Plus de 100 combattants des forces syriennes ont été tués lors d’une riposte de la coalition anti-jihadiste

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

113 contributions

  1. DVA dit :

    plus il y a de critiques ou autres accusations contre Mr Assad …plus je crois que les bandits qui essayent de s’installer en Syrie sont en mauvaise posture ! Amusant de lire l’info ainsi…me semble bien plus correcte !!!

    • La loi de la jungle dit :

      Veuillez expliciter : qui sont les bandits ? C’est qu’entre les proxys Turcs, Iraniens, Russes ou Américains ou le clan Assad dans son ensemble, nombreux sont les candidats.

    • Demento dit :

      Assad est un dictateur qui maltraite la population Syrienne; tortures à l’échelle industrielle, tueries à l’échelle industrielle et pillage des ressources du pays à l’échelle industrielle.
      La Russie et l’Iran qui font tous pour le garder en place auront à répondre de leurs crimes également.

      • Scalp dit :

        En 1961, au milieu de l’incapacité des troupes américaines et sud-vietnamiennes à contrer les miliciens Viet Cong, le Président américain John Kennedy a autorisé l’utilisation de substances chimiques, défoliants et herbicides, y compris l’agent orange, au Vietnam du Sud pour éliminer des jungles, abris des partisans et des sources de nourriture. Après plusieurs missions de tests, Washington a lancé l’opération de grande envergure Ranch Hand qui a touché non seulement le territoire vietnamien, mais aussi ceux du Laos et du Cambodge. Elle a duré jusqu’en 1971. Pendant cette décennie, l’armée américaine a dispersé plus de 80 millions de litres de substances toxiques au Vietnam.Malgré le fait qu’elles n’aient pas été directement utilisées contre des êtres humains, les conséquences sont effrayantes. Près de quatre millions de Vietnamiens, Laotiens et Cambodgiens ont été exposés aux herbicides lors de la guerre. La majorité de ces gens et leurs enfants, nés après 1971, souffrent de maladies génétiques graves. Le personnel militaire et civil américain, soit 2,8 millions de personnes, a aussi fait face à des conséquences similaires.https://www.nytimes.com/2014/05/12/us/agent-oranges-long-legacy-for-vietnam-and-veterans.html
        Lors de la guerre Iran-Irak (1980-1988), Bagdad a effectué une série d’attaques chimiques, y compris en utilisant du gaz moutarde, contre les Iraniens et des Kurdes soupçonnés de sympathies pour Téhéran. Ces actions irakiennes ont coûté la vie et blessé près de 100.000 personnes. Mais sans intérêt américain dans ce conflit, les victimes auraient pu être moins nombreuses.http://www.nytimes.com/2003/02/13/world/threats-responses-iranians-iraq-chemical-arms-condemned-but-west-once-looked.html
        Les arsenaux chimiques irakiens ont été formés avec l’aide d’entreprises de plusieurs pays occidentaux, notamment l’Allemagne de l’Ouest, le Royaume-Uni, la France et les États-Unis. Ces derniers ont continué à soutenir Bagdad pendant la guerre, dans différents domaines, tout d’abord, en effectuant des livraisons de biens et technologies à double usage en Irak. De plus, des renseignements fournis par la partie américaine ont été utilisés par les militaires irakiens lors d’attaques chimiques contre les Iraniens.

        L’administration de Ronald Reagan n’a pas cessé de soutenir son protégé du Moyen-Orient, même après son utilisation de substances toxiques contre la population civile kurde.

        En dehors des activités sécrètes, Washington a soutenu Bagdad avec des moyens diplomatiques. En 1986, les États-Unis ont été le seul membre du Conseil de sécurité de l’Onu à opposer son veto à la résolution onusienne accusant l’utilisation d’armes chimiques par Bagdad.https://fas.org/nuke/guide/iraq/cw/az120103.html
        https://foreignpolicy.com/2013/08/26/exclusive-cia-files-prove-america-helped-saddam-as-he-gassed-iran/
        http://www.refworld.org/docid/47fdfb1b0.html
        Je ne suis pas sur que les USA auront a repondre de leur crimes sans oublier que Washington fournit une assistance militaire a 73% dictatures « officiellement enregistrées »

        • Nico St-Jean dit :

          @ Scalp

          1961 … années 80’s … Vous avez tout dis. Aujourd’hui les américains comme le reste de l’Occident n’acceptent plus l’utilisation d’armes chimiques qui causes trop de dégât collatéraux qui constituent, selon moi, l’une des pires morts à subir (regardez les images de la Ghouta sur youtube)
          .
          Ce n’est pas plus compliqué que cela. En plus vous avez oubliez la France en Algérie pour l’utilisation d’armes chimiques et est-ce que cela fait de la France une criminelle de guerre ? Pa du tout, nous ne sommes plus à la même époque alors inutile de juger un pays pour ses erreurs de la guerre froide (sinon mettez la moitié du globe en prison ..)

      • Thierry HENRY dit :

        Les ennemis d’ASSAD ( je parle des ennemis locaux ) sont-ils eux-mêmes de grands démocrates ? Réfléchissez-bien avant d’abattre ASSAD. Regardez ce qu’ont donné les éliminations de KADHAFI et Saddam HUSSEIN, regardez le prix payé par les populations nationales pour satisfaire aux « standards » occidentaux…

    • l'outrepenseur dit :

      rien qu’oser parler de riposte est en soi inique et indécent….

  2. Kassad dit :

    La coalition « anti jihadiste » ferait mieux de s’occuper des jihadistes plutôt que des forces syriennes . . .

    • omiomi dit :

      N’est-ce pas précisément ce qu’elle fait ?
      Avez-vous lu la news ou bien êtes-vous venu avec vos certitudes simplistes ?

    • Didier dit :

      Il semble qu’il s’agisse des troupes loyalistes ( Hezbollah ?) À assad qui ont attaquée les forses antijihadistes…. un coup de pinceau ayant été repassé sur la ligne rouge, je pense que cela n’arrivera plus avant un moment…

    • courmaceul dit :

      Marrant, j’allais dire la même chose pour les forces syriennes.

      Difficile de définir les priorités des uns et des autres, n’est-ce pas ?

  3. arnaud dit :

    Globalement, la coalition vise mieux les forces de Damas que les combattants de Daesh.

    • Barfly dit :

      Il me semble que Daesh a perdu la quasi totalité de ses territoires en Syrie et en Irak donc cela veut quand même dire que les avions de la coalition ne visent pas si mal que ça.
      Et puis dans cette guerre, les forces pro régime n’ont pas l’habitude que la foudre tombe du ciel.
      La prochaine fois ils feront plus attention.

    • Forestier dit :

      Tu as reçu combien de roubles pour sortir cette connerie?? Sur que si Assad n’avait pas libéré tous les djihadistes de ses prisons dés 2012, il n’aurait pas pu se présenter comme le dernier rempart contre Daesh, vivement qu’il se balance au bout d’une corde, ça en fera peut-être réfléchir d’autres…

      • dodudindon dit :

        Si le Camp du Bien de la Communauté Internationale n’avait pas accusé le Pdt Assad d’emprisonner pour raisons politiques, il n’aurait pas libéré ceux qui n’allaient pas tarder à faire « du bon boulot »

    • Didier dit :

      Visiblement le ridicule ne vous étouffe pas ;-)))) Les fds sont les seules forces à être intervenues frontalement contre daesh….

  4. etage dit :

    Le américains et leur émanation des FDS ont combattu l’EI le long de l’Euphrate au fur et à mesure que l’armée syrienne avançait à l’ouest de l’Euphrate vers le sud. Le but principal n’était à mon avis pas l’EI, mais simplement d’empêcher l’armée syrienne de prendre pied à l’est de l’Euphrate. D’ailleurs, depuis que l’armée syrienne a libéré tout l’ouest de l’Euphrate, je trouve que les combat contre l’EI dans cette région se sont beaucoup calmé coté FDS.
    Malheureusement pour les américains, l’armée syrienne a quand même réussi à avoir une tête de pont à l’est de l’Euphrate en face de la ville de Deir-Ez-Zor . Et comme par hasard, les américains frappent là. Ca me rappèle un peu quand la coalition avait frappé l’armée syrienne encerclée au niveau de de la ville de Deir-Ez Zor soit disant par erreur, ce qui avait permis à l’EI de prendre des territoires et d’isoler l’aéroport.
    Pour moi, ce que fait la coalition en Syrie, ce n’est pas une guerre contre le terrorisme, mais une guerre d’occupation avec pour buts réels : contrer l’influence Iranienne et diviser en deux la Syrie. J’espère que la France ne participe pas à ce petit jeu des américains. Il n’y a qu’à regarder ce qui se passe aussi du coté de At Tanf à la frontière Syrie-Irak près de la Jordanie.

  5. La loi de la jungle dit :

    Après la reculade de Tillerson sur la formation d’une armée permanente, les US faisaient figure de bouffons. Il leur fallait donc montrer qu’ils n’ont rien perdu de leurs petits muscles.
    Pendant ce temps là, Erdo et Assad se sont clairement mis d’accord : Idlib contre Afrin. Erdogan a invité ses djihadistes « modérés » à vider les lieux et à servir de chair à canon contre les YPG en échange de quoi ils pourront squatter Afrin. De son côté, Assad laisse Erdogan s’amuser à Afrin et massacre allègrement les populations d’Idlib.
    Assad s’est cru en position de pouvoir bousculer le Donald mais celui-ci lui a tapé sur les doigts. Le message est clair : amusez-vous tant que vous voulez mais pas touche au pétrole. Ca, c’est pour nous. » Les Russes font les gros yeux pour le principe mais ne bougeront pas.
    Hyènes et vautours n’attaquent le lion que lorsqu’il est mourant, ce qui ne les empêchent pas de tenter leur chance.
    Tout devrait rapidement rentrer dans l’ordre. Entre prédateurs, on montre parfois les dents mais on arrive toujours à trouver un modus vivendi. Dans le language des écologues, cela s’appelle l’équilibre écologique.
    Mais qu’on ne s’y trompe pas : les vrais seigneurs de la brousse ne sont pas ceux qu’on croit. Ce sont les parasites, tiques, vers et autres petites bêtes invisibles qui pullulent sur le corps des plus grosses.

    • ruffa dit :

      Question : y-a-t-il beaucoup de pétrole dans le nord de la Syrie ?

    • Robert dit :

      « Mais qu’on ne s’y trompe pas : les vrais seigneurs de la brousse ne sont pas ceux qu’on croit. Ce sont les parasites, tiques, vers et autres petites bêtes invisibles qui pullulent sur le corps des plus grosses. »
      Belle formule.
      Il semblerait que nous ayons la même réalité à la maison, des parasites qui vivent sur notre dos et vident la substance du pays à leur profit au détriment des forces vives du peuple.

      • nexterience dit :

        Robert,
        Vous semblez regarder le doigt, les parasites. Faites l’effort de chercher la Lune.

        • Robert dit :

          nexterience,
          Et si les deux existaient ?
          Entre nous et les évènements du monde, il existe des médias, des politiques, des lobbys, des affairistes, qui cherchent à faire valoir leur point de vue au détriment, parfois, de la vérité.
          Etes-vous assez naïf, ou dupe, pour croire que des groupes d’influence qui n’ont aucune légitimité ne viennent pas polluer les affaires du monde au profit de leurs seuls intérêts ?
          Et je dis ça sans esprit partisan, de tous les côtés, dans tous les camps, cela existe.
          Il ne suffit pas de crier au complotisme pour avoir résolu le problème en le niant tout en se donnant une posture de sage.
          Franchement, nous valons mieux que ça !

        • Nico St-Jean dit :

          @ nexterience

           » Faites l’effort de chercher la Lune. »
          .
          N’essayez pas de lui montrer, sinon il ne va fixé que votre doigt.

          • Alexandre Paris dit :

            Je regarde la lune mais je ne vois qu’une étoile
            c’est grave docteur ?

          • Robert dit :

            Alexandre,
            Sauf si vous êtes sujet à des hallucinations ou atteint de pathologie psychiatrique, vous voyez ce qui est devant vous.
            Certains préféreraient peut-être qu’on ne voie que ce qu’on nous montre en nous disant que c’est autre chose que ce que nous croyons voir, mais pour notre santé mentale et notre intégrité intellectuelle, il faut mieux toujours partir du réel afin « d’aller en tout du connu à l’inconnu ».

  6. jyb dit :

    C’est la deuxième fois en quelques semaines que les usa donnent des bilan « hors normes » lors de leurs frappes. Première fois contre daesh , 145 tués dans une frappe mystère et maintenant contre les forces du régime.
    Pour rappel les frappes amis contre les positions de l’aas à deir ezzor (djebel thourda) avait fait 66 tués.
    Les batailles les plus meurtrières de cette guerre ont fait des dizaines de morts par jour ! (non des centaines)
    Rien de nouveau, pour une raison x, la propagande us balance des chiffres invraissemblables (nombre de soldats, bilans humains, composition des fds)
    Mieux vaut se fier à amaq (daesh) ou l’osdh ou à elab baladi (opposition syrienne) on arrive à des estimations plus justes.
    Pour la frappe dont on parle aujourd’hui, l’osdh (qu’on accuse régulièrement d’etre anti regime) donne 20 tués. De sources militaires syriennes, 36 tués.

    • jyb dit :

      corr : osdh donne 35 tués.

      • Robert dit :

        Jyb,
        L’homme à Londres qui compose l’OSDH a peut-être fini par prendre son parti de l’évolution de la situation en Syrie et son discours s’y est adapté, non ?

        • jyb dit :

          @robert
          en fait il n’y a plus de discours de l’osdh (ou de souleiman) c’est pourquoi il est accusé de tout et de son contraire…c’est peut etre une stratégie.

      • Nico St-Jean dit :

        Encore Faux … L’OSDH affirme qu’il y à 45 morts au sein des forces du régimes et que le nombre vas augmenté à cause d’un grand nombre de blessés graves : http://www.syriahr.com/en/?p=84433
        .
        Qui plus est, une GBU-32 peut selon le type de sol, causer un cratère de 5 mètres de profondeurs, jusqu’à 15 mètres avec la GBU-31. De tels cratères ensevelisse toute choses sur un rayon pouvant dépasser 10 mètres (toujours selon le type de sol). En clair, des corps sont probablement toujours enfouis.

        • jyb dit :

          @nico saint jean
          Incorrigible nico. Espérons que 55 blessés décèdent pour donner raison au spokesman us.
          Le colonel veatel dans son communiqué a refusé de donner la nationalité des avions impliqués ni les platform used to conduct the strike. Mais sur le papier vous avez certainement raison sur les effets d’une gbu 31 ou 32.
          Ceci étant je n’ai pas vu de cratères béants de 15 mètres mais je suppose comme vous que le génie syrien s’est empressé de maquiller la scène…

          • dodudindon dit :

            jyb, savez-vous d’où partent les avions coalisés ?

          • Nico St-Jean dit :

            @ jyb

            « Ceci étant je n’ai pas vu de cratères béants de 15 mètres mais je suppose comme vous que le génie syrien s’est empressé de maquiller la scène… »
            .
            Ah bon parce que vous êtes sur place ? .. Sinon j’ai dis « sur certains type de sol » la GBU-31 peut causer un cratère allant jusqu’à 15 mètres de profondeur. J’ai des témoins oculaires à vous présentez qui l’ont vu en Afghanistan si vous voulez faire le voyage jusqu’ici ?
            .
            Ou sinon j’ai cette vidéo pour vous : https://www.youtube.com/watch?v=hEvrTMB1e54
            .
            Disons que oui, cette bombe enterre les morts ..
            .
            « Incorrigible nico. Espérons que 55 blessés décèdent pour donner raison au spokesman us. »
            .
            En tout cas, les spokesmans Syrien ne sont pas mieux puisque eux disent que l’attaque n’à fait que 7 morts parmi les pro-Assad : http://www.cbc.ca/news/world/syria-us-airstrikes-kill-pro-assad-forces-deir-el-zour-1.4525885
            .
            Alors, qui croire mon cher incorrigible jyb ? 😉 Je pense que vous avez la non croyance envers les américains un peu trop facile, contrairement aux syriens/irakiens. Qui plus est, les américains parlent d’une estimation, non d’une confirmation.

          • jyb dit :

            @nico saint jean
            et si plutôt que de gbu on vous parle de hellfire et maverick, vous en pensez quoi ?

        • jyb dit :

          @nico saint jean
          Je ne crois pas que vous m’aillez lu citer benoitement des chiffres syriens et très rarement russes.
          Nous commentons rarement les com russes qui sont peu nombreux par rapport aux autres, et plus basiques. Les militaires russes font la guerre en appliquant des fondamentaux. Ils la font sans scrupule ni packaging glamour, l’enrobage c’est le boulot des diplomates. Là encore le militaire apprécie que le politique lui donne des missions claires, des objectifs définis des résultats atteignables.
          Vous pretez, contrairement à moi, le bénéfice du doute aux états-unis. Mais les atermoiements, les ambiguités, les contradictions, les mensonges
          des militaires et politiques us ne peuvent qu’alimenter ce doute qui se transforme sur le dossier syrien en défiance.

        • jyb dit :

          @dodudindon
          non on ne sait d’où ils sont partis dans la mesure ou officiellement on ne sait pas quelles avions sont intervenus. en admettant que les infos de fox news soient exactes les avions seraient us et proviendraient pour partie d’irak et d’al udeid pour le gunship mais c’est une conjecture sur qui est ou, et qui est le plus rapidement sur zone.

    • ruffa dit :

      À t’écouter on croirait vraiment que t’es sur le terrain !!

    • l'outrepenseur dit :

      a priori ce sont les hommes de la tribu des Al Bakara qui ont été visés….tribu locale de Deir Ezzor, bien plus locale que ces FDS dont on ne sait rien de la véritable composition. on parle effectivement de de 24 à 36 morts et autant de blessés.

    • Polymères dit :

      Certains reprennent sans se poser les questions de chiffres bien plus mirobolant des russes…

    • Auguste dit :

      Tomlinson de Fox News (oui, je sais) parle d’hélicos AC-130,Apache,F-15,F-22 et artillerie du corps des Marines, pour ce coup de main et de 100 morts entre Russes,Syriens et Tribus.
      PS:A la tombée de la nuit,bombardements sur Afrin.

      • jyb dit :

        @auguste
        AC 130 gunship.
        vu l’info qui contredit donc le communiqué du colonel veatel de ma réponse à @nico.
        Question : est que fox news reprend les infos de l’us centcom ? ou l’us centcom les infos de fox-news…

    • Nicias dit :

      C’est un peu le problème avec cet article. Amaq est devenu plus fiable que les Américains…
      On se perd en conjectures.
      Les sources russes ou syriennes ne nous sont pas bien plus utiles. On pourrait faire un article sur leurs seuls dires plutôt que ceux de nos alliés, pourquoi pas ?

      Pour en revenir à mes interrogations plus bas, la frappe fantaisiste qui aurait fait 150 morts chez l’EI est le dernier événement militaire dans le coin des villages de l’EI le long de l’Euphrate. Depuis plus rien. Ce n’est pas comme si les FDS et l’EI faisaient semblant de se battre. Il y a eut des combats et des morts qui n’ont pas débouché sur l’éradication de l’EI.

      • jyb dit :

        @Nicias
        non il y a eu plusieurs accrochages et aussi des tractations, mais globalement c’est vrai qu’il n’y a plus de combat comme dans les autres secteurs daesh de syrie (T2, hama, Yarmouk…)

  7. etienne dit :

    C’est pour éviter « tout incident » que les américains ont tués une centaine de soldats syriens engagés sur leur propre sol contre une coalition islamo-terroriste soutenue par des Etats etrangers.
    On est bien rassuré !

  8. Expression libre dit :

    Un avertissement à la fois à Damas et à la Turquie, non ???

  9. jyb dit :

    A afrin, les égorgeurs d’enfant de nouredine al zanki, les djihadistes de liwa jund al islam et leurs copains se tirent la bourre contre les fds mais aucune réaction des états unis. Idem quand ces même rebelles tirent sur les positions fds autour de Manbij.
    Et quand ce sont les forces pro-régimes, on sort le grand jeu… Les usa sont en train de donner raison à tous leur détracteur. On est passé d’une complaisance circonstancielle avec des groupes que les états unis (sous la contrainte des faits) avaient du classer comme terroristes à une connivence objective.

    • datamo dit :

      « une connivence objective »
      En effet, et c’est pas faute de l’avoir souvent souligné.

    • Auguste dit :

      Nouredine al zanki?.Attention,Monsieur,vous parlez là de « modérés »,soutenus et armés par l’Arabie Saoudite,la Turquie,armés et payés par les USA.Et pas armés avec de la bricole.

    • courmaceul dit :

      ravi de voir, à nouveau, que les alliances syriennes avec des milices djihadistes ne vous empêchent pas de dormir.

      L’Empire délimite la zone de récréation pour les belligérants trop gourmands.
      Considérant son poids politique et militaire de la serpillère pro-iranienne à Damas, il va falloir réviser ses ambitions au regard de ses moyens.

  10. jyb dit :

    Il est urgent que la France redéfinisse sa position au sein de cette coalition avant d’être définitivement entrainée du mauvais coté de la pente.

    • Auguste dit :

      La miniaturisation de la frappe nucléaire et le retour à la course aux armements qui en découlera,nous condamne de fait à suivre Trump dans ses délires.En Syrie ou ailleurs.A mon avis.

    • nexterience dit :

      Pensez vous que la France a une position morale à tenir? Ce serait nouveau dans un cynisme poussé à l’extrême.
      Quand est-ce que dans l’Histoire, les valeurs morales l’ont emporté sur les intérêts de puissance?
      Quand des célébrités se font entendre? Bien souvent, c’est dans la direction.. des intérêts (BHL)

      • jyb dit :

        @nexterience
        Je ne vais pas m’aventurer sur le terrain de la morale. Pour moi Villepin/chirac 2003
        ont donné une certaine image politique de la France.
        Les soldats français ont une mission, éradiquer daesh et dans le détail s’intéresser plus particulièrement aux djihadistes francophone. Cette mission doit elle etre redefinie, et si oui, la question mérite un sérieux débat.

    • Jean-Marie Hervouët dit :

      @ jyb
      D’accord avec vous. C’est même urgent depuis longtemps.
      Malheureusement pour nos élus incompétents et formés dès l’école à se soumettre au soft-power, il est beaucoup plus confortable de suivre passivement l’USOTAN que de définir une politique à moyen ou long terme.

      • Paul Letissier dit :

        Hé oui : c’était déjà comme ça sous la Quatrième République. C’est « le régime des partis ».
        Les partis sont tellement dépendants de leurs sponsors qu’ils refusent « mordicus » que l’on vérifie leur budget.
        Ce que j’écris là n’est pas un hors-sujet : quel que soit le sujet en politique étrangère, la question du financement des partis et de leurs leaders n’est jamais hors-sujet.

    • dodudindon dit :

      jyb, cette france (je n’y mets pas de majuscule car elle n’est que celle de nos zélites) n’est qu’un valais. Le Drian vient de déclarer que les terroristes arrêtés par les FDS seraient jugés par eux, alors même qu’ils ne constituent pas une entité légitime internationale. En clair : « nous » reconnaissons ce Kurdistan. Les US défendent cette nouvelle opération Kurdistan libre et indépendant pour contrôler Syrie, Iran et maintenant Turquie. L’histoire n’est pas finie.

    • Carin dit :

      À jyb
      Bonjour jyb, à votre avis quel serait le «  mauvais côté de la pente » que la France pourrait emprunter?
      D’avance, merci de votre réponse.

  11. Auguste dit :

    Premiers affrontements directs entre Russes et Américains.Des contractors russes, mêlés à l’attaque des Syriens contre les FDS et les « conseillers »américains, seraient à l’origine de la riposte américaine.Inutile de préciser que les champs de pétrole et gaz exploités par la société américaine CONOCO sont le principal objet du conflit.A noter que au sud de Der Ezzor,les Isis utilisent pour la première fois les femmes au combat contre les FDS.Pas encore finis,mais sur les rotules,les Isis.Rien ne va plus entre tribus et FDS,cela va chauffer dans le secteur.(ça va chauffer encore plus).

    • Dresde dit :

      Selon la publication Arabitoday, citant une source anonyme au sein du ministère de la Défense de la SAR , la puissance d’attaque de la Coalition internationale pour la position de la CAA des troupes et de l’ Iran dans la province de Deir ez-Zor était le résultat d’ une provocation par les « équipes volantes » LIH 1 (IG, 1 « Etat islamique « 1 organisation terroriste interdite en Russie) et des cellules dormantes, pour maintenir une présence sur la rive gauche de l’Euphrate, contrôlée par les milices kurdes. Les militants de l’ IGIL ont attaqué les forces pro-gouvernementales du côté du champ de gaz de Konoko, en réponse à cela, la SAA et les formations pro-iraniennes ont attaqué les positions kurdes.

  12. Scalp dit :

    Quelque chose est louche à propos de l’histoire américaine. Supposément 500 soldats syriens soutenus par des blindés se sont jetés contre le SDF et pourtant un seul combattant kurde a été blessé? Absurdité.
    En fait, plus tard, le récit des États-Unis continue à admettre que tout ce qui s’était passé était que certains obus d’artillerie avaient atterri à 500 mètres des positions du SDF:

    « Après 20 à 30 rounds d’artillerie et de chars ont atterri à moins de 500 mètres du siège du SDF, les forces démocratiques syriennes soutenues par la coalition ont ciblé les agresseurs avec une combinaison de frappes aériennes et d’artillerie », indique le communiqué.
    Encore une fois, le Pentagone s’engage dans son orwellisme typique en considérant le bombardement des hommes de l’armée syrienne dans leur propre pays sans déclaration de guerre « défensive ».
    L’armée américaine a notamment frappé la seule tête de pont de l’armée syrienne sur la rive gauche de l’Euphrate près de la ville de Deir Ezzor.

    En d’autres termes, les soi-disant affrontements entre l’armée syrienne et le SDF à majorité kurde qui ont précédé l’attentat se déroulaient loin, loin de tout territoire ethnique kurde. (Pourquoi le SDF occupe-t-il même des zones peuplées d’Arabes?)

    Selon les rapports sur le terrain, les États-Unis ont également frappé l’armée syrienne avec l’artillerie de roquettes (probablement HIMARS).
    À ce jour, les États-Unis ont tué jusqu’à 250 soldats syriens – sans déclaration de guerre.

    Pendant ce temps, alors que les Etats-Unis tuent 100 soldats de l’armée nationale en représailles contre un combattant kurde blessé, ces mêmes « partenaires du SDF » à Afrin sont les cibles de l’ offensive totale d’Erdogan et pourtant les Etats-Unis ne font rien. En fait, Damas fait plus pour aider que les Etats-Unis en permettant à SDF du nord-est de la Syrie de renforcer Afrin à travers son territoire .
    De même autour de Manbij, le SDF et les troupes américaines s’affrontent régulièrement avec des rebelles soutenus par la Turquie, mais les États-Unis s’abstiennent de toute frappe aérienne et attaque d’artillerie contre eux.
    Concernant l’attaque chimique ,meme Mattis declare qu’il n’a aucune preuve tangible mais bon je pense que c’est mieux de declarer que Mr Assad a gazé son propre peuple pour apres lancé une enquete biaisée.
    Il semble à ce stade, que même Reuters a soudainement retrouvé son scepticisme journalistique … Oui, les connaissances actuelles sur la question de savoir s’il y avait même une attaque chimique est assez mince pour que Reuters puisse titrer son propre rapport avec « Mattis dit n’a aucune preuve de gaz sarin utilisé en Syrie, mais concerné  » .

    Mattis, en accord avec le reste de l’administration – en particulier le Département d’Etat – a fait de son mieux pour dépeindre un scénario de l’affaire étant presque certain que l’armée syrienne utilisait du chlore gazeux pour attaquer les civils, tout en suggérant déployé également , ce qui pourrait servir de «ligne rouge» déclenchant l’attaque militaire américaine contre le gouvernement syrien.

    • lipstick dit :

      Après que les Kurdes ont déclaré leur contrôle sur de vastes dépôts d’Al Ezba, Tabia et Al-Jafr, édition Furat FM a publié sur sa page officielle Facebook, des images où les miliciens kurdes se déplacent sur le fond de soi-disant combattu libéré, mais lusine Konoko fut intact. Compte tenu de la pratique des militants lors de l’infrastructure détruite retraite, le personnel a soulevé des questions sérieuses parmi de nombreux experts.
      Il est probable que cette coopération militants kurdes « l’ Etat islamique » , avec une participation des États-Unis, a conduit à une prolifération des « équipes volantes » IG et des cellules dormantes dans l’est du territoire de l’Euphrate et a permis de mener des provocations comme celle qui a eu lieu ce soir la

    • librexp dit :

      @Scalp
      Des obus tombés à 500 m du QG des FDS sont donc qualifiés d’attaque contre le QG : trop fort !

  13. Dresde dit :

    Le ministère de la Défense a déclaré que la milice syrienne a décidé de mener une opération dans la province de Deir ez-Zor, sans coordination avec le Centre de coordination russe.
    Interfax cite une déclaration du service de presse du ministère russe de la Défense:
    La cause de l’incident était incompatible avec le commandement du groupe opérationnel russe dans les opérations de reconnaissance village Salchow et recherche des milices syriennes.
    MO RF: Les forces pro-gouvernementales de la RAA ne sont pas d’accord sur l’opération dans la vallée de l’Euphrate
    Selon le ministère de la Défense de la Fédération de Russie, à la suite de la frappe aérienne menée par l’armée de l’air de la coalition américaine, «25 miliciens syriens ont été blessés».
    Il est ajouté que les militaires russes dans cette région de la province de Deir ez Zor ne le font pas.
    Rappelons que les départements militaires russes et américains opèrent un canal de transfert d’informations, qui est conçu pour prévenir les incidents. Ainsi, le ministère de la Défense note qu’en cas de désaccord sur l’opération, aucune garantie pour les représentants des forces pro-gouvernementales, malheureusement, ne peut être fournie.
    https://topwar.ru/engine/go.php?url=aHR0cDovL3d3dy5pbnRlcmZheC5ydQ%3D%3D

    • Barfly dit :

      Malheureusement c’est ce qui arrive souvent quand il y a autant de mercenaires et de groupes d’armées réunis sur un même champs de bataille, les choses deviennent vite incontrôlables. Ce genre de situation va se répéter. Tant que les grandes puissances continuent de se parler, on évite le pire.

      • Auguste dit :

        On se parle quand il y a opération aérienne,sinon sur le terrain chacun fait sa petite cuisine.Il y a un moment que les Russes accusent les Américains d’abriter les ISIS dans leur périmètre de sécurité, autour de leur base d’Al Tanf.

        • jyb dit :

          @auguste
          non, c’est une particularité assez déroutante (surtout pour les occidentaux)de cette guerre, c’est que les cadres de tout bord communiquent entre eux, négocient et s’arrangent au coup par coup…

  14. Colstudent dit :

    D’après ce que j’ai pu lire il semblerait que la plupart des morts et blessés soient issue des forces iraniennes.

    L’aviation US a fait le gros du carton d’après ce que j’ai pu en lire, mais je suis étonné que les pertes ne soient que terrestres car dans la plupart des assauts l’aviation est normalement de la partie sur la plupart des fronts actuels. Donc une avancée sans couverture et sans avertissement russe des risques est quand même bizarre …

    En tout cas si ça doit coûter si cher à chaque fois, ça risque d’être calme au vu du signal envoyé.

    Quelqu’un serait-il comment savoir le taux de renouvellement de l’armée syrienne dans ses effectifs ? comble t’elle les pertes ? car les zones sous contrôle étant plus nombreuse ça demande encore + de troupes pour équilibrer stabilité et offensive sur les front restant non ?

    • Dresde dit :

      L’operation de l’armée syrienne n’a pas ete coordonné avec la Russie.https://topwar.ru/engine/go.php?url=aHR0cDovL3d3dy5pbnRlcmZheC5ydQ%3D%3D

      • jyb dit :

        @colstudent
        @dresde
        Je ne crois pas possible que les russes (ni les américains) aient pu ignorer cette opération.
        500 hommes, des chars, des blindés, de l’artillerie à l’échelle de la guerre en syrie c’est une force « exceptionnelle ».
        D’autre part il faut bien voir qu’on se situe sur une frange de terre pro-régime qui ourle l’Euphrate. Pour y accéder les chars n’ont pu emprunter qu’une seule voie.
        Donc difficile d’imaginer (si les volumes cités sont exacts) que les russes ou le rens us soient passés à coté.

    • Scalp dit :

      L’incident avec le bombardement par la coalition américaine des milices syriennes est survenu à cause des actions des milices progouvernementales syriennes, a annoncé jeudi le ministère russe de la Défense. Ils ont précisé: « La raison de l’incident était les opérations de reconnaissance et de recherche de la milice syrienne non coordonnées avec le commandement du groupe opérationnel russe dans la colonie de Salhiyah »,. Ils ont également ajouté que dans cette zone de la province de Deir ez Zor, il n’y a pas d’armée russe.

      Le ministère de la Défense a noté qu’après l’incident, le commandement russe à la base aérienne Khmeimim, à travers les canaux établis, s’est entretenu avec des représentants du quartier général de la coalition. Au cours des pourparlers, la partie américaine a rapporté que la raffinerie de pétrole d’El Isba, dans la région où le coup a été porté, « est sous le contrôle des forces démocratiques syriennes (SDS) et des militaires américains ».

      les milices syriennes, comme indiqué dans le ministère russe de la Défense dans le domaine de l’ancienne raffinerie a procédé à une opération contre la cellule endormie « de l’Etat islamique *. » Cependant, le ministère russe de la Défense affirme que les pertes syriennes étaient fondamentalement différentes – seulement 25 volontaires syriens ont été blessés(tués).

      • Auguste dit :

        Ce qu’ils appellent « milices syriennes non coordonnées » c’est les tribus locales qui règlent leurs comptes avec les Kurdes des FDS.Les Kurdes ont tué un civil et il y a eu riposte avec prise de 7 otages Kurdes.Mais le fond du problème c’est la mainmise sur le pétrole,tout le reste n’est que péripéties et ordinaire administration.Sinon comment expliquer que à droite de l’Euphrate, les Américano-FDS laissent dans leur dos une poche Isis qui va jusqu’à la frontière irakienne.Qu’il y a une autre poche au sud de la route Palmyre-Der Ezzor dont personne ne semble s’en occuper,alors que l’on prétend les combattre ?.Pourquoi tout se déroule le long de l’Euphrate sinon pour mettre la manita sur les champs de pétrole?

        • jyb dit :

          @auguste
          précision sur les éléments de daesh de la station Té. Les fds ont négocié avec daesh la libération de garanjih sur la rive orientale de l’Euphrate. Ces éléments ont traversé le fleuve pour rejoindre probablement le desert de homs (et se sont heurtés à l’aas)

    • Bouli dit :

      soit, c’est la méthode russe utilisée dans le Donbass, on envoie des troupes non officiellement tester la résistance de l’adversaire (et on a vu la réponse, le message est surement passé)

      soit, c’était effectivement des syriens qui pensent qu’ils sont encore un pays non colonisé par la Russie et qui ont agit sans consentement et dans ce cas les russes doivent être bien contents qu’ils aient pris sur la tronche (le message est bien passé aussi, dans ce cas là)

  15. mustard dit :

    Et contre les attaques des Turcs contre les Kurdes, la coalition elle fait quoi ? elle baisse son froc ? parce que c’est l’impression que ça donne.

  16. didier1 dit :

    Mais pourquoi la coalition US insiste toujours d’avoir été « contact étroits» avec les russes. Qu’elle fasse bon lui semble en Syrie. Mais du côté Régime je note une grosse erreur de concentrer un nombre important des combattants sur une étendue aussi petite sachant toutefois qu’en attaquant les FDS il y aura une riposte des yankees par des raides massifs. Mais je ne crois pas qu’il y ai eu plus de cents, peut être une vingtaine.

  17. Nicias dit :

    Escarmouche montée en épingle par les USA pour faire croire aux Kurdes qu’ils sont là pour les défendre ?

    Les Kurdes qui peuvent acheminer des renforts à Afrin via les zones tenues par le gouvernement syrien doivent être contents de cette escalade.

  18. POILU DES TRANCHEES dit :

    Bref les USA sont en Syrie pour ….foutre davantage de bordel

    • ruffa dit :

      Le bordel existait déjà bien avant la présence américaine !!!

    • courmaceul dit :

      Bah, lâchez-vous ! Les 350 000 morts c’est les yankees.

      • ruffa dit :

        Sur ce blog tous les gugusses de banlieue se rejoignent pour nous vanter Assad le magnifique ! Pour moi c’est une sale ordure de la pire espèce ! Bon quand il aura gagné la guerre il va sûrement faire des élections démocratiques : pour reconstruire le pays il va avoir du boûlot. L’iran et les Russes n’ont pas de pognon donc il va faire appel aux Chinois !

        • Robert dit :

          Ruffa,
          Votre avis, comme le notre, tout le monde s’en fiche.
          https://www.youtube.com/watch?v=iN_71I7fldA
          Par contre, ce qui se passe réellement, qui intervient et fait quoi et pourquoi, cela est très intéressant.
          Et de ce point de vue-là, à part défendre Israël et accuser ceux qui ne le font pas d’antisémitisme ou de complicité avec un barbare, vous n’apportez pas grand chose au débat.
          Je ne prétend pas faire mieux, mais j’aimerais bien que tous les points de vue puissent s’exprimer et toutes les pistes poursuivies afin d’en savoir le plus possible pour nous faire une opinion la moins éloignée de la vérité possible.

  19. Nicias dit :

    Quelqu’un a des nouvelles des derniers villages tenus par l’EI le long de l’Euphrate devant lesquels les « FDS » et la « coalition » semblent camper depuis des mois ?

    • jyb dit :

      mohamed al dulaimi, du conseil militaire d’al anbar (coté irakien) a expliqué que les zones daesh (hezein, sousa, barghoul) en syrie restaient des bases arrières pour « les criminels de daesh » et
      qu’il s’inquiétait de ne voir aucune activité militaire coté syrien…

    • Polymères dit :

      Au contraire, c’est une tactique réfléchit.
      En laissant à Daesh un morceau de territoire, ces membres vont le rejoindre, vont s’y regrouper.
      En se précipitant à capturer cette zone, le dernier terrain de Daesh, vous allez éparpillé tout cela en petits groupes qui « pollueront » la zone.
      Encercler l’ennemi pour le concentrer et l’éradiquer après l’avoir longuement observé.Mais je sais bien que certains vont préférer répéter la propagande d’Assad qui voudra faire croire que c’est une « preuve » que Daesh est l’allié des américains.

      • jyb dit :

        @polymères
        oui moi. Non ce n’est pas une tactique. Non ça n’est pas réfléchi mais subi. Non les américains ne sont pas des entomologistes qui observent des cafards. Non daesh n’est pas encerclé sur la rive orientale et c’est ce dont se plaignent les irakiens. oui les fds arabes qui opèrent dans cette zone sont plus ou moins directement liés à daesh…
        Maintenant vous pourriez mettre un vernis d’intelligence sur votre commentaire en le mettant au conditionnel ( et si c’était une tactique ?) plutôt que d’etre péremptoire.
        Ou éventuellement citer un exemple nuancé/contextualisé. Par exemple dire que les fds tentent d’encercler daesh mais que la porosité de la frontière rend la manœuvre difficile. Ou encore que les fds sont en limite d’élongation et qu’ils n’ont pas les ressources pour achever le mouvement…
        Bref quelques éléments qui ouvrent le débat et sont une contre-propagande pour défendre vos champions plutôt qu’une telle betise indigne de vous !

        • Carin dit :

          À jyb
          +1 pour votre réponse à polymère… il est vrai que les tribus arabes étaient jusqu’a l’arrivee des FDS , une sorte de proxi de daesh, ces mêmes tribus ce sont déclarées pro-coalition et donc FDS que lorsqu’elles ont senties que le vent tournait… mais au fond d’elles ces tribus sont bien plus proches de daesh que des kurdes ( ce sont des sunnites comme daesh) et ça, comme dirait ducros «  ça change tout.

  20. Cerealkiller dit :

    Petit avertissement aux turcs ?

    • l'outrepenseur dit :

      certainement pas !!! les US se payent de l’esbroufe à grand coup de tapage, annonce des pertes infligées hors de tout propos et mettent les FDS kurdes dans la merde sur le coup à Afrin.

      • Cerealkiller dit :

        C’est à dire que la il semblerait qu’il y ai eu des FS US dans le coin.
        A Afrin même peut-être qu’il n’y en a pas, mais pour moi, ça veut juste dire attention, si nos gars sont coinces en bas ont met le paquet pour les en tirer.
        Autre point, il y a quelques jours, il y a à nouveau eu des suspensions d’utilisation de gaz de combat… alors d’une pierre deux coups ?

    • v_atekor dit :

      Oui, je pense. C’est de la com’, mais à part en direction des turcs, je ne comprends pas trop.

  21. petitjean dit :

     » la coalition anti-jihadiste »
    Cessons de nous cacher derrière des mots !
    cette « coalition anti-jihadiste » est le bras armé des USA qui violent la souveraineté de la Syrie
    c’est à lire :
    http://lesakerfrancophone.fr/oncle-sam-se-debarrasse-de-nouveau-des-kurdes
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/01/les-américains-attisent-le-feu-en-syrie.html

    • courmaceul dit :

      vous savez, la souveraineté d’une serpillère pro-iranienne, bof !

      • Nico St-Jean dit :

        La souveraineté d’un criminel de guerre comme Assad tout court .. bof.

      • Robert dit :

        Courmaceul,
        Et la souveraineté d’un serpillère pro-saoudienne, pro-turque, pro-israélienne, ça marche aussi comme ça ?

  22. arnaud dit :

    cela étant, les frappes US ont tué des personnels syriens sans déclaration de guerre, ou sans mandat de l’ONU. Heureusement que les USA n’ont pas ratifié l’accord instituant le TPI !

  23. maxime dit :

    c’est tout simplement une honte d’aller ainsi bombarder sans mandat international une armée nationale qui agit chez elle.
    Chaque jour qui passe voit la bannière étoilée couverte de honte et d’infamie.
    US go home.

  24. v_atekor dit :

    à propos du F18 en photo… the Donald a relancé l’achat de F18 pour la marine, ce qui va ravir les inconditionnels du F35. J’attends les explications de Danny comme quoi « c’était prévu dès le départ, tout baigne »

  25. Asterix dit :

    Les occidentaux n étaient pas aussi efficace quand daesh gagnait du territoire tous les jours avant que les russes entrent dans la dans la danse. La Syrie n est pas en territoire us non ? Quelle légitimité à s installer et à aider à ce point les rebelles dont on perdra bientôt la trace et qu’ on retrouvera beaucoup plus barbu ?

    • Carin dit :

      À Astérix
      Bonjour, pouvez-vous nous citer des batailles initiées par les russes contre « daesh « ?

  26. lipstick dit :

    « Le ministère de la Défense n’est pas hypocrite quand il dit que les actions n’étaient pas coordonnées. Très probablement, l’initiative est venue des forces pro-gouvernementales. Peut-être, à partir de Damas – a déclaré chef de la recherche de l’Institut des conflits au Moyen – Orient développement innovant Anton Mardasov . – Cette partie de la Syrie a reçu une attention accrue, car il y a en contact direct, presque dans la ligne de mire sont les forces de Damas et SDS. C’est un foyer potentiel de conflit.  »

    L’épisode s’est produit dans le contexte de rumeurs activement répandues selon lesquelles Damas négocie le transfert d’un certain nombre de tribus locales sous le contrôle de Bachar Assad. « Damas essaie de racheter certains des principaux leaders sunnites, ils sont un conglomérat. L’offensive de nuit pourrait devenir un catalyseur pour une telle transition d’un certain nombre de tribus arabes du côté du régime « , a expliqué l’expert. Dans ce cas, selon Mardasov, les Américains ont non seulement empêché le transfert de Damas sur le terrain, mais ont également empêché une scission dans leur coalition, qui est préservée autour du SDS.

    Très probablement, la partie russe était au courant de la préparation de l’offensive, Mardasov n’a pas exclu.

    « Nous nous sommes distancés de cela, montrant ainsi à nos alliés de facto que de telles actions doivent être coordonnées », a déclaré l’expert. – Nous avons fait la bonne chose.

    Un tel discours du ministère de la Défense peut être considéré comme un instrument de pression sur nos alliés très peu coopératifs.  »

    Une telle réaction du ministère de la Défense peut en effet avoir une logique similaire – de nombreux cas sont connus lorsque l’armée syrienne et la milice syrienne se comportaient de manière opposée non seulement à ce que les conseillers russes recommandaient, mais aussi aux intérêts russes.

  27. mulshoe dit :

    Quel imbroglio ! Cette région est ingérable. Que celui qui y comprend quelquechose lève le doigt !

  28. pong dit :

    les américains sont de toutes évidences aux abois. La situation leur échappe complètement et font donc n’importe quoi afin de faire croire qu’il maîtrise la situation. Il en va de même en Afghanistan.
    La situation est tragique.

    • ruffa dit :

      Les forces spéciales américaines sont aux abois ! Comme tu le dit c’est tragique ! Tu m’as bien fait rigoler !

  29. librexp dit :

    Bonjour,
    Serait-il possible de nous éclairer sur le nombre de victimes de l’attaque contre le quartier général des FDS, dans le secteur de Kusham, à 8 km à l’est de l’Euphrate, avec, selon un responsable américain, « environ 500 combattants appuyés par des blindés, des lance-roquettes multiples et des mortiers. » ?
    Si j’ai bien lu votre article, cette attaque a fait zéro victimes n’est-ce pas ?

  30. Carin dit :

    D’un autre côté ce n’est pas comme si la coalition n’avait pas averti l’AAS et ses proxis de ne pas passer l’euphrate, et de ne pas s’en prendre aux FDS, je pense même que cette tentative d’incursion n’a pas été pilotée par Bachar, mais par l’iran… ( aucun avion syrien pour appuyer cette incursion).
    Pour ceux qui voient deux poids, deux mesures entre AAS et troupes turques sur Afrin, n’oubliez pas que la Turquie est dans l’OTAN! De ce fait la coalition se doit de prendre des gants.