable plaisanterie, lorsque mis en perspective avec la réalité.

    • Barfly dit :

      Trump n’ira jamais à Pyongyang. La rencontre se fera en terrain neutre. Peut-être dans la zone démilitarisée.
      Et pas besoin de délirer sur le « messianisme apocalyptique américain » et autre « cela signifie que » qui n’engage que tes fantasmes, les américains ne nucléariseront personne tant qu’ils ne seront pas en danger. La balle est dans le camp de Kim. Toute cette rhétorique guerrière ne sert qu’à mettre la pression sur la Corée du Nord et force est de constater que cela marche puisque Kim propose de discuter maintenant.
      Ceci dit je n’y croit pas trop à cette rencontre. Il y a quelque chose de louche derrière tout ça. Gagner du temps peut-être…

  9. Wrecker 47 dit :

    Kim se » dégonfle »et il est probable que les Chinois ont dû le calmer en lui demandant de faire amende honorable avant d’aller jouer dans la cour avec les petits !…

  10. lxm dit :

    Avant toute guerre il y a des tractations pour que l’autre se rende. Puis chaque camp dénonce ou accuse l’autre camp d’avoir saboté les négociations et sa bonne volonté.
    Ne pas rester naïf.
    L’occident, avec Bush jr, Blair, Sarkozy a pour chacun trahi la légalité internationale dans laquelle Russie et Chine voulaient réellement y croire, ces derniers tellement dépités allant jusqu’à proposer de créer un nouvel ONU avec le reste du monde, et d’autres organismes internationaux.
    Si on imagine une péninsule coréenne dénucléarisée( il existe des zones comme cela dans le monde) avec des USA abandonnant la corée du sud. En cas de guerre classique, la corée du nord ne gagnerait sans doute pas contre le sud qui commence à devenir un puissance majeure.
    Mais.. des négociations peuvent aller vers d’autres sens, comme le lien avec la Chine, les USA ont offert le parapluie nucléaire à Taiwan en échange de certains abandons de ce dernier( donc le programme nucléaire), la Chine peut offrir son parapluie nucléaire sur la Corée du nord, mais.. du point de vue du Kim ce serait un grave déshonneur vu que ce programme nucléaire est un projet national depuis très longtemps, donc là aussi, pas possible, mais on peut penser à une « limitation » officielle du nombre d’armes nucléaires en échange de concessions des états-unis.
    Le Kim attend non seulement que son égo d’équivalent du président américain soit reconnu mais aussi que son régime soit sanctuarisé, accepté comme n’importe quel pays dans le monde, finalement ce que le père d’Assad n’a pas réussi à faire( et dont on paye les dégâts), pondre une monarchie, officielle et respectée par le peuple et les étrangers.

  11. Lagaffe dit :

    Voilà des lustres que Pyongyang veut être traité d’égal à égal par Washington. En acceptant un potentiel sommet avec Kim Jong Un, Donald Trump pourrait être celui qui aura réalisé le rêve nord-coréen, sans rien obtenir en échange, estiment des experts.
    https://fr.news.yahoo.com/trump-lhomme-pourrait-r%C3%A9aliser-r%C3%AAve-nord-cor%C3%A9en-101800923.html

  12. groseil dit :

    En Corée du Nord quelles sont les richesses ? Pétrole = 0, gaz = 0, or = 0, diamants = 0, industrie manufacturière compétitive = 0, terres à cultiver = 0, hautes technologies = 0, culture = 0, agroalimentaire = 0, système bancaire = caisse noire du PC chinois +++, paradis fiscal = oligarques Russes ???, etc…
    Bref un pays sans intérêt à envahir !!!
    Son dirigent le sait, mais il veut le pouvoir pour l’éternité au prix de lavie de son peuple.
    Admettons qu’il se dote d’une force nucléaire opérationnelle. Quels pays pourront accepter ses menaces « atomiques » longtemps (en fonction des capacités de portée de ses missiles « du plus près au plus éloigné » et des défenses anti – missiles de ces dits pays) car elles relèveront plus du chantage que de la dissuasion. Allez lançons les paris, quels pays prendraient ce risque de le laisser faire ? Chine = NON en n°1 , Russie = NON en n°2, Corée du Sud = RIEN (pas de dissuasion, assujetti aux USA), Japon = RIEN ( pas de dissuasion, assujetti aux USA), USA = NON en n°3 !!!
    Un proverbe chinois: « si tu es un rat, ne va pas jouer avec les éléphants ».

    • Jacques 29 dit :

      @ groseil : à propos des richesses de la Corée du Nord, vous oubliez un « détail  » : son peuple . Pays quasiment rasé par la Guerre et qui, en 60 ans et au prix de grands efforts et sacrifices, est devenu puissance nucléaire et continue à se développer. Cherchez donc l’équivalant au Moyen-Orient ou en Afrique …

  13. maxime dit :

    Donald : salut Kim, alors toujours aussi con ?
    Kim : fait gaffe, j’ai un bouton rouge sur mon bureau..
    Donald: bon allez ca suffit maintenant. Tu laisses mes banques et mes multinationales s’installer chez toi, tu adhères au FMI, tu achètes ton pétrole en dollar et on oublie tout.
    Kim : tu crois que je fais ce que je veux ? Vlad l’empaleur et l’autre panda me tiennent par les couilles. T’as quoi comme alternative ?
    Donald : c’est à prendre ou à laisser. Mais j’te préviens, mon complexe militaro-industriel a besoin d’une cible, ils vont pas attendre des années sans rien à se mettre sous la dent.
    Kim : bah, je croyais que tu avais repris les choses en main ?
    Donald : j’ai bien essayé, mais faut que j’me méfie. Je voudrais pas être le 6ème président US assassiné, tu comprends, y’a des gens qu’il faut pas énerver chez moi..
    Kim : donc je me couche ou bien quoi ?
    Donald : La liste est longue, mais je vais te la faire courte : Noriega, Ceaucescu, Milosevic, Saddam, Kadhafi, ca te va comme explication ? Tu vas finir façon puzzle mon vieux. Dommage, j’aimais bien ta coupe de cheveux..

  14. Bengale dit :

    1-C’est parce-que le système nord-coréen est inacceptable que ce pays est sous embargo et en guerre contre le sud!

    2-La Corée du Sud a-t-elle eu voie au chapitre en ce qui concerne cette rencontre?

    3-Le président de la première puissance mondial peut-il serrer la main d’un type qui élimine sa propre famille?

    4-Les missiles plongeant dans les eaux japonaises sont donc déjà de vieux souvenir?!

    -Kim et Donald ont de troublant points communs!

    -Bref, à part donner du crédit au dictateur sanguinaire, cette rencontre ne servira à rien sauf peut-être à lui donner un gros rhume. C’est le genre de rencontre qui risque de mettre le feu, je ne vois pas qui fera des concessions, mais en tout cas accepter une tel rencontre c’est oublier ce pour quoi cette guerre est toujours en stand-by, c’est ubuesque comme la folle grandiloquence de ces deux leader d’ailleurs! (HS-A Pascal Boniface: Le PSG est mauvais parce-ce-que le peuple a besoin d’autre chose pour se transcender que le bourrage de crâne médiatique des footballeux, et à force d’étouffer le sport et l’info avec le foot, en faisant passé ces joueurs attardés et millionnaires pour des gurus, on en oublie que l’essentiel du sport c’est d’en faire sois-même, tout comme on oublier que pour faire une bonne équipe il faut une âme créé par une émulation de cohésion et non par les caprices d’achats compulsif d’un émir… Quand je vois la misère en France qui est caché sous le tapis, je dis « bien fait pour leur gueule » de tous ces supporter hystériques! Moi qui ai temps aimé le foot par le passé, je trouve aujourd’hui tout ce capharnaüm pseudo-virile totalement abrutissant et pénalisant pour la jeunesse! On est plus à l’époque romaine où il suffisait de donner du pain et des jeux à la populas, enfin j’ai comme un doute…)

  15. Carin dit :

    Trump se rendra en Corée du Nord, parce qu’il fera un coup médiatique ( seul président américain en exercice à fouler le sol nord coréen). J’attend de voir s’il va serrer la main de Kim, lui qui a refusé de serrer celle de Merkel… et si il va faire son bourrin en broyant les doigts du petit Kim… qui pourrait très mal le prendre et rompre du coup tout rapprochement… les américains auraient alors beau jeu de bien faire remarquer que c’est Kim qui a rompu les négociations… et les tractations avec la Chine et la Russie pourraient alors reprendre leur cours normal.
    Non je deconne… Kim ira se faire plâtrer la main et continuera à sourire, il a besoin de temps.

  16. Honoré Calbin dit :

    Cette affaire est, à mes yeux, un énorme échec de la politique menée par les États-Unis depuis 1991 et à laquelle notre personnel politique français a trop souvent (pas toujours, heureusement) donné la caution de la France : en tuant (de quel droit?) des dictateurs comme Saddam et Kadhafi, les US encourageaient tous ceux qui en avaient les moyens à s’équiper d’armes nucléaires.
    Notons au passage que Kim l’a fait sans contrevenir à aucun traité international et même pas aux traités que la CdN n’a pas signés.
    .
    Mais surtout Kim peut désormais faire à peu près ce qu’il veut contre des gens qui se croient sous la protection américaine : il démontrera ainsi que cette protection ne vaut rien. Ceci amènera à réfléchir beaucoup de nos voisins européens qui se bercent d’illusions à ce sujet.
    Cette affaire est d’une extrême importance géopolitique et très bénéfique pour nous France car nos voisins vont peut-être commencer à comprendre que c’est l’arme nucléaire française indépendante qui les protège depuis cinquante ans (parce que c’est aussi notre intérêt du fait de leur proximité avec nous) et non pas le parapluie percé qui s’appelle OTAN, dont la mise en œuvre est facultative et aléatoire.

  17. ji_louis dit :

    Après avoir démontré ses capacités lors de tests, Kim a besoin de temps pour produire industriellement un arsenal conséquent le rendant incontournable. Il faut se souvenir que la stratégie soviétique admettait des pertes acceptables par bombardement nucléaire, avec un pendant côté US. Doncl, en cas de guerre nucléaire, les US pourraient encaisser une certaine quantité d’impacts de nuke alors que pour la même quantité, la Corée du Nord est anéantie. Il leur faudra du temps pour obtenir un arsenal vraiment dissuasif, du genre garantissant une destruction mutuelle assurée avec n’importe qui d’autre. A part en Russie et aux USA, ce nombre est entre 80 et 300 têtes.,

  18. Amida dit :

    « Je ne vois pas comment on pourrait résoudre tout ceci par la voie diplomatique à ce stade. » (amiral Mike Mullen) Nous nous trouvions donc dans un schéma politico-militaire traditionnel, du type du mécanisme qui a conduit directement à la Première guerre mondiale. Du grand classique. Un élément vient donc troubler le jeu: l’esprit « business-business » de Trump: souple, adaptable, sans scrupule, sans allégeance, apte à sauter sur les occasions qui passent. A des années lumières du système de pensée naturellement paranoïaque des hommes d’armes, procédurier, littéraliste et sans imagination des juristes, hiérarchique et cérémonieux des diplomates. Le jeu devient intéressant.

    • Bengale dit :

      En effet j’ai hâte de voir deux bouffons se faire de la pub par une poignée de main sur le dos des peuples. Il faut que les peuples puissent virer plus facilement leur dirigeant, la mégalomanie est une maladie grave et contagieuse chez les politiciens. Lors des JO les supporters nord-coréen venaient applaudir leurs athlètes et repartaient aussitôt, ce qui laisse présager sur les tractations à venir… L’espoir fait vivre, mais le déni peut tuer.

    • Historien dit :

      @ Amida
      Aucune comparaison possible avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale, excepté pour conclure que ça n’a rien de commun.
      Une comparaison est cependant possible, si vous tenez vraiment à faire une comparaison, au niveau du « pouvoir égalisateur de l’atome »: ce principe appuya la politique française des années soixante en interdisant aux deux superpuissances de régler leurs comptes par un conflit infranucléaire en Europe.
      Comme la « bombinette » française des années soixante, la bombinette de Kim est un facteur de stabilisation dans la région.

  19. Lagaffe dit :

    Pour beaucoup d’experts, Kim à déjà remporté une victoire en obtenant une rencontre direct avec le président américain sans rien donner en échange, et ne cherche en réalité qu’à gagner du temps pour développer son arsenal nucléaire et balistique.
    Les demandes qui seront faites à Trump par le leader nord-coréen seront très certainement inacceptables, comme par exemple le retrait des troupes américaines de Corée du Sud.
    Kim Jong-un, dans l’offre remise à Trump, souhaite « dénucléariser » la péninsule coréenne, et la Corée du Sud et le Japon suspectent que la Corée du Nord va exiger de Trump l’arrêt des exercices militaires (incluant les sous-marins nucléaires, les bombardiers et les porte-avions nucléaires américains) avec la Corée du Sud, en échange de vagues promesses sur son propre arsenal.
    Cette « dénucléarisation » servirait surtout la Chine et la Russie, en privant la marine et l’aviation américaine d’accéder aux bases et ports de la Corée du sud.
    le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, demande des mesures concrètes permettant de mettre fin de manière complète, vérifiable et irréversible au programme balistique nord-coréen.
    Il est peu probable que la Corée du nord accepte un contrôle international et un accord qui désignerait la Chine ou la Russie pour contrôler le désarmement de la Corée du nord serait un marché de dupes.

    • lxm dit :

      Trump pourrait obtenir un deal, par exemple une limitation des armes nucléaires nord-coréennes( par exemple 20 à 50 bombes ou vecteurs max) en échange.. d’un traité de paix définitif sur la guerre de Corée. La Corée du Nord serait reconnue de facto indépendante avec une force de dissuasion. Les américains vendraient du matériel anti-missile au japon et à la corée du sud.
      J’veux dire, pourquoi voudrait-on tant fusionner les 2 corées ? le coût serait exorbitant et de plus historiquement il a existé souvent plusieurs royaumes de corée, même 3 à la fois.

  20. dodudindon dit :

    Merci au président de la Corée du Sud qui a arrangé ce coup. Sur la table la réunification des deux Corée.

    Il semble que Kim filtre les Américains avec qui il discutera/discuterait de façon à écarter les faucons, dont les réactions sont déjà pressenties :

    – Then: Trump is a madman who wants to lead us into war against North Korea.

    – Now: Trump is a madman who wants to lead us towards peace with North Korea.

    • dodudindon dit :

      Coïncidence ou non, Trump serait en train de faire (encore) le ménage à la Maison Blanche, même fifille et gendre seraient remerciés.

  21. alphonse dit :

    Peut être que Kim prêtera son bouton rouge a Donald pour lui prouver qu’il fonctionne et le détendre un peu 🙂

  22. sgt moralés dit :

    Pour moi si Trump et Kim se rencontre c’est principalement pour s’échanger l’adresse de leur coiffeur.